Francaisdefrance's Blog

23/08/2010

Horrible, mais à mourir de rire…

Le problème halal vu sous un autre angle…

FDF

.

Merci à W.T…

Tu me tolères, je te tolère ; tu ne me tolères pas, je ne te tolère pas.

Lu sur: http://www.les4verites.com/Islam-et-democratie-3132.html

23 août 2010


« Je n’ai pas souvenir que depuis 1789, ni a fortiori depuis l’instauration en 1905 de la Loi sur la Laïcité, quelque responsable catholique que ce soit, à quelque niveau que ce soit, ait demandé à l’Etat d’interdire la vente de viande le vendredi, traditionnellement jour du poisson dans la religion chrétienne.

J’ai souvenir, en revanche, de séances de conseils municipaux auxquelles j’ai assisté, où, bien embarrassé, le Maire expliquait que, l’église du village datant d’avant 1905, il était possible à la commune de participer à la réfection de sa toiture, mais qu’il lui était strictement interdit de participer à la reconstruction de tout ce qui est à l’intérieur (c’était suite aux inondations de 1999 dans le Sud de la France). Et le Maire de bien préciser que si la construction de l’Eglise avait daté d’après 1905, la commune n’aurait en aucun cas pu participer à quelque ré-aménagement que ce soit.

Jusqu’à un passé relativement récent, les personnes vivant en France en ont accepté tant le fonctionnement politique et social, que culturel, ceci incluant son histoire et les bases de celle-ci, fondées en très grande partie sur les valeurs judéo-chrétiennes. Chrétiens, protestants, juifs, bouddhistes, athées, vivent en France sans haine à l’égard de l’autre, et respectant la pensée de chacun. Même nos curés, lorsqu’ils célèbrent des mariages, précisent que même si tout le monde présent ne partage pas les mêmes idées, le bonheur des mariés est partagé par tous en ces instants, quelles que soient les idées et valeurs de chaque personne présente.

Hélas, comme plus personne ne l’ignore désormais, exceptés ceux qui, à des fins électorales, l’occultent et entraînent dans leur sillage des militants aveugles et irresponsables, de nouvelles générations appartenant à une religion, une seule, en l’occurrence l’Islam, ont décidé, aidés par des imams bien installés en France et par des officines extrémistes bien planquées un peu partout, de mettre à mal cette laïcité.

C’est ainsi qu’au cours des dernières décennies, ils ont obtenu, des pouvoirs politiques :

  • la construction de mosquées aux frais du contribuable ;
  • l’aménagement des menus des cantines scolaires ;
  • les horaires de piscines publiques réservées aux femmes ;

et tant d’autres passe-droits.

Cela ne serait qu’un demi-problème, si l’islam reconnaissait à tout un chacun le droit d’être catholique, juif, protestant, bouddhiste ou athée. Il n’en est rien. Ces organisations imposent l’Islam comme seule et unique religion légitime, et de ce fait n’en reconnaissent aucune autre. Et malheur aux musulmans qui renient leur religion : une fatwa frappe alors ces « chiens d’infidèles ».

Exiger le principe de réciprocité

La grande problématique, c’est que ceci ne se passe pas seulement en Iran, en Syrie ou dans cette chère Turquie, futur pays européen, en pleine phase de réislamisation. Cela se passe aussi partout en Europe, plus particulièrement en France, pays des « droits de l’homme ».

Que nous soyons catholiques, protestants, juifs, bouddhistes ou athées, nous avons une solution : aller spontanément à la rencontre de nos curés, de nos pasteurs, de nos rabbins, non pour entrer en religion si nous n’en avons pas le souhait, mais pour au moins reprendre pleine conscience de ce que sont les valeurs de notre civilisation. Et leur demander de faire pression auprès des plus hautes instances de leur corps religieux, pour que la reconnaissance de l’islam soit subordonnée à un principe de réciprocité : tu me tolères, je te tolère ; tu ne me tolères pas, je ne te tolère pas.

Si cette action pouvait être menée de façon massive, nous reviendrions en France (et en Europe) à une pratique saine de l’islam, telle qu’elle existait dans notre pays dans les années 60 : une pratique libre, en sphère privée, qui n’a jamais posé de problèmes de société et n’a jamais mis le feu aux banlieues.

Que l’Etat cesse sur sur-le-champ de financer quelque nouvel établissement religieux que ce soit : c’est à chaque religion de s’autofinancer.

Que l’Etat, propriétaire à 97% de la chaîne de restauration Quick, cesse de priver des milliers de clients catholiques, protestants, juifs, bouddhistes ou athées, de leur lieu habituel de repas, au nom du Hallal.

Que l’Etat en finisse avec la corruption (passive ?) par laquelle il transforme, jour après jour, un pays démocratique en une dictature théocratique. »

Jean Lançon

Soutien à René Galinier: réunion publique le 26 Aout.

Ca, je diffuse… Pour que l’injustice reprenne sa place à l’opposé de la Justice.

FDF

.

23 août 2010

Réunion publique organisé par le Comité de soutien à René Galinier à la salle JP Balayé du centre socio culturel à Nissan-lez-Enserune le 26 aout à 18h00.

Soyez y en nombre.

Nous comptons sur vous. René Galinier compte sur vous et votre soutien.

Source: http://tinyurl.com/38zgg9w

L’expérience « Roms » en France: restez assis, ça vaut mieux…

Toute ressemblance, etc, etc…

Pillé chez Agoravox… Impressionnant.

FDF

.

« Des Roms ont été forcés de quitter la douce France en avion après avoir reçu 300 euros par adulte et 100 par enfants.
Et la France, l’Europe, le Monde a hurlé : « Racistes ! Fascistes ! Hitler ! Heures les plus sombres ! »
Et on a vu une Roumaine à la télévision parler de ces ignobles Français, xénophobes et si mal accueillants.


Dans cette cacophonie d’indignations, d’insultes et d’accusations, un journal roumain (ici traduction google) apporte toutefois une autre lumière sur l’expérience rom en France.
Une Rom expulsée déclare en effet à sa descente d’avion avoir 50’000 euros dans son sac et « Je vais rester en France jusqu’à la mort ! ».
La municipalité lui versait en effet 500 euros par mois pour chaque enfant (2) et logeait la famille dans une chambre d’hôtel.
Aux journalistes qui lui demandaient si elle avait travaillé en France, Mariana Serban, originaire de Tirgu Mures, répond simplement « Non« .
Son fils aîné, Alexandre, 12 ans, dit en français qu’ils sont simplement venus passer deux jours de vacances en Roumanie
Et une autre femme déclare : « Nous revenons dans une semaine pour nous réinstaller nos tentes.”
Mariana n’est donc pas la seule à avoir une opinion différente des français que celles qu’on a pu lire dans la presse française, sur les forums ou entendre gronder de l’ONU comme des USA.
« Ils sont ressortissants européens, rien ne les empêche de revenir si ils veulent« , déclare Malik Salemkour, animateur du collectif Romeurope et vice-président de la Ligue des droits de l’Homme.
Serait-ce donc que la presse française se trompe ou, pire, nous aurait-on menti ?
Ces mystérieux et sauvages roms, si bien célébrés dans sa superbe chanson « le Gitan » par Daniel Guichard, ne seraient ils donc pas les victimes d’une politique quasi-nazie du gouvernement français ?
Ni de ce racisme presque génétique du peuple Français de souche tant dénoncé dans les médias de ce pays depuis plusieurs décennies et par le monde entier depuis peu ?
Car s’ils désirent tant revenir, il faut bien qu’ils y trouvent des avantages et cette femme comme son amie ne se font pas prier pour le dire »…

Suite et source: http://tinyurl.com/396zwek

Ils ne font pas dans la dentelle, les muzz du Tadjikistan…

Quand je vous dis que ce ne sont pas des gens fréquentables… Ceux-ci habitent un pays tout près de l’Afghanistan; pour info, comme ça, en passant…

FDF

.

Tadjikistan: 25 détenus islamistes s’évadent d’une prison,

5 gardiens tués.



Vingt-cinq militants islamistes purgeant de longue peines notamment pour tentative de coup d’Etat se sont évadés d’une prison au Tadjikistan après avoir tué au moins cinq gardiens, ont annoncé lundi les autorités de ce pays d’Asie centrale voisin de l’Afghanistan.

« Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe de condamnés s’est évadé du centre de détention (à Douchanbé, la capitale) après avoir attaqué des gardiens et s’être emparé de leurs armes », a indiqué à l’AFP un responsable local.

« Un gardien a été tué, 25 détenus armés ont enfilé des tenues de camouflage et se sont échappés de la prison », a ajouté le responsable dans un communiqué.

Les prisonniers ont ensuite attaqué une maison d’arrêt du ministère de la Justice, située à proximité du centre de détention, « tuant quatre gardiens avant de prendre la fuite en voiture », selon le communiqué.

Ces « dangereux criminels à bord de quelques voitures ont quitté Douchanbé en direction de la vallée de Racht, dans l’est du Tadjikistan », d’où ils pourraient se rendre en Afghanistan, a indiqué de son côté le ministère tadjik de l’Intérieur.

Selon les autorités tadjikes, ces détenus appartiennent au Mouvement islamique de l’Ouzbékistan, considéré par Washington comme une organisation terroriste.

Ils avaient été arrêtés en juillet 2009 lors d’une attaque dans l’est du Tadjikistan où le gouvernement de cette ancienne république soviétique est confronté à des combattants islamistes. Ces militants ont été condamnés pour tentative de coup d’Etat et pour des trafics de drogue qu’ils organiseraient pour financer des attaques en Afghanistan et au Pakistan.

Une cellule de crise a été mise en place et les mesures de sécurité ont été renforcées sur toutes les routes du Tadjikistan, ainsi que dans les aéroports et les gares, afin de retrouver les évadés, a ajouté le ministère.

Le Tadjikistan, qui a une frontière poreuse de 1.340 km avec l’Afghanistan, est dans une situation fragile depuis l’accord de paix conclu en 1997 après la guerre civile entre le pouvoir et des combattants islamistes. Ce conflit, qui avait éclaté après le démembrement de l’URSS, a fait environ 150.000 morts.

source : corsematin.com

Turquie: Erdogan en prend une en pleine poire !

Liberté d’expression… Le mot est lâché. Le terme souvent utilisé mais le fait de plus en plus réprimé. Et ceci, même dans les pays dits civilisés… Je ne cite personne… Des lois, de ci, de là, condamnant la liberté d’expression voient le jour, plus ou moins déguisées, sournoisement. A tel point que l’on devient parano quand on ose dire tout haut…, vous connaissez la suite…

L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme qui fait partie du bloc de constitutionnalité, énonce:

« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. »

(Chez nous, en France, on a la loi Gayssot, qui, par la force des choses, est de plus en plus souvent évoquée. Ca veut dire qu’« un homme prévenu en vaut deux »…)

Mais revenons à la déclaration universelle des droits de l’homme. Il est certain qu’à partir de ça, la Turquie, pour ne citer qu’elle, se prend un carton rouge. Mais au fait, la Turquie, c’est un pays civilisé?

FDF

.


Turquie: une victoire posthume pour Hrant Dink.

23 août 2010

La Cour européenne des droits de l’Homme vient de condamner la Turquie pour violation de la liberté d’expression!

C’est ce qu’annonce la presse turque aujourd’hui.

La Cour rendra public son verdict dans les prochains jours.

Si avérée, cette condamnation, prononcée dans le cadre du recours déposé par le journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink, éditeur de l’hebdomadaire Agos, constitue un sérieux revers pour la mouvance nationaliste. Dink avait été inculpé d’ « insulte à la turquicité » (sic) sur la base de l’article 301 du Code pénal.

Les Etats européens et de nombreux intellectuels libéraux turcs ont demandé l’abrogation de cet article.

Hrant Dink a été assassiné en janvier 2007 mais sa famille avait maintenu le recours qu’il avait lui-même déposé à Strasbourg.  Sa figure était bien connue des lecteurs de L’Express où il avait, très tôt, et régulièrement défendu ses vues sur la réconciliation turco-arménienne.

Les avocats de l’Etat turc avaient déclenché une polémique, il y a une dizaine de jours, en s’appuyant, dans leurs plaidoiries, sur le cas d’un néo-nazi allemand négationniste. Une comparaison avec Dink jugée offensante par sa famille.

Source: http://tinyurl.com/2eknkcb

Afghanistan: on arrête quand, le massacre ?

Ce n’est pas notre guerre… Notre armée joue sur un terrain où même les américains n’arrivent pas à prendre le dessus. Faut pas jouer aux défenseurs du monde. Nous n’en n’avons pas les moyens. Il y a tellement à faire de concret  sur notre sol… Surtout avec ce fou de Mahmoud Ahmadinejad qui prépare tranquillement dans son coin l’invasion islamique par le nucléaire (http://tinyurl.com/364yetd).

Encore deux soldats français de trop qui paient de leur vie un acharnement politique qui a pour objectif de jouer dans la cour des grands; pour une cause perdue d’avance, d’ailleurs…

Encore deux soldats français à qui on va décerner la Légion d’Honneur à titre posthume, aussi… Ca va certainement effacer le chagrin des familles…

Personnellement, j’apporte mon soutien moral aux dites familles pour affronter cette dure épreuve. Mais moi, c’est sincère…

FDF

.

Afghanistan: deux soldats français tués et trois autres blessés

23.08.10

Deux soldats français, dont un officier, ont été tués et trois autres blessés ce lundi lors de combats en Afghanistan, portant à quarante-sept le nombre de militaires français tués dans ce pays depuis décembre 2001, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

L’officier et le soldat, qui appartenaient au 21e Régiment d’infanterie de marine de Fréjus (Var), ont été grièvement blessés par balles lors d’une opération au sud de Tagab (nord-est de Kaboul) et sont décédés des suites de leurs blessures, a précisé la présidence de la République.

La France déterminée à poursuivre sa mission en Afghanistan

«Ces militaires ont payé de leur vie l’engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan», a-t-elle ajouté, précisant que trois autres soldats «ont été blessés au cours de la nuit, au début de l’opération».

Dans le communiqué, Nicolas Sarkozy a réaffirmé «son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes» et condamné «avec la plus grande fermeté les attaques meurtrières des insurgés contre nos soldats». Le chef de l’Etat a également exprimé «la détermination de la France à continuer d’oeuvrer au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité» déployée en Afghanistan. »


Source: http://tinyurl.com/3y2kbbm

NDLR: Sarko a « condamné« … C’est bien. De toutes façons, il « condamne » tout, c’est de mode, ça passe mieux. Mais en maintenant notre présence militaire sur ces terres hostiles, on peut s’interroger si des fois ce ne serait pas lui qui a « condamné » ces deux soldats. On est en droit de se poser la question…

FDF

Gardes à vue: fait pas bon être âgé, déjà. Fait pas bon être éducateur non plus…

C’est la valse des gardes à vue, ces temps-ci. Pour un oui, pour un non, c’est la seule solution qu’ont trouvé les autorités afin de pallier les couacs de la lutte anti-délinquance. Bientôt, très bientôt à ce rythme là, il ne faudra pas « pisser à côté de la cuvette » (désolé, la colère m’égare…): garde à vue assurée… Ca tourne à l’obsession. En chacun de nous il doit y avoir un délinquant qui sommeille… Bon. On ne va pas être médisant sur cette affaire précise d’éducateur « inconscient »… Vu que ça n’a pas l’air bien clean… Mais reste que…

Et selon les médias, il y aurait des gardes à vue qui se passent très mal… Je vous rappelle les faits? C’est pas la peine? Ok. On se croirait en Iran. Quel pays!

FDF

Un éducateur en garde-à-vue après la noyade d’un jeune dans la Marne.

23.08.10

Agé de 16 ans, il était arrivé en France il y a seulement cinq jours…

Ce «jeune mineur isolé» était arrivé en France «depuis cinq jours», «seul et sans famille» dans des circonstances encore floues et «placé dans un foyer à Montfermeil (Seine-Saint-Denis)», selon une source policière, confirmant une information du Parisien.

L’éducateur de ce foyer «qui accompagnait la victime et deux autres mineurs», a reconnu au cours de son audition avoir «vu les panneaux qui indiquaient que la baignade était interdite». Il devait être déféré ce lundi en fin de matinée.

Une autopsie pratiquée dimanche a conclu à «un décès par noyade». «Le jeune homme ne savait apparemment pas nager et le courant à cet endroit est assez fort», a précisé la source policière.

Source: http://tinyurl.com/2743778

13 ième jour du ramadan… Un peu d’humour au nom de la solidarité.

Treizième jour du mois « sacré ». Ca commence à être dur pour les « fidèles ». Alors nous, les « sous-chiens », on leur a déniché un p’tit clip, histoire de tuer le temps jusqu’au coucher du soleil (20h36, ce lundi)…  C’est anti-américain; ça devrait leur plaire. Sympa, non?

FDF

.

Lire: http://www.dailymotion.com/video/x8d9yi_fascagat-le-cochon-dans-le-mais-200_music

Heureusement que ce n’était pas un cochon… Cinq personnes victimes d’un chat enragé dans une mosquée en Algérie…

Ah les cons…

Le chat est activement recherché. Toute personne qui pourra donner des renseignements, etc… Et dire qu’ils publient ça, là: http://tinyurl.com/37xsems

FDF

.

23-08-2010

« La prolifération des chiens et des chats errants enragés constatée à travers différentes régions de la wilaya de Tlemcen ne cesse de prendre de l’ampleur ces derniers temps nécessitant davantage d’opérations d’abattage de ces animaux constituant un véritable danger pour la santé publique.

D’ailleurs, ce constat est confirmé par les cas de morsures enregistrés dernièrement. A ce titre, cinq personnes ont été victimes de morsures par un chat enragé au moment de l’accomplissement de la prière des taraouih au sein d’une mosquée située au village de Boukiou, distant de quatre kilomètres de la commune de Beni Ouarsous.

L’animal a réussi à prendre la fuite. Quant aux victimes, elles ont été évacuées vers l’hôpital de Remchi pour les soins nécessaires. »

Autriche: les musulmans « demandent » mosquées et minarets… Riposte immédiate !

Ils ne manquent pas d’air, les muzz, où qu’ils soient (sauf dans les pays islamiques, bien sûr…). Mais en Autriche, il semble qu’ils soient tombés sur un os: l’Extrême Droite du coin, Le FPÖ et le BZÖ, leurs sont rentré dans le lard. En cette période de ramadan, ça fait mal. Et encore, ils n’ont fait que demander. Chez nous ils exigent. Et personne ne moufte… Marine Le Pen, vite !
FDF
.
22/08/2010

Le responsable de la communauté musulmane autrichienne a souhaité la construction de mosquées avec des minarets dans les grandes villes du pays, déclenchant aussitôt l’ire de l’extrême droite qui est allé jusqu’à exiger un arrêt de l’immigration en provenance de pays musulmans.

Dans une interview à l’agence autrichienne APA publiée aujourd’hui, le responsable de la communauté musulmane autrichienne (IGGiÖ), Anas Shakfeh, a déclaré qu’il souhaitait voir une mosquée dotée d’un minaret dans toutes les capitales des neufs provinces de l’Autriche.

« C’est mon souhait pour l’avenir », a-t-il dit. « Sur le long terme, nous ne pouvons pas empêcher les gens d’exercer (leur droit) à une véritable liberté religieuse, qui est protégé par la constitution », a-t-il ajouté. Ce qui implique pour les musulmans, non seulement une salle de prière, mais aussi une mosquée dotée d’un minaret, a expliqué Shakfeh. La hauteur des minarets pourrait faire l’objet de négociations et les hauts-parleurs pour l’appel à la prière ne sont pas obligatoires, a-t-il souligné.

Cet appel a aussitôt suscité des réactions hostiles de l’extrême droite, dont le principal parti, le FPÖ, a appelé à une « interdiction de l’immigration en provenance des pays musulmans ». Le FPÖ a qualifié les mosquées de « foyers de l’islam radical ». L’Alliance pour l’avenir de l’Autriche (BZÖ), une autre formation d’extrême droite, s’est prononcée pour une interdiction des mosquées et des minarets dans toutes les provinces autrichiennes, affirmant que ces lieux de culte représentaient « des cellules de résistance pour une société parallèle inhumaine et hostile à la démocratie ».

Le député social-démocrate (SPÖ) Omar Al Rawi, qui est également le responsable de l’intégration au sein du IGGiÖ, a accusé les dirigeants de l’extrême droite d’attiser « la haine », estimant qu’ils devraient « s’excuser pour ces dérapages ». Connu pour ses positions anti-immigration, le FPÖ a souvent fait campagne en s’appuyant sur des slogans comme « l’Occident entre des mains chrétiennes ».

Selon de récentes estimations, un demi-million de musulmans résident en Autriche, sur une population totale de quelque 8,3 millions d’habitants.

Source: http://tinyurl.com/25bngdw

Genre d’info à ne pas médiatiser, surtout en ce moment. Mais Le Post l’a fait…

Il est certain qu’avec toute cette médiatisation dont on nous a overdosé en juillet concernant la lutte anti-délinquance et dont nous ont gratifié nos « hautes instances » qui promettaient de « tout mettre en oeuvre » etc…, ce fait divers est pour le moins malvenu. Chez « Le Post » via Le Parisien: les deux pieds dedans! Vont pas être contents, Nico et Brice…

FDF

.

Nanterre: il pénètre dans le commissariat, brûle une voiture et repart… sans être inquiété

le 22/08/2010

Samedi, à l’aube, un homme, encagoulé, est entré, sans difficulté, dans l’enceinte du commissariat de police de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

Probablement après avoir escaladé la grille d’entrée du parking du commissariat.

Une fois à l’intérieur, l’individu s’est dirigé vers une voiture récemment saisie par la police, lors d’une opération menée contre des trafiquants de drogue, précise Le Parisien.

Puis l’homme a mis le feu au véhicule, avant de repartir, le plus tranquillement possible…

L’incendie a détruit également deux autres véhicules.

Cette intrusion dans le commissariat est qualifiée de « plus que fâcheuse » par un magistrat.

Ce dernier indique, dans Le Parisien « que cette voiture était considérée comme une pièce à conviction dans un dossier de trafic de stupéfiants. Il est inconcevable qu’une chose pareille puisse se produire dans l’enceinte d’un commissariat de police. L’auteur des faits n’a pas été identifié, mais il n’est pas très compliqué d’imaginer qu’il puisse avoir un lien avec les trafiquants. Cette voiture a très probablement servi à transporter de la résine de cannabis ».

L’administration a immédiatement déclenché une enquête pour tenter de comprendre l’origine de ces dysfonctionnements…

Suite et source: http://tinyurl.com/374drpn

Mosquées: ce n’est plus ce que c’était…

C’est pas moi! Je n’étais pas là ce jour là. J’ai des témoins…

FDF

.

22.08.2010

Horreur dans une mosquée : Un homme sauvagement assassiné au moment où il accomplissait la prière de la soirée

Un homme a été sauvagement assassiné au niveau de la mosquée alors qu’il accomplissait tranquillement sa prière. Selon des témoignages, le drame s’est déroulé dans la ville d’El-Bayadh (Algérie), au moment où des centaines de fidèles accomplissaient la prière collective de la sunna dite « Salat Tarawih».

Les mêmes témoins ont indiqué que la victime était dans la première rangée, c’est-à-dire juste derrière l’Imam, il était totalement concentré avec la prière. C’est le moment choisi par l’agresseur pour donner un violent coup à la victime à l’aide d’un sabre au niveau de la gorge. Selon les premières informations, un différent aurait éclaté auparavant entre les deux personnes au sujet de la pratique sectaire (Medhheb).  Quelle horreur !

Source: http://tinyurl.com/39oux3y

Dans l’air du temps. Quand Siné se lache… Ou se fâche.

.

Pillé à ce célèbre dessinateur…

FDF

Source: http://lazone.sinehebdo.eu/zone-16.html

Provocation orientale…

Eh oui. Encore une. Ils ont osé. Le pire est que c’est la quatrième année consécutive et que PERSONNE n’avait relevé auparavant (enfin, très peu de personnes). Les islamistes font joujou avec notre fric et avec notre patience…  Regardez où a lieu ce forum; n’est-ce pas de la provocation? En plus de la dhimmitude? Ca ne devrait pas durer… A quand des universités d’été de la communauté musulmane de France? A quand un conseil des ministres musulman? Si on ne se bouge pas le c.. et vite, ça dépassera le domaine de la fiction.

FDF

« Jeudi 28 octobre 2010 : 4ème Forum Français de Finance Islamique

IVe Forum Français de la Finance Islamique

L’Institut Français de Finance Islamique, Secure Finance et la Chambre de Commerce Franco-Arabe organisent à Paris, le jeudi 28 octobre 2010, sous le haut patronage de Madame Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi,

le 4ème Forum Français de Finance Islamique.
Sur le thème « Dès 2011, la finance islamique sera un moteur pour l’économie,
les institutions financières et les entreprises françaises
», ce sommet de la finance islamique réunira tous les grands acteurs, internationaux et français, de cette industrie, qui aborderont, très concrètement :

  • le lancement des premiers sukuk en France, dès 2011 ;
  • la finance islamique et l’investissement immobilier ;
  • les financements et cofinancements de projets en France,
    en Euro-Méditerranée et en Afrique.

Partenaire exclusif de l’Institut Français de Finance Islamique,

la Banque Islamique de Développement sera étroitement associée à cet événement.

Le Forum aura lieu au Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi.

Merci de bien vouloir noter la date du Forum sur votre agenda.
Un programme détaillé vous parviendra à la rentrée prochaine. »

A Rumilly, si tu « fumes » pas, tu meurs…



Que peux t’on faire devant une telle situation malheureusement fréquente? La racaille continue de faire sa loi. Et pourtant, vu la stigmatisation orientée, focalisée et orchestrée contre les Roms (et autres) ces temps-ci, on aurait fini par croire que les « hautes instances » avaient réglé le problème… Ben non. En voici encore une triste preuve.

FDF


A Rumilly (Haute-Savoie), la drogue devient obligatoire !

22 août 2010 | Imprimer cet article


Vendredi en fin d’après-midi à Rumilly (Haute-Savoie), un jeune homme a été agressé en pleine rue. Abordé par une bande de voyous qui lui proposaient d’acheter du cannabis, il a eu la mauvaise idée de leur signifier son peu d’intérêt pour la fumette.

Énervés par la réponse les malfrats ont alors séquestrés le jeune homme, le conduisant dans un appartement où ils l’ont frappés plusieurs heures durant afin de lui extorquer des fonds. Ayant réussi à regagner la rue, la victime en sang s’est réfugiée dans un débit de tabac où elle a rapidement été prise en charge par les Sapeurs Pompiers. Grâce à son témoignage, la Gendarmerie a pu interpeller le soir même trois des agresseurs sur lesquels des stupéfiants et des armes blanches ont été saisis. Ces personnes ont été mises en garde à vue.

Désormais à Rumilly comme ailleurs en France, va-t-il falloir choisir entre la drogue et le tabassage ?


Il est temps qu’une autre forme de jeunesse reprenne en main ce coin de Savoie qui sut résister à des armées royales mais ploie aujourd’hui entre hyperconsommation niaiseuse et orientalisme soumis.

La ville ouvrière de Rumilly (13000 habitants) en Haute-Savoie est connue pour ses manufactures, tant fermées (les skis Salomon) qu’en activité (Téfal), pour son bourg historique, mais pas uniquement.
Depuis les années 1990, la cité entre Fier et Chéran traîne la sulfureuse réputation de plaque tournante du trafic de drogue, entre la France et ses voisins européens (Suisse, Italie…).
Ainsi les quartiers de non-droit se sont multipliés au cours des ans, avec leurs lots d’immigration, de trafics, de violences, de grosses voitures et de filles exploitées.

Source: Novopress.info, 2010

La mosquée de Ground Zero divise jusqu’aux musulmans américains !

Pourquoi tant de « salamaleks » pour en fin de compte mettre dans la tronche du monde Occidental la plus belle provocation (imparable) de son Histoire ? Elle se fera cette mosquée et une fois de plus, on trouvera des connards pour applaudir…

FDF

Rachel Zoll, 20 août 2010

Associated Press


Le projet de construction d’une mosquée non loin de Ground Zero, à New York, fait polémique jusque dans les rangs des musulmans américains. Certains le jugent inutilement provocateur à l’heure où l’islam cherche à se faire accepter aux Etats-Unis ou qu’il méprise la douleur des victimes des attentats du 11-Septembre.

La construction de ce qui devait être, au départ, une simple mosquée locale s’est transformée en une véritable confrontation nationale, qui divise également les communautés musulmanes dans tous les Etats-Unis. Le projet a relancé le débat sur la tolérance religieuse et les valeurs de la société américaine, et ravivé la douleur des attentats.

« Pour la plupart des Américains, le 11-Septembre reste une plaie ouverte et tout ce qui est associé à l’islam, même pour les Américains qui comprennent l’islam -comme avoir autant de publicité autour d’un centre islamique-, c’est comme remuer le couteau dans la plaie », estime Akbar Ahmed, professeur d’études islamiques à l’Université américaine.

Tel qu’il est actuellement présenté, le projet Park51, d’un montant de 100 millions de dollars (78 millions d’euros), comportera une mosquée, une piscine, une salle de sports, un auditorium de 500 places et un monument à la mémoire des victimes du 11 septembre 2001. Le tout à deux rues du site du World Trade Center. Pour Akbar Ahmed, ancien ambassadeur du Pakistan en Grande-Bretagne, il devrait également inclure une synagogue et une église, afin de prouver son caractère oecuménique.

Abdul Cader Asmal, ancien président du Conseil islamique de Nouvelle-Angleterre, une organisation regroupant une petite vingtaine de centres islamiques, pense pour sa part que les promoteurs devraient réduire l’ampleur du projet et construire seulement une mosquée, même si la loi leur permet de bâtir ce qu’ils souhaitent. « Gagner devant un tribunal ne va pas aider à améliorer l’image des musulmans dans le pays », estime-t-il. « Il faut gagner le coeur et l’esprit des Américains ordinaires ».

Asra Nomani, avocate des droits de la femme dans le monde musulman, soutient la construction d’une mosquée, mais pense que le projet devrait être délocalisé par respect de la douleur des familles de victimes du 11-Septembre. « Je ne peux pas soutenir la construction d’une mosquée à l’endroit qu’ils ont choisi », dit-elle.

Le projet Park51 est porté par l’imam Feisal Abdul Rauf et son épouse Daisy Khan, connus pour leur volonté de dialogue avec les autres religions à New York. Mais la stratégie de communication choisie par le couple fait également grincer quelques dents: actuellement à l’étranger pour une série de conférences, Rauf ne s’est pas publiquement exprimé face aux Américains, laissant l’espace médiatique à sa femme et au promoteur Sharif el-Gamal de la société SoHo Properties, propriétaire de l’immeuble.

« L’absence de Feisal Rauf est énervante », souligne ainsi l’écrivain américain musulman Aziz Poonawalla, favorable à Park51, sur le blog ordinary-gentlement.com. « Je suis capable de défendre Rauf contre certaines des accusations portées contre lui, mais je n’ai pas envie de faire son porteur d’eau pendant qu’il se ballade autour du monde ».

Autre crainte de certains musulmans américains, la possibilité que le centre tombe entre des mains plus radicales quand Feisal Abdul Rauf et Daisy Khan se retireront. Pour Asra Nomani, les musulmans américains doivent ainsi accepter l’existence d’un courant extrémiste dans l’islam, et donc la possibilité que des imams radicaux prennent un jour le contrôle de Park51. « Oui, il y a un a priori contre les musulmans aujourd’hui, mais les musulmans ont aussi aujourd’hui un problème extrémiste », confie-t-elle.

A ce titre, les promoteurs du centre ne doivent pas seulement se revendiquer modérés, estime Tawfik Hamid, universitaire égyptien en poste à l’Institut d’études politiques Potomac. Ils doivent rejeter « de manière claire et sans ambiguïté » certaines pratiques radicales telles que le meurtre d’apostats, la lapidation des femmes adultère ou encore la guerre sainte contre les non-musulmans. « A mon avis, cela serait perçu par les radicaux de l’islam comme une défaite de leur idéologie », souligne-t-il.


DISCRIMINATION POSITIVE PARTOUT…JUSTICE NULLE PART !!!

J’ai ressorti ça des tiroirs. Ca a été très peu médiatisé. On se demande pourquoi…

FDF

.


« Dans une décision en date du 28 mai 2010, le conseil constitutionnel a statué sur les pensions civiles et militaires de retraite accordées aux étrangers, généralement des africains, avant l’indépendance de leurs pays. Il a censuré les textes législatifs existants qui laissaient subsister des différences de revalorisation des pensions, versées aux étrangers, tenant à leur nationalité, comme contraires aux principes d’égalité. Il a, néanmoins, admis que le législateur pouvait fonder des différences de traitement sur le lieu de résidence en tenant compte du pouvoir d’achat.
Le président Sarkozy a estimé, pour sa part, que le moment était propice aux libéralités ! Et, dépassant les obligations annoncées par le conseil constitutionnel, il a, pour des raisons obscures, décidé de faire bénéficier les anciens combattants des ex-colonies de la France ”des mêmes prestations de retraite que leurs frères d’arme français”. On a présenté cette décision comme ”une victoire de la justice”. (Marianne)
Le texte de loi qui consacrera les propos du chef de l’État, entrera en vigueur en janvier 2011. Il concernera 10000 anciens combattants et des ayant-cause veuves et orphelins mineurs. Compte tenu de ce que la plupart des bénéficiaires sont musulmans et, donc le plus souvent polygames, le nombre des ayant-cause risque d’être important et de se prolonger dans le temps plus que prévu.
Aussi, les engagements de l’État français et de son chef, actuellement évalués à 150 millions d’euros par an, ont toutes chances de durer très longtemps et de peser lourdement sur les finances du pays.
Surtout, en égalisant les pensions des français et des étrangers, sans tenir compte des différences de pouvoir d’achat des pays concernés. La décision du Président de la République discrimine les français dès lors que le coût de la vie en France est très supérieur à celui qui est pratiqué dans les pays africains. »


source : altermediainfo