Francaisdefrance's Blog

19/09/2010

Bienvenue au club: l’extrême droite pourrait entrer au parlement suédois.

Après les Pays-Bas avec Geert Wilders, Jimmie Akesson et son parti devraient faire une entrée historique au Parlement suédois. Le patriotisme ressurgit. Et qui s’en plaindra. En France, il faudra attendre 2011 pour les cantonales où l’on prendra la température de la force nationale avec un score du FN qui devrait être en nette hausse, puis 2012 où sans nul doute, le successeur à Jean Marie Le Pen (qui devrait être sa fille Marine…) sera dans la lutte des présidentielles. Mais les franchouillards ayant le « don » d’être trouillards, la bataille sera dure. A souhaiter qu’ils ne re-tomberont pas cette fois dans le piège de l’UMP/S. Ils devraient avoir compris la leçon…

FDF

.

19/09/2010

Le gouvernement de centre droit devrait conserver la majorité au Parlement lors du scrutin de dimanche. Le gouvernement de centre droit devrait conserver sa majorité au Parlement à l’issue des législatives de dimanche.


À l’approche des législatives de dimanche, la coalition de droite sortante creuse chaque jour un peu plus son avance dans les sondages. Malgré la percée attendue de l’extrême droite, qui devrait faire une entrée historique au Parlement de Stockholm, l’alliance constituée des Modérés (conservateurs) du premier ministre, Fredrik Reinfeldt, des libéraux, des centristes et des chrétiens-démocrates devrait même conserver sa majorité absolue.

Selon la dernière enquête de l’institut Synovate, publiée mercredi, l’opposition de gauche perdrait, elle, plus de 5 % par rapport aux élections de 2006, avec 40,9 % des voix. Après avoir dominé la vie politique pendant plus de soixante-dix ans, les sociaux-démocrates, emmenés par la très controversée Mona Sahlin, réaliseraient leur pire score, et pourraient se faire souffler le titre de premier parti de Suède par les Modérés. «Les conservateurs ont habilement insisté sur les questions fiscales, là où ils sont le plus crédibles », explique Karl Magnus Johansson, professeur de sciences politiques à l’université de Södertörn. Moins sévèrement touchée que les autres pays européens par la crise, la Suède vient de réviser sa croissance en forte hausse, à 4,6 % sur un an. Le premier ministre a donc pu promettre des réductions d’impôts et des créations d’emplois… tandis que la gauche se prononçait pour un rétablissement de l’impôt sur la fortune…

Suite et source: http://tinyurl.com/389zq2s

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :