Francaisdefrance's Blog

31/10/2010

Le Hezbollah libanais a reçu des missiles M-6002; pas bon pour Israël, ça…

Des soldats du Hezbollah en 2008.
Des soldats du Hezbollah en 2008.

Le Figaro dévoile les unités logistiques en Syrie et au Liban qui permettent au Parti de Dieu de renforcer son arsenal.

En janvier dernier, une alerte clignota sur les écrans radar des services de renseignements américains. Le transfert de 26 missiles M-6002 était repéré quelque part entre Damas et la frontière syro-libanaise. De fabrication syrienne, ces engins balistiques d’une portée d’environ 250 km auraient été livrés au Hezbollah libanais, pour lui permettre de frapper Israël en profondeur.

«De source indépendante, nous n’avons pas eu confirmation de ce transfert hautement sensible de missiles à technologie iranienne, qui se déclinent en versions guidées et non guidées», affirme un militaire français, proche du dossier. En revanche, peu après, des informations parvenaient à Paris sur la chaîne d’approvisionnement en armes du Hezbollah, c’est-à-dire l’un des pans les plus secrets de son fonctionnement.


Allié de l’Iran et de la Syrie, le Parti de Dieu dispose de trois structures logistiques dédiées au transport de ses armes – 40.000 roquettes environ – et de ses personnels – plus de dix mille combattants – selon une note «Confidentiel défense», que nous avons consultée. La première est l’unité 108, celle qui a vraisemblablement «pris en compte» les missiles M-6002. Son «bureau principal» est à Damas. L’unité 108 est chargée d’assurer le transport des armes et des munitions entre ses sites de stockage implantés en Syrie et d’autres infrastructures situées à la frontière syro-libanaise, où la milice chiite a renforcé ses bases. Cette «unité» est subdivisée en «dépôts habituels» et dépôts dits «de réserve». Les premiers sont situés près de Damas, à Douma, non loin de la capitale syrienne, et près d’Adra, juste à côté de l’aéroport de Damas – proximité bien utile quand on sait que la plupart des armes viennent d’Iran par avion. Les sites de réserve se trouvent, eux, dans la région d’Alep, de Homs et de Tartous, toujours en Syrie…

Suite et source: http://tinyurl.com/2asd7q3

Un commentaire »

  1. l’armée israélienne a déjà prouvée sa redoutable efficacité,même en encaissant quelques coups,mais étant ancien militaire moi-même ,je sais que le mossad a depuis longtemps repérés ces problèmes ,et étant dotés d’une aviation puissante, saura y faire face,malheuseusement c’est encore le Liban qui prendra les coups.

    Commentaire par marco — 01/11/2010 @ 11:55 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :