Francaisdefrance's Blog

04/10/2010

Le corps médical lance un appel contre les agressions !

Ils menacent de partir… Par la fautes des sous-merdes qui les agressent. Il y a un choix à faire: des médecins, on en a TOUS besoins. Des racailles, on n’en n’a pas besoin… Je soutiens le corps médical dans toutes ses actions pour se faire entendre au sujet de ces agressions. Ce blog leur est ouvert…

FDF

PIERREFITTE – STAINS

Ils n’en peuvent plus des agressions !

Médecins, infirmiers, pharmaciens ou kinés de Stains et Pierrefitte ont défilé samedi lors d’une matinée santé morte. Ils lancent un appel pour que cessent les violences les visant.

«Cela fait vingt ans que je travaille à Pierrefitte, j’y suis la seule pédiatre libérale, j’aime mon métier, mes patients sont adorables, mais ce n’est plus tenable. J’ai été agressée deux fois, la dernière il y a deux ans avec un poignard sur le cou. Ma femme de ménage l’a été quatre fois à ma place.



J’ai dépensé une fortune pour sécuriser mon cabinet. Mais à la prochaine agression, je m’en vais. Seulement, qui va me remplacer? Personne ne veut venir travailler ici. Récemment, une urgentiste a fait machine arrière au dernier moment, effrayée par les récentes agressions. »

Françoise Dupré, 55 ans, n’est pas seule à en avoir « gros sur le cœur ». Médecins, infirmiers, dentistes et pharmaciens, kinés et responsables de laboratoires d’analyses, tous les professionnels de santé de Pierrefitte-sur-Seine et Stains ont observé, samedi, une matinée santé morte à l’initiative de leurs deux associations locales. Derrière des pancartes « Stop à la violence », une centaine d’entre eux ont défilé entre les marchés des deux villes et fait signer une pétition qu’ils adresseront à la ministre de la Santé et au président de la République.

Les élus demandent un commissariat à Pierrefitte

« Nous voulons interpeller les pouvoirs publics, mais aussi la population. Ce sont vos enfants qui nous agressent! » Jean-Baptiste est l’une des dernières victimes. Le 27 juillet, à 16 heures, cet infirmier s’est fait attaquer par quatre ados dans un hall du Clos-Saint-Lazare. « Il y a dix ans, je m’y étais fait voler mon téléphone portable. Cette fois, c’est ma voiture et avec un pistolet sur la tête! La police les a vite retrouvés mais depuis je ne suis pas à l’aise. Et comme beaucoup, je réfléchis à partir. »

Beaucoup de ces victimes soulignent que la police est intervenue rapidement et efficacement. Mais le maire de Pierrefitte-sur-Seine, Michel Fourcade (PS), qui était du cortège (le maire de Stains, Michel Beaumale, PCF, les a rejoints en fin de manifestation), estime que leur sécurité ne peut être assurée qu’avec un commissariat à Pierrefitte. « Avec l’arrivée de la tangentielle et du tramway, il nous faut plus que jamais ce commissariat. Nous sommes passés de 170 policiers en 2000, à 133 en 2008 et 124 en 2010 au commissariat de Stains. Et les renforts de Paris ne peuvent pas intervenir dans la minute. » Baume au cœur des praticiens, une petite centaine de patients ont rejoint la manifestation. « C’est la première fois de ma vie que je manifeste, avoue Grazyna, une habitante de Pierrefitte. Mais cela me tient à cœur. Notre docteur suit notre famille depuis trente ans. S’il s’en va, s’ils s’en vont tous, qui nous soignera? Sans médecin, on meurt. »

Source: http://tinyurl.com/2foy6wy

En cas d’attaque par un pays étranger, on est mal…

Il est bien évident si « le paquet » est mis sur nos forces militaires qui se font massacrer en Afghanistan ou ailleurs pour des causes perdues d’avance, il ne reste plus grand monde pour défendre la France en cas d’agression de l’extérieur… Et si en outre on coupe les robinets… Mauvais plan; très mauvais plan…

FDF

.

La Défense au pain sec !

Les budgets 2011 à 2013 risquent de subir des coupes drastiques. Combien ? Au pire, c’est près de 5 milliards d’euros qu’il faudrait « économiser » – c’est du gros. La Défense fera donc les frais des efforts de réduction des déficits publics.

Si on est un peu rêveur, on peut imaginer que la loi de programmation militaire de 2009-2014 sera maintenue. A quoi s’attendre ? La Défense venait juste de chiffrer sa réorganisation et obtenu les crédits nécessaires à sa mise en œuvre. Le chéquier restera-t-il dans les tiroirs de Matignon ? Ce serait une première, jamais une loi de programmation militaire n’a été autant mise à mal au quasi lendemain de son approbation et validation par le Parlement. A l’aube de lendemains incertains, cette coupe sombre est plus irresponsable qu’insensée et risque fort de fragiliser notre pilier de dissuasion n’ayant rien d’autre à opposer à toute agression que le feu nucléaire, voire plus rien du tout. Notre dissuasion étant le prochain poste de Défense qui risquerait de sauter. A trop vouloir tirer sur les dépenses en la matière, nous risquons d’atteindre un point de dissuasion dont la crédibilité, non soutenue par une Défense classique moderne et de bon niveau, perdrait de sa substance et gagnerait en obsolescence avec l’effet pervers d’un démantèlement à terme.

Reculade

La modernisation de nos armées, voulue et transcrite dans le Livre blanc de la Défense de 2008 – signé par le président Nicolas Sarkozy – devra être réexaminée, avec, en prime, une réelle diminution des effectifs.

Il faut cependant se rendre à l’évidence et admettre qu’il faut économiser sur tous les postes, mais si cette économie doit passer par des réductions d’effectifs, de dotations et de modernisations, modifiant significativement notre voilure de défense nationale, nous ferions bien d’y réfléchir, toute destruction de pan de défense étant définitive . Économie qui nous éloignera de notre niveau actuel d’équipements, très minimaliste en termes de réelle crédibilité de défense. Il ne nous restera plus que l’OTAN pour répondre à nos problèmes de protection. C’est peut être un des objectifs d’ailleurs. A l’heure ou ces lignes sont produites, personne ne peut dire quel sera l’effort chiffré qu’exigera l’Etat de la part de la Défense mais derrière les évocations d’économies se profilent souvent les mauvaises nouvelles. La Défense n’a plus grand-chose à céder pour adoucir l’effort à venir ; l’immobilier et les fréquences radio disponibles à la vente ont été réalisés.

C’est un peu facile de « taper » la Défense ; ses membres, disciplinés, n’ont pas le pouvoir de nuisance de certaines catégories…

Source: http://tinyurl.com/2vn73no

Les lacunes de nos étudiants. Rien d’étonnant que tout le monde mélange tout…

Ca ne m’étonne plus que la xénophobie soit devenue un crime, aux yeux de certaines lois. Car parmi les étudiants dont il est question plus bas, il faut bien se douter qu’un jour, certains d’entre eux auront des postes « décisionnaires ». Grave…

FDF

.

Être xénophobe, c’est quoi ? L’an dernier, un quart des étudiants de Paris-XIII n’ont pas su répondre au quiz proposé par la fac. Et un homicide ? « Pour beaucoup, c’est un meurtre à domicile », soupire Michel Mathieu-Colas, qui y enseignait les lettres jusqu’à l’an dernier. Sporadique ? Un « drogué du sport », ont jugé les adeptes de l’anglicisme.

Quant à la gérontologie, certains l’ont définie comme l’étude des… fossiles. « On peut en rire, mais au fond, c’est très grave pour leur avenir car au-delà de l’orthographe, on parle de compréhension de mots évidents », poursuit le prof retraité. Les principales lacunes des jeunes adultes ont trait à la grammaire et à la conjugaison. « Cette génération ne connaît pas le participe passé. Pour les livres que j’ai lus, c’est rare d’avoir le s », constate Bernard Fripiat, coach en orthographe . Les accords, mal maîtrisés, leur font mélanger futur et conditionnel, écrire « rosent » au lieu de roses au pluriel, mettre un s à mille… « Comme ils ont du mal à conjuguer envoyer, ils biaisent et écrivent plutôt je vous fais parvenir », poursuit-il.

Source: http://tinyurl.com/2vqo62m

Bosnie: ils n’en n’on pas assez pris dans la gueule…

Un barbu « modéré »…

Un « modéré », comme ils disent… On va voir ce qu’il va « modérer », en Bosnie… Au lieu de massacrer l’opposition (s’il en reste une…) en égorgeant ses membres, ils les fera peut-être pendre… Ca doit être ça, un islamiste « modéré »…

FDF

.

Le candidat Bakir Izetbegovic arrive en tête des suffrages pour le poste de représentant musulman à la présidence collégiale de Bosnie, devançant Haris Silajdzic, personnalité de la communauté musulmane du pays depuis la guerre, selon des résultats partiels des élections générales.
Bakir Izetbegovic, 54 ans, qui est le fils d’Alija Izetbegovic, président de la Bosnie et figure de proue de la communauté musulmane pendant la guerre de 1992-95, obtient 33,49% des suffrages, selon 47% des bureaux de vote dont les scrutins ont été dépouillés, selon la Commission électorale.
Il devance très nettement Haris Silajdzic, qui se représentait de nouveau au poste de membre musulman de la présidence collégiale, et qui n’obtient que 26,74%, arrivant même en troisième position après Fahrudin Radoncic, un homme d’affaires propriétaire du plus grand groupe de presse du pays, qui recueille 31,73% des voix, selon ces mêmes résultats partiels.
Bakir Izetbegovic est considéré comme un modéré et un partisan du dialogue avec les Serbes de Bosnie face à Haris Silajdzic, dont les positions sont beaucoup plus intransigeantes, en particulier en direction des Serbes.
Dans une interview récente à l’AFP, Bakir Izetbegovic avait tendu la main en direction des Serbes de Bosnie pour relancer les réformes dans le pays.
« Le temps des conflits est passé (…) On doit tenter le dialogue », avait-il ajouté.
« La communauté internationale (le) veut et 90% des citoyens de Bosnie-Herzégovine le veulent », avait poursuivi M. Izetbegovic.
« Si on ne peut pas s’aimer, soulignait-il, faisons des efforts pour vivre mieux, c’est tout ».
La présidence collégiale de Bosnie comprend trois membres, un Musulman, un Serbe et un Croate.
Pour le poste de représentant croate, par contre, le titulaire sortant Zeljko Komsic dispose d’une solide avance sur ses concurrents avec 55,64% des suffrages.
Chez les Serbes de Bosnie, le titulaire sortant Nebojsa Radmanovic, 50,05% des suffrages, est talonné de près par Mladen Ivanic, qui recueille 47,15% des voix, selon ces résultats partiels.
Mladen Ivanic est le candidat d’une coalition des partis d’opposition à Milorad Dodik, Premier ministre sortant et homme fort de la Republika Srpska, l’entité des Serbes de Bosnie.

.
Source: http://tinyurl.com/26bog8e

Le dhimmi (étranger)du jour est…

…Le président allemand Christian Wulff !


« Le président allemand Christian Wulff a profité dimanche de son discours à l’occasion du 20e anniversaire de la réunification pour inviter les Allemands à plus de respect et de solidarité envers les étrangers. Il a également souligné que l’islam avait sa place en Allemagne, et que « le christianisme et la judaïté appartiennent sans nulle doute à l’Allemagne. C’est notre histoire judéo-chrétienne. Mais désormais, l’islam aussi fait partie de l’Allemagne ».

«Nous sommes un peuple. Cet appel à l’unité doit aujourd’hui être une invitation adressée à tous ceux qui vivent chez nous», a-t-il déclaré à Brême, dans le nord de l’Allemagne.

Le chef de l’Etat, qui joue essentiellement un rôle honorifique, a rappelé que dans le même temps, l’Allemagne exigeait de ses émigrés le respect des valeurs inscrites dans sa Constitution. Etre chez soi en Allemagne signifie ainsi, à ses yeux, respecter la Loi fondamentale et s’en tenir à ses règles.

«Celui qui ne le fait pas, celui qui méprise notre pays et ses valeurs, s’expose à une résistance résolue de nous tous, dans notre pays», a-t-il continué. C. Wulff a ajouté que la société restait vigilante face à ceux qui abusent de la collectivité. L’Etat social, a-t-il ainsi souligné, n’est pas «un magasin en libre service».

L’Allemagne, qui compte sur son sol quatre millions de musulmans, essentiellement d’origine turque, a été agitée ces dernières semaines par un houleux débat sur le rôle de l’immigration. (Vu ici). »

Source: http://tinyurl.com/2b8n9sx

Algérie: la « religion » de paix fait cinq morts dans une attaque…

Même chez eux, ils font preuve d’amour, de paix et de tolérance. Alors chez nous…

FDF

.

Cinq soldats ont été tués et dix blessés dans une attaque islamiste, comprenant au moins l’explosion d’une bombe, en Kabylie dans l’est de l’Algérie, lors d’une d’une opération de ratissage de groupes armés islamistes, a rapporté aujourd’hui la presse algérienne.

La bombe a explosé sur leur passage samedi dans la soirée dans le massif forestier de Zekri, un massif forestier situé entre les wilayas de Béjaïa et Tizi Ouzou, où les islamistes auraient établi leur quartier général, selon les journaux. Le quotidien Al Watan précise que les assaillants ont actionné l’explosion de plus d’un engin à distance et utilisé des armes automatiques contre les militaires, citant des sources sécuritaires.

L’armée était à la recherche de 15 membres de l’ex-GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) qui a fait depuis allégeance à al-Qaida. Selon le quotidien Liberté, qui cite également des sources sécuritaires, l’armée aurait dépêché dimanche d’importants renforts dans la région.

L’armée algérienne a lancé le 23 septembre une vaste opération de ratissage contre les islamistes. Le lendemain, un de ses officiers supérieurs a été blessé par l’explosion d’un engin dans cette zone. Aucun bilan n’est disponible sur d’éventuelles pertes parmi les islamistes.

Source: http://tinyurl.com/248ggmd

Le procès de Geert Wilders s’est ouvert ce lundi à Amsterdam.

Quelque soit l’issue de ce procès, il est bien évident que cela ne pourra que renforcer la résistance contre l’islamisme. Nous sommes tous avec toi, Geert. « ILS » veulent te clouer au pilori, attention aux retours de bâton!!!

We are all with you, Geert!

FDF

Le procès du député néerlandais Geert Wilders, chef de file du parti d’extrême droite PVV, poursuivi pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans, s’est ouvert ce matin à Amsterdam.

L’audience a été ouverte à 09h00 par le président Jan Moors qui a procédé à l’appel des parties et détaillé le programmes des sept journées d’audience prévues. Geert  Wilders, 47 ans, dont le Parti pour la liberté (PVV) a apporté son soutien à un futur gouvernement libéral-chrétien-démocrate, était arrivé au tribunal en voiture. Il était entré dans le bâtiment en évitant les médias. Un périmètre de sécurité avait été mis en place autour de l’entée principale du tribunal devant lequel s’étaient rassemblés une dizaine d’opposants à Geert Wilders. Plusieurs dizaines de policiers étaient présents.

Le député néerlandais encourt un an de prison ou 7.600 euros d’amende pour avoir notamment qualifié l’islam de « fasciste » et réclamé l’interdiction du Coran, comparé au livre « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, dans des déclarations faites entre octobre 2006 et mars 2008. Il est poursuivi pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans et les étrangers non-occidentaux, en particulier les Marocains, ainsi que

Geert Wilders, dont le parti arrivé troisième aux élections législatives du 9 juin compte désormais 24 députés sur 150, a apporté son soutien à une future coalition gouvernementale minoritaire entre libéraux et chrétiens-démocrates.

Source: http://tinyurl.com/23awx3v

COMMUNIQUE du BUREAU de la DROITE LIBRE.

Voilà qui a le mérite d’être clair…

FDF

.


Le 30 septembre 2010, le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a semblé céder aux à la fatwa du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) et a décidé d’annuler une réunion importante qui promettait d’avoir un grand succès.

La Droite Libre, mouvement qui se positionne au sein de la majorité présidentielle et dans la mouvance de l’UMP, se rappelle que Monsieur Accoyer s’était déjà, il ya quelques mois, opposé à une loi courageuse contre la Burqa et le Voile intégral, appuyée par le groupe UMP à l’Assemblée et le Président Nicolas Sarkozy lui-même.

La Droite Libre demande solennellement à M. Accoyer si oui ou non il a voulu satisfaire les exigences liberticides d’un groupe de pression théocratique et s’il considère comme le CFCM qu’Islam est synonyme d’Islamisme.

L’évènement est Grave de conséquence: en effet, c’est la première fois, depuis le vote de la loi de 1905, qu’une association religieuse ose et obtient l’interdiction pure et simple d’une réunion politique, dans l’enceinte de la représentation nationale sous prétexte que « l’Islam serait stigmatisé »… alors que notre réunion voulait étudier, avec des personnalités politiques, des experts et un imam, les liens réels et indéniables existant entre islamisme (extrémisme religieux) et les flux migratoires.

La Droite Libre demande au parti majoritaire et à M. Accoyer si une sorte de censure théocratique a bel et bien été rétablie en France sous pressions d’organisations musulmanes qui prétendent représenter les musulmans de France mais qui ne représentent qu’elles mêmes et leurs différents courants intégristes ou conservateurs et pays de référence.

Dans un souci d’humanisme et de refus de l’amalgame, la Droite Libre avait pourtant pris le soin de ne pas stigmatiser les musulmans ou l’Islam, en choisissant comme second terme du débat « l’Islamisme », qui, depuis les travaux du politologue Bruno Etienne, signifie la frange de l’Islam radical et extrémiste et non l’islam en général.

Accusation miroir ou labsus ? C’est le CFCM qui s’est senti visé par le terme pourtant non dirigé contre lui « d’islamisme », assimilé par la déclaration du CFCM à l’islam tout court !

Par ses déclarations victimistes, le CFCM s’est reconnu lui-même dans l’islamisme.

En fait, le CFCM relaie en France l’offensive de l’OCI (organisation de la Conférence Islamique), qui cherche à introduire, partout dans le monde et au sein de l’ONU, depuis les années 1990, le  » délit de blasphème », en assimilant la critique de l’islam à du racisme ou de « l’islamophobie », donc à un crime pénalement condamnable.

Paradoxe incroyable, l’OCI donne des leçons d’antiracisme en Occident, mais il réunit 57 pays musulmans qui persécutent presque tous leurs minorités chez eux et interdisent la liberté et le prosélytisme des autres religions (même le Maroc « tolérant » représenté au CFCM interdit à un musulman de choisir une autre religion).

La Droite Libre se demande si les buts liberticides et obscurantistes de l’OCI sont en voie d’être atteints dans le pays de Voltaire….

Par contraste, le courageux Imam de Drancy, Hassen Charghoumi, qui avait répondu présent à la soirée de la Droite Libre et qui est menacé de mort par les islamistes, dénonce courageusement les extrémistes islamistes, ne crie pas au victimisme, ne demande pas d’annuler des débats, accepte même de dialoguer avec des laïques et des anticléricaux qui ne sont pas de son avis. Il vient d’écrire un livre remarquable dans lequel il défend sans ambiguïté les valeurs de la République et de la liberté d’expression.

La Droite Libre se demande si le CFCM ne voulait pas également faire taire cet Imam courageux qui dérange les théocrates liberticides du CFCM.

Par ailleurs, le fait que M. Moussaoui, président du CFCM ait été décoré de l’ordre du Mérite de la ville par la municipalité socialiste strasbourgeoise, puis le fait que le journal Le Monde ait déclenché cette polémique liberticide et pro-islamiste, confirment l’alliance sinistre entre le Rouge, le Rose et le Vert.

Les leçons de ces derniers jours nous amènent à poser une question amicale mais sans concession à nos amis de la majorité :

Est-il acceptable qu’un journal de gauche connu pour ses procédés délateurs et partiaux, puis une assemblée d’Imams aux valeurs opposés à la liberté d’expression, donnent des leçons de morale et de tolérance au parti majoritaire et aux personnalités désirant débattre librement en dans un contexte pluraliste?

La démocratie des Modernes est-elle devenue le lieu de la Tyrannie des Minorités ?

La Droite française doit-elle essayer de plaire aux lobbys antiracistes de gauche et d’extrême-gauche et aux minorités activistes intolérantes plutôt qu’à ses électeurs exaspérés par les faiblesses de la République ?

Pour sa part, la Droite Libre dénonce le terrorisme intellectuel du Politiquement correct et se rappelle les propos du candidat Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007 : « Halte à la repentance ».

L’UMP doit garder le cap, ne pas se laisser impressionner par un article délateur du journal Le Monde ou les lobbies communautaristes quels qu’ils soient. Les électeurs en tiendront compte.

Les Français en ont assez des leçons de morale et des attaques visant à culpabiliser les consciences.

Pendant tout l’été, les débats outranciers autour de la question des Roms et les insultes proférées contre le Président de la République Nicolas Sarkozy accusé de « racisme » ou de « vichysme » ont choqué les Français qui soutenaient dans leur grande majorité les mesures légales et raisonnables proposées par le Président et la majorité.

Notre président et notre Ministre de l’Intérieur ont eu parfaitement raison de dire que « personne n’est au dessus des Lois », pas plus un groupe religieux minoritaire ou majoritaire qu’un groupe ethnique ou culturel.

La loi doit être la même pour tout le monde et la démocratie n’est pas le règne des Ligues de vertus mais du suffrage souverain et populaire.

Le Bureau

ladroitelibre@hotmail.fr

Extraits de reportage de France 24 sur la pratique de la charia a Sumatra.

Charia: Sumatra, c’est bien, aussi… (Désolé pour la pub, avant.).

FDF

.

http://rutube.ru/tracks/3535892.html?v=e061184df73ff19c7c677109a7edbcf8

Une fatwa sympathique concernant les femmes vivant aux USA…

Ca se passe en 2010; si si…

FDF

Porter un jean = un « pain »…

Voici une liste de choses qui sont interdites aux femmes musulmanes vivant en Amérique, selon les fatwas de l’AMJA (American Muslim Jurists Association) :

* faire pousser leurs ongles et porter du vernis à ongles (sauf le henna)

* épiler leurs sourcils

* montrer leurs cheveux en public

* porter des jeans en public

* manipuler le coran ou prier à la mosquée pendant leurs menstruations

* voyager sans être escortées par un membre masculin de leur famille

* résister aux avances sexuelles de leur mari en dehors de la période menstruelle

* prier aux côtés des hommes dans une mosquée ou à proximité de la partie avant de la salle de prière

* nager ou prendre un bain de soleil en maillot de bain, même dans une zone réservée aux femmes

* la contraception par voie chirurgicale, comme la ligature des trompes

* briguer une charge publique

* afficher des photos d’elles-mêmes sur Facebook ou MySpace

Selon l’AMJA, « La femme est le piège de Satan. »

L’AMJA préconise l’application des peines prévues en vertu de la charia, y compris la flagellation des femmes qui ont des rapports sexuels avant le mariage (zina) et la lapidation des femmes adultères.

(source = http://www.postedeveille.ca/2010/06/brutales-fatwas-contre-les-femmes-vivant-en-amerique.html)

Flagellées pour avoir vendu à manger durant le ramadan !!!

Bientôt chez nous, en France…

FDF

.

BANDA ACEH (Indonésie).

Deux femmes ont été flagellées en public vendredi pour avoir vendu de la nourriture durant les heures de jeûne du ramadan dans la province d’Aceh, bastion de l’islam en Indonésie, a-t-on appris de source policière.

Murni binti Amris, 27 ans, et Rukiah binti Abdullah, 22 ans, ont reçu respectivement trois et deux coups de canne de rotin devant plusieurs centaines de personnes devant une mosquée de la ville de Jantho.

Cette punition inédite à Aceh a été prise parce que « les deux femmes vendaient du riz à midi durant le ramadan. Or la charia (loi islamique) interdit de vendre de la nourriture durant les heures de jeûne », du lever au coucher du soleil, a expliqué le chef de la police de la charia de la province, Marzuki Abdullah.

La province d’Aceh, située au nord de l’île de Sumatra, applique progressivement la loi islamique depuis 2002 en vertu de son statut spécial d’autonomie au sein de l’Indonésie, le plus grand pays musulman du monde doté d’une constitution laïque.

Forte de 1.500 fonctionnaires, la police de la charia y est chargée de lutter contre la consommation d’alcool, les jeux d’argent, les relations sexuelles illicites et les comportements jugés indécents.

Cette police n’existe pas dans le reste de l’Indonésie.

Source: http://tinyurl.com/36trdh2

Lettre ouverte à Jamel Debbouze et ses amis acteurs et cinéastes…

Bravo, monsieur Holeindre! Que de vérités qui blessent, inévitablement, mais qui, je l’espère, porteront leurs fruits…

FDF

Après:

Voici:Au cinéma à Montpellier : Hors la loi

Messieurs,

Vous avez presque tous la double nationalité. En grande majorité néanmoins, vous êtes nés en France … Vous avez acquis des métiers prestigieux, en France, et pour certains d’entre vous, vous avez fait fortune … en France.

Alors, une question lancinante m’obsède jour et nuit : Vous êtes bien ici de votre plein gré ?
Personne ne vous a obligé à venir chez nous ? et personne ne vous empêche de repartir ? Si vos parents ont cru bon de quitter leur pays d’origine pour s’installer sur le territoire français, c’est bien  parce qu’ils savaient que leur vie, dès lors, et celle de leurs enfants, seraient meilleures ici qu’outre Méditerranée ?

Alors, dans vos films, pourquoi cette hargne, cette volonté constante de vouloir “touiller” le pus des plaies de notre Histoire, en faisant toujours porter le principal des fautes par la France ?

Dans le film « Indigènes », tout n’était pas mauvais, mais l’esprit était faux. Vous avanciez
comme argument “massue” le fait que la retraite de ces soldats était ridicule. C’est vrai : Mais elle l’est pour tous les soldats, car il y a
la retraite du combattant… et la retraite pour 15 ans de service minimum. Elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre. A titre d’exemple : Moi, j’ai été résistant, j’ai fait 3 séjours de  guerre en Indochine, plus l’Algérie. Je suis médaillé militaire, j’ai plusieurs citations ; j’ai été 2 fois blessé au combat, et je touche 212,19 € de pension tous les 6 mois, soit environ 35 € par mois, et je n’ai même pas la Légion d’Honneur !

Les troupes Nord africaines n’ont jamais été « la chair à canons » comme vous voulez
toujours le laisser entendre. Vous oubliez sciemment les 170 000 pieds-noirs qui, avec les
indigènes, presque tous volontaires, composaient l’Armée d’Afrique. Les unités d’élite
blanches” ont payé plus que le prix du sang et de l’honneur.

Vous n’êtes pas sans savoir que, le 7 février 2010, le Parlement algérien a déclaré qu’il allait faire adopter une proposition de loi, “criminalisant” les 130 années de présence française en Algérie.
Le sieur
Bouteflika compte pour cela demander des milliards d’euros de dédommagement à la France, avec en plus… des excuses…de la repentance…le reniement de tout ce qui fut notre passé. En voilà assez ! Il vous faut donc savoir quelle est votre position quand la France est ainsi
attaquée, bafouée. Il vous faut, que vous le vouliez où non, choisir votre camp ! Vous ne pouvez pas… être ici… et là-bas, tout du moins en paroles ! Le dernier film de M. Rachid Bouchareb, « Hors La Loi » commence, lui, par des erreurs flagrantes, des oublis, des affirmations qui  sont des contrevérités historiques.

Ce monsieur sait ce qu’il fait, ce qu’il dit. Ne déclarait-il pas le 21 juin 2009 au journal El-Watan à Alger… vouloir « rétablir la vérité historique » et ainsi… « déballer tout » à travers ce long métrage de 2h30, dont 25 minutes seraient consacrées aux évènements du 8 mai à Sétif et Kerrata (Oui 25 minutes !).

A Sétif, tout a commencé par des mini échauffourées, des défilés revendicatifs, et ce dès le 1er mai 1945. Tout avait été programmé par le congrès des « Amis du manifeste algérien », car le FLN n’existait pas alors.

De marche pacifique en marche… de la dignité, tout a basculé dans le drame avec les tueries et les atrocités, le 8 mai 1945, et cela au nom du Djihad, aux cris de « Á bas la France »,« Vive l’indépendance ».

Le commissaire de police Oliviéri, débordé, jeté au sol par les émeutiers, a tiré en l’air pour se dégager. En l’air ! Pas dans le tas ! Ce qui transpirait alors c’était la haine du roumi mise au goût du jour par la radio du Caire depuis des semaines. Cela donna des scènes de violences inouïes, de mutilations effroyables, n’épargnant ni les femmes, ni les enfants en ce jour  de fête de la Victoire, au milieu des hurlements hystériques et des “youyous” des femmes. C’était la folie !
Jusque dans les maisons envahies… les Européens furent éventrés, émasculés, les femmes et les fillettes violées ! Les bébés découpés en morceaux à la hache ! Dans la foulée, aux 400 Européens dont 300 femmes et enfants massacrés, s’ajoutaient
déjà 800 musulmans, connus pour leur amour de la France, dont de nombreux anciens combattants forcés d’avaler leurs médailles ! Oui, la réaction des civils fut anarchique et sanglante, mais n’était-ce pas ce que voulaient les instigateurs de la révolte ? Car ils étaient seuls !

Á cette époque, l’Algérie était presque totalement dépourvue de troupes. Dans les jours qui suivirent
ce furent en partie des unités musulmanes en formation qui rétablirent l’ordre, alors qu’ailleurs, souvent, des ouvriers arabes sauvaient leurs patrons. Quand l’armée intervint en plus grand nombre,10 000 armes furent récupérées !

Voilà messieurs, les vérités que votre film escamote ! Si vous désirez la liste, les massacres que par la suite le FLN perpétua, bien souvent sur des musulmans qui refusaient de renier la France, je me tiens à votre disposition pour ce faire. En voici déjà quelques exemples…
El Halia… hommes, femmes, enfants, débités à la hache, le 20 août 1955, rien que des ouvriers, des mineurs, chrétiens et musulmans. Des bébés cloués sur les portes des granges avec des pioches.

Le massacre de Palestro le 18 mai 1956, où des appelés tombés dans une embuscade ont été
non seulement tués, c’était la guerre, mais
mutilés, les yeux crevés, le sexe tranché mis dans la bouche, le ventre ouvert.
Le massacre de
Melouza, le 28 mai 1957, où toute la population musulmane de la Mechta-Kasba fut exécutée par le FLN, 300 cadavres et 150 blessés, du seul fait qu’ils appartenaient au MNA, mouvement politique concurrent, mais “nationaliste”.

Les noms de tous ces lieux où furent perpétrés des attentats horribles restent gravés dans les mémoires de tous les pieds-noirs, de tous les musulmans qui servirent la France, de tous les soldats qui firent leur devoir !

C’est-à-dire tous ceux que le dépravé ministre Frédéric Mitterrand, ose traiter, dans
Le Parisien, de
nervis d’extrême droite… une saloperie de plus ! Ajoutant que ce film n’est
pas historique, mais une fiction ! Mes souvenirs, eux, ne sont pas une
fiction !

J’entends encore comme une longue litanie, au milieu des corps déchiquetés baignant dans des mares de sang, des pieds, des jambes, des bras, des têtes, des tripes… étalées partout… éclaboussant les murs… les cris et les pleurs de gens du peuple, hébétés, hommes rudes en pleurs, gamines mignonnes dans leur robe de bal, devenant folles de douleur !

Rendons donc hommage à toutes ces victimes innocentes que vous et vos amis oubliez…
du stade municipal d’Alger, du stade d’El-Biar, du casino de la Corniche, du Clos Salembier, d’Hussein-Dey, de la Redoute, de la Casbah et de tous ces quartiers d’Alger qui virent périr des centaines de martyrs. Il aura fallu que la télévision française ose (
et elle a osé) donner une tribune à toutes ces poseuses de bombes. Certaines vivent chez nous, en France, comme vous messieurs, maisaucune d’elles n’a fait preuve du moindre regret, du moindre remord, ne serait-ce que vis-à-vis du piètre résultat, du calamiteux résultat  de l’INDÉPENDANCE ALGÉRIENNE. Qu’ont donc fait les dirigeants algériens de  l’Algérie prospère… que De Gaulle leur a donnée… avec en plus, en prime, le Sahara,
son gaz et son pétrole… qui n’ont jamais, jamais, été algériens.
Le remerciement fut le massacre de 100 000 harkis… soldats français, et l’enlèvement de milliers d’Européens, dont certains seraient, aujourd’hui, toujours vivants.

M. Bouteflika ose comparer la présence française en Algérie à l’occupation allemande en France ! A ma connaissance, au départ des troupes du Reich, 5 millions de Français ne sont pas partis s’installer en Allemagne.

Pour mes amis et moi-même, la guerre d’Algérie est terminée, le peuple algérien est indépendant… les problèmes de l’Algérie sont ses problèmes.

Si nous refusons la repentance, nous refusons aussi qu’il soit dit et écrit que cette guerre,
que notre armée a gagnée militairement, fut
un combat sanglant entre l’armée française et la totalité de la population d’Algérie. Cela est faux ! Comme le reste !

Messieurs, je ne vous salue pas, je vous plains.

.

ROGER HOLEINDRE

Président du Cercle National des Combattants

Goussainville: et un projet de mosquée, un !!! Et la loi de 1905 bafouée publiquement !

Et c’est reparti ! On va avoir droit à la désormais nauséabonde et très médiatisée « pose de la première pierre », à Goussainville. Et avec un peu de chance pour nous, les sous-chiens, elle ne verra jamais le jour, cette mosquée… En outre, Goussainville en compte déjà plusieurs… Combien d’églises, au fait?

FDF

.

Les quelque 5 500musulmans de la ville vont avoir leur lieu de culte. Un terme mis à des années de pratique sur la voie publique.

Des paires de chaussures soigneusement alignées sur le trottoir, le béton recouvert de tapis. Là, des hommes, courbés ou agenouillés, se recueillent. Lorsqu’ils ne sont pas obligés de le faire sur la chaussée à Goussainville. « On n’a pas d’autre solution, il n’y a pas de place, chuchote un fidèle, avant de se déchausser.

Pour la fin du ramadan, nous avons pu bénéficier du gymnase des Grandes-Bornes, tout juste rénové. »

D’ici à quelques années, cette scène devrait appartenir au passé. La mairie de Goussainville vient en effet de confirmer qu’elle planchait sérieusement sur un projet de construction d’une mosquée. « Nous venons d’inaugurer un carré musulman au cimetière communal. Et, depuis plusieurs mois, nous travaillons sur ce projet d’une nouvelle mosquée, afin de permettre aux fidèles d’exercer leur culte dans la dignité », confirme le maire (PS), Alain Louis. Seule ombre au tableau : le site qui accueillera le futur édifice.

(FDF: Ils avouent, les élus locaux, leur bafouement de la loi de 1905):« Nous peinons sur la mise à disposition d’un terrain pour l’association cultuelle musulmane, car la ville n’a que peu de réserves foncières », confie l’édile.

A l’angle de la petite rue pavillonnaire David-Wakx et de la grande avenue Albert-Sarraut, l’un des principaux axes de la ville, la mosquée Salam, le principal lieu de culte musulman de la commune, qui en compte trois, « n’est plus dimensionnée, avec ses 350 m2, pour accueillir les quelque 5500 fidèles de Goussainville et des environs, Africains, Pakistanais et Turcs pour la plupart », constate Aziz Hamoudi, l’un des vice-présidents de l’Association cultuelle musulmane de Goussainville. Du coup, cela pose des problèmes de stationnement mais surtout de sécurité sur la voirie. « Nous sommes obligés de faire la circulation. Et nous comprenons que les riverains puissent se trouver gênés les jours de forte affluence », poursuit-il. Une fréquentation qui devrait même augmenter avec la démolition prochaine du foyer Adef des Grandes-Bornes, où se trouvait aussi une salle de prière. S’ils se disent « très satisfaits » de la future construction d’une mosquée, les responsables de l’association cultuelle musulmane « attendent du concret de la part de la mairie ». « Ce n’est qu’une fois que nous aurons un terrain que nous pourrons véritablement lancer la collecte de fonds chez les fidèles pour financer l’édifice et lancer le concours d’architecte, précisent-ils. Nous voulons un chef-d’œuvre! Idéalement, nous tablons sur un bâtiment d’environ 2500 m2, avec plusieurs salles de prière, une bibliothèque et une école coranique. »

Source: http://tinyurl.com/2u9hlms

L’imam de la mosquée de Migennes (89) écroué…

Du beau monde… Imaginez les prêches de ce genre de tarés dans les mosquées… Je ne comprends pas pourquoi on continue à les tolérer. Et on nous casse les pieds (je suis poli, là…) avec des réactions du genre: « il n’ y a rien de commun entre l’islam et la délinquance »…

FDF

.

Abdelilah Ziyad est soupçonné d’avoir commandité des braquages.


Un émir du Mouvement de la jeunesse islamiste marocaine (MJIM) est soupçonné d’avoir commandité des braquages pour financer le djihad au Maroc à l’été 1994. Il a été mis en examen jeudi 30 septembre 2010 et écroué à Paris.

Abdelilah Ziyad, 52 ans, a été mis en examen pour complicité et recel de vols avec arme en bande organisée, le tout en relation avec une entreprise terroriste. Il est soupçonné par le juge antiterroriste Marc Trévidic d’avoir ordonné à des membres de ce réseau, recrutés en banlieue parisienne et dans la région d’Orléans, de commettre des braquages à Paris et région parisienne.

Adbelilah Ziyad, alias « Rachid », a déjà été condamné en janvier 1997 par le tribunal correctionnel de Paris à huit ans de prison, pour une campagne terroriste au Maroc à l’été 1994.

Un attentat à l’hôtel Atlas-Asni, à Marrakech, avait entraîné la mort de deux touristes espagnols en août 1994. Le groupe serait aussi impliqué dans le du mitraillage du mur d’un cimetière juif de Casablanca. Plusieurs de ses membres ont été condamnés à mort au Maroc.

Dans l’Yonne, sous une fausse identité.

Libéré en 2001 et interdit de territoire pendant 10 ans, Adbelilah Ziyad est considéré comme l’émir du réseau. Il était resté en France, dans l’Yonne, sous une fausse identité, tandis que l’instruction sur le volet des braquages se poursuivait.

« De 1999 à 2007, il n’y a eu aucun acte dans ce dossier. C’est absolument ridicule de venir le chercher maintenant », s’est insurgé son avocat Me Vincent Courcelles-Labrousse. « Il était incarcéré jusqu’en 2001. Jean-Louis Bruguière (magistrat alors chargé du dossier, ndlr) avait toutes les possibilités de l’interroger, de le mettre en examen, il n’a rien fait », a-t-il ajouté.

Source: http://tinyurl.com/2u3x3bx

Réclamons un référendum sur l’immigration!

Immigration. On ne va pas une nouvelle fois « les » laisser décider « démocratiquement » (comme pour le référendum sur l’Europe…) à notre place? A quoi sert le peuple, alors? Qu’à payer des impôts?

FDF


Signez et faites signer cette pétition !


Aidez-nous à développer cette lettre d’information: proposez à vos amis de s’inscrire. C’est facile et c’est gratuit: il suffit de laisser son courriel dans la case prévue à cet effet, en haut à droite du site des 4 Vérités .

Pays-Bas: l’accord est confirmé entre les libéraux et le PVV de Geert Wilders.

Confirmation d’une excellente nouvelle…

Allez, Geert, c’est une première victoire et nous sommes là pour t’épauler sur le chemin du succès  final contre la propagation du cancert vert!

Geert, it is a first victory and we are there to help you on the road of the final success against the distribution of the green cancert!

FDF

Les chrétiens-démocrates pour un gouvernement soutenu par Geert Wilders

Le parti chrétien-démocrate (CDA) néerlandais a voté majoritairement samedi en faveur d’un accord de gouvernement avec les libéraux soutenu par le parti anti-islam de Geert Wilders, lors d’un congrès extraordinaire à Arnhem (est).

« Sur 4.033 votants, 2.759 ont voté pour, 1.274 contre, soit 68% pour et 32% contre », a annoncé le président du CDA Henk Bleker.

Les libéraux, en tête lors des élections législatives du 9 juin, avaient conclu mardi un accord avec le CDA pour former un gouvernement minoritaire, soutenu par le Parti pour la liberté (PVV) sans lequel ils n’auraient pas de majorité au parlement.

Mais la perspective d’une collaboration avec le parti de M. Wilders a suscité une forte opposition au sein du CDA et les députés chrétiens-démocrates avaient annoncé vouloir attendre l’issue du congrès pour se prononcer sur l’accord, adopté mercredi à l’unanimité par les députés libéraux et du PVV.

Plusieurs dizaines de membres du CDA ont pris la parole samedi, une minute chacun et majoritairement pour exprimer leur désaccord, lors du congrès retransmis en direct par la télévision publique.

« Ce ne sera pas un gouvernement blanc ou vert mais brun, et cela rappelle de funestes souvenirs, 70 ans en arrière », a notamment affirmé un adhérent du parti. « Nous donnons à Geert Wilders une tribune, on lui offre la possibilité de dire tout ce qu’il veut », a mis en garde une autre membre du CDA.

« Ne faites pas cela aux gens dans notre pays, ne le faites pas à notre parti, ne le faites pas à notre pays », a lancé le ministre démissionnaire de la Justice Hirsch Ballin.

Le chef de file du CDA, l’ancien ministre des Affaires étrangères Maxime Verhagen, a justifié la collaboration avec le parti de M. Wilders : « un million et demi de personnes dans notre pays ont voté pour le PVV, si nous les tenons à l’écart, cela n’amenuisera pas les problèmes ».

Partenaire de la quasi-totalité des coalitions gouvernementales néerlandaises depuis la Seconde guerre mondiale, le CDA avait enregistré le 9 juin une défaite historique, n’obtenant que 21 sièges contre 41 auparavant.

Le soutien du PVV (24 députés), qui qualifie l’islam de fasciste et a fait campagne pour l’interdiction du Coran et du voile intégral, donnerait au futur gouvernement libéral-chrétien-démocrate une courte majorité de 76 sièges sur 150 à la chambre basse du parlement.

Geert Wilders, qui affirme mener une croisade contre l’islamisation des Pays-Bas, est jugé à partir de lundi à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans.


Source: http://tinyurl.com/3a3k58w

*****************************************************************************************************

FDF:

« incitation à la haine raciale« … Depuis quand l’islam est il une race???

Hallucinant! Notre drapeau « provoque » les musulmans !

Là, il est temps qu’ils arrêtent leurs provocations, les muzz… La tolérance envers eux va bientôt friser le ZERO ! Et si c’est le cas, il ne fera pas bon être musulman sur NOTRE territoire et dans NOTRE République…

FDF


Christine Tassin

Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine, déclare : »A Strasbourg, il est arrivé quelque chose d’hallucinant : un policier est venu demander à des militants de Riposte laïque de replier leur drapeau français (le seul autorisé à nos rassemblements) parce qu’il y avait un mariage de musulmans à côté et qu’ils allaient prendre cela pour de la provocation

Par contre, les centaines de drapeaux algériens sur les Champs-Elysées les soirs de match, ça ne dérange personne… […] J’ai reçu des menaces dont une m’annonçant qu’une fatwa avait été lancée contre moi. Je n’ai pas eu droit a un démenti des autorités musulmanes. C’est le silence total. »

Source: Le salon Beige

315 millions d’ euros par an pour la France rien que pour le droit d’asile !

« Serrez vous la ceinture », « 2011: l’année de la rigueur », qu’ « ILS » nous rabâchent… Et en attendant…

FDF

.


Coût du droit d’ asile pour la France


droit-dasile

Le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, Eric Besson a déclaré le 29-09-2010 sur France Inter que le droit d’ asile coûtait plus de 315 millions d’ euros par an à la France.

.

” Les Français doivent savoir que l’asile, c’est plus de la moitié du budget de mon ministère, sur 630 millions d’euros, l’asile, ça représente 315 millions d’euros sans même tenir compte de ce qu’on appelle l’ Aide médicale d’ Etat [AME] “, a déclaré le ministre.

Le coût de l’ AME est de 810 millions d’ euros par an.

La générosité française a un coût et le dire ce n’est pas agiter quelque fantasme, pour l’asile, la France est la plus généreuse en Europe, la première en Europe et la deuxième dans le monde après les États-Unis”, a-t-il dit.

Le ministre a aussi précisé le coût d’une reconduite à la frontière, ” de l’ordre de 12 000 euros par personne “.

Le rapport de la mission ” Immigration, asile et intégration ” du Sénat (Projet de Loi de Finances 2009) évaluait le coût budgétaire prévisionnel d’ une reconduite à la frontière à environ 20 970 euros par personne reconduite. Selon cette même source, le coût total des reconduites aux frontières serait de 415,2 millions d’ euros

” Pourquoi, parce que la France a le droit sur les citoyens en situation irrégulière le plus protecteur en Europe et que nous multiplions les garanties “, a assuré Eric Besson.

Le rapport du Sénat

Via le Figaro.