Francaisdefrance's Blog

22/09/2010

Turquie: nouvelles inquiétantes…

C’est plus que vraisemblable. Comme tous les autres pays islamiques, la Turquie piaffe d’impatience de conquérir l’Occident. La Turquie est la plus « éligible », allons dire, à l’entrée dans l’UE… Mais elle perd patience car une bonne partie de l’Europe est plus que réticente. La Turquie dévoile son vrai visage…

FDF

.

« Les mosquées sont nos casernes,
les citoyens nos soldats,
les coupoles nos casques,
les minarets nos baïonnettes »

( propos tenus par “Recep Tayyip Erdogan” :  1er ministre Turc )


22 09 2010

La Turquie se détourne-t-elle de l’UE ?

Après la victoire de l’AKP sur le Oui au référendum du 12 septembre, un sondage révèle que les Turcs se détourne de plus en plus de l’Union Européenne (Selon l’Institut Transatlantic Trends) et se rapproche de plus en plus du Proche-Orient et des pays musulmans.

Le sondage qui terrorise l’armée turque, Israël et les USA. Après avoir essuyée une cinglante défaite lors du référendum sur la révision de la constitution, l’élite kémaliste laïque vient de prendre en pleine figure le dernier sondage de l’Institut Transatlantic Trends diffusé par German Marshall Fund, qui révèle que les Turcs n’ont plus envie de lier leur sort à l’Union européenne.

En effet, alors qu’ils étaient 74 % en 2004, à s’être déclarés favorables à une intégration avec l’Europe, ils ne sont plus, en 2010, que 38 % à émettre un tel souhait. Ce qui inquiète le plus l’armée turque et l’élite kémaliste, c’est qu’en deux ans, le taux de ceux qui regardent du côté des pays musulmans a doublé. Cette année, 20 % des citoyens turcs, y compris ceux de la diaspora, désirent une collaboration plus étroite avec les Etats musulmans du Proche-Orient.

En outre, 38 % des sondés supportent le programme nucléaire iranien qu’ils jugent inoffensif. Depuis l’accession des islamistes-conservateurs de l’AKP au pouvoir en Turquie, la seule république laïque dans le monde musulman a entamé une irréversible révolution, qui la réconcilie avec son passé glorieux de puissance musulmane du temps de l’Empire Ottoman.
Réconfortés par une prospérité économique et une stabilité politique retrouvée sous le gouvernement de l’islamiste modéré Recep Tayyip Erdogan, beaucoup de Turcs ne voient plus l’adhésion à l’Europe comme une nécessité.
En se portant au secours des Palestiniens à Gaza et en prenant ses distances avec Israël, la Turquie commence à occuper le champ laissé vacant par l’Egypte et l’Arabie Saoudite : celui de leader du monde musulman. Depuis 1924 et l’abolition du Califat, jamais Istanbul n’avait autant regardé vers l’Orient… Jusqu’à quand ?

Source : maghreb-intelligence.com

Un commentaire »

  1. Les turcs se tâtent ? il ne savent se décider ,,,
    TANT MIEUX !Autant de traîne-misère de moins.
    Nous en avons suffisamment chez nous accrochés sur le dos.

    Commentaire par henri — 22/09/2010 @ 14:58 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :