Francaisdefrance's Blog

11/10/2010

Fermer les portes de l’Allemagne aux immigrants musulmans…

Thilo Sarrazin fait des émules…

FDF

.


Une nouvelle controverse ravive le débat sur l’immigration en Allemagne suite à la déclaration de Horst Seehofer, le premier ministre de l’État de Bavière, (membre de la coalition d’Angela Merkel) qui a dit que l’Allemagne ne devrait plus accepter d’immigrants arabo-musulmans. Juste après la rencontre du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avec la chancelière Angela Merkel à Berlin, où elle a réaffirmé que les négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE restaient “ouvertes mais sans aucune garantie,” Seehofer a appelé à empêcher dorénavant, certains groupes d’immigrer en Allemagne.

“Il est clair que les immigrants en provenance de milieux culturels différents, comme la Turquie ou les pays arabes, ont des difficultés,“ a-t-il dit au magazine hebdomadaire Focus News. “Ce qui m’amène à la conclusion que nous n’avons pas besoin de plus de migrants en provenance de ces milieux culturels.”

Lors d’une conférence régionale du parti, M. Seehofer a également déclaré que le concept du multiculturalisme du Parti des Verts avait échoué. “La réalité nous montre que le multi-culti est mort “ dit-il.

L’opposition demande des excuses

Les remarques de Seehofer font couler beaucoup d’encre.  Le leader parlementaire du Parti Vert, Renate Kuenast, a accusé M. Seehofer du populisme de droite et a exigé des excuses.

Ehrhart Koerting, le ministre  de l’Intérieur de la Etat-ville de Berlin, qui est social-démocrate , a accusé Seehofer de «stigmatiser» certains immigrants et de compromettre la paix intérieure.

Les membres de la coalition d’Angela Merkel, composée de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) et de l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU), ont exprimé des réserves sur les commentaires du leader bavarois.

[…]

Débats en cours

Depuis août, le débat fait rage en Allemagne après  que Thilo Sarrazin, de la Banque centrale, a du démissionner après avoir déclaré que le pays devenait  plus “bête” à cause  des immigrés musulmans peu instruit et improductifs, et de leurs enfants.


Source : DW-World.de

Extraits traduits par Bivouac-ID.

Source:  http://www.bivouac-id.com/2010/10/10/le-premier-ministre-bavarois-veut-fermer-les-portes-de-lallemagne-aux-immigrants-musulmans/

3 commentaires »

  1. Il ne faut pas fermer la porte !!!
    Mais l’ouvrir dans le sens de la sortie…
    En les aidant avec un grand coup de pompe dans le cul !

    Commentaire par henri — 11/10/2010 @ 21:40 | Réponse

    • faites gaffe ,les mots qui tuent,j’ai deja raconte,mon histoire ,condamne pour avoir prononcer, le mot bol de rizdans un super marche,devant un vigilepour une erreur de 0,65 centimes d’euros,alors engros 1 mois de prison avec sursis 15h06mn de GAV6114,04 centimes d’euros 2 ans de credit chez sof….?,pour un connard de 30 ans mon cadet,par charite chretienne ,je lui demandais des excuses ,le pire la nana n’estais pas asiatique,voyons madame ce n’est pas un bol de riz que je vous demande de me rembourser,a partir de ce moment làje suis entre dans un monde que je n’ai jamais connu,pour cause je suis ne le 06/01/1946,je reste a la disposition,des personnes qui voudraient plus d’explications amicalement CC

      Commentaire par Jeanne d'Arc — 12/10/2010 @ 18:15 | Réponse

  2. A reblogué ceci sur L'horreur islamique à l'âge des ténèbres نet a ajouté:
    Et supprimer ceux déjà entrés…

    Commentaire par mathesisuniversalis — 06/01/2016 @ 18:20 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :