Francaisdefrance's Blog

28/07/2010

Délinquance: la morale n’y peut rien, les menaces de sanctions non plus…

.

La loi du crime

« La mutation de trois policiers de la brigade anti-criminalité de Grenoble et la mise à l’abri de plusieurs de leurs collègues, après les menaces de mort émanant de la cité de la Villeneuve, où un braqueur multirécidiviste a été tué la semaine dernière, révèlent à quel point la criminalité a réussi à faire régner sa loi dans les banlieues. Quand même les policiers ont besoin de protection, on comprend mieux que de simples témoins aient refusé de se présenter au procès des émeutiers de Villiers-le-Bel, voici un mois. Ils risquaient, ni plus ni moins, que leur vie en dénonçant ceux qui, en 2007, avaient franchi une étape dans la violence en tirant à balles réelles sur la police.

Les rodomontades sur le nettoyage de La Courneuve au Kärcher n’ont mené à rien. Non seulement les zones de non-droit sont plus nombreuses qu’il y a cinq ans, quand le futur président Sarkozy roulait les mécaniques face à la « racaille », mais les caïds ont haussé de plusieurs crans le niveau des exactions. Aux incivilités et à la délinquance s’ajoute une part de plus en plus importante de criminalité, avec braquages, viols, tirs à balles. Karim Boudouda, dont la mort a déclenché les émeutes de Grenoble, a été abattu alors qu’il tirait sur les policiers au pistolet mitrailleur.

Contre le crime, la police de proximité ne sert à rien, et les moralistes ont toujours été impuissants. Seule la sanction est efficace. Mais l’État a-t-il les moyens de reconquérir le terrain perdu ? Rien n’est moins sûr. Depuis les années Mitterrand, c’est-à-dire depuis trente ans, la France s’est enfoncée dans un débat stérile entre ceux qui prônent la prévention et ceux qui appellent à la répression. Faux débat en réalité : les premiers ont installé un climat de défiance contre toute émanation de l’ordre, que la France paie cher aujourd’hui. Les seconds ne se montrent fermes et résolus qu’en paroles. Les autorités politiques et judiciaires sont paralysées par la peur de passer pour racistes ou anti-jeunes, et la hantise de « stigmatiser » les banlieues (comme si les délinquants ne s’en chargeaient pas). Malgré les discours martiaux, ce sont bel et bien la naïveté et l’angélisme qui l’emportent la plupart du temps.

Avec la pauvreté qui ne recule pas d’un pouce, et, à l’inverse, la baisse continue des effectifs dans les commissariats, tout est réuni pour que le crime prospère dans les cités. »

Source: http://tinyurl.com/36z75et

3 commentaires »

  1. Evidemment …
    Il va falloir monter des milices civiles pour défendre les citoyens.
    Dans l’ancien Far West (territoires à l’ouest du Mississipi)il y avait des civils qui ont formé des milices pour se protéger des indiens hostiles et également des outlaws (hors la loi =bandits).
    Certaines compagnies existent encore Nevada,Texas …
    Pourquoi pas chez nous puisque ceux qui devraient nous protéger ont peur…

    Commentaire par henri — 28/07/2010 @ 22:13 | Réponse

  2. Autre chose:
    j’aime bien l’image:
    la cible dans le dos il n’y a que là qu' »ils » savent tirer
    et dans la nuit (lune)… laquelle est un symbole de leur
    religion de paix et d’amour.
    Police municipale : on ne voit pas d’armes…

    Commentaire par henri — 28/07/2010 @ 22:39 | Réponse

  3. Ce que je ne comprends pas ,c’est que la population elle même ne dit jamais rien!On leur brule leur voiture,on ne les laisse pas dormir en paix(pour ceux qui bossent);la population de ces cartiers ont sûrement une sacrée trouille…

    Commentaire par Maree — 30/07/2010 @ 03:48 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :