Francaisdefrance's Blog

02/09/2010

Autriche : la guerre des religions se veut ludique…

Ah les cons… Mais ils auraient tort de s’en priver. Il existe bien des jeux avec pour but d’éliminer Ben Laden… Si on peut s’amuser avec l’islam, c’est une première! Mais les muzz vont encore brailler au scandale; certain… En attendant, cliquez là-dessus, pendant que c’est faisable: Moschee-baba.at et amusez vous bien…

FDF

.

03/09/2010

Capture d'écran du site internet Moschee-baba.at.

En Autriche, l’extrême droite a créé un jeu en ligne où l’internaute doit supprimer des minarets en construction dans la ville autrichienne de Graz. Peu importe qu’aucun projet de ce type ne soit réellement sur le point d’aboutir.

Avant les élections régionales en Styrie (land du Sud-Est de l’Autriche) le 26 septembre, le parti libéral d’Autriche (FPÖ) mise tout sur la défiance qu’inspire désormais, de ce côté-ci des Alpes, l’islam à une majorité d’électeurs.

Sur la page d’accueil du site internet Moschee-baba.at, la jolie capitale provinciale, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, est symbolisée par ses églises baroques et les fiers sommets enneigés qui l’encerclent et la protègent. Comme l’indique le généreux soleil au dessous duquel ses autochtones demeurent paisibles, il y fait évidemment bon vivre.

Mais, cliquez sur « start » et déjà, le ciel s’assombrit. Au son d’un strident appel à la prière, les mosquées poussent comme des champignons. Elles viennent défigurer l’idylle et une multitude de petits imams turcs -à l’allure faussement bonhomme de « Y’a bon Banania ! » du XXIe siècle- envahissent la bourgade. Quelques secondes encore… et c’est la fin de la partie ! Le message suivant s’affiche :

« Game Over. La Styrie est remplie de minarets et de mosquées ! Pour que cela n’arrive pas : votez Gerhard Kurzmann et le FPÖ ! »

Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi, donateurs du FPÖ

Bien sûr, la justice interdira bientôt ce jeu, créé par l’agence du publicitaire suisse Alexander Segert, déjà à l’origine du visuel de campagne de l’UDC en faveur de l’interdiction des minarets, lors de la votation populaire du 29 novembre 2009.

Mais l’extrême droite germanophone, qui confond désormais, avec un grand cynisme, campagne et croisade, a une nouvelle fois piégé les éditorialistes, ainsi que les responsables politiques et religieux : elle les oblige à réagir, les bras levés, en roulant des yeux, à sa nouvelle provocation.

Dans ce contexte alarmant, la question que personne ne souhaite manifestement poser est celle du financement de la politique, dans un pays où l’extrême droite est très visible.

En Autriche, les dons aux partis et l’identité des donateurs peuvent légalement rester confidentiels. La provenance des millions d’euros que l’extrême droite investit dans sa promotion n’est connue que grâce à quelques indiscrétions… parfois compromettantes.

Le gouvernement irakien a confirmé cet été le don par Saddam Hussein de cinq millions de dollars au FPÖ en 2002. Les carnets, saisis par le parquet, de l’ancien secrétaire général du parti, font également figurer le chef de l’Etat libyen Mouammar Kadhafi parmi les donateurs les plus généreux du mouvement. Mais depuis que ce dernier a déclaré vouloir islamiser l’Europe, les populistes auront certainement pris leurs distances.

Illustration : capture d’écran du site internet Moschee-baba.at.

Source: http://tinyurl.com/35ggrlu

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :