Francaisdefrance's Blog

29/09/2010

Délinquance: cible des « bandes », Franprix déménage de « la cité » à Thiais !

Putain de racailles… Le maire « déplore »… C’est baisser les bras, cette attitude de soumission. Un maire n’est’il pas responsable de la sécurité de ses administrés? Ils n’ont qu’à ouvrir une épicerie halal. Ca m’étonnerait que ça ferme…

FDF

.

Après des années de calvaire, la supérette a jeté l’éponge ce week-end. Les 2 000 habitants des Grands-Champs semblent résignés.

29.09.2010

La fermeture, brutale, a pris de court la mairie et les 2000 habitants du quartier. Samedi dernier, les rideaux coulissants du Franprix, la supérette historique de la cité des Grands-Champs et seul magasin d’alimentation générale du secteur, sont restés baissés. « Ils n’ont prévenu personne qu’ils fermaient, de peur que des bandes viennent dévaliser les rayons le dernier jour », confie un commerçant du quartier qui préfère garder l’anonymat.


Tout le week-end, des jeunes ont rôdé autour du magasin, tentant de détériorer le rideau pour s’introduire à l’intérieur. « Les CRS ont fait des rondes samedi et dimanche pour éviter qu’ils ne volent les dernières réserves. »

Depuis 2007 et la démolition de plusieurs immeubles dans ce quartier qui fait l’objet d’une convention avec l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), les clients avaient déserté la galerie commerciale de la cité. Aux côtés du Franprix, seules une boulangerie et une pharmacie résistaient aux départs des habitants. Mais les autres commerçants reconnaissent qu’ils étaient mieux lotis que le Franprix.

Depuis des années, la supérette subissait les assauts et larcins quasi quotidiens des jeunes du quartier et des cités voisines « qui se servaient en bouteilles d’alcool et autres produits comme si tout était gratuit », rapporte une ancienne cliente. Des années que les cinq salariés du magasin vivaient un véritable calvaire. Tous les après-midi, le même scénario se répétait : des bandes de jeunes, âgés entre 14 et 20 ans selon des témoins, habitants du quartier et d’autres cités environnantes de Vitry, Choisy ou Orly, squattaient devant le magasin, avec leurs motos et parfois des voitures. « Ils étaient agressifs et souvent, ils embêtaient les passants, surtout les filles », glisse une jeune femme.

Parfois, les caissières se faisaient menacer ou frapper. « Il y avait des gifles et puis des coups plus durs, l’une avait eu le bras cassé. Elle demandait sa mutation depuis des mois. En vain », assure une ancienne cliente. Des vigiles avaient été postés devant le magasin. « L’un d’eux s’était fait esquinter un œil. » D’après les habitants et les commerçants, la police intervenait régulièrement au Franprix des Grands-Champs. « Mais ils en avaient marre de venir toujours pour les mêmes histoires. »

Dans un communiqué, le maire de Thiais, Richard Dell’Agnola (UMP), a déploré la fermeture de « ce commerce de proximité nécessaire à la vie du quartier et qui s’était engagé à maintenir son activité pendant le chantier », avant d’organiser une réunion en urgence avec le bailleur Immobilière 3F. Un nouveau Franprix pourrait rouvrir prochainement à proximité. « Nous allons réfléchir à un nouvel emplacement qui conviendrait à tout le monde, confiait hier soir la direction de Franprix. Mais la situation violente que nous connaissons dans cette cité est très rare. » Les salariés, eux, ont déjà été mutés dans d’autres magasins.

Source: http://tinyurl.com/29m8kaq

L’islam, une menace? Conférence à Bruxelles le 9 octobre 2010.

INVITATION


Par Oskar FREYSINGER

Conseiller national UDC et UDF en Valais Suisse

L’homme qui a stoppé  la construction des  minarets en Suisse

Rendez-vous samedi 9 octobre 2010 à 10h00

Au Centre DIAMANT (devant la RTBF)

Bld. A. REYERS, 80 – 1030 BRUXELLES

Entrée 10€ – Parking assuré et gratuit

Accès: Transports publics

Depuis la gare Centrale:

Prenez la ligne 1B en direction de Stockel, descendez à la station Montgomery, là vous prenez le tram 23 (direction Heizel) ou le tram 25 (direction Rogier) jusqu’à la station Diamant. Là vous suivez la sortie « RTBF:VRT ». Quand vous sortez de la station, vous vous trouvez sur le Boulevard Reyers. Vous allez vers la droite en direction de la VRT, traversez la rue Colonel Bourg et arrivez au bâtiment Diamant.

Il y a également trois lignes de bus 79, 18 et 29 qui passent à la station Diamant Reyers

Mosquées. Strasbourg évolue: bravo !

Super !!! NOS églises s’effondrent par manque d’entretien et de budgets; à la place s’érigent des mosquées!! Bientôt il nous faudra changer de religion ! Bravo!!! Bravo !!!


La très grande mosquée de Strasbourg : 1,5 million d’euros les subventions accordées par les collectivités locales sans compter le terrain (conseil régional, département, municipalité).

La grande mosquée de Strasbourg a désormais sa silhouette définitive. Hier matin, une grue géante a déposé délicatement en son milieu l’armature de la haute coupole qui sera recouverte de cuivre.
Le conseil régional d’Alsace a décidé d’accorder une nouvelle subvention de près de 180.000 € pour la construction de la grande mosquée de
Strasbourg, fait savoir le Front national, seul à voter contre.
Cela porte à 682.522 € les subventions du conseil régional pour cette construction.
Et à 1,5 million d’euros les subventions accordées par les collectivités locales (conseil régional, département, municipalité)..

Patrick Binder (FN) souligne que le conseil de fabrique de l’église Notre-Dame de la Paix de Saint-Louis a demandé une aide financière pour la restauration intérieure de cette église.
Réponse des services de la région :
«Ce type d’intervention ne peut être pris en compte au titre des critères que s’est fixés le conseil régional en matière de conservation et de renouvellement du patrimoine.»

.

« Parce que l’obligation de subir nous donne le droit de savoir ». Jean Rostand

L’islam sur la première marche du podium des meurtiers de l’Histoire…

L’article qui suit, en langue anglaise (Mais un « pote » me l’a traduit en français: http://tinyurl.com/325db2t), nous montre, graphique à l’appui, qu’au niveau des victimes de chaque « religion », c’est l’islam qui bat tous les records. Mais ça, ce n’est pas un scoop. Pour la « religion » d’amour, de paix et de tolérance, c’est pas mal, non?


FDF

Amis anglophones, visitez ce lien: http://cafejohn.com/is-islam-the-bloodiest-ideology-ever/

Chroniques de la connerie ordinaire: grève de la faim pour défendre les Roms…

A cette dame, je ne dirai qu’une chose: si elle veut aider les Roms, comme tel est son souhait, semble t’il, nul besoin de se stigmatiser et de souffrir sinon pour avoir les « honneurs » des médias et franchement, ce genre de réaction, le chef d’Etat s’en fout royalement. Il faut qu’elle héberge un ou plusieurs Roms  chez elle et ce sera considéré comme un vrai geste humanitaire. Point barre. Que les assocs gauchos-bobos qui soutiennent et amplifient ce gendre de réaction fassent de même.

FDF

.

« Je remets ma vie entre les mains de Nicolas Sarkozy »

(Eh ben, avec ça, elle est tranquille et rassurée… FDF)

Nancy Bernad, en grève de la faim pour les Roms.

Nancy Bernad, en grève de la faim pour les Roms. | maxppp

Nancy est une ancienne aide-soignante de 54 ans, aujourd’hui sans emploi, « mais son teint pâle et ses gestes lents lui en donnent dix de plus » décrit Le Progrès.

Et pour cause, cette Stéphanoise est en grève de la faim, « depuis le 13 septembre » assure-t-elle au quotidien, pour dénoncer selon elle des « lois ségrégationnistes françaises à l’encontre de la communauté rom ». Dans sa ligne de mire, la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy et l’expulsion de Roms.

Le 22 septembre sur Le Post, une posteuse, créatrice du comité de soutien à Nancy, relayait déjà son action.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xezajb?additionalInfos=0

(vidéo du Progrès)


Morceaux choisis de son interview par Le Progrès:

« Les droits de l’homme et du citoyen sont bafoués, et ces lois signent l’arrêt de mort de la communauté. Or, je refuse d’être complice d’un système d’Etat raciste et xénophobe « 

« J’ai milité dans diverses associations auparavant. Mais on y parle beaucoup et on ne fait pas grand-chose. Moi, au moins, je suis dans le concret, pas dans les bla-bla ».

« Avant de débuter cette grève, j’avais écrit à sept associations humanitaires pour les informer de ma démarche. Seule l’une, La voix des Roms, a pris contact avec moi. J’ai aussi écrit au président de la République, lui indiquant que je remettais ma vie entre ses mains. Je n’ai pas eu de réponse « .


Le souhait de Nancy, « l’abrogation de ces lois. Je suis déterminée, j’irai jusqu’au bout. »

« Mais je commence à avoir des vertiges, le moindre effort devient pénible ».

Un groupe Facebook a vu le jour pour soutenir Nancy Bernad, et compte déjà 713 membres.

Capture d'écran Nancy Bernad.

Sources : Le Progrès, Facebook

Par La rédaction du Post

Terrorisme: Des attaques déjouées en Grande-Bretagne, France et Allemagne…

Il faut croire qu’ Al-Quaeda aurait mis ses menaces à exécution? Ou bien est-ce l’oeuvre de plaisantins? Ou bien encore c’est de la stigmatisation bien orchestrée? Histoire de se déculpabiliser si par hasard, il arrivait de gros problèmes à nos otages détenus au Niger (ou au Mali, on ne sait plus…). Ca, personne ne pourra jamais l’affirmer. A mon avis, si Al-Quaeda était à l’origine de ces alertes non revendiquées, il n’y aurait pas eu QUE des « alertes »… Il y aurait déjà des victimes… Je pense que l’on fout la trouille, c’est tout… Pour nous focaliser là-dessus alors que bien des affaires internes beaucoup plus graves pour la crédibilité de notre République passent au second plan. Le « franchouillard » est comme ça: corvéable et maléable…

FDF

Des attaques terroristes en Grande-Bretagne, en France et en Allemagne, planifiées au Pakistan, auraient été déjouées par les services de renseignement. La nouvelle a été rapportée mardi par la chaîne de télévision britannique Sky News, qui citait des sources du renseignement.

Des attaques simultanées étaient prévues à Londres et dans de grandes villes françaises et allemandes, a précisé la chaîne, ajoutant que le projet était à un stade avancé, mais que les attentats n’étaient pas imminents. Des activistes basés au Pakistan et ayant planifié ces attaques étaient sous surveillance depuis quelque temps, a indiqué Sky.

Selon les sources du renseignement citées par la chaîne, les attaques auraient du être similaires à celles de Bombay, en Inde en novembre 2008, quand un commando d’islamistes avait attaqué simultanément plusieurs objectifs, dont des hôtels, dans la capitale économique indienne, faisant 163 morts.

Pour sa part, la chaîne américaine ABC a cité mardi soir un haut responsable américain non identifié, selon qui ces menaces étaient « crédibles ». Le projet d’attaques en Europe a été découvert à la suite d’une collaboration entre les services de renseignement britanniques, français, allemands et américains, a affirmé Sky News.

Des sources policières et du renseignement américain et en Europe, citées par ABC, ont affirmé que les informations sur les menaces d’attentats étaient basées sur l’interrogatoire d’un ressortissant allemand soupçonné de terrorisme et capturé à la fin de l’été alors qu’il cherchait à regagner l’Europe. Les attaques en préparation viseraient des cibles « économiques et « faciles », selon ABC.

Nouvelle alerte à la bombe à Paris

Dans nuit de mardi à mercredi, deux sources françaises liées au renseignement ont toutefois indiqué ne pas être informées de ces projets d’attentats.

Une source française du renseignement a déclaré, sous couvert de l’anonymat, n’être « pas du tout au courant », tandis qu’une source française gouvernementale, liée aux services de renseignement, affirmait également ne pas être informée d’un tel complot déjoué.

A Paris, la tour Eiffel a été évacuée mardi soir après une alerte à la bombe, la deuxième en quinze jours sur ce site et la quatrième en un mois dans la région parisienne. L’inspection du monument n’a rien révélé.

Source: http://tinyurl.com/3xcj3tv


Laissez partir Nicolas Sarkozy à la retraite à 57 ans, à cause de la pénibilité qu’il nous apporte à tous!

Pétition ici: http://tinyurl.com/34xo57m

Lies Hebbadj: un de « ses avocats » critique le projet de loi sur l’immigration; ça vous étonne?

Vous vous souvenez de Lies Hebbadj?


(Déjà, je trouve inconcevable que connard ait pu trouver un avocat. Le pire est qu’il en a plusieurs…).

Oui, Lies Hebbadj, c’est cet auto-proclamé imam qui a bafoué la France entière avec un tas d’histoires à la con et provoqué notre Justice tout en crachant sur nos lois et sur nous, les sous-chiens. Il a été à nouveau arrêté, pour détournements de fonds, cette fois. Mais ce déchet se permet d’avoir DES avocats. Qu’il doit rémunérer avec le fric qu’il a puisé dans les caisses de l’association qu’il avait fondée. Me Loïc Bourgeois est l’un d’eux. Inévitablement et profitant de l’affaire honteuse de son client, il se permet de critiquer le projet de loi sur l’immigration. Toute pub est bonne à prendre… Besoin de fric aussi, Maître?

FDF

.

« Inscrit au barreau de Nantes, Loïc Bourgeois est l’un des avocats de Lies Hebbadj . Il est spécialisé dans le droit des étrangers.

France24.com : Sur les 107 articles que compte le projet de loi relatif à l’immigration, lesquels sont, selon vous, les plus sujets à controverses ?

Loïc Bourgeois : Deux articles ont particulièrement retenu mon attention. Tout d’abord celui portant sur « l’interdiction de retour », qui inaugurerait une nouveauté dans le droit français. Jusqu’à présent, sauf exception rarissime liée à un trouble majeur à l’ordre public, seule une autorité judiciaire pouvait décréter une interdiction de territoire pour accompagner une sanction pénale. Cet article permet désormais d’assortir une interdiction de retour sur le territoire français à une mesure d’expulsion. Le simple fait de ne pas avoir quitté le territoire dans les délais impartis peut ainsi entraîner une interdiction de retour allant jusqu’à cinq ans, sans même être passé devant un juge.

L’autre réforme radicale est l’allongement de la durée de rétention administrative, qui passe de 32 à 45 jours. C’est grotesque, car si l’administration n’arrive pas à reconduire un étranger à la frontière après 32 jours, on voit mal comment elle y arrivera avec seulement 13 jours supplémentaires. Par ailleurs, le fait que le juge des libertés et de la détention [JLD] passe désormais « après » un juge administratif est tout simplement choquant. L’administration a voulu « se donner les coudées plus franches » pour agir plus longtemps sans le contrôle d’un juge judiciaire.

F24.com : Ces deux dispositions ne sont-elles pas tout simplement la transposition de directives européennes ?

LB : Elles vont en effet dans le sens des directives européennes, mais rien n’indique que l’on soit dans l’obligation de s’y conformer ! Les directives n’imposent pas à l’État de durcir son système. De manière générale, la France était l’un des pays à la législation la plus souple concernant les immigrés : elle est désormais en passe de devenir l’un des États les plus répressifs en la matière. Il n’y a qu’à regarder l’article sur la déchéance de la nationalité ! Comme tous les projets de lois qui constituent des réponses immédiates et émotionnelles à des faits divers, il ne répond en rien à une nécessité au niveau législatif. C’est tout à fait inutile et peut-être même anticonstitutionnel : il s’agit d’un gadget, mais un gadget violent.

F24.com : Ce projet est destiné à devenir la quatrième loi sur l’immigration en l’espace de sept ans… Pourquoi une telle obstination dans ce domaine ?

LB : Dans le fond, ces lois ne sont que des messages politiques. On s’intéresse davantage aux discours autour de ces lois qu’à leur réelle efficacité. Ceux qui les promeuvent n’ont pas pour ambition de régler un problème d’ordre public, ils souhaitent simplement susciter des commentaires et mettre en place des discours politiques. Finalement, peu importe la faisabilité car on n’est pas dans une logique d’efficacité. »

Source: http://tinyurl.com/2bl53vo

Click here to find out more!

Algérie: Les 45 000 morts de Miller et du FLN.

Le 25 septembre dernier, à l’occasion de l’émission « salut les terriens », l’ancien maoïste Gérard Miller a affirmé qu’il y aurait eu 45 000 morts lors des émeutes du 8 mai 1945 dans la région de Sétif. Un chiffre qui correspond à celui que tente d’imposer le FLN, mais qui est largement contesté par de nombreux historiens comme Roger Vétillard, auteur du livre « Sétif, Mai 45, Massacres en Algérie ». Pour lui, il s’agit d’ un chiffre qui sert les intérêts de l’Algérie et ceux de la fondation du 8 mai 45, qui depuis le procès de Klaus Barbie tentent, avec le concours de Jacques Verges, de faire condamner la France pour crime contre l’humanité.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xeypgx?width=480&theme=none&foreground=%23F7FFFD&highlight=%23FFC300&background=%23171D1B&additionalInfos=1&hideInfos=1&start=&animatedTitle=&autoPlay=0Voir l’entretien complet avec Roger Vétillard à propos de son livre :  » Sétif, 8 Mai 45. Massacres en Algérie ».

http://luette.free.fr/spip/spip.php…

Avec l’islam, la réciprocité n’existe pas… Les preuves.

Et un petit coup de chapeau à Alain Vincenot…Où l’on peut se rendre compte encore une fois que l’islam (avez-vous remarqué que je ne mets jamais de « i » majuscule à islam ?) prône la tolérance mais ne la pratique pas; prône l’amour mais n’en connait pas le sens; prône la paix mais n’existe que par la guerre… En revanche, persécutions, meurtres, châtiments corporels, terrorisme, incitation à la haine de l’Occident, ça, ce sont des préceptes appliqués à la lettre par cette idéologie malsaine. Des preuves tombent tous les jours…

FDF

.

La base de l’amitié n’est-elle pas la réciprocité ? Article à diffuser TRES LARGEMENT

Article paru dans France Soir : Nous le répétons, tous les quotidiens nationaux ou régionaux doivent être boycottés à l’exception de France Soir. Cet excellent article en est une nouvelle preuve.

Auteur de « La Persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde (éd. Michel Lafon), Raphaël Delpard insiste sur « une insupportable réalité » que vivent aujourd’hui les chrétiens dans le monde, notamment dans les pays où l’islam est religion d’Etat.

France Soir : Quelle est la situation des chrétiens aujourd’hui en Algérie ?

Raphaël Delpard : Elle est difficile. Elle est due à la loi du 20 mars 2006 qui entend, pour des objectifs politiques, freiner l’expansion de la chrétienté, notamment évangélique, en réprimant tout prosélytisme. L’Algérie se dote alors d’une police religieuse, comme en Arabie saoudite. Souvenez-vous de cette jeune femme, Habiha Kouider, arrêtée dans un autobus avec une Bible dans sa poche.

F.S. : Un chrétien peut-il accéder à la fonction publique en Algérie ?

R.D. : Non. Les chrétiens ne sont pas admis dans l’administration et encore moins dans l’armée. A peine sont-ils tolérés, ici ou là, dans des emplois très subalternes.

F.S. : Pourquoi les protestants semblent-ils plus visés que les catholiques ?

R.D. : Durant la guerre d’indépendance, l’évêque d’Alger, Mgr Etienne Duval, qui plus tard prendra la nationalité algérienne, ne cachait pas sa sympathie pour le FLN. J’y étais comme appelé. Je me souviens qu’il nous arrivait, lorsque nous étions dans le bled, de lui demander un prêtre pour dire la messe. On n’en a jamais eu un. A l’indépendance, l’Eglise catholique a espéré bénéficier d’une certaine reconnaissance du nouveau pouvoir. En fait, elle a été désagréablement surprise. Notamment lorsque Houari Boumediene, à la fin des années 1960, a entrepris de supprimer toute présence chrétienne dans le pays. Désormais les chrétiens sont indésirables en Algérie.

F.S. : Pourtant la présence chrétienne en Algérie est antérieure à celle de l’islam…

R.D. : Effectivement. A la fin de l’empire romain, les Kabyles étaient essentiellement chrétiens. Puis ils ont été islamisés. Aujourd’hui, beaucoup de Kabyles, soucieux de contrer le pouvoir central arabophone, qui leur a imposé l’arabe comme langue nationale au détriment de la leur, se tournent vers le christianisme. Mais davantage vers le protestantisme que le catholicisme.

F.S. : Quels types de persécutions les chrétiens subissent-ils dans les pays où l’islam est religion d’Etat ?

R.D. : Cela va du statut social inférieur ou de la perte d’emploi à l’assassinat, en passant par la prison, les tabassages, l’enlèvement, la torture, le viol, l’incendie des biens et des lieux de culte…

F.S. : Dans ces derniers pays, en existe-t-il un où on pourrait aujourd’hui construire une église ?

R.D. : Non, aucun.

F.S. : Les chrétiens d’Orient sont donc en train de disparaître…

R.D. : Effectivement. Un exemple. En 1994, ils représentaient 64 % de la population de Bethléem. Ils ne sont plus que 2 %. A Gaza, il n’en reste qu’une poignée. Dans les autres pays, ils partent, fuyant les violences et les discriminations. Ces communautés avaient commencé à se constituer dès la crucifixtion du Christ. Ce sont des chrétiens d’Orient qui ont évangélisé l’Europe. Si les gouvernements et les pouvoirs ne font rien pour les protéger, d’ici cinquante ans, il ne restera plus la moindre présence chrétienne au Proche et au Moyen-Orient. Or ni la Commission des droits de l’homme de l’Union européenne, ni celle de l’ONU (qui ont si violemment critiqué la France sur les Roms, ndlr rebelles.info), dirigée par des musulmans intégristes ne s’en préoccupent.

Propos recueillis par Alain Vincenot.

Ces pays où la tolérance n’existe pas

Le 21 septembre dernier, le procureur du tribunal d’Aïn-el-Hammam, bourgade de Kabylie, située à 150 à l’est d’Alger a requis trois ans de prison ferme à l’encontre d’Hocine Hocini, 44 ans, et de Salem Fellak, 34 ans, deux ouvriers coupables d’avoir rompu d’un casse-croûte le jeûne du ramadan. Le 12 août, sur un chantier, ils s’étaient accordé une pause déjeuner. Arrêtés par la police « en flagrant délit de consommation de denrées alimentaires », ils étaient immédiatement inculpés pour « atteinte et offense aux préceptes de l’islam ». Durant le procès, à Hocine Hocini qui rappelait qu’il n’était pas musulman, mais chrétien, le procureur aurait conseillé de « quitter ce pays, qui est une terre d’islam ». Le verdict sera rendu le 5 octobre.

Toujours, en Kabylie, à Larbâa-Nath-Irathen, quatre autres chrétiens, animateurs d’une église pentecôtiste, devaient comparaître dimanche pour « pratique d’un culte non musulman sans autorisation ». Le procès est reporté au 10 octobre. Le 8 novembre, ce sont huit hommes qui seront jugés par le tribunal d’Akbou pour « atteinte et offense aux préceptes de l’islam ». Durant le mois du ramadan, ils avaient été interpellés dans un fast-food fermé d’Oueellaguen, à une soixantaine de kilomètres de Béjaïa. A Tizi Ozou, ce sont des travaux derrière le mur d’enceinte de l’église protestante qui ont indisposé le préfet. S’appuyant sur « un défaut de permis de construire », il a demandé l’arrêt du chantier.

En 2009, 34 prêtres, séminaristes, religieux ou religieuses ont été assassinés dans le monde, parce que chrétiens. Sans aller jusqu’à la mort, dans bien des pays musulmans le sort des chrétiens n’est guère enviable : statut de dhimmi, autrement dit inférieur bien que la traduction du mot signifie « hôte protégé », interdiction d’entrer dans l’administration, de posséder une Bible, de se convertir, de construire une église, d’assister à un office religieux, conversions par la force… L’année 2010 aura été marquée par une recrudescence des persécutions…

Le 6 janvier, en Egypte, six coptes sont assassinés. Entre le 12 et le 20, en Irak, trois commerçants de Mossoul tombent devant chez eux, sous des balles « inconnues ». En mars, le Maroc expulse plusieurs dizaines d’étrangers accusés de prosélytisme chrétiens. Seize d’entre eux travaillaient dans un orphelinat. En Malaisie, les chrétiens n’ont plus le droit d’utiliser le nom « Allah » pour désigner Dieu dans leurs publications, une coutume pourtant vieille de plusieurs siècles. Au Pakistan, trois hommes sont condamnés à la prison pour blasphème, un autre est brûlé vif devant un commissariat, sans que les policiers n’interviennent…

En 2006, dans une interview au quotidien italien La Stampa, Mgr Velasio De Paolis, à l’époque secrétaire du tribunal suprême de la Signature apostololique au Vatican, affirmait : « Le problème principal est que l’islam est fermé au point de ne pas admettre la réciprocité… En terre d’islam, dès que l’Eglise se présente dans son authenticité, elle est accusée de prosélytisme. » Il ajoutait : « Cela fait plus d’un demi-siècle que l’Occident a des relations avec les pays arabes, et n’a jamais été capable d’obtenir la moindre concession sur les droits humains. »

Alain Vincenot pour France Soir, édition du 27 septembre 2010

Le chef d’Al Qaida pour le Pakistan et l’Afghanistan a pris un drone en pleine poire !

Le chef d’Al-Qaida pour le Pakistan et l’Afghanistan a été tué… A lui les 72 putes du paradis d’Allah !

29.09.10

Ce n’est plus tellement une valeur refuge, le fait d’appartenir à Al-Quaida…  Ses chefs devraient demander une prime de risque. Et puis les drones, c’est sournois. Comme l’islam…

FDF

.

Le chef d’Al Qaida pour le Pakistan et l’Afghanistan a été tué samedi par un drone (avion sans pilote), dans le nord-ouest du Pakistan, ont annoncé ce mardi des responsables des services de sécurité pakistanais.

Deux officiers des services de renseignements pakistanais ont confirmé l’information, précisant qu’il avait péri dans un véhicule touché par le missile d’un drone américain, dans l’une des attaques quasi-quotidiennes de ces avions sans pilote de la CIA depuis près d’un mois.

«Il était à bord d’un véhicule pick-up Datsun, accompagné de trois Pakistanais, dont deux ont été identifiés: Haji Niaz et Naïmatullah. Ils ont tous les trois péri dans cette attaque le 25 septembre, dans le district tribal du Waziristan du Nord, un bastion des talibans pakistanais alliés à Al Qaida, a détaillé pour l’AFP l’une de ces sources.

«Appelé Abdul Razzaq sur place»

L’Egyptien «Cheikh Fateh» – probablement un nom de guerre- n’est guère connu. «Il était le chef d’Al Qaida pour l’Afghanistan et le Pakistan et était appelé Abdul Razzaq sur place», a ajouté cette source. Il avait succédé à l’Egyptien Moustafa Abou al-Yazid, considéré alors comme le numéro 3 d’Al Qaida et le chef du réseau d’Oussama ben Laden en Afghanistan. Ce dernier avait également été tué en mai dernier par un drone américain dans le nord-ouest du Pakistan.

Depuis près d’un mois, les Etats-Unis ont considérablement intensifié leur campagne d’attaques de drones sur les zones tribales pakistanaises frontalières avec l’Afghanistan, bastion des talibans pakistanais, base arrière des talibans afghans mais aussi le principal sanctuaire des cadres d’Al Qaida dans le monde, qui y entretiennent des camps d’entraînement, notamment de kamikazes.

Source: http://tinyurl.com/2g2qqdc

La violence fait partie de l’ADN de l’islam…

Les tenants du politiquement correct, les responsables de la politique d’apaisement (les héritiers de ceux de Munich), les membres du CFCM et les islamistes eux-mêmes peuvent bien continuer à répéter leurs discours sur l’islam, religion d’amour et de tolérance, les faits les démentiront tous les jours.

La raison en est fort simple : la violence fait partie de l’ADN de l’islam. Parce qu’elle est présente et revendiquée dans le Coran, parce que Mohammed a fait dès le début de l’islam un instrument de conquête, la violence ne peut être séparée de l’islam. L’islam est une doctirine de domination, avec des sous-citoyen, avec des femmes soumises aux hommes, avec des infidèles qu’il faut anéantir.

Les périodes de violences ne sont pas une utilisation de l’islam à des fins politiques (comme cela a pu être le cas dans l’histoire du chrisitianisme) mais bien l’expression naturelle de l’islam en lui-même.  L’islam est une politique, cette politique est agressive et totalitaire. Il n’y pas de place pour islam apaisé. Même dans les pays comme l’Iran où l’islam s’est débarassé des autres civilisations et religions, la violence est forte parce que l’islam ne connaît pas de loi naturelle respectueuse d ela vie des autres. Seule compte la communauté islamique, avec une obsession de « pureté » qui confine au délire. La seule solution pour l’Occident, c’est d’arrêter l’immigration d’origine musulmane et de faire comprendre qu’aucun écart envers la loi des pays qui les accueillent ne sera tolérée. Vaste programme !

Louis Rapière
Source : reconquéte.org

Besson: Capri, c’est fini. Par Stephane Guillon…

Pour ceux qui ne sont levés en retard… A regarder à partir de 4.30… Ca vaut le détour…

FDF

.

http://www.123video.nl/playvideos.asp?EMB=EmbedLayer&MovieID=838225

Merci à JLB; Je l’avais loupée, celle-là…

Le chiffre du jour: 900 000 !

C’est le nombre de clandestins qui entrent chaque année dans l’Union européenne !!!

.

Pour vous mettre de bonne humeur patriote dès le réveil… Quand on vous dit que l’Europe est une passoire, mais avec de gros trous; très gros…

FDF

.

Pour la première fois, l’Union européenne reconnaît en interne l’étendue de l’immigration massive et de ses dangers pour l’Europe. Cet étonnant aveu a été trouvé au sein d’une note confidentielle et commune d’Europol, Eurojust et Frontex datant de mai 2010 . Les européistes de ces agences estimant que le nombre d’immigrés clandestins qui entrent chaque année dans l’Union européenne s’élèverait à environ 900.000 personnes . Un chiffre certainement en dessous de la réalité, comme pour ce qui concerne les chiffres officiels en France. Un chiffre qui de surcroît ne comptabilise pas l’immigration légale.

Or cette note sur le rapport concernant la sécurité intérieure au sein de l’UE ne s’arrête pas la. Elle fait état de tout un ensemble de risques liés à cette immigration massive, qu’il s’agisse de terrorisme, de drogue, de trafic des êtres humains, d’insécurité et d’impossible intégration des étrangers, ou personnes d’origine étrangère, déjà présents sur le sol des Nations européennes.

Ces aveux ne font que confirmer nos idées et la légitimité de notre combat tant au niveau national qu’européen. Des chiffres qui prouvent que non seulement l’Europe n’est pas une forteresse mais qu’en plus l’espace Schengen est pire qu’une passoire. Cette Europe ultralibérale et mondialiste ne protège pas la France et ne protège pas les peuples d’Europe. Seul le Front National, et ses alliés, veulent et peuvent arrêter la folie de leurs politiques !

Source: http://tinyurl.com/2e9jx5g

28/09/2010

Résistance: Au Texas, on diminue la valeur de l’islam à travers les manuels scolaires.

Effarant! Et chez nous, en France, c’est le contraire. « ON » privilégie la culture musulmane au détriment de l’Histoire de France… On n’a pas de conservateurs, chez nous? Ah non. Ce sont des patriotes et ils n’ont pas droit à la parole…

FDF

islam au texas

Le conseil de l’éducation du Texas a adopté vendredi 24 septembre une résolution visant à limiter la mention de l’islam dans les manuels scolaires texans.


Une résolution limitant la mention de l’islam.


A l’initiative des conservateurs, la résolution a été votée a 7 voix contre 6. Officiellement elle n’a rien de contraignant, officieusement elle met en garde les éditeurs de livres scolaires contre une appréciation trop favorable de l’Islam et des pratiques musulmanes. Les conservateurs ont au passage demandé aux éditeurs d’être plus sensibles aux valeurs chrétiennes dans leur prochains livres, pas vraiment étonnant de la part d’une majorité qui souhaite que gouverne la « sharia chrétienne ».

Un coup politique

La résolution fait polémique puisque l’opposition et des associations de défense de la liberté des religions dénoncent une stratégie de peur et un coup politique à une heure où la rhétorique islamophobe est à son comble (mosquée de Ground Zero, autodafé du Coran…). Par ailleurs, des voix se font entendre dénonçant ce choix qui en réalité pénalisera avant tout les étudiants texans dans leur compréhension du monde. Le monde musulman est en plein effervescence économique et les États Unis qu’on le veuille ou non devront faire face à ce changement.

Attaquer l’islam sert l’islam

S’attaquer à l’islam en diminuant sa valeur dans les manuels scolaire dès le plus jeune âge ne rend pas service à ces conservateurs chrétiens. En Europe et plus généralement en Occident, le décalage entre la diabolisation politico-médiatique de l’islam et la réalité de la vie fait que bon nombre de concitoyens se convertissent à l’islam.

Communiqué de la municipalité de Bollène : Pas de racailles dans les tribunes!

Bollène: enfin une municipalité qui met les pieds dans le plat! Mais il a fallu pour se faire que le stade municipal soit le théâtre d’incidents où le racisme anti-blanc et racisme anti-français soient enfin découverts par les personnes présentes lors d’un match… Et dire que c’est très souvent  que ces manifestations de haine se présentent… Bravo à la municipalité de Bollène! Vous pouvez leur écrire pour les féliciter ici: http://www.ville-bollene.fr/laville.asp?IdPage=6819&id=64524

FDF

.

« Dimanche après-midi, les tribunes du stade Mounier ont été le théâtre de graves incidents. En effet, une centaine de jeunes, venus de certaines cités de Bollène et de Lapalud, s’en sont pris violemment à l’arbitre. Outre les insultes, malheureusement habituelles dans les tribunes, on a pu entendre, très distinctement et à de nombreuses reprises, des insultes à caractère raciste anti-blanc et raciste anti-français.

Bollène n’est pas la seule ville à connaître ce type de phénomène. Tous les dimanches, dans de nombreuses villes de France, la racaille investit les tribunes des stades de football.

La municipalité de Marie-Claude Bompard ne laissera pas passer ces actes racistes anti-blancs. D’ores et déjà, elle demande que leurs auteurs soient retrouvés et punis, comme le prévoit la loi. Par ailleurs, la municipalité va écrire aux responsables du club et du district, afin de leur demander de porter plainte et également de tirer toutes les leçons et les conséquences de ces actes inadmissibles et scandaleux. »

Source: http://tinyurl.com/34zzl5s

Terrorisme islamiste: les Danois pas gâtés non plus…

Fallait pas diffuser les caricatures de Momo, les gars! Ils sont très très fâchés, les muzz.

FDF

Le Danemark, cible "prioritaire" du terrorisme islamiste

Un homme né en Tchétchénie est actuellement détenu à Copenhague pour avoir provoqué une explosion dans un hôtel de la capitale danoise en préparant vraisemblablement, selon la police, un attentat contre le Jyllands-Posten.

Le Danemark est une cible prioritaire du terrorisme islamiste, a affirmé mardi le directeur des renseignements de la police danoise (PET), après la révélation en Norvège d’un projet avorté d’attentat contre le journal danois qui a publié les caricatures de Mahomet.


Le PET indique également « pouvoir confirmer les révélations » obtenues par la police norvégienne.

« C’est la deuxième fois en très peu de temps que sont rendus publics des renseignements disant que le Jyllands-Posten a probablement été la cible d’actions terroristes organisées », souligne le directeur du renseignement danois, Jakob Scharf, dans un communiqué.

Un homme né en Tchétchénie est actuellement détenu à Copenhague pour avoir provoqué une explosion dans un hôtel de la capitale danoise en préparant vraisemblablement, selon la police, un attentat contre le Jyllands-Posten.

« Cela illustre naturellement que, parmi les militants islamistes, mener des actions terroristes dirigées contre le Danemark et les symboles liés à l’affaire des caricatures est un objectif prioritaire », ajoute-t-il.

Un Kurde irakien, actuellement en détention provisoire en Norvège et soupçonné d’avoir préparé un attentat avec deux autres suspects, a avoué avoir projeté une attaque visant vraisemblablement le Jyllands-Posten, a indiqué mardi la police norvégienne.

Le PET danois indique dans son communiqué « pouvoir confirmer ces révélations » obtenues par la police norvégienne, avec qui il travaille « en collaboration étroite dans l’enquête sur cette affaire ».

Le suspect de 37 ans, détenteur d’un permis de résidence en Norvège, avait été arrêté le 8 juillet en Allemagne où il était en vacances avec sa famille.

Ses deux complices présumés, Mikael Davud, Norvégien de 39 ans d’origine ouïghoure, et David Jakobsen, Ouzbek de 31 ans, avaient été arrêtés le même jour près d’Oslo.

La police les soupçonnait jusqu’à présent d’avoir préparé une ou des attaques contre une ou plusieurs cibles situées en Norvège.

Source: http://tinyurl.com/32k29gd

Affaire Woerth-Bettencourt: l’art et la manière d’embrouiller la « France d’en bas »…

Il est vrai qu’à force de médiatisations en long, en large et en travers, plus personne ne sait qui fait quoi dans cette affaire… Même les avocats n’ont pas accès aux dossiers. C’est fait pour… Et pendant ce temps, l’affaire des retraites, ce n’est plus le souci majeur des français… Chapeau bas, messieurs !

FDF

Qui enquête sur quoi dans l'affaire Woerth-Bettencourt

Comment s’y retrouver dans le maquis judiciaire de l’affaire Woerth

Jean-Louis Nadal, procureur général auprès de la cour de cassation a recommandé la saisine d’un juge d’instruction. Philippe Courroye, procureur de Nanterre, est en charge de l’enquête préliminaire. Isabelle Prevost-Desprez, présidente de la chambre correctionnelle au tribunal de Nanterre risque d’être la juge qui enquête et la juge qui juge le dossier de l’abus de faiblesse de Liliane Bettencourt.DR

Procureur général auprès de la cour de cassation, Jean-Louis Nadal est le plus haut magistrat du parquet en France. Consulté à l’initiative de la députée européenne Corinne Lepage, le 11 août, il a estimé, lundi 27 septembre, qu’il n’était pour l’instant pas nécessaire de saisir du cas d’Eric Woerth la Cour de justice de la République – compétente pour les infractions commises par les ministres dans l’exercice de leurs fonctions.

Mais Jean-Louis Nadal s’est fendu d’une recommandation. Le magistrat a fait savoir par écrit au procureur général de la cour d’appel de Versailles (Yvelines), Philippe Ingall-Montanier, qu’il lui semblait souhaitable « que les investigations se poursuivent dans le cadre de l’information judiciaire », le « seul cadre procédural de droit commun existant » qui permette « le strict respect des droits de la défense par l’accès à la procédure et l’assistance d’un avocat ».

En clair, Jean-Louis Nadal se prononce en faveur de la désignation d’un juge d’instruction, magistrat du siège et donc statutairement indépendant, pour conduire une enquête délicate mettant en scène un homme politique de premier plan, le ministre du Travail, Eric Woerth, de préférence au procureur de la République à Nanterre (Hauts-de-Seine), Philippe Courroye. Ce dernier, qui contrôle actuellement des investigations dans le cadre de trois enquêtes préliminaires, dépend hiérarchiquement du ministre de la Justice. En outre, le cadre juridique dans lequel il évolue interdit aux avocats d’avoir accès au dossier.

Soupçon de connivence avec le pouvoir…

Suite et source: http://tinyurl.com/2wjowz2

Ca sent l’émeute à Aubervilliers…

Et allez! On s’acharne à nouveau sur ces « jeunes » qui ne pensent en fait qu’à s’amuser avec des distractions plus ludiques les unes que les autres… Et l’on s’étonnera ensuite que leurs « cousins » brûlent des voitures et des bus en représailles, attaquent des policiers, des pompiers et que les familles des « victimes » appellent au calme et à la tolérance. Un scénario que l’on connait sur le bout des doigts…

FDF

.

Deux « individus blessés » en fuyant la police à scooter!

Deux individus ont été blessés ce mardi matin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) dans une chute de scooter. Ils fuyaient après avoir été surpris par la police pendant qu’ils commettaient un vol à la portière.

Les deux « jeunes » ont fui à scooter puis ont percuté un camion à l’arrêt. La préfecture de Seine-Saint-Denis assure qu’il n’y a pas eu de course-poursuite avec les policiers.

Le conducteur du deux roues a été sérieusement blessé aux jambes et le second a été légèrement touché à la tête. Ils ont été transportés à l’hôpital.

Source: http://tinyurl.com/25gflnf

Meyzieu (69): un enfant de 4 ans meurt poignardé !!!

Coup de folie? Le meurtrier n’explique pas son geste? Issu de l’immigration? Il ne risque pas grand-chose. Il ne sera pas reconduit à la frontière. Il va prendre 10 ans; il en fera 3; sera relâché pour « bonne conduite »; et recommencera. Ce n’est pas un membre des forces de l’ordre qu’il a tué… Pauvre bambin…

FDF

Sans aucune explication, son cousin l’aurait tué…

La famille s’était réunie pour le décès d’un oncle en Isère. Sans aucune «explication rationnelle» à son geste, un jeune homme de 22 ans est soupçonné d’avoir tué à l’arme blanche un membre de sa famille âgé de 4 ans.

Le drame s’est déroulé vers 20h dans une cité HLM à Meyzieu, près de Lyon, lors d’un rassemblement de la famille. Il y avait alors cinq enfants, trois femmes et deux hommes, dont le meurtrier présumé. «A un moment donné, le mis en cause se retrouve seul non pas avec son frère, qui l’héberge à Meyzieu, mais avec un de ses cousins», venu avec sa famille lui rendre visite, relate une source proche de l’enquête.

Un geste de folie?

Il s’ est alors emparé d’un couteau et a poignardé l’enfant sans que personne ne puisse s’y opposer. Aucune altercation ne s’était produite auparavant. Maîtrisé par son grand frère, rentré d’une sortie juste après le drame, le jeune homme a ensuite été livré à la police. Durant sa garde à vue, il n’a pas été «capable» de donner une «explication rationnelle» à son geste.

Depuis son arrivée en France en 2005, le meurtrier présumé n’avait pas «fait parler de lui» mais aurait fait l’objet d’une hospitalisation d’office en Turquie à la suite d’ «une crise de folie». Le jeune homme doit être déféré mardi au parquet de Lyon pour «homicide sur mineur de quinze ans».

Source: http://tinyurl.com/37squ3w

« Page précédentePage suivante »