Francaisdefrance's Blog

04/08/2010

Ah quand-même! Opération de police à La Villeneuve, au moins 6 interpellations !

04/08/2010

Hercule nettoyant les écuries d’Augias, Honoré Daumier,1842.

Enfin, ça commence à nettoyer… C’est comme les « écuries d’Augias » (voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89curies_d%27Augias), à un moment ou à un autre, il fallait le faire. Un peu tard, mais bon… Le principal est de rassurer le peuple de France et de sauver ce qui reste de notre République.

FDF

.


Au moins six interpellations auraient été effectuées selon des policiers sur place. Le bilan officiel de l’opération menée notamment par plusieurs dizaines de membres du GIPN et du Raid, une cinquantaine de CRS et des enquêteurs de la police judiciaire, n’était pas encore connu mercredi matin.

De source proche de l’enquête, cette opération avait lieu dans le cadre de l’information judiciaire sur le braquage du casino d’Uriage, dont un auteur présumé est en fuite, alors que l’autre a été tué au cours d’une fusillade avec la police, ce qui avait entraîné plusieurs nuits de violences.

Une trentaine de voitures aux vitres teintées emportant des hommes du GIPN et des CRS avaient quitté peu avant 6H00 l’hôtel de police de Grenoble pour la Villeneuve, où ils sont arrivés dans la discrétion. Des opérations ont été menées simultanément dans le calme en plusieurs lieux de la Villeneuve, des policiers du Raid et du GIPN pénétrant dans des immeubles gardés par des CRS. Dans l’un d’eux, près de la galerie marchande où a été tué le braqueur, trois jeunes hommes ont été arrêtés. Ailleurs, un homme plus âgé a été arrêté et des objets saisis.

Les policiers ont regagné l’hôtel de police vers 7H00 avec les interpellés.

M. Hortefeux est attendu à Grenoble jeudi afin de « faire le point de la situation » avec nouveau préfet de l’Isère, l’ancien policier Eric Le Douaron. En visite à Grenoble vendredi, Nicolas Sarkozy avait affirmé que les résultats de l’enquête sur les menaces contre des policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Grenoble « ne vont pas tarder ».

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, Karim Boudouda et son complice avaient braqué le casino d’Uriage-les-Bains (Isère). Ils avaient été pris en chasse par la police et la course-poursuite s’était achevée dans un quartier de Grenoble, la Villeneuve, où Boudouda était décédé dans un échange de tirs.

Sa mort avait provoqué trois nuits de violences urbaines au cours desquelles les policiers avaient essuyé des tirs. Des menaces de mort avaient ensuite été adressées aux policiers de la BAC, impliqués dans la fusillade avec Boudouda.

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes, dont une confiée à la police judiciaire pour retrouver notamment le complice de Boudouda, qui avait pris la fuite lors du braquage.


Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :