Francaisdefrance's Blog

28/07/2010

Grenoble: l’inadmissible échec de Sarkozy…

27/07/2010

Les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Grenoble ont reçu de véritables menaces de mort. D’après Le Figaro, les proches du braqueur tué le 16 juillet dernier lors d’une course-poursuite avec la brigade anti-criminalité chercheraient ainsi à se venger.

Les menaces ont été jugées suffisamment sérieuses et graves par le ministère de l’Intérieur pour que des « mesures » soient prises pour protéger les policiers de la BAC et leurs familles. Les policiers impliqués dans la mort du braqueur de casino sont mis en congé.

Selon Le Point, un SMS qui fait état de ses menaces sur la vie de ces fonctionnaires de police circule« les téléphones portables de tous les policiers de France ». Le SMS propage le message suivant: « les effectifs BAC-Grenoble ont été mis en repos de force par le préfet et obligés de quitter la région avec femmes et enfants. La BAC étant impliquée dans la mort du braqueur, les bruits courent que ses amis ne vengeront sa mort que par la mort d’un BACman au lance-roquettes si nécessaire ». depuis vendredi sur

Ces menaces sur la vie des policiers et de leur famille sont tout simplement abjectes. Nos pensées vont tout d’abord à toutes ces familles placées dans l’angoisse et la terreur par les bandes de malfrats, le milieu qui a pris le contrôle du quartier de la Villeneuve, à Grenoble.

Ces menaces sont aussi le symbole patent s’il en fallait un nouveau de l’echec total, inadmissible de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité.

Ces discours nous les connaissons. Il rabâche à chaque fois qu’il est en difficulté comme le démontrait par exemple France Info:

(Source: Dailymotion)

Il s’agit d’abord de constater l’échec total de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité.

Ce qu’il avait appelé des zones de non-droit le restent au point que non seulement les policiers ont du mal à entrer mais qu’on est obligé maintenant de les dépayser pour les protéger. Ces territoires abandonnés de la République, Nicolas Sarkozy n’a pu, ou plutôt pas voulu, les ramener dans le giron de la nation. Et puis, partout sur le territoire national, le nombre des violences faites aux personnes augmente, en 2009 de 2,8 % environ. Une hausse continuelle depuis plusieurs années.

Ministre de l’Intérieur apprécié d’une partie de la police, en tout cas de la hiérarchie policière, Nicolas Sarkozy et ses politiques en matière de sécurité ont crée un gouffre entre la population et la police. Nicolas Sarkozy laisse maintenant une police exsangue, en lambeaux. Je vous invite notamment à lire ou relire les témoignages de policiers ayant travaillé en banlieue. Ils sont accablants.

Les policiers ne sentent plus soutenus par leur hiérarchie, obsédée par la politique du résultat qui conditionne leur bonus, les voilà qui connaissent maintenant l’insécurité pour leur propres familles. C’est tout simplement révoltant, inadmissible.

Alors que son échec total devrait amener Nicolas Sarkozy et l’UMP à plus d’humilité, l’arrogance et la manipulation du discours sécuritaire à droite est permanent.
Une arrogance et une manipulation qui étaient déjà de mise en 2007. On se souvient du débat télévisé du second tour où Ségolène Royal avait déjà mis Nicolas Sarkozy devant son échec patent. Ségolène Royal avait rappelé le viol à 15 jours d’intervalle de 2 femmes policières à leur sortie, la nuit du commissariat de Bobigny en Seine-Saint-Denis. Nicolas Sarkozy avait moqué lors de ce même débat sa volonté de protéger les fonctionnaires de police:
« Il y aura une fonction publique au service des français et une autre fonction publique au service des fonctionnaires qui rentrent. »
Les mêmes moqueries avaient ensuite été largement relayées par l’UMP. Ségolène Royal avait pourtant raison et pointait du doigt le double langage de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité.

Un double langage qu’illustre crûment cette image:

Ce double langage, aujourd’hui ce sont les policiers de Grenoble qui en font les frais. Pourtant les policiers sont des citoyens à part entière. Ils ont le même droit à la sécurité, à celle de leur famille que tous les citoyens français. Tous.

Source: http://twitter.com/richardtrois RichardTrois

Info d'un posteur invité par la rédaction Le Post.


Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :