Francaisdefrance's Blog

22/07/2010

Mauvais pour lui, qui fait légifèrer sur l’inverse… Nicolas Sarkozy accusé de stigmatiser les Roms.

Eh bien, pour une fois que c’est lui qui trinque… A moins que ce ne soit (aussi) de la stigmatisation provoquée, histoire de remonter dans les sondages…

FDF

22.07.10

Une cinquantaine de personnes a pris d'assaut la gendarmerie de Saint-Aignan et exprimé a colère dans la rue,le 18 juillet 2010.

Une cinquantaine de personnes a pris d’assaut la gendarmerie de Saint-Aignan et exprimé a colère dans la rue,le 18 juillet 2010. ALAIN JOCARD/AFP

POLITIQUE – Plusieurs associations ont réagi aux annonces du président…

Les associations de défense des Roms ont accusé mercredi Nicolas Sarkozy de «stigmatiser» les Roms et les gens du voyage. Le président a annoncé dans la matinée une réunion sur «les comportements de certains» d’entre eux.

Quelques jours après des violences dans la vallée du Cher qui ont succédé à la mort d’un jeune de la communauté du voyage, tué par un gendarme après avoir forcé un contrôle, le chef de l’Etat a annoncé une réunion à l’Elysée le 28 juillet sur les «problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms». Elle «fera le point de la situation de tous les départements et décidera les expulsions de tous les campements en situation irrégulière».

«Le président de la République a choisi la stigmatisation raciste des populations Roms et Gens du voyage par des amalgames inacceptables, en annonçant l’expulsion, ciblée ethniquement, de tous les campements en situation irrégulière», dénonce la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) pour laquelle ces populations «sont les boucs-émissaires des carences d’Etat».

«Premières victimes du racisme en France»

Car «plus de dix ans après l’adoption d’une loi imposant aux communes la réalisation d’aires d’accueil et de stationnement pour les Gens du voyage, à peine la moitié des places prévues sur toute la France sont aujourd’hui ouvertes».

Opposant un «non au racisme anti-tsigane» dans un communiqué, un collectif d’associations soupçonne le gouvernement de «prendre prétexte» des incidents de Saint-Aignan pour «mettre en place une politique encore plus systématique de répression de sorte à diaboliser ceux qui sont les premières victimes du racisme en France: les tsiganes, qui sont Français pour plus de 95% d’entre eux».

Le chef de l’Etat «ne cherche pas à stigmatiser une communauté mais il cherche à répondre à une problématique», s’est défendu Luc Chatel.

Reconductions à la frontière

Pour Coralie Guillot, de l’association Parada France, qui travaille avec les Roms de Seine-Saint-Denis, «ce n’est pas la peine qu’ils se réunissent car c’est déjà décidé: on n’a jamais vu autant d’évacuations en Ile-de-France que depuis deux ou trois mois».

8.000 Roms ont été reconduits vers la Roumanie en 2009, dans le cadre d’un programme d’aide humanitaire comprenant un billet d’avion et 300 euros par adulte (100 euros par enfant). Mais près des deux-tiers d’entre eux reviennent ensuite, selon les estimations.


Lettre à Monsieur le sénateur Plancade.

Reçu par mail:

Monsieur le sénateur PLANCADE,

C’est avec beaucoup de respect et d’émotion que je vous adresse mes félicitations.

Pourtant, en interrogeant le nouveau président de France Télévision, vous étiez tout à fait dans vos prérogatives de représentant du peuple Français à la Chambre Haute. Mais il faut désormais, beaucoup de courage, pour évoquer le traitement scandaleux de certains sujets dans l’audiovisuel public.

Force est de constater que depuis 1968, et de manière massive et agressive depuis une dizaine d’années, l’information publique, comme celle des grands média privés, est contrôlée en quasi exclusivité par des alter mondialistes. L’actualité hors de France, ainsi que tous les sujets de société, sont biaisés par ce parti pris des responsables de l’information. Que ces responsables agissent ainsi par conviction idéologique, ou par souci de carrière ne change rien. De la même façon, l’ignorance crasse de nombreux présentateurs, n’est pas davantage une excuse, en faveur de cette situation inadmissible.

Le conflit judéo musulman (et non israélo arabe) du Proche-Orient, est le sujet le plus biaisé par les propagandistes du service public, mais ce n’est pas le seul. Entre autres, la complaisance écoeurante envers les racailles de nos villes, les élucubrations écologiques, le laxisme budgétaire, l’usurpateur de la Maison Blanche, le dictateur vénézuélien, les états voyous, tous les terroristes, etc.

Le 30 septembre 2000, France2 commit un véritable attentat médiatique, en diffusant une fiction bricolée par un complice des nazislamistes nuisant en Israël. Les effets de cette fiction crapuleuse dépassèrent sans doute de loin, les pires espérances criminelles des coupables. Hélas, peut-être par calcul politicien, le précédent président de la république cautionna aussitôt cette fiction, sans plus de vérifications. Il donna ainsi le coup d’envoi à une authentique campagne antijuive dans beaucoup de médias français. Les conséquences furent immédiates, d’octobre 2000 à janvier 2000, on recensa en France, plus de 900 agressions antijuives graves. Je tiens à votre disposition le dossier que je réalisai sur ce sujet, pour Israël Magazine, en novembre 2002, ainsi que l’échange de courriers que j’eus avec le Président de la République de l’époque.

En interpellant Rémy PFIMLIN sur cette faute grave de France2, lourde de tragiques conséquences, vous tentez de rétablir le minimum strictement nécessaire de ce que doit être la moralité dans le traitement de sujets sensibles d’informations. France2 refuse avec obstination, la moindre critique non seulement sur la diffusion de cette fiction crapuleuse, mais aussi l’usage exceptionnel de propagande qu’elle en fit alors. Ce n’est pas suspect, ça procède de la convergence de vues entre des responsables politiques qui voulaient cela et des propagandistes partageant l’antisémitisme de ces politiques. Ces mots sont volontairement sévères. En effet, contrairement aux notables juifs englués dans des relations politiciennes avec certains coupables, nous devons nous, appeler les choses par leurs noms.

Nous espérons que suite à votre demande, le nouveau responsable de France Télévision entreprendra de son mieux, la réparation de la faute commise dans cette affaire, par exemple en diffusant à des heures de grande écoute, des débats contradictoires sur la fiction et ses conséquence. Mais malheureusement, quand l’actuel chef de l’état honore le principal coupable, nous constatons qu’au sommet de l’état on perpétue et on récompense le mensonge.

Monsieur le Sénateur, contrairement à ces individus indignes, vous honorez la Justice, vous honorez la France. Soyez assuré de mon soutien et de mes plus chaleureuses salutations.

Charles DALGER, le 20 Juillet 2010

Marine Le Pen : le pays est « livré aux racailles ».



21/07/2010

« Dans les banlieues, avec les tirs sur la police, on a franchi, par rapport à 2005, une nouvelle étape vers ce qu’il faut bien appeler une situation de « chaos », écrit Marine Le Pen dans un communiqué.

« Les Français regardent effarés le spectacle consternant de leur pays qui sombre dans une violence inouïe. Ils se voient pris entre un gouvernement qui sacrifie l’intérêt public à ses irrépressibles relations avec les puissances d’argent et des voyous qui profitent de l’impunité judiciaire et de la mauvaise conscience de nos élites pour se comporter en pays conquis », explique-t-elle.

« La France est livrée aux racailles, aux casseurs, aux bandes armées. Dans Paris, on est tué pour une cigarette. Même au parc Astérix, les Gaulois ne font plus la loi. Nos rues sont le théâtre de véritables scènes de guerre », dénonce la leader d’extrême droite.

Marine Le Pen accuse le gouvernement d’avoir, « par son attitude irresponsable et immorale, contribué à délégitimer l’autorité de l’Etat » alors que, dit-elle, « la situation appelle sa restauration ferme et rapide ».

La mort d’un braqueur, Karim Boudouda, tué dans la nuit de jeudi à vendredi lors d’échanges de tirs avec la police, a provoqué trois nuits de violences urbaines dans le quartier de la Villeneuve dont il était originaire, les jeunes de la cité, qui l’appréciaient beaucoup, accusant la police de bavure.

Source : le fig

Les voiles islamiques – hidjab, niqab, burqa, tchador (video).

Pour ne pas se laisser envahir idiots…

FDF

DÉFINITION DES VOILES MUSULMANS

Vous avez tous entendu parler de hijab, niqab, burqa ou encore tchador?


Oui, ce sont tous des voiles islamiques. Mais qu’est-ce qui les différencient les uns des autres?


A l’heure où les politiques français désirent légiférer contre « le port du voile » dans certains lieux publiques, la vidéo ci-dessous vous présente les quatre voiles musulmans utilisés différemment selon les pays, les coutumes ou la religion.

Dans un des versets du Coran, il est précisé ceci :
« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux épouses des croyants de ramener sur elles leur voile : ainsi elles seront plus facilement reconnaissables et ne seront pas offensées ! » (Coran 33 / 59)

Histoire sans paroles…


http://www.youtube.com/watch?v=C4INwDJtfzY&feature=player_embedded
« Page précédente