Francaisdefrance's Blog

14/09/2010

Enfin une bonne nouvelle: il y a du gras de porc dans les médicaments et les cosmétiques !!!

Alors là,  je me régale !   Je  me  gausse !     J’ imagine la tronche que certains vont tirer en prenant connaissance de ce  qui  suit ! Et des médicaments halal, ça ne verra jamais le jour, certain…

FDF

.

La bonne nouvelle, la voilà : Une arme redoutable pour se débarrasser de la racaille qui nous envahit, qui veut nous niquer, nous descendre et j’en passe….

Il faut absolument qu’ils sachent que depuis toujours (reconnu par les pharmaciens) dans presque tous les médicaments, gélules, crèmes, cosmétiques, rouges à lèvres, suppositoires, il y a du GRAS DE PORC !!! Alors, maintenant,   GRAND   MALHEUR   !!!!!    Ils ne pourront plus se soigner, ni se maquiller, ni se traiter,ni embrasser nos femmes A   CAUSE  DE   leur religion!

Prescrivez abondamment cette ordonnance sur internet et ailleurs, il faut que tous et toutes le sachent.


Vive la médecine moderne !!!!!!

Merci à Huguette pour l’info…

52 commentaires »

  1. Il n’y a plus qu’à leur filer quelques suppositoires …
    Plus de paradis,plus de 72 vierges etc….
    N’ont qu’à se m* en attendant !
    Ha mais non :interdit aussi !

    Commentaire par henri — 14/09/2010 @ 18:51 | Réponse

    • Y a que la modération qui prône.

      Commentaire par FEKKAÏ — 17/08/2016 @ 14:18 | Réponse

  2. Bonjour, je souhaiterais vivement vous compter parmi les amis de mon site que je vous conseille de consulter et figurer parmi vos liens amis. Très cordialement. Manuel Gomez

    Commentaire par Manuel Gomez — 30/09/2010 @ 17:30 | Réponse

  3. La France est en pleine crise économique et identitaire et elle n’en sortira pas de si tôt… si elle s’en sort !!
    On demande des sacrifices aux citoyens, c’est logique et obligatoire mais les citoyens peuvent se montrer à juste titre fort courroucés devant les « cadeaux » consentis à certains grands dirigeants. C’est le cas le plus récent (en attendant le prochain) et il concerne Lars Olofsson directeur général du Groupe CARREFOUR depuis le 1er janvier 2009.
    Les parachutes dorés offerts aux deux précédents dirigeants de ce groupe (Daniel Bernard et José Luis Duran) paraissent quelque peu désuets devant le pont d’or consenti à Olofsson : Dès son « recrutement » on lui propose d’emblée 13 années d’ancienneté et c’est ainsi qu’à la fin de son « mandat » de 3 années il peut prétendre à 16 ans de présence et donc à une « retraite » annuelle de 500.000 euros jusqu’à sa mort, PLUS bien entendu ses « primes » : salaire fixe, bonus, stock-options, etc. soit 9,25 millions d’euros.
    Soit les actionnaires sont d’accords et donc totalement inconscients, soit on ne leur demande pas ou on ne tient aucun compte de leur avis et ils sont « couillonnés » puisque l’on distribue aussi allègrement une grande partie de leurs dividendes.
    J’espère qu’ils se montreront aussi généreux envers la France quand elle leur réclamera, ce qui ne saurait tarder, également une partie de leurs bénéfices pour combler une partie de son déficit.

    Commentaire par Manuel Gomez — 14/10/2010 @ 15:03 | Réponse

  4. Mon périple à travers notre douce France m’a conduit dans de nombreuses villes et notamment le 16 à Caen (Calvados) où j’ai assisté à plusieurs manifestations organisées par les syndicats et les partis de gauche contre les décisions gouvernementales concernant la prolongation de la retraite. Quelques situations ridicules ont retenu mon attention.
    Ridicule les slogans et les banderoles présentées par de jeunes lycéens de moins de 18 ans « Nous voulons notre retraite » (c’est un peu tôt…) ou « Nous ferons la revolucion » (excusez l’orthographe).
    Ridicule la présence dans les cortèges d’un grand nombre de retraités (que faisaient-ils dans cette galère ?) afin de soutenir les travailleurs qui paient leur retraite aujourd’hui.
    Ridicule la participation d’étudiants de plus de 20 ans (notamment en sciences économiques donc futurs cadres de nos institutions et de nos entreprises) qui n’ont pas encore analysé et compris qu’en entrant sur le marché du travail à 25 ans ils n’auront jamais les trimestres exigés aujourd’hui pour percevoir une retraite à taux plein et qu’ils devront travailler plus longtemps car le choix ne leur appartiendra pas.
    Ridicule d’avoir lancé dans ce conflit pouvant être dangereux toute une jeunesse de moins de 16 ans brandissant des fanions CGT dont ils ignorent probablement la signification et dont le seul objectif est de profiter de quelques jours de « vacances » supplémentaires.
    Ridicule et absurde la participation des partis de gauche qui ont semble-t-il oublié avoir voté et appliqué les 35 heures. Qu’ils sont donc en grande partie à l’origine de la diminution des recettes des caisses de retraite vieillesse et qu’ils se trouveront tout comme la droite devant l’obligation de réformer notre retraite. Inévitablement nous atteindront les 65 ans et tous les discours actuels ne sont que de vaines promesses électorales qui comme par le passé ne seront jamais tenues comme chacun le sait. Nos syndicats sont incapables d’admettre que sans ces réformes c’est la retraite de toute cette jeunesse qui « fout le camp » et que c’est la faillite de notre pays qu’ils programment à moyen terme.
    Comme il est de coutume en France des commandos de casseurs cagoulés et armés attaquent les services d’ordres, les commerces et les voitures, ils sont arrêtés puis remis en liberté quelques heures plus tard prêts à recommencer.
    En conclusion une parodie de manifestation de « grévistes à la Française » qui dénature le sens même d’une grève sociale comme la « subissaient » malgré eux nos anciens, les vrais syndiqués des fins 19° et début 20 ° siècle qui ont obtenu quelquefois au prix de leur vie le « droit de grève » et non pas le droit à une « pantalonnade ».

    Commentaire par Manuel Gomez — 17/10/2010 @ 00:09 | Réponse

  5. Lettre ouverte à Christian ESTROSI.
    Monsieur le ministre je viens de recevoir votre réponse à ma lettre concernant l’édification d’une statue du général de Gaulle à Nice. Vous invoquez qu’il s’agit d »honorer « l’homme du 18 juin 1940″ et non pas le de Gaulle bradeur de l’Algérie. J’en prends bonne note cependant permettez-moi d’attirer votre attention fort justement sur l’honneur de cet homme du 18 juin :
    DE GAULLE L’IMPOSTEUR.
    Toute l’histoire gaullienne ne repose que sur des impostures.
    Première imposture : le départ de de Gaulle à Londres.
    Le 16 juin de Gaulle est de nouveau à Londres et le soir même il rejoint Bordeaux, nouveau siège de repli du gouvernement français. Paul Reynaud vient de démissionner et Philippe Pétain est appelé pour le remplacer. Le général « à titre temporaire » espère beaucoup de la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale, pour le moins qu’il soit reconduit à son poste de sous-secrétaire d’État mais pourquoi pas un ministère plus important compte tenu de ce qu’il croit être ses bonnes relations avec le maréchal Pétain. Ce n’est pas le cas celui-ci n’a qu’une confiance mitigée et peu d’estime pour ses qualités stratégiques. Infiniment déçu de Gaulle repart le soir-même vers la capitale britannique.
    Il s’agit là d’un point très important car si de Gaulle s’était vu confier un poste ministériel ou même sa reconduction comme sous-secrétaire d’État, il serait resté à Bordeaux et aurait fait partie du premier gouvernement Pétain. Quelle aurait été sa véritable conduite dans la suite des évènements ? Cela nous ne le saurons jamais.
    Deuxième imposture : L’ »historique » appel du 18 juin lancé par le général de Gaulle.
    Il faut que cela se sache : « historique » entre guillemets car cet appel n’a été écouté que par une infime minorité de Français. A l’époque ils avaient bien d’autres préoccupations plus graves que d’écouter radio Londres. D’ailleurs pourquoi auraient-ils dû l’écouter ? L’appel deviendra historique quelques jours plus tard après avoir été enregistré et remanié.
    L’appel qui est ainsi célébré est un « faux ».
    En effet, devant l’échec total de son premier appel du 18 juin, auquel n’avait répondu aucun chef militaire des trois armées, même pas les officiers qui avaient été sous son commandement, aucun homme politique, aucun diplomate, etc. de Gaulle se trouve à Londres totalement isolé et sans mission officielle. Le gouvernement français lui ordonne de rentrer en France, « sous peine d’être jugé comme déserteur ».
    De Gaulle écrit alors au général Weygand, chef des Armées, le 20 juin 1940 :
    « Mon général, j’ai reçu votre ordre de rentrer en France. Je me suis donc tout de suite enquis du moyen de le faire car je n’ai, bien entendu, aucune résolution que de servir en combattant » (Mémoires de guerre – 1954).
    Depuis 1958 cette lettre est supprimée, occultée par tous les historiens officiels du gaullisme qui nous livrent donc une histoire de France revue et corrigée.
    Si de Gaulle avait pu se procurer un moyen de transport, que les autorités britanniques lui ont refusé, il aurait rejoint Bordeaux.
    C’est la raison pour laquelle cette phrase « célèbre » qui débute son discours du 18 juin :
    « Un gouvernement de rencontre qui a capitulé, cédant à la panique, oubliant l’honneur, livrant le pays à la servitude » est un « faux » puisqu’elle a été rajoutée le 22 juin.
    Troisième imposture :
    Rajoutée pourquoi ? Tout simplement afin de rendre son « appel » plus crédible et de faire croire aux Français qu’il avait volontairement « fuit » à Londres avec l’objectif bien déterminée d’organiser la résistance contre l’envahisseur.
    Alors qu’il n’était en Angleterre que parce qu’il n’avait eu aucune possibilité matérielle de quitter ce pays.
    Si l’on devait se souvenir de de Gaulle grâce à ses discours il en est de plus récents qui résonnent encore à nos oreilles et qui ont été, eux, entendus par des millions de français : le « Je vous ai compris » et le « Jamais le drapeau algérien ne flottera sur Alger »
    Merci de m’avoir lu.
    Salutations.
    Manuel Gomez

    Commentaire par Manuel Gomez — 20/10/2010 @ 16:14 | Réponse

    • Ahhhhhhhhhh ! Quel bonheur pour moi de lire, enfin une commentaire sur le vrai visage de de Gaulle. J’ai travaillé en 1966-67 dans une base militaire américaine près d’Orléans et connu mon premier chômage en 67 quand de Gaulle les a chassés comme des malpropres pour les remercier d’avoir libéré le pays en 45. J’ai plus tard découvert que j’avais été mis sous surveillance pour avoir fréquenté des Américains et demandé à subir l’examen de radioamateur (que j’ai réussi). J’ai toujours pensé que le départ à Londres était une fuite, votre commentaire cite à juste titre « une désertion ». Je me souviens du putsch d’Alger et de la radio parisienne France 2 déplacée sur la fréquence de Radio-Alger pour en rendre la réception impossible. Censure quand tu nous tiens. Plus tard, de Gaulle a jeté l’Algérie à la poubelle, pensant que « ces gens là » resteraient chez eux, on connaît la suite. Passons sur le massacre des Harkis. Mais le plus beau vient de l’affaire de la fuite à Colombey en 68 : de Gaulle chiait dans sa culotte en allant supplier le général Massu d’intervenir si nécessaire. Massu ne s’est pas laissé impressionner et a exigé la libération du général Salan. De Gaulle était fou de rage. Son Altitude avait tellement l’habitude de manipuler les Français qu’il refusa. Le général Massu a tenu bon, qu’il en soit honoré encore aujourd’hui. Le lendemain la radio n’osait pas annoncer la bonne nouvelle. Bonjour la censure.
      Michel Sardou a écrit une jolie chanson sur « un GI » qui a libéré la FRance, et hop l’Elysée envoit un motard à Europe1 pour censurer sa diffusion !
      Nous sommes tous manipulés, nous le savons, mais de Gaulle a été un formidable artiste du mensonge et de la manipulation. J’ai honte.

      (ps évitez le terme « courriel », savez vous qu’e-mail vient de la « malle-poste » ? eh oui c’est du français, pas du Petit Nègre

      Commentaire par Alain Picaud — 15/12/2010 @ 14:53 | Réponse

    • Laissez l’histoire aux historiens. Monsieur Estrosi n’est qu’un vulgaire amateur.

      Commentaire par FEKKAÏ — 17/08/2016 @ 14:20 | Réponse

  6. DROIT et DEVOIR du CITOYEN.
    Le droit de faire grève OUI mais pas le droit d’interdire de travailler aux non grévistes.
    Le droit de manifester OUI mais à visage découvert et sans avoir recours à la violence ni à la destruction des biens d’autrui.
    Le droit à la liberté d’expression OUI mais pas le droit d’insulter et de diffamer SURTOUT LE PAYS DANS LEQUEL NOUS AVONS CHOISI DE VIVRE.
    Le droit d’exercer sa religion OUI mais pas le droit de l’imposer aux autres.
    Le droit de solliciter la nationalité française OUI mais l’obligation de se plier aux lois et devoirs de la République.

    POUR LE GOUVERNEMENT.
    Le devoir d’appliquer avec autorité toutes les lois de la République et celui de consulter les Français par référendum sur tous les sujets d’importance nationale.

    Commentaire par Manuel Gomez — 22/10/2010 @ 17:19 | Réponse

  7. L’émission « On n’est pas couché » est très plaisante à regarder malgré son horaire tardif mais l’un des deux Eric absent et très mal remplacé par Edwy Plenel lui a ôté une grande partie de son intérêt. Plenel s’est immédiatement positionné en donneur de leçon reprochant notamment à Alain Duhamel d’exprimer ses propres opinions dans ses éditos (le propre même d’un édito est d’exprimer justement ses opinions) or tout au long de la soirée (et samedi soir elle fut bien longue) il n’a cessé un seul instant de nous obliger à subir ses propres opinions gauchistes. En fait l’émission lui a servi de tribune et elle est devenu presque inaudible tant ses interventions intempestives son esprit obtus et son manque de courtoisie frisant l’intolérance on constamment brouillée la discution notamment en présence de Rama Yade. L’affaire Woerth qu’il n’a pas déclenché d’ailleurs puisque l’info provenait du « Canard Enchaîné » a propulsé « Mediapart » sur le devant de la scène médiatique mais il retrouvera très rapidement sa place dans les méandres d’Internet jusqu’à la prochaine « affaire » qu’on lui soufflera. Nous ne pouvons qu’espérer que Laurent Ruquier aura la présence d’esprit de ne plus solliciter la collaboration de ce journaliste d’investigation qui « ne médit que parce qu’on le lui dit ».

    Commentaire par Manuel Gomez — 24/10/2010 @ 15:04 | Réponse

  8. Rama Yade est très certainement une femme aussi intelligente qu’agréable à regarder cependant son manque de lucidité concernant l’apport bénéfique que lui a apporté la colonisation (si le Sénégal, son pays, n’avait pas été colonisé par la France elle n’occuperait certainement pas le poste ministériel qui est le sien aujourd’hui) et qu’elle confond colonisation et esclavagisme.
    Je sais que cet article va faire hurler certains mais il ne s’agit pas de faire l’apologie de l’esclavage mais uniquement une analyse confirmée par son évolution dans notre société moderne.
    L’esclavagisme c’est la transplantation forcée d’un être humain contre sa volonté.
    L’immigration volontaire c’est la venue d’un être humain qui ne peut rester dans un pays ne lui lui permettant ni de travailler, ni de vivre décemment, ni de s’exprimer librement et s’il entreprend cette démarche c’est avec l’espérance d’une vie meilleure…et d’une meilleure prise en charge. Il est évident qu’un Algérien préfèrerait très certainement pouvoir vivre à Alger si les conditions étaient réunies que d’immigrer vers Roubaix. En tous les cas c’est ce que moi je souhaiterais si j’étais à sa place et je suis Français d’Algérie.
    Il est nécessaire de rappelerà Rama Yade que s’il n’y avait pas eu d’esclaves noirs en Amérique du Nord Barak Obama n’aurait jamais été élu Président des États-Unis grâce à leur vote. C’est une constatation.
    Jusqu’à la moitié du 19è siècle des négriers (noirs et blancs) ont razzié les villes et villages de l’intérieur puis acheminé et transporté vers l’Amérique des dizaines de milliers d’esclaves en provenance d’Afrique noire et cela dans des conditions quelquefois abominables. Nombreux furent ceux qui ont été maltraités, fouettés, assassinés mais bien plus nombreux ont été ceux qui ont connu une existence plus confortable (nourriture-logement-sanitaire, etc.) dans les exploitations cotonnières du Sud que celle qui aurait été la leur s’ils étaient restés dans l’Afrique pré-coloniale.
    J’en veux pour preuve que la population noire actuelle aux États-Unis est toute issue de l’esclavage. La raison est évidente : l’esclave coûtait cher et il était de l’ intérêt non pas humanitaire mais financier de le conserver en bonne santé physique afin qu’il soit plus productif et donc plus rentable.
    Tout comme il a existé une colonisation constructive et une colonisation destructrice il a existé un esclavagisme destructeur et un esclavagisme constructeur dont on perçoit le résultat démographique depuis la fin du 19è siècle..
    Esclavagisme destructeur celui subit par des dizaines de milliers d’européens dans le Maghreb entre le 16ème et fin du 18ème siècle ,enlevés, enchaînés, torturés, vendus ou échangés comme du bétail dans tout l’empire islamique et voués à une destruction certaine dont bien entendu il n’existe plus aucune trace de nos jours.
    D’ailleurs cet esclavagisme s’est poursuivi en 1962, sous le regard indifférent des autorités françaises par l’enlèvement de quelques milliers d’européens en Oranie dont on n’a plus la moindre nouvelle. L’on ne peut qu’espérer qu’ils aient tous disparu aujourd’hui afin d’échapper aux effroyables tortures qui leurs étaient promises et qu’ils ont dûes subir.
    Alors je pose la question à Rama Yade : qui devrait réclamer la repentance au nom de l’esclavagisme ? Les Africains qui aujourd’hui sont la composante d’une très importante partie de la population des Etats-Unis et ont permis l’élection d’un président noir ou les blancs dont il ne reste aucun rescapé susceptible de réclamer justice et repentance ?
    ———————————————————————-

    Commentaire par Manuel Gomez — 25/10/2010 @ 18:34 | Réponse

  9. SERVICE MILITAIRE ?

    Je me pose la question de savoir si la suppression du service militaire obligatoire pour les jeunes français n’est pas en grande partie responsable de l’état permanent de révolte d’une certaine jeunesse ?
    Le fait d’être encadré durant douze mois dès l’âge de 19 ans permettait à mon avis de canaliser les jeunes en difficultés, de les retirer du chômage et du désœuvrement.
    Sans doute fallait-il au lieu de le supprimer purement et simplement le transformer en formation professionnel avec des instructeurs compétents afin d’apporter à ces jeunes des raisons de croire en leur avenir et de les rendre à la vie active avec un métier et un permis de conduire qui leur donneraient une chance supplémentaire de trouver un emploi.
    Je me souviens de certains jeunes communistes qui s’étaient allongés sur une voie ferrée afin d’empêcher le train de partir pour l’Algérie. Incorporés dans le régiment sous les ordres du colonel Bigeard, repris en main fermement comme il se devait, ils devinrent les meilleurs éléments de l’ensemble des appelés et cela à la grande fierté du colonel.
    Je suis persuadé que cette solution serait radicale afin d’éliminer certains « casseurs » qui auront le choix entre soit effectuer leur service militaire en France soit refuser la nationalité française et repartir dans leur pays d’origine.
    A 16 ans j’ai eu ce choix entre l’Espagne et la France. J’ai choisi cette dernière et mon année sous le drapeau s’est passée au Fort de Romainville.

    Commentaire par Manuel Gomez — 26/10/2010 @ 13:02 | Réponse

  10. Qui provoque la haine contrLa LICRA, SOS racisme et le journaliste algérien Mohamed Sirfaoui ont engagé des poursuites contre Jean-Marie LE PEN pour provocation à la haine raciale contre une religion.
    Mais la mauvaise branche de cette religion n’appelle-t-elle pas à la haine raciale contre l’Occident chaque jour que Dieu fasse ?
    La récente déclaration télévisée de Ben Laden, les interviews écrites ou télévisées, les vidéos, les textes provocateurs de certains rappeurs ne sont-elles pas des appels quotidiens à la haine contre notre pays en particulier ?
    Notre Président de la République vient de déclarer : La France ne se laissera pas dicter sa politique par des terroristes »
    Le Ministre de l’Intérieur ne vient-il pas d’affirmer que : La menace terroriste en France est REELLE après les récentes menaces d’Al Quaïda ».
    A quelles menaces Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux font-ils allusion si ce n’est à la menace islamiste qui a d’importantes ramifications dans le milieu musulman intégriste de notre pays ?
    Les Islamistes sont en guerre contre L’Occident depuis des siècles. D’un côté les actes et les menaces terroristes, de l’autre le développement d’une toile d’araignée par une immigration intensive, une démographie galopante, une pratique outrancière de la religion, les manifestations d’allégeance à un drapeau étranger et les insultes envers le drapeau français à la moindre occasion.
    La majorité musulmane pacifique et silencieuse saura t-elle repoussée éternellement le voile qui commence à recouvrir l’occident ?
    Et pour nous français quelle époque vivons-nous ? Où il est interdit (sous peine de graves sanctions) de s’exprimer, de dénoncer, de se protéger, de se révolter contre la menace de cette branche islamiste et rigoriste qui veut changer notre culture !!

    e unereligion ?

    Commentaire par Manuel Gomez — 29/10/2010 @ 18:43 | Réponse

  11. Le respect de sa profession.
    LE RESPECT DE SA PROFESSION.

    Les pompiers, les médecins, la police, font grève tout en exerçant leur profession de santé et de salut public. L’armée et donc la gendarmerie n’a pas le droit de grève. Il est absolument nécessaire de légiférer en ce qui concerne le droit de grève des EBOUEURS.
    Pour des raisons impérieuses de salubrité publique il est inimaginable de laisser des tonnes d’immondices s’accumuler sur les trottoirs de nos villes comme c’est régulièrement le cas notamment à Marseille. Il y va de la santé des habitants qui paient l’enlèvement des ordures ménagères.
    Alors le choix est simple : ou les éboueurs, qu’ils appartiennent à des entreprises privées ou employés municipaux, doivent signer une charte professionnelle les engageant à assurer leur fonction même s’ils décident une grève ou l’Etat doit leur interdire le droit de grève.
    Il est impensable que cela puisse continuer ainsi.
    C’est une honte pour la France qui se veut être à la pointe des rigueurs imposées par l’environnement.

    Commentaire par Manuel Gomez — 30/10/2010 @ 12:39 | Réponse

    • Manuel Gomez tu es un idiot et tout ceux qui suivent ta méchanceté et ton ignorance d’abord vu ton nom et ton prénom tu n’es même pas toi même d’origine française, Bel Aden et compagnie sont commandités par les USA pour salir l’Islam et les Musulmans. Sache que les Occidentaux ont ruinés et se sont bien servis quand ils ont colonisé les pays d’Afrique en matières premières et pierres précieuses ! Les français d’origine étrangère travaillent et paient leurs impôts et nos parents ont travaillé pour que la France soit ce qu’elle est aujourd’hui. Le Métro parisien ce n’est pas toi ce sont des hommes qui ont laissé leur pays leurs familles. A mon avis, pour avoir tant de haine contre les musulmans c’est que déjà tu ne les connais pas, et t’a un problème a régler avec toi même, va voir un psy un marabout ! je peux rien pour toi, remets toi en question, l’être humain est le même partout, tu était dans le ventre de ta mère 9 mois et moi aussi, tu as besoin de te nourrir de respirer moi aussi… Une musulmane en colère contre les cons de ce monde !

      Commentaire par bensalah — 28/01/2018 @ 20:14 | Réponse

  12. APPEL SOLENNEL.

    Vous êtes tous informés de la récente création du Rassemblement National des Français d’Algérie et de leurs Amis (RNFAA).
    C’est notre dernière chance de nous réunir sous une seule entité avant 2012, cinquantenaire de l’abandon de l’Algérie Française, et donc de nous adresser d’une seule voix à nos gouvernants, députés, sénateurs, préfets et maires, lors de toutes manifestations ou circonstances qui motiveront notre intervention.

    Il n’est plus temps de tirer la couverture à soi, cette époque est révolue, des centaines d’associations n’ont pas encore souhaité participer à ce rassemblement. Pourquoi ont-elles été créées ? Pour défendre la cause des Français d’Algérie, des Pieds-noirs, ou pour bénéficier des diverses subventions nécessaires pour obtenir leur silence ? Il ne faut pas craindre de l’écrire : tous les adhérents à ces associations qui pensent ainsi défendre notre cause se leurrent. Seul un rassemblement national pèsera au moment des discutions.
    Toutes ces associations, groupements, clubs, gardent leurs prérogatives (le collectif respecte leur indépendance) mais ont le devoir de se rassembler, c’est un impératif et je suis certain que vous le comprenez.
    Vous pouvez (et devez) consulter la charte nationale sur le site : http://www.rnfaa.com
    Nous avons été à la bataille d’une manière dispersée et nous avons souvent perdus alors essayons de gagner les prochaines grâce à notre union.

    (Nous devons d’une seule voix nationale nous opposer au projet que la FNACA – Fédération Nationale des Anciens Combattants Algérie-Maroc-Tunisie – qui à l’issue de son congré et par lettre datée du 15 octobre 2010 réclame de nouveau que la date du19 mars 1962 soit retenue comme Fête Nationale proclamant la fin de la guerre d’Algérie alors que cette date marque l’une des pages les plus noires de ces « combattants » de l’armée française qui, dans les semaines qui ont suivi, a assisté l’arme au pied au massacre et à l’enlèvement de milliers de nos frères.

    Commentaire par Manuel Gomez — 03/11/2010 @ 18:28 | Réponse

  13. Que sont mes amours devenus ?
    Dans ma jeunesse j’ai connu une très belle femme, pour moi la plus belle du monde. Elle était grande, intelligente, élégante, raffinée, j’ai eu une folle envie de « faire l’amour » avec elle. Je l’ai épousée.
    Je l’ai aimé presque à en mourir lors de notre voyage de noces en Algérie et puis elle a rencontré un autre homme, un arriviste qui lui a raconté un tas de salades et lui a promis monts et merveilles pour la draguer. Elle m’a trompé et nous avons fini par divorcer.
    Comme nous avions vécu ensemble des années heureuses et que nous avions de beaux enfants j’ai tout de même continué à la respecter et même à l’aider quand elle me le demandait.
    Et puis elle a vieilli, mal vieilli, car je me rends compte qu’elle se laisse « niquer », « baiser », violer, par des individus que nous ne connaissions pas, qui ne comptaient pas parmi nos amis et je constate qu’elle se laisse faire sans réagir, sans s’offusquer, sans se rebeller, comme si elle en prenait un certain plaisir, à tel point que je me demande si elle devient pas masochiste, si elle n’apprécie pas les coups et les insultes. Elle est devenue une « vieille prostituée » et ses proxénètes, ses protecteurs, sont incapables de la faire respecter.
    Cette femme qu’elle est devenue je l’aime chaque jour un peu moins et je me pose la question de savoir si je ne vais pas la détester un prochain jour.

    Commentaire par Manuel Gomez — 13/11/2010 @ 10:52 | Réponse

  14. Cette magnifique lettre doit être prise comme un avertissement très sérieux.

    ANNE CAZAL Fronton, le 18 février 2011
    Déléguée générale
    MONSIEUR PASCAL MATRAJI
    Chef du Bureau Histoire et Mémoire
    Direction des affaires culturelles de Paris
    16 rue des Blancs Manteaux
    75004 PARIS

    LETTRE OUVERTE RECOMMANDÉE

    Monsieur,

    Vous avez eu, hier, un long entretien téléphonique avec Mme Éliane Sallaberry, chancelière de l’armée française, aujourd’hui en retraite, au sujet de la décision, prise à l’unanimité par le Conseil Municipal de Paris, d’ériger une plaque au cimetière du Père Lachaise : « En hommage aux victimes de l’O.A.S., en Algérie et en France, civils, militaires, magistrats, fonctionnaires, élus, défenseurs des institutions et des valeurs de la République. ».
    Vous avez demandé à Mme Sallaberry de vous écrire ses motifs de désapprobation devant une telle initiative. Madame Sallaberry est aveugle, elle est donc dans l’impossibilité de le faire, mais elle m’a prié de rédiger, en son nom, ce qu’elle aurait voulu écrire.

    Mission difficile parce que je suis aussi concernée, en tant qu’acteur et témoin des événements que je vais vous exposer ici, sous la foi du serment, et mon émotion va peut-être transparaître dans la relation que je vais vous en faire. Veuillez m’en excuser.

    Oui, Monsieur, l’O.A.S., dans ses quelques mois d’existence, a manié une arme à double tranchants, frappant avec l’un et se blessant à l’autre… Mais alors, pourquoi un Maréchal de France, des Généraux français parmi les plus prestigieux et les plus décorés, de nombreux compagnons de la Résistance, le chef du premier Conseil de la Résistance, les patriotes les plus ardents se trouvaient-ils à la tête de ce mouvement de résistance française dans cette Algérie composée, alors, de départements français, depuis bien plus longtemps que Nice ou la Savoie ?

    N’était-ce pas, justement parce que les institutions et les valeurs de la République étaient mises à mal par un Chef d’État se comportant en dictateur, utilisant contre ses compatriotes des polices parallèles tirées de la pègre, créant des tribunaux d’exception illégaux, agissant hors des lois morales, hors des lois constitutionnelles, et hors des lois humaines ?

    Ainsi, tout un peuple, qui pendant sept années avait connu les affres du terrorisme FLN, aveugle, barbare, sanguinaire, un peuple qui, toutes ethnies confondues, avait été décimé dans les plus abominables des tortures, émasculations, éventrations, énucléations, démembrements, et j’en passe, perpétrés sur des êtres sans défense, dans les campagnes, attentats à l’explosif dans les villes responsables d’innombrables morts, de mutilations à vie, ce peuple là serait moralement condamné à vie pour avoir usé du seul droit qui lui restait, un droit fondamental et inaliénable, celui de la résistance à l’oppression ?…

    Alors, à ses côtés, naquit l’O.A.S, cette résistance du parti de la France en Algérie, mais si des hommes d’honneur ont sacrifié leurs carrières, leurs familles, leur avenir pour en prendre la tête, ils n’étaient pas seuls. Oui, l’O.A.S. était soutenue par la grande majorité des Français d’Algérie de toutes confessions, lesquels se trouvaient en état de légitime défense !

    Ces gens, pour lesquels l’amour de la France, chevillé au corps, était plus fort que tout, des petits travailleurs de Bab-el-Oued qui avaient toujours voté rouge aux hommes de droite, aux royalistes, et même à ces musulmans fiers d’être français qui souhaitaient le demeurer et qui avaient fait face, avec nous, au terrorisme FLN (220.000 supplétifs au moment de l’abandon que la France a désarmés et remis aux mains des égorgeurs), ces gens là ne faisaient pas de politique, mais ils luttaient, acculés au mur, pour leur survie…

    D’ailleurs, Monsieur, je ne serais probablement pas en mesure de vous écrire cette lettre si l’O.A.S. n’avait pas protégé ma vie, comme celles de mes semblables, si, jusqu’au dernier moment, jusqu’à l’embarquement au port d’Alger, les hommes de l’O.A.S. n’avaient veillé, avec une constance et une vigilance au-delà des mots, à la sécurité de ces malheureux Français d’Algérie que l’hôte de l’Élysée avait espéré voir disparaître dans l’immense cataclysme de l’abandon.

    Car, après que les insurgés de l’O.A.S., ces hommes d’honneur, d’abnégation et de courage, aient été totalement décimés par l’alliance des forces françaises au terrorisme FLN, on a vu, alors, des hordes qui, dans les aéroports ou dans les ports, arrachaient à leurs familles, manu militari, des jeunes femmes et des jeunes filles françaises pour les prostituer dans leurs camps…

    On a vu foisonner les enlèvements, les milliers et les milliers de disparus, on a vu les massacres d’Oran le 5 juillet et les jours suivants qui ont fait, Madame Sallaberry a du vous le dire, elle qui était à cette époque au Bureau des exactions, près de 4.000 morts ou disparus français innocents…

    Alors oui, l’O.A.S. a combattu les valets d’un pouvoir arbitraire, oui, ce combat a causé la mort de laquais inconditionnels et autres thuriféraires d’un pouvoir dictatorial, oui, malheureusement, comme dans tous combats, il y a eu quelques erreurs, oui la petite Delphine Renard a été blessée par quelques éclats de verre à la suite de l’explosion d’un engin devant la porte de Malraux… Savez-vous combien de jeunes enfants, de bébés à la mamelle, ont été cloués vivants sur des portes lors des massacres de familles entières dans le bled algérien ? C’était un usage courant chez les barbares du FLN…

    Mais ces hommes d’honneur qui se sont rebellés par fidélité à une parole, donnée au nom de la France puis trahie, ont payé d’un lourd tribut le devoir sacré qui les a fait agir, celui de protéger des populations victimes d’une politique insensée les mettant en danger de mort.

    D’une part, nombre d’entre eux ont été pourchassés et tués dans une proportions cinq fois plus élevées que les victimes qu’ils avaient pu faire, quatre d’entre eux ont été condamnés à mort par des tribunaux d’exception, qui devaient, après leurs exécutions, être déclarés illégaux, et, d’autre part, les survivants ont été humiliés, molestés, emprisonnés pendant de longues années…

    Ces hommes ont bénéficié en juin 1968 d’une amnistie générale. Depuis cette date, que dit la loi à leur sujet ? « L’amnistie est l’acte qui stipule que les fautes passées devront être oubliées et qui interdit à quiconque de les évoquer sous peine de sanctions ». De plus, en 1982, un homme de gauche, mais aussi homme qui avait une conscience, fait rare de nos jours, M. François Mitterrand, alors Chef de l’Etat, a fait restituer à tous les combattants de l’Algérie française leurs grades et leurs décorations… Double amnistie, totale réhabilitation…

    Voilà, à peu près, ce que vous aurait écrit Mme Éliane Sallaberry si cela lui avait été possible, nous voulions seulement vous faire observer que ces hommes illustres ont été les seuls à nous défendre alors que nous déplorions des milliers et des milliers de morts et de martyrs. Il est juste qu’aujourd’hui nous portions témoignage de leurs sacrifices et de leur héroïsme, ne serait-ce qu’au nom d’une réconciliation nationale que nous appelons de nos vœux tandis que certains, qui se reconnaîtront, œuvrent sans relâche, au nom d’on ne sait quelle rancœur ou idéologie, en faveur de la haine de l’autre…

    Vouloir ériger des stèles à la mémoire des victimes de l’O.A.S. et, dans le même temps vouloir détruire les stèles à la mémoire de ceux qui sont morts pour que vive l’Algérie française, est une offense à la raison qui prolifère, aujourd’hui, chez certains idéologues et politiciens, comme a proliféré, à la basse époque du Moyen-âge, la chasse aux sorcières…
    Espérant avoir été comprises,

    Nous vous prions de croire, Monsieur, à l’expression de nos sentiments déférents.

    Anne CAZAL Éliane SALLABERRY

    Commentaire par Manuel Gomez — 25/02/2011 @ 10:03 | Réponse

  15. LES BIENFAITS DE 50 ANNEES D’INDEPENDANCE !!

    La France a (paraît-il) pillé l’Algérie en 130 années de colonisation. Il n’est pas dans mes intentions d’établir un bilan de tout ce que nous avons laissé en 1962 mais un simple rappel :
    70.000 km de routes, 4500 km de voies ferrées, 10 aéroports, 4 ports internationaux, des dizaines de villes modernes à la place des casbahs, des infrastructures pétrolières et gazières, des centrales thermiques ou hydroélectriques, des hôpitaux, des ponts, des viaducs, des tunnels, etc. Il me faudrait des pages et encore des pages, mais plus simplement d’établir aujourd’hui une simple constatation sur ce que l’Algérie indépendante aurait pu dû tout au moins poursuivre.
    Chaque année :
    – elle se trouve devant l’obligation d’importer 5 millions de quintaux de céréales.
    Avant 1962 elle exportait 600.000 quintaux de grains et 700.000 de semoule.
    – sa production locale d’oléagineux et de rutacées est insuffisante.
    Avant 1962 elle exportait 200.000 tonnes d’oranges, 50.000 quintaux d’olives, 100.000 hectolitres d’huile d’olive, 120.000 quintaux de figues sèches…
    – sa production locale d’ombellifères est insuffisante.
    Avant 1962 elle exportait 500 millions de quintaux de pommes de terre et 500 millions de quintaux de tomates, carottes, oignons, haricots verts, melons, dattes, etc.
    -Aujourd’hui ¼ des recettes en hydrocarbures provenant d’un Sahara qui lui appartient depuis les accords d’Evian sert à importer des produits alimentaires.
    Le seul côté positif de la décolonisation !! En ce qui concerne exclusivement l’Algérie : aujourd’hui elle exporte des dizaines de milliers de chômeurs, d’assistés, de délinquants, etc.. avant 1962 elle n’en exportait pas. Et comme la double peine n’existe pas dans les faits elle n’en importe aucun !!

    Commentaire par Manuel Gomez — 01/03/2011 @ 12:42 | Réponse

  16. ET UN CRACHAT DE PLUS SUR NOTRE ARMEE !!

    Nous pensions avoir atteint les sommets de l’imposture historique avec le film « Hors la loi », nous nous trompions. « Toujours plus haut, toujours plus loin » est la devise de cette gauche anti-française qui œuvre sournoisement au déshonneur de notre armée et par-là même à l’avilissement de la France.
    Caroline Huppert réalise un film sur « l’héroïne de la résistance algérienne » que fut Djamila Boupacha. Cette poseuse de bombe du FLN âgée de 21 ans, arrêtée le 10 février 1960 après avoir, en compagnie de Djamila Bouhired, posé une bombe au « Milk Bar » rue d’Isly en plein centre d’Alger.
    Transférée en métropole afin d’y être jugée dans un environnement moins hostile, Djamila Boupacha sera condamnée à la peine de mort par le Tribunal de Caen (Calvados) le 28 juin 1961 sa culpabilité ne faisant aucun doute. Elle était défendue bien évidemment par l’avocate attitrée des assassins du FLN, Gisèle Halimi.
    Comme elle avait du sang français sur les mains immédiatement s’est constitué un comité de soutien sous le parrainage de la brochette habituelle des illustres communistes de service : Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Louis Aragon, Elsa Triolet, Gabriel Marcel, Geneviève de Gaulle, Germaine Tillion et j’en passe de moins illustres mais pas de moins méprisables.
    (Gardons en mémoire les paroles de Jacques Duclos (PC) : « Le Parti Communiste doit concourir à la défaite de l’Armée française partout où elle se bat ». Et celles de ce dégénéré qu’était Jean-Paul Sartre : « Tuer un européen (en Algérie) c’est faire d’une pierre deux coups : supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé, reste un homme mort et un homme libre ».
    Dans l’histoire de Djamila Boupacha ce n’est probablement pas son parcours « explosif » qui a retenu l’attention de Caroline Huppert mais certainement la description de son « horrible détention » à la prison de Barberousse où elle fut, paraît-il, durant 33 jours torturée à un point tel qu’on se demande comment elle a pu survivre : plusieurs côtes cassées à coups de talons, piétinée, brûlée et frappée à coups de pioche sur les seins, suppliciée à l’électricité et à la baignoire et, cerise sur le gâteau, violée à plusieurs reprises et plus sauvagement avec un goulot de bouteille…excusez du peu ! et cela par les parachutistes déchaînés de l’armée française. Et ce ne fut pas un cas isolé orchestré par quelques monstres mais des pratiques généralisées par la très grande majorité de notre armée. Il est avéré, selon certains historiens, qu’il y eut davantage de crimes contre l’humanité perpétrés par les autorités françaises durant la guerre d’Algérie que par les révolutionnaires algériens.
    On peut poser la question : pourquoi tant de haine tout spécialement contre cette Djamila ? Ces tortures n’étaient certainement pas destinées à la faire avouer puisqu’il n’y avait aucun doute de son acte terroriste ! Donc par pur plaisir sadique ?
    Djamila Boupacha n’a pas été exécutée, elle a été amnistiée lors des accords d’Evian quelques mois plus tard. Une parmi ses nombreuses victimes a eu moins de chance puisqu’elle s’en est tirée avec les deux jambes coupées.
    Le colonel Bastien-Thiry lui qui n’avait pas de sang sur les mains a été fusillé.
    Quand on tue des français il est préférable d’en tuer plusieurs plutôt que « d’essayer » d’en tuer un seul.
    Un constat devrait faire réfléchir Caroline Huppert : le fiasco financier et artistique du film « Hors la loi » qui annonce avec certitude le sien.

    Commentaire par Manuel Gomez — 03/03/2011 @ 17:51 | Réponse

  17. LE RIDICULE NE TUE PLUS…
    Fort heureusement pour vous M. Mélenchon car vous seriez décédé depuis bien longtemps et en tous les cas avec certitude après votre passage télévisé sur « Canal Plus ».
    Ce n’est pas nous qui devons « foutre la paix aux musulmans » M. Mélenchon, ce sont les musulmans qui doivent nous « foutre la paix » chez nous, en France, comme les chrétiens et les autres religions nous « foutent la paix ». Vous n’êtes pas un spécialiste dîtes-vous, alors « fermez-là! ». Où avez-vous vu des CRS rétablir l’ordre dans la rue lors des prières musulmanes ? Nulle part malheureusement, ce sont les musulmans eux-mêmes qui font la loi et imposent leurs droits dans les rues de nos villes. Vous affirmez, et vous avez pour une fois raison, qu’il y a suffisamment de mosquées en France et que donc si les musulmans prient dans la rue c’est qu’ils en ont envie…et donc le droit. Non M. Mélenchon on ne fait pas en France ce que l’on a envie de faire, heureusement d’ailleurs, sur de nombreux points.
    Vous dîtes « Je représente tout le monde ! », c’est encore faux, vous ne représentez même pas un parti politique, vous vous représentez vous-même…et encore !! Vous n’allez pas tarder à en prendre conscience avec le score ridicule que vous réaliserez aux prochaines élections. On n’entendra plus parler de vous et ce sera un soulagement d’entendre moins de « conneries » en France. On en entend suffisamment sans les vôtres.

    Commentaire par Manuel Gomez — 05/03/2011 @ 15:21 | Réponse

  18. ENCORE DES PREUVES…
    J’ai fait état récemment du témoignage de l’imam depuis 2006 du Centre des jeunes détenus de la prison de Fleury-Mérogis, Mohamed Boina M’Koubou, qui déclarait que 75% des détenus dans les prisons de France sont de jeunes musulmans et qu’à Fleury-Mérogis sur les 500 détenus les ¾ sont de jeunes musulmans nés en France.
    Voici aujourd’hui un témoignage encore plus crédible puisqu’il émane de la Police Nationale et de la gendarmerie :
    Origine ethnique des délinquants :
    Sur 89 personnes recherchées comme très dangereuses 69 sont arabes ou de couleur (78%), 4 asiatiques et 6 étrangers d’origine européenne.
    Cette liste ainsi que les photos et les noms des personnes recherchées ne sont ni confidentielles ni secrètes vous les trouverez sur le site suivant :
    http://www.avisderecherches.interieur.gouv.fr/default.asp
    Donc la constatation faite par Eric Zemmour (70% des truands sont noirs ou arabes) était exacte et vérifiable, ce dont personne ne doute d’ailleurs mis à part la LICRA, SOS Racisme, Ligue des Droits de l’Homme et HALDE, et pourtant Zemmour a été condamné.
    « Avec le temps apparaîtra toute vérité occultée »

    Commentaire par Manuel Gomez — 06/03/2011 @ 12:14 | Réponse

  19. UNE MINUTE DE SILENCE
    Le 11 mars 1963 à l’aube le lieutenant-Colonel Jean-Marie Bastien-Thiry a été fusillé au Fort d’Ivry. Ses deux compagnons Alain Bougrenet de la Tocnaye et Marcel Prévost également condamnés à mort avaient été graciés. Sous la coordination du Conseil National de la Résistance ils avaient organisé et dirigé l’attentat du Petit-Clamart contre de Gaulle. Celui-ci ne lui a pas accordé sa grace et pourtant Bastien-Thiry n’avait pas de sang sur les mains. Il est allé jusqu’au bout de ses convictions et a fait le don de sa vie pour notre cause et pour l’honneur de la France, sa patrie.
    Je vous demande chers amis(ies) d’observer une minute de silence ce vendredi 11 mars à 12 h. en souvenir du sacrifice de sa vie.
    Merci.

    Commentaire par Manuel Gomez — 08/03/2011 @ 13:58 | Réponse

  20. Les guignols qui nous gouvernent sans nous entendre.

    Le projet de loi sur la déchéance de la nationalité n’a pas fait long feu. Cette loi par elle-même était burlesque !! Elle décidait de déchoir de la nationalité française l’assassin d’un policier, d’un gendarme, d’un magistrat, etc. s’il était français d’origine étrangère (Trois cas ce sont produit en dix ans et combien se dérouleront au cours des dix prochaines années ?).
    J’ai dit dans un précédent article que cette loi devait être votée mais avec des amendements car pour finalement être déchu de la nationalité française l’assassin d’origine étrangère devrait tuer en même temps et un policier, un gendarme, un magistrat, un ministre, etc. ce qui évidemment ne se produira jamais, donc qu’il s’agissait d’une loi ridicule.
    Dans ma naïveté de citoyen lambda j’ai toujours pensé qu’assassiner un enfant, une femme, un vieillard était tout aussi grave et qu’il fallait non pas légiférer sur la déchéance de la nationalité française de l’assassin d’un fonctionnaire mais de tout assassin condamné par une cour d’assises pour crime de sang.
    Eh bien je me trompais ! les députés, y compris ceux de la majorité, ont estimé qu’il ne fallait pas punir « si lourdement » un assassin français d’origine étrangère.
    Messieurs les députés vous êtes supposés représenter le peuple de France qui vous a élu mais vous êtes à l’opposé de ses souhaits et vous osez parler en son nom. Poser la question par référendum : « Souhaitez-vous que tout français d’origine étrangère condamné par une cour d’assises soit déchu de la nationalité française et expulsé ? » Vous ne serez pas surpris du résultat car vous le connaissez par avance et par la même occasion demandez-lui également son avis sur le rétablissement de la peine capitale contre les monstres récidivistes qui violent et assassinent nos enfants, nos femmes et nos vieillards.
    Je ne sais pas si la peine de mort est dissuasive ou non mais ce dont je suis certain c’est qu’elle nous débarrasserait de tous ces monstres indignent de vivre dans notre société et sauverait de très nombreuses vies innocentes.

    Commentaire par Manuel Gomez — 09/03/2011 @ 00:07 | Réponse

  21. Quelques conseils au Front National sur son programme présidentiel.

    1/ Comme il existe une police des polices, création d’un « magistrat des magistrats » qui sanctionnera comme il se doit les erreurs, les fautes, les oublis de procédure et qui supervisera les décisions prises par certains magistrats qui ne seraient pas conformes avec l’application de la justice (par exemple certaines décisions incompréhensibles du Tribunal de Bobigny).
    2/ En ce qui concerne les avocats établir un texte de loi qui les oblige lorsqu’ils constatent une erreur ou une omission dans la procédure et qu’ils savent leur client coupable de prévenir les magistrats de cette erreur et non pas en tirer profit pour la remise en liberté d’un criminel.
    3/ Déchéance de la nationalité française pour tout condamné par une cour d’assises pour un crime de sang et pour un récidiviste puis expulsion à la fin de sa peine.
    4/ Appliquer sans restriction l’article 23/7 du code civil.
    Etablir un taux préférentiel de la TVA. Réduire à 15% au lieu des 19.60 actuels sur tous les produits fabriqués en France et augmenter à 25% celle de tous les produits hors UE.
    – Réduire à 5% la TVA actuelle de 5,5 (alimentaire, agricole) fabriqués et récoltés en France et augmenter à 10% celle sur ces mêmes produits hors UE.
    – Etablir un coefficient sur la monnaie européenne sur chaque pays en fonction de sa parité avec les pays « riches ».
    – Suppression du bouclier fiscal avec contrôle de sortie des capitaux de France. Tout acte contraire à ce contrôle sera sanctionné par la confiscation des biens de l’auteur.
    – Suppression de l’impôt sur les revenus.
    – Aménagement de l’ISF, le rendre progressif. Ne pas l’appliquer sur la résidence principale acquise depuis plus de 10 ans.
    – Non taxation par l’ISF des successions lorsqu’il s’agit d’une résidence principale, d’un commerce ou d’une industrie en descendance directe.
    – Taxation des plus-values boursières inférieures à 3 années d’immobilisation.
    – ——————————————————————————————–
    – Remettre à flot la Sécurité Sociale en réintégrant toutes les taxes qui lui sont destinées.
    – Imposer une cotisation annuelle pour tout bénéficiaire du CMU ou pour toute personne bénéficiant des soins gratuits.
    – Rétablissement de la nationalité au DROIT DU SANG.
    – Limiter les allocations familiales au-delà de 3 enfants et sur une famille unique.

    Si ces réflexions retiennent son attention nous pourrons aller plus avant sur d’autres sujets.

    Commentaire par Manuel Gomez — 09/03/2011 @ 10:09 | Réponse

  22. CE SOIR OU JAMAIS ? Alors « jamais » Frédéric Taddeï.

    Je posais la question récemment de savoir qui « invitait » les participants à l’émission « Ce soir ou jamais » ? Etait-ce Frédéric Taddeï ? Si c’est le cas a-t-il un contrat d’exclusivité avec HOURIA BOUTELDJA ? Ou est-il secrètement attiré physiquement par la présidente des « Indigènes de la république » pour nous l’imposer si souvent et lui offrir ainsi une chaire qui lui permette de monologuer si longuement pour nous servir un discours incompréhensible d’où il ressort que le racisme « anti-blancs » n’est qu’une invention destinée à occulter le véritable racisme, l’unique, celui « anti-islamique ». Si Houria Bouteldja « Nique la France » c’est parce qu’elle l’aime. Non madame même quand on est une femme et qu’on aime une autre femme on ne la « nique » pas…on lui fait l’amour. Il est vrai que vous l’aimeriez bien mieux « votre » France sans les « sous-chiens » qui l’occupent. Pardonnez-leur de l’aimer également et d’y tenir au point de ne pas l’abandonner à l’amour de vos « indigènes ».
    « Nous nous y maintiendrons envers et contre vous…et vos amis ».

    Commentaire par Manuel Gomez — 11/03/2011 @ 08:31 | Réponse

  23. DSK se présentera en 2012 c’est à présent certain.

    DSK sera présent aux élections présidentielles en 2012. Je l’affirme, il sera le candidat du PS et de la gauche contre Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen…les autres ne sont que des figurants.
    Non pas qu’il se soit déjà prononcé, il hésite toujours entre une situation « confortable » et acquise et une « aventure » à l’issue incertaine mais une confidence faite ce week-end nous le confirme. Ce n’est pas lui qui a pris la décision de se présenter mais Anne Sinclair, sa femme. Elle ne cache pas son ambition d’être la « Première Dame de France ». Elle se considère comme aussi représentative que Carla Bruni et plus brillante intellectuellement. Elle fait l’impasse sur les frasques passées de Dominique au sein du FMI mais à la seule condition de son accord sur ce point capital et elle l’a obtenu. C’est donc Anne Sinclair qui postule au plus haut poste de la République et elle sera représentée officiellement par DSK…mais qui gouvernera ? Soyons certain qu’Anne Sinclair ne sera pas une « potiche » à l’image de nombreuses précédentes épouses mais qu’elle interviendra dans différents domaines autres que ceux réservés à DSK c’est-à-dire les « Finances », le travail, les économies budgétaires, etc. et qu’elle aura une influence très importante sur la politique de la France que cela nous plaise ou non. Dès à présent le Parti Socialiste se mobilise non pas pour aider le futur candidat mais pour tenter de lui substituer un remplaçant avant les « primaires ». Cela explique l’émergence de François Hollande seul susceptible avec Martine Aubry de contrer les ambitions de Madame DSK mais il est à craindre qu’il ne soit déjà trop tard !!!

    Commentaire par Manuel Gomez — 14/03/2011 @ 11:30 | Réponse

  24. La France à vau-l’eau (chapitre 1)

    Le scandale de son voyage en Tunisie a coûté son portefeuille de ministre des affaires étrangères à Michèle Alliot-Marie. Il a manqué éclabousser également notre Premier ministre François Fillon et si l’on cherchait un peu mieux d’autres personnalités seraient sans aucun doute épinglées pour des escapades tunisiennes, égyptiennes, libyennes et dans un proche avenir marocaines ou algériennes.
    Tiens ! Justement, et si nous parlions un peu d’Elisabeth Guigou, député PS et co-présidente du club de réflexion l’IPEMED dont le vice-président et financier principal n’est autre qu’Azid Miled, celui par lequel le scandale MAM a explosé.
    M. Guigou, le mari d’Elisabeth, est le délégué général de ce même organisme et à ce titre salarié d’Azid Miled.
    Décidément la Tunisie plaisait beaucoup à la droite comme à la gauche française !!

    La France à vau-l’eau (chapitre 2)

    La recherche sur les dysfonctionnements judiciaires qui se sont produits lors de l’affaire de l’assassinat de la jeune Laetitia a été confiée à deux hauts magistrats, Jean-Amédée Lathoud et André Ride.
    Pourquoi ces deux magistrats ont-ils été choisis ? Sans aucun doute pour leur propre expérience sur le manque de clairvoyance et les fautes caractérisées.
    Lathoud était procureur général de Douai et a validé l’instruction du juge Burgaud sur l’affaire d’Outreau.
    Ride était procureur général d’Auxerre dans l’affaire des disparues de l’Yonne et fut entendu dans la disparition de dossiers de victimes et le classement sans suite.
    Ces deux magistrats furent donc soupçonnés de fautes majeures qui, apparemment, n’ont eu aucune incidence sur leur carrière, comme on peut le constater aujourd’hui ;
    Bien entendu les conclusions de leur rapport à l’Inspection Générale des Services Judiciaires ne faisaient aucun doute : « Pas de faute judiciaire ».
    Ils n’ont pas été étonnés que les services pénitentiaires d’insertion et de probation de Nantes affichent en 2010 un taux d’absentéisme de 32%…étonnant pour un service totalement débordé par l’accumulation des dossiers ?
    Quels hauts magistrats seront désignés pour enquêter sur la nouvelle et très grave erreur des services judiciaires de Créteil ? Les juges du parquet ont tout simplement oublié de renouveler le mandat de dépôt d’un animateur scolaire incarcéré depuis septembre 2010 et inculpé de viols avoués sur une dizaine d’enfants. Le coupable a été remis en liberté le 16 février 2011.
    Intouchables les magistrats pensez-vous ? Hélas oui !!!
    ——————————————————————————————————————-

    Commentaire par Manuel Gomez — 15/03/2011 @ 12:45 | Réponse

  25. A l’époque le Parti Communiste parlait vrai ! http://univers-des-news.over-blog.com/article-lettre-de-georges-marchais-de-1981-56987699.html

    Commentaire par Manuel Gomez — 16/03/2011 @ 12:47 | Réponse

  26. Ta g….. BHL !!

    Audiard a écrit (ou à peu près…) « Quand on n’a que des conneries à dire il est préférable de fermer sa gueule ». Bernard Henri Levy devrait méditer ces sages paroles afin que l’on n’ait plus l’obligation de l’entendre pérorer comme il l’a fait hier sur France Culture où s’adressant à un interlocuteur qui lui rappelait que les islamistes avaient peur des interventions de l’occident dans les pays arabes, BHL a répondu que l’occident ne devrait en aucun cas inquiéter les islamistes car si c’était Bush c’était également Obama ; les criminels de l’OAS mais également Jean-Paul Sartre. Je ne sais pas si l’interlocuteur a été rassuré par ces comparaisons mais comparer l’OAS qui ne s’est créée que dans l’objectif de conserver trois départements à la France contre la volonté des islamistes du FLN à Jean-Paul Sartre ce dégénéré pour qui : « Tuer un européen en Algérie c’est faire d’une pierre deux coups : supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé, reste un homme mort et un homme libre ». Est une hérésie supplémentaire destinée à poursuivre la désinformation du peuple de France.
    BHL se prétend philosophe et se dit intellectuel ! Pour moi il n’est qu’un « bobo » digne de figurer dans « La ferme des célébrités ».

    Commentaire par Manuel Gomez — 22/03/2011 @ 11:28 | Réponse

  27. C’est le bordel à l’UMP.

    Pas de front républicain contre le FN pour Nicolas Sarkozy, François Copé et bien d’autres…
    Voter Socialiste contre le FN pour François Fillon, Paillé et bien d’autres…
    Qui commande à l’UMP ? Le président de la république, le Premier ministre, l’ex ou le nouveau « patron » ou la « troupe » ? On se le demande.
    Faut-il voter socialiste pour barrer la route au FN ?
    Faut-il voter FN pour barrer la route à la gauche ?
    Et si l’on posait la question différemment : Si l’UMP ne vote pas FN c’est le PS qui passe.
    Si le FN ne vote pas UMP c’est le PS qui passe. Alors « vive la victoire du PS ».
    Est-ce que l’étincelle d’intelligence va enfin frapper la droite française pour qu’elle admette que l’ennemi héréditaire c’est la gauche ?
    Il faut tout de même que les Sarkozy, Fillon, Copé et compagnie prennent conscience qu’ils auront très prochainement un besoin vital des voix du FN pour battre DSK en 2012.

    Commentaire par Manuel Gomez — 22/03/2011 @ 12:29 | Réponse

  28. TOUTE LA VERITE SUR LE PUTSCH DES GENERAUX (1961)

    21 avril 1961 – 21 avril 2011
    50 ans se sont écoulés. Aujourd’hui un ancien ministre et ex- président de la république a le droit de s’exprimer. Il m’a déclaré en 1964 qu’il s’était engagé à se taire durant cinquante ans et ce silence a probablement sauvé la tête des généraux Salan et Jouhaud.
    Il doit aujourd’hui nous révéler comment de Gaulle a, une fois de plus, manipulé les Français et surtout la gauche française (PC-PS et CGT) « la plus bête du monde » selon lui !
    Il faut que les Français soient éclairés sur les évènements qui se sont déroulés auparavant, pendant et après cette nuit du 20 au 21 avril 1961, date du putsch des généraux, aussi bien à Alger qu’à Paris.
    A l’époque j’étais chroniqueur judiciaire à la rédaction du quotidien L’AURORE et dès mars 1962 sous les ordres de M. Georges Bidault, j’ai collaboré à ce qui allait devenir le « Bulletin de liaison du CNR-OAS ».
    A lundi…si c’est toujours le silence !

    Commentaire par Manuel Gomez — 09/04/2011 @ 11:05 | Réponse

  29. DE GAULLE vous a manipulé…
    Lors de la tournée des « popotes » en août 1959, en présence du général Challe et de nombreux officiers, à une question que lui posait le colonel Bigeard de Gaulle répondait : « Moi vivant, Bigeard, jamais le drapeau du FLN ne flottera sur Alger » mais dès le mois de septembre son discours prenait un changement de cap et nous commencions à comprendre qu’il nous avait roulés dans la farine.
    Cela a provoqué dès janvier 1960 la « semaine des barricades » et le chef de l’état confronté à la réticence des officiers à obéir à ses ordres de réduire les barricades sait déjà qu’il éprouvera de grandes difficultés à poursuivre son programme. Pour y aboutir il lui faut les pleins pouvoirs et donc utiliser l’article 16 de la constitution mais cela lui est refusé par le Conseil Constitutionnel, par la voix de son président qui estime avec juste raison que les évènements se déroulant en Algérie ne menacent en aucune sorte les institutions de la France.
    Tenu informé par Michel Debré, l’homme de tous les complots, et les quelques rares officiers qui lui sont restés fidèles, de Gaulle sait qu’il se prépare quelque chose en Algérie mais cela ne l’inquiète pas bien au contraire. Il fait mettre sous écoutes les officiers supérieurs qu’on lui indique comme étant les possibles meneurs de cette contestation et les opposants les plus farouches à sa politique d’abandon et c’est ainsi qu’il est parfaitement tenu au courant de l’évolution du « complot » et qu’il envisage déjà comment en tirer parti afin de cimenter un pouvoir qu’il ne possède pas encore totalement à cause de l’opposition systématique de toute la gauche.
    Dans la semaine qui précède le 20 avril 1961, la veille du putsch, il a en sa possession une liste encore incomplète des officiers engagés dans cette « mutinerie » aussi bien en Algérie qu’en métropole et nous en aurons très bientôt la preuve.
    Le général Challe hésite encore. Il n’est pas convaincu de l’opportunité de cette « rébellion patriotique » mais fini par accepter d’y participer à la condition expresse qu’on n’armera pas les Français d’Algérie avec le risque qu’ils puissent se retourner un jour contre l’armée et surtout encouragé par le colonel de Boissieu (cousin de son gendre) qui en réfère aussitôt à de Gaulle.
    Dans la nuit du 20 au 21 avril les paras s’emparent des points stratégiques à Alger. Nul n’est censé être au courant, ni en Algérie ni en métropole. Personne sauf de Gaulle.
    Il suit les évènements heure par heure grâce aux rapports de Michel Debré, du préfet de police Maurice Papon et sur place du colonel de Boissieu. Donc quand il se « fait réveiller » au cours de la nuit ce n’est pas une surprise.
    24 heures ne se sont pas écoulées qu’il fait appréhender en France la plupart des officiers alliés aux putschistes. Comment les connaissaient-ils ?
    Dès lors c’est à lui de jouer, de déployer sa stratégie : Il faut que la France ait peur !!!
    Il n’a jamais été question une seule seconde à Alger d’une action militaire des putschistes sur Paris ou en quelques lieux de la métropole mais il est indispensable de le faire croire aux français. La leçon des « barricades » a bien été retenue. C’est la solution indispensable qui lui permettra d’obtenir les pleins pouvoirs.
    Le 23 avril au journal télévisé de 20 heures de Gaulle s’adresse aux français avec son sens inné de la dramatisation et son talent de comédien. C’est un grand numéro d’acteur :
    -Françaises, Français, aidez-moi
    -Un quarteron de généraux en retraite
    -Un pouvoir insurrectionnel.
    -Un pronunciamiento militaire.
    Etc.
    Dès qu’il lâche le micro c’est Michel Debré qui s’en empare. Alors Premier ministre il complète le scénario catastrophe : « De nombreux renseignements, précis et concordants, nous informent d’une très prochaine action militaire en métropole ». Il supplie tous les « patriotes » français de quelques bords qu’ils soient de se rendre « à pied ou en voiture » place de la Concorde afin de s’opposer aux paras qui menacent de sauter sur Paris. La capitale est pratiquement en état de siège. Des chars se positionnent autour de l’Assemblée Nationale. Les radios, la télé, émettent sans interruption alimentant sur ordre la panique nationale. Toute la gauche du PC au PS et les syndicats se mobilisent et des centaines de milliers de personnes descendent dans les rues pour sauver la patrie. C’est la guerre !!
    C’est surtout une « intox » distillée avec un machiavélisme hors du commun par un maître en la matière.
    De Gaulle sait déjà que le putsch a échoué. Le colonel de Boissieu l’a tenu informé directement que le général Challe a quitté le « quarteron de généraux factieux » et qu’à l’exception d’environ deux mille paras, l’armée, les « appelés » surtout, ne s’impliquaient pas.
    Ce que la France ignorait, ce que toute la gauche ignorait, c’est qu’ils avaient été magistralement manipulés dans l’unique objectif de faire obtenir à de Gaulle les pleins pouvoirs que lui accordait l’article 16 promulgué dans la foulée le 25 avril par l’Assemblée Nationale.
    La suite est une autre histoire. Ce que de Gaulle n’avait pas prévu c’était la création par le général Salan, et de nombreux officiers, de l’OAS et son opposition par les armes à sa politique d’abandon.
    Un ex-ministre de de Gaulle et ex- président de la république est toujours en vie et peut témoigner de la réalité des faits…le fera-t-il ?

    Commentaire par Manuel Gomez — 11/04/2011 @ 19:14 | Réponse

  30. MERCI Alain Juppé pour votre clairvoyance…

    Notre brillant ministre des affaires étrangères comprend parfaitement les besoins des pays du Maghreb, seul notre argent les intéresse. Il offre 350 millions d’euros à la Tunisie compte tenu du « statut avancé » dont ce pays doit bénéficier. Ce pays qui n’a pas hésité une seule seconde à se passer de notre « protectorat » et qui aujourd’hui le sollicite. Alain Juppé recommande que l’on revienne massivement en Tunisie ! Non il ne le demande pas aux dizaines de milliers de tunisiens qui l’ont fui de retourner chez eux mais aux dizaines de milliers de touristes français de renflouer l’économie de ce pays et de l’aider ainsi à se reconstruire. Quelle générosité !
    Mais arrêtons-nous un instant sur ces milliers de tunisiens qui ont fui leur patrie : Pourquoi l’ont-ils fui ?
    On comprend ceux qui ont retrouvé leur liberté quand toutes les prisons se sont ouvertes et vidées, les délinquants, criminels, voleurs, etc. Ils ne tiennent pas particulièrement à se faire remettre en prison dans un proche avenir… Ils risquent moins chez nous… mais les dizaines de milliers d’autres pourquoi ne retournent-ils pas mettre leurs bras au service de leur patrie libre ? Par amour de la France ? Certainement pas. Alors par intérêt ? Là on les comprend parfaitement. Il est étrange ce besoin de vivre à nos cotés (j’allais écrire « à nos crochets ») alors qu’ils se sont battus pour nous « jeter à la mer ».

    Commentaire par Manuel Gomez — 21/04/2011 @ 10:32 | Réponse

  31. Bonjour chers amis(ies), je serai très heureux de vous recevoir sur mon stand au Salon des écrivains rapatriés qui s’ouvre à ANTIBES, salle du Fort Carré, les 29,30 avril et 1er mai, et faire ainsi votre connaissance. Un cocktail de bienvenue est offert le 29 à 11 heures. Très cordialement. Manuel GOMEZ

    Commentaire par Manuel Gomez — 27/04/2011 @ 12:59 | Réponse

  32. Avons-nous gagné au change ?

    Dans ce vaste jeu de « Monopoly » qu’est devenue notre planète j’échange volontiers Ben Ali, Moubarak et même Khadafi contre une révolution réussie en IRAN et au YEMEN car c’est de ces régimes que vient le plus grand danger.
    Je souhaite, j’espère, que les peuples tunisiens, égyptiens et libyens ne s’aperçoivent pas bientôt qu’ils ont échangé un pouvoir certes « dictatorial et corrompu » contre un régime plus dur, plus contraignant, celui des « barbus », des « intégristes religieux ». Cela se précise chaque jour davantage et l’espérance d’une vie plus heureuse demain n’aura été qu’illusion !!
    Il n’y a pas de peuple heureux cela se saurait mais il y a des peuples plus libres et mieux lotis que d’autres et nous en faisons partie, fort heureusement.
    Est-ce que l’indépendance sans liberté rend un peuple plus heureux ? Certainement pas. Pourquoi ne pas poser cette question aux Algériens, n’en déplaise à ceux qui leur ont offert cette indépendance factice il y a 50 ans ?
    Peut-être nous rendrons-nous compte un prochain matin que notre monde occidental était bien plus « tranquille et en sécurité » AVANT ces révolutions qu’APRES !!

    Commentaire par Manuel Gomez — 07/05/2011 @ 11:12 | Réponse

  33. Le meilleur et le pire à l’UMP.

    Il y a du meilleur et du pire dans les rangs de l’UMP et à une année des élections présidentielles où leur candidat n’est pas dans une posture des plus favorables il serait bon qu’elle fasse un peu le ménage.
    …‘’Michel Raison, député UMP de Luxeuil (Haute Saône) souhaiterait que soient censurées les chansons écrites et chantées par certains groupe de rap issus de l’immigration qui sous couvert de la liberté d’expression se livrent à de véritables appels à la haine raciale et religieuse, aux meurtres, et profèrent des paroles obscènes et misogynes. Ils bafouent ainsi les valeurs fondamentales de respect et de liberté qui fondent notre démocratie et remettent en cause nos institutions’’…
    Bien entendu SOS RACISME a exprimé aussitôt sa « grande consternation » devant cette question peu digne de l’assemblée et qu’il s’agit là d’une façon policée de parler des groupes de rap composés de noirs et d’Arabes.
    Il s’agit bien d’une « façon policée » car elle aurait dû être dite d’une façon bien plus directe par exemple est-ce que SOS Racisme approuve ces paroles chantées ?
    – J’baise votre nation
    – A la moindre occasion dès qu’tu l’peux, faut les baisers (les flics)
    – Pour mission exterminer les ministres et les fachos
    – Frères je lance un appel, on est là pour tous niquer
    – Les keufs sont lynchés, il faut que Paris crame
    – J’aimerais voir brûler Panam au napalm
    – J’ai envie de dégainer sur ces faces de craie
    – Ma carte d’identité avec laquelle je m’suis plusieurs fois torché
    – Par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Gouers (Français)
    – La France est un pays de putes
    – J’suis venu manger et chier là
    – Quand j’vois la France les jambes écartées j’l’encule sans huile
    – J’rêve de loger dans la tête d’un flic une balle de GLOCK
    – Dans vos rues on va faire couler votre pu
    – -Hauts de Seine on te saigne
    – J’aime voir des CRS morts
    – Un jour j’te souris, un jour j’te crève
    – J’perds mon temps à m’dire que j’finirai bien par leur tirer d’ssus
    Comment peut-on laisser des maisons de disques et des organisateurs de concerts diffuser de tels propos ?
    Jusque là vous avez été parfait M. Raison et il est bien dommage que vous ayez ajouté que vous n’envisagiez pas de donner une suite législative à cette question car dans ce cas là il valait mieux « fermer votre gueule ».
    Votre collègue Alain Milon, sénateur UMP du Vaucluse non seulement l’a ouverte mais il est allé jusqu’à déposer un projet de loi (n°353/2010-2011) dont l’article 1er est le suivant : « Au premier alinéa de l’article 21-12 du code civil, après les mots « adoption simple » sont insérés les mots « ou qui a été régulièrement recueilli en « kefala ». Le sénateur dit : la kefala est un mode de recueil prévu par le Coran. » En effet l’Islam ne connaît pas l’adoption comme l’entend la civilisation européenne. Pour les musulmans la filiation ne peut passer que par le sang. La kefala est donc une sorte de tutorat et cela n’est pas reconnu (encore) en France.
    L’objet de cette proposition de loi est de mettre fin à la discrimination pour les enfants recueillis en « kefala » et qui ne bénéficient pas des même droits que ceux adoptés.
    Selon l’Algérie et le Maroc plus de 200 enfants entrent par an en France au titre de la « kefala ».
    Ce projet de loi Milon serait la première (mais non la dernière) introduction dans le code civil français d’un élément de droit coranique. Une islamisation du droit civil. Une nouvelle porte serait enfoncée après tant d’autres !
    Est-ce que l’UMP qui se dit défenderesse de la laïcité soutiendra-t-elle son sénateur Alain Milon ? Les élus de la « droite populaire » interviendront-ils pour exiger l’application du projet Raison et le retrait de la loi Milon ?
    Nous attendons leurs actes.

    Commentaire par Manuel Gomez — 28/07/2011 @ 11:48 | Réponse

  34. LA FRANCE DEFIGUREE.

    (Paris Match du 9 juin 2011)

    « La France va bien se rendre compte qu’elle a changé. Son visage ressemble au mien ! »
    J’espérais que ce « nouveau » visage, qui succède à ceux de Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Laetitia Casta, etc. serait un visage aussi agréable à regarder ! A vous de juger : Le nouveau visage de la France est celui de JAMEL DEBBOUZE… Hélas !! Annoncé, paraît-il, comme le « comique le plus populaire de France ! »
    La lecture de l’article, écrit par un certain Alain SPIRA (On peut se poser la question de savoir comment il peut se produire sur Paris Match ?) est encore plus intéressante que le titre :
    « Debbouze est indigné par les soubresauts xénophobes qui secouent notre pays comme un mauvais hoquet. Il sort les armes du rire pour exprimer sa révolte » On se demande bien pourquoi nous avons ce « hoquet » xénophobe ?
    « Sa jolie peau « bronzée » qui enrichit les couleurs de notre drapeau national » De quel drapeau parle-t-il ? Celui de la France ou de son pays « d’origine » ?
    « Moi je parle aux jeunes des banlieues, et vous ne pouvez pas savoir comment ils rêvent d’embellir la France ! » On s’en rend compte tous les jours
    « La France est un peu radine, qu’elle se rassure, une équipe de chercheurs de l’université de Lille (comme par hasard !) a démontré que les immigrés rapportent une bonne douzaine de milliards d’euros par an et qu’ils paient nos retraites ! » La solution à tous nos problèmes : encore six millions d’immigrés et nous sommes sauvés !!!
    En ce qui concerne les révolutions des pays arabes : « On se rend compte que les Arabes ont du courage et une grande soif de liberté » Tellement soif de liberté qu’ils se dépêchent, dès qu’ils sont libres, de se réfugier chez nous !!!
    En fin d’entretien Jamel DEBBOUZE nous certifie qu’il y a un véritable humour arabe, qui n’est pas loin de l’humour juif (J’espère qu’Israël et la Palestine apprécieront l’humour dont ils font preuve depuis des décennies) quant à l’humour arabe nous somme tout à fait d’accord avec DEBBOUZE, nous venons de l’apprécier dans ses réponses…nous sommes morts de rire !!!

    Commentaire par Manuel Gomez — 30/08/2011 @ 12:26 | Réponse

  35. L’exception française !

    Les socialistes ont-ils un vocabulaire si limité qu’ils se trouvent devant l’obligation d’utiliser la même référence en toutes circonstances déplaisantes pour eux ?
    Alain MARLEIX a invoqué « notre Coréen national » en parlant de Jean-Vincent PLACE et immédiatement il devient « Lepeniste » !
    Brice HORTEFEUX a osé dire « Quand y en a un ça va, c’est quand y en a beaucoup que ça pose problème » et aussitôt il fait le jeu du Front National !
    Claude GUEANT constate que « Les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne pas être chez eux » et, bien entendu, il parle le langage de Marine Le Pen.
    Y a-t-il deux France, la « socialiste » qui n’a aucun problème avec l’immigration non contrôlée, les soucis identitaire, l’islamisation du pays…et la seconde France, celle qui a des soucis avec l’immigration, la laïcité et la natalité, des problèmes avec l’islamisation et un Front National qui lui « VOLE » toutes ses idées ?
    Et toujours l’exception française : nous avions la « gauche » socialiste (les roses-verts), communiste et extrême gauche(rouge). Aujourd’hui nous avons la « droite » (UMP), la droite de la droite (toujours UMP ??) et l’extrême droite.
    Pourquoi ne pas résoudre cette équation en laissant Marine Le Pen s’expliquer directement avec les « socialistes » au second tour des élections présidentielles ? Ce serait intéressant de voir comment les « gens de la droite de la droite » se partageront entre les socialistes qui, apparemment, n’ont pas du tout les mêmes idées, et les Lepénistes qui, apparemment, ont très exactement les mêmes idées ?

    Commentaire par Manuel Gomez — 06/09/2011 @ 12:54 | Réponse

  36. Une justice merdique dans des banlieues où la racaille fait la loi !

    Comment des magistrats et des juges peuvent s’endormir sereins le soir sous leurs couettes douillettes avec la conscience d’avoir fait leur devoir alors qu’ils ont totalement démissionné devant les délinquants et la racaille qui règne dans leur juridiction ?
    Une femme, une française de 50 ans, née et ayant grandi dans cette commune du Bourget dans le 93 et qui s’y est installée comme libraire depuis 33 ans, cette femme, Marie-Neige Sardin a subi 25 agressions depuis 2004, notamment un braquage à main armée, un viol en réunion, un étranglement à l’aide d’une corde, et la dernière, le 27 avril 2011, une projection d’acide sur l’une de ses mains.
    Marie-Neige connaît ses agresseurs. Toutes ces agressions sont effectuées par des mineurs multirécidivistes, soutenus par leurs parents et parfaitement identifiés.
    Pourtant malgré une grève de la faim en 2006 et une douzaine de plaintes la justice a toujours conclu par des non-lieux.
    Madame Sardin se trouve devant la terrible obligation de croiser quotidiennement ces délinquants, d’être menacée et narguée par eux parce que la justice ne les a pas condamnés.
    Cette femme honnête, courageuse… oh !!! Combien plus courageuse que vous Messieurs les juges et magistrats, refuse de s’incliner, d’abdiquer, de s’éloigner devant la loi de la racaille. Depuis 2004 elle vit l’enfer mais elle DIT NON.
    Quelle lourde responsabilité sera la vôtre, Messieurs, si demain Marie-Neige SARDIN subit une nouvelle fois les sévices de ces/ses tortionnaires !!!

    Commentaire par Manuel Gomez — 26/09/2011 @ 21:03 | Réponse

    • Bonjour Francais de France

      Franchement ,ceci est est un message de j’en plus !!
      Tellement de j’en peux plus ,que je ne sais par lequel commencer ni formuler mon message ,tant c’est la colère et la frustration qui me guident.
      Je suis une femme de 34 ans ,athée ,blonde ,grande et mince …et ça n’échappe pas a leur yeux de pervers insolents ,mal élevés et sans respect pour la femme et sa condition dans son pays :LA FRANCE
      Je vis dans un quartier très mal fréquenté avec mes enfants ,dont ma fille de 15 ans ,tout autant importunée que moi dans la rue ,quand a mon fils de 10 ans ,je ne le laisse pas aller jouer dehors de peur qu’il se fasse agressé et pour l’éloigner des éventuelles mauvaises fréquentations.
      Lorsque je marche dans la rue ,les hommes arabes me dévisagent et me suivent du regard jusqu à ce que je ne soit plus dans leur ligne de mire,si j’en croise un voiture ,il ralenti et m’observe de haut en bas ,si je ne les remercie pas quand ils me lancent un « t es bonne  » ou autre familiarité ,j’ai le droit de me faire insulter .Pareil pour ma fille .
      Ils polluent mes oreilles avec leur charabias ,incapable de s’exprimer dans la langue du pays qui les accueillent ,a part pour réclamer les alloc’,là ils savent….
      Que ce soit à la poste,à la CAF,à la SECU ….où il faut croire qu ils ont élu domicile ,on passe notre temps à attendre derrière eux ,c’est insupportable!!
      Quand je pars le matin et rentre le soir ….toujours les même adossés aux même coin de rue ,assis aux même chaises du même kebab .
      Il y a peu ,je me suis battu dans la rue avec une femelle de leur espèce ,je la nomme ainsi car elle se comporte comme un animal et ne mérite pas le titre d’humaine.
      Je commence a m’engueuler avec un ,puis ca fini en violence physique avec trois ..en plus ils sont lâches qu’il en peuvent plus….en fait même les traiter d’animaux et une insulte pour la race animal .
      Je préférerai faire l’amour avec un porc que me faire violer par l’un deux….s’il me laissent le choix bien sur .
      9 jours après la bagarre ,c’est ma voiture qui a fait les frais de ce quartier ,vitre cassée ,autoradio et divers équipements dérobés.quand ma fille a vu ca ,j’ai vu de la colère et de l’incompréhension dans ses yeux et ça ,ça m’est insupportable .
      Le jour même j’ai envoyer mon préavis pour quitter mon logement ,car on ne peut décemment pas élever ses enfants et vivre en sécurité ou même vivre libre tout simplement,car jusqu’à mon départ ,je me prive sortir quand il fait nuit ,je paye une fortune de parking pour sauver mon moyen de locomotion ,ma fille doit m’appeler tous les quart d’heure pour me rassurer lorsqu’elle sort ….notre vie est devenue une prison sans barreaux,,,mais bel et bien une prison.
      Je quitte donc mon logement sans savoir où aller ni en n’ en ayant les moyens mais je dois partir c’est sur car chaque jour ,je deviens plus haineuse ,plus raciste , moins tolérante envers eux ,dommage pour ceux qui se comportent normalement et qui sont bien intégrés .mais maintenant tant pis ,je regarde devant ma porte.
      Tous ce qu’ils m’inspirent ,c’est de me procurer une arme et de faire un carton dans le quartier comme cadeau d’adieux pour la police ,car je ne ferai pas de prison pour eux ,et ainsi nos forces de l’ordre se sentiront un peu moins frustrées du travail qu’elles accomplissent et qui est aneantis par la justice francaise qui n’est qu’une vaste blague aujourd’hui .
      S’il existe un collectif,un groupement de citoyen ,quoi que ce soit qui en a autant marre que moi et qui veuille agir ,répondez a ce commentaire.

      Commentaire par tellier — 31/01/2016 @ 15:34 | Réponse

  37. 17 OCTOBRE 1961 une victoire française ??

    La France et les Français ont la mémoire sélective !
    Il est étonnant qu’ils ne se souviennent pas que le 17 octobre 1961 la manifestation dont il est question était organisée par le FLN avec qui nous étions en guerre aussi bien en Algérie qu’en métropole. Le FLN qui tuait et torturait des soldats français, des « appelés » du contingent, vos enfants mères de France.
    – Que cette manifestation avait été interdite par les autorités françaises.
    – Qu’elle était organisée par la population musulmane qui refusait le couvre feu instauré suite à l’assassinat de près de 80 gardiens de la paix dans la région parisienne par ce même FLN.
    Ce couvre feu avait été instauré dans le seul objectif de sauver des vies françaises et musulmanes car les mitraillages entre membres du FLN et du MNA avaient déjà fait plus de 2000 morts en Ile de France.
    Il est donc autorisé de penser que tous les manifestants présents étaient soit des membres, soit des complices ou des sympathisants du FLN, parti organisateur de la manifestation, et qu’en conséquence toutes les victimes, quel qu’en soit le nombre (40 ou 200) étaient des ennemis de la France.
    Je ne vois vraiment pas la raison pour laquelle la France et les Français devraient se repentir alors qu’une décision préfectorale a été enfreinte et encore moins comment les autorités françaises peuvent autoriser de telles commémorations.

    Commentaire par Manuel Gomez — 17/10/2011 @ 09:15 | Réponse

  38. Questions sans réponse !!
    Les Etats-Unis = 300 millions d’habitants, n’ont besoin pour les diriger que de 435 députés et 100 sénateurs.
    La France = 63 millions d’habitants, a besoin de 577 députés et 350 sénateurs pour la conduire au bord de la faillite.
    L’Europe, aujourd’hui à deux doigts de l’implosion, s’est dotée de 735 députés qui se roulent les pouces et nous ruinent.
    N’y a-t-il pas comme une contradiction dans ces exemples. Qui a décidé qu’il fallait un nombre aussi important de « politiques » pour que la démocratie fonctionne ? Et Pourquoi ?
    Je n’attends aucune réponse à ces questions !!

    Commentaire par Manuel Gomez — 19/01/2012 @ 12:23 | Réponse

  39. dgn2200 firmware optus always

    Enfin une bonne nouvelle: il y a du gras de porc dans les médicaments et les cosmétiques !!! | Francaisdefrance’s Blog

    Rétrolien par dgn2200 firmware optus always — 18/10/2014 @ 02:47 | Réponse

  40. Il faut les salir avec de la pisse de cochon quand ils approchent pour violer nos femmes et pour voler. La pisse de cochon et la pisse de chien ,chez eux le chien est comme le cochon.

    Commentaire par MALANE GUY — 14/01/2016 @ 14:00 | Réponse

  41. pour ta gouverne , le maquillage au produits naturelles et baleine existes depuis des lustres , et de plus les médicament sont fait de gelatines de poisson maintenant pour la plupart , et dieu nous a jamais demandé de ne pas nous soigné porc ou pas , notre rapport avec cette viande n’est pas la peur mdr , on s’en tape débile mal instruit , le porc n’est que le reflet que de certaines personnes , et tant que les juifs tiendrons ce pays le hallal et cachère se vendra lool

    Commentaire par kasri — 15/01/2016 @ 12:46 | Réponse

  42. Salam a3leykum , Baraka Allah Ufik pour les hassannat . Que Dieu vous guide . Amîn

    Commentaire par ALLAHKBIR — 19/01/2016 @ 11:37 | Réponse

  43. Bonjour Francais de France

    Franchement ,ceci est est un message de j’en plus !!
    Tellement de j’en peux plus ,que je ne sais par lequel commencer ni formuler mon message ,tant c’est la colère et la frustration qui me guident.
    Je suis une femme de 34 ans ,athée ,blonde ,grande et mince …et ça n’échappe pas a leur yeux de pervers insolents ,mal élevés et sans respect pour la femme et sa condition dans son pays :LA FRANCE
    Je vis dans un quartier très mal fréquenté avec mes enfants ,dont ma fille de 15 ans ,tout autant importunée que moi dans la rue ,quand a mon fils de 10 ans ,je ne le laisse pas aller jouer dehors de peur qu’il se fasse agressé et pour l’éloigner des éventuelles mauvaises fréquentations.
    Lorsque je marche dans la rue ,les hommes arabes me dévisagent et me suivent du regard jusqu à ce que je ne soit plus dans leur ligne de mire,si j’en croise un voiture ,il ralenti et m’observe de haut en bas ,si je ne les remercie pas quand ils me lancent un « t es bonne  » ou autre familiarité ,j’ai le droit de me faire insulter .Pareil pour ma fille .
    Ils polluent mes oreilles avec leur charabias ,incapable de s’exprimer dans la langue du pays qui les accueillent ,a part pour réclamer les alloc’,là ils savent….
    Que ce soit à la poste,à la CAF,à la SECU ….où il faut croire qu ils ont élu domicile ,on passe notre temps à attendre derrière eux ,c’est insupportable!!
    Quand je pars le matin et rentre le soir ….toujours les même adossés aux même coin de rue ,assis aux même chaises du même kebab .
    Il y a peu ,je me suis battu dans la rue avec une femelle de leur espèce ,je la nomme ainsi car elle se comporte comme un animal et ne mérite pas le titre d’humaine.
    Je commence a m’engueuler avec un ,puis ca fini en violence physique avec trois ..en plus ils sont lâches qu’il en peuvent plus….en fait même les traiter d’animaux et une insulte pour la race animal .
    Je préférerai faire l’amour avec un porc que me faire violer par l’un deux….s’il me laissent le choix bien sur .
    9 jours après la bagarre ,c’est ma voiture qui a fait les frais de ce quartier ,vitre cassée ,autoradio et divers équipements dérobés.quand ma fille a vu ca ,j’ai vu de la colère et de l’incompréhension dans ses yeux et ça ,ça m’est insupportable .
    Le jour même j’ai envoyer mon préavis pour quitter mon logement ,car on ne peut décemment pas élever ses enfants et vivre en sécurité ou même vivre libre tout simplement,car jusqu’à mon départ ,je me prive sortir quand il fait nuit ,je paye une fortune de parking pour sauver mon moyen de locomotion ,ma fille doit m’appeler tous les quart d’heure pour me rassurer lorsqu’elle sort ….notre vie est devenue une prison sans barreaux,,,mais bel et bien une prison.
    Je quitte donc mon logement sans savoir où aller ni en n’ en ayant les moyens mais je dois partir c’est sur car chaque jour ,je deviens plus haineuse ,plus raciste , moins tolérante envers eux ,dommage pour ceux qui se comportent normalement et qui sont bien intégrés .mais maintenant tant pis ,je regarde devant ma porte.
    Tous ce qu’ils m’inspirent ,c’est de me procurer une arme et de faire un carton dans le quartier comme cadeau d’adieux pour la police ,car je ne ferai pas de prison pour eux ,et ainsi nos forces de l’ordre se sentiront un peu moins frustrées du travail qu’elles accomplissent et qui est aneantis par la justice francaise qui n’est qu’une vaste blague aujourd’hui .
    S’il existe un collectif,un groupement de citoyen ,quoi que ce soit qui en a autant marre que moi et qui veuille agir ,répondez a ce commentaire.

    Commentaire par tellier — 31/01/2016 @ 15:32 | Réponse

    • Bonjour, je suis musulmane, je suis triste et touchée par ton commentaire, soit positive, ne voit pas le mal partout chez les musulmans, il faut chasser la haine de ton coeur, et ta peur tu la redonnes à tes enfants, essaye d’avoir une amie musulmane, tu verras tu te sentiras mieux ou d’aller à une mosquée de demander à voir l’imam, tu lui parlera de ta détresse à la communauté musulmane. Tu verras ta vie changera ! Essaie d’avoir des amis, ou invite un ami de ton fils a un gouter. Tu sais les occidentaux ont tellement fait de mal avec la colonisation ils se sont servis, ils ont violé des femmes dans les pays qu’ils ont colonisé, alors les miettes que donnent la caf aux familles c’est rien du tout. Si tu veux m’écrire mon mail est : cerisedu77@yahoo.fr
      Amicalement, Zohra

      Commentaire par bensalah — 28/01/2018 @ 20:31 | Réponse

  44. 😂😂😂 super le blog… sachez que la religion musulmanes autorise leurs utilisation à titres médical malgré leur composition. (Porc ou alcool) …

    Commentaire par Daniel — 29/11/2016 @ 20:21 | Réponse

    • C’est vous qui le dites!!Des preuves svp

      Commentaire par francaisdefrance — 29/11/2016 @ 20:58 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :