Francaisdefrance's Blog

06/01/2011

Islamisme, progressisme, populisme…

Je ne suis pas trop « Gollnisch », mais bon. Ce billet est intéressant…

FDF

.

 

Le résultat du sondage IFOP  sur les musulmans  relayé par nous aujourd’hui intervient aussi dans un climat  d’assez  forte médiatisation des exactions perpétrées  contre les chrétiens   par les « fous d’Allah » en Egypte, en Irak, au Nigéria,  au Pakistan… Pays musulmans ou une personne qui voudrait quitter la religion du prophète pour embrasser la foi chrétienne sera persécutée, emprisonnée voire mise à mort comme  en Afghanistan. A contrario, les sites communautaires mahométans en France, ont relayé avec satisfaction un récent article du journal anglais The independent. Le site ajib.fr indique ainsi qu’en  «  Grande Bretagne, pays où la population musulmane augmente dix fois plus vite que la moyenne (…)  les conversions à l’islam battent des records. Selon une récente étude élaborée par l’organisation britannique  Faith Matters (…),  il y aurait (…) près de 100 000 britanniques convertis à l’islam. Ainsi chaque année ils seraient près de 5000 à embrasser l’islam et devenir musulman. »

« La France n’est pas le seul pays à voir bon nombre de ses concitoyens embrasser l’islam poursuit cet article. Les États Unis, les Pays Bas, l’Espagne, l’Allemagne, le Danemark, l’Angleterre, la Belgique, l’Australie … toutes les sociétés occidentales assistent à la conversion en masse de leur ressortissants, l’islam attire, l’islam séduit, l’islam progresse, Allahou Akbar ! »

« Les raisons favorisant les conversions à l’islam sont diverses, est-il expliqué,  mixité des populations dans les quartiers populaires, absence d’éducation religieuse, mariage mixtes, découverte de l’islam en pays musulman mais aussi curiosité née de la diabolisation de l’islam et des musulmans… »

Il est en effet évident que la domination démographique musulmane dans de nombreux quartiers poussent effectivement à la conversion des «de souche » » les plus fragiles, et/ou en quête de « sens », devant l’affaissement de la colonne vertébrale de nos sociétés, le recul de l’Eglise, ou la communion généralisée  dans  les très ambiguës « valeurs occidentales » évoquées dans le sondage cité plus haut.

Que recouvrent en effet   lesdites « valeurs » ?  Le mariage et l’adoption par les couples  homosexuels ? L’euthanasie ? La destruction de la famille ? La banalisation de l’IVG? Le mondialisme? L’individualisme forcené ? Le « métissage » obligatoire ?   Le règne du relativisme, du matérialisme et de la marchandise ?

Ou au contraire  l’affirmation d’une vision du monde puisant sa source dans une éthique classique de mesure, de  responsabilité, de liberté, de libre-arbitre, de défense du Bien, du Beau et du Vrai ;   dans les valeurs de notre civilisation helléno-chrétienne, aujourd’hui combattue et moquée par les « forces de progrès » qui règnent sans partage sur tous les rouages du Système ?

Alors se pose une  question embarrassante  pour le « microcosme » : comment continuer à vendre les bienfaits de l’immigration, alors que  les immigrés musulmans  rejettent la séparation entre domaine spirituel et temporel,  « le progressisme »,  la « tolérance » ?

Nos « élites » qui prônent  l’immigrationnisme, une  société française « plurielle », abandonnant  définitivement son identité  européenne, s’aperçoivent que l’islam peut être aussi un élément de destruction du  modèle  pseudo républicain structuré par l’idéologie  droit-de-l’hommiste.

Embarras d’autant plus réel que cette question de l’islam permet aux Français et aux Européens de prendre conscience des conséquences de cette politique à marche forcée vers la babélisation de notre continent.

Réagissant au sondage IFOP sur l’islam,  une réflexion de  la journaliste militante « féministe, « laïcarde » et « anti-FN »  Caroline Fourest est assez révélatrice de cette inquiétude. Mme Fourest s’est émue sur RMC de cette franchise des sondés dans leurs réponses aux questions posées par cette enquête. Car en effet, celle-ci  explique-t-elle,  «  a été réalisée en ligne. Les sondés se sont connectés devant leur écran, et n’ont pas répondu en face à face ou au téléphone à un sondeur. »

En un mot ils n’ont pas été encadrés et intimidés.  Ce qui est effectivement un problème dans nos « démocraties » le peuple est toujours suspect…de « populisme », de  ne pas vouloir mordre à l’hameçon cosmopolite,  de réclamer un droit de regard sur son destin

 

source : http://www.gollnisch.com/

Un commentaire »

  1. si ces nouveaux convertis ne sont pas trop sots,ils s’apercevront a un moment ou un autre qu’ils se sont trompés de chemin

    Commentaire par marco — 06/01/2011 @ 17:09 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :