Francaisdefrance's Blog

15/11/2010

Menaces de mort contre Geert Wilders aux Pays-Bas: son auteur acquitté !

Le célèbre pourfendeur de l’islamisme est menacé de mort: la Justice acquitte son auteur…

Oh!!!  La belle dhimmitude qui arrive à point nommé. Cette merde de rappeur a vu qu’en France (Limoges) on pouvait impunément vomir sur l’Occident; il s’en prend à Geert Wilders. Il profère des menaces de mort: Devant la Justice Néerlandaise, il est acquitté !!!

Dément.

FDF

.

Une decision très bizarre de la cour d’appel néerlandaise, acquittant un rappeur qui a menaçé de mort Geert Wilders. Lisez les paroles plus bas, vous constaterez que les menaces de mort sont pourtant incontestables.

LA HAYE, 11/11/10 – La cour d’appel de La Haye a acquitté hier un rappeur qui a menacé Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté (PVV) estimant que le texte de sa chanson ne constituait pas une infraction.

.

Le rappeur, qui se fait appeler “Mosheb” (photo ci-dessus), était poursuivi pour les paroles de sa chanson intitulée ”Qui est le prochain?”, dont voici un extrait des paroles :

“Pim Fotuyn a parlé des musulmans,

Il a été abattu.

Theo van Gogh, a parlé des musulmans,

Il a été abattu.

Qui est le suivant …? (…)

je prépare une attaque contre Geert Wilders.

Et ceci avec des MOTS.

Je te  trouve affreux. Tu seras étranglé.

Tous ceux (…) qui parlent des musulmans se font tuer. “

Dans les paroles, le rappeur alterne constamment les menaces avec des mots qui les atténuent.

“Geert préfères-tu sauter du toit, ou préféres-tu recevoir des balles dans le corps?

Je suis pas un terroriste,  je suis un rappeur innocent.

Ceci est un avertissement !

Veux-tu rester en vie ?

Alors tu dois retirer ce que tu as dis (…)

Ecoute Geert, ce n’est pas une blague, la nuit dernière j’ai rêvé que je te coupais la tête. “

Wilders a lancé une procédure contre la chanson en 2007, après avoir entendu et vu le clip sur Internet.

Un tribunal de première instance avait condamné Mosheb, mais la cour d’appel a décidé l’acquittement hier.
Selon la cour d’appel, le texte ne constitue pas en soi une infraction punissable. Par contre la vidéo telle qu’elle pouvait être vue sur Youtube est une infraction. Car on pouvait y entendre également des coups de feu.
Les coups de feu ne pouvaient cependant pas être entendus sur la version originale du CD du rappeur.

La cour d’appel a conclu qu’il ne peut pas être établi si les coups de feu ont été ajoutés par le rappeur ou par quelqu’un d’autre.

Source : NIS News, via Tundra Tabloids traduction et source: Bivouac-id.

2 commentaires »

  1. Quel abruti ce « mosheb » … Les rappeurs sont censés être rebelles.
    C’est normal d’être totalement soumis à une religion ? Pauvre naze.
    Rebelle de pacotille, bouffeur de conformisme, carpette des prêcheurs.
    T’es qu’une serpillière ridicule avec ta stupide barbe de combattant à casquette.

    Commentaire par Nicolas — 15/11/2010 @ 15:37 | Réponse

  2. Un pauvre type oui.
    Mais ,je vois surtout une provocation de plus….
    Celle ci a fonctionné parce qu’il y a eu des collabos sourds et aveugles.
    Le jour où ça pétera,ils seront les premiers à tomber.

    Commentaire par henri — 15/11/2010 @ 15:56 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :