Francaisdefrance's Blog

12/08/2010

A trop jouer de la médiatisation…

«Marianne» traite Sarkozy de «voyou»: «C’est l’effet boomerang»…

11.08.10

Pour Arnaud Mercier, le chef de l’Etat, pour avoir trop «charmé» les journalistes, prend aujourd’hui un retour de bâton classique…

Il y a trois semaines, la droite tombait violemment contre Mediapart, un site aux «méthodes fascistes», coupable d’avoir mis au jour l’affaire Woerth-Bettencourt. Depuis le début de la semaine, c’est Marianne qui est ciblé, notamment par Nadine Morano, pour avoir barré sa dernière une d’un «Le Président voyou».  «Lorsqu’on est journaliste et qu’on écrit dans un magazine qui s’appelle Marianne, qui est un de nos symboles de la République (…) et qu’on utilise des propos tels qu’il a été utilisé à la Une de Marianne, c’est simple: soit on change de nom, soit on présente des excuses publiques, parce que ce n’est pas acceptable», a notamment déclaré la secrétaire d’Etat à la famille. 20minutes.fr a demandé à Arnaud Mercier, spécialiste de la communication politique au CNRS, d’expliquer les relations complexes de la presse et du pouvoir.

Pourquoi les attaques de membres de la majorité contre la presse, que ce soit contre Marianne ou contre Mediapart, se multiplient?
C’est un grand classique d’accuser les journalistes d’excès de toute sortes quand les hommes politiques sont dans une mauvaise posture. Ce genre d’arguments, ce sont des contre-feux habituels. Et ce n’est pas un hasard si c’est un gouvernement de droite qui se livre à se type d’attaque. La droite parlementaire, en France comme aux Etats-Unis, a toujours considéré que la presse était de gauche, donc leur était opposée. Et l’électorat de droite partage cet avis. Du coup, il approuve l’offensive. De manière générale, crier au scandale, crier au loup, cela permet de ressouder l’électorat derrière soi.

La presse est-elle toutefois exempte de tout reproche dans le traitement accordé à Nicolas Sarkozy?
Je me demande si la presse n’est pas dans une phase de l’après-Sarkozy, comme il y a eut une phase «après Guerre du Golfe» ou après «Timosoara», deux événements où les médias se sont fait piéger. Ils s’en sont rendus compte et désormais ils sont dans une phase où ils n’ont plus envie de se faire avoir, se faire charmer, donc ils vont plus décortiquer, être plus exigeant. C’est une forme de compensation par rapport au moment où ils se sont fait piéger.

C’est donc aussi la faute de Nicolas Sarkozy?
Il a énormément joué de la médiatisation. Il a instauré lui-même une relation particulière avec les journalistes, il a transgressé les barrières habituelles avec les médias, il oblige le tutoiement par exemple, pendant sa campagne. Une fois la phase de séduction passée, il en est au stade où ses promesses ne sont pas tenues. Du coup, le type de lien qu’il a créé peut se retourner contre lui. C’est l’effet boomerang. Comme il a créé un climat d’intimité, les journalistes se sentent peut-être plus libre de critiquer.

Marianne , avec sa une du «président voyou» ne va-t-il pas trop loin?
Sa ligne éditoriale est très claire depuis le début: elle est anti-Sarkozy. Sur le plan politique mais aussi sur le plan de sa personnalité. Souvenez-vous en 2007 de sa couverture «Sarkozy est-il fou?». Ils ont le droit d’avoir cette ligne à partir du moment où c’est étayé.

Propos recueillis par Maud Pierron
Source: http://www.20minutes.fr

Un commentaire »

  1. «  »Quand un bonimenteur se trouve sur un marché a vouloir vous vendre du vent, nous appelons cela plutôt un charlatan plus qu’un voyou. » »
    ce n’est pas de moi;mais j’ai trouvé à propos.

    Commentaire par henri — 12/08/2010 @ 08:31 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :