Francaisdefrance's Blog

01/09/2010

Les « sous-merdes » à nouveau en action: Un policier gravement blessé par des jets de pierres à Gennevilliers !

C’est vrai que les pierres, ça vous connait… Ben oui, la lapidation. on en parle beaucoup, en ce moment…

A quarante contre trois. Ca va aller, les gars? Vous ne vous sentez pas un peur ridicules, non? Comme l’a dit Hortefeux: « un, ça va… ». Je ne souhaite qu’une chose. C’est que de plus en plus, les autorités vous coincent, un par un, sans motif, discrètement et sans retenue aucune. Là, on verra si vous faites encore les malins…
FDF

Trois policiers ont été agressés par une quarantaine de personnes qui les ont attaqués avec des pierres dans la nuit de mardi à mercredi à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), blessant l’un d’eux au visage, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Touché au visage, le policier blessé a été transporté à l’hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine), puis transféré à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Selon une source policière, il souffrirait de multiples contusions mais n’aurait pas de traumatisme crânien, contrairement à ce qui avait été indiqué précédemment à l’AFP. Selon les premiers éléments, les trois policiers, membres du commissariat de Colombes (Hauts-de-Seine), ont été pris à partie vers 1 h 15 près de la station de métro Courtilles, alors qu’ils intervenaient sur un feu de véhicule situé sur un chantier. Alors que deux des trois policiers étaient partis en direction de l’incendie, le troisième, resté dans le véhicule, a été violemment agressé par une quarantaine de personnes munies de pierres et de pavés.

« Les deux autres policiers sont aussitôt revenus en renfort, mais ils ont été victimes, eux aussi, de jets de projectiles », a raconté une source policière, en précisant que les agresseurs avaient réussi à prendre la fuite. « On a retrouvé une cinquantaine de pavés autour du véhicule, qui a été complètement détruit. C’était un véritable guet-apens », a ajouté cette source. Selon une autre source policière, deux individus qui portaient des bidons d’essence ont été interpellés et placés en garde à vue. L’enquête a été confiée à la brigade de sûreté urbaine de Gennevilliers.

Source: http://tinyurl.com/33zu97g

Un commentaire »

  1. un seul mot :des crouillas !

    Commentaire par henri — 01/09/2010 @ 16:56 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :