Francaisdefrance's Blog

19/09/2010

Même Kouchner le lache. Sarközy de plus en plus seul sur le dossier des Roms…

Houlà! Il ne va pas rester longtemps à son poste de porteur de sacs de riz, le Nanard… Il est mal, il est mal..

FDF

.

Roms: Kouchner valide la position de Merkel contre Sarkozy !

Le ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner à Paris le 6 septembre 2006

Bernard Kouchner à Paris le 6 septembre 2006 Patrick Kovarik AFP/Archives

Après la violente altercation avec Barroso et le désaveux d’Angela Merkel sur une soit disant position commune, c’est au tour de Bernard Kouchner de prendre ses distance avec Sarkozy sur ce dossier

Le ministre des Affaires étrangères a en effet indiqué vendredi ne pas être au courant d’un échange la veille entre le président Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel sur les Roms, objet d’une polémique entre les deux pays.

M. Sarkozy avait affirmé à Bruxelles que la chancelière allemande lui avait confié avoir elle aussi l’intention de procéder dans les prochaines semaines à « des évacuations de camps », mais cette information avait aussitôt été démentie par des diplomates allemands et le porte-parole de Mme Merkel.

Interrogé sur Europe 1 pour savoir qui ment, Bernard Kouchner a répondu: « L’Histoire tranchera. Moi, je n’ai pas assisté (à un échange à ce sujet, NDLR) alors que j’étais là tout le temps ».

« Le président de la République ne m’a pas dit spécialement quelque chose à ce propos. Je ne sais pas si cet (échange entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy) s’est fait en aparté », a précisé le ministre.

Bernard Kouchner a d’autre part confirmé l’existence d’un échange « assez vif » jeudi lors du sommet européen de Bruxelles entre Nicolas Sarkozy et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

« En politique, cela arrive souvent. Dans l’Europe aussi. Ce n’est pas un incident majeur, ils se connaissent très bien, ils ont beaucoup travaillé ensemble, MM. Barroso et Sarkozy », a-t-il dit, en rappelant que la France avait oeuvré en faveur d’un deuxième mandat pour M. Barroso.

« Chacun est dans son rôle. Ce n’est pas un lit de roses, donc il y a eu des échanges sincères et assez vifs. C’est souvent comme ça, il y en a eu sur le Moyen-Orient, sur le Pakistan, il y en a tout le temps », a assuré le ministre.

« Les paroles de Mme la commissaire (à la Justice et aux Droits fondamentaux, Viviane Reding) étaient inacceptables. Ou elle n’a jamais lu l’Histoire, ou elle ne sait pas de quoi elle parle mais de toutes façons c’était inacceptable », a insisté Bernard Kouchner.

Viviane Reding a eu des mots très durs à l’encontre de la France, dressant un parallèle entre les renvois de Roms et les déportations de la Seconde guerre mondiale. Cette comparaison avait provoqué l’ire des responsables français, qui ont obtenu que Mme Reding exprime des « regrets » mercredi soir, juste avant le sommet de l’Union européenne à Bruxelles.

Source: http://tinyurl.com/2g9ysdp

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :