Francaisdefrance's Blog

17/09/2010

Roms: on passe pour des barbares. Merci Sarkö !!!

Quoique il en dise, notre cher président a su cette fois nous mettre tout le reste du monde, civilisé ou pas, à dos. Avions-nous encore besoin de ça? Avec les crises internes qui défrayent la chronique, les yeux du monde entier sont déjà fixés sur la France, qui n’est plus, loin de là, un pays exemplaire. Cette fois, l’UE nous montre du doigt et tape sur la table. Sarkö reste debout dans ses bottes; jusqu’à quand??? Désavoué chez lui et maintenant à l’Etranger, il ne baissera jamais la garde; quitte à nous enfoncer un peu plus. Au nom de la fierté; la sienne…

FDF

.

Certains médias affirment le contraire. Nous ne serions pas seuls à être des barbares… Mouhais…………

«La discrimination frappe les Roms dans toute l’Europe»

« Nicolas Sarkozy a dû s’expliquer au Sommet de l’Union européenne sur les mesures anti-Roms prises par la France. Une réunion qui a tourné au clash. Les autres pays ne sont pourtant pas plus accueillants.

17.09.2010

Les mesures prises par la France contre les Roms ont volé la vedette aux autres sujets qui devaient être abordés, hier à Bruxelles, au Sommet de l’Union européenne (UE). Nicolas Sarkozy a donc dû s’expliquer devant les 26 autres chefs d’Etat. La rencontre a donné lieu à un échange qualifié de «très violent» entre le président français et celui de la Commission José Manuel Barroso.

Depuis l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie au sein de l’UE, le 1er janvier 2007, les quelque 10 millions de Roms roumains et bulgares disposent des mêmes droits que les autres Européens, y compris celui de se déplacer. En théorie. Car la réalité se révèle fort différente. La France n’est pas le seul Etat à mal accueillir les Roms, comme nous l’indique Pierre Barge, président de l’Association européenne pour la défense des droits de l’homme, qui siège à Bruxelles: «Les Roms sont discriminés partout en Europe. A l’intérieur des Etats, les municipalités s’en débarrassent en les poussant vers d’autres communes. Et les Etats en font de même entre eux. Le problème Rom, c’est la patate chaude de l’Europe!» Provenant sans doute de l’Inde du nord, les Roms – terme générique qui comprend plusieurs appellations différentes – ont sillonné le continent européen de façon nomade, vraisemblablement dès le Moyen Age. Depuis plusieurs siècles, ils se sont regroupés en nombre dans l’est de l’Europe. Sous le communisme, la plupart ont été sédentarisés, sans être pour autant intégrés. Leur situation n’a fait qu’empirer depuis la chute des régimes staliniens. Et s’ils sont mal vus partout, les Roms subissent les plus graves discriminations dans leurs pays d’origine, notamment en Roumanie: «C’est pourquoi ils viennent en France et dans les autres nations de l’ouest du continent», explique Claire Cavé qui s’occupe des Roms et des gens du voyage au sein du Secours Catholique, l’équivalent français de Carit

13 milliards inutilisés

De plus, le Fonds social européen – qui reçoit une contribution financière de la Suisse – a dégagé 13 milliards d’euros pourque la Roumanie, la Bulgarie et d’autres pays concernés développent une véritable politique d’intégration de leur population d’origine rom. «Sur le terrain, en Roumanie notamment, nous ne voyons aucun projet sérieux d’intégration», constate Pierre Barge qui poursuit: «Les Roms n’ont pas accès à la même scolarité, ni à la même formation que les autres Roumains. Ils n’ont pas non plus accès au système de santé. Ils sont victimes d’un racisme massif dans leur pays.» Comment sont traités les Roms dans les Etats d’accueil de l’ouest européen? Ils ont le droit de résider pendant trois mois dans un Etat de l’Union ou en Suisse. Au bout de cette période, les Roms sont en général expulsés s’ils risquent d’être à la charge de l’Etat «visité»

Mendicité et petits boulots

Or, ils y trouvent rarement du travail, comme le note Claire Cavé: «Ils vivent de petits boulots au noir et de mendicité. Bien sûr, lorsqu’il y a pauvreté, il y a aussi délinquance et prostitution. Mais ces phénomènes existent partout et pas seulement chez les Roms», ajoute Claire Cavé. Et lorsqu’ils sont expulsés, «ils reviennent aussitôt», constatent en chœur Claire Cavé et Pierre Barge.


Quelle est la situation des Roms dans les pays qu’ils visitent?

France

Depuis le début de l’année, le gouvernement a expulsé 9000 Roms provenant d’Europe orientale. De plus, Pierre Barge souligne l’existence du fichier de police OSCAR qui contient les empreintes des Roms expulsés.

Allemagne

La plus grande partie des Roms – 10 000 personnes est originaire du Kosovo. Berlin envisage d’en expulser vers Pristina 2500 par an. Pierre Barge souligne: «Ces expulsions concernent en premier lieu les mineurs.»

Italie

Le premier ministre Berlusconi soutient la politique de Nicolas Sarkozy concernant la destruction des camps de Roms et les expulsions. Claire Cavé relève que dans la Péninsule, les Roms subissent régulièrement des agressions physiques de la part de la population autochtone.

Espagne

C’est l’un des rares pays à manifester sa volonté d’intégrer les Roms. Cela dit, le chômage atteignant des sommets – plus de 20% de la population active – l’intégration reste un vœu pieux. »

Source: http://tinyurl.com/3xcybgj

La « mégère de Bruxelles » ne peut s’empêcher de détruire tous nos repères identitaires.

17 09 2010

La grande peur de la mégère de Bruxelles et de ses complices…


Lors de l’intervention scandaleuse de la mégère de Bruxelles une petite phrase est passée presque inaperçue. Elle a mis en garde contre l’expulsion des gens selon une appartenance ethnique et, a-t-elle ajouté, « demain peut-être sur des critères religieux ». Mais à qui pouvait bien penser la mégère de Bruxelles ?

Nous connaissons tous la réponse. La mègère et ses complices également. Car partout en Europe monte une exaspération de plus en plus forte envers les différentes communautés musulmanes qui non seulement refusent de s’assimiler mais qui désormais n’hésitent plus à proclamer ouvertement leur volonté d’islamiser le continent. En cela nous devons dire un grand merci au peuple suisse. Son refus des minarets lors du référendum de l’année dernière a été un signal pour tous les peuples européens. Oui, il est possible de dire STOP à l’islamisation. C’est pouquoi ce vote a fait l’objet de toutes ces critiques virulentes de la part des mondialistes bruxellois qui y voyaient, à juste titre, une brêche dans leur projet de détruire l’identité des nations européennes.

Ce qui se passe autour de la question des Roms participent de la même logique. Certes, les Roms ne sont pas musulmans. Ils sont chrétiens et Européens. Mais le bras de fer qui oppose le gouvernement français et les technocrates de Bruxelles est le résultat d’une lutte entre ceux qui estiment que les Etats doivent garder une certaine souveraineté, déjà réduite à une portion congrue, et ceux qui estiment que cette souveraineté n’est qu’une relique du passé qui doit totalement disparaître afin que le projet mondialiste et ultra-libéral de la commission s »applique dans toute l’Europe. La mégère de Bruxelles c’est un peu le Dom Juan au barbaro appetito. Elle ne peut s’empêcher d’attaquer tous les signes de souveraineté des nations européennes. Elle ne peut s’empêcher de détruire tous nos repères identitaires.

Les mêmes qui veulent que la France ne puissent pas choisir les étrangers sur son territoire, et donc expulser les Roms, sont les mêmes qui veulent imposer la Turquie dans l’UE, les mêmes qui s’opposent à l’interdiction de la Burqa, les mêmes encore qui veulent couvrir nos territoires de mosquées et de minarets. Les mêmes enfin qui veulent encore faire venir des centaines de milliers d’immigrés en Europe afin de fragiliser encore davantage les ouvriers européens. Le grand patronat y trouvant sa main d’oeuvre bon marché et corvéable à merci et l’extrême gauche pensant y trouver, à tort, son nouveau prolétariat.

Seul problème. LES PEUPLES. Ces derniers commencent à percevoir que ce magnifique projet européen a été totalement dévoyé. Que ce projet ne sert plus qu’à broyer les identités culturelles, spirituelles et nationales. Que ce projet ne profite qu’à une petite nomenklatura politique au service de la grande bourgeoisie mondialiste. Tout cela est encore confus dans l’esprit des peuples européens  mais cela explique pourquoi la gauche européenne est partout en recul malgré la crise économique et malgré l’usure de la droite au pouvoir. Le peuple sent instinctivement que la gauche l’a trahie. C’est la même raison qui explique que partout on assiste a la montée des partis populistes qualifiés automatiquement d’extrême droite par des médias serviles. Ce n’est pas un hasard si le journal Le Monde a déclaré la guerre au président Nicolas Sarkozy. Ce journal  vient d’être racheté par une triplette de milliardaires de la gauche caviar.

Ces partis populistes, qui remplacent les anciens partis de gauche dans les couches populaires, participent désormais à des gouvernements ou soutiennent les majorités de droite en place (Italie, Pays-Bas, Danemark). D’autres pays suivront car le phénomène est globale. Même en Suède les sondages annoncent une percée de l’extrême droite. La Suède que nos médias ne cessent pourtant de nous présenter comme un exemple de tolérance au niveau mondial. Alors si même en Suède la « vilaine » extrême droite progresse ne seraot-ce pas qu’il y a un tout petit problème ? Combien de temps va-t-on le nier ?

Ce réveil des peuples c’est la grande peur de la mégère de Bruxelles et de ses complices. Alors lorsqu’ils voient que des hommes politiques comme Sarkozy et Berlusconi, en bon politicien opportuniste, commencent à accompagner le mouvement, la panique n’est pas très loin. Il faut tuer cette rebellion dans l’oeuf. Mais c’est trop tard. La mégère de Bruxelles n’a encore rien vu. Elle se dit en colère ? Cela tombe bien. Elle n’est rien à côté de la mienne. Elle n’est rien à côté de celle des peuples européens. Elle s’abattra tôt ou tard. La commission de Bruxelles aura eu beau détruire tous les instruments de la souveraineté, et tous nos repères identitaires, ceux-ci ressurgiront aussi rapidement qu’ils furent balayés. Car on ne peut tuer le passé. Viendra alors, comme dans l’opéra de Mozart « Dom Juan », le temps de la statue du Commandeur. Le temps du châtiment.

source : rebelles.info

Un scoop! « Ils » se sont mis au porc !!!

La preuve:

USA: une caricature de Mahomet pousse son auteur à disparaître.

Ben tiens, en voilà une, et je n’ai pas du tout l’intention de disparaître… Bon, c’est pas Momo, mais ça devrait suffire…

FDF


17 09 2010

Une caricaturiste américaine, dont un dessin avait inspiré une page sur Facebook moquant Mahomet, vit désormais cachée après qu’un imam radical a appelé à son assassinat, a rapporté mercredi la publication pour laquelle elle travaillait.

« Vous avez peut-être remarqué que nous n’avons pas publié de dessin de Molly Norris cette semaine », explique à ses lecteurs l’hebdomadaire Seattle Weekly, dans lequel paraissaient les caricatures de l’artiste.

« C’est parce qu’il n’y a plus de Molly (…). Fort heureusement, cette artiste talentueuse est vivante et en bonne santé. Mais à la demande des experts du FBI (police fédérale), elle s’est transformée en +fantôme+. Elle change constamment de lieu de résidence, de nom et cherche à effacer son identité », ajoute le journal.

En avril dernier, le Seattle Weekly avait publié une caricature de Molly Norris pourfendant la décision de la chaîne Comedy Central de déprogrammer un épisode de « South Park » où Mahomet était déguisé en ours.

De manière satirique, la dessinatrice proposait de faire du 20 mai « Le jour où tout le monde dessine un Mahomet ».

Très vite, une page Facebook s’était créée en hommage à cette proposition, provoquant la colère dans certains pays musulmans et notamment au Pakistan qui avait alors décidé de bloquer l’accès au réseau de socialisation sur internet.

Molly Norris avait pris soin de souligner qu’elle n’avait rien à voir avec la page créée sur Facebook.

Mais en juillet, un article attribué à l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi publié dans le magazine d’Al-Qaïda « Inspire », a appelé au « meurtre » de l’artiste.

L’administration américaine a placé en avril Anwar al-Aulaqi, soupçonné d’activités terroristes, sur la liste de personnes à assassiner.

Source: http://tinyurl.com/2v4j2em

Ecole musulmane à Lyon: « Les femmes doivent obéir à leur mari, elles ne doivent pas sortir sans leur permission » !!!

Pourvu que la mienne ne lise pas ça… (-:

Religion de tolérance…

FDF

.

« Samedi dernier, c’était journée portes ouvertes au lycée Al Kindi. Beaucoup de monde, et des élèves heureux de montrer leur travail : expériences scientifiques, voyage en Angleterre.

Dans une salle de présentation des cours de civilisation islamique, des affiches qui expliquent longuement les ablutions. Et un panneau sur le mariage, réalisé par deux élèves de seconde, où on lit « Les femmes doivent obéir à leur mari, sauf si c’est contraire aux préceptes de l’islam. Elles ne doivent pas sortir sans leur permission ». L’enseignante est embarrassée : elle n’avait pas vu. « Nous nous sommes mobilisés pour trouver des financements, pas assez pour préparer les portes ouvertes », répond Nazir Hakim. « Les professeurs n’ont pas été assez vigilants. Mais cela ne reflète absolument pas ce que nous voulons transmettre du Coran. Le panneau a été fait par deux élèves, qui ont exprimé ce qu’elles vivaient dans leur famille. Comme je le disais en conférence il y a 15 jours, le Coran a été expliqué par des machos : les femmes doivent faire entendre leur voix. Mais ce n’est pas facile de changer des mentalités construites au fil des années. La communauté est tiraillée entre tradition et modernité : nous devons travailler avec ça. Mais Al Kindi, avec ses valeurs et références musulmanes, est partie intégrante de l’école de la République». »

Source: http://tinyurl.com/3xbcv32

Un rapport d’experts aux USA appelle à lutter contre la charia, idéologie suprémaciste totalitaire.

USA: Pour une fois que républicains et démocrates sont sur la même longueur d’onde, et pour une cause saine, ça se doit d’être propagé…

FDF

.

17 09 2010

Un document très important susceptible de changer la donne aux Etats-Unis.

La charia est une menace pour les États-Unis !

Un panel d’experts de la sécurité nationale qui ont travaillé sous des présidents républicains et démocrates exhortent l’administration Obama à abandonner sa position selon laquelle l’islam n’est pas lié au terrorisme et affirment que les musulmans radicaux utilisent la loi islamique pour la subversion des États-Unis.
Dans un rapport qui doit sortir aujourd’hui, le groupe affirme qu’il est «vital pour la sécurité nationale des États-Unis, et la civilisation occidentale dans son ensemble, que nous fassions notre possible pour soutenir les authentiques musulmans modérés et réformateurs.»

Le groupe d’étude, parrainé par le Center for Security Policy d’orientation conservatrice, explique dans son rapport que parmi les divisions internes dans l’islam, les promoteurs de l’avancée de la loi islamique sont la ligne de démarcation cruciale qui sépare les musulmans véritablement modérés, comme feu le président indonésien Abdurrahman Wahid, de la grande partie du milliard de musulmans qui préconisent d’imposer ce qu’ils appellent la charia dans le monde entier .

M. Wahid, décédé en décembre, est un visionnaire musulman largement respecté qui a promu le pluralisme en Indonésie, le pays qui compte la plus importante population de musulmans.

les partisans de la charia sont des «suprémacistes musulmans» qui mènent un «djihad civilisationnel»

Selon le rapport, les partisans de la charia sont des «suprémacistes musulmans» qui mènent un «djihad civilisationnel» avec les terroristes islamistes engagés dans le djihad violent comme al-Qaïda.

Le groupe d’étude composé de 19 membres a été dirigé par l’ancien lieutenant général William G. Boykin, sous-secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement sous l’administration de George W. Bush, et le lieutenant-général à la retraite Harry E. Soyster, directeur de l’agence de renseignement de la Defense de 1988 à 1991.

L’équipe d’anciens officiels de la Défense, des forces de l’ordre et du renseignement comprenait James Woolsey, directeur de la CIA sous l’administration Clinton, et Andrew C. McCarthy, ancien assistant procureur général à New York et procureur de carrière en matière d’anti-terrorisme sous l’administration Clinton.

la politique consistant à ne pas qualifier al-Qaïda d’«islamistes» pour ne pas offenser les musulmans, est une faille dans la lutte contre le terrorisme

Frank Gaffney, directeur du Center for Security Policy, a déclaré que la politique de l’administration Obama est basée sur une prémisse erronée. Le rapport du Team B vise à exposer les failles dans les programmes de lutte contre le terrorisme, y compris la politique consistant à ne pas qualifier al-Qaïda et d’autres groupes semblables d’«islamistes» pour ne pas offenser les musulmans, a-t-il dit.

«Et s’il s’avérait que des personnes accueillies par l’administration Obama font la promotion du même agenda séditieux et de la même idéologie totalitaire qu’Al Qaëda, mais dans le cadre des dîners d’Iftar à la Maison blanche ? » a déclaré Mr Gaffney, se référant au repas quotidien de rupture du jeûne du Ramadan.

Le groupe d’experts a été constitué sur le modèle du Team B de la CIA dont les analyses en 1976 ont conclu que les évaluations du renseignement américain avaient sous-estimé les forces nucléaires soviétiques. Ce rapport du Team B a conduit à un renforcement militaire sous l’administration Reagan.

John Brennan, le chef du contreterrorisme américain et conseiller de la Maison blanche pour la sécurité nationale, a déclaré au Washington Times en juin qu’il n’est pas d’accord qu’il y a «une dimension islamique au terrorisme». La politique de l’administration Obama d’éviter l’utilisation du mot islam et de ses dérivés pour décrire les terroristes fondamentalistes d’aujourd’hui vise à «ne pas accorder une quelconque légitimité religieuse à ces individus », a-t-il dit.
Un porte-parole de la Maison Blanche n’a pas pu être rejoint pour commenter le rapport ou la politique de l’administration sur l’islam politique.

L’incompréhension, par l’administration, de la nature islamiste de la menace terroriste «attire davantage de djihad violent contre ce pays»

Selon Mr Gaffney, le rapport conclut que les programmes du gouvernement américain visant à établir des liens avec les groupes musulmans qui font la promotion de la charia «ne sont pas de la rectitude politique, mais de la soumission». L’incompréhension, par l’administration, de la nature islamiste de la menace terroriste «attire davantage de djihad violent contre ce pays», a déclaré Mr Gaffney.

Le rapport recommande que soit menée une campagne contre les islamistes radicaux suivant le modèle utilisé contre l’idéologie et les activités communistes pendant la guerre froide, y compris l’infiltration par le FBI de groupes djihadistes soutenus par l’étranger et d’autres mesures de sécurité robustes.¸

«Aujourd’hui, les États-Unis font face à une menace idéologique encore plus insidieuse: la doctrine socio-politique totalitaire que l’islam appelle la charia», indique le rapport. «Bien qu’elle contienne certainement des éléments spirituels, ce serait une erreur de concevoir la charia comme un code «religieux» au sens occidental, car elle vise à réglementer tous les comportements dans la sphère laïque – économique, social, militaire, juridique et politique ».

Le rapport de Team B demande l’élaboration d’un stratégie visant à contrer l’idéologie islamiste, mais note que la compréhension de la nature de l’ennemi est une première étape essentielle.

«Cela ne peut se faire en suivant la stratégie perdante qui consiste à entretenir une fiction sur l’état de l’islam dans le vain espoir que la réalité finira par rattraper la fable inoffensive», indique le rapport. «Renforcer les éléments parfaitement dignes de l’islam exige une évaluation franche qui prend acte de la force de la charia – tout comme la défaite des idéologies totalitaires du 20e siècle a exigé une reconnaissance de leurs capacités malveillantes.»

Le système de la charia est «totalitaire» et incompatible avec les garanties de la constitution américaine d’adoption des lois par le processus démocratique, la liberté de conscience, la liberté individuelle et la liberté d’expression, y compris le droit d’analyser et de critiquer la charia, indique le rapport.

Le rapport cite le document de 1991 des Frères musulmans en Amérique du Nord décrivant un processus secret d’«implantation» de l’islam aux États-Unis. Le plan consiste à mener «un grand djihad pour éliminer et détruire la civilisation occidentale de l’intérieur et «saboter» sa misérable maison par leurs mains et les mains des croyants afin qu’elle soit éliminée», stipulait le document.

L’organisation des Frères musulmans d’origine égyptienne est la plus importante organisation à promouvoir le suprémacisme islamique, indique le rapport.

Les administrations républicaines et démocrates n’ont pas compris la nature idéologique de l’ennemi terroriste, indique le rapport, y compris son but ultime qui est le rétablissement d’un califat islamique totalitaire gouverné par la charia dans le monde entier.

.

Pillé chez Bivouac-ID: USA : Un rapport d’experts appelle à lutter contre la charia, une idéologie suprémaciste totalitaire

Muhamad Rachid, 4 ans, égorgé. Un drame familial?

17 sept 2010

Ca dépasse l’entendement. Je suis horrifié!

FDF

.

Un garçonnet égorgé en Belgique !

Le corps d’un enfant de quatre ans et demi, égorgé, a été découvert mercredi à proximité de son domicile à Braine-l’Alleud. La Justice privilégie la thèse d’un drame familial alors que la mère de l’enfant a été privée de liberté.

Le corps du petit Muhamad Rachid a été découvert par des joggeuses en début de soirée dans un quartier d’habitations sociales de cette petite ville située à une vingtaine de kilomètres au sud de Bruxelles où l’enfant résidait avec sa mère et sa soeur de 16 ans, a indiqué le parquet de Nivelles, chargé de l’enquête.

« On a des éléments troublants, dans la mesure où le corps a été retrouvé très près du domicile où il vivait, dans un lieu très fréquenté, ce qui laisse supposer que le corps n’a pas été déposé longtemps avant », a déclaré le procureur de Nivelles, Jean-Claude Elslander. Il semble que l’enfant n’a pas été tué sur place car « on ne trouve aucune trace de lutte ou de sang », a-t-il ajouté.

« Tout ça, le fait que les explications qui sont données sont à vérifier, c’est le moins que l’on puisse faire, nous fait dire que, vraisemblablement, la solution se trouve dans la sphère familiale », a encore déclaré M. Elslander. « Rien ne permet de mettre en cause des tiers », a-t-il ajouté.

Mère en détention
La mère de l’enfant, d’origine syrienne selon l’agence Belga, a été entendue dans la matinée. Placée sous tranquillisants, elle devait à nouveau être interrogée dans l’après-midi, assistée d’un interprète, et est à ce stade privée de liberté, a pour sa part indiqué la télévision RTL-TVI.

Le père de l’enfant a également été entendu, mais il ne serait pas en cause, selon les premiers éléments de l’enquête, a indiqué l’agence Belga. Une autopsie du corps de l’enfant doit être réalisée pour déterminer notamment le moment de son décès.

Le garçonnet n’était enfin pas allé à l’école mercredi, selon le parquet, qui a également évoqué un contexte de séparation difficile entre la mère et le père de l’enfant.

Sa disparition avait été signalée à la police par sa soeur mercredi vers 20h10. Celle-ci a expliqué être rentrée vers 19H30 (17H30 GMT) et que sa mère lui avait alors dit que l’enfant avait disparu quand il jouait dans le jardin.

Source: http://tinyurl.com/244yn2q

Immigration et délinquance – « C’est le bal des hypocrites »…

J’ai vu cette interview à la télé, hier soir. Fort intéressant. Le livre est à ranger sur votre chevet…

FDF

.

17/09/10

Dans son livre « Le Déni des cultures », le sociologue Hugues Lagrange explique pourquoi, selon lui, le facteur « culturel » des adolescents d’origine sahélienne doit être pris en compte dans les problèmes d’immigration et d’intégration qu’ils rencontrent en banlieue parisienne.

Hugues Lagrange parle sans tabou du poids du facteur « culturel » dans les problèmes d’immigration. En s’intéressant à l’absentéisme de 4 000 adolescents habitant dans les 25 villes d’Ile-de-France aux quartiers les plus sensibles (Les Mureaux, Mantes-la-Jolie…), le sociologue Hugues Lagrange a ressorti de ces données scolaires « un surcroît d’inconduites des jeunes Noirs issus de l’Afrique sahélienne ». A statut social égal, il a noté que de 1999 jusqu’à 2006, « les adolescents éduqués dans des familles du Sahel sont trois à quatre fois plus souvent impliqués comme auteurs de délits que les adolescents de famille autochtone et le sont aussi deux fois plus que les adolescents d’origine maghrébine ». C’est pourqoui il s’est attaché à analyser l’intégration de l’immigration en banlieue parisienne avec la variable « culturelle » alors que de nombreuses analyses sociologiques déjà menées s’appuient sur des données économiques et sociales. Avec son étude, il explique pourquoi les comportements des familles d’immigrés sont si spécifiques pour chacune d’entre elles dans leur adaptation en France.

France-Soir.fr – Pourquoi avoir osé étudier le facteur « culturel » dans les problèmes d’intégration et d’immigration et mis en exergue une ethnie au risque d’être accusé de stigmatisation ?
Hugues Lagrange –
Je n’ai pas choisi ce facteur. C’est un constat : dans les quartiers de la grande banlieue parisienne, les comportements sont variés. Or en France, il n’y a pas de différence dans l’immigration. Le terme « Noirs » apparaît comme une population unifiée. Mais en réalité il s’agit d’une notion trop globale. Parmi les familles d’origine africaine, les inconduites scolaires ou judiciaires des adolescents varient par exemple entre les migrants d’origine des pays du golfe de Guinée (Congo, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin…, ndlr) et ceux originaires des pays du Sahel (Sénégal, Mali, Mauritanie…, ndlr). On me reproche de catégoriser ces derniers. Mais il faut introduire dans le débat sur l’immigration cette distinction des trajectoires migratoires et mettre en avant ces différences de traditions pour trouver des solutions. C’est le bal des hypocrites parce qu’on ne veut pas reconnaître que l’ensemble de nos politiques renvoie à la ségrégation de ces familles.

FS -En quoi ces familles subissent-elles des ségrégations ?
H.L –
On le voit très bien à Mantes-la-Jolie par exemple, où les familles pauvres autochtones d’immigration rurale sont à côté de l’Église en ville et les familles africaines dans les quartiers HLM plus excentrés. Mais il faut aussi prendre en compte l’adaptation des cultures africaines à ces quartiers français ghettoïsés. Dans les familles d’Afrique sahélienne, les fratries sont plus grandes (entre six et sept enfants) et l’écart entre les époux est plus important (le père étant souvent plus âgé). Or avec une fratrie plus étroite, comme dans les familles d’origine du golfe de Guinée, de meilleurs résultats scolaires sont associés. Avec un père plus vieux, ces familles souffrent aussi – à l’opposé de ce que l’on entend souvent – non pas d’un grand manque d’autorité mais d’autoritarisme patriarcal très fort. Les structures familiales autoritaires sont plus fortes s’il existe un grand écart d’âge dans le couple parental. Alors qu’au Mali, l’éducation est faite par le groupe et la collectivité, la femme est donc entourée de ses frères et de ses parents, elle subit moins de discriminations au sein de la famille et le père n’a pas besoin d’assoir autant son autorité. Or en France, l’adaptation de ces familles venues du Sahel fait que souvent ces jeunes femmes sont recluses chez elles avec moins de famille à leurs côtés et ne travaillent pas. Ce qui élève peu de sentiments de fierté chez leurs enfants. Seulement, l’une des conditions la plus répandue pour une réussite scolaire passe par le niveau culturel de la mère.

F.S -Quelle serait selon vous, la solution pour éviter ces inconduites parmi les adolescents originaires des familles sahéliennes ?
H.L –
Il faut une solution qui se tienne au contexte occidental, où le travail des femmes est la voie de leur émancipation. Pour lutter contre l’autoritarisme patriarcale dont le premier danger est l’infériorisation de la femme, il faut accentuer le taux d’activité féminin dans les quartiers pauvres. La première critique que l’on pourrait me faire serait un accroissement des divorces et des familles mono-parentales. Mais selon mes constats, il existe déjà des « mères-courage » parmi ces populations d’origine sahélienne qui travaillent et éduquent leurs enfants. Il y a eu dans ces familles ce que j’appelle des « conflits de modernisation » qui ont parfois été très bien acceptés par les pères. Et pour répondre aux critiques : dans ces foyers, l’échec scolaire n’est pas lié à la mono-parentalité. Car l’activité de ces femmes contribue souvent à une nouvelle solidarité dans le couple, ce qui favorise de ce fait une fierté des enfants envers leur mère et donc une meilleure intégration de la famille.

Le Déni des cultures, (Le Seuil, 350 pages, 20 euros), sortie prévue hier, jeudi 16 septembre.

vu sur http://www.francesoir.fr/education-immigration-politique-securite/immigration-et-delinquance-cest-le-bal-des-hypocrites.22700

Marseille: Il n’y aurait pas dix agressions quotidiennes, mais près du double!

Marseille : 5000 vols avec violences en centre-ville depuis janvier. Oui mais…

…Il n’y aurait pas dix agressions quotidiennes, mais près du double!

17 09 10

Les vols de bijoux constituent une véritable plaie pour le centre-ville où les victimes se comptent par milliers.

Les vols de bijoux constituent une véritable plaie pour le centre-ville où les victimes se comptent par milliers.

Photo LP

Selon le parquet de Marseille, 5000 de ces délits y ont été enregistrés depuis le début de l’année, soit environ une vingtaine chaque jour.

« Il y a une moyenne de 10 à 30, confirmait hier une source judiciaire. L’essentiel, ce sont les vols de portables et bien sûr, les colliers. Il y a une banalisation de ce genre de faits. » Une réunion doit avoir lieu la semaine prochaine réunissant toutes les autorités judiciaires et policières afin de finaliser un plan d’action pour freiner le phénomène. La répression ne devrait d’ailleurs pas uniquement toucher les voleurs de ces bijoux, dopés par le prix de l’or, mais également les professionnels qui jouent les receleurs.

Suite et source: http://tinyurl.com/3227eek

Le violeur faisait le ramadan !

Il viole, d’accord, mais jamais pendant le ramadan. Un bon « fidèle », quoi… Et si c’est un bon pratiquant, il aura droit aux 72 putes du paradis d’Allah. En fait, les viols, pour lui, c’est de l’entraînement…

FDF

.

17 septembre 2010

C

A Montpellier, un violeur en série a été interpellé. Mis en garde à vue, son ADN prouve qu’il est bien l’auteur des viols perpétrés successivement en mai, juin, juillet. Etrangement, du 25 juillet au 13 septembre, plus aucun fait n’est signalé. Ce n’est que mardi dernier que le suspect est repéré, en train de suivre une jeune femme à une heure avancée de la nuit.

Interpellé aussitôt, il explique que s’il n’a pas frappé pendant plus d’un mois, c’est parce qu’il a pratiqué le ramadan… Un bon fidèle, en fait…

Source: http://tinyurl.com/2ez8lq5

Les identitaires lyonnais ont manifesté pour soutenir René Galinier.

17 sept 2010

Un beau geste, de la part des Identitaires. René Galinier a besoin de soutiens contre l’injustice dont il fait l’objet… On ne nait pas raciste; on le devient…

FDF

.

Ce septuagénaire est incarcéré pour avoir tiré, le 5 août, sur deux intruses entrées par effraction à son domicile de Nissan-lez-Enserune (Hérault). Pour les identitaires lyonnais, l’homme n’a fait que défendre son domicile.

Image d'illustration du mouvement de soutien à René Galinier à Nice (nissartebella.com)

Image d’illustration du mouvement de soutien à René Galinier à Nice (nissartebella.com)

La centaine de manifestants s’est réunie mercredi aux alentours de 19h devant les « 24 colonnes. » Derrière un calicot « Libérez Galinier », les manifestants ont fait entendre leur voix, au son des « Liberté pour Galinier » et « La racaille en prison, Galinier libération. » La manifestation s’est terminée par une intervention de Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, qui a pointé l’échec total de la politique de Sarkozy et demandé la reconnaissance de la situation de légitime défense ainsi que la sanctuarisation du domicile privé. Pour mémoire, celui que les identitaires surnomment « Papy Galinier », après avoir blessé les deux jeunes femmes, issues des gens du voyage, avait déclaré au juge d’instruction : « J’étais en danger, j’avais peur… J’étais en danger avec cette sale race, je suis devenu raciste… On est obligé de s’armer… Si la justice faisait son boulot. »

Source: http://tinyurl.com/3y9yahl

Les musulmans divisés à Dunkerque sur fond de mosquées.

17 09 2010

« Ils » ne s’entendent pas entre eux. Comment voulez-vous que l’on s’entende avec eux?

FDF

.

Deux projets de mosquée, l’un porté par la municipalité et le CJEV, l’autre par l’association des Musulmans du Littoral entraînent de vives tensions au sein de la communauté

Cette « mosquée pour tous les Grands-Synthois » qui divise…

Façade du projet Salam, rue Anatole-France.

Façade du projet Salam, rue Anatole-France.

En lice,deux associations portent chacune un projet de mosquée. L’une à l’Albeck (le CJEV), a les faveurs de la municipalité, qui a encouragé la démarche et se déclare prête à jouer les intermédiaires avec le bailleur social propriétaire du terrain.

Qu’une mosquée digne de ce nom voit officiellement le jour à Grande-Synthe, sur la commune de l’agglomération qui compte proportionnellement le plus de fidèles musulmans, au fond, on pourrait se demander pourquoi cela n’a pas été fait avant.

.. Mais la question aujourd’hui n’en est plus là.
Depuis l’annonce, tombée à la mi-août, suivant laquelle la mairie de Grande-Synthe accueillait avec bienveillance un projet d’érection d’un lieu de culte musulman sur un terrain rendu disponible derrière l’école Bonpain, la polémique enfle.

La mosquée qui divise les musulmans.
Car l’association pressentie, le CJEV (centre culturel et cultuel du jardin de l’éveil et la vertu) d’Hamid Bakria, également président de l’AFMR (Association des Français musulmans rapatriés d’Algérie et leurs amis), initiatrice du projet, n’était pas la seule sur les rangs.
Par rapport au projet de l’association des Musulmans du Littoral (le Phare dunkerquois du 16 juin 2010, « Pour un Islam de proximité sans la promiscuité »), qui souhaite délocaliser de quelques dizaines de mètres et agrandir sa mosquée actuelle (Salam) du centre commercial Saint-Jacques vers un garage automobile abandonné, rue Anatole-France, elle aurait même plusieurs tours de retard. Et ce, même si le CJEV indique que la volonté d’implantation de sa mosquée date de plus de 10 ans.
En face, Salam maîtrise en effet le terrain et le financement. Reste l’écueil du permis de construire, délivré par la mairie. Seule certitude, le dialogue est quasi inexistant entre les Musulmans du Littoral et la municipalité en place. Pourquoi ? Selon le maire, l’association l’aurait mis « devant le fait accompli ». Un problème de méthode donc, pour l’AML, là où Hamid Bakria et le CJEV affirment de leur côté que « si le maire nous avait dit non, on aurait attendu. »
L’association cultuelle des Musulmans du Littoral, présidée depuis le 3 avril par Abdelkarim Sahraoui, croit savoir qu’il leur est collé une étiquette de « mosquée d’opposition », voire de fondamentalistes, sur le dos, mais ces derniers s’en défendent. Selon Abdelkarim Sahraoui, du passé il faudrait faire table rase : « peu importe ce qu’a pu dire l’ancien président, même s’il n’a jamais rien fait d’illégal, la nouvelle équipe élue en avril dernier, c’est-à-dire la nôtre, souhaitait ouvrir une nouvelle ère avec la mairie »…


Suite et source: http://tinyurl.com/3437exv

Un recteur de mosquée s’insurge sur la loi anti voile…

Et il défend ça, le mec…

Moi, je défendrai ça, plutôt:


Sortez vos mouchoirs…

FDF

.

Voile Intégral : Le recteur de la mosquée d’Evry réagit…

Vidéo (pas content, le Khalil…): http://www.youtube.com/watch?v=cGniF029r0E

Horreur, malheur! La mosquée de Beaucaire cambriolée !!!

C’est pas moi, m’sieur ! C’est des nazis! Ou des skins! C’est sûr, j’ai les noms!

Sérieusement: pour les chèques, si ils ont un ordre, je ne comprends pas pourquoi on les a volés… Pour le fric: faut bien que tout le monde vive…

FDF

.

Beaucaire:

La mosquée cambriolée La mosquée située avenue de Farciennes à Beaucaire a été cambriolée entre la nuit du 11 septembre à 22 h 30 et le 12 septembre à 13 heures. Il s’agit d’un vol avec effraction. Les faits seraient intervenus quelque temps après une cérémonie célébrant la fin du ramadan. La mosquée, qui est actuellement en travaux, avait été fermée normalement. Les cambrioleurs auraient pénétré par le bas, à l’arrière du bâtiment, et auraient dérobé des chèques et de l’argent liquide. La somme avoisinerait 3 800 €, représentant la quête et les cotisations de l’association qui gère la mosquée.

Source: http://tinyurl.com/356bs72

Agression lors du ramadan à Lyon: le suspect (tout de même) mis en examen.

Et pourtant, il n’a qu’à dire que ce n’est pas lui, qu’il ne comprend pas son geste, que c’est la main d’Allah qui l’a guidé ou que sais-je encore… Et hop: libéré!!!

FDF

.

17/09/2010

Un Lyonnais de 24 ans, soupçonné d’être à l’auteur principal de l’agression d’un quadragénaire d’origine sénégalaise sous prétexte qu’il ne respectait pas le ramadan, le 13 août à Lyon, a été mis en examen aujourd’hui, a annoncé le parquet de Lyon qui a requis le mandat de dépôt.

Interpellé mardi à son domicile, cet intérimaire, père de famille, a été mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné une invalidité permanente, en raison de l’appartenance vraie ou supposée à une religion », a précisé le procureur de la République Marc Désert, lors d’une conférence de presse, ajoutant qu’il « encourt 15 ans de réclusion criminelle ».

« Il a été formellement reconnu par plusieurs témoins, deux d’entre eux ayant témoigné sous X et un troisième à visage découvert et plusieurs éléments donnent à penser qu’il est à l’origine de la bagarre », a dit le magistrat.

Ce « petit délinquant de banlieue déjà condamné à plusieurs reprises » notamment pour violences et vols en réunion, « faisait l’objet d’écoutes téléphoniques dans une affaire de stupéfiants et a été confondu grâce à elles« , a-t-il expliqué.

« Il est apparu qu’il s’intéressait de très près à l’affaire et qu’il avouait quasiment en être l’auteur », a-t-il dit.

Lors de sa garde à vue, il n’a toutefois passé que des « aveux partiels », reconnaissant avoir « donné une gifle à la victime car elle le menaçait avec une chaise », a poursuivi le procureur.

« L’argument religieux est un prétexte et le ramadan est tout à fait instrumentalisé », a souligné M. Désert selon lequel tout « donne à penser qu’il n’appartient pas à la mouvance intégriste ou islamiste et qu’il ne pratique pas ».

« Trois ou quatre co-auteurs » sont toujours recherchés.

« Mon client conteste être l’auteur principal des blessures et le mobile religieux de l’agression », a déclaré dans un appel à l’AFP l’avocat du prévenu, Me David Metaxas.
Le 13 août, Hamara Diarra, 46 ans, buvait un café et fumait une cigarette en compagnie d’amis à la terrasse d’un café lorsqu’il a été pris à partie par le prévenu lui reprochant de ne pas respecter le ramadan.

Après plusieurs jours dans le coma, la victime « est aujourd’hui partiellement paralysée, inaudible, et gardera une incapacité permanente importante », a-t-il dit.

Source: http://tinyurl.com/2edlzpy

« L’islam tolérant »… Encore une comme ça et je me convertis…

Si l’islam était tolérant, ça se saurait. En revanche, des intolérances de l’islam, des preuves nous en arrivent tous les jours…

FDF

.

17 09 2010

L’Islam Tolérant ? Personne ne croit plus à ces fadaises !

Par Pat Candell

http://www.juif.org/go-blogs-27363.php

Traduction sur la vidéo par Aschkel.

Il semble bien que le projet de mosquée à Ground Zero a réussi a diviser l’Amérique en deux. Même le président a une opinion. Enfin… En quelque sorte… L’histoire de cette mosquée a désormais fait le tour du monde. Et tout le monde attend la suite. Nous savons tous que si l’Islam arrive à se sortir d’un coup comme celui-là aux États-Unis, il pourra tout se permettre.

Les gens continuent de présenter l’affaire comme un problème de liberté religieuse. Mais il y a une différence entre pratiquer sa religion — ce que tout le monde a le droit de faire — et jeter sa religion au visage de l’autre, en geste de triomphe politique. Ce qui est bien le cas ici.

J’aimerais bien savoir la gravité qu’une insulte doit avoir pour ne plus être protégée par le 1er amendement de la Constitution Américaine. Après tout, le 2ème amendement de la Constitution donne le droit aux Américains de porter des armes. Mais il faut tout de même un permis pour se balader avec un flingue, et tout le monde ne peut pas en obtenir un, malgré le 2ème amendement.

Je me demande aussi si le soutien inaltérable au projet de Bloomberg, le maire de New-York, n’est pas moins lié à son souci des libertés religieuses qu’à ses intérêts financiers à Doubai, où sa société tente de s’implanter comme l’un des plus gros pourvoyeurs de services financiers « charia’h-compatibles » au Moyen-Orient. Peut-être faudrait-il lui demander…

Les commentateurs libéraux (i.e. la gauche américaine) n’arrêtent pas de nous répéter qu’il ne s’agit pas réellement d’une mosquée, mais d’une sorte de centre communautaire, des salles de prières, et que ce n’est même pas à Ground Zero.

Une mosquée est à la fois un centre communautaire et une salle de prière. Et la mosquée de ce bâtiment occuperait les deux derniers étages (sur 13), ce qui signifie qu’elle surplomberait directement la scène de Ground Zero, et c’est pour cela que  le site a été choisi.

Quand le gouverneur de New York a proposé de trouver un autre site pour la construction de la mosquée, les promoteurs n’ont même pas voulu en discuter. Déplacer la mosquée aurait fait perdre la raison même du choix de ce site, qui est de narguer les Américains et de leur jeter le 11 septembre au visage. S’ils ne peuvent pas construire la mosquée à cet endroit, il n’y a aucune raison de la construire ailleurs…

Personne ne sait d’où vient l’argent, et personne ne veut en parler. Le promoteur était serveur dans un restaurant, il y a quelques années. Et voilà qu’aujourd’hui il investit des millions de dollars — cash — dans un immeuble de Manhattan… Les clients du restaurant ont dû lui laisser de très gros pourboires…

Quant au soi-disant imam « modéré » qui est derrière tout cela, il défend la sharia’h, il soutient le régime théocratique iranien, il refuse de condamner le terrorisme, et il refuse même de condamner l’utilisation d’enfants pour réaliser des attentats-suicide à l’explosif, et il reporte la faute du 11 septembre sur les États-Unis…

Et l’on apprend récemment que cet imam est à l’origine du discours d’Obama au Caire. Souvenez-vous … ce discours dans lequel il léchait les bottes des Musulmans et appelait cela « être un homme d’état« . Et si c’est vrai, ce n’est pas une mince influence !

Il ne faut pas s’étonner que tant d’Américains pensent qu’Obama est musulman. Car c’est le genre de chose que seul un Musulman pourrait dire. Ou un homme politique européen, bien sûr….  Je me demande s’il a aussi quelque chose à voir avec le récent discours du président à l’occasion du Ramadan, dans lequel Obama a loué l’Islam pour sa promotion de la justice, du progrès, de la tolérance, et de la dignité de tous les êtres humains. Oui, le président Obama a vraiment déclaré tout cela. Et en gardant son sérieux… Il ne faut pas s’étonner que tant d’Américains pensent qu’Obama est musulman. Car c’est le genre de chose que seul un Musulman pourrait dire. Ou un homme politique européen, bien sûr…

On sait combien le président des USA veut être populaire dans le monde musulman. J’imagine qu’il a dû se dire qu’il fallait prononcer de belles paroles, car son auditoire était rempli d’activistes musulmans, qui l’auraient sinon accusé d’islamophobie, de racisme, ce qui l’aurait obligé à suivre des cours intensifs de dialogue des civilisations et de tolérance multiculturelle… Et cela aurait été bien embarrassant pour le premier président noir.

Mais quelle que soit la personne qui a conseillé à Obama de prononcer « ces âneries politiquement correctes », elle devrait être renvoyée sur le champ. Car cela donne l’impression qu’Obama n’a aucune considération pour l’intelligence du peuple américain. Ce qui revient aussi à dire qu’il veut n’effectuer qu’un seul mandat …

Car tout le monde, absolument tout le monde, sait que l’Islam ne fait absolument RIEN en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance, ou de la dignité de l’homme. Pour qui nous prend-il, Obama ?  Mais tout le monde, absolument tout le monde, sait que l’islam ne fait absolument RIEN en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance, ou de la dignité de l’homme. Pour qui nous prend-il, Obama ? La pire des choses que l’on puisse faire, c’est d’exposer toutes ces notions à l’influence de l’islam. Et prétendre le contraire est simplement un mensonge éhonté.

Obama ne réalise-t-il pas que personne ne croit plus à ces foutaises… Obama a dû voir les sondages d’opinion. Il SAIT que des millions de gens, partout dans le monde occidental, ne font plus aucune confiance à cette religion, parce que de façon répétée, encore et encore, ils ont vu ses partisans exploiter nos libertés en toute mauvaise foi, comme c’est le cas à Ground Zero.

Les gens ont vu que, quand on en vient à la question de l’Islam, la tolérance et le respect sont toujours, et dans tous les cas, à sens unique.

Une religion de paix ? Certainement pas. Ce que les gens voient, et ce qu’ils ont vu depuis 20 ans, depuis l’affaire Salman Rushdie, c’est une religion d’intolérance, d’agression, de plaintes bidon montées de toutes pièces, de brutalités hystériques, qui manipule pour obtenir des droits spéciaux et des privilèges exorbitants, une religion faite de misogynie caractérisée, d’homophobie, d’antisémitisme, et de violence.

Tout dans cette religion est matière à confrontation. C’est pour cela qu’elle n’est pas la bienvenue en Occident, parce qu’elle s’est rendue elle même détestable. Quiconque s’élève contre cette religion peut s’attendre à être menacé de représailles violentes. Et c’est cela qu’Obama aurait dû déclarer aux activistes islamistes, s’il veut se donner un titre du genre « leader du monde libre« . Et il aurait aussi dû leur dire que cette mosquée de Ground Zero rend leur religion encore plus malvenue que jamais.

Construire cette mosquée est certainement l’acte le plus stupide qu’un Musulman ne pourra jamais vouloir. A moins qu’il n’agisse en toute mauvaise foi, ce qui est bien le cas ici.

Ce n’est pas une raison pour que des imbéciles agressent des Musulmans, comme cela s’est passé récemment. Car cette affaire provoque la consternation au sein des Musulmans également. Certains Musulmans — donnons leur ce crédit — se sont élevés contre le projet de mosquée, et l’ont condamné comme une provocation inutile.

Et de façon prévisible, une femme qui a agi de la sorte lors d’un meeting à New York, a reçu des menaces par téléphone. Quelle classe…!

Si rien d’autre de bon ne sort de toute cette pagaille, l’affaire aura au moins donné aux politiciens « politiquement corrects » une occasion de se dresser pour quelque chose, pour une fois. Cela à dû être une sacrée expérience pour certains… Et je suis sûr qu’ils doivent être ravis d’apprendre que ce projet va continuer, car rien — d’un point de vue légal — ne peut être fait pour l’arrêter.

Les gens derrière tout cela n’ont manifestement ni l’intelligence, ni le savoir vivre nécessaire pour retirer ce projet. Même s’ils savent également, comme nous tous, que si la situation était inversée,  si une insulte calculée comme celle-là était dirigée contre l’Islam, il n’y aurait strictement aucune chance que ce projet puisse se poursuivre, constitution ou pas.

Paix. Et vous savez que c’est vrai…

Source: http://www.nuitdorient.com/

Le CFCM avance à pas feutrés, inéluctablement…

On parle souvent d’islamisation rampante. Je dirais plutôt que ce sont que ce sont d’autres qui rampent devant l’islam. Mais dans quel buts inavoués? Parce que la « tolérance », ça ne passe plus…

FDF

.


Et son représentant, présent à un dîner très « consensuel » a été chaleureusement félicité par le ministre. Le ministre? Monsieur Hortefeux… Le « représentant »? Monsieur Mohammed Moussaoui, président du CFCM.  Le CFCM? Le Conseil français du culte musulman, fruit d’une initiative de Monsieur Sarkozy… Nous réservons nos commentaires à venir… Lire « SaphirNews »…

17 septembre 2010
Pour la deuxième année consécutive, les représentants de l’Etat et le Conseil français du culte musulman se sont réunis autour d’un repas officiel, mardi 7 septembre. Un rendez-vous en passe de devenir aussi important que le dîner annuel du CRIF. Pour cause : le CFCM, qui enregistre quelques avancées, voit son autorité se renforcer aux yeux des autorités. Cependant, beaucoup reste à faire pour asseoir sa légitimité auprès de la communauté musulmane.

C’est dans le prestigieux Pavillon Dauphine, au cœur du 16e arrondissement de Paris, que près de 200 personnes se sont retrouvées pour rompre ensemble le jeûne autour d’un iftar, à quelques jours de l’Aïd el-Fitr.

Politiques, membres de la société civile, représentants religieux… que du beau monde s’est déplacé pour cette occasion. A l’heure où les musulmans se sentent particulièrement stigmatisés en France, sans pour autant reconnaître une réelle légitimité au CFCM, la présence de tous ces officiels − politiques et religieux − devient essentielle.

A la table centrale, où se trouvaient les principales personnalités politiques et religieuses, l’atmosphère était amicale et détendue. Parmi elles, Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur et des Cultes, Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, Eric Besson, ministre de l’Immigration, Nadine Morano, ministre de la Famille, ainsi que Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France, André Vingt-trois, président de la conférence des Evêques, Claude Baty, président de la Fédération protestante ; Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et, bien sûr, Mohammed Moussaoui, président du CFCM.

La suite…

http://www.saphirnews.com/Le-CFCM-avance-a-pas-feutres_a11815.html?preaction=nl&id=1102866&idnl=74233&

Source: http://tinyurl.com/33cc7xp

La meilleure de l’année. Délinquance : les violences gratuites sont en baisse !!!

Et l’on continue. De nous prendre pour des cons. Et « ils » pensent que l’on va croire ça. Avec tout ce qui se passe en ce moments (tabassages, guerrillas urbaines, voitures brûlées, flics et pompiers agressés, écoles saccagées, braquages incessants, etc…) voilà que l' »on » nous annonce que la délinquance (du moins les violences dites gratuites) est en baisse. Tout ça pour que la cote de popularité de nos gouvernants reparte à la hausse… Principe des vases communicants…
Allez, « on va vous abreuver de chiffres; ça devrait marcher…
FDF
.
17/09/2010

Selon l’Observatoire de la délinquance, ces actes non crapuleux n’avaient cessé d’augmenter depuis cinq ans.

Le maelström des affaires aurait presque balayé cette bonne nouvelle: pour la première fois depuis cinq ans, les violences non crapuleuses, c’est-à-dire commises sans intention de voler, comme les coups et blessures, par exemple, sont en diminution. Une baisse légère certes, d’un modeste demi-point, mais une baisse tout de même, calculée sur une année complète et non pas en s’appuyant sur la variation d’un mois isolé comparé au même mois de l’année précédente. Pour les criminologues, cette évolution prend du sens. À supposer, bien sûr, que tous les faits aient bien été enregistrés après plainte d’une victime ou constatation par la police.

«Lors des douze derniers mois, et ce pour la première fois depuis février 2005, le nombre de faits constatés de violences physiques non crapuleuses a été inférieur à celui des douze mois précédents», écrivent donc les analystes de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) dans leur dernier bulletin mensuel. «La baisse est limitée en proportion et en volume (-0,5 %, soit -1168 faits constatés), nuancent-ils, mais elle n’en constitue pas moins pour ces violences une rupture avec l’orientation à la hausse qui avait été constante lors des cinq dernières années.»

Le président de l’Observatoire de la délinquance, Alain Bauer, avance une explication: «Quand la police et la gendarmerie se spécialisent dans le traitement d’un problème, ils finissent toujours, selon lui, par obtenir des résultats.» Selon lui, les phénomènes de délinquance obéiraient à des cycles invariables, ascendants et descendants, un peu comme des cycles économiques. Le mécanisme est ainsi décrit: la police s’intéressant au problème, elle en révèle d’abord l’ampleur, d’où la phase d’augmentation. Puis en persévérant, elle finit par reprendre le dessus, enregistrant une baisse plus ou moins durable, jusqu’aux premiers relâchements…

Suite et source: http://tinyurl.com/2cuuqus

Honteux! Le braqueur présumé d’Uriage reste en liberté !

Elle est belle, la Justice, elle est belle… Cette décision est tout simplement une confirmation de l’immunité désormais légendaire dont profite la racaille; et SEULEMENT la racaille. Multirécidiviste, le mec! Et on le laisse libre. Tout le travail effectué par la Police tombe à l’eau. Très encourageant pour nos forces de l’ordre… Un jour, les policiers en auront marre de se battre contre des moulins à vent. Ca commence déjà, d’ailleurs.

Faites vous « piquer », vous, en bon « sous-chien » que vous êtes, à rouler sans ceinture… Vous m’en reparlerez. A moins que vous n’ayez le…………….. « bon nom« ……………..

FDF

.

17/09/2010

Le parquet avait fait appel de sa mise en liberté sous contrôle judiciaire. La justice a confirmé, en appel, la décision de première instance.

La Cour d’appel a rendu son verdict. Tu parles d’un verdict…

Le braqueur présumé d'Uriage reste en liberté

AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT

Monsif Ghabbour reste en liberté surveillée. La cour d’appel de Grenoble a confirmé ce jeudi la mise en liberté sous contrôle judiciaire du second braqueur présumé du casino d’Uriage. Le parquet avait fait appel de cette décision controversée du juge des libertés et de la détention.

Ce dernier avait décidé le 2 septembre dernier de ne pas écrouer Monsif Ghabbour, 25 ans, soupçonné d’avoir braqué le casino d’Uriage aux côtés de Karim Boudouda, mort dans une course-poursuite avec la police. Mort qui avait provoqué trois jours de grandes violences urbaines dans le quartier de la Villeneuve. Déjà condamné à sept reprises, Monsif Ghabbour est mis en examen pour « vol avec arme » et « tentative d’homicides volontaires » contre des policiers.

La décision de le libérer sous contrôle judiciaire jusqu’au procès avait provoqué un tollé chez les syndicats de policiers, soutenus par le gouvernement. Les magistrats avaient opposé le principe d’indépendance de la justice.

Source: http://tinyurl.com/2dz3oke

Bientôt le halal d’Etat?

L’islamisation de la France est bien épaulée… Par les nôtres… Honteux.

FDF

.

« Quick » l’a fait découvrir à bien des Français… Tout est allé très vite… « Marché » oblige…
Derrière « Quick », ne voyez pas le bras armé d’un méchant « barbu » en treillis « Ben Laden »…
Tout simplement notre bonne vieille Caisse des dépôts et consignations, bras financier armé de l’Etat…

Notre ami Anne-Lys alerté par un de ses correspondants n’a pas manqué de relever quelques « bonnes » nouvelles…

Me référant au site http://groupe.quick.fr, j’y apprends, entre autres, selon les termes d’un communiqué de presse en date du 1er juillet 2010, qu’  « A ce jour, Quick Restaurant SA annonce avoir été saisi d’un projet d’offre publique volontaire portant sur 100% de son capital et de ses droits de vote par CDC CAPITAL investissements ».
Dès lors que le capital de Quick va se retrouver à 100% dans le giron de l’Etat, il tombe sous le sens que Quick devient alors une affaire (entreprise, pardon !) d’Etat toute dévouée à la promotion sans concurrence du hamburger « halal » hexagonal… d’Etat !

Anne-Lys

Quick?

Quick passe sous pavillon français
L’Expansion.com – 27/10/2006

L’offre de la CDC et de l’équipe de direction a été acceptée par la société d’investissement belge GIB, principal actionnaire de la chaîne de restauration rapide. Elle valorise la société à 800 millions d’euros. Mais la CDC n’a pas vocation à rester plus de cinq ans au capital.

Tout lire?

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/quick-passe-sous-pavillon-francais_117254.html

Une drôle d’ « affaire »…

Avec Quick, la CDC sert une drôle de soupe.
En cause : la vente, en 2006, des restaurants Quick par une société d’Albert Frère, GIB, à une filiale de la CDC, Caisse des dépôts et consignations capital investissement (CDCCI), donc à l’Etat français. L’homme d’affaires lorrain Jean-Marie Kuhn, actionnaire de plusieurs sociétés d’Albert Frère, s’est brouillé avec lui lors du rachat d’une entreprise textile à GIB. Echaudé, il s’est intéressé de plus près aux affaires du baron belge.
Quick acheté 150 millions d’euros trop cher par l’Etat ?

Il a constaté que Quick, évalué en 2004 par son propre PDG à 300 millions d’euros, a été vendu en octobre 2006 à la CDCCI pour 800 millions environ. Dans sa plainte, qu’il a communiquée à Eco89, il montre que plusieurs montants (chiffres d’affaires et bénéfices 2004, par exemple) changent entre le rapport d’activité de 2004 et celui de 2005…

Tout lire?

http://www.vegr.fr/2009/12/31/avec-quick-la-cdc-sert-une-drole-de-soupe/

La suite?

Quick devrait rester dans le giron de la CDC …

Les restaurants Quick vont rester dans le giron de la Caisse des dépôts (CDC), leur vente n’étant plus à l’ordre du jour, rapporte mardi le site internet La tribune.fr. Selon le site, beaucoup de candidats au rachat « craignaient des exigences de prix trop élevés », qui « s’échelonnaient entre 800 millions et 1 milliard d’euros ». Interrogée, la filiale Qualium de la CDC, qui regroupe toutes les participations industrielles de la Caisse des dépôts, a refusé de commenter l’information. La CDC avait acheté Quick en 2006 pour 800 millions d’euros au milliardaire belge Albert Frère. Quick compte 470 restaurants, esssentiellement en France, en Belgique et au Luxembourg.

http://www.europe1.fr/Economie/Quick-devrait-rester-dans-le-giron-de-la-CDC-256811/

et …

La chaîne de restauration rapide Quick a décidé de pousser ses pions dans le marché de la nourriture hallal, en étendant le nombre de restaurants proposant des menus conformes aux prescriptions du Coran. 14 nouveaux Quick, dont 10 en Ile-de France (sur 470 établissements en France) seront donc strictly Hallal. Pas de problème, puisqu’il s’agit là d’une affaire privée, qui cherche, et réussit apparemment, à capter une nouvelle  clientèle. Sauf que, comme le remarque le maire Europe Ecologie de Sevran Stéphane Gattignon, l’actionnaire unique de Quick n’est autre que la Caisse des dépôts et consignation. La CDC, « garante de l’épargne des Français », vient donc à l’appui non seulement de la promotion des aliments « trop gras, trop salés, trop sucrés » que l’Etat combat à force de millions …

http://www.marianne2.fr/La-Caisse-des-depots-dans-le-piege-hallal-de-Quick_a196951.html

Le « coq » gaulois a donc toutes les raisons de nous chanter…

Avec la « bénédiction » du bras financier armé de l’Etat…

Quant à la poule…

Source: http://tinyurl.com/35gsbwv

Page suivante »