Francaisdefrance's Blog

30/09/2010

Racaille. Brest: violents affrontements entre forces de l’ordre et « jeunes » à Pontanézen!


Racaille: plus aucun coin de France n’est épargné! Le Kärcher à Sarkö, c’est dépassé. Passons au lance-flammes !

FDF

.

Venus en nombre vers 17 heures dans ce quartier hautement « sensible » pour interpeller un « jeune » soupçonné d’avoir lancé des pierres sur un véhicule de police quelques jours plus tôt, les policiers ont été violemment agressés par une bande ethnique forte d’une quarantaine d’individus. Les forces de l’ordre ont dû riposter par des tirs de flash-ball et des grenades lacrymogènes. Une heure plus tard, elles devaient quitter le quartier sous des jets de pierres, non sans avoir réussi à interpeller le suspect qu’elles étaient venues appréhender.

Ver 19h30 les forces de police, renforcées par la gendarmerie, revenaient dans le quartier pour procéder à l’arrestation de deux « jeunes » qui avaient été identifiés comme étant les meneurs. Lors de cette intervention trois policiers ont été blessés, dont un assez sérieusement.

Suite à ces évènements, Hosni Trabelsi, l’adjoint au maire chargé de Pontanézen a déclaré au Télégramme : «Je déplore ces incidents, d’autant que de gros efforts de remodelage du quartier ont été entrepris ces derniers mois. J’en appelle à la responsabilité des parents. Dommage que de tels comportements aboutissent à de telles situations de tension».médiateurs » et des « travailleurs sociaux ».

D’origine tunisienne, Hosni Trabelsi est membre du PS. Elu pour la première fois sur la liste de François Cuillandre en mars 2001, il est depuis adjoint de ce quartier, dans lequel il réside. En 2002, il déclarait à l’Express qu’il voulait faire de Pontanézen un quartier «ordinaire». «Je dois beaucoup travailler pour ne décevoir personne. Cette ville m’a donné des responsabilités. Je sais que je dois honorer cette fonction.»

Depuis, malheureusement, les émeutes se succèdent régulièrement. Et ce ne sont pas des « médiateurs » ou des « travailleurs sociaux », pas plus que « les gros efforts de remodelage » qui y changeront quelque chose. Pontanézen n’est pas devenu un quartier « ordinaire », et il faut bien constater que Monsieur Hosni Trabelsi a échoué.

[http://breizh.novopress.info/]

2 commentaires »

  1. le « tunisien » a echoué,lo police a du demander l’aide de la gendarmerie…
    C’est donc la guerre.Il faudrait envoyer la légion ou des paras.

    Commentaire par henri — 30/09/2010 @ 21:02 | Réponse

    • Ponta…..
      C est aujourd hui …fini….
      Il y a pas de zone de non droit….
      La police le prouve chaque jour…

      Commentaire par snake — 26/06/2012 @ 22:05 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :