Francaisdefrance's Blog

16/07/2010

Hortefeux ne donnera aucun chiffre de voitures brûlées; c’est « une tradition malsaine »…

« Tradition malsaine »… Il faudrait peut-être déjà en priorité informer celles et ceux dont les voitures ont été volontairement brûlées, non? Toute une vie et des sacrifices pour voir son bien tout neuf partir en fumée et que les assurances ne couvrent plus car ce sont des faits de délinquance (pardon, d’  « incivilités »). Une nouvelle tradition va bientôt entrer en vigueur: la loi du Talion (http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_Talion)… S’il faut en arriver là… Il va y avoir de la « Merc » et de la « BM » qui vont chauffer… J’en vois déjà qui remplissent des bouteilles. En outre, je crains que certaines « traditions » en vigueur dans les années soixante en France ne rejaillissent, mais adaptées à notre nouvelle situation d’un pays livré à la racaille… Vous voyez de quoi je veux parler?

FDF


14/07/2010

Le ministre de l’Intérieur ne veut plus commenter cette « tradition malsaine ».

AFP PHOTO RICHARD BOUHET

« Aucun chiffre de voitures brûlées ne sera communiqué pour la nuit du 13 au 14 juillet afin de mettre fin à cette tradition malsaine. »

Hortefeux ne donnera aucun chiffre de voitures brûlées

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, refuse de communiquer sur le nombre de voitures brûlées, manifestation désormais traditionnelle des nuits de violences urbaines. « Aucun chiffre de voitures brûlées ne sera communiqué pour la nuit du 13 au 14 juillet afin de mettre fin à cette tradition malsaine consistant à valoriser, chaque année à la même époque, des actes criminels », a-t-il dit.

La police a arrêté 392 personnes dans la nuit du 13 au 14 juillet, nuit de la fête nationale traditionnellement propice aux débordements, soit 152 de plus que l’an dernier, annonce le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux. Quelques 306 d’entre elles ont été déférées à la justice, contre 190 en 2009, ajoute-t-il dans un communiqué. Le ministre assure toutefois « qu’aucun incident majeur n’a été signalé ».

Il précise que des consignes ont été données aux préfectures afin qu’elles ne communiquent pas non plus sur le nombre de véhicules incendiés dans leur département. « Désormais, seul un bilan annuel sera rendu public », dit Brice Hortefeux.

Une nuit semblable d’incidents violents lors du réveillon du dernier Nouvel an avait donné lieu à une bataille de chiffres entre autorités et médias, les seconds suspectant, grâce à des enquêtes préfectures par préfectures, que les totaux nationaux parlant de 1137 véhicules incendiés et de 549 personnes interpellées étaient minorés.

Ces nuits d’incidents lors des événements commémoratifs, notamment en banlieue, sont depuis plusieurs années d’ampleur nationale.

Source: http://tinyurl.com/344q67g

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :