Francaisdefrance's Blog

20/01/2011

Immigration: 2010 sera l’année de tous les records!

Naturalisations: un record! Immigration irrégulière: un record! L’asile en France: un record! Moins d’expulsions: un record! Vous sentez vous encore chez vous en France? RESISTANCE !!!

FDF

.

Immigration : les cinq records du gouvernement Sarkozy-Fillon en 2010

Les statistiques officielles de l’immigration en France pour 2010 ne sont pas encore publiées. Mais les statistiques partielles sont sans ambiguïté : l’année 2010 sera l’année de tous les records pour les chiffres de l’immigration en France : record du nombre des titres de séjour attribués, record européen des entrées régulières, record européen des demandeurs d’asile, record de l’enfumage politico-médiatique.

Chiffres et explications :

1er record : la barre des 200.000 entrées régulières sera franchie

Malgré les discours lénifiants indéfiniment répétés et indépendamment des « alternances » politiques, les flux d’entrées recensés par le ministère de l’Intérieur n’ont jamais cessé de croître. Parties de 50.000 à 100.000 entrées annuelles au cours des années 1970/1980, les entrées régulières ont été portées de 100.000 à 150.000 au cours des années 1990 et elles sont constamment supérieures à 150.000 depuis le début des années 2000. Un nouveau cap va être franchi en 2010 : 182.000 titres de séjour ont déjà été attribués au cours des onze premiers mois de l’année. Sur l’ensemble de l’année c’est donc plus de 200.000 titres de séjour qui ont été attribués.

2e record : la France redevient le premier pays européen d’immigration

A la suite de la crise économique les grands pays européens ont pris des mesures de restriction de leur immigration. Malgré les règles européennes laxistes (tant de l’Union européenne que du Conseil de l’Europe), l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne ont réduit fortement leur immigration. La France, elle, n’a pas changé de cap. La France est donc le seul pays à avoir distribué plus de 200.000 titres de séjour en 2010 : 30.000 au titre du travail, 170.000 au titre des divers désirs des étrangers (regroupement familial, mariage, demandes de soins, etc.).

3e record : la France reste le premier pays de destination des demandeurs d’asile

En 2010, plus de 50.000 étrangers ont sollicité l’asile en France. Là aussi, c’est un record européen (peut-être mondial, d’ailleurs, mais il est encore trop tôt pour pouvoir l’affirmer). Certes, 80% de ces demandeurs d’asile n’obtiendront pas l’asile mais la majorité d’entre eux resteront en France comme clandestins en attendant d’être régularisés. Il est vrai qu’il y a un « marché européen de l’asile » ; et la France est considérée par les demandeurs comme un pays particulièrement attractif tant par les largesses de sa jurisprudence que par sa capacité d’hébergements (les places en CADA – Centre d’accueil des demandeurs d’asile – ont été multipliées par quatre depuis 2002, passant de 5.000 à 20.000).

4e record : moins d’expulsions que de régularisations

Le chiffre des expulsions d’étrangers clandestins – délinquants au regard du droit de séjour – restera scotché à la barre des 30.000, c’est-à-dire moins que celui des régularisations ; chiffre des régularisations « au fil de l’eau » qui, lui, ne sera connu que très tardivement mais qui s’est toujours situé au-dessus de 30.000 au cours des dernières années. Or le nombre des clandestins est considérable : parlant de la Côte d’Ivoire, Le Monde du 4 janvier 2001 citait « 37.000 ressortissants (ivoiriens) présents en France – 100.000 avec les sans-papiers ». Soit 70.000 clandestins pour un seul pays d’Afrique noire ! Un chiffre qui autorise à penser qu’en Ile-de France, quand on croise trois Africains noirs, deux sont des clandestins.

5e record : celui de l’enfumage politico-médiatique

Le principe est simple : « Un expulsé ça m’émeut, 200.000 entrées régulières, c’est de la statistique ». Le jeu est toujours le suivant :

  • -le gouvernement procède à un effet d’annonces ;
  • -les associations immigrationnistes (qu’il subventionne) protestent ;
  • -les médias racontent une histoire individuelle ou montrent une manifestation qui concerne quelques dizaines de personnes.

Et tout le monde y gagne : les médias augmentent leur audience sur fond d’émotion et de polémique ; le gouvernement passe pour énergique ; les associations immigrationnistes accroissent leur visibilité et satisfont leur volonté de pouvoir. L’électeur et le contribuable n’ont, quant à eux, aucune chance de faire entendre leur point de vue !

Changer de paradigmes !

Maîtriser l’immigration ne relève pas d’une banale « alternance» politique mais d’un changement de paradigmes. Ce qu’il faut c’est : rétablir la liberté d’expression ; supprimer le financement des associations immigrationnistes ; changer de paradigme moral pour retrouver la fierté et rompre avec la repentance ; changer de paradigme juridique pour recouvrer la souveraineté française sur les lois françaises et renoncer à l’idéologie des droits de l’homme ; sortir du mondialisme économique et du sans-frontiérisme ; revenir au patriotisme économique ; rétablir de vraies frontières ; remettre en vigueur la liberté de préférence et abandonner la lutte contre les « discriminations » ; adopter le principe de préférence nationale ; valoriser les principes de la civilisation française et refuser les mœurs étrangères ; réformer le droit de la nationalité ; mettre en œuvre la démocratie directe.

Et en attendant ? Développer une attitude dissidente !

Ne nous méprenons pas. Ces changements supposent un basculement du monde et le renversement des élites dirigeantes politiques, financières, médiatiques qui gouvernent. En attendant il faut développer une attitude dissidente : dans le choix de l’école de ses enfants, dans l’enseignement qui leur est délivré, dans la sélection de ses fournisseurs, dans l’achat local plutôt que dans l’achat global, dans l’affirmation sans complexes de ses convictions politiques, de sa foi religieuse ou de ses choix philosophiques, de ses préférences culturelles et gastronomiques.

Polémia analysera en détail les statistiques officielles pour 2010 dès qu’il en disposera. En attendant Polémia livre à ses lecteurs ces deux analyses complémentaires :

L’immigration : un nécessaire renversement des perspectives politiques et idéologiques
L’immigration : une exception française en Europe

Source: Polémia

« Maxence, la racaille t’a détruit…racketté, désespéré, immolé…racaille en taule ».

Honteux! Fiers de vous, les sous-merdes ? Vous pouvez commencer à trembler… De trouille.

FDF

.

Des inscriptions ont été découvertes sur les murs du collège où Maxence s’était immolé mardi 18. On pouvait lire : « Maxence, la racaille t’a détruit…racketté, désespéré, immolé…racaille en taule » .

Maxence, le lycéen de 17 ans qui a tenté de s’immoler par le feu mardi dans un établissement scolaire de Marseille, et se trouvait toujours dans un état critique mercredi, était victime d’un racket depuis plusieurs mois, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Les premiers résultats des investigations diligentées par les policiers de la Sûreté départementale ont montré que l’adolescent était à la dérive depuis plus d’un an, avec des résultats scolaires en chute libre, le divorce de ses parents et des problèmes de cœur liés au départ de sa petite amie.

Mais de source proche de l’enquête, on souligne surtout qu’il était racketté avec des vols à répétition, son scooter lui ayant notamment été dérobé.

Maxence, admis au service des grands brûlés de l’hôpital de La Conception, était toujours dans un état critique mercredi en fin d’après-midi, selon un porte-parole de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille.

Cet élève de 1ère ES s’est aspergé mardi après-midi d’un liquide – »vraisemblablement de l’essence », selon le parquet– dans les toilettes de l’établissement Saint-Joseph-Les-Maristes, un collège-lycée privé de 920 élèves installé dans le centre-ville, où il étudiait depuis la 4e.

Le jeune homme, qui se trouvait au deuxième étage, est ensuite descendu dans la cour, avant de s’effondrer sous le regard de plusieurs camarades, sortis de classe à la suite du déclenchement de l’alarme incendie.

Source : La Croix

Enorme !!! La « tartufferie » de Sopo…

En 2005, Dominique Sopo, président de SOS Racisme tenait des propos similaires à ceux d’Eric Zemmour pour lesquels il le poursuit en justice aujourd’hui.

 

Extrait du livre “SOS antiracisme” (éditions Denoël), écrit en 2005 par le président de SOS Racisme, Dominique Sopo…

“L’exemple du traitement de la surdélinquance des étrangers et des jeunes issus de l’immigration est ici éclairant. Longtemps nié en France, ce phénomène n’en était et n’en demeure pas moins réel.[…] Nier une évidence, c’est s’interdire d’en offrir une analyse.”

Il existe en France, un antiracisme bien-pensant. Il est dangereux, car dévoyé. […] Il repose sur une relation viciée, dès le départ, entre d’”ex-colons” et d’”-ex-indigènes”. Il se nourrit principalement de cette culpabilité blanche. Il est une perpétuelle action de repentir. L’étranger ainsi canonisé, la béatitude peut suivre.” 4ème de couverture.

” Il faut souligner que dans la conception exotique de l’antiracisme, l’Etranger est privé de sa propre définition et d’une libre détermination. Il n’est plus un sujet agissant mai un objet de compassion. ” p 14

Le discours victimaire occupe pourtant une place loin d’être négligeable chez ceux qui se réfèrent au discours antiraciste. Il l’occupe d’autant plus qu’il est adossé à une lecture marxisante de la société : d’un côté les oppresseurs, de l’autre les opprimés.” P 22

Pour cela, les islamistes savaient pouvoir compter en Europe sur un allié de poids : la mauvaise conscience post coloniale. Le discours antiraciste fut alors dévoyé en prenant en compte cet élément majeur. Pour échapper à toutes critiques de leurs visées réactionnaires et de leurs stratégies d’influence, ces extrémistes entreprirent, en dénaturant profondément la philosophie et les mots de l’antiracisme, de dénoncer une “islamophobie” dont la moindre critique à leur égard aurait été le signe. ” p.78

Ces propos, sur le fond, ne sont guère différents de ceux tenus par Eric Zemmour pour lesquels il est poursuivi, notamment par SOS Racisme. L’UNI dénonce cette tartufferie et demande à SOS Racisme de retirer leur constitution de partie civile contre Eric Zemmour qui n’a fait qu’exprimer le même point de vue que le président de SOS Racisme en 2005.

Continuons notre mobilisation en faveur de la liberté d’expression

Depuis le début de la polémique suite aux propos d’Eric Zemmour, l’UNI a multiplié les actions en faveur du journaliste.. Vous avez été déjà plus de 82 000 personnes à signer notre pétition de soutien à Eric Zemmour. Aujourd’hui, nous devons dénoncer le double discours de SOS racisme en faisant connaître au plus grand nombre les écrits de leur président. Je vous invite à diffuser autour de vous ce message.

Source: UNI

Pakistan : des milliers de personnes manifestent contre le Pape !

Bande de tarés…
FDF

.

« Religion de tolérance, d’amour et de paix… 


Rawalpindi, Pakistan : Lors d’un rassemblement frénétique vendredi dans cette ville de garnison à l’extérieur d’Islamabad, des milliers de personnes ont averti le Pape Benoît XVI de ne pas se mêler du débat entourant la loi sur le blasphème au Pakistan.

La manifestation intervient quelques jours après que le Vatican a demandé au Pakistan d’abroger les lois controversées qui stipulent que toute personne qui souille le nom du prophète musulman Mahomet est passible de la peine de mort ou de la prison à vie.  « Si vous défiez le prophète, nous nous vengerons. Ça n’a pas d’importance qui le fait », a crié un religieux par haut-parleurs à des milliers de spectateurs en délire. […]

 

 

Source :CNN via Poste de Veille

 

Municipalité d’Annemasse: pratiques inqualifiables d’une élue.

Municipalité d’Annemasse: des pratiques inqualifiables !

Pierre Grandchamp est maraîcher à Annemasse. Il exploite des terres convoitées par la municipalité notamment pour permettre aux musulmans d’y construire un complexe islamique gigantesque http://annemasse-avenir.over-blog.com/article-vers-une-grande-mosquee-a-annemasse-du-projet-a-la-realisation-il-n-y-a-qu-un-pas-48393530.html alors qu’à quelques centaines de mètres de là un grand terrain municipal quasiment inutilisé aurait pu être choisi permettant à notre horticulteur de poursuivre son exploitation qui donne du travail à une quinzaine de personnes ce qui, par les temps de chômage que nous vivons, devrait entrer en ligne de compte. Mais le maire actuel  Christian Dupessey n’en a cure et pour faire plier Pierre Grandchamp , il n’hésite pas à utiliser de méthodes inqualifiables dignes du politburo de l’ex-URSS ce qui ne saurait nous étonner venant  de la part d’un ex membre du PCF. Certes il nous dira la main sur le coeur que les manoeuvres dilatoires engagées  à l’encontre de Pierre Grandchamp à son domicile par la 4ième adjointe l’étaient à l’initiative de celle-ci et qu’elle n’était aucunement en service commandé. Difficile à croire quand on sait que cet incident eut lieu aux heures de bureau. Lisez plutôt la suite empruntée au blog d’Anne Michel qui est bien sûr en étroit contact avec Pierre Grandchamp.
Mais, c’est sans connaître notre homme (PG)!!!
C’est ainsi qu’un beau matin de novembre, Pierre Grandchamp qui réglait quelques formalités administratives en compagnie de sa secrétaire dans son bureau eut une surprenante visite.Celle d’une adjointe au maire venue lui porter, jurant de ses grands Dieux, la « bonne parole ».
Ben voyons, l’adjointe aurait-elle d’avance quelques scrupules !!!
L’entretien a à peine commencé que Pierre Grandchamp se voit  entendre les pire insinuations qu’un homme  puisse tolérer. L’adjointe n’y allant pas par quatre chemins lui signifiait qu’il « risquait de perdre la garde de ses enfants car ceux-ci étaient maltraités et grandissaient dans un environnement malsain et qu’à l’aide de plusieurs témoignages à l’appui une enquête des services sociaux ( tiens comme c’est bizarre mais ça doit être une coïncidence) était en cours et  que l’affaire était grave »
Puis, dans sa grandeur d’âme, l’adjointe s’est sentie une nouvelle fois obligée de dire que « ça n’a rien de politique » et de continuer « à porter la bonne parole à notre brave homme » afin de l’atteindre moralement.
C’est ainsi que ce fut  au tour de la belle-fille, puisque celle-ci, selon les propos de l’adjointe, « ferait du trafic de drogue dans les locaux  de l’exploitation maraichère et qu’elle aurait été arrêtée plusieurs fois par le commissariat de police en possession de drogue » puis au tour du compagnon de la belle fille qui lui serait fiché à la brigade des stupéfiants.
Après enquête de l’épouse de Pierre Grandchamp qui s’est déplacée en personne auprès des services sociaux chargés de la petite enfance et du commissariat de police, il s’est avéré que les accusations se sont trouvées totalement infondées, casier judiciaire à l’appui et l’adjointe a fini par reconnaître qu’il devait s’agir d’erreurs. Regrettables erreurs en effet, Madame.
Le Maire et le Procureur de Thonon-les-Bains furent immédiatement saisis de l’affaire par le maraîcher. Prendre connaissance de la lettre à cette page: http://annemasse-avenir.over-blog.com/article-avis-de-tempete-sur-le-quartier-du-brouaz-a-annemasse-mon-colonel-64359406.html. Cliquer sur la lettre (trop petite pour être lisible) puis sur + pour l’agrandir et la lire.

Le premier magistrat de la ville d’Annemasse lui adressa une jolie lettre  lui déclarant qu’il s’agissait d’une affaire privée. (NDLR comprendre que l’adjointe avait agi de sa propre initiative et non pas sur ordre du maire).

Pour le second, on attend toujours la réponse !!!
Eh bien, il est intéressant pour le citoyen lambda de savoir que pendant des horaires consacrées normalement au travail pour leur commune et leurs concitoyens, des élus puissent se rendre à titre privé chez n’importe qui, à n’importe quel moment et porter de graves et immmondes accusations qui, de plus, sont totalement infondées alors qu’ à deux pas des cas dramatiques d’enfants réellement maltraités mériteraient là une indispensable bienveillance.
Il est aberrant de voir l’acharnement des différentes municipalités sur ce quartier depuis tant d’années et vouloir s’en prendre toujours aux propriétés privées alors que la Ville dispose de terrains vierges mais non entretenus qui pourraient parfaitement être adaptés à ce projet.
Ce projet nous paraît être un non sens pour 3 raisons :
Tout d’abord, puisque si celui-ci devait se réaliser dans les conditions prévues c’est à terme pas moins d’une quinzaine d’emplois qui seront supprimés ainsi que la destruction du travail d’une famille de producteur.
Ensuite, ce projet est un non sens économique puisque l’activité permet aujourd’hui le rapatriement de devises suisses, nécessaires pour le pays en ces périodes difficiles.
Enfin, nous estimons qu’avant de détruire des structures humaines et économiques, ces grands pourfendeurs de l’écologie feraient mieux de mettre en valeur le patrimoine municipal laissé à l’abandon depuis des décennies.
Si vous pensez que ces pratiques sont odieuses et inadmissibles alors faites-le savoir aux membres de la municipalité d’Annemasse par tous les moyens modernes de communication: courrier, courriels, fax, téléphone. C’est la nouvelle façon de voter et c’est parfaitement légal, le métier des élus c’est de recevoir nos doléances.
On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )
– Quoi mettre dans l’enveloppe?
1) Un document PDF d’une page contenant  le texte du présent article situé au-dessus du mot ACTION, après sa conversion en PDF et qui est  logé  à l’adresse http://sitasecure.files.wordpress.com/2011/01/accusationspg1.pdf
2)En finition : des textes  imprimés sur l’islam en appliquant les consignes suivantes :
Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations  afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9
– A qui envoyer les courriers?
Aux élus du conseil municipal dont vous trouverez les noms à cette page: http://www.ville-annemasse.fr/La-mairie/Vos-elus
L’adresse postale de la mairie ainsi qu’un formulaire de contact par courriel figurant à celle-ci: http://www.ville-annemasse.fr/La-mairie/Les-services-municipaux
Aux habitants de la ville d’Annemasse choisis au hasard. Pour les trouver on procède ainsi:
a) On choisit un nom de rue en allant sur http://fr.mappy.com/ puis par un clic gauche maintenu sur la carte on peut déplacer cette carte de manière à ce qu’elle reste centrée sur Annemasse  ensuite on clique sur le bouton + (pour zoomer) autant de fois qu’il est nécessaire tout en gardant Annemasse au centre de la carte pour arriver à lire le nom des rues.
b) Un nom de rue ayant été choisi on va sur l’annuaire pagesblanches.fr : http://tinyurl.com/q4dgos. On laisse vides les 2 rubriques Nom et Prénom puis à la rubrique Adresse on indique le nom de la rue (sans numéro), à la rubrique Localité on indique Annemasse et à la rubrique Localité Région on met le numéro du département: 74. Il reste à cliquer sur Trouver et vous allez obtenir les adresses postales de tous les gens de la rue choisie ainsi que leurs adresses email pour certains d’entre eux(environ 1%). Vous n’aurez que l’embarras du choix pour vos courriers SITA ou vos courriels. Dans les courriels vous pourrez copier/coller le présent article.
Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.
–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/
– Invitation au sitathon
Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information  http://alertes-sita.blogspot.com/ pour être averti des prochaines actions.
–Information sur SITA
Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html
 

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

Les squatteurs de l’ association MACAQ sous-louaient leurs locaux !

Après d’autres sangsues du même acabit, MACAQ tombe de son arbre. On ne peut vivre longtemps dans l’impunité… Tiens; si vous visitiez leur site, en attendant de lire la suite? C’est ici: http://macaq.org/macaq1/

FDF

.

Paris.

Les squatteurs de l’ association MACAQ sous-louaient leurs locaux. L’association MACAQ, qui, non contente de squatter un immeuble et de toucher des subventions, vient de se faire épingler car elle sous-louait illégalement les locaux.

L’association MACAQ gérait le squat parisien de la rue de la Banque tout en bénéficiant de subventions s’élevant à 278 211 € ( voir Paris : subventions à l’association MACAQ). En  plus de cela, l’association MACAQ sous louait illégalement une partie des locaux à une société de production audiovisuelle.

L’association MACAQ ne s’offusque même pas de cette pratique illégale et trouve normal que la société de production audiovisuelle Mandarine leur verse un loyer de 1 500 euros par mois, pour deux étages, pour un immeuble ne leur appartenant pas… Voir les explications de l’association MACAQ en video.

.

Source : Libération et fdesouche.com

Ouf! Le blasphème n’est pas encore un délit…

Heureusement que le blasphème n’est pas « encore » interdit par la loi, en France. Mais les *« heurtés » ne veulent pas en rester là…

FDF

.

Coran brûlé: vice de procédure!


L’homme qui avait brûlé une édition du Coran avant d’uriner dessus début octobre à Bischheim, dans le Bas-Rhin, a vu sa citation annulée aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Strasbourg en raison d’un vice de procédure. Toutefois, selon l’avocat du prévenu, Me Renaud Bettcher, le ministère public va reprendre l’affaire. Une nouvelle audience devrait donc avoir lieu dans les semaines à venir. 

La citation est nulle car le procureur n’a visé que l’article 24 de la loi de 1881 dans sa globalité, et non l’alinéa précis qui réprime la haine raciale, a précisé la présidente du tribunal. L’homme était poursuivi pour incitation à la haine raciale.

Agé de 30 ans, cet habitant de Bischheim, une ville de l’agglomération strasbourgeoise, avait posté début octobre une vidéo sur internet dans laquelle il brûlait une édition du Coran puis urinait sur les cendres « au nom de la liberté« .

« Du pur blasphème et non de la provocation à la haine raciale »

L’identité et les coordonnées de l’homme, qui apparaissait à visage découvert au début de la vidéo et se faisait connaître sous le pseudonyme de Caliméro, étaient diffusées dans un message d’introduction.

« Je peux comprendre que des associations musulmanes aient eu le sentiment d’avoir été heurtées dans leur conscience », a déclaré Me Bettcher. « Mais pour moi c’est du pur blasphème et non de la provocation à la haine raciale. Et le blasphème est encore possible dans notre république laïque », a-t-il ajouté. « Il y a eu une surenchère dans la provocation avec d’autres internautes. C’est potache, même si on a vu des comiques plus drôles », a encore estimé Me Bettcher.

Dans ce film amateur de mauvaise qualité qui dure près d’une heure, l’homme, arborant un masque de diable, découpait d’abord une page du livre saint musulman pour en faire un avion qu’il lançait sur deux verres censés représenter les tours jumelles du World Trade Center. Puis il enflammait cette page du Coran à l’aide d’alcool à brûler, avant de mettre le livre entier au feu dans un saladier et d’éteindre les flammes en urinant dessus.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/10/97001-20110110FILWWW00412-coran-brule-vice-de-procedure.php
.
*« Heurtés »: nouvelle appellation pour « musulmans »… Ils évoluent et passent du stade de « stigmatisés » à celui de « heurtés ».
FDF

Un ‘impur » ne peut pas filmer dans une boucherie halal…

 

Vous vous demandez pourquoi? Et bien lisez ce qui suit (vidéo incluse)…

 

 

FDF

.

Le halal en France : financement du terrorisme islamique ?

Un reportage sous-titré en français de la chaîne américaine CBN:

http://www.youtube.com/watch?v=SIJfM5IsSuE&feature=player_embedded

 

Une boucherie, dans un quartier musulman de Paris. Mais pas une boucherie ordinaire… 

Notre caméraman a été averti d’arrêter de filmer.

Pourquoi? Pourquoi une boucherie refuserait-elle d’être filmée?

Une des raisons, nous explique un expert de l’islam est que notre cameraman, n’étant pas musulman, est “impur”.

C’est une boucherie halal.

La nourriture halal connaît une croissance rampante dans l’industrie alimentaire, pas seulement en France mais dans le monde entier, y compris aux États Unis.

Halal est le terme arabe signifiant légal ou admissible.

Pour qu’une viande soit halal, un musulman doit déclarer “Au nom d’Allah; Allah est le plus grand” avant de trancher la gorge de l’animal totalement éveillé avec un couteau, alors qu’il est tourné dans la direction de la Mecque.

Le marché de la nourriture halal en France est estimé à 7 milliards de dollars, il a doublé durant ces 5 dernières années.

La seconde chaîne française de fast-food, Quick, ne sert maintenant plus que des menus halal dans 22 de ses restaurants qui ciblent l’importante population musulmane de la France.

Mais les restaurants Quick en France sont presque complètement la propriété du gouvernement français, ce qui veut dire que le gouvernement français, dont la constitution prescrit une laïcité stricte, est dans l’industrie de la nourriture religieuse!

Le jeune conseiller municipal et Président de “L’Ordre Républicain”, Charles Aslangul, 21 ans, est en guerre contre le Quick halal.

“Nous respectons toutes les religions mais voulons maintenir la séparation entre la religion et l’État, et donc la séparation entre une entreprise de l’État et l’industrie de la nourriture religieuse: Ceci ne devrait pas se produire avec de l’argent public.”

Mais Aslangul dénonce les médias pour l’avoir traité de fasciste. Il a été mis en examen pour incitation à la haine raciale, la justice l’a relaxé et aujourd’hui il porte plainte contre Quick pour accusations fallacieuses.

“L’islam essaie de s’imposer dans l’espace public. Je ne stigmatise pas l’islam: je ne fais que décrire cette situation dans laquelle une aile radicale de l’islam essaie de s’imposer par dessus nos lois républicaines.”

Beaucoup d’entre vous doivent se demander ce qu’il y a de si grave avec la nourriture halal, mais c’est un point majeur pour les français qui sont inquiets de l’islamisation rampante de leur pays.

Il y voient un exemple de plus de la France pliant le genou devant l’islam.

Alain Wagner est un activiste français de l’Alliance contre la charia.

“L’islam introduit la charia dans notre société et les gens ne le voient pas clairement. En voyant de la nourriture halal sur les étals ils se disent “c’est juste de la nourriture, pas un problème”.

Non: c’est la charia.”

Un expert dénonce le financement indirect par le halal du terrorisme islamique.

Quand un français achète de la nourriture halal, une partie du prix payé est versé aux experts islamiques du halal dont certains sont certifiés par l’UOIF, l’Union des Organisations Islamiques de France, qui, selon le Centre Simon Wiesenthal, est fortement liée aux Frères Musulmans: Une organisation politique qui supporte le terrorisme.

Quand le journaliste et essayiste Alexandre del Valle a commencé à enquêter sur la façon mafieuse dont les Frères Musulmans tentaient de faire main mise sur le halal français, sa vie a fait l’objet de menaces.

Près de 60% de la nourriture halal en france provient de compagnies contrôlées par les Frères Musulmans. La nourriture halal se répand aussi en Angleterre.

L’enquête d’un journaliste d’un quotidien de Londres montre que la grande distribution, les fast-food, et même certains hôpitaux et écoles servent de la nourriture halal sans même en informer leurs clients.

Des membres du Parlement britannique se sont indignés du fait qu’on leur ait secrètement servi de la viande halal.

Au Canada, Campbell propose à présent une ligne de produits certifiés halal et aux États Unis, Mc Donalds, Wallmart et Whole Foods offrent à présent un choix halal.

Un des organismes de certification halal de l’Amérique du Nord, l’Islamic Society of North America (ISNA), qui a été au cœur du procès de terrorisme de l’Holly Land Foundation pour ses liens avec l’organisation terroriste Hamas, lui même une division des Frères Musulmans.

Une des objections à la nourriture halal est qu’elle contient une taxe que les non-musulmans paient en l’achetant.

del Valle dit que le halal est une brillante stratégie politique et économique de la part des Frères Musulmans.

“Il est vital d’empêcher les Frères Musulmans de contrôler la vente de halal car c’est leur source de financement principale.”

“Le halal, c’est deux victoires en une: il divise les gens au sein de la société, et il les finance.”

Wagner alerte les sociétés occidentales sur leur acceptation de la nourriture halal.

Il explique qu’elle ne doit pas être comparée à la nourriture casher.

“Non, ce n’est pas comme le casher: les gens qui mangent casher ne prônent pas la destruction de nos démocraties.

Le halal est partie intégrante de la charia et nous devons bannir tout ce qui est relatif à la charia de nos sociétés.”

Dale Hurd pour CBN News à Paris.


Traduction, sous-titrage et transcription : franco-français
Source : Bivouac-ID

Le dhimmi du jour est…

Jean-Claude Antonini, maire d’Angers !


.

Angers: le maire reprend le projet de mosquée en mains… Il doit déjà penser à sa réélection avec les voix des musulmans, lui aussi…

FDF

.

« Soucieux de répondre à l’attente des musulmans d’Angers », Jean-Claude Antonini a annoncé qu’il allait reprendre en mains l’initiative du projet d’une mosquée à Angers, « un lieu digne et emblématique de leur enracinement ».

Pour relancer le projet de création d’une mosquée à Angers, le maire proposera, dans les prochains jours, de constituer un comité des Sages.

Ce comité sera constitué des anciens présidents de l’Association angevine des musulmans (AMA), de l’actuel président et des présidents des autres associations musulmanes d’Angers. Leurs missions consisteront à la fois à proposer une médiation pour « conforter dans ce dossier la gouvernance de l’AMA », mais aussi à relancer le projet de mosquée « en s’appuyant sur un montage juridique et financier durable, transparent et réunissant tous les consensus ».

Depuis deux ans en effet, l’association des musulmans angevins connaît de fortes turbulences: destitutions régulières de président, décisions de justice sur la légalité des élections, incapacités à porter des décisions pourtant prises par les membres de son bureau.

Cette carence a eu pour conséquence directe de retarder le projet de mosquée et d’un centre culturel musulman, à Angers. « J’entends les aspirations légitimes des musulmans d’Angers à disposer d’un lieu de culte digne de ce nom, et je souhaite qu’une solution pérenne soit trouvée dans dans le respect des identités de tous et des lois de la République », insiste Jean-Claude Antonini.

Source: http://www.angers.fr

Le suicide est interdit en islam…

S’il existe quelque-chose d’autorisé en islam ( à part massacrer du chrétien), faites le moi vite savoir.

Il est bien évident que s’égorger soi-même demande beaucoup d’abnégation… A moins d’avoir de bons potes bien fanatisés pour exécuter sur vous cet acte de lâcheté suprême. C’est plus facile de le faire sur des otages. Et beaucoup plus jouissif. Quelle bande de tarés! En outre, les 72 vierges, c’est « zobi », dans ce cas! C’est Momo qui le dit.

FDF

.




Est-ce un progrès vers un texte condamnant les violences commises au nom de l’islam? Le porte-parole d’Al-Azhar (la plus haute institution d’enseignement de l’islam sunnite), Mohamed Rifa’a al-Tahtawi, a récemment déclaré à propos des immolations par le feu:

« L’islam interdit catégoriquement le suicide sous quelque raison que ce soit et ne permet pas de se séparer de son corps pour exprimer un malaise, une colère ou une protestation. »

Source: Dialogue interreligieux et oecuménisme

Moquées de Toulouse: il y aura peut-être 5 « poses de la première pierre », tout au plus…

On se charge du reste… C’est pas encore construit, les gars… Les recours devant les tribunaux administratifs, ce n’est pas pour les chiens. Il y a toujours une faille, dans les projets de construction de mosquées; toujours…

FDF

.

« Il y aura cinq mosquées à Toulouse »

À l’avenir, ce sont pas moins de cinq mosquées qui doivent sortir de terre sur la ville de Toulouse. Basso Cambo, Empalot, Tabar, Bagatelle et Reynerie : cinq lieux de prière dont personne ne souhaite parler. Ainsi, directeur de recherche au CNRS, docteur d’Etat en biochimie, Mammadou Daffé est également imam à la mosquée « Al Houceine » de Basso Cambo. Contacté, il déclare : « Je ne souhaite pas en parler. Si les gens sont pressés, je ne le suis pas ». C’est dans des préfabriqués, montés à l’écart de la grande surface du quartier, qu’il fait ses prêches. Les travaux de la mosquée devraient débuter… bientôt. Plusieurs mosquées sont d’ailleurs dans le même cas que celle de Basso Cambo : elles ont du mal à avancer.

40 000 musulmans

Celle d’Empalot, par exemple, située le long de la rocade est toujours en cours de construction. Hier, des artisans effectuaient des raccordements électriques. Mais, elle reste ouverte aux quatre vents derrière ses palissades qui se dressent depuis 2005. « Il y a des soucis financiers », confie un proche de l’imam Tataï. À Bagatelle, on recherche encore comment sortir du garage à vélo sous lequel on prie. À la Reynerie, « ils ont besoin de se pérenniser », assure un proche du dossier. Il n’y a que le lieu de prière de Tabar qui semble réellement posé. « Ils sont propriétaires d’un château et viennent de proposer un projet d’extension », lâche un proche de la mosquée. Il est en plein pourparlers. À chaque fois, les services de la mairie, auprès de qui le permis de construire ou d’agrandir est déposé, garde un œil vigilant sur le dossier. « La municipalité essaye d’avoir un accompagnement de tous les projets. Nous voulons qu’il soit viable et qu’il s’inscrive dans l’environnement, dans la vie du quartier », explique prosaïquement l’adjoint au maire en charge du culte, Jean-Paul Makengo. Cinq mosquées pour environ 15 000 familles de culture musulmane, soit 40 000 personnes en période de forte affluence… De la à penser que les imans prêcheront dans le désert, il n’y a qu’un pas que certains franchissent.


Un dispositif pour l’Aïd

Les associations cultuelles, la mairie et la préfecture travaillent actuellement sur l’organisation de l’Aïd El Kébir. La fête du mouton se déroulera aux alentours du 7 novembre 2011 (en fonction du lieu où est observée la lune). Mais, les autorités veulent éviter que les fidèles sacrifient leur bête n’importe comment puisque le seul véritable abattoir, certifié halal, se trouve actuellement à Saint-Gaudens, dans le Comminges. Un peu éloigné pour les habitants de Fronton. Après plusieurs réunions menées à la demande des associations, la municipalité a accepté de prêter un terrain lui appartenant. Les associations pourraient l’utiliser afin de faire venir un abattoir mobile, par exemple. Aux associations ensuite de mettre en place toute l’organisation de la cérémonie. Pour cela, elles doivent encore recueillir l’aval de la préfecture.


Des projets parfois pharaoniques

Les responsables de la mosquée de Tabar ont demandé une extension afin d’accueillir 10 000 fidèles. « Hallucinant ! Ils sont revenus à plus de raison avec un projet se limitant à 4000 », note un proche des fidèles. À chaque fois, c’est la même chose. Les imams présentent des projets toujours plus grands. « Tous disent qu’ils ont beaucoup de fidèles qu’ils sont débordés. C’est parfois vrai… Mais de manière ponctuelle, lors du Ramadan par exemple », prévient un habitant du quartier de Bagatelle à Toulouse. Il n’a jamais été religieux, mais a toujours, grâce à ses contacts sur le terrain, gardé un œil curieux sur les mosquées. Les imans ont une bonne raison de présenter ces projets parfois pharaoniques. Pour être en bonne place au conseil régional du culte musulman (CRCM), les imams doivent avoir une grande mosquée. Leurs locaux doivent pouvoir attirer du monde. Beaucoup de monde afin d’avoir leur place, ou au moins faire entendre leur voix, au sein du conseil français où siègent les délégués régionaux. « Très vite, de grands pays musulmans y ont mis leur nez et tenté de prendre en main les mosquées », détaille un habitant de Bagatelle. Ces pays ont, indirectement mis la main au porte-monnaie, ou tenté de le faire, dans toute la France. À Toulouse, la mairie veut être claire : « De notre côté, jamais nous n’avons mis un centime dans la construction d’une mosquée. Nous accompagnons les promoteurs qui déposent dans nos bureaux leur demande de permis de construire. Cela s’arrête là ». Les imams, souvent à la tête de leurs propres associations cultuelles, réussissent à obtenir des fonds en organisant des collectes dans les quartiers et lors de leurs prêches. Ils acquièrent ainsi un terrain. Parfois, c’est la mairie qui conçoit d’échanger un terrain. Quand le compte y est, ils lancent les travaux. Dans les couloirs de la mairie, on reconnaît : « On ne peut par contre pas imposer un lieu de culte s’il est ressenti comme une agression par les riverains. Nous faisons tout pour qu’il s’inscrive dans l’environnement et que tout le monde soit bien ». L’exemple parfait est la future mosquée de Basso Cambo : un lieu de culte, des places à profusion près d’une station de métro et à quelques encablures des quartiers.

source : ladepeche.fr

Nous aussi, on sait se dire « heurtés »…

Et pas dans la g….., la Bouteldja! Personnellement, cette affaire de nous traiter de « sous-chiens » m’est restée en travers de la gorge. Mon souhait le plus cher est que cette conne nous paye cette insulte à son plus haut degré. Que le couperet de la Justice ne rate pas son coup, cette fois…

FDF

.


Traiter les Blancs de « souchiens » est outrageant !

L’AGRIF communique :

B

Cette insulte ne doit pas rester impunie!!!

« Par décision en date du 18/01/2011, le Procureur de la République de Toulouse a formulé un réquisitoire définitif de renvoi devant le Tribunal correctionnel à l’égard d’Houria Bouteldja.

Le Procureur a retenu que le fait de qualifier de « souchiens » les Blancs et les Français de souche constituait bien  » une expression outrageante, un terme de mépris ou une invective injuriant les Blancs représentés par l’AGRIF en raison de leur appartenance à une race. »

L’AGRIF attend maintenant avec confiance la date prochaine de la fixation du procès. »

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/

Immigration : ne pas oublier la vaseline !

Une excellente vidéo. C’est de l’humour, paraît il…

FDF

.

Ici: