Francaisdefrance's Blog

18/01/2011

La loi islamique est incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme !

C’était déclaré en 2001, confirmé en 2003 et toujours valable en 2011. Mais aujourd’hui, on continue à bafouer cet arrêt…Sans honte ni vergogne…

FDF

.

 

Nous produisons ci-après des extraits d’un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme du 31 juillet 2001 (texte intégral) dans lequel elle affirme que la loi islamique est incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme. Cet arrêt a été confirmé par la grande chambre de cette cours le 13 février 2003 (texte intégral).

femme shariah.jpg

Extraits de l’arrêt du 31 juillet 2001

la Cour européenne des droits de l’homme a estimé que la Charia est incompatible avec la Convention européenne des droits de l’homme de 1950. Il s’agissait à cette occasion pour la Cour de juger si le gouvernement turc avait le droit de dissoudre un parti islamique turc, le Refah, en raison des valeurs prônées par ce parti (la Charia notamment). La Cour a validé la dissolution du Refah. Du jugement final, on citera essentiellement les extraits suivants :

• La Cour constitutionnelle a rappelé qu’un tel système (la charia), qui avait ses origines dans l’histoire de l’Islam en tant que régime politique, s’opposait au sentiment d’appartenance à une nation ayant une unité législative et judiciaire.

• Pour la Cour constitutionnelle, la Charia serait l’antithèse de la démocratie, dans la mesure où elle se fonde sur des valeurs dogmatiques et est le contraire de la suprématie de la raison, des conceptions de la liberté, de l’indépendance, ou de l’idéal de l’humanité développé à la lumière de la science.

• La Cour reconnaît que la Charia, reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la religion, présente un caractère stable et invariable. Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme dans la participation politique ou l’évolution incessante des libertés publiques.

• La Cour relève que (…) les références explicites à l’instauration de la Charia sont difficilement compatibles avec les principes fondamentaux de la démocratie, tels qu’ils résultent de la Convention, comprise comme un tout.

• Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la Charia, qui se démarque nettement des valeurs de la Convention, notamment eu égard à ses règles de droit pénal et de procédure pénale, à la place qu’il réserve aux femmes dans l’ordre juridique et à son intervention dans tous les domaines de la vie privée et publique conformément aux normes religieuses.

La Cour constitutionnelle (fait également référence) à la notion de djihad, qui se définit, dans son sens premier, comme la guerre sainte et la lutte à mener jusqu’à la domination totale de la religion musulmane dans la société.

• La Cour constate également que les propos tenus par Xxxxx, le député d’Ankara, (…) traduisaient une haine profonde envers ceux qu’il considérait comme des opposants au régime islamiste. La Cour estime à cet égard que lorsque le comportement incriminé atteint un niveau élevé d’insulte et se rapproche d’une négation de la liberté de religion d’autrui, il perd pour lui-même le droit d’être toléré par la société. »

Extraits de l’arrêt du 13 février 2003… 

Suite et source: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch

Le scandale des bonus accordés par les banques qui ont reçu l’aide de l’Etat.

La grosse arnaque… On ne peut plus la passer sous silence…

FDF

.

Salaires + bonus : Les Banksters disent merci à l’UMPS !


sauvons_la_france_de_l_arnaque_europeenne

Chronique de Marc Fiorentino sur BFM Business 17/01/2011 : Le scandale des bonus accordés par les banques qui ont reçu l’aide de l’Etat.


Soit 3 milliards d’euros de bonus distribués grâce aux contribuables Français !


A écouter sur http://www.nationspresse.info/?p=121577

Source: Willy Legrand

MAM et ses propos sur Ben Ali: la honte…

Et elle continue à nous prendre pour des cons, Michèle Alliot-Marie… Après ses propos sur la position de la France concernant Ben Ali le despote, pour le moins insultants pour le peuple de France, la voici qui essaye de se défendre en invoquant une « erreur » dans ses dires. C’est tout simplement « petit »; et ça ne réhausse pas l’image déjà fort ternie de notre patrie… Mais d’où sortent ces gens qui nous gouvernent et qui sont sensés nous représenter?

FDF

.

MAM sur la Tunisie: « C’est le contraire de ce que je voulais dire »…

MAM sur la Tunisie: "C'est le contraire de ce que je voulais dire"
Même pas honte…

Auditionnée par les députés, la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, s’est dite « scandalisée » par l’utilisation « malveillante » et déformée de ses propos sur la crise en Tunisie.

Ce mardi, l’audition de Michèle Alliot-Marie par les députés de la commission des Affaires étrangères a viré au dialogue de sourds. Ceux qui en attendaient des explications sur l’attitude de la France face à la crise tunisienne en ont été pour leurs frais.

Après un rapide exposé sur les derniers développements à Tunis, la ministre des Affaires étrangères a rappelé les trois défis qui attendent le nouveau gouvernement tunisien: rétablir l’ordre public, convaincre la population de sa crédibilité et préparer des élections libres. Concernant sa proposition de faire bénéficier les forces de l’ordre tunisiennes du savoir-faire français en matière de maintien de l’ordre, MAM s’est défendue bec et ongles. « Je suis scandalisée que certains aient voulu déformer mes propos, coupés et sortis de leur contexte, pour leur faire dire le contraire de ce que je voulais dire », a-t-elle indiqué, assurant ses interlocuteurs de sa « sensibilité aux souffrances du peuple tunisien ». Avant de redire qu’elle voulait simplement proposer de former les policiers tunisiens « à la gestion de foule sans utilisation disproportionnée de la force ».

Ces explications n’ont pas convaincu le socialiste Gaëtan Gorce. L’élu de la Nièvre a d’abord reproché au gouvernement français son « erreur d’appréciation » et sa « complaisance » vis-à-vis du régime de Ben Ali. « Vos propos, soit vous les regrettez, soit vous les assumez », lui a-t-il lancé, avant de critiquer l’absence dans ses déclarations du 11 janvier de « condamnation des violences » policières. Et d’ajouter: « Vos propos étaient déplacés, ils étaient choquants et ont normalement choqué« .

Le reste de la séance a vite ronronné. Si le communiste Lecoq a demandé à savoir « qui prend ses vacances où et dans quelles conditions », il s’est vite vu répliquer: « Et à Cuba? » Quant au centriste Hervé de Charette, il a demandé l’envoi d’une mission parlementaire pour « reprendre contact avec le peuple tunisien », avec qui le fil a été quelque peu perdu. « Avec le régime, on n’a jamais eu de mal… », a-t-il ajouté.

De son côté, Nicolas Dupont-Aignan râlait de ne pouvoir en tant que non-inscrit poser de question à la ministre. « C’est indigne de la démocratie« , pestait le président de Debout la république.

Quelques heures plus tard, c’est le Premier ministre lui-même qui prenait la défense de sa ministre des Affaires étrangères. A l’Assemblée, François Fillon a dit sa « confiance » à MAM et « regretté l’exploitation peu honnête » de ses propos.

Source: http://tinyurl.com/5wuo5n9

L’Europe à court terme…

Regardez cette vidéo. Diffusez-la, partout. Ce n’est pas de la science-fiction. Et je souhaite qu’elle réveillera bien des consciences. Sachez aussi que le jihad a déja commencé. La guerre que nous a déclaré l’islam ne va qu’empirer. A moins que…

FDF

.

Lire:

La France dépasse les 65 millions d’habitants. Mais combien de Français ?

Car telle est la véritable question que l’on est en droit de se poser en toute légitimité…

FDF

.

Le dernier bilan démographique de l’Insee pointe une augmentation de la fécondité et une reprise de la hausse de l’espérance de vie.

La population française atteint désormais 65 millions d’habitants selon l’Insee, qui met en évidence l’augmentation de la fécondité et la reprise d’une nette hausse de l’espérance de vie. Présenté mardi, à l’avant-veille du lancement de la campagne 2011 du recensement, ce bilan démographique confirme l’avantage français par rapport à bon nombre de ses voisins européens, même si cette particularité n’empêche pas le vieillissement général de la population. L’Insee chiffre à 63,1 millions de personnes la population de la métropole, à laquelle s’ajoutent 1,9 million d’habitants des départements d’outre-mer, soit 358.000 personnes de plus qu’en 2009 ou une hausse de 0,55 % sur l’année.

« C’est dix millions de plus qu’en 1981, et vingt millions de plus qu’en 1958 », précise l’institut national de la statistique. En incluant les 795.000 habitants des collectivités ultramarines (comme la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie ou Mayotte), la population française atteint même 65,8 millions. Première particularité française mise en avant : la forte contribution du solde naturel, c’est-à-dire des naissances, à l’augmentation de la population, alors que, dans la plupart des pays d’Europe, le solde migratoire dépasse le solde naturel…

…Suite et source: http://tinyurl.com/6dpynxs

Annemasse islamique: ensemble contre tous…

PROJET D’ EDIFICATION D’UN LIEU CULTUEL A ANNEMASSE: C’EST NON !

.

 

Un débat sur le désir de l’association musulmane d’Ambilly (CCMA) de construire une mosquée ouverte à l’ensemble des musulmans du bassin annemassien est mis en place par Annemasse Agglo, une consultation des 12 communes est engagée.

 

Le Conseil Municipal émet une acceptation de principe, en demandant un respect des règles d’urbanisme et une autonomie financière de l’association.  Source: http://www.machilly.fr/IMG/pdf/bulletin09-10.pdf

Annemasse ensemble
« Au coeur des débats, le projet de construction d’une mosquée sur le territoire d’annemasse agglomération.
Le CCMA (Centre culturel des musulmans d’Annemasse) demande cette construction depuis de nombreuses années car la communauté musulmane d’Annemasse n’a pas de véritable lieu de culte.
Une déclaration commune a été rédigée par les 12 maires et membres du bureau D’Annemasse. Ils s’engagent à simplifier les choses sur le plan administratif et technique et font entièrement confiance aux responsables musulmans. Les élus de l’agglomération demandant que le projet s’inscrive dans le « respect de la primauté de la nation, respect des valeurs de tolérance mutuelle, respect de l’indépendance des cultes et non ingérence de ces derniers dans le domaine politique. »
Outre les responsables du CCMA et l’imam de la mosquée, le curé, le pasteur et le rabin ont participé à ce débat.
Pendant 1h30 les participants (environ 200 personnes) ont été inviter à poser toutes les questions qui les tracassaient à propos de cette mosquée et de la communauté musulmanes.
Le débat fut engagé avec passion et le pour et le contre a été examiné par de nombreux intervenants.  

quelques informations sur le projet Fondée en 1979, la mosquée située sur la commune d’ambilly est aujourd’hui gérée par le CCMA (Centre Culturel des Musulmans d’Annemasse) Depuis quelques années, cette mosquée est devenue trop étroite. En effet, le vendredi, beaucoup de fidèles prient dans la cour, et en hiver cette situation devient de plus en plus critique. Ces dernières années, plusieurs tentatives d’achat de bâtiments à rénover, ont malheureusement échoué. Vu le marché de l’immobilier dans la région et nos différentes recherches, nous avons décidé d’orienter notre projet vers la construction d’un bâtiment neuf.
Dans une démarche de transparence, les membres 1)DESCRIPTIF Cette nouvelle construction doit répondre aux besoins de la communauté musulmane d’Annemasse pour les prochaines décennies. Aspect cultuel : Le rôle premier de ce nouveau Centre est d’organiser la pratique religieuse. Aujourd’hui 400 fidèles assistent au prêche du vendredi et 1000 fidèles participent aux prières des 2 grandes fêtes musulmanes.
Aspect esthétique : L’image que donnera ce Centre est aussi celle des musulmans d’Annemasse. Le bâtiment sera d’une architecture moderne tout en conservant certains traits du style arabo-islamique. Il devra s’intégrer à son environnement en respectant les règles d’urbanisme (parking, contraintes dimensionnelles. etc…). Les espaces extérieurs (végétaux et minéraux) seront également traités avec soins.
Ce projet concerne tous les musulmans d’Annemasse et de son agglomération ainsi que toutes les communes voisines, n’ayant pas de Centre similaire. La communauté musulmane d’Annemasse est d’origines diverses. Si la majorité est originaire du Maghreb, les musulmans de toutes les communautés (Turques, Africaines, Asiatiques, Européenne, etc…) membres ou non du CCMA, sont les bienvenus pour participer au projet »
« Du côté des politiques en tout cas, le dossier est scruté à la loupe. C’est pourquoi le maire d’Annemasse, Christian Dupessey, a choisi de solliciter Annemasse Agglo pour en débattre (lire ci-dessous) « Bâtir ou pas un lieu de culte sur notre territoire est une responsabilité qui dépasse le cadre d’une seule commune. Je souhaite qu’il y ait une démarche globale et la plus consensuelle qui soit » , justifie ce dernier. À ce titre, celui-ci révèle qu’un débat public interconfesionnel aura lieu dans un mois, portant sur le droit à la pratique du culte en France de nos jours. Pour autant, le maire ne s’est pas encore prononcé sur l’opportunité d’avoir un débat au sein du conseil municipal… « Mais le projet de mosquée est un projet avancé », confirme l’édile qui ajoute que si construction il y aura à Annemasse, « le site du Brouaz est une hypothèse parmi d’autres. 

» Actuel maire « hébergeant », Guillaume Mathelier confirme que la mosquée actuelle se trouve fort à l’étroit.

« Ça devient de plus en plus difficile pour le stationnement mais aussi la sécurité des fidèles », résume le maire d’Ambilly. Pour autant, celui-ci se montre catégorique : « Je suis opposé à un débat au sein d’Annemasse Agglo.

» Selon lui, « on va finalement débattre du financement de la future mosquée qui est du ressort de l’État. » C’est sûr, selon lui « le débat va déraper. » Par ailleurs, celui-ci, s’étonne que l’on débatte de sujets qui font peur : les Roms, la future mosquée, etc. «  Mais on ne débat pas de sport, de culture ou de petite enfance. Ce n’est pas dans le pacte politique ? Et alors : des sujets comme les Roms ou la mosquée le sont-ils ? Que la ville Annemasse en débatte cela me semble légitime ; qu’Annemasse Agglo le fasse aussi, non. » À chacun sa religion… » Source : http://www.lemessager.fr/Actualite/Genevois/2010/09/06/article_la_future_mosquee_de_l_agglomeration_suc.shtml

Actions SITA:

Halal: même entre eux, ils se « baisent »…

L’argent a toujours été le nerf de la guerre; même « sainte »…

.

Chez les adeptes du « prophète », le business l’emporte sur la « religion »

C’est « haram », ça, non?

FDF

.

« Les musulmans consomment à leur insu de la viande non halal ! »

Le marché de la viande halal est caractérisé par une grande opacité. La viande consommée par les musulmans est-elle réellement Halal ? Fethallah Otmani affirme que plus de la moitié de la viande « halal » est vendue sans certification ! Il invite le consommateur musulman à plus d’exigence et de vigilance vis-à-vis du label halal qui est souvent utilisé comme un simple outil marketing. Porte-parole d’AVS (association dont l’objet est de contrôler et d’assurer le respect de l’abattage rituel), Fethallah Otmani est co-auteur avec Mostafa Brahami du livre « Le marché du Halal » paru aux éditions Tawhid.

Source: Oumma.com

La légitime défense enfin reconnue???

Le boulanger avait tué un cambrioleur d’un coup de fusil : non-lieu.


René Gallinier n’a pas eu cette chance… On se demande bien encore pourquoi…
FDF
.
 

 

Les faits se sont passés dans la nuit du 22 novembre 2007. 

Vers minuit, un cambrioleur, connu des services de police, s’était introduit avec des complices dans une boulangerie, à Plomion, dans l’Aisne.

Le boulanger, qui vivait au-dessus du commerce avec sa famille, était descendu au rez-de-chaussée armé d’un fusil de chasse.

Selon les éléments de l’enquête, le boulanger s’était retrouvé, dans le noir, face à l’un des cambrioleurs.

Après avoir reçu un coup de bâton, le boulanger aurait tiré au jugé, indique Le Parisien.

Le cambrioleur était décédé lors de son évacuation vers l’hôpital.

Le boulanger avait été mis en examen pour « violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. »

Il avait été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire.

Au moment des faits, le procureur de la République de Laon avait indiqué que dans cette affaire on pouvait « envisager un cas légal de légitime défense présumée. »

Selon une source judiciaire citée par Le Parisien, le 31 décembre dernier, le juge en charge de l’enquête a prononcé un non-lieu en faveur du boulanger.

Voir aussi: 

Source: Le Post

Tunisie: on ouvre enfin les yeux…

Lire ce billet de Lucien Oulahbib…

Belle analyse de la situation des pays arabes et de ce qui peut en découler en Occident…

FDF

.



Ainsi, contrairement à ce qu’a prétendu le conseiller du Président Sarkozy, Henri Guaino, le lundi 17 janvier 2011 sur RTL, il y avait beaucoup de choses à faire pour la France la semaine dernière, à commencer par ne pas confondre les responsabilités gouvernementales et parlementaires comme l’avait fait Axel Poniatowski en disant qu’il n’y avait pas de « leçons de morale » à donner alors qu’il sortait de son rôle de Président de la Commission des affaires étrangères du Parlement qui aurait été de soutenir toute mesure allant dans le sens de la démocratie parlementaire précisément ; ne parlons pas ensuite du ministre Bruno Lemaire qui lui est sorti de son devoir de réserve en soutenant explicitement Ben Ali ; et que dire de Frédéric Mitterand qui ne sait pas ce que le mot dictature veut dire ; enfin, la palme revient au ministre des Affaires Etrangères, Michèle Alliot-Marie, donnant des conseils de maintien de l’ordre à la tribune du Parlement. Au lieu de ces divers manques, et alors que Bruxelles et Washington, n’en déplaise à Guaino, étaient sinon à la hauteur des enjeux du moins de la sanglante répression, les dirigeants actuels au pouvoir en France ont au fond perpétué la politique de soutien aux dictatures qui fait le lit des mafias militaro-intégristes et de l’islam radical depuis des décennies. Rien d’étonnant à cela.

Les dirigeants français, (et cela ne date pas de l’équipe actuelle) ont partagé l’idée de certains « experts » avançant qu’il n’y aura pas de transformations dans les pays « arabes » tant que le problème israélo-palestinien ne sera pas réglé (tels les Pascal Boniface, Hubert Védrine et leurs amis de la campagne BDS -Boycott d’Israël qui viennent d’avoir le scalp de Vanessa Paradis).

Or, aujourd’hui, les Tunisiens en révolte (dont j’avais immédiatement repéré l’ampleur bien avant les « experts » de dernière heure) ont dévoilé le pot aux roses : leur misérable sort n’est pas dû au fait que leurs dirigeants transfèrent beaucoup de produits aux Palestiniens pour leur permettre de survivre comme je l’ai personnellement entendu par exemple de la femme de Ben Ali en 2002 sur la chaîne radiophonique en langue française lors d’un séjour à Djerba: elle parlait de « sacrifices nécessaires » à faire pour soutenir l’effort du peuple palestinien.

Les Tunisiens, mais aussi les Algériens, Egyptiens, Jordaniens se rendent de plus en plus compte, surtout lorsqu’ils voient sur les chaînes arabophones le niveau de vie des arabes israéliens et même des Palestiniens (aucun d’entre eux ne s’est immolé par le feu pour des raisons socio-économiques)  que l’argent qui sert à s’offrir les grosses cylindrées, la vie festive et les villas cossues ne va pas aux « enfants palestiniens »  comme il est prétendu, mais dans les poches de la mafia militaro-intégriste qui tient ces pays depuis des dizaines d’années avec le soutien occidental et wahhabite.

Voilà la réalité. Les dirigeants français et leurs relais intellectuels divers ont prétendu non seulement lier le sort des peuples nord africains et moyen orientaux au problème israélo-palestinien mais le conditionner à celui-ci alors que ce conflit est maintenu sous poumon politique artificiel par les dictatures militaro-mafieuses et leurs complices occidentaux et ce précisément pour empêcher qu’une paix raisonnable puisse écarter ce faux argument justifiant la misère de ces peuples par l’impossibilité de celle-ci qui, par ailleurs, serait uniquement due à Israël. Tout se tient.

Depuis des années et des années, et ce dans l’ambiance pérorante d’une commisération pédante, une partie de l’élite politico-médiatico-intellectuelle (du prêt-à-penser) a cru bon expliquer le manque patent de démocratie réelle dans ces pays à la fois par le problème arabo-juif et à la fois par le fait que ces pays ne pouvaient pas « avoir une démocratie comme la nôtre » alors que la démocratie, tout comme l’électricité, est une technique d’organisation de la Cité dans un contexte culturel donné bien entendu qui fait par exemple que la France n’est pas l’Allemagne, etc. On ne voit pas au nom de quoi, sinon évidemment d’un relativisme postmoderne qui ne peut amener qu’au nihilisme affairiste, le système démocratique ne pourrait pas s’installer durablement dans cette région.

Il serait temps que l’on cesse de donner la parole à ces anciens soutiens des dictatures communistes (URSS, Cuba, Cambodge etc) ou khomeynistes, recyclés aujourd’hui en « experts géopolitiques » des processus démocratiques (sans rire) alors qu’ils n’y connaissent rien ou à peu près. Il est incroyable que d’authentiques experts de la démocratie tels par exemple MM Boudon, Baechler, Manent, ne soient jamais interrogés sur ce point, hormis et heureusement Chantal Delsol (dont le prochain livre fera certainement du bruit j’en parlerai d’ici peu).

Plusieurs algériens ont tenté de s’immoler par le feu. L’un d’entre-eux est mort. Espérons que ces sacrifices ne soient pas fait en vain et que l’on se rende compte en France que la situation socio-politique de ces pays a été voilée depuis des décennies par un déluge d’ignorance. Il est temps d »ouvrir les yeux et d’aider ces peuples à s’émanciper réellement au lieu d’échanger seulement avec eux de la pitié et de la condescendance (« la démocratie ne fait pas partie de leur culture ». Ce qui est là le véritable racisme.

http://www.lucien-sa-oulahbib.info/article-tunisie-les-premieres-le-ons-65152951.html
http://www.resiliencetv.fr/?p=8447
http://www.lapouledechainee.fr/?p=141

Autriche : un député remet l’ ambassadeur turc à sa place !

Il y en a encore qui « en ont dans le pantalon »… Ah quel dommage que cette scène ne se passe pas à l’Assemblée Nationale française. Les applaudissements suite à la déclaration du député autrichien se passent de commentaires… Regardez cette vidéo.
FDF

.

(Une traduction, certes minime, est visible en dessous de la vidéo, pour les non germanophones).

Bravo ! Les Autrichiens en ont marre de la tolérance à sens unique.  Le député Ewald Stadler a fustigé l’ambassadeur de Turquie au parlement et a été chaleureusement applaudi.

C’ est comme ça qu’ il faut leur parler !

Lire: http://www.postedeveille.ca/2010/12/autriche-un-depute-remet-lambassadeur-turc-a-sa-place-.html