Francaisdefrance's Blog

28/06/2010

Question pétition, les muzz ne sont pas en reste… Impressionnant.

Et dire que NOS élus font des pieds et des mains pour leur construire A NOS FRAIS leur mosquées, écoles coraniques et autres lieux de prêche de la haine contre l’Occident… Quelques exemples de pétitions muzz circulant sur le net… J’ai volontairement atomisé les liens permettant de signer… Pourquoi?…

FDF


ENTRETENUS PAR LA FRANCE

INACTIFS POUR LA FRANCE PROFESSIONNELLEMENT

SURINVESTIS CONTRE LES JUIFS

et LES INFIDELES NON MUSULMANS

ILS PREPARENT LA GUERRE MONDIALE SANS OBSTACLE

Merci la France !


Pour protester contre l’admission d’Israel à l’OCDE

« Israël est sur le point d’être admis au sein de l’OCDE (organisation pour la coopération et le développement économique). Bien que le gouvernement israélien ne respecte pas les critères d’intégration au sein de ce club « exclusif », l’organisation a annoncé en janvier 2010 qu’elle validerait l’adhésion d’Israël cette année (décision attendue en Mai).

L’adhésion d’un nouvel état membre nécessite cependant l’unanimité au sein de l’OCDE. Il suffit donc de l’opposition d’un seul pays pour stopper l’intégration d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte les standards en matière de droit de l’homme international. Israël ne doit pas être autorisé à devenir membre de l’OCDE tant qu’il n’appliquera pas les recommandations Goldstone.

Nous rassemblons le maximum de signatures possibles pour protester contre l’intégration d’Israël au sein de l’OCDE. Elles seront déposées auprès du Conseil de l’OCDE lors de sa réunion du 11 mai 2010 ainsi qu’à la réunion ministérielle des 28 et 29 mai 2010.

Vous pouvez soutenir cette action en signant la pétition ci-dessous, et en la faisant suivre à vos amis et collègues.

Le comité national palestinien BDS appelle les citoyens et gouvernements des pays membres de l’OCDE à repousser la candidature d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte la loi internationale, les droits de l’homme du peuple Palestinien et applique les valeurs fondamentales proclamées par les membres de l’OCDE.

Pourquoi devons-nous stopper Israël :

1. L’adhésion au sein de l’OCDE récompensera Israël pour ses crimes de guerre et ses violations des lois internationales.

2. L’OCDE a admis qu’Israël ne respectait pas l’un des engagements clé pour devenir membre de l’organisation, en incluant les colonies dans son rapport économique. En acceptant Israël, l’OCDE donnera son approbation officielle à l’occupation illégale des territoires occupés palestiniens et syriens.

2… Pour exiger une enquête sur le meurtre de Said Bourarach

Saïd Bourarach, un père de famille d’origine marocaine, a été sauvagement lynché, mercredi 31 mars, dans l’exercice de ses fonctions de vigile, par au moins six personnes, aux abords du canal de l’Ourq.
Nous dénonçons le peu d’émotion manifesté par les pouvoirs publics, pour un tel crime. Cela, de toute évidence, s’expliquant par l’origine de la victime mais aussi par celle supposée ou réelle de ses agresseurs. Ainsi, il est de notoriété publique que si Saïd avait eu la bonne couleur de peau ou la religion correspondant à celle du « corps français traditionnel », les pouvoirs publics, s’agissant de l’assassinat d’un agent de sécurité, se seraient précipités à son chevet.
Par ailleurs, plus de quatre versions différentes de l’assassinat de Saïd ont été livrées depuis ce jour.
Plus grave, certains journaux ont cru bon se faire les porte-paroles des tueurs, qui, au nombre de six, ont prétendu n’avoir fait que se défendre contre un homme, seul, qui aurait tenu à leur encontre des propos anti-sémites.
On tente de ternir la mémoire de la victime , par des accusations infamantes pour couvrir le ou les responsables. Celles ci, relayées, sans un début de preuve par certains médias, offensent gravement la mémoire de Saïd Bourarach et insultent sa famille.
Nous en avons assez d’enterrer les nôtres de la sorte, du mépris et du déni de justice.
Nous exigeons que toute la lumière soit faite sur le meurtre de Saïd Bourarach, quels qu’en soient les auteurs. Nous exigeons également que des excuses publiques soient présentées à sa famille par tous ceux qui ont relayé les fausses accusations d’antisémitisme proférées par ses meurtriers. Mais aussi qu’un hommage public lui soit rendu, comme à tout agent de sécurité tombé dans l’exercice de ses fonctions, de la part des autorités locales et nationales.
Nous nous battons contre le silence justice pour Saïd justice, pour nos frères, justice pour nous enfants de la patrie !!


3… Pour exiger la démission de Hassan Chalghoumi ( Pour en finir avec l’infiltration des politiques et sionistes dans le culte musulman )

Par cette pétition nationale, nous dénonçons donc de manière ferme, cette ingérence des politiques dans les affaires du culte musulman et nous leur rappelons que dans notre pays le vivre ensemble se nourrit du respect des confessions y compris l’islam, des valeurs et des croyances des Français sans distinction aucune.

Et eu égard à leur devoir de neutralité, nous exigeons donc des autorités politiques de notre pays, qu’elles observent les limites que la loi de 1905 leur impose, et qu’elles laissent les musulmans que nous sommes régler les affaires de leur culte comme ils l’entendent. Si Mr Chalghoumi présentait les qualités voulues pour les représentants politiques et les organisations sionistes de ce pays, qui l’ont savamment propulsé au rang de « représentant national » de la communauté musulmane, il n’a cependant jamais possédé aucune légitimité auprès des musulmans et encore moins depuis ces dernières semaines durant lesquelles, ces derniers ont pu le voir sous son véritable jour ! C’est pourquoi à travers cette pétition, nous demandons donc sa démission ou sa destitution par ceux qui l’ont posé à la tête de l’association culturelle des musulmans de Drancy.

L’affaire de la mosquée Drancy doit être considérée comme le signal d’alarme que notre communauté doit se donner les moyens de prendre son futur en mains.


4..Moi aussi je participe au boycott des produits israéliens, inculpez-moi !

Suivant l’exemple de Serge Grossvak, qui s’est adressé au ministre français de  la justice après les propos mensongers qu’elle a tenus à un dîner du CRIF, pour lui dire « Moi aussi je participe au boycott des produits israéliens, inculpez-moi ! »
Nous devons être nombreux à refuser la criminalisation de cette action salutaire.

Signez la pétition sur


5..Appel à la mobilisation citoyenne  contre une nouvelle loi islamophobe !

Il appartient aux musulmans de France, et à eux-seuls, de réformer leurs pratiques et leurs discours, de manière autonome. C’est le sens d’une laïcité républicaine, basée sur la neutralité religieuse de l’Etat, condition préalable et indispensable à la libre expression des consciences individuelles. Rompre cet équilibre laïc serait attentatoire à notre Constitution. Légiférer en la matière constituerait un dévoiement de la souveraineté nationale.


6….SIGNER LA PETITTION POUR LA DISSOLUTION DE LA LDJ

SIGNER LA PETITTION POUR LA DISSOLUTION DE LA Ligue de Défense Juive

John Bastardi-Daumont, avocat, est venu spécialement de Nice, pour annoncer le lancement, par un groupe d’avocats, d’une pétition exigeant la dissolution de la LDJ et pour nous demander de la signer massivement sur le site :xxx



7…..Pétition de Tariq Ramadan pour la Cause Palestinienne

Mouvement Global de Résistance Non Violente à la politique extrémiste et violente de l’État d’Israël


8…Crimes de guerre à Gaza ; la pétition internationale remise aux Nations unies

Forte de plus de 52 500 signatures (dont des signatures papiers) émanant de 118 pays, au 13 janvier 2010, la pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale des Nations unies, demande la mise en place d’ un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza.

Un premier envoi au Président de l’Assemblée générale des Nations unies a été fait à l’occasion de la session de septembre 2009.

Un an après l’attaque sauvage contre Gaza, il faut poursuivre la mobilisation et continuer à signer et faire signer le plus largement possible la pétition (un deuxième envoi sera effectué).

Il faut mettre fin à l’impunité des criminels de guerre israéliens (c’était aussi l’un des objectifs de la Marche de la Liberté pour Gaza) !

Rendez-vous au bas de cet article.

Dans un courrier accompagnant cet envoi, Jean Claude Lefort, président de l’AFPS en a appelé à M. D’Escoto, président de l’Assemblée qui s’achève (et à son successeur). Ce qu’avait également fait le président de la Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine (accréditée auprès des Nations unies), M. Pierre Galand. Ils ont demandé instamment que les Nations unies, garantes du droit international qui régit les nations qui se réclament de la démocratie, prennent les mesures pour imposer ce droit international et établissent la recherche et la poursuite judiciaire des soldats ou décideurs israéliens qui ont commis des crimes de guerre à Gaza.

Néanmoins, les signatures doivent se poursuivre, afin de maintenir et renforcer la pression pour que le droit international s’applique et que les crimes de guerre israéliens ne restent pas plus longtemps impunis.

Continuons donc à signer et faire signer le plus largement possible la pétition internationale que vous trouverez ci-dessous, sous la lettre adressée à M. d’Escoto.


9… Pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale des Nations unies, pour mettre en place un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre sionistes, notamment à Gaza

As salam aleykoum,

Parce que c’est en notre nom qu’en 1945 a été signée la Charte des Nations unies…

Parce que c’est en notre nom que le plan de partage de la Palestine a été approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU en 1947…

Parce que c’est en notre nom qu’en 1949, ont été signées les conventions de Genève…

Parce qu’aucune des résolutions de l’ONU concernant la Palestine, adoptées elles aussi en notre nom, n’a été appliquée par l’État d’Israël et que celui-ci, depuis sa fondation, viole en permanence, en toute impunité et de façon de plus en plus cynique, les principes de l’ONU et les conventions internationales.

Nous, citoyens du monde, avons aujourd’hui le devoir de rappeler la communauté internationale à ses obligations !

Nous demandons solennellement

que l’Assemblée générale des Nations Unies utilise son pouvoir de créer des organes subsidiaires pour mettre sur pied un Tribunal pénal ad hoc (sur le modèle des deux créés par le Conseil de sécurité pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda) et juger les crimes commis par Israël en Palestine.

Dans l’immédiat nous exigeons

- L’arrêt de toutes les exactions contre le peuple palestinien et la protection internationale de celui-ci ;

- La levée totale du blocus de la bande de Gaza ;

- L’application obligatoire des résolutions de l’ONU sur la Palestine et des prescriptions du droit international, si nécessaire sous la contrainte de sanctions internationales : diplomatiques, économiques et judiciaires. Israël est un État comme les autres, doté des mêmes droits, et des mêmes obligations.

En particulier nous demandons la suspension de tout accord de coopération avec l’État d’Israël tant qu’il ne respectera pas les résolutions de l’ONU.


10…  La loi interdisant le port de Signes religieux à l’école !

Cette loi de 2004 à conduit « à la stigmatisation du foulard islamique et provoqué l’intolérance religieuse contre les femmes qui le portent en dehors de l’école, à l’université ou sur leur lieu de travail ». ( Ambassadeur de l’ONU )

La loi française interdisant à l’école le port de signes religieux, dont le foulard islamique a été la cible de nombreuses critiques mercredi devant le Conseil des droits de l’Homme, qui procédait à l’examen périodique de la situation en France. Le Haut commissariat aux droits de l’Homme a rappelé dans son rapport devant le Conseil que le rapporteur spécial de l’ONU pour la liberté de religion avait critiqué la législation française en estimant qu’elle avait conduit

« à la stigmatisation du foulard islamique et provoqué l’intolérance religieuse contre les femmes qui le portent en dehors de l’école, à l’université ou sur leur lieu de travail ».

L’ambassadeur de France pour les droits de l’Homme, François Zimeray, s’est déclaré « surpris par l’impact symbolique » de la loi interdisant à l’école « les signes religieux ostensibles ». Cette loi entrée en vigueur en 2004 a  » provoqué » des tensions au sein même des différentes Communautés Religieuses de France.

Une Chrétienne n’aurait pas le droit de porter une croix autour du cou,un juif ne pourrait porter la Kippa et une musulmane privée de son voile !

De nouvelles lois plus strict sont prévu pour l’hiver2009 et cela sans prendre contacts avec aucune Institution religieuse .NOUS SOMMES DANS UN ETAT DE DROIT, la liberté de culte est une réalité qui est tout à fait légitime de défendre .


Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :