Francaisdefrance's Blog

16/08/2010

« Gens du voyage ». Ils ne brûlent pas de voitures, mais…

.

Il est certain et prouvé que le vandalisme, le vol, et les dégradations volontaires ou pas ne leurs sont pas étrangers… Ca, plus les racailles, ça commence à faire un peu beaucoup…

FDF

.

Aucamville. Plus de 20 000€ de dégâts sur l’aire des gens du voyage…

La note risque d'être salée après les dégradations commises sur une aire d'accueil à Aucamville./Photo DDM/C.J.

La note risque d’être salée après les dégradations commises sur une aire d’accueil à Aucamville./Photo DDM/C.J.

Six jours après les dégradations commises sur une aire d’accueil des gens du voyage à Aucamville, les premiers devis de réparations sont tombés (notre édition de mercredi). Et la note s’annonce salée. « Il y en aura sans doute pour plus de 20 000 €», assure, le premier adjoint de la commune, en charge de l’urbanisme, Guy Montagner. Dans la nuit de dimanche à lundi, les menuiseries, plusieurs portes, ainsi que des robinetteries de cette aire pouvant accueillir jusqu’à 16 caravanes, ont été saccagées. Conséquences : la réouverture ne devrait pas intervenir avant le 15 octobre. Des tags et une inscription hostile aux gens du voyage ont notamment été découverts. L’enquête confiée aux gendarmes de la compagnie de Toulouse Saint-Michel est toujours en cours. Selon le parquet, « toutes les hypothèses sont ouvertes. » Depuis quatre ans, la même famille occupait cette aire construite en 2006. Cet espace de vie prévu pour huit emplacements devait à l’origine permettre aux gens du voyage de s’installer provisoirement. Les aires d’accueil construites par les communes fonctionnent en général avec un système de roulement. « Dans la pratique, ceux qui s’installent dans ces camps finissent par y rester », reconnaît un proche de la mairie. Fermée depuis fin juillet comme chaque été, cette aire devait rouvrir fin août conformément à la loi. Ces derniers jours d’autres dégradations ont été recensées dans une aire d’accueil, à Saint-Alban.

Source: http://tinyurl.com/2wdhh63

4 commentaires »

  1. J’ai été le témoin il y a quelques années d’un même phénomène a Fougères(35)Un terrain de gens du voyage était aménagé contigu à un transporteur Ce terrain comportait un ensemble sanitaire,toilette,douche,petite salle de repos,évier,etc…terrain agrémenté de petits arbustes.Et un jour évidemment certains n’ont rien trouvé de mieux a faire que de tout casser mettre le feux a la petite salle de repos,et cerise sur le gâteau,aller voler de l’outillage chez le transporteur,non sans avoir au préalable endommagé un silo a grain en tôle avec les fourches d’un élévateur-suite a cela ,le maire a fait barrer l’accès de ce terrain en faisant disposer par le transporteur deux blocs de granit de 11 tonnes chacun.Les dégats là aussi ont été élevés.Merci les gens du voyage….

    Commentaire par marco — 16/08/2010 @ 17:56 | Réponse

  2. Et les gens du voyage allaient tout simplement voyager…par exemple en Lybie ou arabie saoudite

    Il doit déjà y avoir des aires d’acceuil pour les nomades là-bas….

    Commentaire par V12 — 16/08/2010 @ 18:08 | Réponse

  3. hé oui marco, d’où je suis originaire on les appelle des gitanous un terme large qui englobe tout : gitans forains roms romanichels (tiens? les ancêtres des roms?)
    Ils chapardaient tout ce qu’ils pouvaient…
    Dans leurs mentalités nous leur servons de moyens d’existence.
    Quand à V12 il a bien raison : s’ils veulent voyager,ben qu’ils voyagent…mais pas chez nous.Marre de se faire bouffer les impôts avec des gens pareils.

    Commentaire par henri — 16/08/2010 @ 20:08 | Réponse

  4. Nous ne savons rien de ces communautés disparates, sinon qu’ils voyagent et se réunissent à l’occasion de pélerinages aux Saintes Maries de la Mer ou ailleurs selon leurs croyances (majoritairement catholique ou protestante), que les Roms viennent essentiellement de Roumanie ou de Bulgarie où ils seraient considérés et traités comme des sous-hommes et que parmi nos concitoyens « gens du voyage » certains se livrent à des activités parfaitement licites (forains, artistes) et d’autres moins recommandables (visiteurs de châteaux et résidences, trafiquants de ferraille et autres produits) dont les médias se font parfois les echos, mais pour le reste, qu’en est-il ?
    – De quoi vivent-ils ?
    – Quel est leur revenu moyen ?
    – sont-ils scolarisés, et comment ?
    – Qui paye la création et l’entretien des aires d’accueil, les branchements d’eau et électricité et la consommation, l’enlèvement des déchets ?
    – Payent-ils un loyer et une quote-part de taxe d’habitation quand ils s’invitent sur un terrain d’accueil ?
    En d’autres termes, en quoi contribuent-ils aux charges et à la vie de la nation, et créent-ils de la richesse ou sont-ils en majorité aux Assedics ?
    On craint toujours ceux que l’on ne connaît pas, aussi il serait bon de mieux expliquer ce qu’ils sont et sans doute leur donner la parole afin qu’eux mêmes nous le disent, sans fard, le bon comme le mauvais afin de balayer les fantasmes.

    Commentaire par Pacgugar — 18/08/2010 @ 10:50 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :