Francaisdefrance's Blog

11/11/2010

Lettre ouverte de l’ancien Maire de Genève (Claude Haegi) à Mme Viviane Reding au sujet de l’Immigration.

Claude HAEGI (Ancien Maire de Genève)

Président des Fondations Denis de Rougemont pour l’Europe et Européenne FEDRE pour le Développement durable des Régions.

Ancien Maire et Président du Gouvernement genevois

Ancien Président du Congrès des Pouvoirs locaux et Régionaux du Conseil  de l’Europe

******************************************************************************************************

Genève, le 10 novembre 2010

LETTRE OUVERTE  A  MADAME  REDING COMMISSAIRE  EUROPEENNE

Madame la Commissaire Européenne,

L’immigration est un sujet extrêmement  sensible et devrait donc être traité avec infiniment de précaution. En charge de la Justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté, vous avez donné de la voix pour exprimer vos indignations concernant les décisions françaises touchant les Roms. Ignorant que la France est depuis longtemps l’un des pays les plus ouverts et accueillants, ce qui n’est pas sans lourdes conséquences,  vous en avez fait votre bouc émissaire et dans votre élan, vous avez perdu le contrôle de vos mots. Comparant la France à l’Allemagne hitlérienne et évoquant la Shoah, vous avez soulevé une vague de légitime indignation.  Dire ensuite, après l’usage de mots clairs et graves dans leur portée, que ce n’était pas ce vous vouliez exprimer, devient troublant dans l’exercice d’une fonction de l’importance de celle qui vous a été confiée. Le problème des Roms,  qui n’est pas nouveau  mais s’est amplifié, ne se limite pas à la France et à la Roumanie.  Il touche l’Europe et c’est faire preuve d’une singulière hypocrisie que de ne pas le dire. Dans ce registre particulier,  comme vous le souhaitiez, vous avez acquis de la notoriété.  Des parlementaires européens qui devraient regarder comment ces problèmes sont gérés et vécus dans leur propre pays  ont emboîté votre pas et se plaisent à tancer le France.  Mais sur ce ton rien ne s’améliorera alors que l’enjeu est si grand et le dialogue des cultures incontournable. Maire de ma Ville (Genève), j’avais conçu une carte de vœux représentant sur un fond de rose des vents,  deux mains se serrant, l’une  blanche,  l’autre noire et j’avais  ajouté de ma main le mot « Solidaires ».  Mais comment l’être efficacement ? De mes expériences pratiques, notamment à travers le Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l’Europe,  j’ai acquis la conviction que même les régions les plus ouvertes et généreuses avaient une limite quantitative dans leur capacité d’accueil. Ne pas en tenir compte nous expose à des tensions, puis des conflits, de l’intolérance, de la xénophobie et du racisme.  Vouloir l’ignorer pénalise directement ceux que l’on dit vouloir protéger. Une personnalité intellectuelle africaine relevait qu’une migration ne pouvait se faire que sur les choix du pays d’accueil. J’ajoute à cela la volonté locale, celles des autochtones avec lesquels il faut créer des conditions qui leur permettront de découvrir  l’enrichissement partagé que peut apporter une immigration adaptée.  La Chancelière allemande vient de proclamer  l’échec de la politique multiculturelle de son pays. « L’Allemagne est marquée par ses valeurs chrétiennes, par ses valeurs juives » a-t-elle ajouté. L’Europe aussi. Que signifie cette constatation ? Que le comportement d’étrangers ne montrant pas le désir de s’adapter à la société allemande crée un inconfort social et des crispations dans la population. Ce n’est pas qu’en Allemagne que cela  est  ressenti. Plutôt que de jeter l’opprobre sur ceux qui expriment  des inquiétudes  et de jouer les censeurs,  demandons-nous ce que nous pouvons faire pour  réussir l’ accueil  de personnes  qui  respecteront  nos cultures,  comme nous devons le faire dans d’autres régions du monde.  L’Europe  n’est pas  composée de territoires vierges mais de 2000 ans de riches histoires. Vous m’avez dit dans un aparté, que je ne peux oublier, tout le mal que vous pensiez du Gouvernement suisse qui  eut tort, selon vous, de soumettre au peuple l’initiative contre les minarets ! La réponse du Souverain, certes malheureuse à plus d’un titre mais à prendre en considération, vous la connaissez et l’avez retenue  au premier degré sans comprendre qu’elle exprimait  les mêmes réactions identitaires que celles des Allemands et d’autres européens. Droite dans vos bottes, vous persistez et signez au moment de la récente sortie  du rapport sur la citoyenneté européenne  en  déclarant  que vous vouliez  « que les citoyens européens puissent  s’installer  à l’étranger sans soucis et qu’ils  devraient  avoir les mêmes droits où qu’ils se trouvent » ! Quelle inconséquence. Pas la moindre allusion à l’emploi, au logement et à une certaine maîtrise de la langue locale. On vous offre aujourd’hui à Genève une tribune sans contradicteur. C’est l’occasion d’y développer une  autocritique sans complaisance. La matière ne vous manquera pas. S’il devait en être ainsi, alors bienvenue Madame  la Commissaire.

Claude HAEGI

Viviane Reding

*****************************************************************************************************

La vice-présidente du Front National, Marine Le Pen, a déclaré mercredi sur Europe 1: « Je ne suis pas islamophobe. Je suis probablement une des dernières à défendre la laïcité. » Elle intervenait à propos des critères nécessaires pour produire de la viande halal, avançant que « un personnel qui n’est pas musulman et qui touche de la viande hallal rend cette viande impure à la consommation ». « Permettez à ceux qui n’ont pas envie de se soumettre (au halal) de pouvoir ne pas s’y soumettre », a-t-elle déclaré.

***************************************************************************************************

Attitude actuelle de la « France » sur l’Immigration : se cacher derrière les autres pays….comme ci-dessous :


Quand tu es dans la merde … je veux dire VRAIMENT dans la merde …regarde droit devant, fais semblant de rien et surtout, surtout … ne dis rien et essayes de t’assimiler à ceux qui t’accueillent !

Source: DB

Un commentaire »

  1. Là on est vraiment dans l’exemple type de ce qui fait couler la France. Des élus qui montent au créneau avec plein d’idées prémachées, bien mielleuses et complaisantes à l’égard de l’envahisseur, au moindre bruissement dans la forêt du problème de l’immigration. Ils s’essuient alors les pieds sur leur propre pays et se retrouvent avec une grosse morve qui pend au bout de leur nez sans s’en apercevoir. J’espère qu’elle saura se moucher convenablement avec cette lettre ouverte.

    Commentaire par Nicolas — 14/11/2010 @ 08:17 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :