Francaisdefrance's Blog

08/11/2010

Message des archevêques d’Irak aux Chrétiens de France…

Il faut qu’ils abandonnent le terrain, et vite. Qu’ils reviennent en terres chrétiennes où l’on a grand besoin d’eux pour enrayer l’invasion islamiste. S’ils restent là-bas, je ne donne pas cher de leur vie…

FDF

.

L’appel au secours des chrétiens d’Irak.

Une veillée organisée par les chrétiens de Bethléem, en mémoire du massacre dont ont été victimes ceux de Bagdad.
Une veillée organisée par les chrétiens de Bethléem, en mémoire du massacre dont ont été victimes ceux de Bagdad. Crédits photo : MUSA AL-SHAER/AFP

Un message adressé par les cinq archevêques du pays a été lu dimanche dans toutes les églises de France.

» Survivant du massacre de la Toussaint, Talal veut prendre le chemin de l’exil

L’onde de choc est terrible et l’appel au secours, poignant. Moins d’une semaine après l’attentat qui a visé la cathédrale syriaque catholique de Bagdad, les cinq archevêques d’Irak viennent d’adresser un message implorant la compassion de leurs «frères de France». Dimanche, ce texte a été lu dans toutes les paroisses du pays. Il n’y a pas une Église catholique du monde qui ne se mobilise, par la prière et la solidarité, pour venir en aide aux chrétiens irakiens, encore désignés après l’attentat, par al-Qaida, comme des «cibles légitimes».

Les cinq archevêques écrivent: «Notre calvaire est lourd et il nous paraît long. Le carnage qui a eu lieu à la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel Secours de Bagdad, avec 58 morts, parmi lesquels deux jeunes prêtres et 67 blessés dont un prêtre, nous a profondément secoués. Nous perdons la patience, mais nous ne perdons pas la foi et l’espérance. Cet événement d’une telle ampleur qui se produit juste après la tenue du synode nous choque encore plus. Ce dont nous avons besoin c’est de votre prière et de votre soutien fraternel et moral. Votre amitié nous encourage à rester sur notre terre, à persévérer et à espérer. Sans cela nous nous sentons seuls et isolés. Nous avons besoin de votre compassion face à tout ce qui vient toucher la vie des innocents, chrétiens et musulmans. Restez avec nous, restez avec nous jusqu’à ce que soit passé le fléau. Que le Seigneur nous protège tous.».

Ces cinq-là – Athanase Matti Matoka, archevêque de Bagdad des Syriens, Louis Sako, archevêque de Kirkouk des Chaldéens, Emil Nona, archevêque de Mossoul des Chaldéens, Basile Georges Casmoussa, archevêque de Mossoul des Syriens, Bachar Warda, archevêque d’Erbil des Chaldéens – étaient, il y a encore quinze jours, à Rome pour participer au synode sur le Proche-Orient. Avec eux, Benoît XVI avait invité pour agir tous les évêques et experts religieux des dix pays de cette région du monde, de façon à endiguer le phénomène de diaspora des chrétiens vers l’Occident et à renouveler un dialogue avec les musulmans modérés, contre l’islam radical.

Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, avait aussi été invité par le Pape à ce synode, conclu le dimanche 24 octobre après deux semaines de travaux. Vendredi, à Lourdes, il a lu l’appel des évêques irakiens devant la centaine d’évêques français réunis en assemblée plénière, André Vingt-Trois n’a donc pas caché sa «grande émotion» en assurant, dans une réponse écrite, de la «prière» et du «soutien et l’amitié» des catholiques de France. Ils «ont été profondément choqués», assure le président des évêques. Ils appuient, dit-il encore, «votre désir légitime de demeurer sur votre terre où les chrétiens sont présents depuis les premiers siècles».

«Violence absurde»

En conclusion, l’archevêque de Paris a assuré : «Nous parlons de vous autour de nous et nous insistons pour que les instances internationales prennent la mesure de votre détresse et agissent avec fermeté.» Mais il a aussi souhaité «que l’Esprit de Dieu (…) fasse grandir dans le cœur de tous les hommes, de quelque religion qu’ils soient, le désir de la paix véritable et de la justice».

Dans sa cathédrale, Notre-Dame de Paris, une messe est organisée ce dimanche, à 18 h 30, par l’Œuvre d’Orient, à l’intention des victimes de cet attentat. À Rome, cette semaine, Benoît XVI s’est dit «profondément touché» par ces «attaques barbares». Le Pape a condamné «cette violence absurde, d’autant plus féroce qu’elle a touché des personnes sans défense, rassemblées dans la maison de Dieu, qui est une maison d’amour et de réconciliation»…

Suite et source: http://tinyurl.com/24g6pkc

Un commentaire »

  1. Ayant pris connaissance de l’Appel à nos frères de France, la Paroisse réformée de Fribourg (Suisse) a voulu faire un signe d’amitié vis-àvis des 5 archevêques d’Irak, signataires de l’appel.
    Nous avons rédigé un texte de solidarité que nous avons fait signer à nos paroissiens. Notre problème est celui de l’adresse postale des 5 archevêques signataires de l’Appel. Est-il possible de les faire parvenir à mon adresse e-mail.
    Avec remerciements et mes cordiales salutations. Jean Widmer

    Commentaire par Jean Widmer — 28/11/2010 @ 19:37 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :