Francaisdefrance's Blog

03/09/2010

Entre jeunes et policiers, c’est la guerre à Roubaix !

A Roubaix… Et ailleurs. Ca fait plaisir à lire, ça. Depuis le temps que l’on essaye de nous faire croire qu’il n’y a AUCUN rapport en la racaille et l’islam… On arrête bientôt ne nous prendre, nous les sous-chiens, que pour des cons?

FDF

.

3 septembre 2010

L’agression de plusieurs policiers à Gennevilliers en région parisienne, dans la nuit de mardi à mercredi, est malheureusement révélatrice du climat qui règne dans certains quartiers populaires. A Roubaix notamment, des incidents ont éclaté il y a quelques jours entre jeunes et forces de l’ordre.

Franck Antson, le correspondant RTL dans le Nord, s’est rendu dans le quartier de l’Epeule, où les relations entre certains jeunes habitants et la police restent tendues.

“On n’est pas armé comme eux, mais c’est la guerre.”

“On est musulman la plupart, on a peur que de dieu”

RTL

vu sur http://www.fdesouche.com/134696-roubaix-tensions-entre-jeunes-et-policiers-%c2%ab-cest-la-guerre-%c2%bb

Malaise policier: un syndicat de gardiens de la paix s’en prend à son tour aux magistrats.

02/09/2010

Un syndicat de gardiens de la paix s’en est pris à son tour jeudi, après les commissaires, aux magistrats en les accusant de « ne pas suivre le travail des policiers » et d’être à l’origine d’un « malaise » policier.

Dans un communiqué, Alliance (second syndicat de gardiens de la paix), se « félicite » des annonces faites mercredi par le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, sur les peines plancher après des violences contre des policiers.

Mais, dit-il, « policiers et gendarmes ne peuvent, seuls, résoudre la problématique de la montée de la violence », écrit Alliance, « si la réponse pénale n’est pas d’une plus grande sévérité ».

« On ne peut combattre efficacement la délinquance si le travail des policiers n’est pas suivi d’effets par celui des magistrats », argumente-t-il, accusant certains d’entre eux de « perdre de vue leur mission » de « protéger la société » par « réflexe partisan ». « Une grande partie du +malaise+ policier est lié à l’absence de réponse pénale », affirme Alliance, plaidant à nouveau pour des peines planchers mais « sans possibilité de non application par les magistrats ».

Cette prise de position survient après que des policiers du commissariat de Colombes (Hauts-de-Seine) ont été pris dans un guet-apens dans la nuit de mardi à mercredi.

M. Hortefeux, qui s’est rendu sur place mercredi, a confirmé qu’il proposerait deux amendements lundi et mardi devant le Sénat lors de l’examen du projet de loi d’orientation et de programmation de la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2). Le premier portera sur l’extension des peines plancher pour les violences aggravées, le deuxième sur l’instauration d’une peine de prison incompressible de 30 ans pour les assassins de policiers ou de gendarmes.

Cette attaque contre les magistrats a lieu alors que l’Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) a vivement répliqué mardi à la mise en cause de la justice par le Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP, 2e syndicat de commissaires).

Le SICP a appelé lundi à boycotter les audiences de rentrée des tribunaux, afin de manifester leur « désapprobation face à l’attitude de la justice vis-à-vis des forces de sécurité ».

Source: http://tinyurl.com/339hbay

« Page précédente