Francaisdefrance's Blog

13/01/2011

Coup de gueule d’un agent de la P.A.F.

COUP DE GUEULE D’UN AGENT DE LA P A F : (Police de l’Air et des Frontières)

Chers tous, une fois n’est pas coutume : un coup de gueule…

Comme vous le savez, mon métier m’amène désormais à filtrer ce qui entre dans notre cher pays, du moins ce qui arrive par les airs dans la région XXX (ndlr: censure / securité par FDF).

Depuis une quinzaine de jours j’assiste à ceci:(je vous laisse juge)

Vol en provenance d’Istanbul : 96 turcs avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signé par un représentant du groupe ACCOR, 1438,80 €brut par mois – spécialité : cuisiniers -nourris -logés blanchis – lieu de travail : Megève – Courchevel – les Arcs – Vol aller/retour payé par l’employeur.

Vol en provenance de Djerba : 92 tunisiens avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signés par une représentante du groupe CLUB MED, 1477,99 €brut par mois – spécialité : cuisinier ou serveur – nourris logés blanchis – lieu de travail : les 2 Alpes – Méribel -les Ménuires- la Plagne – Vol aller/retour payé par l’employeur.

Et enfin la crème :

Vol en provenance de Casablanca : 128 marocains avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signé par une représentante du groupe CLUB MED, de 1477,99 €à 1530,47 €brut par mois – spécialité : cuisinier ou serveur – nourris logés blanchis – lieu de travail : les 2 Alpes – Avoriaz – Chamonix – Tignes – Vol aller/retour payé par l’employeur.

La moyenne d’âge varie entre 25 et 50 ans (je dirais que 80% d’entre eux ont plus de 40 ans), la totalité ne parle quasi pas un mot de français mais ont tous le même sourire de « faux-cul » rivé sur la face au moment du contrôle (surtout dans le vol n°3) avec des « merci chef » ou « merci bocou missiou » qui puent la franchise de l’âne qui recule…

BREF…

Tout ça pour dire qu’au lieu d’embaucher des locaux, il est plus rentable, pour ces groupes hôteliers, d’aller chercher ces types qui n’hésitent pas une seconde à mettre 5 mois de leur existence entre parenthèses chaque année (car ça fait longtemps que ça dure apparemment) pour s’expatrier dans un pays dont ils ne pratiquent pas la langue et trimer en cuisine pour un peu plus de 1000 € par mois.

Faut dire qu’avec les 5000 €qu’ils empochent et qu’ils ramènent au bled, ils font vivre leurs familles pendant bien plus longtemps et font construire des villas car, bien évidemment, ce ne sont pas ces gens-là qui vont faire marcher le commerce en dépensant leurs économies en France…

(Comme quoi ces dirigeants ont tout compris chez nous…)

Mais ce qui me déglingue encore un peu plus, c’est que la quasi totalité d’entre eux (toutes provenances confondues) sont musulmans, probablement pratiquants vu les âges et ils viennent bosser dans la restauration, qui plus est en montagne… et qu’est-ce qu’on mange le plus souvent en montagne l’hiver ? Ben des diots, des raclettes, des tartiflettes, des fondues avec l’assiette de charcuterie qui va bien avec… bref du PORC !!!

Alors ils en font quoi de leur religion et des ses putains de principes quand ils doivent trancher et disposer le jambon, le saucisson, le lard et le reste dans les plats et sur les assiettes hein ???!!!!! Ce n’est pas du « halal » là !!!!!! Pour 5000 € il n’y a plus d’Allah et de volonté divine ???

 Chapeau la bouffe traditionnelle montagnarde française… « préparée par des cuistots du pays… avec amour et savoir-faire ancestral… » et ben non !!!

Alors voilà : je vous invite à faire passer le mot mais surtout à BOYCOTTER ces groupes hôteliers « aux pieds des pistes » pour privilégier les petits chalets ou les chambres d’hôtes, les restaurants « bien de chez nous », ce qui souvent, revient moins cher pour le séjour une fois tout ajouté.

MERCI DE M’AVOIR LU JUSQU’AU BOUT.

 
1_connu 
 
 

12 commentaires »

  1. évidemment,on le comprend…

    Commentaire par henri — 13/01/2011 @ 08:53 | Réponse

  2. ACCOR et CLUB MED… C’est entendu.

    Commentaire par Nicolas — 13/01/2011 @ 09:08 | Réponse

  3. comme on ne peut pas délocaliser les Alpes dans le tiers monde, nos chers mondialistes ont trouvés la parade, délocaliser le tiers monde dans les Alpes. Et là, comme par hasard aucun syndicat pour dénoncer ce qui manifestement est du vol d’emplois de salariés français.

    Commentaire par — 13/01/2011 @ 20:15 | Réponse

  4. Parce que tu crois que nos brav’ français de france se comporte autrement quand il s’agit de survivre?? Bien sûr que la plupart laissent de côté leur habitudes, leur culture et autre. Y’a pas même besoin qu’il crèvent de faim: regardez-les célébrer Halloween!Et pendant l’Occupation? Les plus patriotes ne sont-ils pas allés se méler aux allemands? M**! Mettez-vous un peu à leur place! C’est le début du dialogue! Ceci dit merci pour la dénonciation de Accor et Club Med: faut pas croire que les grands groupes français nous considèrent leur pays d’origine autrement que comme une vache à lait.

    Commentaire par mag — 14/01/2011 @ 18:08 | Réponse

    • Notre cher PAF n’a pas du voyager beaucoup; Il ne doit pas connaitre le nombre d’expat Français qui font quoi du fruit de leur travail? comme tout le monde ils en font profiter leurs familles.
      Le mouvement des populations existe depuis que l’homme est l’homme c’est la raison majeur de l’evolution de l’humanité.
      Dur dur d’etre xenophone

      Commentaire par alain — 21/05/2013 @ 12:18 | Réponse

  5. Encore un témoignage qui va dans le sens de l’article, ici :
    http://www.legaulois.info/2011/01/lhorrible-verite-sur-les-nouveaux.html

    N’hésitez-pas à essayer de contredire l’auteur, et, dans tous les cas, à laisser un commentaire …

    Personnellement, j’ai bien noté les noms des sociétés, mais je ne suis nullement surpris ; voyez l’équation suivante :

    Paul Enproie (au doute) : – de 140 000 emplois – en admettant que tous puissent trouver « preneur »
    Admettons que cela représente seulement 1/4 de toutes les offres, soit 4 X 140 000 = 560 000
    Nombre de sans-emploi : 4 000 0000 -> ce qui fait 560 000/4 000 000 = 1 emploi pour 7 personnes

    Et je n’ai pas enlevé tous les emplois qui sont littéralement « volés » aux français et résident légaux, comme le travail au noir – merci les clandestins – ou avec un visa, emplois occupés par un étranger, qu’un Français pourrait prendre – mais il faut payer plus de charges !

    La réalité, qui se découvrira un jour, est qu’il y a 1 emploi pour 10 sans-emploi

    Attendez : je n’ai pas pris en compte les emplois à temps partiel, payés à coup de lance-pierre, donc il faut 2 emplois merdiques, voir 3 dans certains cas, pour espérer avoir un smic…donc, je reste sur mon opinion ci-dessus,  » officieuse  » dirons-nous !!!

    Merci de venir me contredire, si vous le pouvez !!!!!

    Commentaire par BobbyFR94 — 14/01/2011 @ 20:17 | Réponse

  6. A mag : vous insultez les patriotes français qui ont, pour un grand nombre d’entre-eux, donné leur vie pour que le nazisme soit vaincu en France !!!

    Qu’il y ait eu des « collabos » et des gens qui ont retourné leur veste, ça, ce n’est pas nouveau, et a toujours eu lieu dans toute les guerres…

    Et je ne vois pas en quoi halloween – hormis le fait que cette fête soit d’origine celtique, me semble-t’il – et qui est d’abord une opération commerciale, ne soit une occasion pour que les gens se détendent, et que les enfants s’amusent…

    Il nous faut nous unir, car, très bientôt, nous serons le dos au mur !!!

    QUE LA FLAMME DE LA RESISTANCE GRANDISSE ET CHAUFFE JUSQU’AU POINT DE FUSION LA REVOLTE DU PEUPLE FRANCAIS, ET QUE NOUS NE FASSIONS PLUS QU’UN LORSQUE L’EXPLOSION LIBERATRICE SE PRODUIRA !!!

    Commentaire par BobbyFR94 — 15/01/2011 @ 01:44 | Réponse

  7. J’ai travaillé dans un Consulat francais en Afrique noire. Dieu merci, je n’étais pas au service « visa » car journellement c’était une queue pressante autant qu’agressive.

    Un jour en montrant un visa accordé à mon patron le Consul, j’ai dit :
    « Celui-là, il a bien le profil du migrant !… ».
    Il a répondu :
    « Moi, je lui ai accordé 7 jours ! Qu’en France ils fassent leur boulot ! ».

    Aussi ma question est : comment se fait-il qu’avez un visa de 7 jours, ils puissent être encore là longtemps plus tard. Comment fait-on pour retrouver les clandestins ? C’est le travail de qui ?

    Croyez bien que je suis de tout coeur avec vous pour avoir été aux premières loges

    Commentaire par Deregnaucourt — 07/11/2012 @ 15:37 | Réponse

  8. Hotel Helder/Paris (vers 1995), je ne vois que du personnel non-européen. Sauf la réceptionniste, avec qui je bavarde en attendant mon taxi.
    – C’est vrai que les Français ne veulent plus faire ce genre de travail, je ne vois que du personnel étranger ? Chez vous comme chez les hoteliers voisins d’ailleurs..!.
    Pas de réponse… Je poursuis :
    – Parce qu’il faut quand même bien leur donner le smic à ces gens, non ?
    Elle lache le morceau :
    – Moi je gagne le smic et je fais 39 heures (ou 35 je ne sais plus). Eux ils touchent le smic aussi, mais ils font près de 60 heures par semaine.

    J’avais trouvé aussi que la femme de chambe avait un air anormalement fatigué. Mais que fait l’Inspection du Travail ?

    Commentaire par Deregnaucourt — 07/11/2012 @ 15:49 | Réponse

  9. L’an passé avec Croisieurop, nous avons descendu le Danube jusque Budapest (Nous le recommandons aucun reproche à faire, que des louanges). Cependant, cette compagnie alsacienne de Strasbourg employait sur son bateau surtout des jeunes Hongrois (ses), souriant mais ne parlant pas le français.
    La raison donnée serait que : « Jamais un Français n’acceptera d’être polyvalent, par exemple s’il est sommelier il refusera d’aller nettoyer les cabines si besoin est… ». Le Français serait-il si parresseux, ou trop syndicalisé ?

    Commentaire par Deregnaucourt — 07/11/2012 @ 16:00 | Réponse

  10. Le Pondy, petit village du centre de la France. On s’y sentait tellement en « France profonde » que la vue d’un
    Africain en toque blanche sortant des cuisines nous surprit ! Sûrement un Antillais…

    Commentaire par Deregnaucourt — 07/11/2012 @ 16:13 | Réponse

  11. J aimerai bien savoir qui es tu? Et où tu as mis ton devoir de réserve! Que tu critique le fait que l’on embauche des étrangers à la place des français, c est compréhensible.
    Mais fais attention avec la religion. Je suis ton collègue, je suis français et pratiquant musulman. Je suis né en france et je pourrais être la personne qui te sauvera en cas de pépin professionnel. Tu votes pour qui tu veux mais évite de mettre tout le monde dans le même sac. Car tous ne sont pas des terroristes qui troc leur religions pour 5000 euros.
    les dérapages de langage ne sont pas permis par nôtre cher code de déontologie et nos valeurs françaises.
    cordialement très cher collègue

    Commentaire par dimetrie — 03/09/2013 @ 02:49 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :