Francaisdefrance's Blog

01/07/2010

Rixe mortelle sur l’A13 : l’autre version…

01 juillet 2010

« Le jeune couple impliqué dans l’accrochage qui a dégénéré en rixe mortelle sur l’A13 le week-end dernier a donné une toute autre version des faits aux enquêteurs, selon leur avocat…. »

« Alors qu’une sixième personne s’est rendue d’elle-même à la police, mercredi soir, les versions sur les circonstances de la rixe qui a fait un mort sur l’autoroute A 13 le week-end dernier divergent à mesure que les auditions avancent. Seule certitude, pour l’heure, tout est parti d’un léger accrochage entre la Clio d’un jeune couple qui rentrait d’un dîner, et l’Audi de Mohammed, la victime décédée, qui partait en vacances avec toute sa famille en convoi.

  • Après deux mises en examen, la conductrice et le passager ainsi qu’une 3e personne ont été placés mardi soir en garde à vue dans l’affaire de l’homme battu à mort ce week-end lors d’une rixe sur l’A13, dans les Yvelines.

  • Publié le 29/06/2010 Homme battu à mort sur l'A13: la conductrice et le passager se rendent

D’après les premiers éléments de l’enquête recueillis auprès de la famille de Mohammed, le jeune couple aurait refusé de signer le constat, le ton serait rapidement monté et il aurait appelé  des amis en renfort. Mohammed, 30 ans, aurait alors été roué de coups, notamment au visage. Des coups qui lui seront fatals. Quatre autres membres de sa famille ont également été blessés. Le jeune couple aurait pris la fuite à l’arrivée de la police.

Le jeune couple était « parti avant le lynchage »

Contacté par TF1 News, l’avocat du jeune couple, Me Olivier Combe, livre une toute autre version. « L’altercation ne serait pas partie de leur refus d’établir un constat suite à l’accident mais du fait qu’ils n’étaient pas d’accord sur la part de responsabilité de chacun« . Dominique, le compagnon de la jeune fille, aurait alors dû faire face à l’attitude très « vindicative » de la famille de Mohammed. « Lorsque je l’ai rencontré au début de sa garde à vue, il m’a dit s’être retrouvé en difficulté face à l’hostilité de cinq hommes et trois femmes, explique Me Combe à TF1 News. « Il a alors appelé un ami. Arrivé sur place, celui-ci aurait commencé à calmer les choses ». Mais dans la foulée, d’autres amis sont arrivés et une bagarre générale a débuté.

« Que ce soit la jeune fille ou son ami Dominique, ils sont tous les deux effondrés de la tournure prise par les événements, dont ils n’ont appris l’issue tragique qu’après coup puisqu’ils disent être partis de l’autoroute avant le lynchage ». La jeune fille, âgée de 19 ans, inconnue des services de police, venait de décrocher son BTS et son permis. Son ami Dominique, âgé de 28 ans, travaille depuis quatre ans comme technicien dans une grande entreprise.

Lors de leur garde à vue, qui doit prendre fin ce jeudi après-midi, le couple aurait dit ne pas connaître tous les jeunes arrivés pour se battre. Dans cette affaire, deux hommes de 21 et 22 ans ont déjà été mis en examen et écroués lundi soir. Et quatre personnes, dont le couple qui s’est rendu au commissariat avec le véhicule impliqué dans l’accident, sont en garde à vue. Reste aux enquêteurs à retrouver les autres protagonistes de l’affaire, toujours dans la nature, et à clarifier le scénario du drame. Une autopsie du corps de Mohammed devait être pratiquée aujourd’hui. »

Source: http://tinyurl.com/32xw5bn

Le dollar américain du 11 septembre 2001…

Question pliage, je ne suis pas un as. Question curiosité, si. Regardez cette vidéo. Troublant…

FDF

Une définition de la symbolique maçonnique plutôt « made in » anti-maçonnique, avec la preuve en image notamment avec les billets de dollar US.

Le 11 septembre était même annoncé dans le pliage d’un billet de 20 dollars:

Cliquez ici : YouTube – le dollar américain du 11 septembre 2001 (v.e.v.d.i)

Devoir de mémoire: le 1er juillet 1916, l’offensive sur la Somme.

Ca, personne ne doit oublier…

FDF

Le lundi 1er juillet 1916, à 7h30, débute une gigantesque offensive anglo-française sur la Somme, la plus insensée et la plus sanglante de toutes les batailles de la Grande Guerre de 1914-1918.

Son souvenir demeure très vif chez les Britanniques, dont toute une génération de jeunes soldats a été fauchée sur la Somme.

André Larané.
Entre volontariat et conscription

Quand elle entre dans la Grande Guerre, le 4 août 1914, la Grande-Bretagne ne dispose que d’une armée de métier de 300.000 hommes. À la différence de la plupart des autres pays européens, elle ne pratique pas la conscription obligatoire et doit donc faire appel au volontariat pour compléter ses effectifs.

Patriotisme aidant, 700.000 jeunes Britanniques s’engagent d’eux-mêmes dès les premiers mois de la guerre. Les activités sociales telles que les matches de rugby ou de cricket, pratiquées à grande échelle à l’arrière du front, contribuent à maintenir la cohésion des troupes.

En 1915, les recrutements se font plus difficiles. Pour convaincre les hésitants, l’état-major encourage les «bataillons de copains» : les amis de quartier ou d’école vont ensemble au bureau de recrutement avec l’assurance de combattre côte à côte. En 1916, cette consolation ne suffit plus à vaincre les réticences et le gouvernement se résout à instaurer le service militaire obligatoire. Une révolution ! 3 millions de conscrits viendront ainsi s’ajouter aux 3 millions de volontaires…

Un projet ancien

Les alliés français et anglais ont décidé dès décembre 1915, à Chantilly, de lancer une offensive conjointe sur la Somme en vue d’en finir avec l’enlisement dans les tranchées. Mais, trois mois plus tard, les Allemands les prenaient de vitesse en lançant une attaque massive sur le saillant français de Verdun. L’état-major français espère que l’offensive sur la Somme soulagera le front de l’Est. Des forces considérables sont donc massées entre Albert et Chaulnes.

Les armées françaises des généraux Fayolle et Micheler au sud ainsi que les armées anglaises des généraux Rawlinson, Gough et Allenby au nord font face à la IIe Armée allemande du général von Below.

L’offensive est précédée par une intense préparation d’artillerie. Pendant une semaine, 1,6 million d’obus tombent sur les lignes allemandes. Quelques minutes avant l’assaut, les sapeurs britanniques font sauter deux mines énormes sous les lignes allemandes.

Les Alliés sont persuadés d’avoir liquidé toute résistance du côté ennemi. C’est au point que le général en chef britannique, Sir Henry Rawlinson, soucieux d’épargner à ses hommes une fatigue inutile, leur recommande de monter à l’attaque en ordre de parade et non pas en courant !

Dans les faits, les Allemands, endurcis par deux années éprouvantes, ont résisté aux bombardements et attendent l’assaut de pied ferme. La plupart des soldats anglais sont quant à eux des engagés volontaires qui n’ont aucune expérience du feu. Dès les premières minutes, ils succombent en grand nombre dans les barbelés qui séparent les ennemis. Effrayé par l’ampleur des pertes, le général Rawlinson songe à un repli mais il en est empêché par son supérieur, le général Sir Douglas Haig.


Le 1er jour de l’offensive, on compte pas moins de 60.000 pertes du côté britannique, dont 20.000 tués. Les Allemands essuient de leur côté quelque 20.000 pertes. En ce jour le plus meurtrier de toute la Grande Guerre, la fine fleur de la jeunesse britannique, issue des milieux aristocratiques autant que populaires, a perdu la vie ( *).

L’offensive va se poursuivre envers et contre tout jusqu’en novembre 1916. Les alliés en obtiendront un gain dérisoire de 10 km. Le prix en est exorbitant : 400.000 Britanniques tués et blessés ainsi que 200.000 Français et 450.000 Allemands… À comparer aux 750.000 victimes de Verdun.

Les chars arrivent !

Le 15 septembre 1916, à Flers, au cours de la bataille de la Somme, les Britanniques alignent pour la première fois des chars d’assaut (nom de code : les tanks, ou réservoirs).

Ces engins blindés, montés sur chenille (une innovation apparue en 1905 dans le milieu agricole), se montrent capables de franchir tous les obstacles y compris les rideaux de barbelés qui protègent les tranchées. En Angleterre, les chars d’assaut sont promus par le lieutenant-colonel Ernest Swinton, qui rallie à son idée le premier Lord de l’Amirauté, Winston Churchill. En France, le promoteur des chars d’assaut est le général d’artillerie Jean-Baptiste Estienne (1860-1934), qui a été aussi parmi les premiers à comprendre l’intérêt militaire de l’aviation. Mais les résistances du ministère de l’Armement ne permettront de mettre en ligne les premiers chars français que le 16 avril 1917, dans des conditions au demeurant décevantes. Les Allemands attendront la fin de la guerre pour se laisser convaincre par cette nouvelle technique.

Filmographie

La tranchée, un film de William Boyd, produit par Jacques Perrin (Microcosmos, Himalaya, Le peuple migrateur,…), montre avec une rare justesse de ton les préparatifs de cette folle offensive. Un film méconnu, l’un des plus émouvants et des plus beaux qui soient sur la Grande Guerre. Pour tous publics. –

vu sur http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19160701

Actions SITA: mode d’emploi.

1 juillet 2010

SITA MODÈLES

Rappels :

– Une action SITA consiste à rajouter à la fin d’un article dénonçant l’islamisation un dernier paragraphe, invitant les internautes à imprimer l’article et à l’envoyer par la poste à un (ou plusieurs) destinataires dont il est question dans l’article et dont on indique l’adresse publique par un lien.

Le plus simple c’est de rajouter ce paragraphe parmi les commentaires de l’article (voir les exemples donnés sur SITA pour les nuls).

– Pour trouver la page internet donnant l’adresse postale d’une cible d’action, consulter Annuaires & Adresses

Modèles d’actions SITA, à copier-coller-adapter, sur base d’un article à propos de Mosquée/Lettre ouverte/Divers s’imprimant en Une/Deux/Trois/Quatre/Quel que soit le nombre de pages.

Ces modèles vous donnent le mode d’emploi à suivre (et si possible à diffuser, en commentaires, par courriel ou en les republiant) pour agir par tractage postal d’articles déjà publiés.

à publier signale les modèles pour webmasters uniquement.

Une+Une signale les modèles sur base de deux articles différents s’imprimant chacun en Une page.

    Mosquée :
  • Projet/chantier/agrandissement… reconnu/subventionné/soutenu/accompagné/inauguré…Par une mairie – Une page, Deux pages, Quel que soit le nombre de pages.Par un représentant du gouvernement – Une page, Deux pages, Quatre pages
  • Incendie/dégradation/tag/cochon/profanation etc. – Quel que soit le nombre de pages.
  • Couinements d’une mairie contre une action SITA – Une page.
  • Participation à une inauguration par un membre du clergé catholique – Une page à publier.
    • Lettre ouverte :

    • au président de la république – Deux pages.
    • à un ministre – Une page à publier.
    • à un ambassadeur Trois pages à publier.
    • au président des Etats Unis d’Amérique – Une+Une page.Lettre ouverte, au format pdf :
    • au président de la république – Une page (1) – Une page (2).
    • à un ministre – Une page – Quatre pages.
    • à un député – Deux pages à publier.
    • à un ambassadeur – Deux pages.
      Divers :

    • Proposition de loi islamovigilante par un député – Une page.
    • Tract islamovigilant par un parti politique – Une page.
    • Reportage islamophile à la télévision – Deux pages.
    • Demande de don de la part d’une association musulmane – Une+Une page à publier (1) – Une+Une page à publier (2).
    • Mois du ramadan – Une ou Deux page(s).
    • Déclaration lèche-babouche d’un intellectuel idiot utile de l’islam – Une page (France) – Une+Une page (USA)
    • Politicard favorable au vote des étrangers non-européens- Une page.
    • Tentative d’intimidation par un avocat……non musulmanQuatre pages.…musulmanUne page.
    • Crime d’honneur/meurtre commis……en BelgiqueDeux pages à publier.…aux USAUne page.…au CanadaUne+Une page.

    LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DOIT EXPRIMER LA REPENTANCE POUR SES CRIMES D’ORIGINE!

    1° juillet 2010.

    Bernard Antony, président de l’Institut du Pays Libre, communique :

    COMME L’ÉTAT RUSSE A DÉJÀ COMMENCÉ À LE FAIRE, LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DOIT EXPRIMER LA REPENTANCE POUR SES CRIMES D’ORIGINE

    « Il aura donc fallu 217 ans pour que soient effectuées au Mans des premières fouilles de charniers des guerres de Vendée.

    Ceci permet, semble-t-il, de voir un peu soulever, ô combien timidement, un petit coin de l’immense et lourd voile d’amnésie qui recouvre et occulte depuis plus de deux siècles la vérité sur ce que fut la Révolution française. Mais il ne faut pas que retombe cette chape qu’il faut soulever entière pour l’honneur de la France, de sa mémoire, de sa continuité et pour la paix civile entre Français.

    Car c’est la tare congénitale de notre système républicain que d’avoir été fondé sur l’assassinat du Roi de France et de sa famille et sur une guerre civile exterminatrice. De plus la Révolution française organisant la toute puissance étatique sur la dialectique de l’État et de l’individu dissolvante de tous les autres liens sociaux a constitué le modèle idéologique des deux monstres totalitaires du XX° siècle, le communisme et le nazisme.

    Lénine comme Hitler ont exalté leur filiation jacobine. Du sans-culotte jacobin ont procédé les gardes rouges et le SS. Les exterminationnismes rouges ou noirs ont justifié leurs génocides avec des arguments semblables à ceux par lesquels on défendait à la Convention celui de la Vendée. Et l’idéologie jacobine continue d’inspirer la subversion des idées de liberté, d’égalité et de fraternité en un [pseudo-] individualisme totalitaire destructeur des communautés naturelles et d’abord de la famille, confisquant notamment la fondamentale liberté d’éducation des enfants par leurs parents.

    Moins de vingt ans après la fin de l’URSS, l’État russe, quoique à plusieurs égards très continuateur du système soviétique, a eu pour honneur de faire repentance de l’assassinat du Tsar et de sa famille et de replacer la Russie dans sa continuité historique et religieuse.

    La France a besoin d’un pareil geste symbolique. L’État qui dans la vérité ferait repentance des crimes originels de notre République libérerait ainsi notre mémoire nationale, accomplissant un acte d’Amitié Française de haute portée.

    Afin d’en finir avec la plus funeste des traditions dialectiques qui dresse sans cesse les Français les uns contre les autres.

    La reconnaissance des crimes perpétrés selon les époques par tel ou tel camp est le plus sûr moyen de détruire un manichéisme destructeur de l’unité nationale qui devrait être un souci majeur d’État au service du Bien Commun de la France et des Français. »

    NDLR: le problème est qu’il n’y a que la France qui doit reconnaître (donc payer en conséquence) ses « crimes de guerre ». Une foultitude d’Etats le savent et en profitent. Demandons-nous après pourquoi la dette de notre pays devient colossale… Le champion en titre est à ce jour… l’Algérie, où bon nombres de nos soldats ont péri égorgés, torturés, émasculés, massacrés durant la guerre du même nom. Et les cimetières militaires français de là-bas sont encore à ce jour profanés très souvent. N’avons-nous pas assez payé?

    FDF

    Mosquée d’Argenteuil : Les valeurs de la République… Quelle honte.

    Nous sombrons dans l’islamisme… C’est très grave. Nos dirigeant donnent « l’exemple ». Il se passe des choses que l’on nous cache; plein de choses. Alors, on se laisse islamiser sans broncher? Alors qu’une foule d’armes pacifiques sont à notre disposition. Pourquoi croyez-vous que la chasse aux blogs anti-muzz et anti-islam demandée haut et fort par l’islam de France est lancée, « SGDG » (Sous Garantie Du Gouvernement)? Et le nombre de ces blogs gonfle, gonfle… Ca sent mauvais, très mauvais… Et la loi anti-burqua, comment croyez-vous qu’elle puisse passer avec de tels agissement anti-patriote? Il paraît que ça se négocie en coulisses, mais il ne faut pas trop y croire…

    FDF

    22:14 29 juin 2010

    Dessin de Frankaoui :


    Source: http://tinyurl.com/2bw5jgn

    Boulogne-Billancourt (92) : contre la construction de la nouvelle mosquée, la NDP en première ligne…

    30 juin 2010

    BOULOGNE-BILLANCOURT

    HALTE A L’ISLAMISATION !


    Depuis plusieurs mois, nous assistons à Boulogne à une prolifération des kébabs halal, des boucheries musulmanes et autres commerces commu­nautaires. Les rayons des supermarchés proposent toujours plus de pro­duits halal ! Les femmes voilées sont de plus en plus nombreuses dans nos rues tandis que des individus barbus vêtus comme des talibans sil­lonnent nos quartiers.

    Nous, nationalistes de la Nouvelle Droite Populaire (NDP), nous di­sons : « CA SUFFIT ! » Dans de nombreuses villes de France, les mos­quées fleurissent avec la complaisance des élus de « droite » comme de gauche qui accordent aux organisations musulmanes des conditions fi­nancières et foncières plus que favorables. Boulogne n’échappe pas à cette prolifération. En effet une mosquée est en voie de construction rue du Vieux Pont de Sèvres.

    Nous dénonçons la construction des mosquées symboles de l’islamisation de la France et de l’Europe. Pourquoi faire autant de ca­deaux à l’islam alors que pendant ce temps, en Algérie, les Chrétiens sont persécutés, en Turquie les évêques sont assassinés ?  Et que dire de l’Arabie Saoudite où le seul symbole de la croix est interdit ?

    Rejoignez notre combat contre l’islamisation de la France et de l’Europe.

    Soutenez l’action de la

    NOUVELLE DROITE POPULAIRE

    contre l’islamisation de Boulogne-Billancourt !

    ________________

    mosquee6.JPG

    Voici le tract qui sera diffusé durant tout l’été par les militants de la Nouvelle Droite Populaire des Hauts-de-Seine contre l’édification d’une nouvelle mosquée à Boulogne-Billancourt.

    Si vous désirez participer à notre action, prenez contact avec la NDP 92 : ndp92@orange.fr

    Si vous habitez à Boulogne-Billancourt, n’hésitez pas à imprimer, reproduire et diffuser le tract suivant autour de vous : cliquez ici

    Source: http://tinyurl.com/342yus8

    Les bienfaits de la dhimmitude: François Fillon est dispensé d’affranchissement…

    1 juillet 2010

    François Fillon le dhimi qui inaugure une mosquéeIl a pourtant l’air normal, bien propre sur lui, très « clean » avec sa coiffure impeccable de premier communiant. « Il », c’est François Fillon, le Premier ministre que s’est donné Nicolas 1er. Un serviteur habituellement bien discret, qui prend toujours soin de ne pas faire de l’ombre à son patron. Un serviteur zélé qui, avec talent et assurance, il faut le lui reconnaître, descend dans l’arène parlementaire défendre une impopulaire politique que l’on se refuse à habiller du mot « rigueur ». Mais alors, quelle mouche l’a donc piqué ce lundi 28 juin en le poussant à se rendre, sous l’œil gourmand des caméras, à Argenteuil, Val d’Oise, – le département où l’on confond le tir aux pigeons avec le mitraillage des flics -, inaugurer une grande mosquée, une de plus ? En s’affichant solennellement aux côtés de (…) La suite sur http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2010/06/29/le-demon-du-dhimi.html

    La république ne reconnait aucun culte, loi de 1905, ça ne veut pas dire La république reconnait officiellement et en grande pompe le culte musulman. C’est du français, niveau exercices de compréhension de texte de CM1. Il convient donc de conseiller au citoyen premier ministre de retourner à l’école.

    C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

    Quoi mettre dans l’enveloppe ?
    Imprimer l’article synthesenationale.hautetfort.com cité ci-dessus, directement depuis le navigateur :

    Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer…

    Il rentre sur une page (= une feuille recto).

    Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit.

    Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet d’envoyer au moins deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille à votre courrier (recto-verso, soit deux pages). Avec le verso libre de la feuille où vous avez imprimé la première page de l’article, cela fait donc trois pages disponibles sur lesquelles expliquer pourquoi il ne faut pas construire de mosquées.
    – Imprimer sur ces trois pages l’argumentaire Construction de mosquées : pourquoi il faut dire NON, http://sitamnesty.files.wordpress.com/2009/03/construction-de-mosquees-pourquoi1.pdf..Pour imprimer ce document pdf en trois pages seulement, ne pas imprimer la page de garde (qui ne contient guère que le titre)

    Si vous le souhaitez, vous pouvez imprimer d’autres argumentaires à la place

    – soit en trois pages eux aussi (voir la rubrique Argumentaires sitamnesty.wordpress.com/argumentaires au paragraphe Documents en 3 pages).

    – soit vous pouvez bien entendu aussi imprimer un argumentaire en seulement une page, ou seulement deux pages, ou panacher en trois pages = 1 page + 2 pages etc. comme il vous plaira (voir les divers argumentaires proposés).

    Qui sont les destinataires ?

    Le premier minitre François Fillon, bien entendu, mais aussi celui dont il est l’âme damnée : le président de la république qui l’a envoyé à la dhimisation.

    Vous trouverez l’adresse postale du 1er ministre sur la page gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire et celle de son Big Boss sur la page elysee.fr/ecrire/

    Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer (on rappelle que le courrier au président de la république est dispensé d’affranchissement) et poster.
    Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça.
    Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?     Alors vous avez le……… P O U V O I R ……   de dire son fait à toute personne publique.
    Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

    Les actions SITA en cours c’est >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> ici

    Source: http://tinyurl.com/33ld53s

    Dhimmitude: Brice Hortefeux attendu à Strasbourg…

    Mais que l’Etat Français décide une fois pour toutes que la Francarabia est désormais notre nouvelle patrie et que l’on instaure officiellement la charia! On évitera toutes ces simagrées nauséabondes à préférence non-nationale! Y’en a marre de ces stigmatisations et de la soumission désormais officielle de nos Autorités à l’islam. Il est grand temps de fuir; mais pour aller où?

    FDF

    30/06/2010

    Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, est attendu vendredi à Strasbourg pour une cérémonie de recueillement après la profanation de dix-huit tombes d’un carré musulman, a annoncé la Grande Mosquée de la ville. Son délégué général, Abdelaziz Choukri, a informé mercredi la presse que de nombreuses personnalités avaient confirmé leur participation à la cérémonie « dont notamment M. Brice Hortefeux ».

    La cérémonie organisée par les institutions musulmanes régionales et nationales se déroulera à partir de 16 heures au cimetière nord de Strasbourg où la profanation avait été découverte mardi matin. Dix-huit tombes ont été renversées ou endommagées mais aucune inscription n’a été relevée sur les sépultures. Le même jour M. Hortefeux avait condamné « avec la plus grande fermeté ces actes odieux ».

    Depuis début mai, des stèles de soldats musulmans morts pour la France ont été profanées à Tarascon (Bouches-du-Rhône) et des inscriptions racistes visant notamment la communauté harkie ont été découvertes sur trois tombes musulmanes du cimetière de Vienne (Isère).


    Source: http://tinyurl.com/3yrp2oq

    Il n’a pas encore compris? Sarkö au plus bas dans les sondages…

    Ca, on peut qu’il s’accroche le président des français. Pour moins que ça, d’autres auraient compris que le peuple de France ne le considère plus comme son chef d’Etat… Et un référendum, pour savoir s’il doit « rendre son tablier », il n’ose pas? Trop fier… Notre pays est dans la merde, il préfère s’occuper de ses potes étrangers, ses ambitions sont démesurées, on commence à citer son nom dans des affaires peu reluisantes et il reste… Bon; c’est lui qui voit… Les 3/4 des français désavouent sa façon de présider notre patrie mais il s’en fout. Espérons qu’en dessous des 25% de cote de popularité, il commencera à réfléchir.

    FDF

    Dans les sondages, Sarkozy touche le fond

    01/07/2010

    Nicolas Sarkozy, ici en avril 2010.

    AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG

    Dans les sondages, Sarkozy touche le fond

    Une enquête d’opinion à paraître dans le Figaro Magazine donne le chef de l’Etat à 26% de confiance. Son score le plus bas depuis trois ans…

    La cote de confiance de Nicolas Sarkozy atteint son score le plus bas depuis trois ans avec 26% et François Fillon chute à 35%, selon un sondage TNS Sofres Logica pour Le Figaro Magazine, à paraître samedi.

    Le chef de l’Etat perd deux points de confiance en un mois et voit le pourcentage de défiance augmenter de quatre points à 71%. Le Premier ministre voit pour sa part le nombre des mécontents passer de 57% à 61%, soit quatre points de plus.

    Pour Le Figaro Magazine, les Français ne distinguent plus Nicolas Sarkozy de François Fillon comme ils le faisaient auparavant quand ils accordaient une sorte de prime au Premier ministre face au chef de l’Etat.

    « Désormais, le couple exécutif subit la même érosion dans toutes les catégories de la population », écrit-il.

    Source: http://tinyurl.com/2wck88q

    Onze gendarmes algériens tués par un groupe d’islamistes

    Ben tiens, chez eux aussi ils pratiquent l’amour, la paix et la tolérance…

    FDF

    Algérie

    30.06.10

    Pris dans une embuscade…

    Onze gendarmes algériens ont été tués ce mercredi à l’aube près de Tinzaoutine, à la frontière entre l’Algérie et le Mali dans le grand sud, par un groupe d’islamistes qui ont tendu une embuscade à leur convoi, a rapporté le quotidien El Watan.

    Les gendarmes ont été tués alors qu’ils circulaient à bord de véhicules tout-terrain, a précisé le journal sur son site internet. Les assaillants ont également détruit ces véhicules et emporté les armes des forces de l’ordre, a ajouté la même source.

    «C’est un coup bien préparé»

    Une source sécuritaire étrangère contactée par l’AFP à Bamako a confirmé ce bilan de onze morts. «C’est un coup bien préparé», a-t-elle ajouté, en précisant que les islamistes ont deux prisonniers, dont l’un a été libéré pour être «porteur de message pour les officiels algériens».

    Cet attentat contre les forces de sécurité est le plus meurtrier en Algérie depuis près d’une année, quand des islamistes avaient attaqué le 29 juillet 2009 un convoi militaire près de Tipaza, célèbre ville balnéaire située à 70 km à l’ouest d’Alger, faisant onze morts parmi les soldats. L’attentat avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

    250.000 résistants! Eh les autres, on bouge quand?

    Mercredi 30 juin 2010

    A l’approche de l’été la galaxie SITA est heureuse de vous annoncer qu’elle vient de dépasser le ¼ de million de visiteurs sur l’ensemble de ses sites et blogs proposant des actions SITA.

    Ça s’arrose !

    Ca s'arrose au champagne et au sabre

    …au Canard-Duchêne

    et au Chevalier d’Auvergne : Pôp !

    Nos statistiques de fréquentation sont publiques, contrairement à celles de tous ceux qui font du lard à l’abri de divers prétextes estampillés « anti-racisme » (voir à ce sujet au bas de l’article Annuaire Résistance, à propos d’alexa.com).

    Nos statistiques sont accessibles par tous depuis tous les sites proposant des actions SITA et sont établies de façon parfaitement indépendante par la société américaine SiteMeter.

    Vous pouvez les consulter à tout instant en cliquant sur la petite icone carrée SiteMeter verte & blanche située en colonne de droite, au bas des diverses images-liens (et sous une autre icône SiteMeter, rectangulaire celle-là, qui comptabilise uniquement les visiteurs du présent blog).

    Plus simplement, vous pouvez tout savoir (ou presque…) sur les visites à la galaxie SITA directement via le lien sitemeter.com/?a=stats&s=s16action

    Actuellement vous êtes 4 à 500 internautes à nous rendre visite par jour. Ce nombre augmente régulièrement, lentement mais sûrement, aussi sûrement que la goutte d’eau creuse le rocher, et ceci depuis maintenant plusieurs années.
    Les médias officiels continuent aussi régulièrement de se faire l’écho de la détresse que vous suscitez chez les néo-pétainistes munichois, enragés mais désespérés par leur totale incapacité à contrer l’imparable processus de réinformation islamolucide auquel vous contribuez à chaque fois que vous dégainez un timbre.

    Pour ceux que l’anglais rebute, voici les liens en français ouvrant directement les principales rubriques de nos statistiques pour les 100 derniers visiteurs :

    Qui est là ?
    Ils sont où ?
    Quand sont-ils passés ?
    Ils ont consulté quelles actions ?
    Combien de visiteurs… ce jour ?cette semaine ?ce mois ?cette année ?

    Rendez-vous dans… un certain temps

    pour fêter le ½ million !

    Source: sitamnesty

    Démographie. La preuve par Israël…

    Pas inintéressant; à lire…

    FDF

    Le déclin démographique des nations de souche européenne – le « monde blanc » –  est-il inexorable ?

    Un cas d’école : la Russie. Ce pays comptait 149 millions d’habitants en 1991, l’année où l’URSS s’est désintégrée. Il n’en compte plus que 142 millions aujourd’hui. Cela représente en moyenne une perte de 0,5 % par an, soit un peu plus de 700 000 âmes.

    Cette chute est due en partie à l’émigration : notamment le départ de quelque 600 000 Juifs et de plus d’un million de Russes germanophones. Mais pour la plus grande part, elle tient à des causes purement démographiques : la baisse de la natalité d’une part (tombée à moins de 1,2 enfant par femme en 1999), le tassement, voire le recul, de l’espérance de vie (une soixantaine d’années seulement pour les hommes, un peu plus de 70 ans pour les femmes, soit de quinze à douze ans de moins que dans les pays de l’Union européenne). La Russie est un pays où les générations ne sont pas remplacées et où l’on meurt plus jeune qu’ailleurs.

    Ce qui aggrave le phénomène, c’est que ce déclin touche essentiellement l’ethnie russe majoritaire (78 % de la population) et les minorités slaves. Les minorités non-slaves, bénéficient d’une natalité plus forte : en particulier les musulmans du Caucase, où l’on compte en moyenne de 3 à 4 enfants par femme. Le régime de Vladimir Poutine, en place depuis 2000,  se targue d’avoir suscité une  remontée légère de la natalité globale du pays, passée à 1,56 enfant par femme en 2009. Mais ce phénomène semble du au moins en partie au dynamisme des minoritaires.

    D’autre pays européens connaissent actuellement des évolutions analogues : faible natalité de la communauté majoritaire (parfois qualifiée de « communauté-souche »), dynamisme des minorités. L’Allemagne pourrait connaître prochainement le même déclin que la Russie. Elle compte aujourd’hui 82 millions d’habitants, dont 66 % d’Allemands ethniques et 18 % d’Allemands ou de résidents d’origine étrangère, mais pourrait tomber à 70 millions d’habitants en 2040, dont 50 % seulement d’Allemands ethniques, du fait de sa faible natalité. A moins que le déficit de 12 millions ne soit comblé par l’immigration : ce qui réduirait les Allemands ethniques à la condition de minorité dans leur propre pays.

    Certes, plus de 50 % des Néo-Allemands sont actuellement d’origine est-européenne ou sud-européenne, et susceptibles, dans les deux cas de figure, de s’intégrer à la culture et à la société allemandes ethniques. Mais les autres, notamment quand ils sont originaires de pays musulmans, sont à la fois plus prolifiques et moins susceptibles de s’intégrer. En outre, leur part dans l’ensemble de l’immigration allemande devrait croître fortement au cours des deux prochaines décennies. Aux termes d’un accord d’ « immigration choisie », l’Allemagne vient par exemple de faciliter la venue d’immigrants qualifiés originaires du Pakistan.

    La fertilité moyenne a été en moyenne de 1,4 enfant par femme en Allemagne depuis une vingtaine d’années. Mais elle oscille entre 2,5 et 4 enfants par femme chez les immigrants extra-européens. En 2009, on comptait 4,3 millions de musulmans en Allemagne, soit 5,4 % de la population globale. Près de 2 millions d’entre eux disposaient de la nationalité allemande.

    La France métropolitaine n’est pas menacée, pour l’instant, par un déclin démographique global. Sa population  a cru de 50 % entre 1945 et 2000, puis de 6 % entre 2000 et 2010. Mais cette progression semble due dans une large part à l’immigration extra-européenne – qu’il s’agisse d’immigrants au sens propre, d’enfants d’immigrants ou de citoyens français originaires des départements et territoires d’outre-mer -, qui représente 10 % au moins de la population globale, et 20 % des classes d’âge les plus jeunes. Les femmes d’origine non-européenne avaient en moyenne deux fois plus d’enfants que les femmes européennes dans les années 1990 : 3 enfants contre 1,7. Le ratio serait de plus de deux dans les années 2000, dans un contexte de dynamisme global accru : plus de 3 enfants contre un peu plus de 1,7.

    Peut-on imaginer que ces tendances se modifient, et que les « communautés-souches » européennes retrouvent un certain dynamisme démographique ? Un contre-exemple existe, en effet : Israël, pays situé au Proche-Orient mais relevant de la sphère culturelle européenne.

    Comme la Russie, l’Allemagne et la France, l’Etat hébreu – Territoires palestiniens non-compris – doit compter avec de fortes minorités ethniques, représentant près de 20 % de la population globale.

    Il a été longtemps confronté, lui aussi, à un différentiel de natalité en faveur des minorités. Cette situation a paru conduire, à terme, à l’instauration d’une société binationale,  judéo-arabe en l’occurence, sauf à être corrigée par une forte immigration juive. De fait, l’arrivée d’un million d’immigrants venus de l’ex-URSS (Russie et autres ex-républiques soviétiques, comme l’Ukraine et les pays d’Asie centrale) a eu un effet stabilisateur dans les années 1990.

    Mais depuis une dizaine d’années, une situation inédite est en train de se mettre en place : la démographie de la communauté-souche – les Israéliens juifs –  remonte et la démographie de la minorité arabe baisse. Une étude d’un institut de recherche israélo-américain, l’America Israel Demographic Research Group (AIDRG), observe qu’en
    en 1995, après l’arrivée de la plus grande partie des immigrants ex-soviétiques, on comptait en Israël 80 000 naissances juives par an contre près de 40 000 naissances arabes. En 2009, on est passé à 121 000 naissances juives. Tandis que les naissances arabes n’ont pas augmenté. D’un ratio de 2 à 1 en faveur des Juifs, on est donc passé à un ratio de 3 à 1.

    La hausse de la fécondité globale juive, qui atteint aujourd’hui 3 enfants par femme en moyenne,  a d’abord été attribuée au dynamisme des milieux religieux : près de 7 enfants par femme en moyenne dans le milieu ultra-orthodoxe (harédi), près de 4 enfants dans le milieux sioniste religieux. Mais on constate également une poussée démographique chez les Israéliens laïques. En particulier chez les immigrants russes. Lors de leur arrivée en Israël, ceux-ci suivaient le modèle démographique de leur pays d’origine : 1,2 enfant par femme en moyenne. Une génération plus tard, ils ont adopté un autre modèle, avec 2,3 enfant par femme. Un chiffre supérieur au taux de remplacement.

    La baisse de la natalité arabe israélienne n’est pas uniforme. Elle touche fortement la communauté arabe chrétienne, tombée à 2 enfants par femme seulement. Elle n’a pas encore touché le milieu bédouin, où le taux de 6 ou 7 enfants par femme reste prédominant. Entre les deux, le milieu musulman villageois ou urbanisé, musulman ou druze, connaît une baisse modérée mais régulière : son taux de fécondité se situe aujourd’hui à moins de 3 enfants par femme.

    Si ces tendances démographiques se maintenaient, et si un apport démographique supplémentaire était assuré par l’immigration, la majorité juive pourrait non seulement se consolider mais aussi se renforcer. Selon certaines projections,  Israël pourrait atteindre 9 millions d’habitants en 2030, dont 90 % de Juifs.

    Comment expliquer la « différence » israélienne ?

    Un enfant, c’est un pari plus ou moins conscient sur l’avenir. Soit par optimisme immédiat : les parents estiment qu’ils ont les moyens de mettre au monde des enfants et de les conduire vers un monde parfait. Soit par optimisme différé : les parents estiment qu’en mettant au monde des enfants, ils se protègent contre divers dangers ou agressions. Les sociétés européennes ou de souche européenne avaient connu une conjonction de ces deux optimismes entre 1945 et 1965, quand les « trente glorieuses » (la prospérité économique, la modernisation sociétale) se doublaient du « baby boom » (le désir d’enfants d’une génération de parents marquée à la fois par la Seconde Guerre mondiale et la crainte de la guerre nucléaire). En outre, elles disposaient alors d’idéologies religieuses ou humanistes qui leur permettaient de « lire » , de donner un sens et donc d’assumer, ce contexte quelque peu paradoxal.

    Il semble que les Juifs israéliens connaissent actuellement une conjonction analogue : la renaissance nationale en cours depuis 1948 et le développement économique et sociétal rapide qu’ils connaissent depuis les années 1990 se conjuguent à de nouvelles menaces génocidaires de la part de nombreux pays ou entités islamiques ; leur culture nationale leur permet de « lire » ces contradictions, et de les dépasser.

    Chez les Arabes israéliens, le climat est entièrement différent. Cette communauté bénéficie, comme les Juifs, de la prospérité économique et du développement sociétal. Mais elle ne peut rattacher ces avantages aux idéologies du monde arabe et islamique, dont elle a mesuré les limites. De même, elle sait très bien qu’elle n’est pas menacée dans son existence par le reste du monde, qu’il s’agisse des Israéliens ou des Occidentaux en général. Elle opte donc pour une stratégie de bonheur privé, centrée sur la famille cellulaire plutôt que la famille élargie, le clan ou la tribu. Des choix analogues ont lieu actuellement, sous réserve qu’un choix soit possible, dans la plupart des communautés et nations arabes et islamiques, du Maghreb à l’Indonésie.

    Quelles conclusions l’Europe peut-elle tirer du contre-exemple israélien ? D’abord, que rien n’est inexorable en démographie. Ni l’essor, ni le déclin. Ensuite, que les choix familiaux et individuels sont liés à la conscience collective.

    Source: http://www.michelgurfinkiel.com/articles/308-Demographie-La-preuve-par-Isral.html

    Mosquées mobiles pour les fans saoudiens de foot.

    Bon, on peut le laisser ça, aux muzz: la « prière » passe quand-même avant tout… Du moins en ce moment en Arabie Saoudite.

    FDF

    30.06.10

    Les hommes de "la Commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice" ont ainsi déroulé des tapis de prière devant les cafés huppés de Ryad.
    Les hommes de « la Commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice » ont ainsi déroulé des tapis de prière devant les cafés huppés de Ryad.

    Soucieuse de ne pas laisser la Coupe du monde faire oublier aux Saoudiens leurs cinq prières quotidiennes, la police religieuse a installé des « mosquées mobiles » à Riyad pour permettre aux fans de foot de prier pendant les matches.

    Les hommes de « la commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice » ont ainsi déroulé des tapis de prière devant les cafés huppés de Riyad, où les hommes se rassemblent chaque soir depuis le début du Mondial.

    Mardi, l’appel à la prière est ainsi intervenu alors que le Japon et le Paraguay procédaient à la séance des tirs au but. Conformément aux règles en vigueur dans le royaume ultraconservateur, selon lesquelles tous les établissements doivent fermer à l’heure de la prière, les téléviseurs géants du café La Caverna à Riyad ont été éteints. La police religieuse a ensuite déroulé les tapis sur le trottoir, alors que l’appel à la prière était répercuté par des mégaphones installés sur l’une de leurs camionnettes, équipée également de robinets pour permettre aux fidèles d’effectuer leurs ablutions.

    Source: http://tinyurl.com/32d9sg5

    Seif Al Islam fait sourire (jaune) Mouammar Kadhafi…


    Pas l’ai content, le « guide »… Trahi par son fils…


    Mercredi, 30 Juin 2010

    Les récentes déclarations de Seif Al Islam Kadhafi, fils aîné du deuxième mariage du colonel Kadhafi et étoile montante du régime, ont jeté la stupeur dans le microsome tripolitain. Le fils préféré a affirmé que la «Libye n’avait plus besoin d’un grand leader et que son avenir c’était la démocratie», avant d’ajouter sur le même ton que «son souhait était de voir Tripoli se transformer en une Vienne d’Afrique du Nord».
    Ces déclarations, pour lesquelles n’importe quel libyen aurait été conduit à l’échafaud, n’ont pas du tout contrarié son  guide de père. Lorsqu’on lui a rapporté les propos de son fils, Mouammar Kadhafi, qui était en réunion avec le ministre des Affaires étrangères, Moussa Koussa, et son conseiller pour les affaires pétrolières, le secrétaire général de l’OPEP, Abdallah Salem Al Badri, s’est contenté de sourire en lâchant ces quelques mots à voix basse : «que le bon Dieu réalise ses rêves».
    A peine la réunion terminée, le colonel Kadhafi a convoqué son fils pour lui confier la mission de se rendre à Moscou pour discuter de la réalisation du projet du métro de Tripoli. Des membres de la famille du guide considèrent que cette mission a pour objectif de couper Seif Al Islam de ses liens avec les sociétés européennes dont il s’est montré très proche ces dernières années.

    Source:http://tinyurl.com/28aj78m