Francaisdefrance's Blog

10/11/2010

Un « Montpelliérain » multirécidiviste (Yasser Guerziz) prend trois ans pour cambriolage

Trois ans ferme pour le pro du cambriolage.

Trois ans ferme pour le pro du cambriolageDR 

Chances pour la France… Ecoeurant. Il prend la peine-plancher, ce con. En étant multirécidiviste… Et il se fout de la g…. des juges, en outre. Quand est-ce que l’on applique le retour au bled? Ca devient urgent, là!

FDF

.Publié à 11 h 25 – « J’hallucine sur ce qu’on me reproche ! Des cambriolages, j’en ai commis trois, pas cinquante ! Il faudrait une bande organisée pour en faire autant en si peu de temps ! » Yasser Guerziz se défend comme il peut devant le tribunal correctionnel. Ce Montpelliérain de 45 ans est un cauchemar pour les policiers de la brigade des cambriolages : pour eux, c’est l’un de ces voleurs professionnels qui font des dégâts considérables en ville et qui, lorsqu’ils sont attrapés, ne reconnaissent jamais rien. Il affiche déjà dix-sept condamnations au casier, dont huit pour des séries de dizaines de casses.

« Mais rien qu’en filature, on vous remonte sur cinq cambriolages !

Ne dites pas que vous n’en avez fait que trois ! », le tance la présidente du tribunal. L’enquête de la sûreté départementale l’épingle même sur cinquante vols par effraction, commis en trois mois, entre février et mai 2010, date de son arrestation. Avec, à chaque fois, la même façon de procéder : des cambriolages commis entre 21 h et 22 h, en ville, sur des habitations au rez-de-chaussée ou au 1er étage, avec hi-fi, bijoux ou vêtements emportés. Il se déplaçait parfois avec son beau-fils mais aussi avec sa compagne, qui attendait dans la voiture.

L’enquête a également permis d’interpeller l’un de ses principaux receleurs, Mourad, dit “Tonton”, se déplaçant en béquille et chez qui une partie du butin a été retrouvée.

Guerziz se défend d’être un pro mais il reconnaît quand même utiliser des gants de chirurgien, « pour ne pas laisser d’empreinte ». Tout comme il explique « passer uniquement par les fenêtres, je suis jamais passé par une porte ».

Pour le reste, il livre des explications alambiquées. Comme ces supposés voyages qu’il aurait effectués au Maroc au moment des faits, or son passeport n’affiche pas les tampons correspondants. Il affirme avoir donné des bakchichs aux douaniers pour qu’ils n’y figurent pas…

Ou comme l’argent retrouvé chez lui, près de 5 000 € en liquide, lui qui ne travaillait plus au moment des faits. « L’argent, je l’ai gagné au casino à Palavas ». Mais les vérifications effectuées n’ont rien donné…

Idem pour les nombreux objets volés retrouvés à son domicile, « une véritable caverne d’Ali-Baba », selon le tribunal. « Ces objets, je les ai achetés sur le cours Gambetta. Tous les jours, entre 17 et 19 h, les cambrioleurs vendent leur butin », ose-t-il.

Il s’attire les railleries du parquet qui requiert contre lui deux ans de prison ferme : « Il arrêterait de voler pour acheter des objets aux cambrioleurs ? Ça ne cadre pas du tout ! »

Le tribunal n’a pas non plus été convaincu par ses explications : s’il a été relaxé pour une partie des cambriolages, il a écopé de la peine plancher maximale, soit trois ans de prison.

 

Source: http://tinyurl.com/2v8hgbo

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :