Francaisdefrance's Blog

02/12/2010

L’institutrice voilée se dévoile…

Elle se complait dans l’anonymat jusqu’à ne pas vouloir qu’on cite nom. Et je ne vous parle pas de la photo prise de dos… Conscience tranquille, la « miss »???

Sortez vos mouchoirs; la stigmatisation a encore de belles heures devant elle…

FDF

.

Licenciée, l’institutrice voilée s’explique…

L’agitation médiatique qui a suivi l’annonce de son licenciement à Tournefeuille (31) a eu le donc de l’agacer. Restée volontairement dans l’ombre depuis le début de cette affaire, Véronique O. refuse toujours d’être photographiée.

Mais elle sort de sa réserve.

Comment avez-vous vécu le déferlement médiatique qui a suivi l’annonce de votre licenciement ?

De manière assez étonnée. J’ai apprécié que mon anonymat ait été préservé, mais j’ai lu et entendu des choses incorrectes, auxquelles je me devais de répondre.

Les médias ont affirmé que vous étiez depuis 2001 en congé maternité puis parental. Est-ce exact ?

Non. J’étais ingénieur d’études dans le privé depuis 1998, et j’ai démissionné de mon poste en 2001, année de ma réussite au concours de professeur des écoles. Contrairement à ce qui a été dit, mon premier congé maternité n’a débuté qu’en 2003. S’en sont suivis des congés maternité, parentaux et sans solde pour élever mes enfants. C’est pourquoi je n’était que stagiaire à la rentrée dernière. Autre précision : je ne porte pas de voile intégral. Je n’ai rien contre, mais ma tenue vestimentaire quotidienne laisse apparaître mon visage et mes mains.

Comment s’est déroulée votre première journée de classe à l’école du Château à Tournefeuille ?

Ayant prévenu l’inspection académique par courrier en avril dernier de mes convictions personnelles et de mon port du foulard, chaque partie savait dès le départ à quoi s’en tenir. Le jour de la rentrée scolaire, une inspectrice de l’Éducation nationale présente avec le directeur d’école m’a courtoisement demandé de retirer ce qui recouvrait ma tête. Ceci portant atteinte à mes convictions et à ma dignité, je ne l’ai pas fait. Elle m’a donc enjoint de quitter l’école et je suis partie de suite. Il n’y a pas eu de rencontre avec les enfants de la classe de CM2 qui m’était confiée.

Comprenez-vous la décision du rectorat ?

Je l’accepte, mais ne la comprends pas. Je ne considère pas que le port du foulard est incompatible avec l’exercice de mes fonctions. Un enseignant se doit de transmettre des connaissances et non une quelconque idéologie. Dès lors que son discours est neutre, il se conforme à son devoir de réserve, un principe laïque. Ce n’est pas une simple tenue vestimentaire qui influence ou oriente les gens à la foi. Mais c’est Dieu, Le Très Haut, qui guide vers La Vérité, qui Il veut (sic).

Avez-vous toujours été de confession musulmane ?

Non, j’étais chrétienne. C’est une quête spirituelle, une interrogation sur le but de l’existence de l’homme qui m’a conduit, grâce à Dieu (sic), à embrasser l’Islam en 1995. Le port du foulard, pour lequel j’ai opté en 2004, n’est qu’une étape dans ce cheminement intellectuel et spirituel.

Le regard des autres a-t-il changé depuis que vous vous êtes convertie ?

La différence dérange. La méconnaissance de l’Islam, l’image négative véhiculée par les médias, ou le mauvais comportement de nombre de musulmans, favorisent les appréhensions. La réalité de cette religion est bien différente de l’image négative qu’on lui donne.

Source: http://www.ladepeche.fr

3 commentaires »

  1. Pourquoi le port du foulard est-il, d’apprès elle, une étape vers son cheminement intellectuel et spirituel ?
    Il n’en était rien avant l’invasion des voilées, alors pourquoi aujourd’hui est-ce devenu une étape ? C’est peut-être en rapport avec le jihad ? Oui ou non ?
    Elle ne considère pas que le port du foulard soit incompatible avec l’exercice de ses fonctions… Certes, il en était de même pour le port du brassard rouge blanc et noir avec la croix gammée à une certaine époque. On pourrait même dire qu’un membre du ku klux klan puisse exercer ses fonctions vêtu de son costume à cagoule sans que cela n’empêche l’enseginemnt. Mais j’ai quand même de sérieux doutes… Donc on lui prie de circuler et de ne pas chercher à comprendre car il semblerait que son esprit soit aussi voilé.

    Commentaire par Nicolas — 02/12/2010 @ 09:21 | Réponse

  2. Elle était parait il ingénieur, dans le maghreb ils ont besoin de matière grise ,qu’elle y aille, ils seront ravis de l’accueillir, et nous d’en être débarrassé

    Commentaire par 4 septembre — 02/12/2010 @ 17:50 | Réponse

  3. Si ça se trouve ,demain ou un de ces jours,elle prendra la parole,pour une raison ou une autre…et ça sera peut-être elle;Allez savoir!
    Je ne comprends pas le comportements des gens « instruits »
    Les autres ont une excuse,ELLE,non!

    Commentaire par cindy23401 — 04/12/2010 @ 04:20 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :