Francaisdefrance's Blog

08/01/2011

Lapsus de Michèle Alliot-Marie : «l’antichristianisme est aussi intolérable que l’antisémitisme ou l’anti-islamisme»

MAM  l’indéfectible soutien à la gens mahométane pour conserver l’infâme dérogation qui permet l’abattage rituel en France

lapsus et confusion d'alliot-marie

« L’antichristianisme est aussi intolérable que l’antisémitisme ou l’anti-islamisme ». Voici ce que vient de déclarer Michèle Alliot-Marie, ministre français des Affaires étrangères et européenne, ancien ministre de l’Intérieur et de la Défense, dans un entretien avec le Figaro, dans lequel elle appelle par ailleurs avec raison à la défense des droits des minorités chrétiennes en terre d’islam.

Antichristianisme, antisémitisme et anti-islamisme, trois ingrédients radicalement différents, curieuse salade ministérielle.  Il semble que Michèle Alliot-Marie ne maîtrise pas vraiment les termes qu’elle emploie. Outre le fait qu’on voit mal ce en quoi l’opposition au christianisme  – ou à quelque religion que ce soit – serait intrinsèquement intolérable, on se demande comment on peut décemment mettre en équivalence l’opposition à une religion (en l’espèce, le christianisme), un racisme (l’antisémitisme, ie. le racisme anti-juifs), et le rejet de l’islamisme, dont on n’a eu pourtant de cesse de nous marteler qu’il serait précisément un islam dévoyé, le mauvais islam, celui du djihad et de la charia, le seul qu’il nous soit permis de dénoncer selon la dichotomie artificielle qu’opère la doxa officielle. S’opposer à l’islamisme serait-il dont désormais « intolérable » ?

Ce n’est évidemment pas ce que Michèle Alliot-Marie a voulu dire, mais c’est pourtant précisément ce qu’elle a dit. Elle voulait en vérité dire que les discriminations et persécutions faites aux chrétiens étaient tout aussi intolérables que celles faites aux juifs et aux musulmans, mais ce n’est pas ce qu’elle a dit. Cela montre à quel point il est essentiel de faire attention au choix des mots en la matière. Dans ce domaine où fleurissent des néologismes qui sont autant de pièges sémantiques (l’islamophobie en est un prime exemple, à l’instar de ses copiés-collés, cathophobie et judéophobie), on avance en terrain miné, et cela peut facilement vous exploser à la figure. C’est ce qui vient d’arriver à Madame Alliot-Marie.

[vidéo en français] Halal et terrorisme.

Un reportage sous-titré en français de la chaîne américaine CBN.

Vidéo traduite et sous titrée par Franço-français.

Transcription :

Une boucherie, dans un quartier musulman de Paris.

Mais pas une boucherie ordinaire:

Notre caméraman a été averti d’arrêter de filmer.

Pourquoi? Pourquoi une boucherie refuserait-elle d’être filmée?

Une des raisons, nous explique un expert de l’Islam est que notre cameraman, n’étant pas musulman, est “impur”.

C’est une boucherie halal.

La nourriture halal connaît une croissance rampante dans l’industrie alimentaire, pas seulement en France mais dans le monde entier, y compris aux États Unis.

Halal est le terme arabe signifiant légal ou admissible.

Pour qu’une viande soit halal, un musulman doit déclarer “Au nom d’Allah; Allah est le plus grand” avant de trancher la gorge de l’animal totalement éveillé avec un couteau, alors qu’il est tourné dans la direction de la Mecque.

Le marché de la nourriture halal en France est estimé à 7 milliards de dollars, il a doublé durant ces 5 dernières années.

La seconde chaîne française de fast-food, Quick, ne sert maintenant plus que des menus halal dans 22 de ses restaurants qui ciblent l’importante population musulmane de la France.

Mais les restaurants Quick en France sont presque complètement la propriété du gouvernement français, ce qui veut dire que le gouvernement français, dont la constitution prescrit une laïcité stricte, est dans l’industrie de la nourriture religieuse!

Le jeune conseiller municipal et Président de “L’Ordre Républicain”, Charles Aslangul, 21 ans, est en guerre contre le Quick halal.

“Nous respectons toutes les religions mais voulons maintenir la séparation entre la religion et l’État, et donc la séparation entre une entreprise de l’État et l’industrie de la nourriture religieuse: Ceci ne devrait pas se produire avec de l’argent public.”

Mais Aslangul dénonce les médias pour l’avoir traité de fasciste. Il a été mis en examen pour incitation à la haine raciale, la justice l’a relaxé et aujourd’hui il porte plainte contre Quick pour accusations fallacieuses.

“L’Islam essaie de s’imposer dans l’espace public. Je ne stigmatise pas l’Islam: je ne fais que décrire cette situation dans laquelle une aile radicale de l’Islam essaie de s’imposer par dessus nos lois républicaines.”

Beaucoup d’entre vous doivent se demander ce qu’il y a de si grave avec la nourriture halal, mais c’est un point majeur pour les français qui sont inquiets de l’islamisation rampante de leur pays.

Il y voient un exemple de plus de la France pliant le genou devant l’Islam.

Alain Wagner est un activiste français de l’Alliance contre la charia.

“L’Islam introduit la charia dans notre société et les gens ne le voient pas clairement. En voyant de la nourriture halal sur les étals ils se disent “c’est juste de la nourriture, pas un problème”.

Non: c’est la charia.”

Un expert dénonce le financement indirect par le halal du terrorisme islamique.

Quand un français achète de la nourriture halal, une partie du prix payé est versé aux experts islamiques du halal dont certains sont certifiés par l’UOIF, l’Union des Organisations Islamiques de France, qui, selon le Centre Simon Wiesenthal, est fortement liée aux Frères Musulmans: Une organisation politique qui supporte le terrorisme.

Quand le journaliste et essayiste Alexandre del Valle a commencé à enquêter sur la façon mafieuse dont les Frères Musulmans tentaient de faire main mise sur le halal français, sa vie a fait l’objet de menaces.

Près de 60% de la nourriture halal en france provient de compagnies contrôlées par les Frères Musulmans. La nourriture halal se répand aussi en Angleterre.

L’enquête d’un journaliste d’un quotidien de Londres montre que la grande distribution, les fast-food, et même certains hôpitaux et écoles servent de la nourriture halal sans même en informer leurs clients.

Des membres du Parlement britannique se sont indignés du fait qu’on leur ait secrètement servi de la viande halal.

Au Canada, Campbell propose à présent une ligne de produits certifiés halal et aux États Unis, Mc Donalds, Wallmart et Whole Foods offrent à présent un choix halal.

Un des organismes de certification halal de l’Amérique du Nord, l’Islamic Society of North America (ISNA), qui a été au cœur du procès de terrorisme de l’Holly Land Foundation pour ses liens avec l’organisation terroriste Hamas, lui même une division des Frères Musulmans.

Une des objections à la nourriture halal est qu’elle contient une taxe que les non-musulmans paient en l’achetant.

del Valle dit que le halal est une brillante stratégie politique et économique de la part des Frères Musulmans.

“Il est vital d’empêcher les Frères Musulmans de contrôler la vente de halal car c’est leur source de financement principale.”

“Le halal, c’est deux victoires en une: il divise les gens au sein de la société, et il les finance.”

Wagner alerte les sociétés occidentales sur leur acceptation de la nourriture halal.

Il explique qu’elle ne doit pas être comparée à la nourriture casher.

“Non, ce n’est pas comme le casher: les gens qui mangent casher ne prônent pas la destruction de nos démocraties.

Le halal est partie intégrante de la charia et nous devons bannir tout ce qui est relatif à la charia de nos sociétés.”

Dale Hurd pour CBN News à Paris.

Traduction, sous-titrage et transcription: franco-français

Signalé par tnr.

Soyez fourmidable, tous à vos courriers et/ou courriels:

http://sitasecure.wordpress.com/2011/01/06/avec-brigitte-bardot-refusez-de-manger-halal-ou-casher-a-votre-insu-et-de-cautionner-un-abattage-barbare-faites-le-savoir/