Francaisdefrance's Blog

22/07/2010

Crise de sarközysme aïgue: la valse des préfets…

Après la méthode Cauet, la méthode Sarkö… Le pire est que ça ne résoudra pas les problèmes; ça temporise, tout au plus. Et Sarkö gagne du temps… En 2010, les présidentielles? Ok, on a compris…

FDF

La valse des préfets s’accélère depuis 2007…

22.07.10

Ancien patron du RAID, Christian Lambert a été nommé en avril préfet de Seine-Saint-Denis.
AFP/PATRICK KOVARIK
Ancien patron du RAID, Christian Lambert a été nommé en avril préfet de Seine-Saint-Denis.

Nicolas Sarkozy a annoncé, mercredi 21 juillet en conseil des ministres, le remplacement du préfet de l’Isère, Albert Dupuy, par son collègue de la Meuse, Eric Le Douaron, ancien directeur de la police urbaine de proximité, et proche du chef de l’Etat. Une manière de marquer la reprise en main par le chef de l’Etat du dossier de la sécurité…

Source: http://tinyurl.com/23nykej

1991… Déjà, à l’époque, un certain Chirac osait le dire…

Je l’avais oubliée, celle-là…

FDF

http://www.youtube.com/watch?v=UEKnbPE_fg0&feature=player_embedded

Délinquance dans les transports en commun? La solution (vidéo).

Petite annonce:

Sociétés de transports en commun embauchent de suite et pour un CDI la personne en action sur la vidéo ci-dessous:


http://www.metacafe.com/watch/yt-S0ZB2PMg24Q/violente_agression_dans_un_bus/

FDF

En Indonésie, l’islam a sa police et ses bourreaux…

Et ça se dit haut et fort une « religion » d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

Drapée de noir, coiffée d’une cagoule frangée d’orange, un loup blanc sur les yeux, une forme à peine humaine se hisse sur l’estrade avec une infinie lenteur. La foule frissonne. Dans la province indonésienne d’Aceh où l’imaginaire vagabonde, les bourreaux de la charia à l’étrange accoutrement ont rejoint le panthéon des croquemitaines, aux côtés de Geunteut et Burong Tujoh, deux génies malfaisants.

Le ciel est bas sur Jantoh. Des nuages lourds et épais écrasent les dômes de la mosquée. Par-delà les montagnes, tout au nord de l’île de Sumatra, ce bourg perdu dans les forêts d’acacias est en effervescence. C’est jour de flagellation publique. Après la grande prière, dans un grésillement épouvantable, un haut-parleur énonce l’identité des trois «offenseurs de l’islam», des joueurs de jundibuntut, une loterie locale où l’on mise moins de 5000 roupies (40 centimes d’euros) sur trois chiffres. Avec une violence et une précision inouïes, le bourreau cingle de sa canne de rotin le dos de ses victimes. À chacun des coups portés, les coupables vêtus de blanc grimacent sous la douleur.

Aceh, quatre millions d’habitants, dont 98% de musulmans, bénéficie depuis 2001 d’une autonomie spéciale et depuis 2003 de tribunaux chariatiques où 408 condamnations ont été prononcées. À la tête de cette administration judiciaire, Armia Ibrahim vante les mérites de la flagellation qui «n’est faite que pour humilier et non pour faire souffrir». Il ne comprend pas les réserves des organisations des droits de l’homme. «En dix minutes, l’affaire est réglée. Vous n’êtes pas privé de votre liberté. C’est une justice humaniste», explique-t-il.

Première région islamisée d’Indonésie au XIIIe siècle et peut-être même de toute l’Asie du Sud-Est, Aceh a toujours revendiqué un particularisme religieux. Mais depuis que certains préceptes du Coran font loi, un millier de «policiers de la charia» traquent la consommation d’alcool, l… lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Sarközy: « La France est l’amie des pays arabes ».

« Sarközy: imam-président ! » Clame le peuple de la France d’après.


Petite info, passée discrètement entre les lignes… Des bruits courent comme quoi il serait créé prochainement un poste d’ imam en chef à l’Elysée… Vous ne pensez à personne en particulier, là?

FDF

Sarkozy célèbre l’art de l’islam au Louvre…


16/07/2008

« La France est l’amie des pays arabes », a assuré Nicolas Sarkozy lors de la pose de la première pierre des nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre.

Le chef de l’Etat s’exprimait devant le prince Alwalid Bin Talal Ben Abdulaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite, neveu du roi Abdallah et important donateur du projet.

« L’islam a porté l’une des plus anciennes et plus prestigieuses civilisations dans le monde » et cette exposition est « l’occasion pour les Français et tous les visiteurs du Louvre de voir que l’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité », a déclaré Nicolas Sarkozy.

« Le fanatisme au nom de l’islam est un dévoiement de l’islam », a-t-il dit. « Tuer au nom de l’islam, c’est bafouer l’islam » et « ne pas respecter les droits de la femme au nom de l’islam, c’est bafouer l’islam ».

« La France veut la paix, la France ne veut pas du choc des civilisations entre l’Orient et l’Occident », a expliqué le président français. « La France dit aux pays arabes qu’elle les aidera à obtenir l’énergie du futur, l’énergie nucléaire utilisée à des fins pacifiques, civiles ».

Source: http://tinyurl.com/3a4tyjg

Religion de tolérance… USA: une liste de 15 ennemis de l’islam.

22/07/2010

Un homme qui avait dressé une liste de quinze personnes à abattre pour s’en être pris, selon lui, à l’islam ou aux musulmans, a été inculpé hier pour avoir menti aux autorités fédérales, selon des documents judiciaires. Paul Rockwell et sa femme Nadia, qui avait remis la liste à un individu anonyme en avril dernier à la demande de son mari, devaient plaider coupable hier dans la journée.

Selon l’accord conclu avec le procureur, dont l’AFP a obtenu copie, Paul Rockwood, originaire de l’Alaska, s’est converti à l’islam fin 2001 et est vite devenu un strict disciple de l’idéologie de guerre sainte (jihad) prônée par l’imam radical yéménite Anwar al-Aulaqi. Un fanatisme qui « incluait la conviction personnelle qu’il était de sa responsabilité religieuse d’éliminer quiconque offenserait l’islam », précisent les documents judiciaires.

L’accusé avait commencé à rechercher des engins explosifs et fin 2009, il parlait de « commettre des actes de terrorisme, comme l’envoi de colis piégés ou l’assassinat de cibles en visant la tête ». Début 2010, Paul Rockwell a établi une liste de quinze personnes à éliminer, parmi lesquelles figureraient des soldats américains. La liste n’a pas été publiée.

Nadia Rockwood était consciente de la radicalisation de son mari, selon les documents judiciaires. Ils ont tous les deux menti au enquêteurs du FBI quand ces derniers ont découvert la liste et les ont interrogé à son sujet. Paul Rockwood devait plaider coupable hier pour « fausses déclarations impliquant des actes de terrorisme domestique », en échange d’une peine de prison de 8 ans suivie de trois ans de contrôle judiciaire. Sa femme devait également plaider coupable, pour « mensonge aux enquêteurs » en échange d’une mise à l’épreuve de cinq ans.

Source: http://tinyurl.com/37clbgc

Burq’à la plage…

Encore une… Profitez-en, je suis d’humeur « badine », en ce moment. Je me connais, ça ne durera pas…

FDF

A monsieur Richard PRASQUIER, président du CRIF…

Reçu par mail:

FDF

A monsieur Richard PRASQUIER, président du CRIF

Monsieur le président,

Merci ! Merci de réagir enfin au bout de dix ans ! Merci de faire enfin savoir par écrit, que vous avez écho de ces opinions que jusqu’à présent, vous ignoriez avec dédain !

Sans doute parce qu’aujourd’hui, ceux que vous continuez d’insulter de votre mépris, ne sont plus seuls à protester contre les communiqués du CRIF ?

Enfin, vous rappelez avec raison, la tradition de la mahlokète juive !

Il aura fallu attendre dix ans pour lire cela dans un communiqué du CRIF !

Mais, monsieur le président PRASQUIER, comme celle du Grand Rabbin Gilles BERNHEIM, votre indignation contre les auteurs de courriels retranchés derrière des pseudos anonymes, est risible ! Elle est risible à double titre :

–          d’une part sur la forme, parce que l’anonymat dont vous parlez n’existe pas,

–          d’autre part, sur le fond, le CRIF n’admet le débat qu’avec les adversaires qu’il choisit, à l’exclusion des autres.

Or, depuis dix ans, le CRIF censure directement, ou bien fait pression sur les médias juifs francophones, pour interdire l’expression du Courant National Juif.

En particulier pour interdire de parole tous les Juifs hostiles au pire mensonge antijuif depuis le nazisme, à savoir, l’existence d’un soi-disant peuple, en réalité un ramassis de gangs nazislamistes, qui revendique un état indépendant en Israël.

Monsieur le président, cette accusation est fondée sur des propos rapportés directement, par des responsables de média juifs francophones, et non des moindres, comme par exemple Guy SENBEL de GUYSEN et André DARMON d’Israël Magazine.

M’étant personnellement entretenu avec plusieurs responsables de média juifs, ainsi qu’en toute courtoisie, avec des responsables du CRIF, ces derniers m’ont également confirmé que l’opinion des Juifs hostiles à la malédiction dite « accords d’Oslo », était considérée comme extrémiste au CRIF, et donc ignorée.

A contrario, dans sa grande largesse, le CRIF reste ouvert aux pires élucubrations antijuives proférées par des individus qui mériteraient au moins le bagne à perpétuité, dans tout autre pays qu’Israël.

Monsieur le président, quand j’ai commencé à diffuser mes chroniques sur le web, à l’automne 2000, en réaction à l’affligeante apathie du CRIF et des autres médias juifs de France, je m’exprimais sous mon véritable nom et avec la plus grande correction. Pourtant, on prétextait déjà l’extrémisme de mes opinions pour les censurer.

Dans ces conditions, monsieur le président, vous comprendrez que devant la persistance du CRIF à « débattre » avec ces criminels, tout en muselant la voix d’authentiques défenseurs d’Israël et des Juifs, les bornes de la bienséance deviennent dérisoires. Monsieur le président, vous n’allez pas nous faire croire que n’importe qui, peut raconter n’importe quoi dans vos communiqués, sans avis préalable de quiconque ?

Aussi, quand après moult déclarations amicales envers les racailles musulmanes sévissant en France et les nazislamistes qui assassinent des Juifs en Israël, maître Patrick KLUGMAN aggrave son cas avec des propos de vrai collabo, ne soyez pas étonné qu' »ON » l’insulte sur le web.

Et c’est très bien ainsi ! En effet, dans des vrais média juifs, il n’y a pas la place pour un débat avec les collabos juifs. Car contrairement à vos allusions, ces collabos sont les seules vraies ordures  qui salissent le milieu juif.

Les débats devraient porter plutôt sur les meilleurs moyens d’aider les mouvements patriotiques juifs en Israël, et le soutien aux mouvements qui commencent à se dresser contre la dictature de l’islamiquement correct, en France et en Europe.

Monsieur le président du CRIF, l’essentiel c’est qu’enfin vous reconnaissiez la profonde divergence d’opinion politique, entre le CRIF et la majorité des Juifs de France. Puisque vous prétendez que le CRIF reste ouvert au débat d’idées, oserez vous donner une tribune régulière dans votre lettre, ou bien dans les média contrôlés par le CRIF, au Courant National Juif ? Nous ne vous ferons pas l’injure de nous croire incapables de nous exprimer poliment et correctement. Alors monsieur le président, vous nous prenez au mot ?

En espérant votre réponse, avec mes plus cordiales salutations,

Charles DALGER    18 juillet 2010

La solution: la demi-burqa…

Définition de la racaille (source officielle…).

Espèce de l’ordre des vertébrés qui n’en a pourtant pas l’apparence et parasite de l’homo-sapienssapiens dont les facultés cérébrales sont réduites à leur plus simple expression et qui physiologiquement, est assez proche du lombric, capable de bouffer et chier !

Affaire Ribéry/Benzema : et la prostituée ?

Allez les Bleus !!! Droit aux buts !!!

FDF



On parle beaucoup en ce moment des footballeurs Franck Ribéry et Karim Benzema, mis en examen pour une affaire de proxénétisme aggravé. Ils sont accusés d’avoir eu à plusieurs reprises des relations sexuelles tarifées avec la jeune Zahia Dehar, une prostituée algérienne de luxe, récemment naturalisée française en 2009.

Cette dernière semble avoir sciemment proposé ses services en se faisant passer pour majeure alors qu’elle était mineure au moment des faits. C’est contraire à la loi en vigueur.

Simples questions : quel intérêt y avait-t-il pour la France à naturaliser Zahia Dehar et sa famille ? Quel intérêt y a–t-il à maintenir sur le territoire national ces « commerçants » d’un genre particulier…?

Voilà d’utiles questions qui pourraient être posées, notamment à M. Hortefeux, et que l’on se garde bien de formuler dans toute cette affaire…


Communiqué de Bruno Gollnisch du 22 juillet 2010
source : nationspresse.info

Burqa busters !

Et une petite vidéo, une !

FDF

http://www.youtube.com/watch?v=6OkfHJkySdI&feature=player_embedded

Grenelle de l’anti-racailles.

22 juillet 2010

(acidetonique)

Sujet : LA RÉACTION LÉGITIME d’un « Français moyen », voyant son pays partir en « quenouille », vendu par des dirigeants de droite et de gauche, qui ont laissé « allumer » des feux… disant qu’ils étaient de simples « feux de Saint-Jean »…

Et lorsque l’incendie se propage dans les grandes villes du  territoire Français… certaines « autruches » continuent de croire que la Saint-Jean se prolonge… ils « tournent le dos » à l’incendie ! L. A.

À faire suivre :

Grenoble dans les années 70 était considérée comme un laboratoire du socialisme à la sauce « rocardienne ».

Les résultats sont là !

Léon évoque, comment disent ils déjà ? Ah oui les incidents

La populace bien pensante semble se rendre compte que le Karcher de Talonnette a du être victime de la sècheresse. Incroyable : On tire sur la police, on brûle quelques voitures, pille quelques magasins, pour protester contre une bavure de la police ! La crapule Michel Destot, maire de Grenoble, ose même demander des renforts de police, alors que lui et ses associés socialistes sont les premiers responsables de la situation actuelle, merci Mitterrand !

Alors ma foi, ca va vous étonner (ou pas !), mais…. Je me marre ! Destot commence peut-être à comprendre qu’il ne sera pas le dernier à être égorgé par les racailles grises, les syndicats de police disent que la limite est atteinte, et les braves gens sont choqués !

Les syndicats de police, inquiets et outrés ? Je me marre ! Ils font le jeu de la racaille depuis des années, tout simplement en acceptant les ordres de leur ministre, consistant à ne plus entrer dans les « quartiers difficiles » (doux euphémisme pour parler des quartiers ou les immigrés font la loi !), et à se ruer sur les « délinquants de la route », c’est bien moins risqué que de sauter Rachid ou Kamel dont les potes sont prêts à en découdre ! Alors ma foi, qu’ils ne se plaignent pas de se faire tirer comme des pigeons d’argile !

Les braves gens sont choqués, donc… Ben voyons ! Ce troupeau d’abrutis qui depuis des années vote pour la même racaille corrompue et incapable ! Ca me fait penser aux enseignants qui OSENT protester quand l’un d’entre eux se fait fracasser la tête par quelques basanés ! Ce bon « peuple de gooooche » qui prône depuis toujours « moins de répression et plus de compréhension » envers ces bons immigrés, les fameuses « chances pour la France » !

Alors je vais vous dire ce que je pense, c’est tout simple ! Vous l’avez voulu ? Vous en avez ! Et vous en aurez encore plus, car le jeu ne fait que commencer ! Ah, le bon vieux temps de sos-racaille, vous vous souvenez ? Le site qui osait prédire l’avenir ! Eh bien l’avenir, vous en avez un avant-gout à Grenoble aujourd’hui ! Mais ne désespérez pas, ça va arriver chez vous aussi !

Et bien que je n’ai plus le moindre espoir pour cet avenir français, peut-être, je dis bien PEUT-ETRE est-il encore possible de renverser la vapeur ! Comment ? C’est tout simple : RENTREZ DEDANS !

Aux forces de police : REFUSEZ LES ORDRES de votre hiérarchie quand ils vont à l’encontre de l’intérêt général ! Et bien sur TIREZ LES PREMIERS ! l »IGS viendra ? Désarmez-les et mettez-les hors d’état de nuire. Votre préfet vous sanctionnera ? DESTITUEZ-LE !

A vous, l’infime minorité, qui SAIT que la situation est désespérée : ARMEZ-VOUS ! Car vous savez qu’en face, ils sont armés, et la police est trop affairée à protéger les consulats et traquer les téléphones au volant et les ceintures de sécurité non bouclées ! Armez vous et ORGANISEZ-VOUS car peut-être, PEUT-ETRE, qu’un homme providentiel sortira de l’ombre et vous proposera, à ses cotés, de prendre le pouvoir par des moyens extra-constitutionnels pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être.

OUI tout ceci est illégal. OUI ceci est un appel à la révolte armée. OUI ceci est passible de vingt ans de prison.

En 1940, une infime minorité a suivi cette ligne de conduite : On les a appellé ensuite les Résistants.

Les autres… Les collabos.

A VOUS de choisir comment vous voulez être considérés, dans un avenir de plus en plus proche.

Léon

PS : « Une mère qui a ajouté que son fils était « aimé, connu et respecté » à La Villeneuve. » : C’est bien sur la mère de Karim Boudouda, criminel multi-récidiviste (étrangement en liberté…) qui parle ainsi de sa progéniture. Et qui donne ainsi une excellente raison de l’avoir expédié ad-patres : Quiconque connait un tant soit peu la « Villeneuve » de Grenoble, sait que pour y être respecté il faut être la pire des vermines. Cette pauvre conne veut porter plainte contre la police ? Elle ferait mieux de s’occuper de ses gamins ! Pour une fois que la police fait son boulot… D’ailleurs il serait bon qu’a cette occasion une enquête complète soit menée sur cette famille, vivier de vermine de Grenoble, piliers de la maison d’arrêt, roulant en BMW et Porsche Cayenne tout en touchant le RMI ! Ah ! Si d’honnêtes français décidaient de rendre la Justice de manière radicale, nul doute que cette famille de racaille serait en bonne place dans leur planning !


Source: euro-reconquista.com

« Incivilités »- Muret: Surveillant agressé, Aqualudia fermé

Qu’importe le manque à gagner; pourvu qu’on ait la paix. Les racailles iront brûler des voitures, en représailles d’être privés de semer la merde dans les piscines… Il ne savent faire que ça. Quelle bande de chimpanzés!

FDF

Bassins vides hier à Aqualudia. Une situation unique en plein été. /Photo DDM RC

Bassins vides hier à Aqualudia. Une situation unique en plein été. /Photo DDM RC

Portes closes hier à Aqualudia. Une scène étonnante, exceptionnelle. D’ordinaire bondée (1), la piscine de la Communauté d’agglomération du Muretain n’accueillait pas le public car le personnel ne travaillait pas. « Suite à des incidents survenus mardi en fin d’après-midi, explique Michel Pérez, maire de Roquettes, président de la commission ressources humaines de la CAM, le personnel a décidé de faire valoir son droit de retrait. Un maître nageur a été agressé par un groupe et légèrement blessé.

En période de chaleur, il y a toujours des tensions. Nous avons décidé de renforcer les services de sécurité à l’intérieur et aux abords de l’établissement ».

Tout devrait donc rentrer dans l’ordre aujourd’hui avec l’ouverture habituelle de 10 heures à 20 heures.

L’effet de groupe

Mais l’inquiétude persiste chez le personnel (quotidiennement une dizaine de maîtres-nageurs, trois caissières, et le personnel d’entretien). « C’est la répétition de comportements asociaux et agressifs de groupes de jeunes qui n’ont aucun respect des règles, et en particulier des règles de sécurité constate-t-on au sein du personnel. Cela commence à l’entrée où ils passent devant les autres (quand ils ne pénètrent pas en fraude par-dessus le grillage), ils ne respectent pas les règles de fonctionnement. Ils pensent que du moment qu’ils ont payé l’entrée, ils peuvent faire tout ce qu’ils veulent. Les maîtres nageurs interviennent, des mots fusent et c’est l’escalade ».

Ainsi mardi, un maître nageur qui a voulu protéger une collègue agressée par une baigneuse a vu tout un groupe lui sauter dessus. « Il y avait même des adultes. Notre collègue est tuméfié et touché au tympan gauche. Il est en repos jusqu’au 20 août. Nous avions la réputation d’un centre nautique familial, elle est maintenant bien écornée. Les attractions ludiques (toboggan, pentaglisse) attirent de plus en plus de Toulousains qui n’ont rien du genre chez eux. Nous avons obtenu que le service de sécurité passe d’un élément à trois dont un maître-chien. Si c’est la première fois que nous arrêtons le travail il y a déjà eu des alertes. Depuis 3 ou 4 ans le ton monte. Nous ne pouvons plus venir avec la peur au ventre ».

Quoi qu’il en soit, une personne a été blessée. Il s’agit d’un délit. Une enquête de gendarmerie est donc en cours et ces actes ne resteront pas sans conséquences.

(1)En période estivale, le centre accueille 1400 à 1800 personnes par jour. Il y a eu un pic à 2800 entrées. Mais on ne dépasse jamais les 1500 nageurs en même temps à l’intérieur..

Source: http://tinyurl.com/3xd2uoa

Suisse: L’UDC récupère l’agression de Villeneuve. A juste raison…

Et bien voilà qui est bien joué. Bonne stratégie de la part de l’UDC…

FDF

L’UDC utilise des faits divers pour marquer les esprits. Et servir l’initiative dite du mouton noir, soumise au peuple le 28 novembre.

22.07.2010

L’Union démocratique du centre lance la mode du fait divers comme revendication politique. Le 28 novembre, le peuple se prononcera sur l’expulsion des criminels étrangers. Pour convaincre, le parti a repris l’exemple du drame de Villeneuve.

Souvenez-vous. Dimanche 27 juin 2010, quatre adolescents agressent sauvagement un père de famille. Leur violence choque. Le sexagénaire est frappé à la tête à l’aide d’une trottinette et souffre de lésions graves. Les agresseurs sont âgés de 16 à 17 ans. Parmi eux, un Suisse, un Serbe et deux Macédoniens. Le parti décide alors de créer des affiches racontant l’agression et les utilise pour sa campagne.

Pour le Valaisan Oskar Freysinger, la pub vise à envoyer un signal fort: «C’est exactement le cas de figure auquel on est confronté de plus en plus souvent. On a eu un contact avec la femme de l’agressé, ce qu’elle nous a raconté est absolument effroyable. Il a failli y rester.» Le parti agrarien ne s’attarde pas sur le fait qu’un Suisse figure parmi les coupables. Contrairement à lui, les autres agresseurs pourraient être renvoyés, en supplément de la peine. N’est-ce pas une inégalité de traitement? Claude-Alain Voiblet, coordinateur romand de l’UDC Suisse, glisse sur la question: «Tout le monde est logé à la même enseigne. Un Suisse qui commet une effraction dans un autre pays sera jugé par sa loi. C’est la même chose en Suisse.»

Quid du fait que les agresseurs soient mineurs? Faut-il les renvoyer seuls dans leur pays? Oskar Freysinger considère que l’éducation appartient aux parents. «La famille est autant responsable que les enfants. C’est à elle de gérer ça.»

«Faire bouger les choses»
L’affaire de Villeneuve n’est pas le seul fait divers repris par l’UDC. La rixe mortelle entre des Capverdiens et des Balkaniques à Martigny a aussi été utilisée. De l’autre côté de la Sarine, cinq incidents ont été sélectionnés.

Pour les agrariens, il n’y a pas l’ombre d’un doute quant au succès de la votation. Oskar Freysinger considère le contre-projet «mou du bide» et ne proposant «qu’un statu quo». La Vaudoise Isabelle Moret (PLR) rétorque: «L’exemple de Villeneuve est juste. L’initiative proposée par l’UDC soulève un vrai problème, mais elle est incomplète. Le contre-projet établit clairement à partir de quelle peine l’expulsion est requise et met l’accent sur l’intégration. Elle respecte plus le droit international.»

Nicole, la compagne de l’agressé, n’a pas été concertée. Mais la reprise de son histoire ne la gêne pas. «C’est très bien. Plus on en parle, plus ça fera avancer le schmilblick. Il faut faire bouger les choses.»


Source: http://tinyurl.com/2wsjdg4

Un commentaire:

La neutralité n’existe que pour ceux qui se croient hors d’atteinte…

22 juillet 2010

(acidetonique)

Avis aux collabos:

On vous jugera sur ce que vous avez fait et ceux qui  dirons  »nous n’avons rien fait » et bien ceux là, on les jugera sur ce qu’ils auraient dû faire et qu’ils n’ont pas fait. You understand?

«Hortefeux ferait mieux de balayer devant sa porte»…

C’est ce que dit le PS… Interview de Jean-Jacques Urvoas. Pas inintéressant…

FDF

22 Juillet 2010

Secrétaire national du Parti Socialiste chargé de la sécurité, Jean-Jacques Urvoas revient sur les événements survenus à Grenoble et Saint-Aignan. Il dénonce la stigmatisation des maires par le Ministre de l’Intérieur et son impuissance à régler les problèmes. Jean-Jacques Urvoas constate que la force ne fait plus peur et appelle le PS à assumer la complexité de la réponse.

Le PS : «Hortefeux ferait mieux de balayer devant sa porte»
Suite aux violents événements survenus à Grenoble et Saint-Aignan, Nicolas Sarkozy s’est dit décidé à mener une véritable «guerre à la criminalité». Le couplet est connu, il a dénoncé «des événements d’une extrême gravité marquant une escalade de la violence, en particulier envers les forces de l’ordre». D’ores et déjà un policier a été  nommé à la tête de la préfecture de l’Isère. Ce matin, sur Europe 1, Brice Hortefeux pointait les carences des municipalités, majoritairement de gauche, en matière de lutte contre l’insécurité. Secrétaire National du PS, chargé de la sécurité, Jean-Jacques Urvoas ne s’aligne pas sur le discours de ses collègues qui en appellent à un Grenelle de la Sécurité. Constatant une escalade dans les violences qui touchent les forces de l’ordre, le député du Finistère développe la doctrine socialiste en matière de sécurité: la fin d’une politique du chiffre, une police pérenne des territoires et assumer la complexité de la réponse en la matière.

Marianne2.fr: Interrogé sur Europe 1, Brice Hortefeux a reproché aux maires majoritairement socialistes de ne pas jouer leur rôle en matière de lutte contre la délinquance, pointant le manque de polices municipales, de vidéo-protection, de mesures de rétorsions à l’égard des familles, voire une politique de rénovation des quartiers défaillante ?

Jean-Jacques Urvoas: Brice Hortefeux ferait mieux de balayer devant sa porte. Il a supprimé 5.800 postes de policiers depuis 2008. Il tente de masquer un échec dont il est le seul responsable : la dégradation de la sécurité en France. Qu’il fasse son métier plutôt que de se défausser sur les autres. Que je sache, Hortefeux n’a pas été maire, la sécurité du territoire ne repose pas sur les maires. Il dit que les collectivités (NDLR : majoritairement dirigées par la gauche) ont pris du retard sur la vidéo-protection. Nous ne parvenons pas à avoir aujourd’hui les chiffres du Ministère en matière d’installation de vidéo-surveillance… Sur le fond, il ne faut pas idéaliser non plus la vidéo-surveillance. C’est un moyen qui ne pallie en rien le manque de moyens humains.
Par ailleurs quand Hortefeux nous explique que la seule solution, c’est la répression. Le constat, c’est qu’aujourd’hui on tire sur les forces de l’ordre. En pointant la responsabilité sur les maires et les collectivités locales, il ne fait que tenter de masquer son propre échec. Face à une situation qui lui échappe de plus en plus, il se réfugie derrière une rhétorique musclée et volontariste qui en réalité reconnaît son impuissance et organise le renoncement de la République. En fait, Brice Hortefeux ne cherche même plus à maintenir l’ordre, il tente juste de contenir les désordres.

Quel regard portez-vous sur les événements survenus à Grenoble et Saint-Aignan. Tirs à balles réelles sur les forces de l’ordre, émeutes, phénomènes de vengeance.  Un cap a-t-il été franchi ? Il y a là comme une impression de « territoires perdus de la République » où le policier est perçu comme un ennemi, un intrus dans la cité ?

Ce n’est pas un phénomène nouveau. Il y a déjà eu des cas similaires d’émeutes ou d’affrontements violents avec des policiers. Ce n’est pas un phénomène national non plus. Aujourd’hui 20% des départements concentrent 80% des phénomènes de délinquance. Les deux faits générateurs n’ont rien de comparable mais tous deux traduisent une escalade dans les violences visant les forces de police et de gendarmerie. Aujourd’hui on tire sur les forces de l’ordre à visage découvert. La force ne fait plus peur. Résultat, on envoie le RAID et plusieurs compagnies de CRS le premier jour. Envoyer le RAID le premier jour, cela signale une forme d’impasse, une impuissance à régler les problèmes. Le gouvernement est aujourd’hui totalement dépassé par les évènements.

Les socialistes donnent l’impression d’en revenir toujours aux mêmes solutions, police de proximité et Grenelle de la sécurité. Pour Hortefeux, il n’y a pas besoin de colloques, de « grenelliser ». Quelles solutions alternatives propose le Parti Socialiste ?

Effectivement. Il est plus urgent d’agir que de parler. Il y a plusieurs directions prioritaires
Aujourd’hui les policiers font du chiffre, il y a une dégradation très nette des conditions de travail. Lorsqu’il était au Ministère de l’Intérieur, Sarkozy avait créé des postes, depuis il en a détruit. Il faut arrêter avec ça. En 1947, le ministre de l’Intérieur Jules Moch disait « il faut montrer sa force pour ne pas avoir à s’en servir ».
Il faut évidemment territorialiser la police. Je ne suis pas un fétichiste des mots. On pourra appeler cela police de proximité, police de quartiers. Mais on ne peut plus avoir des policiers qui passent trois jours dans un coin. Il faut une police pérenne des territoires. Il faut également du temps, il n’y a pas que les préfets qui sautent, les policiers aussi.
Il faut arrêter ça et assumer la complexité de la réponse, il faut une justice efficace. Si la sanction n’est pas rendue dans un délai raisonnable, elle n’aura aucun effet d’exemplarité. L’éducation est évidemment un élément prioritaire. Il faut aussi s’attaquer aux problèmes urbanistiques, sociaux, et mettre en place une véritable politique de prévention.


Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité !

Reçu par mail:

A lire jusqu’au bout…

Après l’épilogue glorieux de l’équipe de Francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient.

Et, toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias.

Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n’était que fiction.

Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire.

Il y a bien eu des clans, des caïds comme a dit Bachelot ont voulu régenter le groupe, le terme utilisé n’est pas anodin, nous allons voir ça plus loin.

Bref, rapidement un groupe composé d’Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery a voulu imposer sa loi, comme par hasard il s’agit des convertis à l’islam ou des musulmans d’origine.

Ce sont eux qui ont fait éliminer de la liste des 23 les Maghrébins Ben Arfa, Benzema et Nasri car, comme déjà explicité dans nos précédents articles dans cette équipe,  les mœurs des cités ont été reproduites,  les Noirs détestant les Arabes ont écarté ces derniers.

Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenench ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème.

Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l’intimidation, la menace, voulu imposer sa loi, on ne vas en faire le détail ici.

Les problèmes rencontrés par Gourcuff avec Ribery sont réels par exemple, l’abruti Ribery étant utilisé comme homme de main.

Tout ceci sera désormais mis sur le compte du manque d’éducation, de l’argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être du traumatisme de la colonisation.

Ce sera la version officielle.

Or, nous savons et tout le milieu du football (des techniciens aux journalistes) et politique le sait, il s’est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant.

Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l’exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les « infidèles », les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière. Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe.

L’éviction d’Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion. Ainsi est arrivé l’épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés (Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan).

Nous l’avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée le samedi soir, l’avocat de l’un des joueurs (Evra) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous menace d’un forfait de l’équipe qui aurait entrainé une suspension de toutes compétitions internationales de l’équipe pendant 2 ans.

Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée… Il n’est pas bon que le populo découvre l’ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l’Etat qui sont touchés mais des institutions emblèmatiques.

Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par Sarko, fait unique dans l’histoire du sport français.

Soyez sans illusions l’heure va venir de la langue de bois, de l’opération réhabilitation des meneurs, c’est qu’il y a des gros intérêts en jeu.

Excés de zèle: deux femmes voilées interdites de piscine.

Une « chance pour la France », aussi...

Pourquoi excès de zèle? Très simple: nous, on nous oblige à porter un maillot de bain (pas de short) et un bonnet (de bain aussi) dans les piscines municipales. Question d’hygiène, quoi de plus normal… Là, deux « voilées » donc entièrement vêtues se présentent en ce lieu de détente et voulaient de baigner déguisées de la sorte… Entre le bonnet de bain et le voile, il y a une énorme différence. Question d’hygiène, aussi… On ne sait pas depuis quand les déguisements ont été lavés la dernière fois.  Sérieuusement: de la provocation pure et dure… Lamentable que l’on tolère ça.

FDF

22/07/2010

Deux femmes voilées et entièrement vêtues ont été interdites de baignade dans une piscine d’un centre de vacances de l’Aude en raison de leur tenue, provoquant la colère d’un des maris qui a menacé un maître-nageur avec ses boules de pétanque, a indiqué aujourd’hui la préfecture.

« Ce n’est pas la tenue islamique qui posait problème », a souligné Anne-Marie Charvet, préfet de l’Aude. « C’est une mesure d’hygiène en vigueur dans toutes les piscines de France: il est interdit de porter autre chose qu’un maillot de bain, les shorts ne sont pas admis non plus ».

Pas de poursuite.

Mardi vers midi, deux mères de famille portant pantalon, tee-shirt et voile sur la tête ont été priées de quitter le bassin par le maître nageur du village de vacances, situé dans la station balnéaire de Port-Leucate. Leurs maris se sont approchés de lui et se sont montrés menaçants, l’un agitant des boules de pétanques. Le directeur du centre de vacances Rives des Corbières a appelé les gendarmes qui sont parvenus à calmer les esprits.

Les deux pères de famille reprochaient aux surveillants de baignade de ne pas laisser les deux femmes surveiller leurs enfants qui s’amusaient dans la piscine. Lundi déjà, le personnel de la piscine avait expliqué aux deux familles le règlement d’accès à la piscine, notamment qu’aucun vêtement ne devait tremper dans l’eau, pour ne pas altérer sa propreté.

Une plainte a été déposée contre l’homme qui a menacé le maître-nageur, mais la situation s’est apaisée et les deux couples de touristes séjournent toujours au centre de vacances, selon le directeur de l’établissement. Les deux hommes n’ont pas été poursuivis après avoir été entendus par les gendarmes. Le directeur du centre de vacances a souligné qu’il n’y avait « aucune discrimination » et que des femmes voilées pouvaient très bien passer leurs vacances dans l’établissement.

Source: http://tinyurl.com/24s5b5r

De l’évolution dans les religions…

22 juillet 2010

(sitavirus)

Extrait:

« dans l’islam le donné de foi est un Livre incréé descendu du ciel, le prophète n’en étant que le récepteur passif (c’est pourquoi la tradition le présente comme analphabète), le champ de l’interprétation se trouve limitée aux silences du texte sacré. Ces silences vont être progressivement comblés par les paroles (hadith) attribuées au prophète et à ses compagnons. L’ensemble « Coran plus hadith » fondera la tradition (sunna) et le droit (fiqh) d’où découlera la loi musulmane (charia). Ce travail d’interprétation sera terminé au 10ème siècle où le calife al Hakem déclarera fermées les portes de l’ijtihad (c’est-à-dire de l’interprétation).

A partir de cet instant, le monde islamique s’endort dans une culture de répétition, légitimée de surcroît par un sentiment de supériorité. Il ne sera tiré de cette léthargie que par le choc de la modernité occidentale au 19ème siècle. Face à ce choc, la nécessité au plan religieux d’une ré-affirmation identitaire va susciter, comme il était prévisible, un retour aux sources. Or, les marges de jeu pour ré-interpréter le texte sacré étant très faibles, ce retour aux sources a de grandes chances de prendre la forme d’une application littérale de la tradition dans les modalités qui étaient les siennes au temps du prophète. Nous avons là l’inspiration du discours islamiste et aussi sa force de séduction auprès de beaucoup de musulmans sincères.

Naturellement, on peut rêver à une autre réponse, celle d’une « ré-ouverture de l’ijtihad » où l’on soumettrait le donné de foi au feu roulant d’une interprétation moderne. On a vu l’extrême difficulté d’un tel programme, compte tenu du statut donné au texte sacré. Certains intellectuels musulmans vivant en Occident s’y essayent néanmoins, non sans grands soupçons de la part des islamistes mais également des institutions officielles de l’islam. L’un d’entre eux, le professeur Mohammed Arkoun, sans perdre pour autant espoir en est venu au constat désenchanté suivant [Arkoun, 1995] : »Pour l’instant, c’est à dire dans l’islam actuel, il n’est pratiquement pas possible d’ouvrir un débat de critique historique, ni même un débat herméneutique sur le Coran lui-même…Le recours à la lecture historienne critique ou l’interrogation anthropologique sont impensables…Ainsi, l’ouverture du vaste chantier de la formation historique et de l’authenticité des corpus officiels….et à fortiori du Coran, demeure un tabou absolu. »

page 7 Source  / http://afscet.asso.fr/resSystemica/Crete02/Donnadiu%20Rel..pdf

Page suivante »