Francaisdefrance's Blog

02/01/2011

Lynchage en règle lors de la saint Sylvestre…

On ne pourrait pas avoir les noms des connards qui ont lynché le disc-jockey, par hasard? Juste pour savoir. On se doute bien, mais bon…

FDF

.

Un disc-jockey a été grièvement blessé dans la nuit de la Saint-Sylvestre par plusieurs hommes qui l’ont roué de coups parce qu’il avait empêché l’un d’eux d’accéder à la soirée privée qu’il animait, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris dimanche de source syndicale policière.

L’information, révélée par Le Parisien, n’avait pu être confirmée dimanche auprès de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, chargée de l’enquête.

Mais selon Loïc Lecouplier, secrétaire départemental du syndicat de police Alliance, le disc-jockey a refusé l’entrée de la salle des fêtes à un jeune homme, « qui a menacé de revenir avec ses amis pour se venger ».

Ils sont effectivement venus, « ils étaient entre cinq et dix, selon les témoignages, et l’ont frappé avec des coups de poing américains et une chaise prise sur place », a-t-il expliqué à l’AFP.

« Ils l’ont ensuite laissé pour mort et se sont enfuis », a ajouté M. Lecouplier. Le DJ a été conduit à l’hôpital de Beaujon (Hauts-de-Seine). « Apparemment, son pronostic vital est engagé« , a-t-il conclu.

Source: http://www.lepoint.fr/

Nora Bera: notre nouvelle secrétaire d’état à la santé…

Vidéo: <object width= »480″ height= »384″><param name= »movie » value= »http://www.dailymotion.com/swf/video/x9orj9?width=&theme=none&foreground=%23F7FFFD&highlight=%23FFC300&background=%23171D1B&start=&animatedTitle=&iframe=0&additionalInfos=0&autoPlay=0&hideInfos=0″></param><param name= »allowFullScreen » value= »true »></param><param

Pas de diplôme français, a refusé de passer l’équivalence de celui obtenu en Algérie, Nora Bera a aussi bénéficié des « largesses » de Sarkö Ier… Une nouvelle « chance pour la France »… Bon; elle touchera un confortable salaire, vite une retraite non moins appréciable, se sera fendue d’une vague réforme qui sera fort bien médiatisée et la situation du peuple ne s’améliorera pas pour autant… Les médicaments seront de moins en moins remboursés, les français devront payer plus pour éviter de mourir plus vite et  applaudiront quand-même.

FDF

.

« Aprés Rachida, Fadela, Rama et quelques autres, voici Nora Bera, qui bien entendu a été nommée pour ses compétences et rien d’autre! L’effet d’annonce obtenu, elle sera virée, probablement, comme la plupart de ses congénères, où plutôt mutée dans une confortable sinécure. Nora BERA … notre nouvelle secrétaire d’état à la santé Vous souvenez-vous de l’émission de Ruquier « On n’est pas couché  » de  novembre 2010 dans laquelle était invitée Mme Nora BERA nouvelle Secrétaire d’Etat à la santé ? Elle déclarait être repartie à Oran en Algérie pour retrouver, étant  née en France à Lyon, ce qui lui manquait (ses racines) et en même temps faire ses études de médecine et obtenir son diplôme algérien de médecine. Nous avons pu lire sur le visage des invités l’étonnement provoqué  par cette déclaration pour le moins surprenante et ambiguë…sachant que Lyon possède une faculté de médecine renommée! Eh bien aujourd’hui nous savons pourquoi : Dans le numéro 8857 du 17/11/10, du Quotidien du Médecin, le Professeur de médecine Jean TOURAINE, affirme: « Mme BERA Nora a raté son concours d’entrée à la fac de médecine de  Lyon, et elle est allée faire ses études en Algérie, à son retour elle a  refusé de passer le diplôme d’équivalence » Pourquoi pas ? Au nom de la liberté, tout est possible !

Mais là où l’on est scandalisé, c’est que M. Nicolas SARKOZY ne l’a pas choisie en fonction de ses compétences mais bien en fonction de ses origines ethniques ! Nous avons bien la preuve qu’il applique sans conditions sa politique de « discrimination positive » en favorisant la préférence ethnique et étrangère au détriment des nationaux français!! Et qu’en est-il de la politique de santé de notre pays lorsqu’elle est dirigée par une personne d’origine étrangère qui refuse que l’on vérifie ses compétences? La faculté d’Oran est-elle équivalente à celle de Lyon ? Pour Sarkozy, de toute évidence, non ! »

Source: DB

Il n’y aurait « pas » de bilan du nombre des voitures brûlées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre…

C’est ce qu’a annoncé, sous un prétexte pour le moins fallacieux, Brice Hortefeux ce 1er janvier 2011. Ca doit être beau, ce qui s’est passé dans « le domaine » la nuit de la saint Sylvestre. On a du batttre des records. Celles et ceux qui ont subi ces actes de violences gratuites devraient se manifester. Là, on aurait les chiffres… Les vrais. Pourquoi cacher ces faits? Nous sommes en droit de savoir, non? Ne serait-ce que pour nous protéger. Lamentable…
FDF

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a annoncé aujourd’hui à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) qu’il n’y aurait « pas » de bilan du nombre des voitures brûlées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre. 

Il avait déjà adopté ce principe le 14 juillet 2010 en interdisant à ses services de donner des informations sur ces délits, comme l’en avait enjoint Alain Bauer, président de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

M. Hortefeux, qui rendait visite à une unité de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP), a déclaré : « j’ai pris la décision de mettre fin au concours, au palmarès, et de ne plus communiquer sur le nombre de véhicules brûlés« .

La BSPP, qui enregistre en moyenne annuelle « entre 45 et 60 feux » de voitures ) à Paris et dans la petite couronne, est confrontée « à deux pics de feux d’incivilité chaque année: 250 la nuit de la Saint-Sylvestre et plus de 300 » lors de celle du 14 juillet, venait de dire son commandant, le général Joël Prieur.

Source: http://www.lefigaro.fr/

Noël à l’envers en Avignon.

La racaille maghrébine crache sur la chrétienté en Avignon. Et on laisse faire ça? Dément.

FDF

.

Eglise brulée Prenez le temps de lire cet hallucinant témoignage. C’est comme un conte de Noël à l’envers, où tout le mystère et toute la grâce de la nuit de l’Enfant – la nuit du Dieu fait homme –, est remplacée ici par des crachats, des jets d’urine, des arbres et des voitures brûlées autour d’une petite église de Provence, pour terroriser ses paroissiens… Le jeune curé se révolte, dans l’indifférence de la presse et des pouvoirs publics. Il est pourtant le seul en Avignon à se préoccuper de la sécurité des personnes et du bien commun : des jets de pierre aux couteaux, aux grenades, aux bombes, aux Toussaints sanglantes de Bagdad, il n’y a pas de différence de nature mais seulement de degré… Quand les petits voyous maghrébins d’Avignon auront 20 ans, si nous continuons de nous taire, ce n’est plus seulement aux arbres et aux voitures qu’ils mettront le feu, avec la bénédiction d’Allah !

Des semaines et des mois “d’incivilités”, comme il sied de dire aujourd’hui. Des semaines et des mois de jets de pierre et de pétards dans les jambes de ceux qui se rendent à la Messe ou qui viennent entretenir notre église. Des tags et autres graffitis dessinés à la peinture rouge sur toute une façade. Des inscriptions vantant les mérites de telle ou telle communauté. Des jets de bouteille d’alcool divers contre les murs et, après chaque week-end, le ramassage des débris en espérant que personne ne sera tombé et blessé sur un tesson.

Une entrée d’église prise pour un urinoir et qu’il faut nettoyer chaque matin. Des jets d’excréments contre les murs de l’église et ce régulièrement, une fois par semaine environ, avec ce que cela représente en tant que symbole, mais aussi en tant que difficulté pour faire disparaître une telle souillure. Un porche d’église maculé de tout ce qui peut se manger, emballages de nourriture de Fast Food ou biscuits apéritifs, paquets de cigarettes vides, etc. Des jets de pierre dans les vitres sans doute avec l’espoir de finir par arriver à en achever une.

Ils n’ont pas l’âge du permis, mais s’autorisent à terroriser.

Des tirs de ballon au moment de l’office mais aussi des jets de bâton, sans s’inquiéter du fait que cela puisse blesser physiquement quelqu’un. Des rodéos avec des voitures volées sur le parking, au début uniquement la nuit mais maintenant aussi en plein jour. D’ailleurs, un petit bébé a failli être blessé avec sa nounou il y a quelques jours, frôlé par une voiture conduite par deux personnes manifestement pas en âge d’avoir le permis. C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de victimes.

Des barreaux aux fenêtres tordus, un robinet d’arrosage volé, des bloque-portes disparus, des boites aux lettres forcées dernièrement. Deux voitures flambées tout contre l’église depuis le début de l’année, une première tentative d’incendie volontaire en s’en prenant au tableau d’affichage extérieur, et cette nuit une deuxième tentative en incendiant un cyprès de 10 mètres situé tout près de la porte du presbytère. Voilà en quelques lignes le quotidien de notre paroisse Saint-Jean-Baptiste à Avignon.

“Incivilités” ? Non. Profanation ! Il faut appeler un chat un chat.

Ils ne savent pas ce qu’ils font ? Mais bien sûr, ils le savent. Et ils le font en riant parce que personne ne dit rien, le silence est de mise de la part des autorités et de la presse.

Nous vivons dans un pays qui respecte la liberté de culte et il est de notre droit de pouvoir pratiquer notre religion dans le lieu de notre choix sans avoir à craindre de prendre un jet de pierre quand nous nous y rendons. On ne doit pas craindre de prendre un mauvais coup quand on va prier. Nous avons le droit de nous réunir pour prier sans avoir à craindre que notre foi ne soit la source de conflits insupportables ni l’objet de provocations injustifiées.

Notre Seigneur a déjà été crucifié une fois dans l’indifférence de ses contemporains, ne le laissons pas subir à nouveau des outrages inqualifiables en nous disant que ce n’est pas si grave. Si, c’est grave de s’en prendre à une église. C’est inadmissible de rester silencieux. C’est à nous de dire stop. Il faut arrêter cela.
Cette église de Saint-Jean accueille tout le monde. C’est un lieu de prière mais c’est aussi un lieu où les plus pauvres d’entre nous reçoivent écoute et aide à travers le Secours Catholique. Nous ne demandons à personne son origine ni sa foi. Cela doit rester un lieu ouvert à tous, c’est important. Les enfants jouent sur le terrain de l’église et cela doit continuer. C’est un lieu où doivent se rencontrer l’amour de son prochain, la solidarité, l’entraide. La peur ne doit pas devenir notre quotidien. Et avec elle, son corollaire : la colère.

Qu’on ne ferme pas systématiquement les yeux, SVP…

Nous demandons à ce que soit respecté notre lieu de prière et notre foi. Nous demandons à ce qu’on ne ferme pas systématiquement les yeux sur des actes de profanation qui ne sont pas anodins, loin de là. Nous demandons à ce que le silence coupable qui entoure ces actes soit rompu. Nous demandons à pouvoir continuer notre bénévolat dans des conditions normales de fonctionnement. Nous demandons tout simplement à ce que soit juste respecté notre droit de prier en paix. Est-ce trop demander de nos jours ?

“Conte de Noël à l’envers” extrait d’une lettre du Père Gabriel Picard d’Estelan, dans le bulletin paroissial de Saint-Jean-Baptiste d’Avignon.

Source: http://www.sedcontra.fr

2011 débute avec des chiffres de la délinquance en baisse, il me semble…

Et encore des « chances pour la France ». On parie?

FDF

.

Mazamet. Violences urbaines : deux « jeunes » écroués.

Les faits avaient débuté square Gaston-Tournier le samedi 9 octobre à 20 h 45.
Les faits avaient débuté square Gaston-Tournier le samedi 9 octobre à 20 h 45.

Un Mazamétain âgé de 24 ans et un Castrais âgé de 19 ans ont été présentés au tribunal de Castres hier. Ils ont été écroués à la maison d’arrêt d’Albi et comparaîtront ce jeudi 30 décembre devant le tribunal de Castres. Les faits remontent au samedi 9 octobre dernier en centre-ville. L’un des mis en cause était présent au square Tournier, ivre, et il s’en prenait aux jardinières de la terrasse de la brasserie du Grand Balcon en compagnie d’un groupe. Un désordre qui a été rapidement signalé à la police qui s’est déplacée vers 20h45. Une fois sur les lieux, les fauteurs de troubles se sont regroupés autour de la mairie. Suite aux signalements, les forces de l’ordre ont tenté d’interpeller deux individus sous les insultes. Le face-à-face s’était alors prolongé avec des jets de cailloux et d’une canette. Les voitures à proximité étant également touchées lors de ces violences. Il a été difficile de menotter le Mazamétain « très excité », au point de se cogner la tête contre la chaussée. Bien qu’agissant sous la protection d’un collègue, deux agents de police ont été légèrement blessés à la main et avec des coups de pied à la poitrine et à la cuisse. Le véhicule de service a subi aussi des dégâts matériels au niveau du pare-brise et du capot moteur. Les pompiers appelés par les fonctionnaires de police ont transporté l’homme au centre hospitalier. Une fois sur place, il s’était enfui et avait fait l’objet d’une fiche de recherche. Une enquête a alors débuté pour confondre les deux principaux auteurs de ces violences et dégradations. Les interpellations du 23 novembre pour le jeune Mazamétain et du 23 décembre pour le jeune Castrais ont été suivies d’une nouvelle convocation simultanée ce mardi afin de leur signifier une convocation judiciaire. Le parquet de Castres a souhaité une présentation devant le juge des libertés qui avait lieu hier matin. On leur reproche notamment des dégradations volontaires, rébellion, menaces

Source: http://www.ladepeche.fr/

La tolérance, l’amour et la paix selon l’islam.

Cette barbarie en Europe? Non merci; on a déja donné…

FDF

.

Une femme condamnée à 50 coups de fouet au Soudan pour avoir porté un pantalon.

Une femme lapidée à mort en Somalie pour adultère.

Une femme tuée par ses proches en Jordanie pour avoir « sali la famille ».

Une fillette tuée par son père en Turquie, parce qu’elle avait été violée.

Une jeune Kurde enterrée vivante en Anatolie parce qu’elle parlait aux hommes.

Une femme tuée au Pakistan pour avoir refusé le mariage.

Une fillette vitriolée en Afghanistan pour être allée à l’école.

Une fillette de 11 ans, à peine mariée, morte au Yémen suite à des violences sexuelles conjugales.

Et combien de femmes lapidées en Irak, en Iran, en Arabie, au Nigeria et dans tous ces pays régis par l’Islam, cette « religion de paix et d’amour », comme nous le rabâchent à longueur d’année nos apôtres de la tolérance à sens unique ? Le calvaire de l’Iranienne Sakineh n’est hélas que la partie émergée de l’iceberg.

En Turquie, trois femmes meurent chaque jour, victimes des crimes d’honneur. Peut-on accepter une telle barbarie au sein de l’Europe ?

Quand toutes ces abominations auront cessé, quand les femmes musulmanes vivront librement partout dans le monde, quand tous les pays musulmans de la planète accepteront la réciprocité en matière de tolérance religieuse, quand les chrétiens ne seront plus martyrisés ou massacrés, quand les églises seront autorisées en Arabie comme les mosquées le sont à Rome, quand nous pourrons porter une croix autour du cou dans tous les pays arabes comme les femmes peuvent porter librement un tchador en Europe, alors nous pourrons porter un autre regard sur l’Islam et le Coran.

Mais en attendant, ceux qui en Europe dénoncent sans arrêt l’islamophobie mais ferment systématiquement les yeux sur toutes les atrocités commises au nom du Prophète, par hypocrisie ou par lâcheté, se font les complices de ces crimes.

On ne peut à la fois se réclamer des valeurs humanistes de l’Europe et fermer les yeux sur la barbarie. Ce n’est plus un simple choc des cultures que l’Europe est en train de vivre, mais un choc des civilisations. Le problème est de savoir si l’Europe a encore envie de défendre ses racines judéo-chrétiennes et sa culture gréco-latine. Il est permis d’en douter. Car nos élites ont trop souvent tendance à confondre « acceptation de l’autre et  tolérance » avec le renoncement à nos valeurs.

Source: http://www.les4verites.com/

Islamisation: l’Algérie veut prendre pied dans les Balkans.

L’ex-Yougoslavie se trouve soudainement des « liens historiques » et de la « solidarité avec l’Algérie ». C’est nouveau, ça vient de sortir…

Inquiétant. Les invasions islamistes pourraient aussi venir de l’Est de l’Europe… Restons vigilants.

FDF

.

Nombreux sont encore en Bosnie-Herzégovine les jihadistes internationaux protégés par les islamistes alliés de Washington et de Bruxelles. parmi eux, nombre de ressortissants algériens ayant pris la nationalité bosnienneNombreux sont encore en Bosnie-Herzégovine les jihadistes internationaux protégés par les islamistes alliés de Washington et de Bruxelles. Parmi eux, nombre de ressortissants algériens ayant pris la nationalité bosnienne. 

Le 18 décembre, ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, s’est entretenu à Zagreb en Croatie avec le président de la communauté islamique et mufti de la grande mosquée*, Sevko Effendi Omerbasic, à l’occasion de sa visite officielle en Croatie. L’objectif pour Alger est de resserrer des liens avec  les musulmans de l’espace yougoslave et l’entité islamique de Bosnie-Herzégovine.

Les deux personnalités ont évoqué l’état de la communauté musulmane en Croatie et dans la région des Balkans occidentaux, le représentant algérien ne cachant pas la volonté du potentat algérien de soutenir activement les musulmans de l’ex-Yougoslavie et plus particulièrement les Bosniaques, avec l’aide de Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du wakf.

Une volonté géopolitique qui s’intègre dans le cadre du rôle que tient l’Algérie au sein du monde musulman, en plus des « liens historiques » et la « solidarité de l’Algérie » avec les musulmans de cette région qui a encore été démontrée à l’occasion des guerres civiles des années 1990 où des détachements de moudjahidin (environ un millier sur quelques 5 à 6.000 mudjahidin internationaux, selon les chiffres officiels) ont été envoyés combattre les Serbes de Bosnie, et même les Croates d’Herzégovine et de Bosnie centrale, avec l’aide logistique de la Sécurité algérienne qui voyait là l’occasion d’affaiblir les maquis du FIS et du GIA en Algérie entre 1992 et 1995.

C’est aussi à Zagreb, en 1995, qu’avait eu lieu le premier colloque international pan-islamiste qui a affirmé la prédominance de l’oumma (la communauté des croyants) comme idéal sur la nation. Un rassemblement, qui comprenait une importante délégation algérienne, où il était clairement stipulé (dans les actes du colloque) qu’il s’agissait de préparer « l’affrontement final entre les valeurs nationales et culturelles autochtones des Bosniaques et celles, étrangères, importées de l’Occident, qui [leur] ont été imposées pendant de longues années comme étant les [leurs]« . Et de préciser : « La préservation et le renforcement de l’islam dépendra en premier lieu de son degré de présence dans les programmes scolaires d’Etat, dans les médias, dans la littérature populaire et dans les autres sphères d’activité sociale. L’Etat n’a pas besoin d’être formellement islamique pour pouvoir encourager de telles formes d’islamisation subtile de la société ». Des propos repris par Enes Karic, alors ministre de l’Education et de la Culture du SDA (le parti bosno-musulman d’Izetbegovic soutenu par l’Occident) qui prône un enseignement islamiste dans les manuels scolaires avec interdiction de la musique serbe et croate et rejette le multiculturalisme. Du reste, la grande mosquée de Zagreb et ses dépendances (et non celle de Sarajevo) étaient le centre de l’activisme intellectuel pan-islamiste dans les années 1990 pour l’Europe du Sud-Est.

On notera au passage le fait que cette ébauche de programme pourrait très bien se développer dans les pays d’Europe occidentale soumise à une importante immigration musulmane, comme la France, dans les décennies à venir. Une fois de plus, les Balkans font office de laboratoire expérimental pour les projets mondialistes, puisque l’islam dont il est question ici, d’essence pan-islamiste, est assez éloigné de l’islam turco-ottoman légué par l’ancien empire turc fin XIXe, début XXe siècle, dans cette région.

Comme on le voit, le mythe de la « petite Croatie catholique » qui se battait pour sa foi contre les méchants « serbolcheviques » ne résiste pas à l’analyse, pas plus que celui des gentils Bosniaques « de confession musulmane, mais de pratique très molle »** : les guerres dans l’espace ex-Yougoslave ont permis non seulement aux mondialistes d’imposer leurs vues, mais ont aussi largement favorisé une réislamisation progressive d’une partie de notre continent en affirmant l’implantation d’une solide tête de pont islamiste en Europe du Sud-Est.

A l’issue de cette rencontre, le représentant algérien a remis, au nom d’Abdelaziz Bouteflika, un exemplaire du Coran au grand mufti de la mosquée de Zagreb.

Une démarche semblable a été faite par Alger en direction de Sarajevo.

L’Algérie et la Bosnie Herzégovine ont décidé d’élargir leur coopération bilatérale, indique lundi un communiqué des Affaires étrangères. Le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Bosnie-Herzégovine (FBiH), Seven Alkalaj, a pu convenir d’un point de vue similaire avec son homologue algérien quant à la situation au Moyen-Orient, sur la question de l’Union pour la Méditerranée, celle du Sahara occidental.

La coopération entre l’Algérie et la Bosnie-Herzégovine devrait se développer in fine « à tous les secteurs potentiels de coopération, notamment l’industrie, la recherche agricole, l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, le secteur du bâtiment et de la construction et les services ». La possibilité de développer la coopération dans les domaines du sport et de la culture a été également examinée par les deux ministres, selon un communiqué d’Alger. Bien évidemment, ces échanges excluent de prendre en compte l’existence de communautés serbe et croate, non musulmans, au sein de la fédération, ce qui correspond en tous points aux ambitions affichées à la fois de Washington et de Bruxelles de faire disparaître dans la décennie à venir toute identité croate et serbe en Bosnie-Herzégovine.

Le président en exercice de la Présidence collégiale de la FBiH, Nebojsa Radmanovic, a réitéré à cette occasion son invitation au potentat algérien d’effectuer une visite officielle en Bosnie Herzégovine.

Comme on peut encore s’en apercevoir, les chrétiens de cette région peuvent avoir du soucis à se faire ; tout comme nous-mêmes, la région n’étant qu’à deux heures de vol de Paris.

________

* Construite en 1941-1942 par Ante Pavelic, chef de l’Etat indépendant de Croatie allié de l’Axe.

** Selon l’expression de l’ineffable Michel Hubault dans Reconquête n°126, oct. 1995, p.30.

Source: http://www.nationspresse.info/

Oumma.com parle de haine raciale: ils connaissent bien le sujet…

Oumma.com qui parle de haine raciale et de fanatisme. Les plus mal placés pour aborder ce thème… Vous admirerez au passage le langage chatié utilisé. Certains termes rapellent fort bien les caractéristiques innées des fous d’Allah.

En France, on se retrouverait en procès pour moins que ça…

FDF

.

27 femmes de rabbins signataires d’un manifeste anti-Arabe.

« Exhalant des effluves putrides, mais extraordinairement fédératrices, la haine raciale est un brasier incandescent qui enflamme aussi certains esprits israéliens, parmi les plus dogmatiques, dont on nous cache l’ardeur du fanatisme, tant la vérité sans fard sonnerait le glas de la fabuleuse légende de la terre promise.

Sous la bannière de la détestation de l’altérité sémite, la gent féminine religieuse d’Israël est passée à l’action, à travers 27 figures de proue animées par un activisme fiévreux, toutes femmes de rabbins, et signataires d’un manifeste destiné à leurs congénères juives, qui appelle à une mobilisation massive contre leur « compatriote » arabe ciblé de toutes parts, ce frère en Dieu qu’il convient de fuir, d’exproprier, et de rayer de la carte

La miséricorde et la fraternité ne sont pas au programme de ces « intégristes housewives », épouses de dignitaires juifs orthodoxes non moins exaltés, qui se sentent l’âme de prédicateurs portant la bonne parole, mais les mots ne sont pas ceux de l’apaisement.

Les médias israéliens se sont fait l’écho de ces nouvelles règles d’or de sinistre augure, qui préconisent de considérer l’Arabe comme un pestiféré, un traitement de faveur avant de le bouter hors d’Israël très certainement. « Les Juives d’Israël doivent éviter toute forme de relations avec les Arabes« , elles « doivent s’abstenir de collaborer ou d’effectuer un service national » avec leurs compatriotes arabes, tout en stipulant « qu’il leur est fortement déconseillé d’avoir des relations sentimentales » avec ces derniers. Enfin, le manifeste acrimonieux des 27 semeuses de troubles met en garde les jeunes filles juives contre « les tromperies auxquelles les jeunes Arabes auraient recours pour les séduire, notamment l’hébraïsation de leurs patronymes ou une gentillesse affectée« .

Connue des seuls initiés, la face sombre de l’idyllique démocratie du Proche-Orient nous est sciemment dissimulée, et pour cause ! Son racisme, loin d’être latent, peut aussi bien déverser son fiel dans des manifestes que faire parler les armes, quant à son arrogance, loin d’être une illusion, elle se manifeste crânement, du haut de son impunité, en refusant de présenter des excuses à la Turquie pour la tragédie de la flotille de Gaza, ou en maintenant son cap expansionniste en toute illégalité. »

Cantonales 2011 : l’UMP change la règle du jeu trois mois avant les élections !

C’est sûr: l’UMP change la donne en sa faveur et surtout en défaveur de ceux (FN) qui risquent de le faire tomber de son piédestal… Sarkö battu par Marine Le Pen en 2012, ce n’est plus de la science-fiction… Alors, le roi tronque les cartes. Et pour rester au pouvoir, il est prêt à tout. Mais attention à l’effet boomerang…

FDF

.


Communiqué de presse d’Édouard Ferrand, président du groupe Front national au Conseil régional de Bourgogne:

.

À l’heure où Nicolas SarkÖzy prétend donner des leçons de démocratie et de respect du scrutin à Monsieur Gbagbo, le gouvernement UMP vient de changer en toute discrétion la règle du jeu trois mois avant les élections cantonales en France.

En effet, au prétexte de la réforme des collectivités territoriales envisagée pour 2014, une modification électorale importante a été faite en catimini le 16 décembre dernier. Le seuil des 10 % des inscrits à atteindre pour accéder au second tour lors des élections cantonales vient de passer à 12,5 % des inscrits.

Ce changement de dernière minute vise à empêcher les candidats du FN d’être présents au second tour notamment dans des triangulaires. Cette modification risque bien de se retourner contre les auteurs de cette grosse magouille électorale. En effet, la fantastique montée du FN dans l’opinion publique et l’écroulement de l’UMP assureront dans de très nombreux cantons de Bourgogne l’élimination des candidats sarkozystes qui laisseront ainsi la place à ceux du FN, en face des candidats de gauche au deuxième tour.

Les élections cantonales de 2011 seront la répétition générale avant l’élection présidentielle de 2012 !

La logique implacable de l’islamisation par l’occupation…

Regardez les faire; écoutez les… Tout est sournoisement organisé pour l’occupation de nos rues pour la soi-disant prière. La prière, c’est le prétexte. L’islamisation, c’est le but recherché… La preuve en images…

FDF

.

Encore une vidéo d’un taliban s’accouplant avec un âne !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:19
Tags: , ,

Elle est pas belle, cette « religion »???

FDF

.

Souvenez vous de ce taliban en train de sodomiser son âne:

ICI

En voici encore un en train de s’accoupler avec un âne, décidément !
http://www.break.com/usercontent/2010/2 … ys-1755321

.

Source: Morpheus

Nouvelle agression dans le métro: celle de trop…

Et encore un agression! Il faut agir; vite!!! Avant que des milices « descendent » dans le métro… Mais je pense qu’il le faudra, que des milices descendent dans le métro… Et là: pas de quartiers !

FDF

.


Métro Porte de Clichy où une octogénaire s'est fait voler son sac et se trouve dans le coma.

Métro Porte de Clichy où une octogénaire s’est fait voler son sac et se trouve dans le coma. | Capture d’écran BFM TV

Deux jours après la mort d’une jeune femme de 27 ans, bousculée par un voleur à la station Etienne Marcel, une dame de 83 ans se trouve dans le coma après avoir été victime d’un vol à l’arraché, jeudi, à la station de métro Mairie de Clichy, dans les Hauts-de-Seine.

Après avoir été bousculée par son agresseur, la vieille dame est tombée sur la tête, indique Le Parisien. D’après les vidéos des caméros de surveillance, le jeune voleur a attrapé la victime par le bras pour se saisir de son sac. Cette dernière a résisté avant de venir s’écraser contre un mur, rapporte RTL.

Hospitalisée dans un état grave, elle est actuellement plongée dans un coma artificiel.

Son agresseur, un adolescent de 14 ans, a été arrêté et placé en garde à vue.

Les parents ont également été placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d’utiliser leur fils à des fins de mendicité.