Francaisdefrance's Blog

11/07/2010

LA JUSTICE MONDIALE COMPORTE UNE FAILLE QUI CONDAMNE DES MILLIONS DE PERSONNES À SUBIR DES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS !

Sorti des archives… Rapport annuel 2010. La Justice mondiale comporte une faille…

FDF


Paris


Bien que 2009 ait été une année importante pour la justice internationale, il existe dans la justice au niveau mondial une faille qui ne fait que s’aggraver sous l’effet de la politique de puissance menée par les États, a déclaré Amnesty International ce jeudi 27 mai 2010 dans son bilan annuel de la situation des droits humains dans le monde.


À l’occasion du lancement de son Rapport 2010 – La situation des droits humains dans le monde, qui traite des atteintes aux droits humains commises dans 159 pays, l’organisation a indiqué que des gouvernements puissants bloquaient les avancées en matière de justice internationale en se plaçant au-dessus du droit relatif aux droits humains, en protégeant leurs alliés contre la critique et en n’agissant que lorsqu’ils en tirent un intérêt politique.


« La faille de la justice mondiale permet à la répression et à l’injustice de prospérer, condamnant des millions de personnes à voir leurs droits fondamentaux bafoués, à subir l’oppression ou à vivre dans la pauvreté, a déclaré le secrétaire général d’Amnesty International par intérim, Claudio Cordone.


« Les États doivent veiller à ce que personne ne se place au-dessus des lois et à ce que tout le monde ait accès à la justice, pour toutes les violations des droits humains. Aussi longtemps que les gouvernements subordonneront la justice à leurs intérêts politiques, la plus grande partie de l’humanité ne pourra vivre libérée de la terreur et de la misère. »


Amnesty International a demandé aux gouvernements de rendre compte de leurs propres actions, d’adhérer pleinement à la Cour pénale internationale (CPI) et de faire en sorte que les crimes de droit international puissent donner lieu à des poursuites dans le monde entier. Les États qui prétendent à un rôle déterminant au plan mondial, en particulier les pays du G20, ont une responsabilité spécifique et doivent donner l’exemple, a souligné l’organisation.

Amnesty International a demandé aux gouvernements de rendre compte de leurs propres actions, d’adhérer pleinement à la Cour pénale internationale (CPI) et de faire en sorte que les crimes de droit international puissent donner lieu à des poursuites dans le monde entier. Les États qui prétendent à un rôle déterminant au plan mondial, en particulier les pays du G20, ont une responsabilité spécifique et doivent donner l’exemple, a souligné l’organisation.


La délivrance par la Cour pénale internationale d’un mandat d’arrêt contre le président soudanais Omar el Béchir, pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, a marqué l’année 2009 d’une pierre blanche et montré que même les chefs d’État en exercice n’étaient pas au-dessus des lois. Mais la résistance de l’Union africaine à toute coopération, en dépit du cauchemar que vivent des centaines de milliers de personnes frappées par la violence au Darfour, illustre de manière brutale le refus de certains gouvernements de faire passer la justice avant la politique.


La paralysie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur la question du Sri Lanka, alors que des atteintes graves aux droits humains, constituant peut-être des crimes de guerre, étaient commises à la fois par l’armée régulière et par les Tigres libérateurs de l’Eelam tamoul (LTTE), est venue elle aussi témoigner de l’incapacité de la communauté internationale à agir lorsque cela était nécessaire. Et pendant ce temps, ni Israël ni le Hamas n’ont encore donné suite aux conclusions du rapport Goldstone (Conseil des droits de l’homme) demandant que les auteurs des atteintes aux droits humains commises lors du conflit à Gaza soient amenés à rendre compte de leurs actes.


La faille de la justice a rendu possible dans le monde entier une funeste répression. Amnesty International a recensé des cas de torture ou d’autres mauvais traitements dans 111 pays, des procès inéquitables dans 55 pays, des restrictions à la liberté d’expression dans 96 pays et la présence de prisonniers d’opinion dans 48 pays ; de telles violations se produisent peut-être dans un plus grand nombre d’États encore.


Dans de nombreux pays, des organisations et des militants qui s’occupent de la défense des droits humains ont été pris pour cibles ; leurs activités ont été entravées par les pouvoirs publics, qui manquaient également à leur devoir de protection.


Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les autorités de l’Arabie saoudite, de la Syrie et de la Tunisie n’acceptaient pas la critique, et la répression s’est accrue en Iran. En Asie, le gouvernement chinois a accru les pressions sur ceux qui remettaient en cause son autorité, arrêtant et persécutant les défenseurs des droits humains ; en Corée du Nord et au Myanmar, des milliers de personnes ont fui une répression sévère et une situation économique désastreuse.


Dans certains pays d’Europe et d’Asie centrale, l’espace accordé aux voix indépendantes et à la société civile s’est resserré ; la liberté d’expression a été injustement restreinte en Russie, en Turquie, au Turkménistan, en Azerbaïdjan, au Bélarus et en Ouzbékistan. Des centaines d’homicides illégaux commis par les forces de sécurité ont été recensés dans les Amériques, en particulier au Brésil, à la Jamaïque, en Colombie et au Mexique ; aux États-Unis, l’impunité pour les violations perpétrées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme persistait. Certains États africains, par exemple la Guinée et Madagascar, ont répondu à la dissidence en usant d’une force excessive et en commettant des homicides illégaux, tandis que l’Éthiopie et l’Ouganda, entre autres, réprimaient la critique.


Les conflits ont été marqués par un mépris cynique pour la vie des civils. En République démocratique du Congo, au Sri Lanka et au Yémen, les groupes armés et les forces régulières ont violé le droit international. Les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens ont blessé et tué illégalement des civils dans le cadre du conflit qui s’est déroulé dans le sud d’Israël et à Gaza. Des milliers de civils ont été touchés par l’intensification des violences commises par les talibans en Afghanistan et au Pakistan, et ce sont les populations civiles aussi qui payaient le plus lourd tribut aux conflits en cours en Irak et en Somalie. Dans la plupart des crises de la planète, des femmes, des jeunes filles et des fillettes ont subi des viols et d’autres violences commises par des membres des forces gouvernementales et des groupes armés.


D’autres phénomènes ont marqué l’année 2009.
 Des expulsions forcées et collectives ont été menées en Afrique, par exemple en Angola, au Ghana, au Kenya et au Nigeria, et les personnes chassées de chez elles se sont bien souvent enfoncées plus profondément encore dans la misère.
 Davantage de cas de violences domestiques contre les femmes, de viols, de sévices sexuels, de meurtres et de mutilations après un viol ont été signalés au Mexique, au Guatemala, au Salvador, au Honduras et à la Jamaïque.
 Dans les pays de la région Asie-Pacifique, notamment en Corée du Sud, au Japon et en Malaisie, des millions de migrants ont été victimes d’exploitation, de violences et d’abus.
 Une forte augmentation du racisme, de la xénophobie et de l’intolérance a été constatée en Europe et en Asie centrale.
 Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, des attaques menées par des groupes armés – dont certains étaient apparemment liés à Al Qaïda – dans des pays comme l’Irak et le Yémen ont accru l’insécurité.
Au plan mondial, alors que les crises alimentaire, énergétique et financière ont eu pour effet de faire basculer dans la misère des millions d’hommes, de femmes et d’enfants, les événements ont montré le besoin urgent de faire cesser les atteintes aux droits humains qui plongent les personnes dans la pauvreté.


« Les gouvernements doivent être amenés à rendre des comptes pour les violations des droits humains qui génèrent et aggravent la pauvreté, a déclaré Claudio Cordone. La réunion d’examen des Objectifs du millénaire pour le développement qui doit se dérouler à New York (États-Unis) en septembre prochain offre aux chefs d’État l’occasion de passer des promesses aux engagements juridiquement contraignants ».


Les femmes, en particulier les femmes pauvres, ont été les plus durement touchées par l’incapacité des gouvernements à faire de ces Objectifs une réalité. On estime que 350 000 sont mortes à travers le monde de complications liées à la grossesse, la mortalité maternelle étant souvent le résultat direct de la discrimination liée au genre, de violations des droits sexuels et reproductifs et de la privation de l’accès aux soins.

Les femmes, en particulier les femmes pauvres, ont été les plus durement touchées par l’incapacité des gouvernements à faire de ces Objectifs une réalité. On estime que 350 000 sont mortes à travers le monde de complications liées à la grossesse, la mortalité maternelle étant souvent le résultat direct de la discrimination liée au genre, de violations des droits sexuels et reproductifs et de la privation de l’accès aux soins.


« Pour progresser dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement, a poursuivi Claudio Cordone, les gouvernements doivent promouvoir l’égalité entre hommes et femmes et prendre des mesures pour faire cesser la discrimination à l’égard des femmes. »


Amnesty International a par ailleurs appelé les États du G20 qui n’ont pas encore adhéré au Statut de Rome de la Cour pénale internationale – les États-Unis, la Chine, la Russie, la Turquie, l’Inde, l’Indonésie et l’Arabie saoudite – à le faire. La Conférence de révision du Statut de Rome qui s’ouvre à Kampala le 31 mai est l’occasion pour les États de montrer leurs engagements envers la Cour.


Malgré les manquements graves constatés l’an dernier, les signes de progrès en matière de justice ont été nombreux. En Amérique latine, des enquêtes ont été relancées sur des crimes dont les auteurs étaient protégés par des lois d’amnistie, et des jugements historiques ont été rendus contre d’anciens dirigeants. L’ex-président du Pérou, Alberto Fujimori, a ainsi été condamné pour crimes contre l’humanité, tandis que le dernier président militaire de l’Argentine, Reynaldo Bignone, était déclaré coupable d’enlèvement et de torture. À l’exception du procès de l’ancien président du Liberia, Charles Taylor, toutes les procédures entamées devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone ont été menées à leur terme.


« Nous avons besoin d’une justice mondiale : tel est l’un des messages forts qui se dégagent de l’année écoulée, a affirmé Claudio Cordone. La justice donne équité et vérité à celles et ceux qui sont victimes de violations, elle prévient les atteintes aux droits humains et construit, à terme, un monde plus sûr et plus stable. »

NOTES AUX RÉDACTEURS
1. Le Rapport 2010 d’Amnesty International – La situation des droits humains dans le monde couvre la période janvier–décembre 2009 – Disponible dès le jeudi 27 mai 2010


Contacts presse Amnesty International France :
Aurélie Chatelard / Laure Delattre / Marilyne Griffon / Alizée Genilloud 01 53 38 65 77- 41- 66 23 – 65 75 – 65 77 / 06 76 94 37 05 – spresse@amnesty.fr

La guerre c’est contraire à l’islam ? Voilà qui est nouveau en effet…

J’ai reçu cet excellent commentaire:
FDF

« La guerre c’est contraire à l’islam » ? Voilà qui est nouveau en effet…

Il n’a manifestement pas lu le coran !
On ne peut que lui conseiller d’ouvrir la version internet du coran en français sur http://oumma.com/coran puis de rechercher le mot « combat » grâce à la petite fonction de recherche de mot disponible en haut de la page. C’est bien pratique et voici, entre autre, quelques exemples de ce que l’on trouve dans le coran :
Sourate 4, verset 74] :
Qu’ils [les musulmans] combattent donc dans le sentier de Dieu, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier de Dieu, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientòt une énorme récompense.

Merci à …… Il se reconnaitra…
FDF

Le guide suprême invite le monde de l’islam à l’unité face aux ennemis !

On nomme ça une déclaration de guerre… Et s’il faut se battre, on se battra, au nom de l’Occident; comme d’autres l’ont fait avant nous. Résistance!

FDF

11/07/2010

Pour le guide suprême de la révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, « l’éveil islamique a changé la situation des nations» soulignant samedi que viser une unité basée sur l’Islam est la clé de la prospérité des musulmans.
Les nations musulmanes doivent avancer en privilégiant la voix du monothéisme qui constitue une chance de promesse divine.

«Aujourd’hui la prospérité des musulmans réside dans une unité basée sur l’islam », a souligné le guide suprême dans un discours prononcé le samedi 10 juillet, jour marquant l’anniversaire de Mabaath, l’avènement de la mission prophétique du grand prophète de l’Islam, le très vénéré Mohammad.

«Partout où l’Islam se réveille, les ennemis de l’humanité se sentent de plus en plus en danger et montrent plus d’hostilité. Aujourd’hui, la République Islamique d’Iran a clairement compris le sens des haines, parce qu’elle est le héraut des nations qui s’éveillent » a déclaré le guide suprême, avant d’inviter les nations et les gouvernements à l’unité et la dignité.

Le guide suprême de la Révolution islamique, l’ayatollah Khamenei, a reçu en audience les responsables de l’Ordre islamique, les ambassadeurs des pays musulmans, à Téhéran, et un certain nombre de fidèles issues des différentes couches de la société.

Le guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la mission prophétique et la religion de l’Islam sont porteuses d’un message d’équité, de paix, de sécurité et de sérénité adressé aux hommes.

Cette voie du monothéisme aboutit, selon les promesses véridiques divines, au bonheur, dans ce monde d’ici-bas, et au salut, dans l’Au-delà, pour ceux qui s’y sont engagés.

« Ceux qui sont présentés par l’Islam, en tant que dissidents de cette voie du salut, sont ces gens et ces mouvements mêmes qui sont contre le véritable salut de l’Humanité. », a souligné le guide suprême de la Révolution islamique, qui en se référant aux versets coraniques et à la tradition prophétique, appelant les Musulmans à résister, face aux ennemis du salut de l’Humanité.

« L’Islam a toujours appelé les Hommes, à travers des arguments clairs et rationnels, à une existence heureuse, à la lumière de la paix, de l’équité et de la sécurité. Or, la sainte religion appelle à résister, fermement, à ceux qui sont contre cette voie. »

L’ayatollah Khamenei a, ensuite, tenu à préciser que, tout au long de l’Histoire, les ennemis de la voie lumineuse du salut de l’Humanité ont déclenché des guerres, non pas, pour garantir l’équité et la paix, mais, au contraire, pour conforter leurs pouvoirs et propager l’iniquité et l’insécurité.

Aujourd’hui encore les puissances hégémoniques et arrogantes usent de la technologie et des armements de pointe, dont l’arme atomique, pour poursuivre la même voie de la gentillesse, drapée sous des apparences modernes.

Pour l’ayatollah Khamenei, les armements militaires des puissances de l’Arrogance et leurs coûts astronomiques représentent un des aspects déplorables et affligeants du monde contemporain.

« Guerre, insécurité et iniquité régneront sur le monde, tant que les superpuissances seront les protagonistes des questions mondiales », a-t-il ajouté.

C’est pour cette même raison qu’aujourd’hui, l’animosité, à l’encontre de la République Islamique d’Iran, s’amplifie », a constaté le guide suprême de la Révolution islamique, avant de réitérer : « la République Islamique d’Iran est le porte-étendard de l’éveil, de l’unité et de la grandeur des nations musulmanes. »

« Cela fait désormais 31 ans que les puissances de l’Arrogance travaillent contre l’Ordre islamique, et il y a 31 ans qu’en dépit de toutes les hostilités, la République Islamique d’Iran conforte, grâce à la miséricorde divine, ses assises et se renforce davantage. », a affirmé le guide suprême de la Révolution islamique

Le guide suprême de la Révolution islamique a, ensuite, constaté que, durant les 45 années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale jusque dans les années 1990, le monde n’a vécu que trois semaines, sans guerre, ni conflit.

« Ces guerres sont enclenchées, par ceux-là mêmes qui occupent le premier rang, dans la prolifération des armes et qui ne cherchent qu’à empocher des bénéfices tirés de la vente des armements militaires » a affirmé le guide suprême qualifiant la prétention des Etats-Unis de faire la guerre, pour instaurer la sécurité et l’équité, d’énorme mensonge.

Au début de cette audience, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a présenté également ses félicitations, à l’occasion de la fête de Mabaath, qualifiant l’objectif véridique de la mission prophétique du très vénéré Mohammad d’appel à la religion sainte, conformément à la nature innée de l’homme et à son salut.

Le guide suprême a déclaré la paix et la sécurité constituent les autres exigences importantes et essentielles de l’humanité aujourd’hui.

http://www2.irna.ir/fr/news/view/line-97/1007102966235001.htm

Diam’s prône un islam radical, selon le Front National… Et si c’était vrai?

Photo publiée dans Paris Match… La « chanteuse » Diam’s convertie à l’islam…

Et c’est vrai. Il n’y a qu’à lire les paroles de ses « chansons »… Et ça fait plaisir; je ne suis pas seul à le dénoncer…

FDF


« Pour le lancement de son festival, le paisible village de Solliés-Pont ne s’attendait sans doute pas à une telle ouverture en fanfare. Programmé le premier soir – le 15 juillet –, le concert de Diam’s met le feu aux poudres. « La venue de cette personnalité néfaste va engendrer désordre civil et insécurité. » selon le FN …


Le Front national du Var ne veut pas de Diam’s. Le message est clair : à l’affiche du festival du Château, « la vulgaire rappeuse dénommée Diam’s », selon les mots de Frédéric Boccaletti, ne doit pas chanter dans le Var. Le secrétaire départemental du FN, également secrétaire régional Paca et conseiller régional, lui reproche « son message de haine envers la France et les Français, ses braillements dans un français approximatif » sans parler de « sa récente conversion au voile islamique ».

Au cours d’une conférence de presse hier soir à Toulon, Frédéric Boccaletti, aux côtés de Régis Chevrot, chargé de mission auprès de la fédération du Var, et du contre-amiral Jean-Yves Waquet, responsable toulonnais, a annoncé qu’il avait écrit au préfet pour demander la déprogrammation du concert. « Si les préfets ont les moyens d’interdire les apéritifs saucisson-pinard, ils devraient aussi voir ceux de s’opposer au racisme anti-français ! »

Le Front national de la jeunesse du Var a également écrit au maire de Solliès-Pont et à son conseil municipal pour leur rappeler au passage que « l’électorat Front national a été l’élément décisif de la réussite de la liste conduite par le maire (divers droite), le Dr Garron. »

« Soutien à un islam radical »

Accusant Diam’s « de prôner par ses soutiens et son attitude un islam radical », le FNJ annonce une large opération auprès des habitants de la petite commune afin de les « sensibiliser ». Pas de quoi toutefois faire renoncer les organisateurs ou la chanteuse : « Diam’s ne se laissera pas intimider », assènent-ils. Même son de cloche chez le maire : « Pas question d’annuler le concert. Je ne vois pas ce que la politique vient faire dans cette manifestation culturelle. » Saisi il y a 48 heures par le Front national, le préfet du Var n’a pas réagi.

Un précédent : l’affaire NTM…

En juin 1996, Jean-Charles Marchiani, préfet du Var, avait demandé et obtenu l’annulation d’un concert du groupe de rap NTM à Châteauvallon. Il avait alors déclaré : « En tant que représentant de l’État, en tant que chrétien et en tant qu’homme, je ne peux pas laisser passer une telle atteinte à la dignité de la femme et de la mère de famille. » Cette interdiction, largement approuvée par le maire de Toulon de l’époque, Jean-Marie Le Chevallier (FN), survenait dans un climat de grande tension. »

Source: http://tinyurl.com/34x6jgz

Quebec: une fausse « bonne nouvelle »…

Mosquées: Au Québec, on réfléchit… En France, on ne fait qu’applaudir les « poses de la première pierre »…
FDF

11 Juillet 2010

« Beaucoup de gens m’ont écrit pour me dire qu’ils étaient heureux d’apprendre qu’aucune mosquée ne sera finalement construite sur le site du couvent des Sœurs grises.

« Je suis content de voir que le gouvernement du Québec a mis ses culottes et a acheté le bâtiment que convoitait la communauté musulmane », m’a écrit un lecteur.

À cette nouvelle, je réponds deux choses.

1) Le problème n’est pas que des musulmans construisent une mosquée, ils en ont parfaitement le droit, on ne vit quand même pas sous une dictature !

Le problème est que cette grande mosquée aurait été dirigée par des adeptes des Frères Musulmans, un groupe qui défend une vision particulièrement rigide — pour ne pas dire fasciste — de l’Islam.

C’est ça qui m’inquiète.

2) Le fait que cette mosquée aurait été construite sur le site d’un ancien couvent catholique me passe dix mille pieds par-dessus la tête.

On transforme bien des églises en condos ou en discothèques, pourquoi pas en mosquées ?

LA VRAIE QUESTION

Oui, cette grande mosquée ne sera finalement pas construite sur le site des Sœurs Grises. Et alors ?

Ça ne règle absolument pas le problème. Ils vont juste la construire ailleurs. Sur le site d’un ancien Dairy Queen, à côté de la Croix du Mont Royal ou dans le Stade olympique…

Le problème n’est pas OÙ cette mosquée sera construite. C’est QUI la dirigera une fois qu’elle sera construite, et quels genres de propos on pourra y entendre… »

Source: http://tinyurl.com/35m6q4w

Censure impossible? Non, non…

Censure Impossible

coup de pied au cul d'anastasia la censure

A la poursuite du mouvement perpétuel…

Peut-être avez-vous déjà fait l’expérience suivante : au hasard de vos pérégrinations sur les sites internet des médias officiels vous tombez sur un article islamophile qui raconte un gros mensonge en oubliant délibérement et allègrement la clause 4 de la résolution 1003 du conseil de l’Europe relative à l’éthique du journalisme :

Les nouvelles doivent être diffusées en respectant le principe de véracité, après avoir fait l’objet des vérifications de rigueur, et doivent être exposées, décrites et présentées avec impartialité. Il ne faut pas confondre informations et rumeurs. Les titres et les énoncés d’informations doivent être l’expression le plus fidèle possible du contenu des faits et des données.

Vous constatez heureusement que, oh joie, il est possible de commenter l’article et que les commentaires sont modérés APRÈS publication

Vous rédigez donc un commentaire qui explique par A+B pourquoi ce qui est dit dans l’article est un gros mensonge. Votre argumentation est imparable, elle s’appuie sur des faits établis, et en plus vous donnez la source de vos informations, avec un ou plusieurs liens internet. Bref, votre argumentation est béton.

Vous postez votre commentaire, qui apparaît sur le site instantanément puisque la modération se fait seulement à posteriori.

Ils ne vont pas oser vous censurer puisque tout est béton, il n’y a pas d’insultes, pas de diffamation ni rien de tout cela.

Sauf que…

presse et police de la pensée

Sauf que vous repassez quelques heures ou quelques jours plus tard et là vous constatez que votre commentaire béton, respectant pourtant parfaitement la charte de modération, a été… censuré !

Non seulement ils s’assoient sur la clause 4 de la résolution 1003 du conseil de l’Europe relative à l’éthique du journalisme mais aussi sur la clause 6 :

Les opinions sous forme de commentaires sur des événements ou des actions ayant trait à des personnes ou des institutions ne doivent pas viser à nier ou à cacher la réalité des faits ou des données.

En fait, ils s’assoient sur la totalité des clauses de la résolution 1003 du conseil de l’Europe : ce ne sont pas des journalistes mais bien des propagandistes…

Bon, votre commentaire n’a pas été totalement vain : il est au moins resté en ligne durant quelques heures, ou quelques jours, le temps qu’un commissaire-politique le censure. Il y a donc forcément eu des internautes pour vous lire et s’apercevoir que, mince alors, le bel article officiel bien affiché sur ce beau site bien officiel, c’est… un mensonge délibéré, de la pure et parfaite PROPAGANDE.

Il n’y a peut-être eu qu’un seul internaute à ouvrir les yeux grâce à votre commentaire, mais c’est toujours mieux que pas un seul internaute du tout s’il n’y avait pas eu votre commentaire désormais censuré.

Si vous êtes un brin organisé, si vous avez déjà expérimenté la situation et donc pris les devants, hop, vous récupérez votre commentaire précautionneusement préalablement enregistré sur votre ordinateur, vous faites un joli copie-colle et, zou, vous repostez !

Et, zou, quelques heures, ou quelques jours plus tard, vous avez de nouveau été censuré.

Ce petit jeu peut durer longtemps mais vous partez perdant, notamment sur les sites des médias officiels, car il y aura toujours une armée de censeurs payés pour vous censurer, alors que vous serez seul à poster et reposter votre commentaire. Quelle que soit votre patience, vous allez flancher le premier, c’est mathématique.

La question qui se pose est donc :

Comment poster, reposter et poster encore, et poster toujours, poster encore et toujours, perpétuellement, sans jamais flancher ?

Comment ? C’est très simple : il suffit d’appliquer un principe de base des arts martiaux, à savoir celui qui préconise de retourner la force de l’adversaire contre lui.

C’est quoi, la force de l’adversaire ?

C’est qu’il est nombreux et qu’il y en a toujours un à son poste prêt à vous censurer.

C’est quoi, votre faiblesse à vous ?

C’est que vous êtes seul, et que vous ne pouvez pas être toujours à votre poste vu que vous avez une vie à mener en dehors du postage de commentaires…

Alors, comment faire ? Hé bien, il suffit de devenir nombreux et au poste vous aussi !

Oui, mais comment on fait, concrètement ?

escher mouvement perpétuel eau

C’est pas compliqué :

  1. Faire une page internet (comme la présente page que vous lisez en ce moment…)
  2. Donner le lien vers l’article de propagande
  3. Publier le commentaire qui a déjà été censuré
  4. Demander à CHAQUE internaute qui passe sur la page (c’est à dire TOI, toi l’internaute qui est en ce moment même en train de lire cette page…) de poster ce commentaire sur l’article !

Et là, on a renversé la situation.

Il y aura TOUJOURS des internautes qui vont passer sur la page, que ce soit un par jour ou un par semaine, ou même un par mois. Donc de temps à autre il y en aura un.

Si cet internaute va sur l’article indiqué et voit que le commentaire indiqué est présent, il n’a rien à faire : un précédent internaute a posté le commentaire, qui n’a pas encore été censuré.

Si au contraire l’internaute va sur l’article et voit que le commentaire est absent, il le reposte. Et c’est tout, après il peut s’en aller et oublier ce commentaire.

Quand ce commentaire reposté sera censuré, un AUTRE internaute le repostera un AUTRE jour. Entre temps, ce commentaire aura fait son effet, ce qui est la seule chose qui compte, en attendant qu’un prochain internaute le reposte encore une fois.

Et ainsi de suite.

Avec cette méthode, la censure ne peut JAMAIS gagner car vous avez renversé le rapport de force : les censeurs auront TOUJOURS un temps de retard sur les internautes repostant votre commentaire, et les internautes passant sur votre site ne se fatigueront JAMAIS puisqu’ils ne posteront votre commentaire qu’une seule fois chacun, et encore uniquement quand il y en aura besoin.

Vous pouvez proposer au repostage PLUSIEURS commentaires censurés, peu importe le nombre : plus il y en aura et moins souvent chacun sera reposté mais c’est sans importance car au bout d’un certain temps, forcément, par le simple jeu du hasard, TOUS les commentaires censurés auront été repostés.

Impossible de censurer vos commentaires préventivement de quelque manière que ce soit puisque ce sera à chaque fois un internaute différent qui postera !

La seule manière de VOUS empêcher de poster VOTRE commentaire sera d’interdire les commentaires aux internautes du monde entier ! Et dans ce cas VOUS aurez gagné car vous aurez au moins réussi à interdire la propagande par les commentaires, et à mettre en évidence la censure.

En raison de nombreux débordements, les commentaires pour cet article sont fermés.
Les Français
ont des choses à dire mais…

Cette méthode est bêtement mécanique, aveuglément simple
et absolument IM-PA-RA-BLE !

Méthode imparable

Passons maintenant à la pratique…

Au paragraphe suivant vous trouverez les liens vers des articles de propagande et les commentaires bétons correspondants qui se font censurer régulièrement.

A vous de jouer : aller voir un article au choix (ou plusieurs si vous le pouvez) et poster le commentaire correspondant s’il est absent.

Si vous repostez effectivement un commentaire, vous pouvez éventuellement le signaler dans les commentaires de la présente page (commentaires modérés AVANT publication cette fois). Cela permettra d’établir des statistiques sur la rapidité, ou la lenteur, de la censure en fonction des articles.

Vous avez vous aussi un commentaire béton qui se fait censurer sur un article ?

Si vous n’avez pas de blog, donner en commentaires de la présente page l’adresse de cet article et votre commentaire béton, le tout sera rajouté sur la présente page.

Articles de propagande
et leurs commentaires béton incensurables

Préambule : S’inscrire en toute discrétion…

Pour pouvoir poster, la grande majorité des sites demande au préalable que l’on s’enregistre en donnant son courriel. Un message de validation est le plus souvent envoyé sur ce courriel, pour vérifier qu’il correspond bien à un internaute réel et que c’est bien cet internaute là qui a fait la demande d’inscription.

Le principe de la censure impossible étant que chaque internaute ne va reposter qu’une fois, l’internaute peut s’inscrire en donnant son véritable courriel. Si tel est votre cas, vous pouvez passer directement au paragraphe suivant.

Pour ceux qui préfèrent éviter de disséminer leur courriel à tous les vents afin de se protéger des spams et autres désagréments, il est possible de passer par un courriel temporaire ou jetable :

En français et simplissimes à utiliser : yopmail.comjetable.org

En anglais : liste sur anonymailer.net/temporary-email-accounts.asp

De plus en plus de sites interdisent les courriels provenant de tels services, particulièrement pour les services en français les plus connus (ci-dessus) :

utilisation des services de courriel yopmail.com et jetable.org interdits

Heureusement, yopmail.com propose une parade, le domaine alternatif qui remplace « @yopmail.com », ce qui fait que, si nécessaire (ça l’est dans le premier exemple de censure impossible proposé ci-dessous), avec une étape supplémentaire vous pouvez encore vous inscrire incognito :

inscription avec yopmail.com et domaine alternatif

Reposter en béton :

Cliquer sur le lien vers l’article de propagande indiqué. Il s’ouvre dans un nouveau navigateur. Regarder dans les commentaires de l’article si le commentaire béton y figure.

S’il y figure, vous n’avez rien à faire.

S’il n’y figure pas c’est qu’il a été censuré, à vous de rendre cette censure impossible : vous inscrire (si nécessaire) puis copier-coller et reposter le commentaire béton afin de mettre une nouvelle fois la censure en échec.

Eventuellement, signaler ensuite votre action dans les commentaires de la présente page afin que l’on puisse suivre la partie jusqu’à l’échec et Mat.

Article de propagande : rtl.fr/fiche/79623/l-islam-devient-la-premiere-religion-du-monde.html

Diffuse sciemment le mensonge avéré selon lequel l’islam serait devenu la première religion du monde et censure toute correction depuis le 31 mars 2008

RTL censure régulièrement un commentaire sur l'islam qui démoli leur article diffusant sciemment une rumeur de propagande anti-occidentale islamophile
AGRANDIR

Commentaire béton à copier-coller-reposter si absent :

Il n’y a donc personne à RTL qui sache compter ?!

Vous avez fait une école de journalisme ou de propagande anti-occidentale ?

Remettons les choses à leur place :

Islam = Sunnites (majoritaires) + Chiites + Soufis + divers

Christianisme = Catholiques (majoritaires) + Protestants + Orthodoxes + divers

Vous dites « les musulmans sont plus nombreux que les catholiques », c’est exact.

Mais quand vous en concluez que L’ISLAM est la première religion du monde, c’est FAUX.

C’est faux parce que la somme des CHRETIENS est supérieure à la somme des MUSULMANS.

La PREMIERE RELIGION du monde c’est, de loin, le CHRISTIANISME, et non pas l’islam.

Il faut retourner à l’école primaire apprendre à compter.

Et à l’école de journalisme apprendre à vérifier vos sources, car voici les chiffres :

Christianisme : 33% (Catholiques 17,5%, Protestants 5,6%, Orthodoxes 3,6%, divers 6,3%)

2.1 milliards de chrétiens

Islam : 21%

1.5 milliard de musulmans

Sources : http://www.adherents.com/Religions_By_Adherents.html

et http://atheisme.free.fr/Religion/Statistiques_religieuses_3.htm

Quant à gerard78320 qui conseille à tous le monde de lire le coran, je suis bien de son avis, sauf que s’il pense se convertir après avoir lu le coran c’est soit qu’il a lui aussi besoin de retourner à l’école primaire, pour apprendre à lire,

soit qu’il ment et n’a pas lu le coran.

Se convertir à l’islam après avoir lu le coran est tout bonnement impossible, faites l’expérience de lire ce fameux coran et vous comprendrez pourquoi (si je vous dis pourquoi vous ne me croirez jamais !)

Répétition de la propagande, à bétonner de même : guidemusulman.com/lislam-devient-la-premiere-religion-du-monde-727

Garden party du 14 juillet à l’Elysée…

11 juillet 2010

Monsieur Nicolas Sarkozy Président de la république Aura le plaisir de ne pas devoir vous inviter à sa garden parly du 14 juillet prochain. Ceci ne correspond pas à un énième oubli de sa part comme toutes ces dernières années, mais à une politique de rigueur puisque la dite party sera purement et simplement annulée. Cependant la totalité de vos impôts versés sera conservée par le gouvernement en prévision d’autres joyeuseries protocolaires et privées.


Source : http://alain38.rmc.fr/538391/Vous-avez-recu-du-courrier/

La dernière: le téléphone portable halal…

Lu sur un site islamiste intégriste… Voici le nouveau téléphone portable dont tout bon musulman doit de se doter. Une fois fichu, peut servir à la place de pierres pour les lapidations… Nous, avec nos portables, en principe on téléphone; ben pas eux: ils s’en servent pour leur « propaganda »…  et pour les plus jeunes d’entre eux, ceux qui ne l’achèteront pas (…) ces mobiles servent d’alerte entre eux en cas de présence policière dans le coin. Lisez plutôt.

FDF

Téléphone portable islamique IQRA Double SIM (Mobile I-33 avec 8 récitateurs)
Téléphone portable islamique IQRA Double SIM (Mobile I-33 avec 8 récitateurs)

Téléphone portable islamique double SIM débloqué tout opérateur. Peut être utilisé avec une ou deux cartes SIM (les deux peuvent fonctionner en parallèle). Contient la récitation du Coran complet par les 8 récitateurs (qârî’) parmi les plus célèbres :

  1. Abdul Rahman as-Sudays
  2. Abderrahamane Al-Hudhayfi
  3. Maher Al-Ma’eqali
  4. Mishary Bin Rashid Al-Affassi
  5. Saad Al-Ghamidi
  6. Mohammed Siddiq al-Manshawi
  7. Abdelbasset Abdessamad (Tajwîd)
  8. Cheikh Al-Zain

Caractéristiques islamiques du téléphone :

  • Le Saint Coran complet avec 8 récitateurs
  • Traduction du Coran en 27 langues (le français, l’anglais, etc.)
  • Tafsir et Livres de Hadith en langue arabe
  • Horaires de Prière automatique / Direction de la Qibla
  • Invocations(dou’a) Hisnoul Mouslim (La citadelle du musulman) écrit et lu (audio) en arabe.

Caractéristiques techniques de l’appareil :

  • Langues de l’interface utilisateur (menus du portable) : français, arabe, anglais.
  • GSM 900/1800 DUAL SIM
  • 2.2 TFT QVGA
  • Appareil photo 1.3 Mega Pixels et mémoire extensible à 8 Go
  • SMS, MMS, Mail vocal et Chat
  • Java/Wap/MP3/MP4
  • FM / Bluetooth
  • Horloge mondiale
  • Enregistrement vidéo via caméra
  • Accessoires compatibles Nokia
  • Design ultra-plat avec une très jolie coque métallique couleur gris métal.

Autre caractéristiques des applications islamiques :

  • Écriture du Coran en calligraphie othmani (originale) comme le mushaf.
  • Navigation simple entre les sourates et les versets
  • Récitation en audio accompagnée par la traduction du coran synchronisé.
  • Coran et livres avec navigation par page.
  • Auto mode silencieux lors des horaires de la prière en mosquée.
  • Traductions du Coran en 24 langues : français, albanais, azéri, bosniaque, néerlandais, anglais, finnois, allemand, hausa, Indonésien, Italien, Latin, Malais, persan, polonais, Portugue, russe, espagnol, swahili, suédois, tamoul, thaï, Translittération, turc, urd.
  • Un grand choix de Tafseer (exégèse du Saint Coran) indexés par chapitres :

    • Tafseer Ibn Kathîr (arabe)
    • Tafseer Al Jalalayn (arabe)
    • Tafsir Al Qurtoubî (arabe)
    • Tafsir Al-Tabarî (arabe)
    • Fath Al-Qadîr (arabe)
    • Tafsîr Al-Baghâwî (arabe)
    • Tafsîr Al-Khâzin (arabe)
    • Tafsîr Addar Al-Manthour (arabe)
    • Tafseer Ibn Kathir (Anglais)
    • Tafseer Ibn Kathir (Urdu)
  • Collection de livres de hadiths authentiques (Indexé par chapitres) :
  • Sahih Al-Boukhari (arabe + anglais + urdu)
  • Sahih Muslim (arabe + anglais + urdu)
  • Sunan Abou Dawoud (arabe + anglais)
  • Sunan Al Nasaa’ee (arabe)
  • Sunan Ibn Ma’ja (arabe)
  • Sunan Tirmizi (arabe)
  • Muwatta’ Mâlik (arabe + anglais)
  • Musnad Imam Ahmed (arabe)
  • Riyadh Al-Saliheen (arabe + anglais)
  • Sunan Al-Darqatnî
  • Sunan Al-Darmî
  • Sahîhayn al Hakim
  • Ahadith Qudsia (Arabe)
  • Al Kabaer (Arabe)
  • 40 Hadiths Nawawi (Arabe)
  • Bulughul Maram (Arabe)
  • Autres Livres Islamiques :
    • Al Raheeq Al Makhtum (arabe + anglais)
    • Qasas Al An-biya (arabe)
    • Majmaa al zawayed
    • Kanz Al Ummal
    • Al Tib Annabawiy
    • Chu’ab al-Imân
    • Ahkam Tajweed (en arabe)
  • Horraires des 5 prières (Fajar, Chorouk, Dohr, Asar, Maghrib, Isha) dans le monde avec direction de la qibla (des milliers de villes dans le monde entier)
  • Auto mode silencieux lors de la prière dans la mosquée
  • Définition du Madhab (méthode de calcul les horaires de prières ‘Asr, ‘Ishâ’ et Al Fajr)
  • Direction de la Qibla avec graphique de référence
  • Horaires des prières dans la mosquée locale avec options de réglage
  • Modes de calcul du temps de prière:
    • La Ligue islamique mondiale
    • Autorité générale Egyptienne
    • L’Université islamique de la science
    • Umm Al-Qora
    • Amérique du Nord

Mode d’emploi en langue française disponible

Brives la Gaillarde touchée à son tour par l’islamisme…

L’Association culturelle et cultuelle des musulmans du Limousin-Averroes porte un projet de « lieu de culte » à Brives la Gaillarde sur fond de menaces… Si si… « Pas de permis de construire, pas de mosquée » qu’ils disent. Pour moi, le message est clair: PAS DE PERMIS! Et PAS DE MENACES! Vous êtes chez nous, des fois que vous ayez tendance à l’oublier…

FDF



« Si nous n’obtenons pas ce permis, nous abandonnons tout », indique Mohammed Tahif, le président de l’association Culturel et Cultuel des Musulmans du Limousin-Averroes (ACCMLA), spécialement créée pour ce projet.

Le projet est néanmoins bien avancé, puisque l’association a déjà jeté son dévolu sur un terrain. Il se situe impasse d’Estavel, à hauteur du pont de chemin de fer. Un terrain qui comporte quatre hangars, théâtre d’une ancienne entreprise.

Bien avancé aussi, parce que l’ACCMLA s’est attachée les services d’un architecte et a déjà rencontré les services de l’urbanisme de la ville de Brive.

Côté municipalité, le message du maire est clair. « Ce dossier sera examiné, avec une laïcité absolue, selon les règles de l’urbanisme et uniquement selon ces règles, comme tout lieu qui reçoit du public », affirme Philippe Nauche.

Outre une salle de prières pour les hommes qui ferait plus de 700 m2 et une pour les femmes de 400 m2, l’ensemble disposerait entre autres d’une bibliothèque et de salles pour enseigner l’arabe etou l’islam.

Reste la question du financement. L’association compte s’appuyer en partie sur la générosité de ses membres, sous forme de dons. « Nous avons déjà obtenu 150 promesses, sachant que le montant est de 1.000 euros par famille », souligne Mohammed Tahif, qui vise les 400 à 500 adhérents à terme.

Dimanche, l’association a réuni les fidèles pour dire que le projet ferait une pause pendant les vacances. La demande de permis de construire pourrait être déposée fin juillet ou au début du mois de septembre.

Reste que l’association a passé un compromis de vente du terrain, dont le délai de validité cours jusqu’au 31 décembre. « On a un peu de temps, estime Mohammed Tahif. De la même manière que l’on a vu un peu grand. Mais une mosquée, c’est fait pour toujours. Dans vingt ou trente ans, les nouvelles générations seront contentes d’avoir ce lieu ».

lepopulaire.fr

Irak: un imam arrêté pour avoir nommé la grande mosquée deTikrit, « mosquée de Sadam ».

Faut le pendre! Comme son idole. Non, j’rigole. Il doit pas avoir la lumière à tous les étages, le mec… Mais innovant: un imam-tagueur. Très rare, de nos jours…

FDF

Pendant ce temps là, les « fidèles » n’ont rien vu, et pour cause…

Vu sur: http://tinyurl.com/39fzmvw

11 juillet 2010 à 05:10

L’imam de la plus importante mosquée de Tikrit, fief de l’ex-président irakien Saddam Hussein, a été arrêté pour avoir peint à la bombe noire sur ce lieu de culte l’inscription « Grande mosquée de Saddam », son nom originel, a annoncé vendredi la police locale. « Il a été arrêté pour avoir écrit le nom de Saddam Hussein sur le mur de la mosquée et il sera jugé dimanche », a déclaré le porte-parole de la police de la province de Salaheddine, qui a pour capitale Tikrit (160 km au nord de Bagdad). L’imam Joumaa Issa Addahima, un ancien militaire irakien sous Saddam Hussein, a été arrêté jeudi devant son domicile et emmené au siège de la police criminelle de Tikrit, selon une source au sein de sa famille.

Marine Le Pen. Et si elle était la grande gagnante du climat actuel, marqué par les affaires?

Marine Le Pen affole la droite… !

09/07/2010

Elle travaille depuis huit ans pour que le FN ait auprès des sympathisants UMP l’image d’un parti « normal ».

Celle qui a de bonnes chances de succéder à son père inquiète de plus en plus le pouvoir…

Le secrétaire d’Etat aux PME, Hervé Novelli, était déjà préoccupé avant. Avant que le climat pourri n’envahisse la scène politique, que le gouvernement ne se délite. Dans une note, puis au cours d’un tête-à-tête avec Nicolas Sarkozy, après les régionales, il avait pointé le danger que représente Marine Le Pen : « Elle s’est opposée à son père à chaque outrance, elle a une force de pénétration dans notre électorat impressionnante. » Aujourd’hui, ses craintes redoublent.

La droite s’inquiète, la droite s’affole. De la polémique déclenchée, au début d’avril, autour du compagnon de la conductrice verbalisée pour avoir porté un niqab au volant, à Nantes, à l’émotion suscitée par le drame d’un homme battu à mort au bord d’une autoroute dans les Yvelines, le 26 juin, en passant, donc, par les affaires, elle constate à quel point les questions d’identité, d’immigration, de sécurité et de morale rejaillissent dans l’opinion. Avec toutes les conséquences politiques qui peuvent en découler. « Marine Le Pen apparaît comme une mère de famille, pas comme une extrémiste, elle réussit sur des thèmes populaires, donc elle peut faire mal », remarque le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Alain Marleix – argument qu’un député UMP résume d’une formule: « On n’imagine pas une mère mettre les gens dans un train… » « Elle constitue un vrai danger, ajoute le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire. J’ai reçu des maires d’un canton qui a voté pour le Front national à 20 %, les électeurs recommenceront d’autant plus facilement que Marine Le Pen est une bonne candidate. » « Elle est plus adroite que son père, elle ne fera pas les mêmes dérapages que lui », complète la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie.

Elle dit ce que disait le RPR il y a quinze ans!

Entre le père et la fille, ce n’est certes pas l’idéologie qui fait forcément la différence. Eric Woerth a reçu les deux ensemble, lors de ses consultations sur la réforme des retraites. « Ils sont pareils, sauf qu’elle a les mots de sa génération et la vivacité de son âge », raconte le ministre du Travail. Une nuance qui trouble tout de même la base UMP. Secrétaire national du parti présidentiel chargé des fédérations, Edouard Courtial a été frappé par le nombre de militants sarkozystes qui lui parlaient d’elle : « Quand allez-vous travailler avec Marine? » Convaincu que le vrai danger, lors de l’élection présidentielle de 2012, se situe plus à l’extrême droite qu’au centre, Thierry Mariani, député du Vaucluse, confirme l’ampleur du problème : « De plus en plus de sympathisants me font remarquer qu’elle n’est ni raciste ni antisémite, qu’elle n’a jamais été condamnée, qu’elle exprime tout haut ce que les deux tiers de nos adhérents pensent tout bas et, surtout, qu’elle dit ce que disait le RPR il y a quinze ans! » Du coup, il vient d’annoncer la création d’un club, « Droite populaire ».

Le doute gagne aussi certains petits élus. Un maire divers droite d’un village rural de Normandie, dans lequel le FN a atteint les 30 % aux régionales de mars, l’avance sans détour : une fois Jean-Marie Le Pen parti, il faudra « réconcilier les droites » : « Les socialistes l’ont bien fait avec le PC, pourquoi pas nous? »

Les états-majors parisiens de la majorité présidentielle se montrent certains de résister demain à toute tentation d’alliance avec un FN sous présidence Marine – ce qui ne fut pas toujours le cas dans le passé. Pour Patrick Devedjian, ministre de la Relance, « Marine Le Pen ne pourra pas s’associer à la droite : celle-ci n’en voudra jamais car elle s’appelle Le Pen. Son nom est son avantage et sa limite. » Le sénateur maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, se montre plus prudent : « Personne n’osera toucher à la règle de non-alliance tant que Jacques Chirac sera vivant. »

Elle déteste Copé mais respecte « MAM »

Son premier jugement se veut sans appel. Quand elle observe la droite, Marine Le Pen évoque d’abord « un robinet d’eau tiède » et dit préférer le porte-parole du PS, Benoît Hamon, ou le président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, au verbe plus tonitruant. De fait, dans la majorité présidentielle, elle a ses têtes de Turc : le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, qu’elle a affronté lors des élections régionales de 2004 et qu’elle déteste cordialement ; le ministre de l’Immigration, Eric Besson, qu’elle trouve « pitoyable ».
Mais son propos se nuance lorsqu’elle aborde le cas d’autres personnalités. Elle ne dissimule pas qu’elle éprouve « beaucoup de respect » pour la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, et qu’elle aime bien le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, « hors norme, brillantissime, intelligent ». Elle se montre aimable vis-à-vis de Christine Lagarde, qui, à Bercy, « défend bien l’indéfendable », et elle a aussi remarqué le talent de la secrétaire d’Etat à la Prospective, Nathalie Kosciusko-Morizet. De Nicolas Sarkozy, elle relève simplement qu’il a « une forte personnalité ».

La vice-présidente du Front se délecte de gêner ainsi la majorité. « Aux régionales, c’est dans les cantons où l’on avait perdu le plus de voix au profit de Nicolas Sarkozy en 2007 que l’on a le plus fortement remonté », se réjouit-elle, en relevant aussi la percée du FN auprès des personnes âgées, « colonisées jusque-là par l’UMP », et au sein d’un certain électorat « bourgeois » (professions libérales, artisans, commerçants), qui avait assuré son succès dans les années 1980. Pour la première fois depuis cette époque, son meilleur score à Paris s’est situé dans le XVIe arrondissement. Au Touquet, station chic du Pas-de-Calais, la liste de Marine Le Pen égale le score de son père au premier tour de la fameuse présidentielle de 2002. « L’électorat du FN reste dans l’attente, nuance Pascal Perrineau, directeur du Centre de recherches politiques de Sciences po (Cevipof). Quand Nicolas Sarkozy lancera sa campagne, beaucoup vont se repositionner. »

Pour l’heure, Marine Le Pen, qui espère, à terme, couper le cordon sanitaire autour du FN, travaille sa respectabilité : « Depuis huit ans, je donne de nous auprès des sympathisants UMP l’image d’un parti normal. » Elle est persuadée d’avoir marqué des points durables dans cet électorat de droite – « en proie au doute » – en lançant la polémique sur le livre de Frédéric Mitterrand à l’automne dernier et souligne qu’en « nommant des bobos de gauche partout, Sarkozy a violé sa promesse de rompre avec l’esprit de Mai 68, qui était un axe fort de la présidentielle – pour les gens de droite, ces personnalités sont des antivaleurs ». Une analyse qu’elle a transformée en argument électoral durant les régionales.

Dans la perspective de 2012, la prétendante à la succession de Jean-Marie Le Pen (elle sera opposée à Bruno Gollnisch ; les candidatures sont officielles depuis le 1er juillet) a déjà commencé à roder des thèmes de campagne auxquels une partie de la majorité est naturellement sensible : régulation de l’immigration, lutte contre le « mondialisme », attachement à la tradition, fermeté contre l’insécurité, moralisation de la vie politique. Elle veut donc séduire, mais sans se laisser embrasser. « Je ne rentrerai pas dans un gouvernement UMP, car il réalise tout ce que je combats », affirme-t-elle, sûre de peser plus avec un FN à 15 ou 18 % qu’avec deux portefeuilles ministériels. Et de souligner une vraie différence, à ses yeux, avec les responsables de droite : « Moi, je n’éprouve pas de fascination pour le pouvoir. »

Commentaire : Ce n’est que le début.. le peuple Français va comprendre enfin que seul le Front National défend vraiment les intérêts de la France et des Français….l’UMP a du souci à se faire !

Source: Eric Mandonnet, Romain Rosso

Comment passer par dessus un mur, de hauteur moyenne, en sécurité optimale…

Délires du dimanche 12 juillet 2010… (source: http://tinyurl.com/2ee8tyu)

FDF

Série dédiée aux loisirs créatifs et aux activités manuelles.

Fiche numéro 4  —  comment passer par dessus un mur, de hauteur moyenne, en sécurité optimale
À l’intention des ménagères et des super-mamies qui ont malencontreusement perdu les clefs de leur maison et qui ne désirent pas se faire prendre pour cible par des voisins indélicats qui sont en possession ( légale) d’armes à feu.
C’est très simple; il suffit de regarder et de comparer les images suivantes
NON !
OUI!

Nous sommes conscients que l’accoutrement de la super-mamie que l’on découvre sur les dessins ( représentée avec un aspirateur à la main) ci-dessus, est plutôt surprenant mais elle est libre de s’habiller comme elle le désire tant qu’elle n’enfreint pas la loi.

La racaille marseillaise descend en Suisse…

Un reportage sur les racailles marseillaises descendant en Suisse pour faire des escroqueries/agressions au guichet des cartes bancaires. Si possible sur des personnes âgées.

Extrait vidéo d’agression à l’appui “Les bandes viennent du sud de la France, et une vidéo permet de comprendre leur mode opératoire.

“A Genève, les vol de cartes bancaires s’accumulent et plus de 50 plaintes sont déjà enregistrées”. Des milliers de Francs Suisses ont déjà été dérobés. Dit le reportage “La Suisse est un eldorado pour ces gens qui profitent de la gentillesse et naïveté des Suisses et de leur manque d’habitude de la délinquance…”.

Vidéo sur ce lien :

http://www.tsr.ch/video/info/journal-19 … id=2255781

Un grand merci à la population gauchiste de France dont les décisions foutent la m***e  jusqu’ici…


Source: http://www.euro-reconquista.com/site/

Mediapart : arnaque en ligne ?

9/07/2010 >

Ethique commerciale

1 € pour 15 jours d’essai, c’est tentant. Mais quand les 15 jours viennent à échéance, Mediapart ne vous demande pas si vous souhaitez continuer. Il prélève.

abonnement mediapart

Si je n’avais pris la précaution d’utiliser mon e-carte bleue [1] pour souscrire à l’abonnement d’essai, mon compte aurait été débité de 9 € par mois et je serais maintenant abonné « en dur » à ce média qui a trouvé là un étrange moyen de se rendre incontournable.

Mon stratagème a heureusement enrayé la mécanique. Les 15 jours d’essai écoulés, j’ai reçu un courriel de « Caroline de Mediapart » me signalant un petit problème :

Vous bénéficiez d´un accès à Mediapart.fr ; nous vous remercions de votre fidélité et votre soutien.
Attention : le dernier prélèvement sur votre carte bancaire n´a pu être effectué. Cela peut être lié à un problème de date d´expiration, de perte, de changement de banque…

Depuis, aucune réponse ni à mes appels téléphoniques, ni à mon courriel…

Que Mediapart ait recours à un tel piège ne manque pas de m’étonner. A-t-on besoin de cela quand on bâtit sa réputation sur des enquêtes percutantes reprises par l’ensemble de la presse. Mais surtout, peut-on se le permettre quand on se pose en donneur de leçons ?

[1] L’e-carte génère un numéro utilisable qu’une seule fois.

Source: http://www.ouvertures.net/portail/l_id.asp?doc_id=359