Francaisdefrance's Blog

27/09/2010

Délinquance: des bandes d’origine africaine perturbent la Techno Parade.

D’origine africaine… Des « bandes »… Des semeurs de merde, quoi, et TOUJOURS les mêmes! ON ose enfin parler « d’individus à risques »? Heureusement que la Police veillait au grain. Et qu’on n’aille pas encore hurler au racisme! Nous, les sous-chiens, on n’a pas le droit de s’amuser rien que pour le plaisir. Ils faut qu’ils viennent semer leur merde, pour le plaisir, aussi et par haine du blanc, je pense. Rien d’étonnant que l’Afrique soit sans cesse secouée par des guerres tribales et dirigée par bon nombre de despotes sanguinaires pour qui vivre sans guerre n’est pas vivre…

Ils n’ont qu’à organiser une « Africo-Techno », ces enfoirés. On ira y participer aussi… Il peuvent compter sur nous.

FDF

27/09/2010

Le dispositif de sécurité fut d'autant plus efficace que le public n'était pas aussi nombreux que prévu : 30 000 personnes selon la Préfecture de police (300 000 selon les organisateurs), contre au moins 100 000 l'an dernier.

Le dispositif de sécurité fut d’autant plus efficace que le public n’était pas aussi nombreux que prévu : 30 000 personnes selon la Préfecture de police (300 000 selon les organisateurs), contre au moins 100 000 l’an dernier. Crédits photo : REUTERS

Des bandes étaient venues pour dépouiller. Mais la police en civil était dans la foule…

«Aucun incident grave», mais trente-huit arrestations malgré tout. La dernière Techno Parade à Paris, samedi, dans le quartier de la Bastille, a fourni l’éclatante démonstration de la réactivité des forces de l’ordre dans la capitale. Le soir même, trente-quatre de ces fauteurs de troubles se trouvaient en garde à vue dans les locaux de la police. L’audition de nombreux trublions, principalement issus des quartiers chauds de banlieue, s’est poursuivie tout le week-end, en attendant les inévitables déférements au parquet.

Il suffit d’analyser sur Internet les messages «twittés» (envoyés via le réseau social Twitter), cet après-midi-là, pour comprendre, même sans communiqué officiel, qu’il se passait quelque chose autour du bruyant cortège. «Évitez Bastille, ça commence à dégénérer. On est enfermés dans un magasin Chevignon», dit l’un d’eux. «Merci les racailles pour les émeutes à Bastille !», ajoute un autre, un brin emphatique. Plus sobre : «J’aime pas du tout ce que je vois dans les rues de Bastille…», écrit un blogueur. Ou encore celui-là : «Baston sur la ligne 5 à Bastille direction Bobigny.»

«Individus à risque»

Les vidéos laissées sur les blogs sont tout aussi explicites. On y voit de véritables hordes d’individus encapuchonnés, dont beaucoup de grands ados d’origine africaine, intimider des badauds et fondre sur la foule…

Suite et source: http://tinyurl.com/2covo4x

2 commentaires »

  1. T’en ficherai des arrestations…pour être relâches après.

    Commentaire par henri — 27/09/2010 @ 17:33 | Réponse

  2. De telles attaques existent depuis longtemps (au moins les années 80, je sais de quoi je parle). C’est simplement qu’ils sont plus nombreux aujourd’hui. Mais bon… vive l’immigration.

    Commentaire par Nicolas — 28/09/2010 @ 04:51 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :