Francaisdefrance's Blog

02/07/2010

Dans la foi musulmane, selon la charia, un homme peut marier une enfant de l’âge d’un an et avoir une relation sexuelle complète alors qu’elle a 9 ans…

Elle est pas belle la loi musulmane ?

Aperçu

Dans la foi musulmane, selon la charia, un homme peut marier une enfant de l’âge d’un an et avoir une relation sexuelle complète alors qu’elle a 9 ans. La dot est donnée à la famille en échange de la fille, cette dernière devenant à toute fin pratique une esclave, où son propriétaire (l’homme) peut en faire usage tel un jouet. Selon la charia, une femme ne peut divorcer quel que soit la manière dont son mari la traite. Afin de prouver qu’elle a été violée, une femme doit avoir 4 témoins mâle. Souvent, suite au viol, elle est retournée à sa famille, qui pour sa part, doit remettre la dot. La famille se réserve le droit d’exécuter la femme qui a été violée afin de restaurer l’honneur perdu de la famille..

– – – – – – – – – –

Un musulman peut marier une enfant de l’âge d’un an.

Dans la foi musulmane, selon la charia, un homme peut marier une enfant de l’âge d’un an et avoir une relation sexuelle complète alors qu’elle a 9 ans. La dot est donnée à la famille en échange de la fille, cette dernière devenant à toute fin pratique une esclave, où son propriétaire (l’homme) peut en faire usage tel un jouet.

Même abusée… la femme ne peut divorcer.

Selon la charia, une femme ne peut divorcer quel que soit la manière dont son mari la traite.

À propos du viol.

Afin de prouver qu’elle a été violée, une femme doit avoir 4 témoins mâle. (NDLR: dans les banlieues, on nomme ça une « tournante »…)

Souvent, suite au viol, elle est retournée à sa famille, qui pour sa part, doit remettre la dot. La famille se réserve le droit d’exécuter la femme qui a été violée afin de restaurer l’honneur perdu de la famille.

Le droit de battre leurs femmes.

Les maris peuvent battre leur(s) femme(s) « selon leur bon vouloir ».

Polygamie et femme « temporaire ».

Selon la charia, il est permis à un musulman d’avoir jusqu’à 4 femmes ainsi qu’une « femme temporaire » pour une heure (= prostituée), et ce, à sa discrétion. (NDLR: ça, faut demander à Ribéry…).

Femme sous contrôle… de l’homme.

La loi islamique contrôle aussi bien la vie privée que publique de la femme.

Les hommes musulmans demandent l’implantation de la charia en Occident.

En Occident, notamment aux États-Unis, des hommes musulmans ont commencé à demander l’implantation de la charia, de manière à ce que leur(s) femme(s) ne puisse(nt) demander le divorce, ayant ainsi le complet contrôle sur elle(s).

Femmes sous la charia aux États-Unis.

À un rythme alarmant, nos propres filles ou sœurs qui fréquentent des universités américaines, marient des musulmans et se soumettent elles-mêmes, ainsi que leurs enfants, à la loi islamique (charia).

Il est absolument impératif que nos concitoyennes américaines soient informées de la nature la charia, afin de ne pas devenir esclaves.

Les islamistes veulent imposer la charia dans le monde entier.

L’auteure et conférencière Nonie Darwish affirme que le but des musulmans radicaux (islamistes) est d’imposer la charia dans le monde entier, en s’attaquant aux lois et valeurs fondamentales (dont la liberté) de l’Occident.

Son plus récent ouvrage s’intitule Cruel and Usual Punishment : The Terrifying Global Implications of Islamic Law:

Nonie Darwish

Darwish est née au Caire et a passé son enfance en Égypte ainsi qu’à Gaza, avant d’émigrer aux États-Unis en 1978 alors qu’elle avait 8 ans. Son père est décédé alors qu’il conduisait des attaques contre Israël. Il était une officier militaire bien en vue en Égypte, en poste à Gaza.

Quand il est décédé, le père de Nonie Darwish fut considéré comme étant un « shahid », un martyr pour le jihad. Son statut offrit à Nonie ainsi qu’à sa famille, une position de choix dans la société musulmane.

Cependant, Darwish développa un esprit critique dès son jeune âge. Elle questionna sa propre culture islamique et son éducation. Elle se convertit au christianisme après avoir entendu un prédicateur à la télévision.

Dans son dernier livre, Darwish met en garde à propos de l’avancée sournoise de la loi islamique : en quoi elle consiste, ce qu’elle signifie et comment elle se manifeste dans les pays islamiques.

La loi islamique (charia) enseigne que les non-musulmans doivent être subjugués.

Nonie Darwish affirme que les islamistes travaillent ardemment à l’implatation de la charia. S’ils réussissent, c’est la civilisation occidentale elle-même qui sera détruite. Les Occidentaux ont tendance à penser que toutes les religions font la promotion de la dignité humaine présente en chaque personne. Or, ce n’est pas le cas de la loi islamique : celle-ci enseigne que tout non-musulman devrait être subjugué ou tué.

En terre musulmane, l’avancée de la loi islamique au Moyen-Orient et dans le monde entier, importe plus que la paix et la prospérité de leurs propres enfants.

Alors que les Occidentaux pensent que toute religion fait la promotion de la règle d’or, la loi islamique pour sa part enseigne un système à double-vitesse où le non-musulman n’a pas le même statut (= valeur) que le musulman. Érigéee sur la base de pratiques tribales datant du 7ième siècle, la charia enseigne que les musulmans doivent subjuguer (soumettre) les non-musulmans.

Les érudits en matière d’islam sont d’avis que toute personne qui critique l’islam ou décide de le quitter devrait être exécutée.

Alors que les Occidentaux pensent que toute personne religieuse tend à une certaine forme de spiritualité, de réflexion personnelle et de relation avec Dieu, la loi islamique pour sa part préconise l’exécution des personnes qui osent questionner ou remettre en question certains credo de l’islam.

Il est difficile d’imaginer, en ces temps qui sont les nôtres, que les érudits en matière d’islam sont d’avis que toute personne qui ose critiquer l’islam ou décider de le quitter devrait être exécutée. Malheureusement, alors qu’il est question de réforme de l’islam en Occident, peu nombreux sont ceux qui, en raison des menaces, osent s’aventurer sur ce terrain au Moyen-Orient.

Les pétrodollars au service de l’intolérance.

Alors que les Occidentaux devenaient de plus en plus tolérants en matière religieuse, Darwish nous explique comment les pétrodollars ont été utilisés pour faire la promotion d’une forme extrêmement intolérante d’islam politique en Égypte et partout ailleurs dans le monde.

La croissance de la population musulmane en Occident.

Dans 20 ans, il y aura assez de musulmans aux États-Unis pour élire le président de leur choix! Vous pouvez être assuré qu’ils vont le faire!

Vous n’avez qu’à regarder comment ils ont maintenant le contrôle de plusieurs villes aux États-Unis, Dearborn au Michigan étant l’un d’elles.

Alors que les États-Unis délaisse le christianisme, les islamistes pour leur part se préparent à la guerre sainte (jihad).

Je crois que toute personne aux États-Unis devrait être informée de cela, mais avec l’ACLU (American Civil Liberties Union), il y a peu de chances que ce texte soit publié, à moins que tous et chacun nous l’envoyons nous-même.

Il est extrêmement dommage de méconnaître à ce point l’islam au point de penser que tout musulman est nécessairement pacifique. L’islam n’est pas le christianisme ou l’humanisme. Certes, il existe des musulmans pacifiques, mais malheureusement, il existe une quantité appréciable de musulmans qui ne demandent pas mieux que de répandre le sang au nom de l’islam…

Des musulmans dit « pacifiques » offrent du support aux jihadistes en les supportant financièrement et en faisant preuve de « patriotisme » à l’égard de leur propre religion. Alors que les États-Unis délaisse le christianisme, les islamistes pour leur part se préparent à la guerre sainte (jihad).

source : pointsdereperes.com

La mosquée de Bayonne avance; grâce au PS du coin…

Merci le Parti Socialiste du coin! Question dhimmitude, vous avez été bons sur ce coup là. Souvenez-vous le foin que vous avez semé à l’époque quand certains sites et blogs s’étaient insurgés contre votre aval donné unanimement en conseil municipal POUR la construction de cette verrue

A quand un maire musulman/ PS à Bayonne? Les actions SITA, ça ne vous rappelle rien???

FDF

Lu sur Infos-Bordeaux

« En 2007, la communauté d’agglomération vendait à l’association des musulmans de la côte basque un terrain de 2000 m2 situé rue Joseph Latxague, pour le prix de 10€/m2, celui-ci étant non constructible. En mars 2008 (miracle ?) la mairie décidait de rendre ce terrain constructible pour accueillir une mosquée de 500 m2 avec minaret.
Ce projet de mosquée avait soulevé l’indignation de nombreux habitants de Bayonne. Le « Comité de Défense des Paysages de France » avait même tenté de s’y opposer par voie légale, et récemment des militants du Bloc identitaire avaient traversé le marché avec un camion sonorisé diffusant l’appel à la prière du muezzin pour sensibiliser la population.
Cependant, les travaux avancent, comme le montrent ces photos prises hier sur le chantier. »

Vidéo à vomir: la « jeunesse » marocaine de Cavaillon (Vaucluse)…

Voir cette vidéo réalisée par des sous-merdes; je ne vois pas pourquoi elle circule impunément sur le net alors que le fait de prononcer le mot « bougnoule » conduit immédiatement n’importe quel citoyen français de souche qui le prononce à la case « garde à vue », puis prison. Eh, la Justice, vous faites quoi, dans ce cas? C’est ça, la préférence non-nationale et le résultat du laxisme pratiqué  depuis des lustres par nos « autorités ». D’un autre coté, le fait qu’elle soit diffusée et visionnée par les citoyens français ne pourra que faire du bien pour ceux qui sont encore « pour la tolérance ». Faites circuler, et large…

FDF

(lire la vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=JgMgCq3_CDM&feature=player_embedded

Bonus:

Un sondage de l’hebdommadaire marocain Telquel nous donne  un éclairage sociologique sur cette « chanson », plutôt un appel à la haine. Mohammed El Ayadi, Hassan Rachik et Mohammed Tozy, deux politologues et un anthropologue ont publié en 2007, L’islam au quotidien enquête de terrain aux éditions Prologues, qui a mobilisé « une vingtaine de chercheurs, étudiants et doctorants, adressant un questionnaire de près de 150 entrées à un échantillon représentatif de population de seize régions du royaume », soit au total 1156 Marocains et Marocaines, selon une méthode inspirée du Haut commissariat au plan.

Voici quelques chiffres à méditer avant d’envisager toute politique migratoire :

61%  n’acceptent pas la cohabitation entre croyants et non croyants

75%  refusent qu’un musulman change de religion

49,8% des 18-24 ans se définissent d’abord par leur identité musulmane, l’identité marocaine venant au second plan.

66%  pensent que dans l’islam il y a une solution à tout (médecine, science, économie, politique, technologie)

21%  des jeunes approuvent les mouvements djihadistes, 17,6 % pour la population totale.

La question initiale est « êtes vous d’accords avec les mouvements djihadistes? » : 17,6% de oui, 32,2% « ne sait pas », 20,8% de « sans opinion ». Seulement 28,9% ne sont clairement pas d’accord avec les mouvements djihâdistes…

source : islamisation.fr

Merci à JLB pour l’info…

Invasion: Un collectif des musulmans de Roubaix qui veulent être « entendus et compris ».

Et encore un collectif… Ce genre d’organisation en général à cause nauséabonde a pris naissance en France grâce à des associations « bobo » de Gauche luttant pour la défense « de la veuve et de l’orphelin », non-français, bien sûr. Il en existe des centaines, aujourd’hui: du collectif pour les sans-papiers au collectif pour les palestiniens de France.  Le concept doit bien fonctionner puisque qu’il est repris à ce jour par les muzz qui ont trouvé là un bon moyen de se faire stigmatiser, de se faire plaindre, de récupérer NOTRE fric et de faciliter l’islamisation de notre pays. Fallait pas leur montrer. Merci, les gauchos! Vous n’irez pas vous plaindre quand la charia sera instaurée chez nous; vous y passerez aussi…Des collectifs pour la connerie, ça n’existe pas? Parceque là, il y aurait des adhérents, plein…

FDF

Lu sur: roubaix@lavoixdunord.fr :

02.07.2010

 Les responsables des quatre mosquées concernées par ce collectif ont présenté leurs attentes.

Les responsables des quatre mosquées concernées par ce collectif ont présenté leurs attentes.

« Parler des musulmans de Roubaix dans leur globalité, c’était jusqu’ici une vue de l’esprit. « On nous a souvent tourné en dérision : nous étions des institutions incapables de s’unir et de trouver une entente commune. » Mais les choses viennent de changer et, désormais, il existe un collectif des institutions musulmanes de Roubaix, portant les attentes communes de cinq des six associations cultuelles de la ville.

Il aura fallu un événement bien particulier pour que les associations cultuelles franchissent le pas : l’affaire du Quick halal, avec la décision du restaurant roubaisien, la polémique qui a suivi, et surtout la position du maire. René Vandierendonck, qui n’entend pas revenir sur son analyse sur le fond (la diversité de l’offre, sans exclusive, illustration du concept récurrent du « vivre ensemble »), admet que cette polémique « nous a permis d’avancer ».

Car pour aborder cette question du halal, il n’a pas trouvé d’interlocuteur unique. « Il nous a lancé un sacré challenge », admet Rachid Sahri. C’est lui qui, au nom de la mosquée Sunna (Fosse aux Chênes), sera à la tête du collectif. Dans un an, en vertu du principe de la présidence tournante, il cédera à un autre représentant des associations cultuelles de Roubaix le soin de représenter ceux qui ont en commun de pratiquer la religion musulmane.

Un tel mode de fonctionnement, « ce n’était pas évident à trouver », admet-il. Et c’est sans doute ce qui a empêché pendant longtemps les différentes mosquées de Roubaix de trouver un terrain d’entente. « Aucune institution n’a accepté quelque chose qui aille à l’encontre de ses principes. » Elles restent indépendantes et libres le collectif existe par ses mosquées, « et par voie de conséquence par ses fidèles.

Cela a été un travail de longue haleine pour trouver le terrain d’entente, une harmonisation des attentes et des besoins et ainsi devenir une vraie force dans la ville. » Cinq associations se sont rassemblées dans ce collectif. Une seule n’est pas présente autour de la table, la mosquée Da’Wa qui, dans l’état actuel des choses, trace le chemin de son côté. « Elle n’est pas exclue et reste un partenaire privilégié », insiste le président du collectif, souhaitant « couper court » à tout débat sur cette association pour l’instant.

Le ramadan et le carré musulman

Les membres du collectif préfèrent se concentrer sur l’objet même de leur regroupement : faire avancer les choses. « Nous sommes là, nous avons des projets » et même des demandes très précises. Car les deux premiers chantiers que le collectif veut aborder, c’est la possibilité de fêter ensemble la fin du ramadan, en un même lieu. Il reste près de deux mois pour que le collectif avance sur cette question avec la mairie. Et puis il y a le carré musulman. « Le collectif va solliciter le maire pour avancer sur cette question », insiste Nordine Khabzaoui, porte-parole du collectif. Sur ces sujets comme sur bien d’autres, « la communauté veut être entendue et être comprise », souligne Rachid Sahri. « 

(PAR MARC GROSCLAUDE )

Budget gouvernemental: Un milliard pour la Défense !

Pour l’honneur de la Patrie (pas la notre…).

On se prépare à une guerre ou quoi? Un milliard… Pour le ministère de la Défense… Cela n’engage que moi, mais j’ai ma petite idée là-dessus: il faut bien de la monnaie pour payer nos troupes se faire massacrer dans les pays où l’on s’allie à des causes mondiales (Afghanistan, etc…) mais qui ne nous regardent pas. Mais pour Sarkö Ier, futur maître du monde, rien n’est trop cher pour le prestige de la France; pardon, pour son prestige à lui… On est pote avec Obama ou pas… Reconnaissez que le ticket d’entrée est cher… En attendant, notre Patrie reste sans « défense » et le peuple français a faim… Mauvais plan.


FDF


01/07/2010

La Défense a sauvé les meubles lors des arbitrages budgétaires. Selon nos informations, le budget de ce ministère sera gelé en 2011. Mais il augmentera de 450 millions d’euros en 2012 et de 500 millions en 2013. De 2011 à 2013, les crédits alloués à la Défense croîtront de 3,1 % en valeur, alors que l’enveloppe globale accordée aux ministères baissera de 0,2 %.

Néanmoins, la Défense aurait dû avoir bien plus, 3,5 milliards sur trois ans, si la loi de programmation militaire, qui planifiait une hausse des dépenses, avait été respectée. Mais cette feuille de route n’était plus tenable vu l’ampleur du déficit public. Par ailleurs, la Défense récupérera environ 2 milliards de recettes exceptionnelles, grâce à la vente d’immeubles et de fréquences hertziennes. Résultat, le ministère n’aura pas à accentuer ses efforts de réduction d’effectifs. Ni à tailler dans les programmes renégociés en 2009, comme les frégates multimissions Frem ou l’équipement du fantassin Félin (même si le paiement pourrait être plus tardif). En revanche, certains programmes non encore lancés devraient être reportés. Et le budget de fonctionnement sera réduit.


Source: http://tinyurl.com/342of5n

Réservez cette date: le 4 septembre 2010, apéritif républicain dans la France entière!

Pour le 140e anniversaire de la troisième République, le 4 septembre 2010, rassemblons-nous à Paris, Bordeaux, Toulouse… pour un apéritif républicain et laïque qui témoigne de notre volonté que la loi républicaine élaborée par tous demeure au-dessus de toute autre loi, religieuse ou coutumière.
L’ennemie de la République est la charia, l’ensemble des préceptes islamiques, car elle refuse la démocratie, l’égalité homme-femme, les libertés de penser, de croire ou de ne pas croire, le droit au blasphème… Bref, la charia, qui est l’application stricte pour tout musulman de la loi coranique, s’oppose totalement aux valeurs universelles que les Lumières et la révolution française ont apportées à la France et à de nombreuses nations du monde entier et qui ont abouti, entre autres, à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.
On rappellera au passage que même la Cour européenne des droits de l’homme a par deux fois estimé que « la charia est incompatible avec les valeurs universelles des sociétés modernes »: une première fois dans un arrêt qui légitime l’interdiction du voile islamique, une deuxième fois par un arrêt qui légitime la dissolution d’un parti politique turc qui prônait l’instauration de la charia.
Nous demandons donc la dissolution de tous les partis, associations et organismes qui promeuvent la charia et nous demandons au Conseil Français du Culte musulman de condamner la dite charia.
Que chacun apporte son pique-nique, constitué de produits du terroir français, et son bonnet phrygien ; des moyens d’agir pour obtenir ce que nous voulons seront envisagés lors de cette rencontre festive et militante.
Les lieux et horaires précis seront indiqués ultérieurement.
Vous pouvez signaler que vous participerez à la manifestation en vous inscrivant sur le groupe facebook créé à cet effet et sur la messagerie de Résistance républicaine (s’il y a suffisamment de demandes pour d’autres villes, il n’est pas exclu que des comités locaux de Résistance républicaine puissent proposer cet apéritif ailleurs qu’à Paris, Bordeaux et Toulouse, à chacun de s’inscrire en précisant la ville où il compte ou espère participer).
Tous ceux qui veulent se joindre à Résistance républicaine sont les bienvenus, particuliers ou associations, à condition qu’il n’y ait d’autre drapeau que le drapeau français et aucun signe, objet, slogan, banderole… revendiquant une appartenance ou une idéologie politique. Nous nous rassemblerons au nom de la République avec un seul mot d’ordre « non à la charia ».

Association organisatrice : Résistance républicaine http://resistancerepublicaine.fr/accueil.htm

Source: sitavirus

L’apéro-saucisson fait des émules… et des opposants.

Des émules? Tant mieux, c’est fait pour. Des opposants? Non, des intégristes, plutôt… Ils y sont cordialement invités. Car il va encore y en avoir d’organisés, des « apéro-saucisson-pinard »… On va devenir alcooliques. Mais le patriotisme demande beaucoup d’abnégation…

FDF

Nouvelle tentative d’apéro saucisson-pinard à Rennes

01/07/10


Après Paris, Lyon, Grenoble, Lille et Toulouse… C’est à Rennes que la préfecture vient d’interdire la tenue, vendredi 2 juillet 2010 à 19 h sur la place du Parlement de Bretagne, d’un apéro saucisson-pinard. Depuis quelques semaines, une organisatrice qui répond sur Facebook au pseudo « Idana Petiote » a lancé une invitation pour « se réunir, dans un esprit gaulois, afin de profiter des spécialités de nos terroirs, afin de clamer qu’il est encore possible aujourd’hui d’être Français… ».
Un rendez-vous aux relents nationalistes qui fait écho à l’apéro saucisson-pinard prévu dans le quartier de la Goutte-d’Or à Paris, le 18 juin. « Nous sommes très vigilants », a expliqué Luc Ankri, le directeur du cabinet du préfet. « D’autant que les motivations réelles des organisateurs restent floues. »
Source : le Mensuel de Rennes

La peste brune sous des tuniques vertes.

Reçu par mail:

Il existe aujourd’hui en France un mouvement qui reprend des pratiques qu’on a rencontré en Allemagne voici huit décennies: l’intimidation, le chantage, le harcèlement, les incitations à la violence, la dissémination d’une propagande falsificatrice destinée à attiser la haine. Voici huit décennies, ceux qui usaient de ces pratiques portaient une chemise brune, arboraient des croix gammées et pensaient incarner l’avenir. Ceux qui usent de ces pratiques aujourd’hui portent des tuniques vertes, délaissent les croix gammées, mais pensent incarner l’avenir.

L’avenir, voici huit décennies, a pris la forme de la Nuit de Cristal en 1938, celle d’une guerre mondiale, et celle de la shoah. L’avenir aujourd’hui, si nous n’y prenons garde, pourrait être une nouvelle Nuit de Cristal, peut-être une guerre, et des actions ayant pour finalité ultime une seconde shoah.

C’est dès maintenant, immédiatement, sans tarder, qu’il faut réagir, et ce devrait être le rôle des pouvoirs publics. Le rôle de la police est, dans un état de droit digne de ce nom, d’empêcher des pratiques de ce genre et de placer ceux qui s’y livrent en état d’arrestation. Le rôle de la justice est de procéder ensuite aux condamnations requises. Le rôle des détenteurs du pouvoir politique est de dénoncer publiquement ce qui se trame.

Si la police, la justice et les détenteurs du pouvoir politique ne font pas ce qu’ils doivent, c’est à des gens qui discernent ce qui est en jeu et ce que sont les risques d’alerter et d’informer.

Quand j’étais adolescent, des manifestants défilaient en criant « le fascisme ne passera pas ». Leurs propos étaient très excessifs, et décrivaient un fascisme inexistant.

Au présent, ce slogan pourrait se trouver remis en vigueur avec beaucoup plus de pertinence : un fascisme est en train d’avancer, et de croître.

Comme s’en prendre aux juifs directement est difficile et plutôt mal porté, les fascistes français du présent s’en prennent aux « sionistes ». Comme le peuple juif a un Etat, c’est vis-à-vis de cet Etat que sont énoncés les propos bilieux. C’est cet Etat qui se trouve ignominieusement caricaturé sur un mode qui rappelle la façon dont les Juifs l’étaient dans le Stürmer de Julius Streicher.

Comme se reconnaître directement fasciste ne rendrait pas très populaire, les fascistes d’aujourd’hui avancent sous le visage (parfois voilé) de l’islam militant et accusent ceux qui les critiquent d’ « islamophobie », terme né dans la République islamique d’Iran après la révolution khomeyniste. Ils avancent aussi sous l’apparence de l’extrême-gauche : mais cela n’a rien de surprenant. Les nazis, en leur temps, recrutaient à l’extrême-gauche et les fascistes aussi.

Les Juifs étaient accusés par les fascistes d’autrefois d’être des voleurs, des criminels, des assassins. Les mêmes accusations sont portées au présent contre les « sionistes » et contre Israël.

Les fascistes du présent prétendent défendre les droits du « peuple palestinien ». Derrière la mention du « peuple palestinien », ce qu’ils défendent en fait, ce sont ceux qui oppriment les populations arabes de Cisjordanie et de Gaza, qui forment des enfants à devenir terroristes et à tuer, qui usent des médias qu’ils contrôlent comme on les utilisait sous le Troisième Reich sous l’égide de Joseph Goebbels, et qui ont pour maître à penser un ami de l’auteur de Mein Kampf : Amin al-Husseini, fondateur du mouvement palestinien, instigateur de pogroms, chantre de la solution finale, fondateur d’une légion Waffen SS musulmane pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ces fascistes, ruse suprême et infiniment perverse usent des techniques enseignées sous Goebbels, reprises par Amin al Husseini, et perfectionnées sous le KGB : dire qu’ils sont antifascistes et combattent un « Etat fasciste ».

Parmi ces fascistes, il y a , au delà des têtes pensantes, le cortège habituel d’idiots utiles : les idiots utiles n’existent que dans la mesure où il y a les têtes pensantes et la possibilité pour elles de s’organiser et de disséminer leur venin. Parmi les têtes pensantes et les idiots utiles, il y a, hélas, des Juifs. Au temps du Reich, quelques Juifs avaient, en Allemagne, joué, déjà, le rôle d’idiots utiles, avant d’être eux-mêmes broyés par la machine.

Des préliminaires à  une potentielle Nuit de Cristal du vingt-et-unième siècle ont eu lieu tous ces derniers mois. Chacun d’entre eux était en trop.

Une pétition circule sur internet demandant la dissolution du mouvement fasciste dont je parle. Je l’ai signée.

J’invite à la signer. Ce doit être une simple première étape.

C’est le moment de dire, vraiment, et, cette fois avec des arguments fondés : le fascisme ne passera pas.

Source: Guy Millière

Quand les musulmans torpillent l’équipe de France…

Ce que ne dit pas la presse sur l’équipe de France :  scandale et honte  !

En attendant les déclarations des Bleus qui ne diront rien quoi qu’il advienne (Menaces…).

L’équipe de France de foot a subi la loi des banlieues.


Sous la pression des grands sponsors qui financent les journaux et les chaines de télé, les médias se sont appliquées à ne rien dire sur se qui se passe depuis 4 ans dans l’équipe de France.

Les langues commencent à se délier et l’on apprend qu’il y avait 2 clans dans cette équipe :

– le clan des musulmans (Ribéry, Anelka, Gallas, Evra, Abidal, Malouda, Govou)

– les non musulmans.


Le clan Anelka avait pris le pouvoir et faisait régner la loi des bandes de banlieues parmi le groupe.

Ils ont fait payer à Domenech la non sélection de leurs frères musulmans : Benzéma, Nasri . Ils ont terrorisé Yohann Gourcuff et autres  »Français ».

Ils n’ont pas accepté le renvoi de leur frère musulman Anelka qui a traité Domenech de fils de pute et d’enculé.

Leur capitaine Evra a déclaré publiquement sur les chaines de télé qu’ils vont chercher le  »traître » qui a informé la presse des propos d’Anelka.

Cela ne vous a-t-il pas fait penser à des méthodes mafieuses ???

En représailles, ils ont saboté l’équipe, son image, et ils se sont moqué du maillot français. Ils ont menacé les joueurs non arabes pour qu’ils signent leur déclaration de guerre à la France.

Comme la racaille de banlieue ils ne se sont jamais ressentis comme français.

Et ce cher Domenech qui s’est toujours proclamé  »de gauche » a essayé de composer avec cette bande en espérant que les victoires viendraient cacher son incompétence, son laxisme et surtout sa couardise.

Il a fait une gestion  »de gauche » du groupe, c’est-à-dire en baissant la culotte devant les Arabes.

Tout le monde avait noté que dans cette équipe, les Arabes en question n’avaient jamais chanté la Marseillaise. Mais, pour des questions de fric (les sponsors) il fallait camoufler tout cela, en espérant des victoires et une bonne pub.

Les langues ont commencé à se délier…

La question qui se pose est la suivante :

les médias vont-ils continuer à camoufler plus longtemps la montée de l’islamisme et continuer à masquer le problème de la non assimilation de l’Islam en milieu judéo-chrétien ?


J’attends avec impatience de voir si la gauche va continuer à regarder ailleurs et continuer à éviter d’effaroucher le vote musulman. (Evidemment pas avec AUBRY dont le nouveau mari est salafiste , c’est a dire sunnite qui prêche le retour au coran et à l’Islam…du reste elle finira sûrement avec le Niquab, dans un bordel).

Vont-ils continuer à fermer les yeux sur ces mentalités de racaille,et botter en touche pour trouver leurs boucs émissaires habituels (Le Pen, ou  autres).

La honte est que l’état en est informé ..mais la puissance du fric des sponsors  et les menaces obligent à garder tête basse…

N’hésitez pas ..faites-le savoir.

Anelka au centre, sur la photo, les mains jointes…

Voir aussi:

Accrochez-vous ! et transmettre et diffuser ce message au plus grand nombre. Rappelez vous quand on doutait de la représentativité noire (9 noirs pour 2 blancs), voilà le résultat. Et avec le futur sélectionneur on sera enfin White et Black. Les bleus ! La charia dans le vestiaire Article reçu par e-mail en provenance de euro-reconquista.com :   Après l’épilogue glorieux de l’équipe de francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient. Et, toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias. Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n’était que fiction. Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire. Il y a bien eu des clans, des caïds comme a dit Bachelot ont voulu régenter le groupe, le terme utilisé n’est pas anodin, nous allons voir ça plus loin. Bref, rapidement un groupe composé d’Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery a voulu imposer sa loi, comme par hasard il s’agit des convertis à l’islam ou des musulmans d’origine. Ce sont eux qui ont fait éliminer de la liste des 23 les maghrébins Ben arfa, Benzema et Nasri car comme déjà explicité dans nos précédents articles dans cette équipe, les mœurs des cités ont été reproduites, les noirs détestant les arabes ont écarté ces derniers. Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenench ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème. Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l’intimidation, la menace, voulu imposer sa loi, on ne vas en faire le détail ici. Les problèmes rencontrés par Gourcuff avec Ribery sont réels par exemple, l’abruti Ribery étant utilisé comme homme de main. Tout ceci sera désormais mis sur le compte du manque d’éducation, de l’argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être du traumatisme de la colonisation. Ce sera la version officielle. Or, nous savons et tout le milieu du football (des techniciens aux journalistes) et politique le sait, il s’est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant. Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l’exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les « infidèles », les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière. Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe. L’éviction d’Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion. Ainsi est arrivé l’épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés (Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan). Nous l’avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée le Samedi soir, l’avocat de l’un des joueurs (Evra) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous menace d’un forfait de l’équipe qui aurait entrainé une suspension de toutes compétitions internationales de l’équipe pendant 2 ans. Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée.. Il n’est pas bon que le populo découvre l’ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l’Etat qui sont touchés mais des institutions emblèmatiques. Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par Sarko, fait unique dans l’histoire du sport français. Soyez sans illusions l’heure va venir de la langue de bois, de l’opération réhabilitation des meneurs, c’est qu’il y a des gros intérêt en jeu. Samedi 19 juin 2010 6 19 /06 /2010 07:35 L’implosion de l’équipe de France de football préfigure celle de la société française Nous le pensions depuis très longtemps, nos fidèles lecteurs le savent, mais il aura fallu la défaite et l’attitude lamentable des joueurs de l’équipe de France, sur et hors du terrain, pour que le tabou se fissure chez les journalistes. Que pensions-nous ? Que plusieurs joueurs des bleus n’avaient aucun amour du pays, aucun amour du maillot. Qu’ils n’étaient qu’une bande de mercenaires. Que plusieurs des joueurs n’étaient que la traduction dorée des racailles qui sévissent dans les cités « sensibles ». Même mauvaise éducation, même désinvolture, même arrogance. Pire, nous pensions que la conversion à l’islam de plusieurs des « cadres » de l’équipe traduisait la fracture ethnique et religieuse qui traverse la société française. Cette fracture qui a fait imploser une équipe de football préfigure ce qui va se passer à l’échelle de la nation. Plusieurs joueurs de cette équipe ne sont que des individus arrogants. Un William Gallas qui fait un doigt d’honneur aux journalistes au soir de la défaite, comme si il était besoin d’ajouter à la nullité sportive la mauvaise éducation. Un Franck Ribéry qui passe plus de temps à vouloir évincer un Yoann Gourcuff qui ne partage pas les mêmes codes culturels de l’avis même de plusieurs journalistes sportifs, qu’à jouer au football. Mauvaise éducation qu’on retrouve encore dans les propos d’Anelka qui a la mi-temps du match contre le Mexique a lancé à Domenech : « Va te faire enculer sale fils de pute ! » parce que le sélectionneur lui reprochait son placement bien trop bas. La grande classe. Ce même Anelka qui avait récemment déclaré que la France était un pays hypocrite et qu’il n’y retournerait pas y vivre, malgré le bouclier fiscal, ne voulant pas payer 50% de ce qu’il gagne aux impôts. A l’époque personne n’avait vu un lien avec l’islam bien qu’il se soit converti. Mais lisez le Coran et ô surprise qu’y découvre-t-on ? Que les « hypocrites » dans le Coran sont ceux qui ne partagent pas la même religion que le prophète Mahomet. Le terme revient sans cesse (traduction du Coran de Denise Masson, traduction francophone agréé et recommandée par l’Organisation de la Conférence Islamique). Simple hasard ? Anelka déteste la France et les Français. Cela se lit sur son visage. Cela se devine dans son attitude. Cela s’exprime dans son refus de chanter La Marseillaise ou de se battre pour l’équipe de France. Car pour Chelsea monsieur se défonce le cul ! Il est plus que temps que ce connard ne puisse plus souiller le maillot de l’équipe de France. Il doit être banni à vie de l’équipe de France. Le prochain sélectioneur sera également jugé sur ça. Comme le dit Pierre Ménès parlant d’Anelka : « Il n’a tout simplement aucun respect pour le maillot bleu« . Mais on ose pas encore se demander : « Pourquoi ? » Nous, on a notre petite idée sur la question. En effet, Yoann Gourcuff ne patage pas les mêmes éléments culturels. C’est un euphémisme !

Reçu par mail.

FDF

Les Bleus ! La charia dans le vestiaire.

Accrochez-vous ! et transmettre et diffuser ce message au plus grand nombre. Rappelez vous quand on doutait de la représentativité noire (9 noirs pour 2 blancs), voilà le résultat. Et avec le futur sélectionneur on sera enfin White et Black. Les bleus ! La charia dans le vestiaire

Après l’épilogue glorieux de l’équipe de francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient. Et, toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias. Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n’était que fiction. Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire. Il y a bien eu des clans, des caïds comme a dit Bachelot ont voulu régenter le groupe, le terme utilisé n’est pas anodin, nous allons voir ça plus loin. Bref, rapidement un groupe composé d’Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery a voulu imposer sa loi, comme par hasard il s’agit des convertis à l’islam ou des musulmans d’origine. Ce sont eux qui ont fait éliminer de la liste des 23 les maghrébins Ben arfa, Benzema et Nasri car comme déjà explicité dans nos précédents articles dans cette équipe, les mœurs des cités ont été reproduites, les noirs détestant les arabes ont écarté ces derniers. Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenench ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème. Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l’intimidation, la menace, voulu imposer sa loi, on ne vas en faire le détail ici. Les problèmes rencontrés par Gourcuff avec Ribery sont réels par exemple, l’abruti Ribery étant utilisé comme homme de main. Tout ceci sera désormais mis sur le compte du manque d’éducation, de l’argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être du traumatisme de la colonisation. Ce sera la version officielle. Or, nous savons et tout le milieu du football (des techniciens aux journalistes) et politique le sait, il s’est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant. Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l’exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les « infidèles », les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière. Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe. L’éviction d’Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion. Ainsi est arrivé l’épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés (Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan). Nous l’avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée le Samedi soir, l’avocat de l’un des joueurs (Evra) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous menace d’un forfait de l’équipe qui aurait entrainé une suspension de toutes compétitions internationales de l’équipe pendant 2 ans. Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée.. Il n’est pas bon que le populo découvre l’ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l’Etat qui sont touchés mais des institutions emblèmatiques. Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par Sarko, fait unique dans l’histoire du sport français. Soyez sans illusions l’heure va venir de la langue de bois, de l’opération réhabilitation des meneurs, c’est qu’il y a des gros intérêt en jeu. Samedi 19 juin 2010 6 19 /06 /2010 07:35 L’implosion de l’équipe de France de football préfigure celle de la société française Va te faire enculer sale fils de pute ! » parce que le sélectionneur lui reprochait son placement bien trop bas. La grande classe. Ce même Anelka qui avait récemment déclaré que la France était un pays hypocrite et qu’il n’y retournerait pas y vivre, malgré le bouclier fiscal, ne voulant pas payer 50% de ce qu’il gagne aux impôts. A l’époque personne n’avait vu un lien avec l’islam bien qu’il se soit converti. Mais lisez le Coran et ô surprise qu’y découvre-t-on ? Que les « hypocrites » dans le Coran sont ceux qui ne partagent pas la même religion que le prophète Mahomet. Le terme revient sans cesse (traduction du Coran de Denise Masson, traduction francophone agréé et recommandée par l’Organisation de la Conférence Islamique). Simple hasard ? Anelka déteste la France et les Français. Cela se lit sur son visage. Cela se devine dans son attitude. Cela s’exprime dans son refus de chanter La Marseillaise ou de se battre pour l’équipe de France. Car pour Chelsea monsieur se défonce le cul ! Il est plus que temps que ce connard ne puisse plus souiller le maillot de l’équipe de France. Il doit être banni à vie de l’équipe de France. Le prochain sélectioneur sera également jugé sur ça. Comme le dit Pierre Ménès parlant d’Anelka : « Il n’a tout simplement aucun respect pour le maillot bleu« . Mais on ose pas encore se demander : « Pourquoi ? » Nous, on a notre petite idée sur la question. En effet, Yoann Gourcuff ne patage pas les mêmes éléments culturels. C’est un euphémisme ! Nous le pensions depuis très longtemps, nos fidèles lecteurs le savent, mais il aura fallu la défaite et l’attitude lamentable des joueurs de l’équipe de France, sur et hors du terrain, pour que le tabou se fissure chez les journalistes. Que pensions-nous ? Que plusieurs joueurs des bleus n’avaient aucun amour du pays, aucun amour du maillot. Qu’ils n’étaient qu’une bande de mercenaires. Que plusieurs des joueurs n’étaient que la traduction dorée des racailles qui sévissent dans les cités « sensibles ». Même mauvaise éducation, même désinvolture, même arrogance. Pire, nous pensions que la conversion à l’islam de plusieurs des « cadres » de l’équipe traduisait la fracture ethnique et religieuse qui traverse la société française. Cette fracture qui a fait imploser une équipe de football préfigure ce qui va se passer à l’échelle de la nation. Plusieurs joueurs de cette équipe ne sont que des individus arrogants. Un William Gallas qui fait un doigt d’honneur aux journalistes au soir de la défaite, comme si il était besoin d’ajouter à la nullité sportive la mauvaise éducation. Un Franck Ribéry qui passe plus de temps à vouloir évincer un Yoann Gourcuff qui ne partage pas les mêmes codes culturels de l’avis même de plusieurs journalistes sportifs, qu’à jouer au football. Mauvaise éducation qu’on retrouve encore dans les propos d’Anelka qui a la mi-temps du match contre le Mexique a lancé à Domenech : « 



Article reçu par e-mail en provenance de euro-reconquista.com

Palestine: A ces enfants que leurs parents trahissent pour des causes hystériques.

Et on appelle ça une « religion » ??? Bande de tarés! Et dire que chez nous, en France, il existe des partis politiques, des associations, des « collectif » français qui soutiennent ces barbares. Vous voulez des noms, des références? A l’heure de la victoire de la « résistance », il vaudra mieux pour eux qu’ils ne soient plus sur notre territoire. Si j’écris ça, c’est pour leur bien. Il paraît que la Palestine, c’est bien, comme refuge. Mais je ne sais pas s’ils acceptent les immigrés (français)…

FDF

L’opération formatage commence par des clips vidéo passés dans les écoles…


Du style langoureux sous forme de lettre d’adieu tout en lyrisme: « Qu’elle est douce pour les enfants martyrs, la mort pour Allah »

Du style pompier vibrant : « Je suis le martyr – Shahid-, Ma Mère!
C’est avec mon sang que j’ai écrit mon nom »

Du style rassembleur avec le petit Al Dura (que connait bien Charles Enderlin) qui chante depuis son paradis en voix off : « “Suis-moi au Paradis des Enfants » On le voit dans le clip jouant au cerf volant et courant sur la plage. [Télévision officielle palestinienne, le 25 décembre (!!!) 2000, et de nombreuses fois depuis lors jusqu’à aujourd’hui]

Tout est fait, donc, pour rassurer les enfants et les parents sur l’avenir radieux et paradisiaque des futurs victimes de leurs grands manipulateurs au pouvoir. Pour compléter cette formation, les livres scolaires servent de vecteur indispensable. Un exemple parmi tant d’autres de culture palestinienne, et cela va des livres pour enfants jusqu’aux livres universitaires (pour shahids attardés sans doute, car tout le monde n’est peut être pas doué) :

“Le Musulman se sacrifie pour sa foi, et mène une Jihad pour Allah. Il ne peut être détourné de ce but, car il sait que la date de sa mort a été prédéterminée et qu’il est préférable de mourir en Shahid sur le champ de bataille que dans son lit (Pour mémoire, Arafat est mort d’une longue maladie et bien entouré. Le grand homme a même eu droit à un honneur militaire français avec sonnerie aux morts pour compenser la shahada sans doute.) [Education islamique, pour les élèves de 14 ans, page 176, publié par le ministère de l’Education de l’Autorité Palestinienne, rapport du CMIP]

Les programmes culturels ne sont pas en reste ou l’on exalte la shahada et ses shahids. Résultat de cette éducation : dés l’âge de 6 ans le jeu officiel en vogue est le jeu du shahid joué lors des spectacles de fin d’année par exemple. La télévision palestinienne montrait deux petites filles de 11 ans exprimant leur désir de mourir en shahid pour la gloire de la Palestine et d’Allah.

“72% des enfants sondés dans tous les quartiers de Gaza expriment l’espoir de devenir des Shahids – au cours de combats…”
[’Sout Al-Nissa’ – Voix des Femmes –, Al-Ayyam, le 24 Janvier 2002]


…entre 79 % et 80% des enfants disent leur volonté de devenir des Shahids. [Quotidien officiel de l’Autorité Palestinienne, Al-Hayat Al-Jadida, le 18 Juin 2002]

William o’Brien Professeur à l’Université de George town, précise que lors de la première intifada, les protagonistes palestiniens étaient en grande majorité des jeunes y compris des enfants d’école primaire.

Le CSUCS global report (Coalition to Stop the Use of Child Soldiers)informe en 2008 que les enfants sont utilisés principalement comme courriers ou messagers et parfois comme combattants ou bombes humaines contre des soldats ou civils israéliens. Même Amnesty International s’en est inquiété en 2005 quand elle a lancé un appel aux palestiniens pour qu’ils arrêtent d’utiliser leurs enfants dans les conflits.

Jacques-Marie Bourget, journaliste, a décrit en 2005 pour Paris Match comment les enfants de moins de 15 ans étaient recrutés et « formés » pour devenir martyrs.

La tactique habituelle des Palestiniens consiste à demander aux enfants de jeter des pierres sur les soldats, sachant pertinemment que ceux-ci ne tireront pas sur eux. Cependant des snippers palestiniens perchés sur les toits visent les soldats israéliens et parfois, rarement mais c’est arrivé, tirent eux-mêmes sur les enfants lorsqu’une caméra est repérée dans le coin.

La mort des enfants est systématiquement reportée sur les Israéliens alors que l’on voit bien que ces enfants ont été littéralement programmés depuis leur tendre enfance pour aller au devant des conflits et chercher la mort. Nous sommes habitués au double langage des palestiniens. A commencer par celui d’Arafat qui n’hésitait jamais à tenir un discours en Anglais pour le contredire en arabe immédiatement après.

Ce double langage est une pratique courante et est même devenu une stratégie en soi lorsqu’on fait sciemment passer de fausses informations sachant que les médias occidentaux privilégient la vitesse du scoop à la vérification des infos. Mais quand le mal est fait, il est trop tard. Elles sont nombreuses ces informations passées en une mondiale puis démenties par entrefilets en page 5 ou 6. Les lecteurs sont nombreux qui auront lus ces unes partout ou les journaux sont à la vente et donc sans même avoir acheté le journal et qui ne sauront jamais que l’information était fausse.

Les Palestiniens le savent, en usent et en abusent avec la complicité, on va dire involontaire, des médias qu’ils instrumentalisent en jouant sur leur mode de fonctionnement. (On va dire involontaire, bien que les journalistes occidentaux sous traitent une grande partie de l’information aux journalistes palestiniens, qui ne peuvent l’être et le rester qu’avec l’agrément de leurs autorités, ce qui donne une petite idée de l’impartialité des informations qui nous sont communiquées).

Le mensonge est une chose et la propagande palestinienne et de leurs alliés de la gauche pseudo pacifiste qui taisent opportunément les exactions palestiniennes, nous y sommes habitué depuis fort longtemps.

Là ou cette folie mensongère atteint le comble de l’abject, c’est lorsque les enfants sont utilisés pour raison cynique de propagande et pire comme réserve de chair à canon.

Je laisserai le mot de la fin de ce triptyque à La célèbre sociologue d’origine syrienne Wafa Sultan en 2009 :

 » Il est impossible pour une nation qui éduque ses enfants sur la mort et le martyre, pour plaire à son créateur, d’enseigner en même temps l’amour de la vie ».


La vie a-t-elle une valeur pour une société qui inculque à ses enfants qu’ils doivent tuer ou être tués pour aller au Paradis?

Elle ajoute : CNN a diffusé un documentaire sur Gaza montrant une femme palestinienne qui se lamente et crie : mais qu’ont fait nos enfants pour être tués comme ça ? Qui sait. Peut-être s’agit-il de la même palestinienne qui se réjouissait il y a deux ans, quand l’un de ses fils s’était fait exploser dans un restaurant de Tel-Aviv et qui disait souhaiter que ses autres enfants suivent le même exemple et deviennent martyrs ?

Dans ce cas, comment puis-je me solidariser avec une femme qui lance les youyous de jouissance quand l’un de ses enfants se fait exploser contre les juifs, alors qu’elle pleure quand les juifs tuent ses autres enfants ? »

Source : Itamar Marcus Palestinian Media Watch

Pour information : Coalition to Stop the Use of Child Soldiers
PO Box 22696, London N4 3ZJ
United Kingdom
Telephone number: +44 20 7226 0606
Facsimile number: +44 20 7274 0230
Email: info@child-soldiers.org

Alors, toujours en admiration devant la « religion d’amour, de paix, etc… ?

FDF

Le maire d’Alfortville et sa mosquée; rappel des faits…

30 juin 2010

En 2006, le conseil municipal d’Alfortville avait voté la construction d’un « lieu d’accueil » au bénéfice d’une association algérienne (coût total : 700.000 €). En examinant les plans, une conseillère d’opposition découvre qu’il s’agit tout simplement d’une mosquée (qui a été construite et fonctionne aujourd’hui). Elle dépose un recours devant le tribunal administratif, qui vient de juger illégal le financement de ce bâtiment par la municipalité.

Réaction du député-maire socialiste René Rouquet :

« Etre dans la légalité, je m’en tape, et si je dois aller devant le tribunal, je m’en fous ! »

Source: http://tinyurl.com/3ya6pm9 (Via Le Salon Beige)