Francaisdefrance's Blog

12/09/2010

« Terry Jones n’est ni seul ni isolé »…

Ca, c’est certain… Le monde Occidental est rempli de « sous-marins » qui agissent pour l’instant dans l’ombre… Mais Terry Jones a eu l’honneur d’inaugurer une nouvelle forme de résistance à l’islamisation même plus dissimulée de notre civilisation. Il a certainement fait des émules… Le texte qui suit (reproduit tel quel) fait ressortir le sentiment que la peur change de camp; écrit à la mode de chez « eux », bien sûr…

FDF

.

12 septembre 2010

« Terry Jones, ce pasteur d’un obscur groupuscule religieux américain ultraconservateur, qui a mis le monde en émoi en appelant ses concitoyens à brûler des exemplaires du Coran à l’occasion du neuvième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, a finalement renoncé à l’ignoble provocation. Il n’en demeure pas moins qu’il ne faut pas nous voiler la face en faisant semblant de croire que l’islamophobie qu’a exprimée en la circonstance ce pasteur déjanté n’est pas majoritairement partagée par les citoyens de l’Amérique et de l’Occident en général.

L’islam et les musulmans sont en butte à ce sentiment de rejet en ces lieux et sociétés depuis toujours. Bien avant en tout cas que ne se produisent les attentats de septembre 2001, qui n’ont fait en réalité qu’apporter aux franges extrémistes des antiislamistes le prétexte d’exprimer ouvertement leur aversion de notre religion et leur haine de ses fidèles.

Le pasteur Terry Jones était certainement en quête d’un coup de pub pour sortir de l’anonymat. Il l’a obtenu en surfant sur l’islamphobie qui, en cette période d’anniversaire-souvenir de la tragédie du 11 septembre, se dévoile et se décline sans ambiguïté dans son pays, ravivée par l’annonce faite par une association de musulmans américains de son intention de construire une mosquée-centre culturel dans le voisinage de «Ground Zero». Près de 85% d’Américains se sont déclarés opposés à ce projet. Beaucoup y voyant une provocation de ses promoteurs qui, en tant que musulmans bien qu’Américains, n’échappent pas à leurs yeux à l’amalgame qu’ils font entre Islam et terrorisme.

Bien sûr que l’appel du pasteur Terry Jones a mis en émoi l’Amérique et l’Occident, qu’il a suscité des condamnations. Pas tellement pour son islamophoie assumée, mais pour les conséquences désastreuses qu’il allait inévitablement provoquer pour la sécurité et les intérêts de l’Amérique et de l’Occident dans le monde musulman et même ailleurs. C’est ce qui ressort avec netteté des déclarations par lesquelles ont réagi les personnalités politiques et morales en ces lieux. Elles ont surtout argumenté sur la menace que «l’autodafé» du Coran préconisé par l’illuminé sectaire faisait planer sur les ressortissants américains et occidentaux, militaires ou civils, présents dans les pays musulmans. Bien peu ont été celles qui fustigeaient le projet du pasteur d’abord et avant tout en tant qu’outrage et insulte inacceptables à l’égard de l’Islam et de son milliard et demi de croyants. »

Source: http://tinyurl.com/33ad8bu

Un commentaire »

  1. un commentaire que j’ai « ramené » du site :
    «  » »Fran
    11 septembre 2010 at 21 h 36 min

    Hormis l’acte de ce pasteur illuminé, le gros problème se pose aussi chez les musulmans. Il n’y a pas un message clair qui condamne les groupes islamistes, ou pas assez, ce qui crée une peur de cette religion, surtout dans des pays où elle est ou devient majoritaire en nombre, on y voit des réactions irrationnelles de certains croyants. Je vous cite un exemple d’un fait d’actualité parlant:
    « 20 morts dans un attentat suicide dans une mosquée »: Un kamikaze a tué fin août au moins 20 personnes, dont un dignitaire religieux, en faisant exploser sa bombe dans une mosquée dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan, bastion des talibans alliés à Al-Qaïda. Ce n’est pas dans une mosquée chiite mais dans une mosquée sunnite qu’il a assassinés des croyants. C’est à dire que pour certains musulmans sunnites ceux qui prient dans une mosquée ne sont pas assez musulmans et mérite de mourrir. Et ce genre d’acte a existé en Algérie dans les années 90 par des actions du GIA par exemple. » » »

    Je vous laisse à vos réflexions.

    Commentaire par henri — 12/09/2010 @ 22:50 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :