Francaisdefrance's Blog

01/01/2011

Senteurs orientales… Pardon, islamistes…

Photo pillée chez Owen…

Tout ceci me fait penser à un certain bouquin derrière lequel se réfugie un certaine « minorité » en Occident, fanatisée dans le monde entier et dont on parle tous les jours…

FDF

.

De l’art de battre sa femme expliqué aux enfants !


« Ou comment inscrire cela dans les moeurs d’une société  » indigne de ce nom dès le plus jeune âge, devrait le sous-titre de ce billet.

Nous voici donc en ce 30 décembre 2010, l’avant dernier jour de l’année déclarée Grande Cause Nationale dans la Lutte contre les Violences faites aux Femmes.

Une amie vient de me faire parvenir un texte de chanson ou plutôt de comptine pour enfants que sa petite-fille a reçu en cadeau pour Noël, ainsi que le DVD qui va avec.

Chaque chanson est ainsi illustrée de petites saynètes à l’attention des enfants.

En ce jour de Noël, la maman regarde donc le DVD en compagnie de sa petite fille et se retrouve consternée et scandalisée de découvrir ceci (à 1min40) :

L’année déclarée Grande Cause Nationale se termine donc comme elle avait commencé : cette lutte que nous devons tous mener sur tous les fronts et dès le plus jeune âge n’est ainsi absolument pas terminée.

Elle n’en est même pas à ses débuts au vu de ce DVD gravé sans que qui que ce soit ne se soit posé de judicieuses questions quant à sa « morale ».

On y apprend ainsi aux petits garçons qu’ils peuvent battre leurs femmes sans souci, car ce sera juste comme il faut et qu’un simple « bisou » réparera le tout.

Quant aux petites filles, on leur signifie qu’inéluctablement leur destin est inscrit là : être battue est parfaitement normal et même acceptable puisque le soir venu leurs compagnons les embrasseront…

Dans ce même DVD se retrouve « Jeanneton prend sa faucille », qui n’a jamais été une chanson pour enfants, mais une chanson paillarde de fin de repas bien arrosé.

Là-aussi, pourquoi ne pas montrer un viol ?
Et faire accroire que c’est acceptable ?

Le DVD étant intitulé  » Mes premières chansons « , je me demande ce que sera le suivant ?

A vous démoraliser de cette société !

Lu sur Le Post

« La liberté qui capitule, ou le pouvoir qui se dégrade, n’obtient point merci de ses ennemis »*…

Une belle analyse de José Castano à lire jusqu’au bout et à méditer…

FDF

.

*(Citation de Chateaubriand – « Mémoires d’outre-tombe »).


Rien ne saurait mieux actualiser la situation à laquelle nous sommes désormais confrontés, que ces mots de Chateaubriand. Il a fallu que Marine LE PEN soit crédité  de 27% d’opinions favorables, que 17% des électeurs  déclarent vouloir voter pour elle au premier tour de la présidentielle de 2012, et une émission télévisée « A vous de juger » dont elle est sortie grandie en dépit de journalistes déstabilisants… pour qu’un consensus virtuel de diabolisation de l’intéressée s’établisse aussitôt au sein de la nomenklatura politico-médiatique française.

Il a fallu, trois jours plus tard, vendredi 10 décembre, une phrase sortie d’un discours d’une heure trente, pour que du virtuel l’on passe au concret et que, de Martine Aubry à JF Copé, en passant par le MRAP, la Ligue des Droits de l’Homme, le Collectif Contre l’Islamophobie en France (qui ont porté plainte pour « incitation à la haine raciale », rien que ça !)  et les associations prétendues humanitaires,  s’instaure une polémique parfaitement réfléchie consistant à condamner et fustiger sans la moindre retenue le « vrai visage » de Marine Le Pen. Quelle était cette phrase :


«Il y a quinze ans on a eu le voile, il y avait de plus en plus de voiles. Puis il y a eu la burqa, il y a eu de plus en plus de burqa. Et puis il y a eu des prières sur la voie publique (…) maintenant il y a dix ou quinze endroits où de manière régulière un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires. Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s’il s’agit d’en parler, on pourrait en parler… Certes, y a pas de blindés, y a pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même… « Si nous ne pouvons plus rien pour les morts d’hier, nous pouvons encore empêcher les souffrances demain, et c’est notre rôle ».


Et c’est ce mot « occupation » qui a déclenché un raz de marée politico-médiatique… ce seul mot qui a permit à nos « élites » de crier « haro sur l’extrême droite ! » et de se lancer à l’assaut du processus de « dédiabolisation » entrepris par le FN, que le politologue, Dominique Reynié, analyse de la sorte :

« Les Français ne perçoivent plus seulement le FN comme un parti d’extrême droite mais comme un parti populiste et populaire transcendant la droite et la gauche ».


Dès lors, récriminations, amalgames, délation, médisance et démagogie ont pris le pas sur toute autre considération. L’occasion était trop belle de porter un coup « fatal » à « l’extrême droite » et de réfréner l’ardeur des électeurs tentés par le vote FN… Et, en quelques heures, une levée de boucliers que l’on croyait révolue envahit les ondes, les journaux et enrichit les commentaires… Pensez-donc ! « La « bête immonde » est revenue ! »… « C’est bien la fille de son père ! »… et voilà que les « moralistes » s’en donnent à cœur joie…


Pour le Parti socialiste, Marine Le Pen montre le « vrai visage de l’extrême droite française ». Ses déclarations « relèvent de la haine et de l’ignorance ». Il s’agit d’une « provocation de plus destinée à attiser la haine », s’est indigné le secrétaire national Patrick Mennucci. Harlem Désir, député PS européen, issu du trotskisme et Pierre Moscovici, député du Doubs, ont estimé que les propos de Marine Le Pen pourraient relever des tribunaux.

« On ne peut pas transiger sur les valeurs avec le Front national », a déclaré ce dernier en marge de la convention du PS sur « l’égalité réelle », dans le XIIIe arrondissement de Paris.


« Marine Le Pen, parfois certains la présentent comme le visage humain du Front national ou une simple droite républicaine un peu plus radicale : ce dérapage rappelle que le Front national fonctionne à la provocation et que c’est un parti dont le patrimoine génétique n’est pas inscrit dans les valeurs républicaines »,


a expliqué Moscovici.


Pour l’ancien ministre des Affaires européennes, Marine Le Pen, par ses propos sur les musulmans, « a rappelé qu’elle était porteuse d’une logique profondément discriminatoire et donc pour moi anti-républicaine ». Martine Aubry s’est dite « choquée » par ces déclarations. Interrogée par l’AFP en marge de la convention sur « l’égalité réelle », la patronne du PS a déclaré : « Marine Le Pen reprend les accents de son père dans des buts purement clientélistes et en renvoyant aux marges de notre République des hommes et des femmes qui ont toute leur place et qui ont le droit de croire comme on a le droit de ne pas croire ou d’avoir une autre religion ».


Dans un communiqué commun, Kader Arif, Stéphane Le Foll, Bruno Le Roux, membres du Bureau national, et Faouzi Lamdaoui, membre du Conseil national du Parti socialiste, estiment que la vice-présidente du FN a « dépassé le racisme primaire et l’islamophobie populiste »…


« Marine Le Pen sort l’oriflamme fasciste, elle déborde son père sur le terrain de l’extrémisme. Le lepenisme jette le masque et montre, au grand jour, le visage hideux qu’il veut donner à notre pays », ajoutent-ils. Que de haine dans ces propos !


Arnaud Montebourg a évoqué samedi 11 décembre 2010 la mémoire de son grand-père, un « Arabe d’Algérie qui aimait et servait la France ». Le député socialiste répondait à « l’injure » de Marine Le Pen en ces termes :


« Je veux répondre à Mme Le Pen en évoquant la mémoire de mon grand-père, un Arabe d’Algérie qui a combattu l’armée d’occupation nazie parce qu’il servait et aimait la France »

… « Cette déclaration est une injure à ceux qui, arabes, africains, musulmans ou non, sont morts pour la France, ceux-là même qui ont libéré le territoire national pendant que votre père, madame le Pen, trouvait des circonstances atténuantes à l’occupation nazie ».


Pour votre gouverne, Monsieur Montebourg, sachez que le père du signataire de ce texte, après avoir été démobilisé en 40 suite à la victoire éclair allemande, s’est engagé en 42 au sein de l’Armée d’Afrique dans les Tabors marocains, ces mêmes hommes qui ont conquis de haute lutte Monte-Cassino.  De novembre 1942 à mai 1945, la France métropolitaine a fourni 580 000 hommes (1,7% de la population) aux armées de la libération, contre 134 000 Algériens (1,2% de la population indigène) et 120 000 Pieds-noirs (12% de la population française d’Algérie). Le taux de mobilisation des Français d’Algérie fut donc dix fois supérieur à celui des indigènes. Quant aux pertes par rapport aux effectifs, elles furent de 8% chez les Pieds-noirs et de 5% chez les Algériens. Ce sont les Français d’Algérie (que vous méprisez par ailleurs) qui ont payé de très loin le plus lourd impôt du sang pour la libération de la France. N’oubliez jamais cela et revoyez votre copie Monsieur le candidat aux Primaires socialistes !

Quant au Parti Communiste, le secrétaire national Pierre Laurent déclare : « Le PCF demande la condamnation des propos injurieux et racistes » de Marine Le Pen…  « Le Front national est une formation politique xénophobe dont le discours fascisant, raciste et négationniste a été de nombreuses fois condamné par la justice », ajoute-t-il. Il considère également que « le service public audiovisuel ne doit pas se déshonorer en faisant la promotion d’un discours raciste et xénophobe qui fait honte à notre pays »… « En comparant les prières de rue des musulmans à l’Occupation pendant la seconde guerre mondiale, continue le responsable communiste, Marine Le Pen déplace les frontières de l’ignoble. Ses déclarations soulèvent le cœur »… « Le Pen père et fille sont prêts à toutes les provocations, surtout les plus répugnantes pour assouvir leur soif de pouvoir », estime-il. « Ils ont pour seul mot d’ordre la haine de l’autre, ce qui n’est jamais que la haine de l’Homme ». Belle leçon de morale d’un parti que l’on surnomme « le parti aux 100 millions de morts » !

Ce même jour, Marine Le Pen a précisé à Reuters, qu’elle n’avait pas fait référence spécifiquement à l’occupation allemande pendant la Seconde guerre mondiale mais à toute forme d’occupation.

« Mes propos ne constituent en aucune manière un dérapage mais bien une analyse tout à fait réfléchie basée sur une banale constatation d’une réalité physique et juridique »…« J’aurais pu aussi parler de l’occupation par les Anglais à l’époque de Jeanne d’Arc », a-t-elle déclaré. « Ce que j’ai dit, c’est que ceux qui pratiquent les prières sur la voie publique se comportent comme des occupants »,

a-t-elle encore précisé. Accordant un entretien à l’AFP dans lequel elle enfonce un clou déjà bien planté. « S’agissant du terme ‘Occupation’, je persiste et je signe mais ceux qui ont cru pouvoir déformer cette hyperbole, en indiquant que j’aurais comparé les musulmans aux nazis sont des menteurs et des manipulateurs »… « Oui, il y a occupation et il y a occupation illégale », estime-t-elle.

« Je réitère qu’un certain nombre de territoires, de plus en plus nombreux, sont soumis à des lois religieuses qui se substituent aux lois de la République ». « J’ai bien dit qu’il ne s’agissait pas d’une occupation militaire (…) « Il n’y a dans la constatation d’une occupation ni atteinte à la liberté de culte », « ni islamophobie », « ni discrimination (…) J’ai voulu glorifier l’esprit de résistance qui fait qu’on doit s’opposer à l’occupation du territoire. Cela a été le cas dans toute notre histoire »,

ajoute-t-elle avant de se placer en gardienne de la tolérance :

« J’entends de plus en plus de témoignages sur le fait que dans certains quartiers, il ne fait pas bon être femme, ni homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc ».

Et la raison de cette profusion de déclarations haineuses, c’est le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé qui, le 11 décembre lors du conseil national de son parti, nous la donne en déclarant :

« Nous sommes en danger du point de vue électoral. Le FN connait incontestablement une montée régulière depuis ces derniers mois. »…

Voilà l’aveu flagrant qui a déclenché cette tempête médiatique ! Ne soyons, dès lors, guère surpris de l’attitude de ce dirigeant qui, redoutant qu’un 21 avril 2002 à l’envers se reproduise, a clairement défini la nouvelle stratégie inspirée par la nature du danger immédiat que représente le FN… stratégie également mise en œuvre par les partis de gauche dans l’attente d’une nouvelle « union sacrée »… ce qui rend vivante la déclaration de ce grand Français que fut le Bachaga Boualam :

« En France on punit ceux qui sonnent le tocsin et on laisse en liberté ceux qui allument l’incendie ».

Cependant, les uns et les autres devraient s’inspirer de la conduite et des déclarations du ministre algérien des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, qui vient de relancer l’interdiction de pratiquer la prière, celle du vendredi notamment, en des endroits publics, situés, pour être plus précis, à proximité des mosquées. Il arrive, en effet, que pendant la prière hebdomadaire du vendredi, plusieurs dizaines de fidèles s’agglutinent à l’extérieur des mosquées pour accomplir leur devoir religieux à même les trottoirs. Ce genre de constat est visible notamment dans les mégapoles du pays, à l’instar d’Alger où les mosquées ne désemplissent pas chaque vendredi. « Seulement, ce n’est pas là une raison, insiste le ministre des Affaires religieuses, pour tolérer les rassemblements des fidèles au niveau des endroits environnants aux lieux de culte. » Il a indiqué : « Seul l’intérieur des mosquées est fait pour les prières et si celui-ci est rempli de pratiquants, les autres fidèles n’ont qu’à prier chez eux et non pas dehors ». Faut-il juste rappeler que le fait de prier en des lieux publics a toujours été une pratique interdite, en Algérie, par la loi en vigueur. Néanmoins, les autorités ont jusque-là fait preuve de souplesse vis-à-vis de l’application de cette loi. Ghlamallah semble désormais décidé à en finir avec cette souplesse, en faisant valoir l’application de la loi dans toute sa rigueur. C’est du moins ce qu’il a soutenu, le 19 juillet 2010, lors d’un point de presse qu’il a animé à Dar El Imam de Mohammadia (El Harrach) où il a présidé la cérémonie de clôture de deux journées d’étude organisées à l’intention des nouveaux imams et morchidate. (Source : quotidien francophone « Le Temps »). 

Et pendant que les islamo-collabos  continuent de déverser leur trop plein de haine et de lyncher Marine Le Pen,  les rues de certaines villes françaises sont condamnées à l’heure de la prière,  sans autorisation préfectorale ; la circulation est effectuée par des individus  qui subtilisent les fonctions des agents de la circulation, en mettant en travers de la chaussée leur propre véhicule.  Il est interdit à ce moment à toute personne, non musulmane, de passer à pied dans cette zone  sous peine d’insultes et d’agressions. Et pendant ce temps… les islamistes montent au créneau et montrent leur vrai visage :  celui du fascisme politico-religieux, sans que les « bonnes consciences » que nous venons d’entendre, ne réagissent ou s’émeuvent le moins du monde… Sur leur site, ils laissent passer les commentaires les plus extrémistes, comme celui-ci, qui prend toute sa saveur, après le premier attentat suicide commis sur un pays européen, en Suède « Si ils cautionnent le clash, on va la jouer comme du temps du prophète (saws) ! Envoyons leur des hommes qui aiment la mort plus que eux n’aiment la vie. »

En conclusion,  si le FN ne cesse de grimper dans les sondages, ne doit-on pas voir là le désaveu du peuple français envers la politique de Nicolas Sarkozy ? N’est-ce pas le signe d’un échec contre sa politique aggravant le chômage, l’immigration et l’insécurité ? En réalité, les électeurs ne sont-ils pas lassés de ces hommes politiques qui se partagent régulièrement le pouvoir et qui, inexorablement, enfoncent la France dans un abîme de calamités ? Et ces matamores devraient s’inspirer de cette mise en garde de Chateaubriand où l’on pourrait bien attribuer le rôle de l’innocent à Marine Le Pen : « Ce n’est pas de tuer l’innocent comme innocent qui perd la société, c’est de le tuer comme coupable ». A méditer…


« Ce n’est pas parce que nous avons peur que nous n’osons pas ; c’est parce que nous n’osons pas que nous avons peur »… « …le péril s’évanouit quand on ose le regarder. » (Chateaubriand)

Voici l’objet de la controverse : Prière musulmane illégale : Rue Myrha – Paris 18ème …  Filmé le 10 décembre 2010 … sans commentaires !

Cliquez sur cette image : 2:51 Rue Myrha : Les prières continuent et les haut-parleurs sont désormais à plein volume

… et aussi sur : http://www.google.fr/url?sa=t&source=video&cd=1&ved=0CDwQtwIwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DWt14QNUF0Lc&rct=j&q=priere%20musulmans%20dans%20les%20rues&ei=MPIDTeSBEIf34ga849nwCQ&usg=AFQjCNHN6NcOnsRnXm-nu9fDf_WQYlqDWw&sig2=R-D_Q1KgvS_wg0ecjpWvpQ&cad=rja

Peut-on assimiler la diffusion de ces vidéos à de « l’incitation à la haine » ?

2011 année internationale de la vérité sur l’islam

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:06

La mouvance internationale de l’Alliance “Stop à la charia” initiée par VVD http://verite-valeurs-democratie.over-blog.com/ 

SignéEuropean Freedom Initiative (EFI) un site qui chapeaute toute la résistance européenne dont l’Alliance « Stop à la charia »

a décrété 2011 année internationale de la vérité sur l’islam avec ce texte associé:2011 L’année de la vérité sur l’islam. L’islam actuel est un système politico-religieux totalitaire basé sur le principe de l’esclavage.

Le but unique de l’idéologie islamique décrit dans ses textes fondamentaux est d’imposer de gré ou de force la Charia à l’humanité.

La Charia contient l’obligation de mener le Jihad, de lutter pour la cause d’Allah,  militairement, politiquement, culturellement, sociologiquement ou financièrement et de soutenir ceux qui mènent cette bataille.

La Charia viole les droits de l’Homme, les principes démocratiques et abolit les droits à la vie, à l’intégrité physique et à la propriété de ceux qui refusent de s’y soumettre.

Guerres de conquête, esclavage, innombrables persécutions et meurtres, génocides comme celui des Arméniens et les tentatives actuelles de destruction systématique des minorités religieuses, 14 siècles d’efforts pour imposer la Charia à l’humanité ont creusé une cicatrice sanglante dans l’Histoire humaine.

Toute promotion ou propagation, directe ou indirecte, de la Charia rend celui ou ceux qui s’en rendent coupables, complices d’une incitation à la haine et à la violence religieuse à l’échelle du monde entier et donc de crime contre l‘humanité.

Cela doit être su, cela doit être dit.

Nous déclarons 2011 l’année internationale de la vérité sur l’islam.

Une image est consacrée à cet évènement :

http://ripostesita.files.wordpress.com/2011/01/2011fr-jpg.jpg

Tous les sites résistants sont invités à propager cette information.

Chrétiens d’Orient: ça tourne au massacre !!!

 

Le message d’origine, daté du 1 janvier à 10 heures, est déjà dépassé par les évènements quelques heures aprés:  Une voiture piégée devant une église d’Alexandrie (Egypte) à fait une vingtaine de morts et les habitations de nombreux chrétiens en Irak ont été touchées par des bombes, ce même jour. Lorsque cette retransmission vous parviendra, d’autres attentats auront probablement eu lieu. Cela tourne au massacre…
 


 

Philippines et Nigéria

des attentats contre des églises entachent Noël

68 morts plus de 130 blessés

Et pour ceux qui pensent encore que l’islam est une religion de paix, qu’ils se réveillent en lisant les lignes directement tirées du « SAINT » coran !!!


« Quand vous rencontrez les infidèles tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage… »
coran 47 :4


A noter que tout individu non musulman
est considéré comme étant un infidèle


Les violences ont fait vendredi 68 morts et près de 130 blessés dans le pays africain, touché par sept explosions qui visaiennt des églises et les Chrétiens dans la ville de Jos et de Maiduguri.
Dans l’archipel des Philippines, une bombe a explosé dans une église pendant une messe de Noël blessant 11 personnes.
Les fêtes de Noël auront été particulièrement macabres au Nigéria.
Une série sans précédent d’attentats à la bombe et d’attaques d’églises ont fait trente huit morts à travers le pays
24 décembre.

Au lendemain de ces événements tragiques, les autorités tentaient de contenir les violences comme elles le pouvaient.
Au total SOIXANTE HUIT personnes sont mortes et CENT TRENTE ont été blessées.
Une grande partie d’entre elles ont été les victimes de sept explosions en deux endroits de la ville de Jos alors qu’elles faisaient leurs courses de Noël. Ces attentats n’ont pas été revendiqués.
Les autres victimes ont péri dans diverses attaques d’églises qui ont secoué la ville de Maiduguri.

Les membres présumés de la secte Boko Haram, dont le soulèvement l’an dernier avait conduit à des affrontements meurtriers avec les forces de l’ordre, ont attaqué une église baptiste, tuant quatre fidèles et le pasteur.

Dans une autre partie de la ville, considérée comme un «fief» islamiste, ils ont tué un garde et attaqué une autre église.

Des soldats nigérians auraient également réussi à empêcher une autre attaque visant une troisième église à Maiduguri. «Un nombre indéterminé d’hommes armés ont tiré autour de l’église et une patrouille militaire positionnée dans le secteur a riposté. L’échange de tirs a duré quelques minutes», a indiqué le lieutenant Abdullahi, précisant qu’une quatrième église avait elle été brûlée.
Par ailleurs aux Philippines, un attentat a fait au moins onze blessés -un prêtre et dix fidèles lors de la messe de minuit dans une chapelle chrétienne d’un camp de la police à Jolo, sur l’île du même nom où opère un groupe lié à Al-Qaïda, a annoncé samedi la police de la province de Sulu, dans le sud des Philippines.
L’île de Jolo est le bastion de l’insurrection islamiste d’Abou Sayyaf, un groupe vraisemblablement lié au réseau terroriste d’Oussama ben Laden, mais l’attentat n’a pas été revendiqué.
> Des enquêteurs ont retrouvé des morceaux d’un téléphone mobile qui semble avoir servi à déclencher la bombe.

Tous les blessés dans l’attentat sont des civils. Une femme était toujours hospitalisée en observation samedi.
Le père Romeo Villanueva, 72 ans, a déclaré qu’un prêtre récemment ordonné, le père Ricky Bacoldol, qui l’assistait pour la messe de minuit, était grièvement blessé à la jambe.

“J’étais en train de lire l’Evangile (…) quand il y a eu une forte explosion”,
a déclaré l’homme d’église, joint par téléphone par l’Associated Press.
Il a ajouté qu’une partie du toit et du plafond s’était effondrée alors qu’une cinquantaine de personnes se trouvaient déjà dans la chapelle et que d’autres arrivaient.

Le porte-parole du président Benigno Aquino III, Edwin Lacierda, a dénoncé un attentat qui “viole les principes de base du respect et de la paix pour tous ceux à qui la foi est chère”. Il a rejeté toute justification religieuse ou politique de cet attentat.
Les Philippines sont un archipel à majorité catholique mais les chrétiens y sont minoritaires à Jolo et dans les provinces des îles voisines, à majorité musulmanes.
Deux chrétiens étaient morts dans un attentat l’an dernier contre la principale cathédrale de Jolo, et par le passé des grenades ont été lancées contre l’édifice religieux.
Ces attaques sont imputées à Abou Sayyaf, auteur d’enlèvements et de décapitations.

Et, en France vous voulez que cela fasse pareil ?
Si oui, restez dans l’ombre !
Ne réagissez surtout pas !
Laissez faire et convertissez vous !
ALLAH EST GRAND

Appel à retrouver le meurtrier du métro.

Il faut retrouver ce fumier. Et pas de circonstances atténuantes! Pas besoin de procès; ni d’avocat!

FDF

.

Vous avez tous entendu comme moi, répété à l’infini sur les médias, que « le meurtrier du métro n’était pas du tout identifiable sur les bandes vidéo ». Alors… je vous laisse juge (notamment la dernière photo, en bas à G.) Vous noterez également au passage, que ce rapport de Police « providentiel » (merci aux amis qui permettent la diffusion de la vérité et du déroulement réel des faits !) souligne bien que l’individu a pris le temps de se retourner, pour pousser sa victime !

EXCLUSIF NOVOPress

Grâce aux caméras de surveillance installées dans le métro, le visage de l’individu ayant tué une jeune femme lundi dernier 27 décembre au métro Etienne Marcel est désormais connu. Un « homme de type métis, âgé de 20 ans, mesurant 175 cm, corpulence normale, moustache naissante (duvet) », ainsi que le décrit la fiche de recherches diffusée par la Police régionale des transports (service rattaché à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) qui dépend de la préfecture de police de Paris), est activement recherché.


Appel lecteurs : Nous sommes à la recherche de la bande vidéo. Merci de diffuser.

Comment éviter le viol en « zones sensibles »…

En fait, rien de plus simple… Très efficace contre les tournantes, aussi. C’est sûr que ce n’est pas très agréable à porter; mais c’est ça ou la burqa… Guide d’utilisation:

FDF

.

Le Bloc identitaire porte plainte contre Bernard-Henri Lévy !

Communiqué de presse du 29 décembre 2010


Sacré BHL ! Dans son « Bloc-notes » du Point du 23 décembre, Bernard-Henri Lévy a tenté le « coup du chapeau » et l’a lamentablement foiré : trois tirs au but, trois tirs à côté du cadre ! Au nom de « l’honneur des musulmans » qu’il voulait laver en réaction aux Assises sur l’islamisation de l’Europe co-organisées par le Bloc identitaire et Riposte laïque.

15e ligne, pas encore bien échauffé, BHL balance un obus sur le Bloc identitaire, le qualifiant de « groupuscule néo-nazi ». Et un procès en diffamation, un, au motif que le Bloc identitaire n’est ni néo-, ni archéo-, ni nazi tout court (et qu’il est profondément antitotalitaire, ce qu’il aurait découvert en quelques clics sur notre site). Le dossier d’accusation s’alourdit dans la foulée puisque, dans la même phrase, il impute la paternité d’un événement survenu en 2002 au Bloc identitaire qui a été créé en 2003, de sorte que celui-ci ne peut être impliqué dans quoi que ce soit s’étant déroulé alors qu’il n’était même pas une lueur de désir dans le regard de ses géniteurs (1). On ajoutera qu’en fait de « groupuscule », il est un peu plus étoffé que le fan club de BHL. L’ascension de l’un et l’érosion de l’autre illustrent même assez bien le principe des vases communicants…

A peine le temps de reprendre son souffle et, à la 30e ligne, ne sachant comment passer au travers de la défense adverse, il tacle méchamment « tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen », confondant celui-ci avec Pierre Cassen, le porte-parole de Riposte laïque !

Face au procès annoncé par Bernard Cassen en personne, qui n’a pas attendu le coup de sifflet final, BHL fait machine arrière et remplace sur son blog et sur le site du Point la formule « tel ancien du Monde diplo, Bernard Cassen » par « tel ancien lambertiste, Pierre Cassen ». Et de trois ! Les « lambertistes », c’est la chapelle trotskiste à laquelle appartenaient Lionel Jospin, Jean-Christophe Cambadélis et quelques autres. Pierre Cassen, lui, a appartenu à un autre courant trotskiste, celui représenté par la Ligue communiste révolutionnaire (LCR). On est spécialiste de « l’idéologie française » ou on ne l’est pas…

Que BHL ne rende surtout pas ses primes de match : il va en avoir besoin pour se faire représenter devant la 17e chambre correctionnelle du TGI de Paris où le Bloc identitaire va le convier. En compagnie de la direction du Point, puisque la loi nous contraint d’assigner aussi la publication que BHL a entraînée dans son errance.

(1) Afin de prévenir tout nouveau malentendu, précisions que Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, est né en 1971 et qu’il ne peut donc être tenu pour responsable de la mort de John Fitzgerald Kennedy (Dallas, 22 novembre 1963).

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

email-petit : info@bloc-identitaire.com
telephone-petit : Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
telephone-petit : Service Communication : 06 78 79 31 81
internet-petit : www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Des malades…

Lisez bien ce qui suit… Quand on voit ce qui peut circuler sur  les forums muzz, on ne s’étonne plus de rien…

FDF

.

Voir:          http://www.islamajesus.com/le-coran-f2/coucher-avec-des-animaux-ok-en-islam-t165.htm

A Nîmes, on ferme des églises; mais on construit des mosquées…

Honteux…
FDF
.
Trois églises sont menacées de disparition dans les quartiers de Nîmes Ouest.
Une souscription est lancée auprès des habitants et entreprises du quartier pour financer 150 000 € de travaux de réhabilitation 

Détail de l’affiche de la paroisse Saint-Pierre de Nîmes présentant ses trois clochers.

Elle est quasi invisible depuis la rue, enfouie au creux de la ZUP de Pissevin, à Nîmes. Difficile d’imaginer que ce bâtiment en béton, sans clocher apparent, entouré de parkings et de barres d’immeubles, est une église.

À l’intérieur, nulle ostentation. Juste la sobriété d’un lieu de culte où la beauté d’une vierge en bois attire l’œil. « Nous ne vivons pas dans l’or, mais dans l’humidité », reconnaît André Bresson, éducateur retraité.

Car les paroissiens de Saint-Pierre sont inquiets. La mairie menace de fermer leur église pour des raisons de sécurité. Électricité, chauffage, évacuation du public, accès pour les handicapés… elle nécessite de sérieux travaux de mise aux normes. Sans compter les soucis de peinture, de sonorisation, de pavage…

«Une église du XIe siècle, cela peut les interpeller non ?»

Les deux autres églises du district sont dans un aussi triste état. Il faut 150 000€ pour réhabiliter Saint-Pierre datant de 1967, Saint-André, construite en 1982 à flanc de colline dans le quartier de Valdegour, et Saint-Césaire – sobre joyau de style roman situé dans le quartier du même nom.

Impossible de réunir une telle somme avec les moyens classiques (loto, repas…). Les paroissiens ont donc lancé en novembre une souscription d’envergure. Avec une affiche éloquente : « Maison de Dieu, maison des Hommes. J’aide à la restauration de nos églises de Nîmes Ouest. »

Et trois types de lettres ciblées : 500 remises aux paroissiens lors des messes ; 2000 distribuées dans les cages d’escalier du quartier ; 200 envoyées aux chefs d’entreprise de Saint-Césaire. « Pour leur expliquer les avantages fiscaux de leur don. Une église du XIe siècle, cela peut les interpeller non ? » espère le P. Serge Cauvas, vicaire général du diocèse de Nîmes.

Un article publié dans le bimensuel du diocèse, Église de Nîmes, a alerté les médias locaux – Midi libre, France 3, Télé Miroir – qui soutiennent « chaleureusement » l’opération. Une « Cuvée des trois clochers » est même conçue par les paroissiens devenus experts en marketing.

«Nous sommes devenus minoritaires»

Au-delà de l’urgence financière, ces « chrétiens de banlieue » veulent aussi faire passer un message. « Ne restez pas enfermés dans votre tour d’ivoire. Si ces églises disparaissent, il n’y aura plus d’altérité ou de pluralité religieuse dans ce quartier qui s’enfermera un peu plus dans une sorte de ghetto religieux », estime André Bresson.

Créée en 1963 comme une alternative au centre-ville insalubre, la ZUP s’est petit à petit dépeuplée des habitants qui fréquentaient les églises. Le nombre d’enfants catéchisés est passé de 1000 à 40. Il n’y a plus que 15 paroissiens à la messe le dimanche, 50 à Noël.

« Nous sommes devenus minoritaires. Dès que les gens ont quelques moyens, ils s’en vont ailleurs. Les bailleurs sociaux les ont délibérément remplacés par des populations fragilisées, qui concentrent difficultés sociale, professionnelle, économique. La population musulmane est désormais majoritaire », note André Bresson. Il se réjouit qu’une mosquée ait été construite voici six ans pour remplacer les mosquées de caves.

«Nous sommes en train de ressourcer notre foi»

« Nous sommes ramenés à ce qui est de plus radical dans le message de l’Évangile. L’Église doit être là où se trouve la pauvreté, auprès de ces populations exclues, marginalisées. Sinon elle faillit à sa mission et perd son sens profond », confie le P. Cauvas.

Pour l’instant, les donateurs n’affluent pas. En deux mois, 7000€ ont été réunis. Souvent des petits gestes de 5 ou 10€. Comme celui de cette femme : « J’aime cette église, j’ai une petite retraite mais je vous donnerai tous les mois. »

Les organisateurs se donnent jusque fin 2011 pour réunir les fonds. Le P. Jean-Marie Petitclerc, salésien et prêtre éducateur, viendra parler le 22 février sur « La banlieue… Et alors ? ». Une exposition sur l’histoire des trois églises est prévue, ainsi qu’une fête pour les 30 ans de Saint-André. « Grâce à cette opération de sauvetage de nos églises, nous sommes en train de ressourcer notre foi, les uns avec les autres », se réjouit André Bresson.

Source: LA CROIX

Chypre, 25/12/2010: les Chrétiens interdits de célébrer la messe de Noël !

Cela se passe à Chypre (1), dans sa partie envahie et sous occupation turque, le 25 décembre 2010. Les Chrétiens se sont vus interdire de célébrer Noël par la religion d’amour de paix et de tolérance. C’est la première fois. Ce n’est pas la dernière.
Des représentants turcs ont fait irruption dans l’église Saint Sinesios, alors que de nombreux fidèles s’étaient réunis pour célébrer Noël, ils ont arrêté la messe, ont contraint le prêtre Zacharias à retirer ses vêtements de cérémonie, et ont donné l’ordre au public de quitter l’église. Les portes de l’église ont ensuite été scellées. La même scène s’est répétée en plusieurs églises de l’Ile.

On va me dire que je jette de l’huile sur le feu : ceci arrivera en France si les français ne prennent pas leur destin entre leurs mains et mon petit doigt me dit qu’ils vont finir par le prendre en mains.

La Turquie va entrer dans l’Europe, car les dirigeants non élus, de l’Union Européenne non démocratique, et qui ne sont responsables de leurs décisions devant personne, se sont laissés convaincre par les arabes de l’OCI. On leur a dit qu’il fallait désintégrer les nations constituant l’Europe, nier leurs cultures, et fusionner les peuples européens dans une grande bouillie « méditerranéenne » et ils ont commencé à le faire plus sérieusement. Ils ont créé une nouvelle civilisation multiculturelle, « diverse » détachée de son histoire (voir les nouveaux livres d’histoire) afin d’en faire disparaître ses origines judéo-chrétiennes (voir les calendriers récemment distribués, qui ne mentionnent pas Noël – non ce n’est pas une erreur, non ce n’est pas une coquille, ni un oubli). Pour cela, ils ont infusé dans ce nouvel ordre européen une population musulmane qui terminera de faire disparaître les différences qui peuvent demeurer entre un allemand et un espagnol, entre un français et un anglais.


C’est ainsi et nous n’y pouvons pas grand chose.


Sauf… si…


En novembre dernier, j’ai lancé une « grande pétition européenne » pour dire non à l’entrée de la Turquie, car il est possible de provoquer un référendum, si un million d’européens le réclament sous la forme d’une pétition.


Drzz.fr a reçu, au moins de novembre, cent cinquante sept mille visiteurs. La « grande pétition européenne » a été signée par … six cent personnes.


Elle n’a pour ainsi dire été relayée par aucun site, ces mêmes sites qui dénoncent jour après jour la montée de l’islam, et qui ont nous le constatons chez Drzz, quelques difficulté à inscrire cette colonisation dans sans dimension géopolitique, et pire, dans sa dimension dramatiquement démographique. La Turquie ne se croise certes pas dans le métro ou au supermarché, et le sujet peut à ce titre sembler lointain. Ah bon …?


Drzz.fr a été attaqué par des pirates, la pétition a disparu. Nous l’avons remise en ligne aujourd’hui. La moitié des signatures ont disparu, mais le chiffre était si faible…


Je pose la question : combien de personnes vont signer ? Combien de sites vont la relayer ? Peux on espérer obtenir le million de signatures qui nous permettront de faire déposer, par un spécialiste du droit européen, une demande de référendum ?


Nous voulons refuser l’entrée de la Turquie dans l’Europe, et nous voulons envoyer un message très fort – que dis je, un électrochoc – aux technocrates européens.


Ce n’est pas impossible. Nous en serons les premiers témoins, sur Drzz.fr.


Merci d’aller voter (ou re-voter si votre vote a disparu) ici.


Jean-Patrick Grumberg

(1) http://eu.greekreporter.com/2010/12/26/turkish-cypriot-grinches-steal-christmas-stop-holiday-liturgy/

Encore des pompiers attirés dans un traquenard!

Impensable. Et pourtant, ça entre maintenant dans le domaine des « faits divers »… Faut il aussi armer les pompiers? S’il faut en arriver là… Ce n’est pas des lances à incendie, qu’il leur faudrait; ce sont des lance-flammes! Il ne faut pas oublier que ce genre d’actes sont des tentatives de meurtre.

Et inutile de préciser qui peuvent être les auteurs de ces infâmes pièges… Dans ce domaine, les sous-merdes sont rois.

FDF

Six pompiers qui intervenaient sur un feu de poubelles hier soir à Nice ont été agressés à l’aide d’un engin explosif lancé par des individus cagoulés, a-t-on appris jeudi auprès des pompiers et du conseil général des Alpes-Maritimes. 

L’agression a eu lieu peu après 22 heures dans le quartier Louis Braille, dans l’est de la ville, a précisé le préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy, lors d’une conférence de presse. Elle serait le fait d' »une dizaine » de fauteurs de trouble, « ayant l’apparence de jeunes mineurs« , a-t-il ajouté.

Des projectiles et un engin explosif, dont la nature exacte reste à définir, ont été lancés à proximité du camion des sapeurs-pompiers qui, choqués et victimes de « lésions auditives pas encore caractérisées », ont été admis à l’hôpital pour examen, selon les pompiers.

Quatre d’entre eux ont une interruption temporaire de travail de huit jours, a précisé le président UMP du conseil général, Eric Ciotti, lors de la même conférence de presse. L’élu, qui préside le conseil d’administration du Service départemental d’incendie et de secours, a dénoncé la « gravité des faits (…) émanant de personnes masquées peu courageuses ». « Ce sont des faits qui auraient pu tuer, il y a eu un souffle important. Ca s’assimile à un traquenard car un feu de poubelles a été mis en place vraisemblablement pour attirer les pompiers », a-t-il estimé. « Face à cette montée de violence, il faut répondre avec toujours plus de fermeté », a-t-il ajouté. M. Ciotti a indiqué avoir porté plainte aujourd’hui, au nom du Sdis O6, auprès du procureur de la République de Nice.

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a lui aussi insisté sur « l’exemplarité de la peine » à appliquer. « Ca ne peut pas rester sans suite. Pour moi, c’est une tentative d’assassinat à l’égard de ces pompiers », a-t-il martelé lors du même point presse.

Le préfet a indiqué que des mesures avaient été prises pour « sécuriser le quartier ce soir, avec un dispositif plus important » rassemblant des effectifs de la brigade anticriminalité (BAC), une brigade spécialisée de terrain (BST, ex-UTeQ) et une unité canine légère. M. Lamy a néanmoins souligné la baisse de 25% en 2010 des agressions visant les pompiers en intervention dans le département: 25 cas à ce jour, contre 33 pour toute l’année 2009.

« Ce genre d’agressions se passent toujours en période fêtes, ce sont des actes isolés », a confirmé Georges Rospert, l’un des pompiers agressés, en marge de la conférence de presse. « Mais toutes les missions dans des quartiers un peu sensibles devraient être faites en collaboration avec les forces de police ou de gendarmerie pour qu’on puisse faire notre métier sans souci », a-t-il plaidé.

Source: http://www.lefigaro.fr/

Marine est là !

Il fallait y penser…

FDF

.


(Sur l’air célèbre de Tino Rossi : Marinella)

Marine est là !

Elle fait très peur à Nicolas.

Sa cote monte tous les jours,

Et c’est une cote d’amour.

Blottie contre ton épaule,

C’est Clara qui te console,

Tandis qu’Marine se gondole…

Pauv’Nicolas !

Marine est là !

Les p’tis copains de Nicolas,

Anxieux se souviennent toujours

D’un mois d’avril au premier tour…

Ils ont les genoux qui tremblent,

Se disputent et se rassemblent

Et les sondages leur semblent

Dangereux…

Marine est là !

Elle fiche la frousse à Nicolas,

Elle n’a pas la langue de bois,

Elle ose dire : Qui t’a fait roi ?

La voix du peuple qui gronde

Se reconnaît dans sa fronde

Et sa colère est profonde…

Pauv’Nicolas !

Marine est là !

La, la, la, la, la, la, la, la

La, la, la, la, la, la, la, la

La, la, la, la,

Marine est là !


FDF vous souhaite une excellente année 2011 !

Il est minuit 11, nous sommes le 1er janvier 2011… Alors qu’est ce qu’on souhaite à ses fidèles lectrices et lecteurs?

Et bien:


Et plus que jamais, mon souhait le plus cher est que la résistance contre l’islamisme se fasse de plus en plus présente et active !!!

Et pour ça, je sais que je peux compter sur vous. Vous me l’avez déjà prouvé à maintes reprises.

.

Merci pour votre implication et encore tous mes voeux à toutes et à tous!!!

FDF