Francaisdefrance's Blog

13/10/2010

Profanation d’une église à Besançon (Doubs): personne ne « condamne » ?

Ahhhhhhhhhhh, c’eût été une mosquée, nul doute que les « je condamne », les « tout sera mis en oeuvre », les « c’est un crime odieux », les « la communauté musulmane demande la tête des coupables » et j’en passe, auraient fusé de tous cotés. Mais dans le cas présent, c’est une église… Personne ne s’insurge; mis à par le curé qui ira timidement porter plainte… Pas mal, non?

FDF

.

Doubs : profanation de l’église de la Madeleine !

 

Besançon.

C’est un lecteur qui nous a alertés. « Vous vous rendez compte ? » En arrivant ce dimanche à l’église, il a été à juste titre révolté de constater que les portes étaient couvertes d’inscriptions injurieuses. « C’est inadmissible que l’on s’en prenne ainsi à des lieux de culte. Qu’il s’agisse de synagogues, d’églises, de temples ou de mosquées, tous ont droit au respect ! »

Notre lecteur s’en est ouvert au curé de l’église qui selon lui s’est réservé le droit d’aller porter plainte. Sachant que les services municipaux ne devraient pas tarder à recouvrir les inscriptions injurieuses qui, pour écrites en anglais « All catho are bastards », associés au A cerclé d’anarchie ponctué des trois points de ’’mort aux vaches’’n’en proclament pas moins que « Tous les catholiques sont des salopards ». Injustifiable et inacceptable.

source : publié dans l’Est Républicain

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :