Francaisdefrance's Blog

20/11/2010

Grouick…

La connerie n’a pas de limites. La preuve. Et elle vient encore de la même idéologie…

FDF

.

Grande-Bretagne : pas de cochon sur une ferme jouet pour des motifs religieux

Le magasin de jouets dit que c’est pour ne pas offenser les musulmans et les juifs, mais on sait tous qu’ils avaient les musulmans en tête et n’auraient pas agi de la sorte si ce n’était que des juifs.

Ferme-jouet
_________________________________

Des mamans ont qualifié un magasin de jouets de «ridicule»  pour avoir retiré le porc d’un jeu de la ferme pour enfants afin de ne pas offenser les parents musulmans ou juifs.

Il n’y avait pas de porc dans le Happyland Goosefeather Farm de Early Learning Centre (ELC) acheté par une mère à l’occasion du premier anniversaire de sa fille. L’ensemble contenait une vache, un mouton, un poulet, un cheval et un chien, mais la porcherie était vide, bien qu’il y avait un bouton émettant le son « grouik ».

Quand la mère, Caroline, s’est plainte, on lui a répondu dans un courriel que le porc avait été retiré pour éviter de choquer les parents musulmans ou juifs. Manger du porc est interdit par ces deux religions parce que cet animal est considéré comme impur. Mais l’entreprise s’est ravisée suite aux plaintes de parents et elle s’est engagée à remettre le cochon. Caroline, qui a soulevé la question dans un forum sur le site Netmums, a écrit: «C’est du politiquement correct complètement loufoque.»

Mais certains ont défendu ELC et un parent a écrit qu’iis auraient dû considérer vendre deux versions différentes du jouet, l’une avec un cochon et l’autre sans cochon.

Source : Toy Pig’s Bacon Is Saved By Angry Mums, Sky News, 10 novembre 2010

Via: http://www.postedeveille.ca/

Foyers chrétiens incendiés par des musulmans en Egypte…

« Religion » de tolérance…

FDF

.

On peut lire, ça et là, dans la presse nord-américaine et israélienne (mais pas, sauf erreur de ma part, dans la presse catholique française…), que des villageois musulmans ont mis le feu, durant la nuit de mardi 16 à mercredi 17 novembre 2010, à au moins dix maisons appartenant à des chrétiens coptes dans un village du sud de l’Egypte, après des « rumeurs » selon lesquelles un chrétien aurait eu, soi-disant, une « liaison » avec une jeune fille musulmane (« rumeurs » d’une soi-disant « liaison » qui, bien entendu, justifie que l’on incendie une dizaine de maisons…).
Les forces de sécurité ont bouclé le village de Al-Nawahid, dans la province de Qena à 465 kilomètres au sud du Caire, pour empêcher la propagation de la violence dans les villes voisines (propagation de la violence justifiée par la religion de la paix au motif des « rumeurs » d’une soi-disant « liaison »…).
Plusieurs personnes ont été arrêtées (on aurait aimé savoir si ces personnes arrêtées sont musulmanes ou chrétiennes…). L’an dernier, à Qena, un homme copte a été accusé d’enlèvement et de viol sur jeune fille musulmane de 12 ans (pourtant, dans l’islam, normalement, cela ne s’appelle pas un enlèvement et un viol, mais un mariage…).
L’agression présumée (« présumée » signifie certainement inexistante dans le cas précis…) a conduit à de nombreuses manifestations et à des tensions accrues entre les deux groupes religieux (sauf que l’un des deux groupes religieux semble tout de même avoir une tendance plus naturelle que l’autre groupe à créer des tensions accrues…).
Six coptes avaient été tués dans une église le 6 janvier 2010. Les Coptes représentent environ dix pour cent de la population égyptienne sur un total de 80 millions d’habitants (ce qui nous fait tout de même 8 millions de martyrs potentiels ; et cela ne semble pas particulièrement traumatiser pas le clergé catholique français, très occupé à défendre l’impossible « vivre ensemble » et le « multiculturalisme » à sens unique).
Les défenseurs des droits humains disent que les attaques contre les Coptes sont à la hausse, ce qui souligne, disent-ils, l’incapacité – ou l’absence de volonté ? – du président égyptien, le général Hosni Moubarak à faire face « aux problèmes liés au communautarisme dans une société où le radicalisme religieux gagne du terrain » (ça c’est ce qu’on appelle un euphémisme ; c’est curieux, car quand il s’agit de la bande de Gaza, c’est plutôt l’exagération grossière et mensongère qui est de mise…).
Source: http://monde-info.blogspot.com/

La honte…

Des photos; quelques notes; la honte…

FDF

.

Lire: La_Honte__1

Provocation: la ville de Rezé re-baptisée « Rezé en islam » !!!

C’est la ville qui a fait tristement connaître le provocateur Lies Hebbadj… Bizarre, non? Si j’habitais cette ville, il y aurait de la résistance « active ». Soyez en sûrs… Mais je tomberais sous le coup de nos lois anti-françaises de soumissionnaires. Mais je n’habite pas cette ville. Dommage…

Cette action provocatrice ne doit pas rester impunie! Mais là, vous verrez, personne ne va « condamner » Sommes nous en France, oui ou non? Habitants de Rezé et membres de la municipalité, réveillez-vous ! On vous suivra !

Pour action, le site de la ville: http://www.annuaire-mairie.fr/ville-reze.html sachez l’utiliser…

FDF

.

Comme nous l’avons relaté avant hier, les habitants de la ville de Rezé, près de Nantes, se sont réveillés mercredi dernier dans des « Rue de la Polygamie », « Rue de la Charia », « Place Allah-Akbar », « Avenue du Halal impératif », « Place Mort aux infidèles », etc. Leur ville elle-même étant devenue « Rezé-en-Islam ».

Nos lecteurs nous ont envoyé des photos que nous n’avions pas, et nous vous les présentons.

Rezé,  c’est la ville qui a défrayé la chronique au printemps et au début de l’été dernier grâce à Lies Hebbadj, dont une femme avait en avril contesté une contravention pour port du niqab au volant. L’enquête sur ce présumé « polygame de fait » avait amené à l’inculper d’escroquerie, fraude aux aides sociales (pour des sommes très conséquentes) et travail dissimulé. Puis ultérieurement de viols aggravés. Les enquêtes pour ces faits sont encore en cours mais il vient d’être condamné pour avoir payé son avocat avec le chéquier de l’association culturelle musulmane de Rezé (ACMR) dont il était président, il n’y a pas de petits profits !

En tant que président de l’association culturelle musulmane de Rezé, Lies Hebbadj, avait également demandé à la ville de Rezé la construction d’une mosquée. « Je n’ai aucune opposition sur le principe… » avait déclaré à l’époque Gilles Retière, le maire socialiste de la ville.
Des habitants paraissent avoir voulu protester avec ces changements de dénominations de lieux. L’opération n’a pas été revendiquée.


Source: http://fr.novopress.info

Islamistes « présumés »…

Il faut arrêter de prendre des gants avec ces meurtriers fous d’Allah… Quand on parle d’eux, il faut dire « islamistes présumés »; pour ne pas les froisser. Comme dans l’info qui suit. Bilan de l’attaque de ces « islamistes présumés »: un gosse de 10 ans abattu; quels courageux combattants de l’islam! Et ils doivent en être fiers, ces cons !

FDF

.

Des islamistes présumés ouvrent le feu dans une mosquée: 3 morts !

KANO (Nigeria)

Des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram, qui avait lancé une insurrection meurtrière dans le nord musulman du Nigeria en 2009, ont tué vendredi trois personnes, dont un enfant de dix ans, près d’une mosquée à Maiduguri (nord-est), ont rapporté des témoins.

Deux hommes armés sur une moto ont tiré sur des fidèles musulmans près de la mosquée Wahabi dans le district de Ghozari, peu avant la prière du vendredi, tuant trois personnes à bout portant, ont indiqué des responsables de la mosquée et des témoins à l’AFP.

« La prière était sur le point de commencer lorsque deux hommes sur une moto se sont approchés et l’un d’eux a tiré sur la congrégation (…) tuant trois personnes dont un enfant de dix ans« , a déclaré Abdulkadir Yunus, un responsable de la mosquée, joint au téléphone à Maidiguri depuis Kano.

« Selon toutes les indications, les attaquants étaient des membres de Boko Haram, qui sont soupçonnés d’être responsables d’avoir commis ces derniers mois plusieurs attaques de la même manière », a-t-il encore déclaré.

« La congrégation attendait le début de la prière et je me trouvais près de la mosquée remplie de fidèles lorsque j’ai entendu des tirs en provenance de la route principale près de la mosquée », a déclaré à l’AFP un fidèle, Abdullahi Haruna

Lawan Abdullahi, le porte-parole de la police dans l’Etat de Borno, dont Maiduguri est la capitale, a confirmé ces meurtres.

« Trois personnes ont été tuées par des attaquants qui ont ouvert le feu sur la congrégation dans la mosquée. Les suspects sont des membres des Boko Haram », a-t-il déclaré à l’AFP.

La secte Boko Haram s’était soulevée en 2009 et les combats avec les forces de l’ordre, particulièrement intenses à Maiduguri où son QG avait été détruit, avaient fait plus de 800 morts.

Boko Haram, qui signifie en langue haoussa « l’éducation occidentale est un péché« , veut instaurer un Etat islamique « pur ».

Le mouvement fait à nouveau parler de lui de plus en plus souvent depuis quelques mois, avec de nombreuses attaques sporadiques qui lui sont attribuées par les autorités.

Après l’attaque avec des bombes artisanales d’un commissariat de Maiduguri début octobre, des barrages de police ont été érigés à travers la ville et l’armée y a de nouveau été déployée dans le cadre de l’Opération Mesa (python en langue Haoussa).

Source: http://tinyurl.com/25strw2

Dhimmitude…

Dhimmitude à la française…

Un exemple parmi tant d’autres…

FDF

.

Dhimmitude

18/11/2010

USA : Hillary Clinton égratigne la France et la Suisse pour l’interdiction de la burqa et des minarets

L’Europe fait face à une islamisation galopante ; la burqa et les minarets sont des marqueurs de conquête territoriale par l’islam politique bien plus que des manifestations de dévotion, ce que le département d’État américain ne comprend pas. Au rythme où vont les choses, et si l’Europe ne fait rien, les États-Unis recevront un jour des masses de réfugiés fuyant les persécutions musulmanes sur le Vieux Continent.

Hillary-voile
____________________________________________

Hillary Clinton, la chef de la diplomatie américaine, a égratigné mercredi l’Europe au sujet des libertés religieuses, visant sans la nommer l’attitude face au voile et à l’islam en général.

«Plusieurs pays européens ont appliqué des restrictions sévères à l’expression religieuse», a observé la secrétaire d’État à l’occasion de la publication du rapport annuel du département d’État sur la liberté religieuse. Ce document note une détérioration depuis un an des libertés religieuses en particulier en Afghanistan et en Iran, et met en lumière des évolutions plus contradictoires en Chine et en Indonésie notamment.

La remarque de Mme Clinton sur l’Europe a été étayée ensuite par son adjoint chargé des droits de l’homme, Michael Posner, qui a cité l’interdiction de construire des minarets en Suisse et l’interdiction de la burqa. «Il y a une sensibilité et une tension croissantes en Europe», a-t-il estimé, avant d’inviter les gouvernements européens à «prendre des mesures pour apaiser cette tension».

La question des libertés religieuses suscite régulièrement des incompréhensions entre les deux côtés de l’Atlantique. «Aux États-Unis», a souligné M. Posner, «on défend devant les tribunaux le droit des musulmanes à porter une burqa dans la rue, à l’école, etc. C’est notre position».

Lire la suite « USA : Hillary Clinton égratigne la France et la Suisse pour l’interdiction de la burqa et des minarets » »

Source: http://www.postedeveille.ca

Le pied de nez de JM Le Pen à Sarkö Ier…

Connaissant le chef du Front National que peu de choses ont effrayé, il fallait s’attendre à une riposte de sa part au sujet de la condamnation dont il a fait récemment l’objet… Surtout à la veille de passer la main. Ca n’a pas loupé. Voyez plutôt…



.

Lire: http://www.dailymotion.com/video/xfox31_news

.

Il est fort possible que cette vidéo soit vite censurée, j’ai l’habitude… Essayez de la sauvegarder.

FDF

Iran : « nous sommes prêts à exécuter 100­.000 personnes » !

La pire ethnie que le monde n’ait jamais connu… Les nazis étaient des enfants de choeur à coté de ces fous d’allah !

FDF

.

 

 

Coran:8:39 — “Ainsi combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de division et que tous se soumettent à la seule religion d’Allah dans le monde entier”

Le Coran décrit les supplices qu’Allah, le dieu des musulmans, va soi-disant faire subir aux non-musulmans :

« Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules [les non-musulmans]. On versera sur leurs têtes de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention. Chaque fois que, poussés par la souffrance, ils voudront sortir de là, ils y seront ramenés : “Goûtez le châtiment du Feu”. » sourate 22, v.19-22

Et le Coran ajoute en disant aux musulmans :

« Ne faiblissez pas ! Ne faites pas appel à la paix quand vous êtes les plus forts. » sourate 47, v.3

 

La religion de la justice, de la compassion, et de l’épuration…

Ci-dessous, un extrait d’un article du Australian.

Iran-cleansing
__________________________________

[…] Hassan Ghashghavi, le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, a déclaré que Téhéran était prêt à exécuter des gens par milliers pour maintenir la loi islamique.

S’adressant à des étudiants de l’Université Ferdowsi, à Mashhad, Mr Ghashghavi a été interrogé sur les informations, rapportées par le Times, faisant état d’exécutions massives secrètes à la prison de Vakilabad dans le nord-est de l’Iran. «Nous vivons dans un pays islamique et nous nous conformons à la lettre du coran», a répondu Mr Ghashghavi. «Nous appliquerons les peines prévues par le coran même s’il nous faut exécuter 100.000 personnes.» […]

Source : Conservative paper challenges stoning, The Australian, 9 novembre 2010

 

Lapidation? « je ne sais pas de quoi vous parlez »…

Mais jusqu’où iront ils ???

FDF

.

 

ONU : le chef de la commission des droits de l’homme de l’Iran défend la lapidation !!!

L’émissaire de l’Iran à l’ONU et chef de la commission des droits de son pays a justifié la lapidation avant l’adoption, par la Troisième Commission de l’Assemblée générale, d’une résolution sur les violations des droits humains en Iran.

Les droits humains en islam, quelle farce ! En témoigne cette vidéo tournée en septembre 2010. Massoud Shadjareh, président de la Islamic Human Rights Commission, une organisation basée à Londres qui milite contre l’islamophobie dans le monde, répond à une question sur la répression brutale des opposants au régime iranien, la torture, les viols, etc. Sa réponse ? « je ne sais pas de quoi vous parlez ».

(vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=-pn1Z5VHo08&feature=player_embedded

 

Source : postedeveille.ca

La femme grillagee; par Pierre Perret… Une fatwa, vite !!!

Une très belle chanson de Pierre Perret… Oh combien d’actualité. Mais il va se ramasser une fatwa, notre Pierrot national ! Pourtant cette  mélodie est pleine de tendresse. Mais, chez ces gens là, même la tendresse est un mot absent de leur dictionnaire…

FDF

.

Voir: http://www.youtube.com/watch?v=BmZYoNetjvU&NR=1

Bonus: http://tinyurl.com/2dkxmem

Et la réaction du gros con de service (Cortex): http://www.youtube.com/watch?v=wxcy3phuvgw&NR=1

.

Comment se fait il que cette sous-merde de Cortex puisse encore répandre sa haine sur le NET alors que n’importe quel souschien se retrouve avec la Halde et SOS Racailles au cul pour bien moins que ça? Quelqu’un peut répondre?

FDF

Islamisation. Monseigneur Lefebvre en 1983: visionnaire et réaliste…

Eh bien voilà une excellente vidéo que m’a remémorée un ami…  A méditer. A L’époque, Mgr Lefebvre avait été excommunié pour ses avis trop « francs ». Aujourd’hui, on nous dit encore de la boucler sur le sujet et la censure frappe sans retenue. De quoi  raviver notre devoir de résistance…


FDF

.

Lire: http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAB89048112/conference-de-presse-mgr-lefebvre.fr.html

Révolution urbaine à la Mecque… Donc fric à gogo pour les plus nantis.

Et « peau de zob » pour les autres… (désolé…).

Ils ont beau nez de vomir sans arrêt sur l’Occident. Ils font pareil… Le domaine du fric touche l’islam dit « religieux »… Et la machine à oseille va vider les poches des pèlerins: ceux que l’on oblige à faire la virée au moins une fois dans leur vie de musulman. C’est OBLIGATOIRE… C’est une sorte d’impôt indirect, en fait.

FDF

.

Le lifting géant de La Mecque favorise les plus riches fidèles.


20 milliards d'euros vont être consacrés au lifting géant de La Mecque
20 milliards d’euros vont être consacrés au lifting géant de La Mecque Crédits photo : MUSTAFA OZER/AFP

L’explosion du nombre de pèlerins qui se rendent chaque année à la Mecque oblige la première ville sainte de l’Islam à une révolution urbaine et architecturale qui suscite plusieurs critiques.

Le pèlerinage à La Mecque (hajj en arabe) ne connaît pas la crise et les autorités saoudiennes l’ont bien compris. Le hajj est un composant précieux de l’économie du royaume wahhabite ; il a rapporté 5 milliards d’euros en 2009 et pourrait un jour remplacer les bénéfices de la manne pétrolière. Chaque année, les pèlerins sont de plus en plus nombreux à vouloir effectuer ce cinquième pilier de l’Islam. Cette année, le flux de pèlerins a déjà augmenté de 20%. Selon une étude publiée par la Saudi British Bank, La Mecque devrait même accueillir 20 millions de visiteurs en 2020, contre 5 millions actuellement.

Pour faire face à ce défi, l’Arabie Saoudite a entrepris des travaux gigantesques. Quelque 20 milliards d’euros vont être investis dans des projets de réhabilitation de la ville sainte de l’Islam. Pas moins de 130 tours doivent être érigées dans les quatre prochaines années. De plus en plus d’immeubles vont donc entourer la Kaaba, la pierre noire vers laquelle se tournent chaque jour les musulmans du monde entier durant leurs prières.

100.000 euros le mètre carré

Cette frénésie immobilière continue de faire grimper le prix déjà très élevé du mètre carré : avec 100.000 euros par mètre carré, La Mecque est l’une des villes les plus chères du monde. Pour rentabiliser les investissements – et par volonté politique – les tours qui prolifèrent tout autour de la Grande Mosquée (Haram al Masjid) sont majoritairement des résidences de luxe et des hôtels cinq étoiles. Exemple, en juillet dernier, les autorités saoudiennes ont inauguré, la Makkah Clock Royal Tower, un hôtel qui culmine à 601 mètres de haut, soit la deuxième plus haute tour au monde arabe après la Burj Khalifa de Dubaï.

Conséquence : cette architecture gigantesque, implanté en face de l’accès de la Grande Mosquée, domine complètement tout le paysage de la petite ville de recueillement. Et seuls les croyants qui peuvent débourser 16.650 dollars la nuit dans une suite peuvent espérer profiter d’une suite d’une vue imprenable sur la Kaaba, le lieu saint entre tous.

«Manhattanisation» de la Ville Sainte…

Suite et source: http://tinyurl.com/35q24g5

KARACHI. Ce que vous devez savoir…

J’ai trouvé ça très intéressant… Bon; ça tombe mal pour certains…

FDF

.

 

KARACHIGATE – Mode d’emploi

Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur, Jacques Chirac… Tous semblent être de près ou de loin impliqués dans ce que l’on appelle à présent le « Karachigate ». Décrytage d’une affaire de corruption présumée au plus haut niveau de l’État français

L’attentat du 8 mai 2002 au Pakistan entrainant la mort de 15 personnes dont 11 Français est passé du statut de « simple » acte terroriste à celui d’affaire d’Etat. Explication :

Le Deal de départ

Fin 1992, le ministère de la Défense veut convaincre le Pakistan d’acheter des sous-marins français plutôt qu’allemands. La Direction des constructions navales (DCN), sous la tutelle du ministère de la Défense, passe alors un accord avec la Sofma, société chargée d’exporter les marchandises militaires françaises à l’étranger, pour négocier avec le Pakistan. En échange de quoi , la Sofma percevra 6,25% du montant de la commande. Pratique tout à fait légale à l’époque.

Rebondissement N° 1

Mais une seconde filière de commissions va voir le jour le 12 juillet 1994 sous le gouvernement Balladur. Deux mois à peine avant la signature attendue du contrat, Renaud Donnedieu de Vabres, alors directeur de cabinet du ministre de la Défense, François Léotard, impose à la DCN un nouvel interlocuteur, Mercor, une société off-shore, représentée par Ziad Takkiedine et Abdul Rahman el-Assir. Les deux hommes vont « arroser » des responsables pakistanais, tout comme la Sofma. Eux recevront 4% lors du paiement de la commande.

La vente

Le 21 septembre 1994, le Pakistan et la France signent finalement un contrat de 5,41 milliards de francs pour la vente de sous-marins Agosta. Comme convenu, les deux réseaux de commissions vont alors devoir se répartir leurs pourcentages : 338 millions de francs pour la Sofma et 216 millions (4%) pour Mercor.

Le hic

Alors que dans ce type d’accord, les commissions sont généralement versées sur plusieurs années en fonction de l’avancement du chantier, le 24 janvier 1995, Ziad Takieddine et Abdulrahman el-Assir, les deux hommes de la société off-shore Mercor exigent le paiement de la totalité de leurs commissions avant le 31 décembre de la même année.

Quand les politiques s’en mêlent

Dès son élection à l’Elysée en 1995, Jacques Chirac charge son ministre de la Défense, Charles Millon de lister les contrats qui posent problème. Début 1996, Jacques Chirac suspend le versement des commissions à Mercor « Pour moraliser la vie publique et politique », a reconnu récemment Charles Millon.

La lutte des clans

Or, l’affaire s’avère bien plus politique qu’elle n’y parait. En France, des soupçons de corruption se portent sur Édouard Balladur alors premier ministre. Comme candidat à la présidentielle de 1995, il aurait pu bénéficier de l’argent des rétrocommisisons pour financer une partie de sa campagne. Voilà pourquoi Jacques Chirac aurait ordonné l’arrêt du versement des commissions, ne voulant pas que celles-ci financent la campagne de son ex-rival…

Parallèlement, Libération réussit à établir le lien entre le déblocage de commissions destinées au Pakistan et un versement en espèces de 1,5 million d’euros effectué, à la même époque sur le compte de l’Association pour le financement de la campagne d’Édouard Balladur (Aficeb). Et tout cela sous les yeux d’un certain Nicolas Sarkozy alors ministre du Budget d’Édouard Balladur, ainsi que le directeur de campagne du candidat à la présidentielle

Et l’attentat de Karachi dans tout cela ?

L’attentat (AFP) à Karachi le 8 mai 2002 (14 morts dont 11 Français) serait tout simplement la conséquence de la décision de Chirac d’arrêter les paiements des commissions aux Pakistanais qui avaient aidé la France à décrocher le contrat. Un premier flux de paiement se serait immédiatement arrêté en 1996 selon Libération et un second, asséchant littéralement la filière pakistannaise, en 2001. D’où l’attentat de 2002 en signe de protestation…

Que justice soit faite

Depuis, deux juges du pôle antiterroriste du tribunal de Paris enquêtent sur l’attentat de 2002 : Yves Jannier et Marc Trévidic. L’été dernier, les familles des victimes ont de nouveau porté plainte. Une seconde enquête pour « entrave à la justice » et « faux témoignage » a alors été ouverte sous la houlette du juge du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, Renaud van Ruymbeke. Mais le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin, réputé proche du pouvoir, a jugé ces faits prescrits. Qu’à cela ne tienne, Renaud van Ruymbeke a fait appel le 7 octobre dernier et poursuit son enquête en attendant la décision de la cour d’appel. Les familles des victimes, elles, ne veulent rien lacher à tel point qu’elles viennent de demander au président de la république son audition comme témoin. Affaire à suivre…

Source:  http://www.armees.com/KARACHIGATE-Mode-d-emploi,34125.html

 

Ou trouver l’UNIF ?

Le site UNIF vient de recevoir quelques modifications. Il est désormais disponible à cette adresse : http://unif.tk .  

Nouvelle présentation de notre association, mise en forme et bannière.

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions si vous le souhaitez.

Cordialement.


Union Nationaliste & Identitaire Française

La POLYGAMIE en France. Combien cela « nous » coûte?

En France, 200 000 familles seraient concernées par la polygamie… Et la loi l’interdit (pour les Français, bien sûr…)

Et une petite vidéo, une !

FDF

.

Lire:http://dai.ly/azGnyO

Sélection pas très naturelle…

La justice vient du ciel, dit-on…

FDF

.

Un islamiste radical et son frère tués dans un raid israélien

Un responsable du groupe islamiste palestinien Armée de l’Islam a été tué mercredi, ainsi que son frère, par un raid aérien israélien. L’attaque a visé leur voiture dans la ville de Gaza pendant la fête musulmane de l’Adha.

« Les deux frères Mohammad et Islam Yassine ont été tués » dans le raid aérien contre une voiture sur une place dans le centre de Gaza, a précisé à l’AFP le porte-parole des services de santé dans le territoire, Adham Abou Selmiya, ajoutant qu’ils étaient respectivement âgés de 20 et 39 ans.
Un témoin a confirmé avoir vu un avion israélien tirer sur la voiture, de couleur blanche, qui a été coupée en deux.
« Au cours d’une opération conjointe de l’armée israélienne et du Shin Bet (le service israélien de sécurité intérieure, NDLR) une attaque a été lancée contre un haut responsable de l’Armée de l’Islam, dans laquelle Islam Yassine a été tué », selon un communiqué militaire israélien.
Une source au sein de l’Armée de l’Islam a confirmé à l’AFP sous le couvert de l’anonymat que les « deux martyrs » appartenaient à ce groupe.

Islam Yassine « était personnellement impliqué dans un projet d’attaque prévoyant l’enlèvement d’Israéliens dans le Sinaï » égyptien, selon l’armée israélienne.
Les services de sécurité égyptiens ont annoncé le 12 novembre avoir arrêté dans le Sinaï au cours des jours précédents une vingtaine d’islamistes soupçonnés d' »adhérer à une pensée extrémiste ».
Cette annonce est survenue au lendemain d’un appel du Conseil de sécurité nationale israélien invitant les touristes israéliens à quitter le Sinaï de crainte d’enlèvements projetés par l’Armée de l’Islam.
Le Hamas avait annoncé en mai 2007 avoir coupé tout lien avec l’Armée de l’Islam à la suite de l’enlèvement du correspondant de la BBC à Gaza, libéré par les forces du Hamas en juillet 2007 après quatre mois de captivité.

Source: http://tinyurl.com/23v5ykv

Prenez votre temps…

MECQUE 2010 : L’arrivée du premier vol retour prévue samedi…

Tout est bien qui finit bien. Malgré la perte de deux oudjadjs (Elhadji Alioune Mbaye et Adja Mariame Guène) aux Lieux saints de l’Islam, les 2.961 pèlerins de la mission officielle du Haj 2010 rentrent au Sénégal à partir de cette nuit, avec l’espoir de voir leurs prières exaucées par le Tout-Puissant. 

La Mecque, ville sacrée se vide lentement, mais sûrement, de son beau monde. Un monde composé de plusieurs millions de fidèles musulmans, tous acquis à la cause de Dieu Le Créateur. Ils étaient venus sacrifier aux devoirs que leur imposait le pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam et qu’ils ont effectué avec brio, mais surtout avec l’espoir de voir leurs prières exaucées par le Miséricordieux. Parmi eux, quelque 2.961 Sénégalais de la mission officielle qui ont franchi toutes les étapes de « l’épreuve », de Médine à Mousdalifa, en passant par La Mecque, Mouna, Arafat (où ils ont prié toute une journée pour que Dieu leur accorde sa Grâce) et le lancer des trois Jamrates ou la lapidation de Satan. N’empêche que durant leur séjour en Terre sainte de l’Islam, nos compatriotes, à leurs heures perdues, parcouraient les vastes rues de la cité religieuse pour faire des emplettes à offrir à leurs familles et proches…

Lu sur: http://www.lesoleil.sn/

L’islam radical inquiète le Pape… Il était temps.

Réactif un peu à retardement, notre bon Benoit XVI… Mais bon; le principal est que le sujet soit aussi évoqué dans les plus hautes sphères du Vatican…

FDF

.

Inquiétude relayée par Le Figaro qui en fait son principal titre de Une, avant une réunion des cardinaux aujourd’hui à Rome.

« Il y a un mois, l’islam radical inquiétait déjà Rome, mais sur le papier, rappelle le Figaro. Il avait fait l’objet de multiples débats et déclarations pendant les six jours du synode sur le Proche-Orient ».

Or, « cette inquiétude a tourné à la confrontation » depuis les attentats de Bagdad, le 31 octobre dernier, contre la cathédrale syriaque catholique de la capitale irakienne.

« Le Vatican ne veut pas tomber dans le piège de la surenchère, ajoute Le Figaro. Mais après ce traumatisme, la question de l’islam radical  a pris une tournure réaliste qu’elle n’avait pas, il y a encore peu, au St Siège. Il n’est dès lors pas étonnant que le pape ait placé cette question en priorité à l’ordre du jour de la réunion exceptionnelle qu’il convoque ce matin à Rome ».

L’actualité religieuse du jour est également marquée par les Assises du protestantisme qui se tiennent actuellement à Paris. L’occasion pour le Monde d’enquêter sur les protestants français : « Historiquement minoritaire, le protestantisme français apparait aujourd’hui comme un univers divisé, avec d’un côté les deux tiers de fidèles venus des églises luthéro-réformées (…) et de l’autre la poussée des églises évangélistes ou pentecôtistes, qui comptent  environ 400 000 membres ».

Ces deux branches se ressemblent sur certains points, comme sur le plan de l’appartenance politique, leur ancrage à gauche. Mais pour le reste, les différences sont nettes. Ainsi la pratique religieuse : 60 %  des évangéliques vont au temple au moins une fois par semaine, contre 9 % des réformés. On note aussi beaucoup plus d’ouverture chez les seconds que chez les premiers sur les questions d’éthique sexuelle et familiale.

A lire dans Le Monde, un reportage dans une paroisse de Paris où « émerge le projet de mêler ces deux branches ».  « Une famille recomposée », c’est le titre de l’article.

Faut-il supprimer les notes à l’école ?

Question posée par Libération qui revient sur le pavé dans la marre que viennent de lancer vingt personnalités. Elles considèrent que « la culture de la note est encore très présente dans une école française historiquement tournée vers la sélection. Démotivantes, les mauvaises notes sont vécues comme une sanction et n’apportent en les clés d’une possible progression ».

Voilà en quels termes le débat est lancé. Le ministre de l’Education nationale Luc Chatel l’a déjà balayé d’un revers de main en affirmant qu’ « on n’en est pas là ».Mais Libération rappelle que « l’école primaire en France bute depuis des années sur un noyau dur de 15 % d’élèves sortant du CM2 sans les bases minimales de calcul et de français et de 25 % ayant des acquis fragiles ».

Sur ce sujet , les opinions de Libération et de La Croix se rejoignent. L’éditorialiste de Libé Laurent Joffrin juge que « cet appel à supprimer les notes a pour vertu d’obliger la France à réfléchir sur un système scolaire ultra sélectif, et qui garde la triste habitude de préférer la sanction de l’échec à la valorisation du succès (…) ».

Dans La Croix, Dominique Quinio est sur la même ligne quand elle soutient que « la notation n’est plus pour l’élève fragile et ses parents inquiets un moyen de se reconnaître et de progresser mais une condamnation, une porte qui se ferme ».

La succession de Jean-Marie Le Pen…

Suite et source: http://tinyurl.com/265aadf