Francaisdefrance's Blog

29/11/2010

Qu’est-ce que l’Eurabia ?

Faut pas se laisser envahir idiots…

FDF

.


C’est un débat que nous avons eu lors du banquet Républicain de Résistance Républicaine. Beaucoup d’intervenants voyaient bien les conséquences d’Eurabia, percevaient les réalités de l’islamisation de l’Europe mais ne comprenaient pas tous l’origine et le pourquoi. Plusieurs autres intervenants comme Jenny Letartre, René Marchand et Christine Tasin expliquèrent qu’en fait, c’est l’application, ni plus ni moins, d’une volonté de faire du continent Européen regroupé en plus du Moyen Orient, un équivalent économique puissant et opposable à la sphère Asiatique et Américaine. Vision purement économique et de marché. Toutefois, cela oblige, compte tenu des différences culturelles et cultuelles, à intégrer à petites doses et désormais aujourd’hui, à haute dose une immigration arabo-musulmane et des immigrants susceptibles d’adopter facilement les nouvelles  mœurs du futur Eurabia qui seront un mélange ou l’islam sera déterminant.

Pour ma part, je pense très sincèrement que ce n’est qu’une trahison des nations, de leur histoire et des citoyens qui composent ces nations par les dirigeants européens.  Et ce, depuis 1974 après le premier choc pétrolier. Vous verrez dans l’extrait suivant cet article ce qu’en dit Madame  Bat Ye’or qui a soulevé parmi les premiers, cet énigme incompréhensible à priori, et  au premier abord, pour tous les nationaux un tant soit peu fier de leur pays, de ses racines, de ses origines et respectueux des symboles de la nation.

Eurabia est ce monde qui se construit grâce à la duplicité de la communauté européenne, puis de l’Union Européenne et qui explique pourquoi les différents référendums nationaux sont vécus par elle comme des atteintes à ce monde rêvé par des dirigeants financiers, le monde des affaires et des politiques. En conséquence, à bas les nations et les  frontières.

En fait, c’est de l’internationalisme sans les nations et sans Lénine et  Staline et cela passe par le formatage des esprits les plus jeunes et l’oublie des pages entières de l’histoire de ces nations. En France, ce sera par exemple la sortie des manuels scolaires de la date 732, victoire de Charles Martel contre les arabo-musulmans à Poitiers et la mise en valeur de « l’apport » de l’islam dans la culture européenne vantait par tous les Présidents de la République et singulièrement par Jacques Chirac lorsqu’il vanta cet apport en désignant l’Espagne comme terre de l’islam tolérant. Bien entendu, il évita de mettre en avant l’esclavage de cet islam tolérant et les chaines des chrétiens qui ornent encore (combien de temps encore?) les façades de la Cathédrale de Tolède.

Voici un extrait d’une intervention de Madame Bat Ye’or suivi de l’objet d’une association musulmane (pour info) ayant son siège dans ma ville de Puteaux. Cet objet est similaire à tous les objets et déclarations associatives musulmanes qui se sont fondées sur notre territoire national.

Certes, vous pouvez faire le choix d’ignorer ou de prendre conscience. Cela ne fait que commencer concrètement et aura des conséquences dramatiques pour nos enfants et particulièrement nos filles. Délire d’islamophobe ? Regardez autour de vous en ajustant vos lunettes politique et sociale.

Gérard Brazon

Comment définissez-vous Eurabia ?
C’est difficile à dire, c’est un continent en transition porteur de futurs conflits très graves de quelques côtés que l’on regarde.
Eurabia est née de la soumission de la Communauté économique européenne (CEE), devenue l’Union européenne (UE), au terrorisme palestinien et au boycott pétrolier ; ce boycott provenait principalement des pays arabes producteurs (5), et était dirigé aussi contre les Etats-Unis en novembre 1973.
Les Neuf (6) acceptèrent alors les conditions de la Ligue Arabe : soutien à la cause palestinienne et adoption d’une politique pro-palestinienne, anti-israélienne et anti-américaine, reconnaissance d’un peuple palestinien qui jusqu’alors n’était pas mentionné, reconnaissance de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine [7]) et de son chef Yasser Arafat comme ses seuls représentants.
Cette politique se développa dans un cadre informel d’accords entre les pays de la CEE et ceux de la Ligue Arabe. On attribue au politicien français Michel Jobert (8) l’appellation Dialogue euro-arabe (DEA) pour ce type de politique discrète.
Ces accords se faisaient au plus haut niveau entre, du côté européen, les ministres des Affaires étrangères et le président de la Commission et, du côté arabe, leurs homologues et le représentant de la Ligue des Pays arabes.
En 1974, fut créée à Paris l’association parlementaire pour la coopération euro-arabe. Elle rassemblait des députés des parlements de chaque pays de la CEE chargés de gérer avec leurs collègues arabes tous les aspects de cette collaboration euro-arabe par une infrastructure de comités et de réseaux.
Le DEA visait à développer l’immigration des pays arabes jusqu’alors fort réduite, à renforcer la coopération politique, économique, culturelle, universitaire, syndicale et médiatique entre l’Europe et les pays arabes sur la base des conditions de la Ligue arabe concernant la diffusion de la culture et de la langue arabes en Europe, le soutien à Arafat et à l’OLP et la création de la Palestine.
Le but de cette politique était de créer un vaste ensemble méditerranéen euro-arabe où le multiculturalisme et la fusion des populations et des langues, grâce à l’immigration, imposeraient la destruction des frontières, des identités nationales et religieuses, gages de la paix en Méditerranée. Un continent doté d’une telle puissance pourrait rivaliser avec l’Amérique sur la scène mondiale.

L’association de la Mosquée de Puteaux:

L’association Solidarité Islamique de Puteaux s’engage depuis plus de 25 ans à œuvrer pour l’animation et l’insertion sociale.

Nos ambitions sont les suivantes :

  • Donner à l’association un rôle majeur dans l’animation de la vie sociale de notre commune,
  • Permettre aux musulmans de pratiquer leur culte dans la liberté et la dignité, ( Pendant 7 ans ce culte fût pratiqué dans le déni de la liberté des citoyenx de Puteaux de circuler le Vendredi lors des prières dans la rue. La rue Saulnier est devenue célèbre dans le monde au même titre que les rues parisiennes du XVIII ème de Paris et d’autres à Lyon NDLR)
  • Favoriser le dialogue interreligieux,
  • L’initiation de la langue arabe et l’introduction à la civilisation arabo-musulmane, (L’Arabe s’apprenant à partir du Coran ce qui implique de fait l’apprentissage du religieux. On est loin de l’initiation. NDLR)
  • Soutenir tous ceux qui le souhaitent pour une meilleure insertion sociale. (Sans que l’on sache ce que cela signifie hormis les demandes ou pressions auprès des autorités préfectorales et municipales. (Logements, crèches, et autres) Là, comme partout ailleurs dans d’autres villes. NDLR)

Voici quelques chiffres résumant l’activité de l’association aujourd’hui:

  • Création en 1982.
  • Près de 200 personnes présentes en moyenne aux prières quotidiennes.
  • Plus de 1000 fidèles pour la prière du vendredi. (Depuis un an, les prières sont interdites dans la rue Saulnier. NDLR)
  • Plus de 120 élèves accueillis tous les week-ends. (Que feront-ils des enfants  les dirigeants de cette association musulmane lorsque viendra le moment de détruire la salle de prières actuelle pour construire l’importante mosquée de Puteaux de 4 étage et 3 grandes salles de prière dont une pour les femmes?

On s’aperçoit très vite sur ce simple exemple, qu’il y aura des revendications!  Encore et toujours… Eurabia n’est pas un phantasme hélas!

Vous avez donc, en résumé, les raisons qui motivent Résistance Républicaine à agir contre l’islamisation progressive mais rapide de nos institutions.  De même contre le néfaste projet qui consiste à abolir 1500 ans d’histoire en évacuant la France nation millénaire afin de la jeter comme d’autres dans les fameuses poubelles de l’Histoire.

Source: Gérard Brazon

Bat Ye’or, de son vrai nom Giselle Littman, est une essayiste britannique[1],[2], d’origine juive égyptienne, écrivant aussi bien en français qu’en anglais.

Elle s’est spécialisée dans l’étude de la notion de dhimmi[1], introduisant notamment dans ses ouvrages le néologisme discuté de « dhimmitude », qu’elle utilise dans un sens politico-historique.[2

Battue à cause de ne pas porter son niqab…

C’est le (saint) coran qui l’ordonne…

FDF

.

Vous avez pour certains d’entre vous certainement déjà vu cette vidéo. Néanmoins le message qu’elle transmet est d’une telle clarté sur la place des femmes et le libre arbitre de la femme en islam qu’il est certainement utile de la faire (re)découvrir régulièrement. Et ce plus encore à l’occasion du débat français sur le voile intégral. Les arguties des Ramadan et autres marchands de taqiyya volent en éclats devant cette brutale démonstration de la vérité islamique toute nue. 

Cette pauvre femme ne porte pas son niqab. L’homme à qui le Coran donne autorité sur elle la corrige à grand renfort de gifles ainsi que le Coran le permet.

[VIDEO] ADRESSE CI-DESSOUS

http://pretorien-suisse.over-blog.fr/ext/http://www.liveleak.com/view?i=426_1181556194

Merci à Irani Aval

Pendant le même temps, alors qu’en terre d’islam des femmes se battent pour ne plus être les citoyennes de seconde zone auxquelles la charia musulmane les réduit, en Occident des musulmanes luttent pour être enfermées dans des linceuls ambulants. Nous vous invitons à cette occasion à (re)lire l’adresse d’Elizabeth Badinter à celles qui portent volontairement la burqa.

 

Source: pretorien-suisse.over-blog.fr

Un autre argument pour ceux qui ne veulent pas de la Turquie dans l’UE.

Les visées néo-ottomanes de la Turquie (WikiLeaks)


Les câbles diplomatiques qui ont été dévoilés révèlent que les diplomates américains sont sceptiques quant à la fiabilité de la Turquie comme partenaire. Les dirigeants d’Ankara sont dépeints comme divisés et infiltrés par les islamistes. 

Les diplomates américains ont de sérieux doutes sur la fiabilité de la Turquie. Des câbles secrets ou confidentiels de l’ambassade américaine à Ankara décrivent les tendances islamistes au sein du gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Le verdict des diplomates américains sur le partenaire de l’OTAN ayant la plus grande armée de l’Alliance est dévastateur. Les dirigeants turcs sont dépeints comme divisés et les conseillers de Mr Erdogan, ainsi que le ministre des Affaires étrangères sont décrits comme ayant une faible compréhension de la politique au-delà d’Ankara.

Les Américains sont également inquiets des visées néo-ottomanes qu’entretiendrait Davutoglu. Un conseiller de haut rang du gouvernement a averti, dans des discussions citées par les diplomates américains, que Davutoglu, décrit comme un homme «extrêmement dangereux», userait de son influence islamiste sur Erdogan.  Selon le document américain, un autre conseiller du parti AKP au pouvoir a fait remarquer, sans doute ironiquement, que la Turquie veut «reprendre l’Andalousie et se venger de la défaite subie lors du siège de Vienne en 1683

Les diplomates américains ont écrit que plusieurs personnalités de premier plan au sein de l’AKP sont membres d’une fraternité musulmane, que Mr Erdogan a nommé des banquiers islamistes à des postes d’influence et qu’il tire ses informations presque exclusivement des journaux ayant des liens étroits avec les islamistes. Ils ajoutent que Mr Erdogan s’est entouré d’un «cercle de conseillers qui le flattent mais le méprisent» et qu’il se présente comme «le tribun d’Anatolie».

Source : Diplomatic Cables Reveal US Doubts about Turkey’s Government, Spiegel, 28 novembre 2010

www.abattagerituel.com: le site à visiter.

Abattage rituel : les organisations françaises mobilisées pour dénoncer la souffrance des animaux et la tromperie des consommateurs


Face à la généralisation, en France, de l’abattage rituel (Halal et Casher) et l’immobilisme des pouvoirs publics, huit organisations de protection animale ont présenté, le mercredi 10 novembre 2010 à l’Assemblée nationale, la première campagne d’information sur la cruauté de l’abattage sans étourdissement et la tromperie des consommateurs. 

Une communication difficile car une campagne d’affichage refusée !

Les organisations de protection animale souhaitaient attirer l’attention et susciter la réflexion du consommateur sur les réalités de l’abattage sans étourdissement grâce à la publication et à l’affichage de deux visuels.

Mais, le 8 novembre dernier, l’ARPP émettait les plus grandes réserves sur ces visuels, considérant qu’ils étaient de nature « à ridiculiser ou à choquer » les adeptes des rites concernés. Dès lors il devenait impossible pour les organisations de protection animale de lancer leur campagne d’affichage.

En attendant des annonceurs qui sauront comprendre que cette campagne n’a nullement pour but de choquer ou ridiculiser mais bien d’informer, les organisations entendent se servir du Net pour faire passer leur message auprès des consommateurs citoyens.

Le site spécifique www.abattagerituel.com est désormais à leur disposition pour une meilleure information.

Cruauté de l’abattage rituel

Les animaux non étourdis sont égorgés à vif, en pleine conscience, ils éprouvent des souffrances inacceptables. L’agonie des animaux peut durer jusqu’à 14 minutes chez les bovins (INRA 2009). Dans le cadre de l’abattage avec étourdissement, l’animal perd conscience et ne ressent pas de douleur lors de son égorgement. Les scientifiques consultés par la Commission européenne ont clairement déclaré : « En raison des graves problèmes de bien-être animal liés à l’abattage sans étourdissement, un étourdissement doit toujours être réalisé avant l’égorgement ».

Une dérogation qui devient une règle !

La réglementation européenne prévoit une dérogation à l’obligation d’étourdissement préalable des animaux uniquement dans le cadre strict de l’abattage rituel. Mais cette dérogation tend à devenir la règle dans de nombreux abattoirs, pour des raisons principalement économiques. D’après une enquête menée, en France, par l’OABA dans 225 établissement d’abattage : 28% des gros bovins, 43 % des veaux et 62 % des ovins-caprins sont abattus sans étourdissement. En 2008, une enquête de la Direction Générale de l’Alimentation reconnaissait que la moitié des ovins et caprins étaient abattus sans étourdissement.

Tromperie du consommateur

Le consommateur est volontairement tenu dans l’ignorance du mode d’abattage des animaux. Jusqu’à 60 % de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman et jusqu’à 70 % pour le rite israélite se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs. Cette dérive, qui constitue une infraction à la réglementation, inquiète les autorités européennes qui envisagent la mise en place d’un étiquetage précisant le mode d’abattage de l’animal (avec ou sans étourdissement). Le ministre français de l’Intérieur n’a toutefois pas caché que le gouvernement s’opposerait à cette transparence et qu’il veillerait à ce que ce projet communautaire d’étiquetage des viandes n’aboutisse pas.

Réactions des parlementaires français

Le 15 septembre dernier, le Sénateur Nicolas About, déposait une proposition de loi « visant à limiter la production de viande provenant d’animaux abattus sans étourdissement aux strictes nécessités prévues par la réglementation européenne ».

Une proposition de loi jugée digne d’être débattue puisque la Commission de l’Economie a en effet nommé un rapporteur, le sénateur Marcel Deneux, chargé d’auditionner différentes personnalités et de rédiger un rapport parlementaire sur la question de l’abattage rituel en France.

Le 9 novembre, le député de l’Aube, Nicolas Dhuicq annonçait le dépôt imminent d’une proposition de loi « visant à améliorer l’information du consommateur quant au mode d’abattage des animaux ».

Les huit organisations : Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs ; Fondation Brigitte Bardot ; Fondation Assistance aux Animaux ; Protection Mondiale des Animaux de Ferme ; Conseil National de la Protection Animale ; Société Nationale pour la Défense des Animaux ; Confédération Nationale des SPA de France ; Association Stéphane Lamart

Source: http://tinyurl.com/2eqqqyk

Boumédiène le visionnaire…

Nous sommes en 2010. Vous allez comprendre bien des choses rien qu’avec ce dessin. Passez faire un tour à la Caisse d’Allocs du coin. Et regardez bien qui y attend son tour…

FDF

.

Charia: de mieux en mieux…

Elle vous est passée sous le nez, cette info… Certes, elle ne date pas d’aujoud’hui mais ça s’est passé au XXIème siècle tout de même… « Religion » d’amour, de paix, de tolérance…

FDF

.

En Arabie saoudite un condamné a été décapité et crucifié !

8 décembre 2009

Muhammad Basheer bin Saoud al Ramaly al Shammari avait été déclaré coupable de l’enlèvement et du viol de quatre personnes en février 2009. Il a été décapité lundi à Hail.  

Sa tête a été recousue sur son corps, qui a ensuite été suspendu à un mât dans un lieu public – une pratique appelée crucifixion en Arabie saoudite.

« Amnesty International s’oppose à toutes les exécutions car elles constituent une violation du droit à la vie et la pire forme de châtiment cruel, inhumain ou dégradant qui soit, a déclaré Malcolm Smart, directeur du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d’Amnesty International. La crucifixion du corps du condamné après sa décapitation renforce le caractère dégradant de ce châtiment et est totalement abjecte. »

On dispose de très peu d’informations sur le procès de Muhammad al Shammari. En Arabie saoudite, les peines de mort sont invariablement prononcées et appliquées à l’issue de procès iniques et secrets.

La condamnation à la peine de mort et à la crucifixion a été confirmée par une cour d’appel en novembre, puis par la Cour suprême.

Muhammad al Shammari n’a pas pu bénéficier de l’assistance d’un avocat lors de son procès et, selon certaines informations, il souffrait de troubles psychologiques.

Si tel était le cas, cette exécution constitue une violation de la résolution de la Commission des droits de l’homme de l’ONU qui demande aux États maintenant ce châtiment de « ne pas prononcer la peine de mort dans le cas de personnes atteintes d’une quelconque forme de maladie mentale, ni d’exécuter un condamné atteint de maladie mentale ».

Les condamnés à mort sont rarement crucifiés en Arabie saoudite. C’est la deuxième fois cette année qu’un tel châtiment est infligé, après la crucifixion le 29 mai, à Riyadh, d’Ahmed bin Adhaib bin Askar al Shamlani al Anzi.

La crucifixion est pratiquée après la décapitation. La tête qui a été tranchée est recousue sur le corps du supplicié, qui est ensuite suspendu à un mât dans un lieu public ; cette pratique est censée avoir un rôle dissuasif. Le mât a parfois la forme d’une croix, d’où le terme de crucifixion.

Les autorités saoudiennes ont exécuté au moins 158 personnes au cours de l’année 2007, et au moins 102 personnes en 2008. Depuis le début de l’année 2009, au moins 67 autres condamnés ont été exécutés.

Amnesty International dispose d’informations indiquant qu’au moins 140 personnes sont actuellement détenues dans le quartier des condamnés à mort. On pense toutefois que ces chiffres sont très en deçà de la réalité.

« Nous exhortons les autorités saoudiennes à s’aligner sur le reste de la communauté internationale et à ordonner immédiatement un moratoire sur les exécutions », a ajouté Malcolm Smart.

Pour en savoir plus

Un homme a été décapité et crucifié en Arabie saoudite (nouvelle, 1er juin 2009)
Arabie saoudite : les exécutions ciblent les étrangers de façon disproportionnée (rapport, 14 octobre 2008)

Petite leçon de patriotisme…

http://www.youtube.com/watch?v=QE6m6tNI7So&feature=player_embedded

Rennes : des « jeunes» agresseurs de policiers laissés en liberté !

Honteux et provocateur. C’est ce qui se nomme du laxisme entraînant la favorisation du sentiment d’impunité… Je les plains, nos forces de l’ordre, je les plains… Et l’on s’étonne que parfois ils baissent les bras?

FDF

.


Les policiers avaient été appelés par des habitants de la place de Serbie, qui se plaignaient du bruit provoqué par une bande de « jeunes ». Bruit, dégradations en tout genre, insultes, incendies de voitures et trafics divers pourrissent depuis longtemps la vie de ce quartier de tours et d’immeubles situé au sud de la ville.

A l’arrivée de la police les « jeunes » avaient disparu, abandonnant sur les lieux des vêtements et des pièces d’identité. Mais en sortant de l’immeuble, les policiers ont été pris à partie par une dizaine d’individus. Des coups ont été échangés, l’un des agresseurs tentant même de s’emparer de l’arme de service du capitaine qui dirigeait la patrouille. Deux représentants des forces de l’ordre ont été blessés.

Après enquête, trois « jeunes »,  déjà « bien connus  des services de police » – l’un d’entre eux avait déjà été arrêté la semaine passée pour une quinzaine de vols avec effraction – ont été interpellés mardi matin. Alors que le syndicat de policiers Alliance espérait que « la réponse donnée serait à la mesure de l’agression » deux de ces individus, majeurs, ont été remis en liberté hier. Ils comparaîtront devant le tribunal en janvier prochain. Le troisième, mineur, a été déféré au parquet. Il devait faire l’objet d’une demande de placement en détention.

La décision de laisser en liberté deux de leurs agresseurs passe très mal chez les policiers, qui se sentent lâchés. «Dans tous les cas, il y aura une réponse pénale», a assuré le procureur de la République. Mais ce qui ressort de cette affaire, c’est qu’aujourd’hui, à Rennes, on peut agresser des policiers et rester en liberté.

Les bandes ethniques qui sévissent dans le quartier de Blosne auront certainement retenu la leçon..

Novopress.info, 2010

Mosquée de Marmande: je « condamne », « tu condamnes », il ou elles « condamnent »…

Et ça « condamne », et ça « condamne »… Ils ne savent faire que ça. Et si encore ça servait à autre chose que se faire de la pub en chialant…

Et nos cimetières militaires Français de plus en plus profanés en Algérie, on ne « condamne » pas, là? Et les chrétiens d’Orient persécutés sans merci, on ne « condamne » pas non plus?

Et il faut que je me répète: « des inscriptions racistes ». En général, le racisme c’est à l’encontre d’une race. Les musulmans sont devenus une race? On en apprend tous les jours…

FDF

.

Les inscriptions racistes sur la mosquée de Marmande « condamnées »…

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a « fermement » condamné dimanche les inscriptions racistes découvertes la veille sur l’une des portes de la mosquée de Marmande (Lot-et-Garonne) et réclamé « une mission d’information parlementaire pour mieux lutter contre ces actes ».

Source: http://lci.tf1.fr/

Les écoles islamiques en France…

 

Un reportage « sympa » qui va ouvrir les yeux à certains; du moins, il faut l’espérer…

FDF

 

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=sUkSIis8adw&feature=player_embedded

Après la victoire au référendum d’hier en Suisse: interview d’Oskar Freysinger.

Le peuple de Suisse a parlé nettement ce dimanche par la voix des urnes. Oskar Freysinger analyse cette victoire.

FDF

Oskar Freysinger: «L’UDC fait la différence entre un crime et un délit»

Le conseiller national UDC valaisan Oskar Freysinger a été sur tous les fronts durant la campagne.

Quel est votre sentiment au sortir de cette campagne?

Je me suis énormément engagé sur le terrain et j’ai senti un élan pour notre initiative dans la popu­lation. J’ai aussi perçu la division de nos adversaires. Ils étaient nombreux et s’encombraient les uns les autres. J’ai également constaté la montée des insultes à mon égard. Cela montre que certains n’ont pas d’argument face à notre message. Ils s’attaquent alors au messager.

Craignez-vous que la loi d’application accouche d’un texte qui ne réponde pas à l’esprit de l’initiative?

Non, sur cette question, le Parlement ne peut pas transiger. Il n’y aura désormais qu’une procédure pénale avec l’automatisme. Ensuite, le Parlement discutera du catalogue en regard de la gravité des crimes. Nous avons toujours dit être flexibles et savons faire la différence entre un «crime» et un «délit».

Contrairement à ce qu’ont raconté nos adversaires, l’UDC ne veut pas expulser pour un paquet de chewing-gums volé. Par contre, nous pourrons désormais expulser entre 700 et 800 criminels dangereux de plus. Ce qui signifie 700 à 800 victimes de moins.

Simonetta Sommaruga annonce la mise en place immédiate d’un groupe de travail. Intéressé?

Pas vraiment. Le candidat idéal serait un juriste comme Yves Nidegger (ndlr: conseiller national genevois). Je salue par ailleurs la rapidité de la décision de la conseillère fédérale. Mais je n’étais pas inquiet! Ce que je sais de Mme Sommaruga me laissait présager qu’en femme pragmatique et respectueuse de la volonté du peuple, elle ferait son devoir.

Après cette victoire, peut-on aller encore plus loin?

Non. Le chapitre de la criminalité des étrangers est clos. Mais il y a d’autres chapitres sécuritaires. Si à l’intérieur de la Suisse nous voulons vivre dans une sécurité qui se passe d’un déploiement incessant de forces de l’ordre, nous devons réintroduire un cordon sanitaire et renforcer les contrôles aux frontières. L’Espace Schengen n’apporte pas les garanties prévues…

Suite et source: http://tinyurl.com/38uhubx

Echos du monde islamiste…

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE

Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 24 – le 30 Novembre 2010

Irak


– Les Chrétiens d’Irak étaient protégés par le régime dictatorial de Saddam Hussein. Depuis l’intervention américaine en 2003, au profit de la majorité shiite, ils sont devenus la cible de violentes attaques. En 7 ans, la population chrétienne a été divisée par plus de 2,7 ne comptant plus que 0,5 million de membres. Les Chrétiens ont d’abord fui le désordre et l’anarchie, ensuite les discriminations de la shia’h, puis les attentats d’al Qaeda les visant. En octobre, une attaque contre une église s’est soldée par 58 citoyens chrétiens tués et des dizaines de blessés. D’autres attaques ont suivi contre cette minorité, 13 en 2 semaines. Le président kurde Jalal Talabani leur a proposé de se réfugier en zone kurde au Nord, plutôt que d’émigrer. Le chef du Parti de l’Union Patriotique kurde a précisé « Il est nécessaire et urgent de déployer des forces armées pour protéger les églises et les maisons où vivent les Chrétiens »
– Grâce à l’appui de l’Iran, la situation post électorale s’est débloquée au profit d’une continuité du pouvoir, Nouri al Maliki restant 1er ministre bien que son parti soit arrivé 2ème aux élections législatives; ceci au détriment d’Ayad Allawi, également shiite, mais ancien baathiste et chef du bloc al Iraqiya, en tête de la consultation. En prison depuis 7 ans, l’ex-ministre des Affaires Etrangères de Saddam Hussein, Tareq Aziz, chrétien, vient d’être condamné à la pendaison. Ayad Allawi a précisé qu’Aziz était son ami…


Iran


Le régime des Ayatollahs ne semble toujours pas avoir bien compris ce qu’est une ambassade étrangère. L’ambassadeur d’Iran à Paris a été convoqué au Quai d’Orsay qui lui a exprimé la ferme condamnation des actes de violence commis à Téhéran en violation de la convention de Vienne de1961. Des policiers iraniens en civil ont frappé 2 diplomates français et ont arrêté des invités lors d’un concert à la résidence de l’ambassadeur Bernard Poletti. Ils voulaient empêcher l’entrée d’un employé Iranien. Le ministre français a précisé que


« des normes imposent au pays hôte des obligations particulières, notamment de prendre des mesures appropriées pour que les missions diplomatiques puissent accomplir leur travail, en respectant les accords internationaux signés par l’Iran ».


Autorité palestinienne (AP)


Selon le Service de Recherche du Congrès américain, l’AP est le plus important récipiendaire de l’Assistance Etrangère dans le monde, ayant reçu 1,2 milliard $ en 2009 et recevant 1,8 milliard $ en 2010 dont 0,55 venant des Etats-Unis. A cela s’ajoute l’aide reçue par l’intermédiaire de l’Unrwa, organisme de l’Onu totalement dévoué depuis 62 ans aux soi-disant réfugiés palestiniens, soit un milliard $, alimenté à concurrence de 27% par les Etats-Unis. De plus, l’Amérique a consacré 0,4 milliard $ en 2007/10 pour former et équiper 3100 soldats des forces de sécurité de l’AP, forces qui éventuellement pourraient se retourner contre Israël. Dans le futur, il est prévu de former et d’armer 5 autres bataillons de 500 hommes.


Egypte


Cette semaine auront lieu des élections législatives, avant les élections présidentielles de 2011. Bien qu’elles soient « sous contrôle », ces élections donneront néanmoins une indication sur les éventuelles avancées du groupe des Frères Musulmans dans le pays, — « frère d’al Qaeda et père du Hamas » —  et seul concurrent sérieux du parti du Président Moubarak. Les Frères Musulmans sont tolérés, mais étroitement surveillés. Ils constituent l’alibi majeur contre l’institution d’une véritable démocratie et de la transparence dans les élections.

Moubarak n’a jamais nommé un vice-président et souhaiterait que son fils Gamal lui succède, malgré les réticences des caciques de son parti. A défaut, soit il se représente pour 6 ans de plus, malgré sa santé précaire (il a 82 ans et il règne depuis 1982, soit 28 ans), soit il cède la place provisoirement à Omar Souleiman, le chef du Renseignement, 74 ans et homme de liaison avec Israël – qui préparerait l’arrivée de Gamal.

Jordanie

Il y a 3 semaines, les Jordaniens (1,25 millions sur une population de 6,4 millions d’âmes) ont élu 120 députés à la Chambre des représentants ou députés du Majlis, soit 10 de plus que dans la dernière Chambre, avec un quota doublé de 12 femmes et de 12 places pour les minorités.

Mais la loi électorale — qui favorise les tribus et la campagne au détriment des Palestiniens des villes — est contestée par le parti des Frères Musulmans (le FAI, Front d’Action Islamique) qui a appelé au boycott et qui a retiré ses candidats de la course qu’il a estimé « truquée ». Pourtant ces élections ont eu lieu sous haute surveillance internationale, dans une transparence remarquable pour la région (20 partis, 763 candidats, 2,4 millions électeurs couverts par 3500 observateurs et 1200 journalistes !) et le taux d’abstention n’a pas dépassé 47% (contre 41% lors des élections de 2007, sans défection du FAI), ce qui est en soi une défaite des Islamistes.

Les 2/3 des élus sont des néophytes, anciens fonctionnaires ou membres de tribus, fidèles au roi. En Jordanie, le Roi choisit le 1er ministre — aujourd’hui M Rifai — qui forme le gouvernement, en fonction des résultats des élections. Le Roi nomme aussi les 60 sénateurs de la Chambre Haute.


Arabie saoudite


Malgré le 9/11 où étaient impliqués en majorité des terroristes de la bourgeoisie saoudienne, certains membres de l’oligarchie royale continuent de financer la terreur et al Qaeda, quitte à déstabiliser le pouvoir du roi Abdallah. Pourtant le pèlerinage de la Mecque, qui a réuni près de 3 millions de Musulmans, s’est déroulé pour la 1ère fois sans incident majeur. L’infrastructure des communications entre cités a été améliorée, mais surtout le prince Naef, ministre de l’intérieur, assurait l’intérim du pouvoir royal. Naef est de fait l’héritier du trône, car ceux qui sont supposés l’être avant lui ont un âge très avancé et une santé précaire. Lui-même n’est pas très jeune et c’est son fils qui mène la lutte contre les terroristes locaux qui cherchent à s’emparer du pays. Pourtant Naef est un conservateur s’opposant aux réformes entreprises timidement par Abdallah depuis 2005. L’Arabie saoudite reste un des pays les plus totalitaires au monde enseignant à tout enfant à l’école que le principal ennemi de l’Arabie reste l’infidèle, qu’il soit juif, chrétien ou shiite… Avec Naef et ses sbires, avec les oulémas wahabites qui contrôlent le pays, l’Arabie n’évoluera ni vers la démocratie, ni vers le modernisme, ni vers la libération de la femme.


Israël


– Le  Colonel Zvika Haimovitch du corps de défense aérienne a précisé lors d’une récente conférence à Jérusalem que le ciel Israélien sera hermétiquement protégé contre tout missile de toute portée, au plus tard en 2015, par la combinaison de plusieurs types d’intercepteurs (Arrow III, la fronde de David, Iron Dome) et de satellites kamikaze dans l’espace.

– Le village de Ghajar se trouve à la frontière de trois pays, Israël, Liban, Syrie. Les habitants de ce village sont des arabes musulmans alaouites. Ils s’étaient battus pour obtenir la seule nationalité qui leur permette de vivre dans un état libre et démocratique, la nationalité israélienne. Mais voila que pour satisfaire aux exigences de l’ONU, Israël a accepté de se retirer de ce village qui devrait revenir au Liban. Les habitants de Ghajar ne veulent pas devenir Libanais, mais rester Israéliens.

– Le nombre de jeunes gens dispensés du service militaire a plus que doublé en une trentaine d’années, parvenant au taux de 26%, soit plus d’un conscrit sur 4, pour raisons religieuses pour la moitié des exemptions, mais aussi pour raison de santé, criminelles ou de résidence à l’étranger. Or le manque n’est ressenti qu’au niveau logistique et administratif, les unités de combat refusant des candidatures. La foi dans l’armée reste cependant à un niveau élevé, soit près de 80%, malgré les appels bruyants à la désertion de certains groupes marginaux et rétrogrades.

– 180 000 Arabes de l’AP ont été traités l’an dernier dans des hôpitaux Israéliens et plusieurs milliers d’entre eux ont été acheminés d’urgence par des ambulances d’Israël.

Etats-Unis

– Bien que l’Arabie ne se soit pas conduit comme un allié des Etats-Unis en plusieurs circonstances (financement du terrorisme, enseignement de la haine de l’Occident, non participation à la stabilisation du prix du pétrole…), le puissant lobby pro-arabe et l’administration Obama ont réussi à faire admettre la nécessité de lui vendre du matériel militaire sophistiqué dans les 15 prochaines années, notamment 84 jets de combat F-15 et 175 hélicoptères d’attaque. Certains membres de la nouvelle Chambre issue des élections de mi-mandat cherchent à s’opposer à ce « contrat du siècle » de 60 milliard $, avec les arguments qu’il déséquilibre les forces au Moyen Orient et que le régime saoudien ne serait pas aussi stable qu’on le pense. Avec peu d’espoir d’y parvenir.

– Il est manifeste que depuis qu’elle est au pouvoir, l’administration Obama (le président et sa centaine de conseillers) cherche à enlever à Israël ses moyens de défense et de dissuasion, aussi bien sur le plan diplomatique que militaire: l’insistance sur le gel de la construction en Judée Samarie, bien que celle-ci soit marginale, la non opposition aux diverses déclarations destinées à délégitimer Israël (des monuments bibliques devenus Musulmans par miracle, caveau des Patriarches, tombes de Rachel et de Joseph, mur Occidental du Temple …), la non opposition à la levée de l’ambiguïté nucléaire nécessaire à Israël, la non opposition aux tentatives de forcer le blocus de Gaza, entité ennemie affiliée à l’Iran (les diverses flottilles), la vente massive d’armes à l’Arabie saoudite, repaire du wahabisme et source du terrorisme…

France

– Communiqué consulaire: En présence de plusieurs hauts responsables français ainsi que de plusieurs représentants de l’Ambassade de Palestine en France (?), le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a décoré à Paris le député médecin Moustapha Barghouti, secrétaire général de l’Initiative Nationale Palestinienne, de la plus haute distinction française, la Légion d’honneur. Cette décoration porte une valeur symbolique, car elle survient le jour de la fête de l’indépendance de la Palestine (?). Parmi les raisons qui ont poussé la France à accorder les insignes de la Légion d’honneur à Moustapha Barghouti, le ministre a cité son travail dans le domaine de la santé, son parcours de résistant pour la liberté et l’indépendance de la Palestine et son rôle pionnier dans l’établissement de l’Initiative Nationale Palestinienne en faveur de la liberté, d’une paix juste, de la démocratie et de la justice sociale.

Mustafa Barghouti dit qu’il faut frapper Israël là où ça fait mal comme le fait la campagne de Boycott, Désinvestissement et Santions, (BDS) campagne pourtant illégale en France.

Il y a une dizaine de jours, Bat Ye’or devait présenter son livre — L’Europe et le Spectre du Califat, éd. les Provinciales — dans le cadre du Cape, centre de rencontre réservé aux journalistes.

Sous divers prétextes fallacieux, la conférence a été annulée, ce qui est rarissime dans cette institution, sans doute sur intervention directe du Quai d’Orsay. En censurant Bat Ye’or, le Quai d’Orsay montre qu’il craint que la vérité ne jaillisse, et confirme que l’islamisme dispose désormais de connivences au plus haut niveau en Occident.

Voir détails dans www.veroniquechemla.info.

Acheter halal c’est payer la balle qui tuera un soldat français en Afghanistan.

Au cas fort probable où Youtube censure la vidéo vous pourrez toujours la visionner chez livingscoop, qui lui ignore la censure, à cette page: 

http://www.livingscoop.com/watch.php?v=MTEwOA==

Les fonds récupérés par la taxe islamique sur le commerce halal se retrouvent dans les caisses du culte musulman qui peut très bien le transmettre sous forme de dons au Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP) fortement suspecté de financer le Hamas considéré comme un groupe terroriste par beaucoup de pays occidentaux. Lisez plutôt ceci:

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/des-fonds-francais-pour-le-hamas_731659.html

Voilà comment une ménagère française non musulmane, en achetant halal, peut payer la balle « halal » qui tuera un de nos soldats en Afghanistan.

Nos gouvernants sont-ils si irresponsables et incompétents pour envoyer nos soldats en Afghanistan se faire tuer par des balles « halal » et puis la larme à l’oeil aller déposer quelque médaille sur le cercueil des défunts?

Exigeons le label « viande casher ou halal  » pour toute viande provenant d’un animal abattu rituellement ce que le pouvoir refuse avec la dernière énergie pour nous obliger à « éponger » les surplus de viandes rituelles à notre insu. c’est un scandale absolu. Les citoyens ont le droit de refuser de subventionner un culte ainsi que de cautionner un abattage barbare.

Qui votent les lois en France? Nos députés. Alors faisons leur savoir que la grande majorité des Français exige l’étiquetage casher/halal de toute viande rituelle. Qu’ils n’oublient pas qu’ils sont les représentants du peuple.

http://directdemocratie.wordpress.com

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu)

Quoi mettre dans l’enveloppe?

http://www.geocities.jp/plateforme_sita1/action_sita_presse.html Le présent article au format PDF (1 page):
à compléter par ce document historique de Paul Weston en 3 pages:
Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout.
A qui envoyer les courriers?
A votre député ou même à d’autres députés déjà soumis à l’islam dont vous trouverez les noms et adresses postales à cette page: http://www.assemblee-nationale.fr/qui/
ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez vous pourrez aussi suivre les consignes facultatives suivantes.

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com/ afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées sur les actions SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page:

http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique.

C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

Bonus: http://www.youtube.com/watch?v=n9dDa5dN4ys

Meurtre horrible à Avignon !

On ne doit pas avancer d’hypothèses sur cette horrible affaire; mais force est de constater qu’un meurtre à coups de pierres fait penser à certaines méthodes utilisées pour donner la mort et largement pratiquées chez les admirateurs d’une idéologie pour le moins malsaine… Je ne cite personne…

FDF

.

Une sexagénaire vraisemblablement tuée à coups de pierres à Avignon !

Photo d’illustration..

.

Une sexagénaire a été retrouvée morte dimanche à Avignon, la boîte crânienne vraisemblablement enfoncée à coups de pierres, a-t-on appris auprès du parquet d’Avignon.

Une sexagénaire a été retrouvée morte dimanche à Avignon, la boîte crânienne vraisemblablement enfoncée à coups de pierres, a-t-on appris auprès du parquet d’Avignon.

Le corps de cette femme née en 1944 a été retrouvé non loin de son domicile, « dans un endroit qui jouxte le parking des Italiens », situé à proximité de l’université et du centre-ville, selon la même source.

« Deux blocs de pierre ensanglantés » ont été découverts près du cadavre, a précisé le parquet.

L’enquête a été confiée à l’antenne avignonnaise du service régional de police judiciaire (SRPJ) de Montpellier.

Source: http://www.lepoint.fr/

Délinquance : les chiffres officiels…et les vrais.

Chances pour la France… C’en est plein les prisons. Enfin, il n’y a plus de place, en fait. C’est pourquoi à l’heure actuelle bon nombre de délinquants ne passent plus par la case prison. Les flics les arrêtent, la Justice les relâche… Au lieu de claquer nos impôts dans des causes perdues, nos dirigeants feraient mieux de penser à agrandir le parc des établissements pénitentiaires, personnel compris…
FDF

.


Le quotidien Le  Monde comme Sud ouest le 23 novembre se sont arrêtés longuement sur l’écart criant entre les chiffres officiels de la délinquance et la réalité vécue par nos compatriotes. «  C’est ainsi, relève Le Monde que sont parfois présentées les enquêtes de victimation, par opposition aux chiffres de l’insécurité habituellement communiqués par la police et la gendarmerie. Ces enquêtes interrogent en effet des gens directement sur les actes de violence ou les vols qu’ils ont subis et sur leur ressenti. Une démarche à l’opposé de celle qui consiste à compter les plaintes enregistrées dans les commissariats ou les actions menées par les services de police ».

« 4,7 millions de vols ou tentatives de vol ont été subis en France en 2009, selon les réponses collectées dans les enquêtes de victimation. C’est trois fois plus que le nombre de plaintes déposées, estimé à environ 1,5 million, soit un taux de plainte de 32,5 %  (…). Les spécialistes soulignent que le champ des actes notés dans les enquêtes de victimation est beaucoup plus large que celui des chiffres de police et gendarmerie. On y trouve notamment les insultes et menaces, qui ont des taux de plainte très faibles (4 et 11 %) : 3,3 % des gens ont dit avoir subi des menaces, 9,8 % des injures ».

« Dans le débat qui perdure autour des chiffres de la délinquance, les enquêtes de victimation sont réputées moins manipulables que les chiffres du ministère de l’intérieur. Ces derniers sont parfois dénoncés comme une boîte noire et le ministère accusé de donner des consignes pour infléchir les statistiques dans un sens politique, notamment sur la délinquance sans victime, absente des enquête de victimation : immigration, stupéfiants ».

Concernant justement le lien  entre immigration et le commerce des drogues,  Le  Figaro (édition du  23 novembre) relayait  les travaux  de deux équipes de criminologues  dans le cadre rapport annuel de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

« Si parmi les trafiquants français est-il indiqué, la part de ceux d’origine étrangère n’est pas révélée dans leur étude, ils sont, en revanche, catégoriques concernant les origines des trafiquants étrangers (un quart du total des interpellés) : «Les Nord-Africains représentent 51 % des étrangers impliqués dans le trafic local de cannabis», écrivent-ils. Et d’ajouter : «Les communautés nord-africaine et africaine sont, parmi les étrangers interpellés pour trafic local de drogues, les plus nombreuses, à savoir 3 865 individus entre 2005 et 2009, correspondant à 70,2 % des trafiquants locaux de nationalité étrangère interpellés. Des chiffres totalement inédits »….

Sud Ouest a relevé également « le fossé abyssal » entre les chiffres officiels pointant  « un recul constant de la délinquance depuis le retour de la droite au pouvoir en 2002 (…),  les données gouvernementales et le vécu de la population. 4,9 millions de Français ont été victimes en 2009 de vol et de tentatives de vol, et 1,2 million ont subi des violences physiques ou sexuelles. Des chiffres de trois à cinq fois supérieurs à ceux compilés par le ministère de l’Intérieur ».

« Des millions d’infractions, de troubles divers et d’incivilités multiples n’apparaissent pas sur les écrans des officiers de police judiciaire. Beaucoup de Français s’abstiennent de les saisir. Soit parce qu’ils savent que cela ne sert à rien, soit parce qu’on les dissuade de le faire pour ne pas affoler les indicateurs officiels. Pendant les huit premiers mois de l’année 2009, le nombre de crimes et délits avait brutalement augmenté».

«La diminution opportunément survenue en fin d’année a permis de retourner la tendance. Consigne a-t-elle été donnée aux gendarmes et aux policiers de lever le pied ? Plusieurs chercheurs en sont intimement persuadés sans toutefois pouvoir le prouver ».

La crèche de Noël 2010…

.

Et pourquoi pas? Noël est une fête chrétienne, non ?

FDF

.

Et tout se mange !

 

Piqué à http://puteaux-libre.over-blog.com/

Sur la libre circulation des biens et des personnes…

Reçu par mail…

FDF

.

 

UN INGÉNIEUR BELGE S’EXPRIME !

Objet : Var Matin du 25 novembre 2010

 

J’ai lu avec la plus grande attention votre article dans le journal Var matin de ce jour.

Je suis Européen et suis assez d’accord pour la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace Schengen à condition que cela ne se fasse pas au détriment de la France pour ce qui concerne l’arrivée massive de gens qui ont uniquement des problèmes économiques dans leurs pays d’origine.

Hors c’est le cas pour nos amis d’origine roumaine et bulgare.

Nous n’y pouvons rien mais le fait d’accueillir une population de plus en plus nombreuse  en provenance de l’Est en France ( j’insiste bien en France ) contribue grandement à créer un climat d’insécurité flagrant et vous le savez, doublé d’une économie parallèle dont les profits retournent dans les pays d’origine. Vous ne me contredirez pas sur ces points je pense. Forcer des enfants à rentrer dans des propriétés pour y dérober les biens en l’absence des propriétaires, mendier sur la voie publique nous fait retourner deux siècles en arrière. Ca suffit. !

Je suis ingénieur diplômé d’une grande école belge en électronique appliquée et suis venu en France AVEC un contrat de cadre début 1987 pour prendre la gestion d’une société américaine. Donc tout à fait légal du point de vue contrat et conditions d’admissions sur le territoire français à partir du moment ou j’ai suivi certaines directives  d’ordre médicales imposées par l’Etat français conditionnant mon admission pour le poste en question. ( Prise de sang, examen des poumons, sida ).

Rien de tout çà est imposé à nos amis de l’Est qui arrivent en masse pour fabriquer de l’économie parallèle je me répète. Ces personnes ne connaissent pas les us et coutumes des français, ne parlent pas ou mal la langue française, s’implantent bien souvent illégalement de  manière à ce qu’il est trop tard pour leurs demander de bien vouloir retourner chez eux. Nous ne sommes pas responsables si les gouvernements roumain et  bulgare prennent  ces personnes pour des moins que rien….et ne mettent rien en place pour ces malheureux. A quoi sert Bruxelles. ?

Ici à l’Ouest, nous recevons de plus en plus de personnes de ce type. Que voulons nous. ? Accueillir toute la misère du monde et faire payer la classe moyenne pour assurer notre bonne conscience vis-à-vis du reste du monde. ? La France n’a plus les moyens de sa politique et ne peut plus assumer sa légendaire patrie des droits de l’homme qui aujourd’hui s’applique à n’importe quoi dès lors qu’à partir du moment ou la presse s’en empare ,  ce type de sujet met les associations sur les dents. Celles-ci sont  prêtes à prendre le problème à bras le corps, voudraient imposer à l’Etat de mettre des logements à disposition, de fournir les soins gratuits, d’appliquer les avantages sociaux et j’en passe… payés par encore une fois par le contribuable.

Croyez-vous une seconde que si vous partiez dans un pays de l’est faisant partie de l’espace européen, vous recevriez tous ces avantages pour vous y installer. ? Je ne le pense pas. Alors. ?

Alors, je vote plus tôt pour une aide accrue pour nos grands anciens qui bien souvent vivent avec une retraite indigne du «pays des ‘droits de l’homme’. Nous ferions mieux de balayer devant notre  porte plutôt que d’aller voir dans le jardin du voisin, et surtout arrêtons de vouloir donner des leçons aux autres . C’est aussi une spécificité de la France de vouloir faire croire qu’il n’y a qu’elle pour donner des leçons aux européens en accueillant toute la misère du monde sur son sol laquelle misère fera naître ses enfants qui du coup deviendront également français de par le droit du sol.

Je suis et je le répète pour l’intégration mais choisie comme au Canada ou en Australie et pour la diversité des peuples à partir du moment ou les personnes que nous accueillons respectent nos us et coutumes ainsi que les lois de la République. Cà n’en prend pas le chemin.

Bien cordialement

Jean-Paul B.

 

Afghanistan: deux convertis au christianisme risquent la peine de mort…

Amour, paix et tolérance…

FDF

.

Deux Afghans convertis au christianisme pourraient être condamnés à mort pour avoir abjuré l’islam à Kaboul, en Afghanistan, a indiqué la justice locale à l’AFP. L’affaire vient toutefois d’être renvoyée au bureau du procureur général, mettant en suspens une procédure suivie de près par certaines chancelleries occidentales soucieuses de ne pas voir l’Afghanistan, qu’elles financent à coup de milliards de dollars depuis 2001, piétiner ainsi la liberté de culte. Les deux hommes avaient été arrêtés fin mai et début juin, quelques jours après la diffusion sur une chaîne de télévision locale, Noorin TV, d’une vidéo montrant apparemment des Afghans convertis au christianisme se faire baptiser. Des centaines d’Afghans avaient manifesté dans plusieurs villes contre ces conversions, en dénonçant une ingérence occidentale.

Source: http://www.europe1.fr/