Francaisdefrance's Blog

10/09/2010

l’UMP achète le mot-clé « perquisition » sur Google.

Source AFP

Après la visite de police, l'UMP achète le mot-clé "perquisition" sur Google

Trois policiers de la brigade financière se sont rendus, jeudi, au siège parisien de l’UMP dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Woerth-Bettencourt.

Le mot « perquisition » tapé sur Google renvoyait, vendredi, sur le site de l’UMP, grâce à un achat de mot-clé par le parti majoritaire souhaitant rectifier l’usage, selon lui, abusif du terme, après une opération de police visant son siège parisien dans l’affaire Bettencourt. « À partir du moment où, en termes de communication, vous ne voulez pas laisser un mot utilisé à tort, vous déployez tous les moyens », y compris l’achat d’un mot-clé au principal moteur de recherche sur Internet, a-t-on expliqué à l’UMP.

Résultat : à la requête « perquisition » sur Google répondait l’affichage en tête de page d’un lien proclamant « l’UMP pas perquisitionnée », avec un renvoi sur le site du parti et l’explication suivante: « L’UMP a juste répondu à une demande du procureur de la République. »

« Transport d’enquêteurs »

Dans une vidéo mise en ligne, le directeur général du parti, Éric Césari, explique que les trois enquêteurs de la brigade financière venus consulter les archives de l’UMP mercredi après-midi avaient « sollicité un rendez-vous » pour ce « transport d’enquêteurs » ordonné par le parquet de Nanterre. Selon l’UMP, le coût d’une telle opération de communication via Google n’est « pas très significatif ».

Ce que confirme un spécialiste du référencement sur les moteurs de recherche joint par l’AFP, en faisant remarquer que le terme « perquisition » est peu recherché sur la Toile (« personne n’en a à vendre ! ») et qu’il y a peu de risques de concurrence. « L’achat du mot-clé en lui-même ne coûte rien », poursuit ce spécialiste, « on ne paie qu’à partir du moment où il y a du trafic et des clics ». « Or, le sujet risque de ne pas passionner… à moins que le PS demande à ses adhérents de se précipiter sur ce lien », ironise-t-il.

Source: http://tinyurl.com/2vhcmxq


Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :