Francaisdefrance's Blog

26/11/2010

Halal: mode d’abattage mentionné demandé par 50 députés !!!

Action SITA

PROPOSITION DE LOI visant à améliorer l’information du consommateur quant au mode d’abattage des animaux (texte officiel).

N° 2976
_____
ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
TREIZIÈME LÉGISLATURE
Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 18 novembre 2010.
PROPOSITION DE LOI
visant à améliorer l’information du consommateur
quant au mode d’abattage des animaux,
(Renvoyée à la commission des affaires économiques, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)
présentée par Mesdames et Messieurs
Nicolas DHUICQ, Jean BARDET, Véronique BESSE, Étienne BLANC, Roland BLUM, Claude BODIN, Jean-Claude BOUCHET, Bruno BOURG-BROC, Xavier BRETON, Patrice CALMÉJANE, Alain COUSIN, Jean-Michel COUVE, Jean-Louis CHRIST, Jean-Pierre DECOOL, Michel DIEFENBACHER, Jean-Pierre DUPONT, Jean-Michel FERRAND, Marie-Louise FORT, Franck GILARD, François-Michel GONNOT, Michel GRALL, Arlette GROSSKOST, Jean-Claude GUIBAL, Maryse JOISSAINS-MASINI, Jacques LAMBLIN, Marguerite LAMOUR, Charles de LA VERPILLIÈRE, Marc LE FUR, Michel LEZEAU, Lionnel LUCA, Muriel MARLAND-MILITELLO, Jean-Claude MATHIS, Christian MÉNARD, Philippe MEUNIER, Jean-Claude MIGNON, Jacques MYARD, Jean-Pierre NICOLAS, Yanick PATERNOTTE, Bérengère POLETTI, Didier QUENTIN, Jacques REMILLER, Valérie ROSSO-DEBORD, Daniel SPAGNOU, Dominique SOUCHET, Guy TEISSIER, Michel TERROT,
Yves VANDEWALLE, Christian VANNESTE, Isabelle VASSEUR, Patrice
VERCHÈRE et Michel VOISIN,

députés.

Texte officiel complet au format PDF à cette page: http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/propositions/pion2976.pdf 

Une cinquantaine de députés c’est peu alors une double action s’impose dans le cadre de la nouvelle façon  de voter.

 

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

1) Féliciter les signataires sus-nommés de cette proposition de loi en leur envoyant un courriel. Pensez à placer le mot « Félicitations » dans le libellé du sujet du courriel pour inciter la secrétaire qui recevra le message à l’ouvrir. C’est humain on est toujours content d’être félicité.

2) Ecrire aux autre députés pour le demander de soutenir ce projet désiré par 72% des Français (http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/11/11/72-des-francais-contre-l-abattage-rituel.html).

Les adresses postales et emails des députés  peuvent être obtenues à cette page: http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=13

Le texte à envoyer peut être votre propre texte ou ce texte du Figaro à copier/coller dans votre traitement de textes.

Viande: le mode d’abattage mentionné ?

Une cinquantaine de députés UMP ont déposé une proposition de loi pour que l’étiquetage de la viande -ou d’une préparation à base de viande- mentionne le mode d’abattage de l’animal, au nom « du droit à l’information du consommateur ». « Une part importante des viandes issues d’un abattage rituel est commercialisée dans le circuit traditionnel sans qu’il soit fait mention de cette caractéristique », explique Nicolas Dhuicq (UMP), proche de Jean-François Copé et auteur de cette proposition de loi.

Le texte est cosigné par 48 de ses collègues UMP, dont le vice-président de l’Assemblée Marc Le Fur et la filloniste Valérie Rosso-Debord, et les deux élus villiéristes (MPF). Selon ces députés, le consommateur a le droit d’être informé du mode d’abattage pour « des raisons éthiques », ne pas vouloir consommer de la viande issue d’animaux abattus sans étourdissement, mais aussi religieuse.

Le consommateur « peut ne pas partager les croyances religieuses des fidèles qui ont recours à l’abattage rituel et s’offusquer qu’une prière vienne consacrer les aliments dont il se nourrit », relèvent-ils. « De la même manière, le consommateur est en droit d’être informé que l’achat de viande issue d’un abattage rituel implique une participation financière à un culte », poursuivent-ils. « Entre un tiers et deux tiers de la viande consommée est issue de la filière certifiée d’abattage rituel, tandis que le nombre de consommateurs potentiels représente tout au plus 1/10e de la population française », affirment ces députés dans l’exposé des motifs de cette proposition de loi.

Charia en Grande Bretagne : France 2 parle du doc de la BBC.

Avec ça, ils encore plus mal barrés, les adeptes de la « religion » d’amour, de paix et de tolérance… Bon courage, les gars!

FDF

.

DOCUMENTAIRE

http://www.youtube.com/watch?v=2ms1AcnQg40&feature=player_embedded#at=72

Et l’on stigmatise avec l’exclusion. La belle affaire…

Là, moi, j’applaudis. J’applaudis l’Académie de Toulouse et ses responsables. Il faut bien qu’un jour, ces gens là (les muzz) apprennent que la provocation ne peut durer ad vitam eternam… La provocation conduit inéluctablement à l’exclusion… Et après on braille sur l’exclusion. Quel beau prétexte… Pourvu que cette sanction fasse jurisprudence.

FDF

.

Tournefeuille. L’enseignante musulmane licenciée pour refus d’ôter son voile

En poste à Tournefeuille, dans la Haute-Garonne, la nouvelle enseignante a refusé de retirer son voile./Photo DR
En poste à Tournefeuille, dans la Haute-Garonne, la nouvelle enseignante a refusé de retirer son voile./Photo DR


Une enseignante stagiaire de la banlieue toulousaine risque d’être bientôt licenciée pour avoir refusé de retirer son voile islamique devant ses élèves du primaire. Une commission réunie le 19 novembre en formation disciplinaire avec des représentants des syndicats enseignants et de l’administration a proposé au recteur le licenciement.

Cette commission a une vocation consultative et c’est au recteur qu’il appartient maintenant de trancher, a priori sous quelques jours.

«Dans la pratique, les recteurs, notamment en matière disciplinaire, ont plutôt tendance à suivre les recommandations de la commission administrative paritaire départementale», explique au rectorat, Michel Montredon, tout en invitant à la prudence.

L’enseignante a réussi son concours en 2002, mais n’a pas été appelée à faire la classe en raison de différents congés maternité et congés parentaux. Convertie entre-temps à l’islam et arrivée au terme de ses congés, elle s’est présentée à la rentrée de cette année dans une école primaire de Tournefeuille pour prendre en charge une classe. Les responsables de l’établissement lui ont demandé de retirer son voile, ce qu’elle a refusé de faire.

Premier cas constaté dans l’académie de Toulouse

«C’est vraisemblablement le premier cas que nous avons eu à connaître dans l’académie de Toulouse, (avec) une enseignante et non pas une assistante», dit-on au rectorat. L’inspecteur d’académie Jean-Louis Baglan a confirmé ne pas avoir été confronté à des cas semblables en Haute-Garonne.

«Je ne sais pas dans quel sens le recteur va se prononcer; ce que je sais, c’est qu’il est extrêmement soucieux du respect des principes de laïcité et que, sachant que c’est le premier cas, il sera très attentif à la décision à prendre, qui fera jurisprudence», précise-t-on au rectorat.

Cette affaire rappele celle d’une employée voilée d’une crèche de Chanteloup-Les vignes , dans les Yvelines. La jeune femme, licenciée en début de mois, poursuit l’établissement devant les prud’hommes.

L’académie de Toulouse a décidé au nom de la laïcité de licencier une enseignante stagiaire qui refusait de retirer son voile islamique pour faire la classe à des élèves de primaire, a annoncé le recteur vendredi.

« J’ai décidé de suivre l’avis de la commission administrative paritaire, qui avait été émis à l’unanimité, et donc de procéder à l’exclusion de service de l’intéressée », a dit le recteur, Olivier Dugrip, à l’AFP.

Cette exclusion est définitive et revient à un licenciement, a-t-il précisé.

A sa connaissance, il s’agit d’une première dans l’académie de Midi-Pyrénées.

La jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée, n’a manifesté jusqu’alors aucune intention de contester cette décision. Au contraire, elle l’a acceptée « avec beaucoup de dignité et de responsabilité, elle n’a montré aucune volonté de monter cette affaire en épingle, elle savait ce que sa décision impliquait dans sa vie professionnelle et publique », a affirmé le directeur de la communication du rectorat, Michel Montredon.

Le recteur a invoqué « le principe de laïcité qui est affirmé par l’article premier de la Constitution et qui se traduit pour les fonctionnaires par une obligation de neutralité », laquelle leur interdit d’exprimer ou de matérialiser leurs croyances religieuses.

« Or cette personne se présentait revêtue d’un foulard recouvrant l’ensemble de sa chevelure, elle refusait par ailleurs de serrer la main de ses collègues ou des personnes de sexe masculin au nom de ses convictions religieuses », a-t-il dit.

Selon des informations concordantes, l’enseignante a réussi son concours en 2001 (et non 2002 comme rapporté précédemment), mais n’avait pas été appelée à faire la classe en raison de différents congés maternité et congés parentaux.

Convertie entre-temps à l’islam et arrivée au terme de ses congés, elle s’est présentée à la rentrée de cette année dans une école primaire de Tournefeuille, dans la proche banlieue de Toulouse, pour prendre en charge une classe.

Les responsables de l’établissement lui ont demandé de retirer son voile mais elle a refusé.

Une commission ad hoc réunie le 19 novembre en formation disciplinaire avec des représentants des syndicats enseignants et de l’administration a proposé au recteur le licenciement.

C’est cet avis que le recteur a suivi.

Devant le conseil de discipline, « elle a constamment affirmé ses convictions religieuses, elle a admis les conséquences de sa position, cela n’a fait aucune difficulté, ni pour elle, ni pour les membres de la commission, puisqu’ils se sont prononcés à l’unanimité », a-t-il dit.

Même s’il s’agit d’une première dans la région, la décision ne fera pas jurisprudence, a-t-il souligné, parce qu’il « y a déjà une jurisprudence clairement établie, il y a eu d’autres situations de ce type » ailleurs en France. « C’est l’application pure et simple du droit » et ce cas « s’inscrit dans une ligne jurisprudentielle qui est toujours la même », celle de l’exclusion, a-t-il dit.

Source: http://tinyurl.com/25gvw49

Polygamie: les momos sont battus !!!

Daphne Bramham: «Des jeunes filles mineures mariées de force au nom de la polygamie»

Winston Blackmore, «évèque» de la communauté mormone dissidente canadienne de Bountiful, ici avec six de ses filles (sur 136 enfants)Winston Blackmore, «évèque» de la communauté mormone dissidente canadienne de Bountiful, ici avec six de ses filles (sur 136 enfants) SIPA/AP/J.HAYWARD 

Cette journaliste canadienne, auteure d’une enquête sur la secte mormone dissidente de Bountiful, livre un éclairage sur une pratique interdite mais tolérée…


Depuis lundi, la province canadienne de Colombie britannique débat de la polygamie. Plus exactement, de son interdiction, en vigueur depuis plus de 100 ans et contestée par certains au nom de la liberté religieuse. Décryptage avec la journaliste du Vancouver Sun Daphne Bramham, auteure de La vie secrète des Saints, consacré à la communauté mormone dissidente de Bountiful.

Le débat est-il intense au Canada? La polygamie peut-elle vraiment être ré-autorisée?

La question a été popularisée par la série de HBO Big Love. Le débat s’est intensifié avec quelques cas médiatiques (comme la condamnation aux Etats-Unis à 10 ans de prison de Warren Jeffs, «prophète» de la communauté de Bountiful, pour «complicité de viol» pour avoir organisé le mariage d’une jeune fille de 14 ans avec son cousin de 19 ans). Il y a une vrai possibilité pour que la Colombie britannique tranche en faveur de la liberté religieuse, principalement car la loi est très mal écrite. L’enjeu serait alors renvoyé devant la Cour suprême canadienne. Le Parlement disposerait ensuite d’une période pour changer la loi, dans un sens ou dans l’autre. Une écrasante majorité des Canadiens est contre la polygamie.

En France, une communauté comme celle de Bountiful serait sans doute poursuivie pour dérive sectaire. Pourquoi n’est-ce pas le cas au Canada?

Nous n’avons pas de loi décrivant précisément ce qui définit une secte ou un culte, principalement par peur d’être intolérant. Cela remonte aux premiers fondateurs. Certains sont venus ici pour des raisons religieuses car ils étaient persécutés en Europe.

A quoi ressemble la vie de tous les jours à Bountiful?

C’est une communauté de 1.500/1.600 membres scindée en deux après un clash entre l’ex-prophète, Warren Jeffs et «l’évèque» Winston Blackmore. Ils ont une vie principalement champêtre. Ils ne rejettent pas la technologie comme les Hamish mais vivent dans des maisons simples car ils sont souvent pauvres. Sur place, on ne voit presque que des femmes et des enfants –les hommes travaillent en dehors, comme bûcherons ou fermiers. Chaque membre doit donner 10% de ses biens à l’Eglise et ils travaillent souvent à bas-coût pour elle.

Et donc, la polygamie…

Au dernier compte, Winston Blackmore a 26 femmes et 136 enfants. Selon leur doctrine, le mariage est prédéterminé avant même la naissance. Dieu révèle ensuite au prophète le moment et le nom des époux. Souvent, dans les 24 heures, une jeune fille, parfois de 15 ou 16 ans, peut se retrouver mariée de force à un homme de 50 ans, ou même de 80 comme dans le cas du précédent prophète. Tout va très vite, au nom de leur croyance, sans doute pour éviter que les jeunes femmes ne s’enfuient. Certaines ont parfois la possibilité de dire non, mais c’est rare.

Y a-t-il assez de femmes pour tout le monde?…

Suite et source: http://tinyurl.com/28cb2u2

Manquait plus que ça…

Photomotage…

Il est vrai que le mystère tourne autour de la religion véritable du chef d’Etat le plus puissant du monde… Et ceci depuis (et même avant) son élection. Personnellement; je pense qu’il n’y a pas de fumée sans feu…

FDF

.

La grand-mère d’Obama a prié pour qu’il se convertisse à l’islam

La grand-mère kényane de Barack Obama, Sarah Obama, le 5 novembre 2008 après la victoire de celui-ci à la présidentielle américaine
La grand-mère kényane de Barack Obama, Sarah Obama, le 5 novembre 2008 après la victoire de celui-ci à la présidentielle américaine Tony Karumba AFP/Archives

//

La grand-mère kényane du président américain Barack Obama, Sarah Obama, qui vient d’achever le pèlerinage à La Mecque a indiqué avoir prié pour que son petit-fils se convertisse à l’islam, rapporte jeudi la presse.

« J’ai prié pour que mon petit-fils Barack se convertisse à l’islam », a déclaré l’aïeule, 88 ans, dans une interview au quotidien Al-Watan.

Selon le journal, elle a effectué le pèlerinage avec son fils, Saeed Hussein Obama, l’oncle du président américain, et quatre de ses petits-fils.

Sarah Obama a indiqué au journal qu’elle ne souhaitait que parler du hajj et qu’elle ne voulait pas commenter la politique de Barack Obama.

Toute la famille a été invitée par le gouvernement saoudien et Saeed Hussein Obama a remercié le roi Abdallah pour « son hospitalité », selon Al-Watan.

Un sondage d’opinion publié en août a révélé qu’un Américain sur cinq pense que M. Obama est musulman alors que la Maison Blanche a toujours assuré qu’il était chrétien.

Sarah Obama est la troisième épouse du grand-père de Barack Obama. Aucun lien biologique ne les unit mais le président la considère comme sa grand-mère paternelle.

Source: http://tinyurl.com/2cddbe2

Sale temps pour les marchands de tapis…

Ah, là, ce ne sont pas des tapis volants… Méthodes maffieuses: deux exécutions pleines de symboles… Des cadavres « emballés » dans des tapis orientaux… Mais il n’y a pas que ça… Scabreuse affaire.

FDF

.


Perpignan : deux cadavres emballés dans des tapis orientaux!

Découverte macabre à trois kilomètres de Perpignan. Deux cadavres masculins ont été retrouvés emballés dans deux tapis avec une balle à leurs côtés. Pour le moment, les deux hommes n’ont pas été identifiés.

Les corps, retrouvés dans un champ et un fossé, «étaient emballés dans deux tapis d’Orient eux-même recouverts de sachets de plastique noir.

Les deux hommes avaient le visage tuméfié, étaient habillés, mais ne portaient pas de chaussures», a indiqué le procureur de Perpignan, Jean-Pierre Dreno.

Dans chaque tapis, une douille de calibre 7,65 usée a été retrouvée.

Selon le Parquet, les corps ne présentent aucune marque visible d’impact et on ignore de quoi les deux hommes sont morts. Des autopsies sont prévues vendredi matin.

De son côté, l’Indépendant du Midi assure que les deux hommes, âgés d’environ 40 et 60 ans, ont été tués par balles.

Source: http://tinyurl.com/28d4c3p

Kebab halal: Cora va perdre des clients…

Le halal se « démocratise » à tel point que ce n’est plus du halal… Et les muzz s’interrogent. Retour de bâton…Voir cet article emprunté à Al Kantz…

FDF

.

nov2010

Cora affiche son kebab halal, certifié par la mosquée de Paris

« La photo ci-dessous nous a été envoyée par le webmaster du site ami Ajib.fr – pensez à ajouter le site à vos favoris. Il s’agit, comme chacun pourra le constater, d’une affiche publicitaire de l’enseigne Cora pour son kebab dit « halal ». Nous avons voulu en savoir plus et avons joint l’enseigne par téléphone. 

Contre toute attente, nous avons appris que non seulement l’initiative n’est pas nouvelle, mais, elle date de 2000. Selon une employée de la cafétéria, cela fait donc plus de dix ans que Cora Dreux propose du kebab dit « halal ». Mais, l’enseigne, nous a-t-elle précisée, a choisi de ne pas communiquer à grande échelle, mais de se contenter d’afficher l’information comme sur le panneau ci-dessous.

Cora affiche son kebab halalS’agissant de la certification, Cora indique se fournir chez Alsalor, lequel nous a précisé acheter sa viande – du veau et de la dinde pour le kebab de Cora –, dans des abattoirs certifiés par « les mosquées ». Et de citer pour la dinde un site du groupe LDC, à qui appartient la marque prétendument halal Reghalal, dont une partie de la production serait certifiée par la mosquée de Paris. Certifiée, mais non contrôlée, puisque la SFCVH-mosquée de Paris, comme l’ACMIF-mosquée d’Evry, certifient des viandes, mais ne dépêche pas ses propres contrôleurs sur place ; ce pour une raison simple : ces deux organismes n’emploient pas de contrôleurs. Inutile de préciser que ce mode de fonctionnement fait la joie des industriels qui font du « halal » comme ils l’entendent, à l’instar de Doux qui continuent à écouler, sans que les musulmans ni le CFCM ne réagissent, ses poulets non halal dans le monde musulman en général, à La Mecque en particulier. Ajoutons qu’Alsalor ne fournit pas seulement Cora, mais de très nombreux restaurants rapides type « Grecs », chez qui l’on vous dira évidemment que la viande est halal puisque certifiée. Évidemment.

Comme pour KFC et Quick, réfléchissez à deux fois avant d’aller manger un kebab chez Cora Dreux. Réfléchissez vraiment. »

Source : Cora affiche son kebab halal, certifié par la mosquée de Paris by null

Délinquance: la RATP baisse les bras…

Des « incivilités »… Personnellement, si une sous-merde me crache au visage, je réagis sur le champ avec ce que cela implique pour lui. Cette « pratique » hautement glorifiante (pour eux) m’écoeure au plus haut point. Donc, ç’est la loi du Talion qui parle immédiatement face à ce genre de démonstration de haine et de racisme anti-blanc. Et si ils sont plusieurs, ça ne m’effraye pas. Il y en aura pour tout le monde, j’ai du stock…

Mais à la RATP, ce sont semble t’il les moyens et la volonté qui manquent. Menacer la racaille par voie d’affiches, c’est léger… La « prévention », c’est du pipo. Avec ça, c’est droit dans le mur. Face à ces connards, il faut du « lourd ». Il suffit d’y mettre le prix…

FDF

.

Société: « Incivilités » à la RATP, rien de neuf semble-t’il.

Tout va pour le mieux dans notre société. La RATP affiche son désarroi devant les « incivilités » comme ils disent. Pourtant, elle aura été à la pointe de l’approche envers les jeunes « défavorisées« , en situation « difficiles » etc.

Je me souviens des débats de ces dernières années sur les agressions des agents de la RATP, des réponses aussi comme d’aller dans les écoles pour expliquer ce qu’est la RATP. Ce sont des fortunes que les entreprises de transport comme la RATP dépensent pour essayer d’avoir un peu la paix sur ses lignes de transport. Rien n’y fait. C’est même devenu un argument de vente du réseau la « prévention » de la RATP. Il y a désormais des professionnels de la prévention à défaut d’avoir des résultats. Car il faut bien le reconnaître, « l’insécurité » n’a pas reculé dans les banlieues. Bien au contraire. Même cette axiome,  les conducteurs doivent ressembler aux clients de l’ancienne Présidente de la RATP, Anne Marie Idrac, devenue Présidente de la SNCF, puis Ministre n’a pas suffit.

Il est vrai que tous ces décideurs ne restent jamais bien longtemps en place pour assumer les directives qu’ils prennent. Ne restent que les acteurs sur le terrain, ceux qui sont s’en prennent plein la tête chaque jour et qui savent bien que ce n’est pas leur origine, leur couleur qui les protégera des « incivilités » des banlieues.

Gérard Brazon

En raison de recrudescence des outrages envers les conducteurs…

.

Pillé chez http://puteaux-libre.over-blog.com

En islam, mentir est un devoir…

On le savait déjà, mais un petit rappel ne nuit pas…

FDF

.

Fondements doctrinaux du mensonge légal en islam

reliance.jpg

Afin de déterminer si la dissimulation [Taqiyaa ‘] autorisant le mensonge à destination des infidèles est une partie intégrante de l’Islam, il est bon de se pencher sur le traité de droit islamique appelée  La confiance du du voyageur , écrit par Ahmad ibn Naqib al-Misri (1302-1367). Le livre de l’auteur, juriste renommé de l’école de Shafi’i (le Shaféisme est une des 4 écoles juridiques de l’islam sunnite), traduit en langue anglaise en 1991 (Reliance of a traveller, Amana Corporation) porte le sceau d’approbation de l’université Al-Azhar au Caire. Dans ce manuel très complet, les pages 744-746 décrivent les circonstances dans lesquelles le mensonge est permis.

À la page 745, un Hadith Sahih [propos de Mahomet certifié authentique] de Bukhari  et de Muslim citent Oum Kalsoum témoin d’un propos de Mahomet:

« Je ne l’ai pas entendu permettre le mensonge chez quiconque, sauf pour trois causes : la guerre, le règlement des différends, et un homme qui parle à sa femme ou elle avec lui « 

Toujours à la page 745, le célèbre philosophe islamique Ghazali est cité pour appuyer cette analyse :

« Parler est un moyen pour atteindre des objectifs. […] Quand il est possible d’atteindre un but [louable] par le mensonge, mais pas en disant la vérité, il est permis de mentir, si l’objectif est permis, et obligatoire de se coucher lorsque l’objectif est obligatoire. » Comme la propagation de l’islam (selon l’Islam) est considérée comme bénéfique ou obligatoire, cette évaluation s’applique à la question spécifique de mentir afin de faire avancer l’islam…

…Suite et source: http://tinyurl.com/36w2qhd

« Religion » d’amour et de paix: une petite vidéo sympa…

A lire, et diffuser. Quand je pense qu’il n’y a pas bien longtemps un journaleux m’a fait une leçon dans son canard suite à une interrogation légitime de ma part sur le fait qu’un couple de « français issus de l’immigration » (suis gentil, là…) avait prénommé leur nouveau né Jihad. Et le dit journaleux de démontrer sans vergogne sur deux colonnes que ce prénom signifiait en fait « l’effort » et « le combat sacré » ou comme il l’a écrit si bravement: « Jihad, c’est aussi l’effort qui mène au dépassement de soi »… Ben oui; c’est un journaliste… Personne n’est parfait…

FDF

.

http://www.fdesouche.com/138595-limoges-des-%C2%AB-musulmans-revoltes-%C2%BB-de-sirat-alizza-manifestent-violemment

« Prenez 15 minutes, pour écouter cette vidéo effrayante. C’est un véritable appel à la guerre civile. Cela se passe en plein centre ville de Limoges, le 17 septembre, entre 17 heures et 18 heures. Vous entendrez un fanatique musulman, devant un public acquis, éructer, pendant un long quart d’heure. Au milieu des « Allah akbar », tout y passe. Il appelle à la haine et à la violence les musulmans, à qui il reproche de dormir, il nomme Christine Tasin, il s’indigne contre la loi, forcément raciste, contre le voile intégral, il affirme que le 11 septembre, ce sont les Juifs, il qualifie les Français présents en Afghanistan de « Fumiers », il compare les roms et les musulmans aux juifs d’hier, il affirme que les musulmans en France sont entre 10 et 15 millions, il se réclame de l’article 18 des Droits de l’Homme pour dire que les musulmans sont persécutés en France, et, cerise sur le gateau, il appelle à ne pas respecter notre code pénal, à le brûler, parce qu’on n’y défend pas les musulmans.

Un effrayant déferlement de haine, d’appel à la guerre sainte, qui nous montre la réalité d’une partie de la France de 2010. Un fasciste religieux peut éructer contre nos valeurs, en plein centre-ville, et il ne se passe rien ! »

Piqué à Cyrano… http://tinyurl.com/23cq83d

J’y crois pas! Belgique : des églises pourraient se tranformer en mosquées…

Ah celle là, elle est bonne…Et ce n’est pas une histoire belge…

FDF

.

La rigueur et les réductions des coûts imposées par la conjoncture économique actuelle n’échappent pas aux églises belges. Dans l’optique de rationaliser les dépenses et de moderniser le financement des cultes, le ministre belge des Pouvoirs locaux Paul Furlan a proposé un décret qui fait débat en Belgique. Après la conversion à l’islam de l’école catholique de Blackburn, certaines églises belges pourraient sur le papier se transformer en mosquées.

Compte tenu du fait qu’en Belgique les églises sont en pertes de fréquentation, le ministre souhaite les ouvrir aux mouvements philosophiques et autres cultes comme l’islam par exemple, le journal Lalibre.be rapporte les propos du ministre :

« Nous n’allons pas laisser les églises se détériorer, car elles présentent bien souvent un intérêt au niveau du patrimoine »… »Mais la baisse de la fréquentation doit nous inciter à les ouvrir aux autres cultes, aux mouvements philosophiques et même à certaines manifestations culturelles. »

Les églises et plus particulièrement le financement des cultes coûtent chers à la Belgique. Chaque année l’État dépenserait plus de 645 millions et les collectivités locales près de 90 millions d’euros à l’entretien des bâtiments religieux et au logement des prêtres.

En France, plusieurs mosquées étaient encore il y a quelques années des salles de prières/paroisses chrétiennes, c’est notamment le cas de la grande mosquée du Mans.

Que l’on vienne pas accuser les musulmans de vouloir islamiser l’Europe alors que c’est l’État belge lui même qui créé les conditions législatives pour transformer ses Églises. C’est pas de notre faute si les églises belges se vident et les mosquées se remplissent, qui va à la chasse perd sa place :-)

mosquee

Source: http://www.ajib.fr/

Tension grandissante entre orthodoxes et musulmans russes…

Ces gens là ne peuvent s’entendre avec personne… Encore une preuve… Et qu’on ne mette pas ça sur le dos des orthodoxes, comme ci-dessous… Ils (les muzz) font pareil avec les autres religions. Ce n’est jamais la faute de l’islam. « C’est pas moi, m’sieur! »… Faut arrêter d’être idiots, quand-même! Ils sèment la m…. et viennent pleurer ensuite. Ca ne fonctionne plus, ça.

FDF

.


L’entente entre les deux plus importantes religions de la Russie traditionnelle appartient au passé.


Confrontés à une xénophobie de plus en plus manifeste de la part des chrétiens orthodoxes souvent tentés de faire l’amalgame entre islam et terrorisme, la communauté musulmane de Moscou fait entendre sa voix. Grosse des musulmans ethniques, du flot de migrants venus d’Asie centrale dans la capitale russe pour tenter de trouver du  travail, et soutenue sur le plan matériel par des oligarques musulmans, elle cherche aujourd’hui à peser politiquement. Début septembre, Fatikh Garifuline, mufti de la ville sibérienne de Tioumen, crée la sensation en annonçant dans la presse qu’il a écrit une lettre au patriarcat dans laquelle il demande d’autoriser les musulmans vivant dans des régions où il n’existe pas de mosquée à prier dans les églises après avoir recouvert d’un rideau croix et icônes.

Quelque temps plus tard, l’idée est reprise par l’imam de la grande mosquée de Moscou, Ildar Aliatounidov. Ce dernier, après avoir fait remarqué que les chrétiens exigent la construction de deux cents églises, réclame la mise de chantier de cent mosquées (la ville en compte à l’heure actuelle cinq) de la taille de la cathédrale du Christ sauveur, la plus grande église orthodoxe du monde qui peut contenir jusqu’à 10.000 fidèles, et de conclure citant un verset du Coran:

«Si l’équilibre que Dieu a instauré sur la terre est rompu églises, synagogues et mosquées seront détruites…»

Ravil Gaïnoudine, président du conseil supérieur des muftis, va encore plus loin. Il s’étonne que les musulmans soient obligés de prier dans le rue car il n’y a pas assez de mosquée alors que la capitale est remplie d’églises vides où deux ou trois «babouchki» (grand-mères) surveillent les cierges… Et d’affirmer que «le Coran est le troisième testament et devrait être lu par les chrétiens qui devraient honorer Mahomet comme un prophète»

Suite et source: http://tinyurl.com/24a9at3

« Arabie saoudite, responsable de crimes contre l’humanité. »

Ils ne peuvent pas s’empêcher… Comment voulez vous qu’ils puissent s’intégrer, en Ociident? Mais le veulent ils vraiment. Quand on lit ce qui suit, on est en droit de se poser des questions..

FDF

.

Les domestiques philippines et srilankaises sont elles aussi abusées et torturées par des bédoins riches mais incultes et barbares du Moyen-Orient aux moeurs esclavagistes.

Mais l’Arabie saoudite a été nommée au conseil de direction de la nouvelle agence de l’ONU vouée à la défense des droits des femmes !

Sumiati, battue, le visage meurtri, les lèvres coupées, repose à l’hôpital King Fahd de Médine en Arabie saoudite. Les photos choquantes de ses blessures ont provoqué un tollé en Indonésie, son pays d’origine, mais elle ne serait pas la seule victime.

Sumiati Cette jeune femme de 23 ans est arrivée en juillet en Arabie saoudite où elle désirait vivement travailler comme femme de ménage pour venir en aide à sa famille. Quatre mois plus tard, seule, les yeux hagards, alitée à l’hôpital, le visage mutilé, battue, elle est devenue le symbole de l’exploitation des travailleuses migrantes.

La colère du public a forcé le gouvernement du président Susilo Bambang Yudhoyono à reconnaître pour la première fois l’existence du problème, mais peu s’attendent à une action ferme de sa part. Des images épouvantables de Sumiati, qui récupère actuellement dans la ville saoudienne de Médine, ont fait la Une des journaux locaux et des bulletins de nouvelles télévisés en Indonésie pendant plus d’une semaine.

«C’est loin d’être le premier cas du genre», a déclaré Wahyu Susilo de Migrant Care, un groupe indonésien de défense des droits des migrants. «Nous entendons parler à répétition de conditions analogues à l’esclavage, de torture, d’abus sexuels et même de mort, mais notre gouvernement a choisi de l’ignorer. Pourquoi? Parce que les travailleuses migrantes génèrent chaque année 7.5 milliards de dollars en devises étrangères.»

«La brutalité gratuite infligée dans ces cas est scandaleuse», a déclaré Nisha Varia, chercheuse senior pour les droits des femmes à Human Rights Watch basé à New York. Elle a appelé les autorités à enquêter promptement sur les plaintes et à traduire les responsables en justice. Elle et d’autres disent que les cas comme celui de Sumiati ne sont que la «pointe de l’iceberg». Le cas de Sumiati a incité le président Yudhoyono à convoquer une réunion du cabinet la semaine dernière pour discuter des façons dont le gouvernement pourrait – et devrait – faire plus.

Source : Shocking photos of Indonesian maid after Saudi employer hacked off her lips, Mail Online, 24 novembre 2010. Traduction partielle

Non à la suppression des notes au primaire !!!

Pétition de SOS Education

Cher ami,

Que faire quand un système scolaire devient tellement mauvais que parents et citoyens menacent de se rebeller, parce qu’ils comprennent que l’avenir de leurs enfants est en grand danger ?

Arrêter les expériences pédagogiques désastreuses ?
Revenir au bon sens et aux méthodes éprouvées ?
Restaurer une ambiance de travail dans les classes ?
Cesser de dévaloriser les bons élèves et d’excuser les cancres ?

Non. Tout au contraire. Puisque le niveau de nos élèves est devenu une telle honte pour notre pays… interdisons les notes !

Cette catastrophe, que les membres de SOS Éducation n’osaient même pas imaginer dans leurs pires cauchemars, est en train d’arriver dans nos écoles.

Une association qui bénéficie du soutien du Ministère de l’Éducation national, l’AFEV, a lancé l’offensive peu après la rentrée scolaire.

Comme au Québec il y a vingt ans, ils veulent interdire les notes. Ainsi, selon eux, il n’y aura plus ni bons, ni mauvais élèves dans nos écoles !! Et tant pis si, comme au Québec, le niveau d’illettrisme dans la population monte en flèche (l’orthographe française a quasiment disparu du Québec suite à cette réforme ; peu de jeunes Québecois connaissent encore les bases de l’orthographe, y compris en faculté de médecine).

Tous les pays qui ont pratiqué ce genre d’utopie reviennent dessus : la Suisse, le Danemark, la Suède et même les États-Unis remettent progressivement les notes au goût du jour dans leurs pratiques.

Quand l’AFEV a lancé sa proposition en septembre 2010, personne n’a voulu y croire.

Mais le 11 novembre 2010, ils ont publié dans Le Nouvel Observateur un appel pour la suppression des notes à l’école élémentaire, signé par vingt personnalités, dont Eric Debarbieux, un des principaux conseillers du ministre de l’Éducation Luc Chatel !!!

Et là, stupeur : toutes les fédérations de parents d’élèves se sont déclarées favorables à cette mesure pourtant suicidaire.

Ainsi, la FCPE, dont la direction parisienne est depuis longtemps acquise aux pédagogistes les plus radicaux, mais aussi la PEEP, plus modérée, et même l’APEL, la fédération des parents du privé, se sont toutes liguées derrière l’AFEV.

Il est donc quasiment certain que nos enfants au primaire vont avoir droit à cet ultime coup de rame sur la tête, qui risque de les noyer définitivement par dizaines de milliers.

Comment sauront-ils s’ils progressent, s’ils ne peuvent plus comparer leurs notes avec celles du trimestre précédent ? Comment se motiver le soir pour repasser ses leçons ? Comment prendre au sérieux les interros écrites… si elles ne sont plus notées ? Comment être fier d’avoir bien travaillé… si le professeur ne marque pas l’effort, et si donc les parents ne peuvent pas savoir ?

Ceux qui veulent casser le système des notes les accusent d’être « stigmatisantes », et même « traumatisantes ». Ils veulent, disent-ils, « mettre fin à l’élitisme et à la sélection ». Supprimer les notes, c’est aussi un moyen d’éviter de voir si un établissement se casse la figure.
Mais si, parmi eux, il y en a un seul qui a des enfants à l’école, ils devraient savoir qu’il n’y a plus aucun classement (c’est interdit), et qu’il n’y a plus aucune sélection avant le bac !! Ce qui pose d’ailleurs de graves problèmes !!!

Actuellement, la plupart des écoles ne donnent déjà plus de notes, mais des A (acquis), B (en cours d’acquisition) ou C (non acquis). Tout se passe comme si les enfants ne pouvaient supporter que des 20, 15 ou 10 ! Le zéro et le 5 sont de toute façon totalement proscrits, trop stigmatisants, même quand l’enfant se conduit mal.

Ce système, totalement flou, fausse de façon dramatique l’évaluation des enfants. Plus personne ne sait au juste comment ils se situent par rapport aux exigences des programmes. Des livres entiers ont été écrits à ce sujet, par des instituteurs affolés !

Et on voudrait aggraver encore la situation en passant un décret interdisant définitivement les notes dans toutes les écoles ???

Ici à SOS Éducation, c’est la mobilisation générale.

Nous sommes en train de réunir toutes nos forces pour empêcher que l’irréparable ne soit commis.

Aidez-nous. Faites circuler la pétition à Luc Chatel à tous vos amis. En dix ans de mobilisation, nous n’avions jamais eu à faire face à une menace aussi grave.

Il est capital que vous agissiez très très vite. Cliquez-ici pour signer la pétition au ministre.

Un grand merci d’avance,

Vincent Laarman
Délégué général

Pour signer la pétition au Ministre de l’Éducation :

SOS Education est une association qui oeuvre à la défense de l’école. L’association mène tout type d’actions pour promouvoir une éducation de qualité, fondée sur des programmes cohérents, des méthodes d’enseignement, éprouvées, l’autorité des professeurs, la reconnaissance du travail et du mérite des enseignants, le respect de la neutralité de l’école.

SOS Education – 120 boulevard Raspail – 75006 Paris – 01 45 81 22 67 – http://www.soseducation.comcontact@soseducation.com

Racisme anti blanc: osez le dénoncer !!!

Un de mes sujets préférés… Mais n’est on pas raciste quand on s’insurge contre le racisme anti blanc? On devrait se poser la question. Surtout en ce moment. Allez! Une petite vidéo…

FDF

.

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=m4A44_0kLxE

Demain, ils ne voteront ni droite ni gauche. Ils voteront ethnique et islamique!

Etant donné que je trouve ça inadmissible, j’en remets une couche pour que le peuple de France se réveille.

FDF

.


Quand on vous dit que tout va bien ! ( et que ça va durer, mais si !! )

Nouvelle manifestation à Paris…!!!Mais la presse n’en a pas parlé…!!!

Parti musulman de France.


Leur sigle qui est sur la banderole, c’est bien Marianne voilée de bleu blanc rouge.


Manif POUR le port du voile en France.


Devant ce choc des photos, le poids des mots ne sera jamais assez lourd.



Nous pouvons admirer les significatives pancartes du PMF (Parti Musulman de France… et cela ne fait que commencer pour la prise du pouvoir politique de notre pays – le leur, maintenant disent-ils -, comme en Belgique) qui semble avoir beaucoup d’argent pour posséder d’aussi sympathiques banderoles qui n’ont rien d’artisanal.
Manifestation autorisée, place de la République à Paris.
Personne ne pourra dire : Je ne savais pas… !!!


Des photos que l’on n’a pas beaucoup vues dans la presse ….ou à la TV …. à faire circuler sans modération .



Celui qui sait la vérité et ne gueule pas la vérité se fait le complice des escrocs et des faussaires…

Bientôt, votre chat devra aussi manger halal…

Et bien comme ça, nos amis muzz pourront bouffer du chat, puisque ceux-ci ayant mangé halal, le seront devenus eux-même par la force des choses. Et si cela ne suffit pas; on les tourne vers La Mecque et….. couic ! Sans étourdissement préalable, bien sûr…

FDF

.

Piqué à JPPS… http://cafephilodedroite.blogspot.com