Francaisdefrance's Blog

15/11/2010

La définition du Niktamère, édition 2010…

Une petite remise à niveau de nos connaissances s’imposait. C’est fait. Car on les connait mieux de jour en jour. Ce n’est pas une évolution de l’espèce (c’est impossible) mais leurs faits et gestes se précisent. Regardez bien autour de vous. Facilement repérables. Le Niktamère peut s’appeler également « sous-merde »; C’est selon…

FDF

.

LE NIKTAMERE.  « PRESENTATION »

Le NIKTAMERE est un animal en voie de disparition dans ses pays d’origine, le Maghreb.

Par contre, il se reproduit rapidement en milieu urbain européen.

La femelle peut mettre bas entre 10 à 15 NIKTAMERES dans sa vie.

En général ils se regroupent dans des réserves naturelles (banlieues, zones industrielles) et à proximité des distributeurs de billets de banque ( C.A.F, CPAM, ASSEDIC, Services sociaux municipaux, etc.…)

Le jeune NIKTAMERE ne sort que la nuit et se déplace généralement par petit troupeaux de 5 ou 6 spécimens appelés « branleurs ».

Le NIKTAMERE isolé est un animal peureux et craintif. Il fuit devant tout être humain de bonne constitution, toutefois il s’attaque aux femmes seules et aux personnes âgées, ainsi qu’aux enfants à la sortie des écoles.

Les plus vieux NIKETAMERES, appelés CHIBANI, s’agglutinent durant la journée aux points de survie (cafés, bancs publics, parcs et marchés).

Le NIKTAMERE ne chante pas la Marseillaise: il la siffle. Il se fait enterrer en Afrique mais personne ne sait qui paie.

Il exige qu’on le respecte mais ne respecte rien.

Il veille jalousement à la virginité de ses sœurs mais cherche à baiser toutes les filles qu’il croise, d’où conflit de ses valeurs existentielles.

Ses occupations favorites sont l’incendie de voitures ainsi que le caillassage des ambulances et des voitures de pompiers et de police.

Le NIKTAMERE protège jalousement son territoire où il pratique le »bizness ». Tout intrus en est violemment chassé.. Si les intrus, généralement vêtus de bleu ou de noir, sont trop nombreux il appelle cela de la provocation et en appelle à de célèbres vedettes du showbiz.

Le NIKTAMERE est armé d’un couteau qu’il utilise pour égorger les moutons mais pas seulement…

Il répond habituellement au nom de Mohamed, Mouloud, Kader, Rachid ou Mourad.

Ses cris sont: « Nique ta mère! », « Nique la police! », « Nique la France! »

Grégaire, caractériel et indomptable, le NIKETAMERE est aux sociétés policées ce que le zèbre est aux arts équestres.

MOYENS DE TRANSPORT

Le NIKTAMERE voyage en autobus, en métro et en RER (sans ticket).

Il frappe violemment tout contrôleur qui ose lui demander son titre de transport.

Dés sa tendre enfance, il s’est entraîné à frapper principalement sa maîtresse d’école.

Pour se déplacer, le NIKTAMERE utilise également les voitures volées, les mobylettes à petit guidon (plus facile pour conduire avec des menottes) et les fourgons de police avec escorte (ceci en tout dernier recours).

Il affectionne tout particulièrement les mini-motos à échappement libre qu’il fait vrombir jusque tard dans la nuit sous les fenêtres des travailleurs *souchiens (*Le souchien – ou sous-chien – désigne, en sabir, les natifs encore appelés « Français de souche »).

IDENTIFICATION ET MODE DE VIE

Le NIKTAMERE est aisément identifiable :

1. Très bon sprinter,le NIKTAMERE peut courir très vite.

2. Très bon magicien : les objets les plus divers sautent dans ses poches lorsqu’il passe devant les étalages, ceci sans même qu’il en prenne conscience. D’où sa surprise lorsqu’il se fait attraper ; « Ji rian fait  M’sieu », « Ci pô moi, j’ti jur’».

3.  Les pattes avant sont cagneuses. Le teint est mat. La chevelure dense et noire.

4. Il porte des survêtements blancs trop larges et une casquette de base-ball posée de travers.

5. Il parle une sorte de patois, le SABIR.

Espèce protégée par diverses associations (MRAP, SOS RACISME, etc.…) subventionnées par l’Etat, le NIKTAMERE fait l’objet d’une interdiction de chasse, d’où un risque de prolifération dangereux pour l’équilibre de notre système judéo-chrétien.

Dernier point: le NIKTAMERE crache à tes pieds quand il te croise en chemin. C’est sa façon de te saluer…

6 commentaires »

  1. Un expert en anthropologie!

    Commentaire par picazo — 15/11/2010 @ 12:24 | Réponse

  2. Vivement l’ouverture de la chasse !

    Commentaire par henri — 15/11/2010 @ 12:33 | Réponse

  3. Nik’tamére,cela peut nous paraitre choquant pour nous,êtres humains,mais pour eux les animaux,c’est une pratique courante

    Commentaire par picazo — 15/11/2010 @ 14:15 | Réponse

  4. Excellent ! C’est tellement vrai !

    Je me suis bien marré.

    Je tiens à signaler qu’il existe aussi des ramifications de l’espèce NIKTAMERE qui ont été signalées mais dont on a jamais réussi à rapporter une seule image telles que :

    Le curieux triple-Z (nom scientifique : Zihav-Zarma-Zinkou) qui lance ce cri du même nom quand on lui demande simplement de s’expliquer sur quelquechose. On en a vu à la sortie du RER…

    Le Hèmsieumsieumsieu qui est apparemment le petit du Triple-Z (mais personne ne sait en fait).
    Ces dernier ce déplacent aussi en troupeau.

    Et le suprenant V’zichidenlaglèrfilmadikeusse espèce solitaire très répandue qui fronce les sourcils en montrant ses dents et ponctuant ses déplacement incessant de petits cris que l’on pourrait écrire « T ». On ne sait pas vraiment à quoi il ressemble. On ne sait pas ce qu’il veut vraiment non plus. Mais on sait au moins une chose : il n’est pas là pour nous aider.

    Commentaire par Nicolas — 15/11/2010 @ 15:28 | Réponse

  5. Le « Niktoulemonde » est un « Niktamère » évolué qui vit dans les grands hôtels et les résidences Suisses. Il se frotte aux politiques et pour quelques petits services commerciaux, se gave allègrement des bienfaits que lui reversent les décideurs de notre société. Le « Niktoulemonde » à muté d’apparence pour la cause et c’est tout de gris vêtu et millions en poche, qu’il se voit muté à la direction de grosses sociétés sous l’oeil bienveillant et corsé des humbles Souchiens.

    http://lechevalierfrancois.over-blog.com/article-dossier-les-hommes-de-l-ombre-de-la-republique-djouhri-bourgi-takieddine-falcone-gaydamak-ma-84387907.html

    Commentaire par max — 02/09/2012 @ 18:00 | Réponse

  6. Merci d’avoir émerveiller cette semaine !

    Commentaire par Flow — 08/10/2012 @ 19:16 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre à Nicolas Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :