Francaisdefrance's Blog

23/01/2011

Tunisie: « ils » étaient déja prêts…

Rached Ghannouchi

La place de Ben Ali est encore chaude que déjà les islamistes sont prêts à prendre les rênes du pays. Ils ne perdent pas de temps, ces charognards. Mais l’invasion va être facile sur ces terres où flotte depuis longtemps un vent musulman… Leur leader se dédouane en évoquant la démocratie, la liberté… Des mots dont il ne connaît même pas les sens, s’il suit comme il le devrait les principes fondamentaux du coran…

FDF

.

Le leader des islamistes bientôt en Tunisie !

Exilé à Londres mais concerné par une prochaine amnistie, le leader du mouvement islamiste tunisien Ennahdha a déclaré espérer être « très bientôt » de retour dans son pays. Interrogé sur ses ambitions, Rached Ghannouchi a tenté de rassurer. « Nous ne voulons pas d’un régime à parti unique, quel qu’il soit », ni instaurer la charia a-t-il déclaré . « Ce dont la Tunisie a besoin aujourd’hui, c’est de liberté et (…) d’une véritable démocratie » a-t-il souligné.

Source: http://www.europe1.fr/

L’Algérie au fond du trou. Ses dirigeants continuent à creuser…

Abdelaziz Bouteflika est mal barré… Et il n’est pas le seul, là-bas, au Maghreb… La région s’embrase. Seul hic: « ils » vont tous rappliquer chez nous. Il nous reste peu de temps pour revoir à fond nos lois d’immigration. Le coup des « vases communicants », on connaît. Marine, vite !!!

FDF

.

 

 

On le voudrait, qu’on ne pourrait pas rester indifférent à ce qui se passe en ce moment en Tunisie ou en Algérie. Ne serait-ce que parce que quand ça va mal au Maghreb, c’est toujours sur la France que ça retombe. Et ça se termine toujours par l’arrivée sur notre sol, décidément bien accueillant, de nouvelles vagues d’immigrés désespérés, qui, après un premier élan de remerciements émus et sincères pour le pays qui les accueille, ne tarderont pas, sous la houlette de nos associations « pousse au crime » de défense du droit des autres, à se plaindre qu’on ne leur « donne » pas assez.

Je ne vais pas m’éterniser sur cet aspect-là des révoltes maghrébines, les médias en ont débattu en long, en large et en travers, et vous savez à quoi vous en tenir. Non, ce que je voudrais partager avec vous aujourd’hui, ce sont les réflexions qui me sont venues à la lecture d’un article de l’Express de la semaine dernière qui portait, entre autres, sur la situation économique de l’Algérie. Parce que figurez-vous que le sort de mon pays de naissance m’intéresse encore, même si comme beaucoup des lecteurs de Notre Journal j’en aie été viré comme un malpropre. Oui, l’Algérie m’intéresse, parce que son avenir ou son absence d’avenir a un impact direct sur l’avenir de mes enfants. Elle m’intéresse, parce qu’on a beau dire, beau faire, nos racines, nous les conservons toute notre vie accrochées à nos semelles.

– !- !- !- !- !- !-

Je suis retourné il y a quelques années en Algérie, où je n’avais pas mis les pieds depuis 1962, et j’ai été ému comme jamais. Emu et infiniment triste, non pas à cause de réminiscences de l’Algérie perdue – ma vie de petit Pied-Noir, il y a longtemps que j’en ai fait mon deuil. Mais ému par l’Algérie d’aujourd’hui, et par le sort désespérant qui est fait à ses habitants par un pouvoir intéressé à son seul profit. Parce que ces habitants-là, si on y réfléchit, ont été nourris de la même terre que moi. Quelque part, ils sont mes frères de lait.

J’ai voyagé un peu partout à travers le monde, et jamais, nulle part, je n’ai rencontré de gens aussi tristes, aussi désenchantés, aussi désespérés de l’avenir qu’en Algérie. Que ce soit au Cambodge, où les Khmers Rouges ont pourtant exterminé le quart de la population en quatre ans, en Birmanie ou même en Iran, où le mot « droit » n’existe pas, les gens espèrent, travaillent, se battent pour un avenir meilleur. A Oran, dans un café près du lycée Pasteur (anciennement Lamoricière), des professeurs m’avaient dit leur désespoir : pour eux, il était clair qu’il n’y avait pas d’avenir tant que le FLN serait au pouvoir. Et pour eux, le FLN était au pouvoir pour au moins cinq cents ans, parce qu’il détenait la force, avec l’armée, l’argent, avec le pétrole, le gaz et les métaux rares, et la connaissance, avec les enfants de ses dirigeants qui, eux, faisaient leurs études dans les meilleures universités américaines ou britanniques, pendant que les écoles algériennes fournissaient un savoir au rabais, quand elles n’étaient pas fermées au profit d’écoles coraniques. Alors il ne leur restait plus que le visa pour la France ou, à défaut, la « harraga » (brûler ses papiers et partir pour l’Europe sur un rafiot improbable, avec autant de chances de mourir en route que d’arriver).

L’Algérie, aujourd’hui, est au fond du trou : 97% des recettes de l’Etat viennent des hydrocarbures, et près de la moitié des algériens, quand ils travaillent, travaillent, sans aucune protection sociale, pour l’économie souterraine. Le salaire moyen est de 150 euros. L’Algérie importe entre 50 et 100% de sa consommation de base, céréales, lait, huile ou sucre. Le taux de fécondité est passé de près de 8 enfants par femme en 1960 à un peu plus de 2 en 2010, non pas pour des raisons culturelles, mais parce que les jeunes gens ne peuvent pas se marier, faute de logement et de travail. Et pendant que la population survit dans la misère, sans espoir, et avec une jeunesse qui « tient les murs », le budget du pays est excédentaire, ses réserves de change dépassent les 120 milliards d’euro, et ses dirigeants sont tous multi-millionnaires en euros. Et quand sous la pression de la rue le gouvernement se décide enfin à entreprendre des grands travaux, routes ou constructions, il fait appel à de la main d’œuvre chinoise, parce que la main d’œuvre algérienne est sous qualifiée et ne sait pas travailler !

– !- !- !- !- !- !-

Tenez, pendant que j’étais en Algérie, j’ai eu l’occasion de constater à quel point tout tombait en ruine. L’hôtel que nous avions réservé à Oran nous avait été recommandé essentiellement parce qu’il était le seul à proposer de l’eau courante 24 heures sur 24 ! A Oran, qui en manque dramatiquement, près de 50% de l’eau potable se perd dans des canalisations usées, rouillées, percées de toute part. Dans la salle de bains de ma chambre, la chasse d’eau coulait à gros bouillons, et le robinet d’arrêt tournait à vide. Tous les robinets fuyaient. Pour obtenir de l’eau chaude, il fallait faire couler l’eau au minimum 10 mn. Le même constat dans toutes les chambres. Quand quelques jours auraient suffi à un plombier pour que plus une seule goutte d’eau ne se perde… Mais voilà ! Comme me l’avait expliqué, fataliste, le directeur de l’hôtel, pour faire venir un plombier, il faut en trouver un. Et des plombiers, il n’y en a pas, parce qu’il n’y a ni école, ni artisans plombiers pour former les jeunes ! Et c’est vrai pour à peu près tous les métiers…

Alors comment s’étonner que quand vous vous promenez sur le boulevard Front de Mer à Oran, tous les jeunes que vous croisez vous quémandent une recommandation qui les aiderait à obtenir le fameux visa. Leur seul espoir, leur seul rêve, c’est de partir. (lire le roman de Tahar Ben Jelloun, « partir »).

Tout ça pour ça. Et dire que si l’Algérie avait suivi l’exemple de l’Afrique du Sud, elle serait aujourd’hui un des dix pays les plus riches du monde (Claude Allègre, sur France 5). Quel gâchis !

Pour finir, et pour en revenir aux révoltes actuelles, je n’ai aucune idée de ce que la Tunisie ou l’Algérie vont devenir. Par contre je sais ce qu’elles ne vont pas être : des Démocraties. Parce que la notion de démocratie est totalement étrangère aux Arabes et encore plus aux musulmans, et parce qu’il n’y a pas d’exemple en ce monde de révolution qui ait profité in fine au peuple à qui on l’a fait faire.

Source: http://notrejournal.info/

Grande Bretagne: Les islamistes ont tenu une conférence dont le thème était l’élimination des homosexuels !

Non, le fantôme d’Hitler n’a pas disparu… Et dire qu’on nous fait ch… avec « l’islamophobie »… Mais eux, on les laisse faire…

FDF

.

 


Non mais c’est pas comme si c’était grave : les islamistes veulent seulement « purifier » la planète, c’est tout. Ils font cela pour le bien… d’eux-mêmes et les dhimmis laissent faire au nom de la sacro-sainte « diversité-tolérance-pour-la-religion-d’amour-et-de-paix ». Je t’en foutrais moi de la diversité culturelle !!!

Mais le monde marche sur la tête ! On accepte sans broncher ces appels au meurtre de personnes qui ont parfaitement le droit de disposer de leur corps comme bon leur semble, on continue d’accepter cette horreur au nom de la tolérance. Mais ces islamistes tiennent les mêmes propos qu’Hitler !!! Hitler était ami avec le grand mufti, il faisait ses petites combines avec les islamistes de l’époque et aujourd’hui son fantôme diabolique revient et tout le monde applaudit béatement.

C’est à vomir, les occidentaux apathiques sont à vomir, l’occident est devenu une gigantesque serpillière et se rend coupable par son inaction et sa dégoulinante bienveillance des crimes commis sur son sol : l’islam tue partout en occident et dans le monde entier, à commencer par les musulmans eux-mêmes qui en sont les premières victimes.

Il est plus qu’urgent d’ouvrir les yeux, de se rebeller et de gueuler notre refus de cette peste verte qui veut nous tuer.

Grande-Bretagne : la conférence islamiste homophobe a lieu malgré les protestations

Il s’agit d’une mise à jour de ce billet: Des gays protestent contre la tenue d’une conférence islamiste homophobe

Rappelons qu’Hitler envoyait les gays dans les chambres à gaz pour « purifier » la société.

La Grande-Bretagne nous fournit un exemple de ce que signifie l’islamisation d’une société.  L’homophobie augmente, et ceux qui dénoncent le discours islamiste haineux sont qualifiés d’extrémistes de droite et de fachos, quand ce n’est pas de nazis. C’est Orwell…

Homos-islam2

Une conférence par des prédicateurs islamiques homophobes s’est tenue dans un hôtel de Londres le week-end dernier, malgré les protestations de défenseurs des droits humains. Et aujourd’hui, le directeur général de la chaîne Ibis a défendu la décision.

La conférence organisée par l’Islamic Education and Research Academy a eu lieu à Earls Court dimanche. Thomas Dubaere, directeur général de la chaîne pour le Royaume-Uni et l’Irlande, a dit à PinkPaper.com: « Il est important de souligner que l’hôtel a des procédures strictes concernant toutes les réservations. Dans le cas de la conférence d’hier par l’Islamic Education and Research Academy,  l’administration et le service de sécurité ont demandé l’avis et les conseils de la Metropolitan Police, et nous avons maintenu un dialogue régulier tout au long de la journée. Nous n’approuvons aucune des attitudes qui ont été alléguées ; l’hôtel rejette toute forme de discrimination et notre engagement à soutenir la diversité culturelle est total. »

Mais les défenseurs des droits des gays ne sont pas convaincus. Lock Brett du groupe OutRage! a déclaré: « Ce n’est pas la première fois que les hôtels Ibis accueillent des évènements extrémistes. C’est très choquant. Je doute qu’ils accueilleraient des conférences racistes et antisémites. » L’IREA a présenté des prédicateurs fondamentalistes musulmans qui prônent la criminalisation de l’homosexualité et même la peine de mort pour les actes homosexuels. Ils font valoir qu’il est nécessaire d’exécuter les gays pour préserver la pureté de la société. Ils présentent ces enseignements extrêmes sur l’homosexualité comme un modèle à mettre en place dans les sociétés contemporaines.

Les orateurs vedettes lors de la conférence de dimanche sont des associés des prêcheurs de haine Dr Zakir Naik et Bilal Phillips, qui ont été interdits de territoire en Grande-Bretagne par la ministre de l’Intérieur Theresa May l’année dernière.

Source : Ibis hotels host islamic extremists’ conference, despite protests, par Stacey Cosens, Pinkpaper.com, 17 janvier 2011

http://www.postedeveille.ca/2011/01/grande-bretagne-la-conference-islamiste-homophobe-a-lieu-malgre-les-protestations.html

Excision: Silence… la Ligue des Droits de l’homme et les humanitaires travaillent…

A écouter et à voir, très instructif, malheureusement…Et n’hésitez pas à faire suivre ce message, pour que cette pratique ne soit pas un jour légalisée dans notre pays, comme dans d’autres… Machette et excision sont les deux mamelles de la Somalie.

FDF

.

Il est impensable à notre époque que de telles pratiques au nom de je ne sais quelles croyances, soit encore pratiquées! 

 

 

 

 

Servitude, flagornerie, dhimmitude. Les collabos d’aujourd’hui ont de quoi nuire…

Pas mal, cette analyse…

FDF

.

Notre vocabulaire fourmille de termes éloquents et explicites pour exprimer ce sentiment de servitude et de flagornerie à l’égard de nouveaux puissants à caresser dans le sens du poil.

La Rochefoucauld, Rivarol, Joubert, Vauvenargues, La Bruyère, La Fontaine, Chamfort, Cioran, Pascal … Ces auteurs de langue française ont tout écrit sur le sujet. Et sur tous les autres sans doute.

Jusqu’à la Libération les Anglais et les Américains traitaient directement avec l’Etat Français considéré à juste titre comme un allié. Un allié pris en otage. Churchill et Roosevelt ont maintenu jusqu’au bout une relation étroite avec le Maréchal Pétain et avec Pierre Laval qui avaient choisi de demeurer sur place. Le Professeur Louis Rougier fut le lien confidentiel entre les Alliés et Vichy. De Gaulle tenta de faire assassiner Rougier après la Guerre, lequel demeura au Québec le temps nécessaire à sa sécurité. L’ensemble des ouvrages qu’il a publiés ensuite sur ces relations secrètes – aux Editions du Cheval ailé – sont des pièces à conviction très lourdes dans le dossier de réhabilitation du Maréchal. Elles sont implacables pour De Gaulle.

Eh bien, les Alliés qui eurent à traiter du jour au lendemain avec De Gaulle, nouvellement intronisé chef du gouvernement français, ne firent aucun sentiment à l’égard des représentants du gouvernement précédent, fusillés, exilés, embastillés. C’est cela la réalité de la politique. On l’a vu avec Ben Bella reçu comme un Prince après avoir été un terroriste aux mains pleines de sang, avec Yasser Arafat, avec Mao, avec Staline, avec Castro, avec les chefs des mouvements Hagana, Irgoun … A contrario on a assisté aussi au tableau symétrique avec le Shah d’Iran ou avec Ceaucescu ou avec Saddam, ou avec Ben Ali, abandonnés du jour au lendemain par ceux qui les encensaient la veille.

Puisse Monsieur Sarkozy réfléchir à ce qui l’attend et aux conséquences de cette proclamation hallucinante dans sa bouche :

“L’Islam c’est le Progrès, la Civilisation, la Modernité, la Finesse”.

Devant la lapidation publique d’une jeune fille de 16 ans, après l’assassinat par le feu de la petite Sohane à Vitry sur Seine et face au silence … religieux des musulmans prétendument modérés, l’explication de texte est toujours en attente.

Quand le Maréchal donna l’ordre de faire couler la Marine française dans le Port de Toulon plutôt que de la livrer aux Nazis tout le monde comprit pourquoi Hitler n’appelait Pétain qu’en ces termes : “Le vieux renard” et pourquoi Goering déclarait que Pétain était le seul Résistant en France.

Une partie exclusiviste de la communauté juive semble accepter mal de n’avoir pas été l’unique victime des destructions causées par la guerre. La production cinématographique, la littérature, les feuilletons, les propos échangés partout laisseraient facilement à penser que tout fut pensé et mis en oeuvre dans l’intention de leur nuire principalement.

Mon propre père qui combattit comme Radio Navigateur dans les bombardiers de l’US Air Force et qui attaqua l’Allemagne au sein d’escadrilles françaises qui perdirent de très nombreux effectifs sur les ponts du Rhin et sur le territoire allemand mourut, en 1992, dans le dépit que tant de sacrifices n’intéressent pas les réalisateurs de cinéma ni les romanciers ni les plateaux de télévision. Et notre jeunesse est tellement dévoyée que Daniel Cordier qui fut le secrétaire de Jean Moulin, et qui vit encore, déclare, dans l’émission de Pierre Debray, que la Résistance dont il entend parler partout aujourd’hui est totalement étrangère à la réalité de la Résistance qu’il connut et qui ne comptait qu’un Français agissant sur mille. Il est vrai que les raseurs de femmes battirent les Tunisiens à plate couture en se rattrapant dès le départ du dernier vert-de-gris. A l’horizon.

Il est vrai qu’alors qu’il contribuait à la destruction des avions allemands, Monsieur G. Marchais construisait des avions de guerre allemands à Augsboug, comme travailleur volontaire, que Monsieur Doriot revêtait l’uniforme allemand à Paris, que Monsieur Thorez s’enfuyait à Moscou et que ces trois professeurs de morale avaient été et seraient les chefs du Parti Communiste dit français. Je sais et je ne sais que trop bien, par ailleurs, que c’est par la volonté et par les soins de l’Etat français de Pétain que mon père et que les 3000 camarades qui en firent autant, purent rejoindre les forces alliées aux USA par le Maroc et le soutien du Général Noguès. Est-ce aussi grave de dire cela que de prétendre que c’est la Terre qui tourne autour du soleil à la fin du Moyen Age ?

Les Collabos d’hier sont-ils pires que ceux d’aujourd’hui ? Les Collabos d’hier avaient-il invité les Allemands ? Le peuple français qui doit subir depuis 40 ans la présence massive d’une population qui avait lutté pour sa propre indépendance a-t-il été démocratiquement sollicité pour donner son avis ? Et appartient-il à la force injuste de la loi, verrouillée par quelques lobbies fanatisés, de faire taire par la menace, l’amende et le bannissement les Souchiens qui voudraient se donner la permission d’émettre un avis, sachant qu’ils habitent encore chez eux et que l’Etat les a volés et violés dans ces principes démocratiques qui ne sont plus que bouts de papier ?

Au moment où la France est habitée par 10 ou 15 millions de Musulmans (on n’a que le droit de voir mais il est démocratiquement interdit de RECENSER) qui sont l’équivalent de 100 Tchernobyls imminents dans nos propres murs, de quoi est-il quotidiennement question au cinéma, à la télévision, dans les débats ?

A qui Monsieur Bernard-Henri Lévy réserve-t-il ses foudres judiciaires ? A Monsieur Fabrice ROBERT, Président du Bloc Identitaire, pourtant ciblé par les mêmes partisans universels de la conquête des remparts du Mur des Lamentations. Ce serait à désespérer si nous ne nous résolvions pas à cette conclusion biblique que ceux qui coupent avec ferveur aveugle les branches sur lesquelles ils sont assis, “décourageraient les meilleures bonnes volontés”, pour reprendre les propos de Charles De Gaulle, lui-même lassé par tant de parti pris. Mitterrand interpella pour sa part un pape télévisuel un an avant sa mort avec cette interrogation pathétique : “Vous ne voulez tout de même pas que je me convertisse !”.

A se tromper d’ennemis et d’amis avec pareille constance depuis aussi longtemps, à vouloir faire avec d’autant d’application l’unanimité contre soi, la réponse possible doit être celle de la responsabilité et de la connaissance. Prendre en charge à leur bénéfice ceux qui se jettent dans les impasses pour assumer cette charge cosmique que Dieu tient à eux comme à la prunelle de ses yeux, qu’il maudira ceux qui les maudiront et qu’il bénira ceux qui les béniront.

Jusqu’à ce que la tolérance, la raison et l’humilité – voire le Messie espéré – ne finissent par les conduire à résipiscence. On ne peut se dire chrétien sans penser cela, sans vouloir cela. Quant aux autres, qu’ils se souviennent du mot de Drieu La Rochelle : “On ne se débarrasse pas de 2000 ans de christianisme avec un haussement d’épaules”.

Le sort de Zemmour est exemplaire : C’est lui qui, comme le prophète Nathan qui dit les vérités à la face des puissants, se retrouve au tribunal. C’est lui qui, comme le prophète qui a baptisé Jésus dans les eaux du Jourdain et qui ne se dit pas digne de lui lacer les sandales est décapité parce qu’il a agacé avec ses vérités gênantes.

La raison et l’exactitude sont devenues superfétatoires dans un monde où l’argent, la fausseté et les idoles sont devenues les déesses ne tolérant aucun athée. Cet athéisme est de la plus belle eau intégriste. Bien sûr elle est drapée dans les oripeaux du tollé rance.

Si la Tunisie devient demain ce que l’Iran est devenu, on entendra les mêmes imprécateurs tenir un discours inverse sans la moindre retenue. La Tunisie est avec le Maroc la première destination touristique des Français. En attendant que la France devienne la première et la dernière destination de tous les Tunisiens, accablés par la persécution des successeurs de Ben Ali qui pourraient bien – comme le Shah – le faire vite regretter.

Ces mêmes Français, toute honte bue, se mettent à découvrir sans vergogne, que la Tunisie n’était rien moins que la Corée du Nord. Et ce sont les mêmes inconscients et les mêmes salauds qui osent donner des avis catégoriques sur l’Histoire passée récente sans établir les points de ressemblance frappants qui associent ces évènements.

« Les Identitaires sont les seuls Résistants authentiques de l’heure » (FDF: pas les seuls, non…), n’en déplaise au sieur Besancenot tout prêt à dérouler le tapis de prières mahométanes au seuil de ses permanences. Idem pour la prétendue dame Aubry dont les Français découvriront avec effroi un jour qu’elle trafiquait sur son identité comme le bon Monsieur Huchon trafiquait dans le dos des contribuables avec sa face de moine défroqué.

On ne peut devenir Identitaire qu’après un sévère état des lieux. C’est dans le mensonge et l’illusion que les prestidigitateurs de la “démoncratie” veulent maintenir les Français. L’heure des Ben Ali est proche aussi chez nous et Arnaud Gouillon, comme le Roi David, sait qu’on peut abattre le géant Goliath à condition de le viser bien au milieu du front.

Lu sur: http://notrejournal.info/

Présidentielles 2012: la France bientôt à nouveau aux français?

Il est certain que la diabolisation va reprendre de plus belle. Mais on ne pourra plus s’en prendre à JM Le Pen. Reste Marine. Déterminée, patriote et toutes griffes dehors pour se défendre… Maintenant, le pouvoir en place commence à sérieusement s’inquièter. Et il a raison. 2012 pourrait bien être l’année du grand changement.

FDF

.

Présidentielle : belle envolée de Marine Le Pen

1 – Intentions de vote présidentielle : Si l’élection avait lieu dimanche prochain, Marine le Pen s’envolerait au premier tour, dépassant même en intentions de vote (17%) le score obtenu par son père en 2002.

Dans la foulée de son investiture triomphale à la tête du FN ce week-end Marine le Pen réalise une fantastique percée dans nos intentions de vote de premier tour, gagnant 6 points depuis notre dernière intention de vote de septembre 2010. Elle aura, il est vrai, bénéficié d’une incroyable couverture médiatique depuis la fin 2010 et profite sans doute aussi d’une Actu dominée par l’assassinat des deux Français au Niger.
Que ce soit dans une hypothèse d’intention de vote avec DSK ou avec Aubry, la nouvelle présidente du Front National réaliserait 17% des voix. C’est mieux que le score obtenu par son père à la Présidentielle de 2002 et, par conséquent, c’est le meilleur score jamais enregistré par un Le Pen, ou un candidat d’extrême-droite dans une intention de vote présidentielle.
Evidemment, un tel score ne manquera pas de raviver les souvenirs du 21 avril, déjà invoqués par les médias alors qu’elle n’était encore qu’à 12-13%.
A droite, la percée de Marine Le Pen chamboule le paysage : Si avec 27% des voix, dans l’hypothèse Aubry, Nicolas Sarkozy reste n°1 au premier tour et limite l’érosion de son socle électoral, la pléthorique offre centriste s’érode fortement. Ainsi, Villepin et Bayrou chutent à 5 et 6%, alors qu’ils étaient à 10% chacun en septembre dernier. C’est pire encore pour Borloo qui tombe lui aussi à 5% alors qu’il réalisait une percée à 6,5% en novembre dernier. Et encore, ce centre ou centre-droit souffrirait encore plus dans une hypothèse DSK plutôt qu’Aubry…

Suite et source: http://tinyurl.com/6d65fmt

« Anti-France vaincra ! »

Pour les cons qui ont fait ça: le peloton !!!

FDF

.

Besançon.

Un sanglot dans la voix, Louis Chevillard, président de l’Association franc-comtoise des anciens combattants et de l’association des anciens d’outre-mer, s’indigne : « Je ne demande qu’une chose, c’est qu’on respecte tous mes copains qui sont tombés en Algérie ou en Indochine. Ces tags sont lamentables. »

Dans la nuit de samedi à dimanche en effet, des inscriptions sont venues souiller le monument aux morts des Français d’outre-mer situé aux Glacis, à Besançon. L’œuvre de Georges Oudot, datant de 1975, a été profanée par deux types de propos. Les premiers relèvent d’une vision presque puérile assénant « La guerre, c’est de la merde » ou « À bas toutes les guerres ». Mais une autre allégation se révèle plus inquiétante, menaçante : « Anti-France vaincra ! »

« Comment accepter de tels propos », reprend Louis Chevillard. « Tous ces soldats tombés sont morts pour la France et donc, indirectement, pour notre liberté. Si les coupables sont pris, nous nous porterons partie civile. »
L’indignation est partagée par Jean-Marie Dame, vice-président et porte-drapeau de la Légion d’honneur à Besançon. « Ils ont tout badigeonné, sauf une stèle. Scandaleux. »
Reste à savoir qui a pu commettre un tel acte. Sur un tag, une lettre « A » a été entourée d’un cercle à la manière anarchiste. Le tag « Anti-France vaincra » fait référence à un texte éponyme prônant une lutte criminelle sans merci contre la société française. Ce texte est régulièrement mis en ligne sur les sites Internet libertaires. Yves-Michel Dahoui, adjoint d’astreinte ce week-end, estime cependant qu’il ne faut pas s’emballer. « S’agit-il de gamins turbulents ou de gens qui revendiquent une idéologie ? Tant qu’il n’y a pas d’enquête, il faut rester prudent. »
Dépôt de plainte ce matin
Effectivement, ce week-end également, quatre mineurs ont été arrêtés pour avoir commis des tags sur toute une rue du quartier de Bregille à Besançon, a-t-on appris du côté du parquet et du commissariat.
Une chose est sûre cependant. Une plainte pour dénoncer les tags sur le monument aux morts sera déposée dès ce matin par la ville de Besançon. « Et j’espère que ceux qui ont commis cet acte seront appréhendés et sanctionnés », annonce Jean-Louis Fousseret, particulièrement en colère. Le maire pense aux dégradations nombreuses qui ont été portées aux panneaux Decaux dernièrement. « Indéniablement, il y a en ville une bande de personnes irresponsables qui s’en prennent à la société et maintenant aux valeurs de la République. » De quoi susciter la révolte du premier magistrat. « D’un côté, ils s’en prennent à l’ordre établi, de l’autre, ils sont passés maîtres dans l’art de demander de l’aide. »
Pour Jean-Louis Fousseret, la profanation de ce week-end atteint un niveau inacceptable. « Il s’agit d’une insulte faite à la mémoire de personnes mortes parce qu’on les avait envoyées là-bas. Des soldats morts alors qu’ils n’avaient que 20 ans. »

La dictature de la « bien pensance »…

A l’heure du procès Zemmour, la dictature de la bien pensance frappe n’importe quel citoyen !

JUSTICE POUR JONATHAN ! 


12 000 euros à payer :

3 000 euros d’amende

4 600 euros pour la famille

et le reste en frais d’avocats!

Et cela a eu lieu à Grenoble, avec la justice qui a laissé en liberté un multirécidiviste qui a ouvert le feu sur la police!

Avez vous entendu l’histoire de Jonathan quelque part?

Voir la vidéo et lire la suite sur http://www.patriotes-francais.fr/content/lheure-du-proc%C3%A8s-zemmour-la-dictature-de-la-bienpensance-frappe-nimporte-quel-citoyen

Message à diffuser d’urgence et partout.

 

Tous les signes sont là. Toutes les preuves aussi. Si on ne se bouge pas… Un enjeu démographique est en cours. A nous; les résistants, d’inverser la tendance. Pas forcément d’assurer une descendance avec un avenir pour le moins incertain mais de tout faire pour éviter la leur… Il existe plein de solutions…A commencer par la régulation des naissances… « Ils » font des gosses pour créer une armée de combattants et d’envahisseurs; et en attendant, nous pompent nos allocations. Leurs nichées nous coûtent très cher dès leur plus jeune âge. Quand ils grandissent aussi car il saccagent notre Patrie (voitures brûlées, cambriolages, etc…) Plus grands, ils partent en « formation » au Moyen-Orient… Al-Quaeda leur apprend la haine de l’Occident. Ca suffit !

FDF

.

L’enjeu démographique (PDF)

C’est le message qu’il faut marteler, car il est incontournable:

Si rien n’est fait pour endiguer la vague immigrationniste, la France sera un pays à majorité arabo-musulmane et africaine avant le milieu du présent siècle.

Face à ce péril massif, quel est le message des médias officiels? Que préconisent nos dirigeants?

LE METISSAGE!

Pour nous, bien sûr. Pas pour eux. L’Islam autorise le mariage d’un musulman avec une chrétienne (ou juive), à condition que les enfants soient musulmans.  Il est interdit par contre à une musulmane d’épouser un chrétien (ou juif), sauf s’il se convertit! Le système est parfaitement verrouillé.

Dans quelle France vivront nos enfants? Le Liban, ou le Kosovo, préfigurent ce qui les attend.

 

Armée « halalisée »: la débâcle…

Rations avec viande halal, l’armée française pourra fournir les nations arabes..

La patrie est en danger !!!!!

Repas de Réveillon ?? sur le terrain !..

Triste réalité!   on en est déjà là !!!

Le dernier bastion que je croyais imprenable est tombé… sans résistance…

Toutes nos lignes de défense sont maintenant enfoncées,

Comme en 40… c’est la débacle, le déferlement de l’ occupant,

et c’est encore une guerre de perdue… SANS COMBATS !!!

Construire une église en Egypte? Mission impossible !

Construire une église en Egypte, impossible sous la charia !


Témoignage de Sohby Gress, secrétaire général de l’association Solidarité coptes internationale receuilli par le mensuel Monde et Vie :

« Il faut savoir que pour ce qui concerne la construction d’églises, le code ottoman, volontairement vexatoire et impossible à observer, est maintenu en vigueur. C’est le tristement célèbre décret el Amayoni, qui régente encore aujourd’hui la construction des églises en Egypte. A Gizeh, 10000 coptes étaient sans église depuis longtemps. Ils finissent par obtenir la construction non d’une église, mais d’un bâtiment culturel, utilisable pour le catéchisme par exemple. Le bâtiment monte et les coptes décident de mettre une coupole surmontée d’une croix. Immédiatement par référé, le député local du PND, le Parti national démocratique au pouvoir, a obtenu une décision de justice ordonnant la destruction totale du bâtiment. Problème : les coptes se rassemblent à l’intérieur, c’était le 24 novembre dernier. A 5 heures du matin, les machines outils arrivent avec les policiers pour exécuter le jugement. Il y a 3 000 personnes à l’intérieur ! On jette des pierres aux agresseurs, qui ripostent à balles réelles. Il y aura quatre morts et 25 blessés très graves. Le jour venu, ce ne sont pas 3000 mais 5000 coptes qui descendent dans la rue. En face il y a autant de policiers. 178 jeunes sont arrêtés et immédiatement tous inculpés de tentative de meurtre sur agents de la force publique. Cela alors qu’ils n’ont fait que se défendre et défendre leur construction ! »

Lire l’entretien intégral dans Monde et Vie

Source: http://www.islamisation.fr/

Belkassim…

Pas mal… Mais je sens qu’ils vont encore être « heurtés ».

FDF

.

« Contre les diktats de Bruxelles : faisons sécession! »!

Je relaie…

FDF

.

Mes chers amis,

Il y a lieu de vous signaler la parution récente du numéro spécial de « Synthèse Nationale » intitulé « Contre les diktats de Bruxelles : faisons sécession! ».

Etabli sous l’égide de son courageux directeur de la publication, notre ami le patriote Roland HELIE, il apporte, par les démonstrations des personnalités qui s’y expriment, des arguments nouveaux pour nous débarrasser de l’infernal « machin » bruxellois qui, depuis trop longtemps, nous persécute et nous opprime.

Son prix modique eu égard à l’importance de son contenu,  (12 euros seulement) le met à la portée de toutes et de tous.

Toute information pour se le procurer en contactant :

synthesenationale@club-internet.fr

ou en écrivant à :

Synthèse nationale 116 rue de Charenton, 75012 Paris

ou à:

campagnesecession@sfr.fr

vous ne serez pas déçus!

Bonne lecture!

Amtiés,

Bernard CHALUMEAU
Merci à chacune et à chacun de difuser aussi largement que possible cette information qui constitue un élément majeur de notre Libération.