Francaisdefrance's Blog

28/09/2010

« Salauds de pauvres »! Ils sont 7, 8 millions en France…

« Salauds de pauvres »! C’est à cette expression que me fait penser l’article qui suit. C’est le titre d’un bouquin de Jacques Deroo, que j’avais lu à l’époque de sa sortie. Ca se passera de commentaires sauf que, l’autre jour, j’ai vu des « hijabées » avec leurs nichées devant un relais du Secours Catholique. Déjà largement aidées par NOS allocations, ces dames se permettent encore d’aller pleurer en costume de provocation (sport national de ces gens-là) auprès d’une communauté qu’ils haïssent. Alors que des français de souche durement touchés par la crise n’osent s’y rendre, par fierté, je pense… Mais pour ces gens-là, les « issus de l’immigration », l’exploitation des largesses de notre société française est devenu une habitude. En outre, ils nous méprisent…Alors, pour éviter ce genre d’images insultantes pour les citoyens de la République que nous sommes, que le Secours Catholique ne  distribue que des denrées alimentaires NON-HALAL. Et nous les pauvres, les vrais, les sous-chiens, oseront nous peut être nous y rendre; la tête haute…

FDF

Plus de 7 millions de Français sont considérés comme pauvres./Photo DDM

Plus de 7 millions de Français sont considérés comme pauvres./Photo DDM

949€ par mois pour vivre. C’est le « seuil de pauvreté monétaire » fixé pour 2008 en France métropolitaine. Et 13 % de la population vit – ou plutôt survit – en dessous de ce seuil.
Une proportion globalement stable depuis 2004, remarque toutefois l’Institut national de la Statistique et des Etudes économiques (Insee) qui précise que 7,836 millions de personnes ont ainsi été concernées en 2008. Sur ce total, la moitié avait un niveau de vie inférieur à 773 € mensuels.

Ecarts

Parmi les pauvres, ils sont 10 % à toucher moins de 10 520 €/an (876 €/mois) et parmi les plus aisés, 10 % vit avec 35 550 € de revenus annuels (2 962 €/mois). Le niveau de vie médian s’établissant lui à 18 990 € annuels (1 582 €/mois).

30 % des familles monoparentales touchées

L’Insee remarque également que de 1996 à 2008, les inégalités entre les populations aisées et les franges les plus modestes ont peu évolué. « En 2008, les 20 % des personnes les plus aisées détiennent 38,3 % de la masse des niveaux de vie, soit 4,2 fois celle détenue par les 20 % des personnes les plus modestes », souligne l’institut.

Enfin, « la pauvreté touche 30 % des familles monoparentales », note l’Insee.

Pour ces familles, généralement une mère avec ses enfants, la proportion de pauvres est 2,3 fois plus forte que dans l’ensemble de la population.

Source: http://tinyurl.com/2dwc9xt

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :