Francaisdefrance's Blog

25/09/2010

Les musulmans « citoyens responsables »? Ah bon? Y’a longtemps?

Les musulmans ok pour la loi anti-burqa, mais sous certaines « de leurs » conditions… Ils ne sont pas chez eux (au fait, c’est où, chez eux?) mais ils posent des barrières. Des barrières intégristes.

FDF

.

Le 23 septembre, pendant que les syndicats manifestaient à propos des régimes de retraites, le chef de l’État recevait à l’Élysée une délégation bien particulière…

On nous les présente désormais comme les « responsables de la communauté musulmane de France ». Ce point mériterait à lui tout seul une réflexion. Car l’idée d’une « communauté » dont ces gens détiendraient une « responsabilité », si l’on voit bien sur quel précédent il a été copié, n’en devient pas légitime pour autant, ni même légal. Dans notre droit, cela n’existe pas.

On nous précise aussi que cet accueil fait à quelques notables intervenait en fait « dix jours après l’adoption définitive par le Parlement » de la loi sur la burqa. Et il paraît que ce texte « a suscité de nombreuses controverses en France et à l’étranger. » Ici le mot « controverse » fait une apparition opportune et non fortuite.

La petite délégation a donc « appelé au respect de la loi interdisant le port du voile intégral, tout en souhaitant que son application ne soit pas une source de stigmatisation. » Stigmatisation : encore un mot qui ne veut rien dire mais qui, placé au bon endroit remet en cause tout l’énoncé précédent.

M. Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et ses compagnons ne manquent pas d’air. « Pour nous, en tant que citoyens responsables, le temps du débat est passé, la loi est votée », ont-ils concédé,, tout en prétendant exhorter « bien sûr les musulmans de France à respecter la loi ».

L’expression de « citoyens responsables » nous interpelle. Citoyens sans doute, mais de quelle cité ?

Par curiosité, on peut encore consulter sa fiche sur Wikipedia. Elle comporte à ce jour [24 septembre 2010] la mention bien significative : « Cet article est une ébauche concernant le Maroc. » Certes la fameuse encyclopédie virtuelle se trompe souvent et trompe ses utilisateurs, sur les personnalités touchant à la politique. Je ne crois pas cependant que l’impression ait été faussée en l’occurrence par de mauvaises intentions. Très flatteuse pour l’intéressé, tout donne à croire qu’il l’a rédigée lui-même.

Le conseil « français » du culte musulman, outre qu’à ma connaissance l’islam ne doit pas être tenu pour « un culte » mais pour une prédication et un système politico-juridique (1), reflète surtout désormais les luttes de tendances entre Marocains, Turcs et Saoudiens. (2)

Cette observation objective appelle une remarque subjective : les citoyens marocains, ou turcs, [ou algériens, depuis l’indépendance de ce pays] ou saoudiens résidant en France ne sont pas, en principe, appelés à débattre de nos lois. Leur approbation ne se négocie pas. L’aller simple pour Rabat ne coûte pas très cher.

Généreusement donc M. Mohammed Moussaoui déclare : « Nous ferons tout le travail de pédagogie nécessaire pour permettre à ces femmes qui portent le voile intégral de se conformer à la loi » mais il marque les limites de cette application de la loi en ajoutant qu’ils veilleront « à ce que, en termes d’application, cette loi ne stigmatise pas les citoyens de confession musulmane »...

Suite et source: http://tinyurl.com/38ju9bh

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :