Francaisdefrance's Blog

07/06/2010

New-York: manifestation contre la mosquée de Ground Zero !

Piqué à: http://tinyurl.com/29kx5n9

7 juin 2010

Enfin une réussite !

Environ 8000 personnes se sont mobilisées devant le site de Ground Zero dimanche après midi pour manifester contre le projet révoltant de construire une mega-mosquée de 13 étages pratiquement sur les cendres du World Trade Center (lire). La manifestation était organisée par le SIOA (Stop Islamisation of America).

Une manifestation remarquablement bien organisée, sans racisme ni violence, digne et patriotique. Le genre de manifestation que la résistance européenne devrait prendre pour modèle.

Quelques clichés que j’ai pris pour vous.

Pamela Geller co-fondatrice avec Robert Spencer de SIOA

“Wake up America” Reveille-toi Amérique !

Tchétchénie depuis le 11 septembre 2001  l’islam radical a tué 965 et a blessé 1048 personnes

Inde depuis le 11 septembre 2001 l’islam radical a tué 4298 et a blessé 1048 personnes

Russie depuis le 11 septembre 2001 l’islam radical a tué 888 et a blessé 1589 personnes

Egypte depuis le 11 septembre 2001 l’islam radical a tué 165 et a blessé 482 personnes

Nigeria depuis le 11 septembre 2001 l’islam radical a tué 797 et a blessé 1335 personnes

– Islam = culte de haine

– Boycottez les produits turcs

-La mosquée Cordoba marque (célèbre) la victoire sur les USA – reveille toi Amérique !!!

– Ground Zero est une sépulture – pas de méga-mosquée sur ce sanctuaire.

“Respect pour les morts”

Une « flottille de la paix » au secours des victimes de l’impérialisme turc !

06/06/2010

Il y a tant de peuples opprimés par l’impérialisme turc. Le Premier ministre Erdogan, qui rêve de rétablir la puissance de l’empire ottoman, est mal placé pour faire la morale à qui que ce soit, et encore moins pour réclamer des excuses.

Le YnetNews rapporte ce qui suit :

Des étudiants israéliens projettent d’envoyer une « flottille de la paix » en Turquie, avec de l’aide humanitaire pour les nations qui ont souffert sous l’impérialisme turc – les Kurdes et les Arméniens. Ce projet est une réponse aux vives critiques du monde entier contre le raid mortel de la flottille de Gaza par Israël, qui a fait neuf morts chez les militants et de nombreux blessés.

Les organisateurs sont présentement à la recherche d’un navire convenable et essaient de rallier d’autres étudiants à leur cause. Aucune date n’a encore été fixée, mais le skipper a été trouvé: Arik Ofir, un membre de l’Union des anciens combattants de la marine et propriétaire d’une entreprise privée. Ils ont également obtenu des fournitures médicales, et espèrent être en mesure de lancer leur initiative d’ici la fin de la semaine.

Le génocide des Arméniens par les Turcs il y a 95 ans est reconnu par une grande partie de la communauté internationale, mais le gouvernement turc refuse de le reconnaître et d’offrir des excuses. Des Arméniens ont d’ailleurs commémoré ce triste anniversaire de façon poignante à Erevan, capitale de l’Arménie, le 24 avril dernier, disant que le temps était venu pour les Turcs de reconnaître le génocide.

La Turquie occupe et gouverne avec brutalité un territoire à majorité kurde et ce, contre la volonté du peuple kurde. Il faut réclamer l’expulsion de l’entité turque du Kurdistan.

Kurdistan1

Il ne faudrait pas non plus oublier la brutale occupation de Chypre par la Turquie qui dure depuis 36 ans. Libérons le nord de Chypre occupé. Le régime d’apartheid de la Turquie a assez duré.

L’archevêque orthodoxe de Chypre, Chrysostomos II, s’est fait l’écho de la détresse de son peuple à l’occasion de la visite du Pape Benoît XVI le 5 juin : « La Turquie a envahi de façon barbare et conquis par les armes 37 % de notre territoire. Ses forces planifient notre destruction nationale. Notre héritage culturel a été sauvagement détruit et nos œuvres d’art vendues à des trafiquants. »


Source: http://www.postedeveille.ca/2010/06/une-flottille-de-la-paix-au-secours-des-victimes-de-limp%C3%A9rialisme-turc.html

Laurence Ferrari enceinte et voilée au journal de 20h…

Lire: http://www.purepeople.com/article/laurence-ferrari-enceinte-et-voilee-au-journal-de-20h_a57516/1

Lundi 7 Juin 2010
Laurence Ferrari

Laurence Ferrari va être au centre de toutes les attentions ce soir, dès 20h, sur TF1.

Et pour cause, la journaliste aux commandes du journal télévisé de la première chaîne, a obtenu une interview exclusive du président iranien Mahmoud Ahmadinejad ce week-end à Téhéran dans les jardins du palais présidentiel.

La journaliste, qui a donné naissance à l’émission politique Dimanche + sur Canal + (un programme qu’elle a présenté pendant deux saisons avant de laisser son fauteuil à Anne-Sophie Lapix), apparaîtra voilée, face au leader iranien, contesté par l’opinion internationale notamment en raison de sa politique sur le nucléaire.

Laurence Ferrari a donc accepté, pour son travail, de suivre les règles du pays musulman qui oblige toutes les femmes à porter le voile lorsqu’elles apparaissent en public. Un signe de respect de la part de la présentatrice enceinte de quatre mois et qui donnera la vie à son troisième enfant en novembre prochain.

Un entretien exceptionnel à découvrir ce soir et pour lequel elle s’est investi pronfondément. Quitte à adopter les obligations vestimentaires des Iraniennes. Professionnelle jusqu’au bout, c’est une Laurence Ferrari en intervieweuse de choc que nous aurons l’occasion de découvrir dans quelques heures. Une journaliste en immersion totale, dont la tenue fera certainement jaser…

Souvenez-vous, en 2008, lors d’un voyage officiel en Tunisie, Carla Bruni avait revêtu un voile pour visiter une mosquée du pays, en guise de respect aux traditions musulmanes. Une démarche remarquée de la part de la Première dame. Laurence Ferrari ce soir bénéficiera-t-elle d’une telle clémence de la part des critiques que le voile à lui seul suffit à effrayer ?

Source: http://tinyurl.com/27r976a

Enfoirés! « L’islam prend sa place à Paris « 

L’envahisseur islamiste se fout de nous sans vergogne!

FDF

6 juin 2010

Lu sur un blog nauséabond (http://tinyurl.com/2bkd56b):

institut des cultures musulmanes

« La Mairie de Paris désire que l’islam prenne sa place dans Paris et souhaite permettre à l’Institut des Cultures d’Islam d’avoir un bâtiment digne de son nom dans le 18 ème arrondissement. Ce projet prévu pour 2012 permettra de regrouper l‘institut des cultures d’Islam, la mosquée El Fath de la rue Polonceau et la mosquée Khalid Ibn Walid de la rue Myrha.

Ce nouvel Institut des cultures de l’Islam sera composé de deux bâtiments qui auront chacun un étage avec une salle de prières.

Ces salles de prières seront censées remplacer les deux mosquées et devraient avoir une superficie de 1000 m². L’institut aura la particularité d’être modulaire notamment lors de la prière du Vendredi et ainsi avoir la possibilité d’accueillir d’avantage de musulmans.

Coté culturel, l’Institut continuera d »organiser diverses manifestations, conférences, etc.

Un Ouf de soulagement !!

La mosquée El Fath et la mosquée khalid Ibn Walid, deux mosquées voisines, ne peuvent plus contenir les centaines de musulmanes pour la prière du Vendredi (Joumou’a). En effet, la situation est plutôt critique. Chaque vendredi c »est la cohue pour trouver une place à l’intérieur des mosquées et cela dure depuis une dizaine d’années.  Ce projet vient à point nommé pour les citoyennes musulmanes souhaitant seulement pratiquer leur religion avec respect et dignité.

Paris, capitale de la France, commence à ouvrir ses bras aux musulmans et citoyens français ! Qu’en pensez-vous ? »

Ce que j’en pense? Facile: barrez-vous, les muzz, et vite…

FDF

Rixe entre jeunes sionistes et islamistes à Paris !

On vous l’a déjà dit: allez semer votre merde ailleurs! C’est le courage qui vous manque??? Ou un coup de main « expéditif » en faveur de votre évacuation définitive de notre pays?
FDF
6 juin 2010

Plus d’images sur Citizenside

Article de Citizenside

Des manifestants s’étaient donnés rendez-vous le 6 juin 2010 après midi avenue Matignon, à Paris, entre l’ambassade d’Israël et le Rond Point des Champs Elysées pour manifester leur soutien à Israël et à son action dans l’affaire de la flottille Free Gaza.

Des altercations ont rapidement opposé des pro-palestiniens qui s’étaient également rassemblés sur le Rond Point et le bas des Champs Elysées, les deux partis étant tenus éloignés par les forces de l’ordre

Citizenside

Communiqué de France-Israel Jeunes

A l’occasion de notre manifestation militante aujourd’hui à 15h00 non loin de l’ambassade d’Israel, un groupe d’une cinquantaine d’individus qu’il faut bien nommer islamo-racailles (barbes et joggings…) ont tenté d’agresser des participants à la manifestation au métro Franklin Rooselvelt.

La réponse immédiate et efficace à cette attaque par les militants présents a contraint la jeunesse barbue à se replier en quelques secondes sous une Marseillaise évocatrice, sous le slogan “Israel vivra Israel vaincra !” et quelques gauchos complices, islamistes assassins !”

France-Israel Jeunes

Source: http://www.fdesouche.com/118902-paris-rixe-entre-jeunes-sionistes-et-islamistes

La flottille « humanitaire » : double discours de la presse turque…

06/06/2010

Le quotidien turc Hurriyet a publié ce matin des photos prises sur le Mavi Marmara, navire amiral de la flottille « humanitaire » arrêtée par la marine israélienne. Les photos confirment la version israélienne des faits plutôt que la version relayée par la plupart des médias.

Sur la photo de gauche, publiée par le Hurriyet, on voit un poignard dans le coin en bas à droite. Bivouac-Id a noté que l’agence Reuters diffuse une photo (à droite) sur laquelle il n »y a plus de poignard !

Hurryet5

Il y a trois versions des premières minutes du raid sur la Marmara Mavi: une par Israël, une deuxième par les responsables de la flottille s’exprimant en anglais, et une troisième par les partisans de la flottille s’exprimant dans des langues non-occidentales.

Le journal turc qui a publié aujourd’hui les photos de soldats des Forces de défense israéliennes (IDF) ne reprend pas la rengaine des médias voulant que des soldats israéliens impitoyables aient tiré de l’hélicoptère et tué des civils dans les secondes suivant leur arrivée sur le pont du navire, et les photos n’appuient pas le moins du monde cette version des faits.  Elles confirment plutôt en tout point la version israélienne. Le journal turc, tout comme ce fut le cas pour une partie de la presse arabe vendredi, s’attarde à décrire à quel point les soldats israéliens se sont montrés faibles et inefficaces, et se moque d’eux pour ne pas avoir employé dès le départ une force meurtrière.

Le quotidien se réjouit de la peur se lisant sur le visage des soldats pris en photos. Il explique comment les braves «humanitaires» ont combattu la puissante armée israélienne avec des sacs d’oignons. L’article qualifie les soldats israéliens d’«amateurs» et d’«incompétents». Les partisans de l’IHH et ses partenaires voient la réticence de l’armée israélienne à employer une force létale comme un signe évident de faiblesse, au lieu d’une preuve que l’IDF avait le souci de protéger la vie humaine. […]

Source : http://tinyurl.com/26zs6x8

Invasion: il existe une alliance objective entre l’AKP et Bruxelles…

Mais qu’est-ce que n’inventerait pas la Turquie pour entrer dans l’Union Européenne…

FDF

5 juin 2010

Tancrède Josseran, directeur de l’Observatoire du monde turc et des relations euro-turques, répond à l’Homme Nouveau à propos de la Turquie. Extraits :

« La laïcité turque n’est pas synonyme de séparation de l’État et de la mosquée, il s’agit plutôt d’un encasernement de la mosquée par l’État. Il existe un ministère des Affaires religieuses qui réglemente toute la vie religieuse en Turquie.

Par exemple, chaque vendredi, jour de la grande prière, toutes les mosquées reçoivent un sermon écrit par le ministère des Affaires religieuses et tous les servants du culte sont fonctionnaires de l’État. Il s’agit d’une laïcité concordataire. […] Glissant sur la mondialisation, l’AKP s’est attelé à déconstruire le triptyque fondateur de la République, État-nation, État-laïc, État-unitaire. […] [Abdullah Gül et Recep Tayyip Erdogan] ont tous deux d’excellents communiquants et relais en Europe, qui nous les vendent effectivement de manière très lissée. […] Gül est devenu maire d’Istanbul en 1994, où il est devenu très populaire en donnant un grand coup de balai dans le désordre et la corruption.

En revanche, il a fêté les 800 ans de la chute d’Istanbul entre les mains des Ottomans. Concernant l’histoire de son pays, il oppose «huit siècles de grandeur ottomane à 80 ans d’amnésie républicaine»… On connaît également les paroles, tirées d’un poème célèbre, qu’il a prononcées dans le Sud-Est de l’Anatolie : «Nos minarets sont nos baïonnettes, nos mosquées sont nos casernes…». […] Leur équation est la suivante : plus d’Europe, égale plus de démocratie ; plus de démocratie égale moins d’armée, donc moins de laïcité.

Donc plus d’islam. Ils considèrent l’Europe comme un mélange de civilisations distinctes, ce qui explique leur tranquillité face à un modèle européen qui, a priori, ne leur ressemble guère. […] Clairement, l’U.E. a pris position pour les islamistes de l’AKP. Il existe une alliance objective entre l’AKP et Bruxelles, parce que tous ont intérêt à démilitariser le pouvoir politique en Turquie. […] Aujourd’hui, les islamistes turcs sont très attirés par l’Europe, qui est un véritable aimant économique. Les islamistes de l’AKP sont très originaux, car ils mettent en place une solide réislamisation, et en même temps misent sur l’économie mondialisée, sont intégrés dans les schémas financiers occidentaux et se tournent vers les marchés européens. […] Pour les islamistes, il faut se libérer de l’État nation kémaliste, qui est un carcan à l’islam et porte en germe le sécularisme.

Il faut au contraire mettre en place une « mondialisation verte » reposant sur un « islam de marché ». Pour cela, le fonctionnement capitaliste des pays du Nord est une aubaine… et l’U.E. aussi ! »

Source: http://tinyurl.com/27un3v4

Résistance: tous à La Goutte d’Or le 18 juin !

Communiqué de presse du 6 juin 2010

Parmi les organisations à avoir soutenu les premières l’initiative de Sylvie François d’organiser un « Apéro géant Saucisson et pinard à la Goutte d’Or », le Bloc identitaire se réjouit du choix du 18 juin, jour du 70e anniversaire de l’appel à la résistance lancé par le général De Gaulle, pour l’organisation de cet événement.
Maintenant que la date, si symbolique, est fixée, le Bloc identitaire appelle à la plus large mobilisation dans l’esprit qui présida, trois ans plus tard, à la constitution du Conseil national de la Résistance (CNR).
Face au péril de l’islamisation de la France, et face à tous ceux qui sont prêts à pactiser avec l’islam conquérant comme d’autres, hier, avaient pactisé avec l’occupant venu de Berlin, l’heure est à l’union de toutes les forces de la Résistance intérieure française.

Le rapprochement effectué autour de ce pique-nique festif et convivial, entre le Bloc identitaire, Riposte laïque, les Jeunes pour la France, Résistance républicaine, les jeunes du Projet Apache, Terroirs parisiens et de nombreux cercles, associations et organisations dont la participation sera annoncée prochainement, doit être le signal que, au-delà des divergences, il est possible de réaliser, enfin, l’« union sacrée » pour empêcher que la France ne devienne terre d’islam.
Ainsi que le disait le général De Gaulle le 26 mars 1943 à la radio de Londres, alors qu’il venait de charger Jean Moulin de créer le CNR : « Voici venue l’une des plus grandes heures de notre longue et dure Histoire. Qu’elle s’élève, la flamme des aïeux, qui toujours, au bord des abîmes, a ranimé notre race ! Qu’elle dévore ce qui peut rester de nos doutes et de nos rancœurs ! Qu’elle nous lie, les uns aux autres, encore une fois, pour le meilleur et pour le pire ! Le devoir, c’est l’union nationale, recours de nos suprêmes efforts, source de nos éternelles grandeurs. »

Tous à La Goutte d’Or le vendredi 18 juin prochain à 19 heures, dans le strict respect des consignes qui seront données par Sylvie François (le lieu précis de cet « apéro pique-nique de la résistance » sera fixé ultérieurement). Tous à La Goutte d’Or pour y faire la fête, car c’est par la fête que nous marquerons les esprits, par la fête que nous montrerons à tous les Français qui se résignent que le sursaut, tranquille, serein, joyeux même, est possible, et qu’il est entre les mains de chacun d’entre nous.

Et pour ne rien manquer durant les douze jours qui nous séparent de cet événement, rejoignez tout de suite le groupe Facebook « Apéro géant Saucisson et pinard à La Goutte d’Or » :

http://www.facebook.com/group.php?gid=120706347964200&v=info

CONTACT :

Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com

Il est encore en France, celui-là ? Niqab: Lies Hebbadj entendu par la PJ.

Je ne vois pas ce que ce genre de vermine fait encore à traîner ses babouches sur notre sol. Islamiste intégriste, polygame, semeur de merde, profiteur illégal des aides sociales, on l’a assez vu dans les médias. Il ne devrait y avoir qu’une seule justice pour ce chimpanzé qui prend un malin plaisir (avec l’une de ses femmes) à narguer notre République. Il n’y a qu’une chose à faire, avec cette équipe nauséabonde: un aller simple pour le bled et on va faire énormément d’économies en procès, auditions, etc… Nous avons des cas plus sérieux et intelligents à régler avec l’argent du contribuable… français…

FDF

« Média-muzz » de dernière classe…Admirez ce beau faciès fort attirant et inspirant la paix et la tolérance…
07/06/2010

Lies Hebbadj et sa compagne, la Nantaise verbalisée pour conduite avec un niqab à Nantes, sont entendus depuis lundi matin par la section financière de la police judiciaire de Nantes, a-t-on appris auprès d’un avocat et de sources proches du dossier.
« Je viens de voir ma cliente, j’ai vraiment du mal à comprendre… Maintenant si on conteste une contravention on se retrouve en garde à vue ? », s’est interrogéMe Jean-Michel Pollono, avocat de la jeune femme verbalisée qui se fait appeler « Anne », joint par l’AFP.

« M. Hebbadj, son amant, est aussi en garde à vue, est-ce que ma cliente ne serait pas un dommage collatéral », a-t-il questionné avant de considérer qu' »il est injuste de s’en prendre » à elle. Une perquisition avait lieu au domicile de Lies Hebbadj à Rezé (sud de Nantes) ce matin.

Les deux amants étaient convoqués ce matin à la police judiciaire dans le cadre de l’enquête qui avait été ouverte par le parquet de Nantes, à la demande de la préfecture de Loire-Atlantique, pour faire la lumière sur « une suspicion de relations polygames » de Lies Hebbadj et des « interrogations sur la régularité des aides sociales dont bénéficierait plusieurs personnes de sexe féminin qui seraient en relation » avec lui.


Source: http://tinyurl.com/33cko5y

Lapalissade: plus la foi musulmane est forte, plus le jeune musulman est violent.

6 juin 2010

C’est une étude officielle allemande qui l’affirme : il y a un rapport de cause à effet entre foi et violences chez les jeunes musulmans, confirmant ainsi ce que tout le monde sait intuitivement, et ce que les statistiques de la population carcérale montrent. Bien sûr, l’étude n’ose pas mettre le doigt sur le coupable : l’islam. Trop explosif. Elle préfère incriminer la façon dont la religion de la haine et de l’intolérance est inculquée. Or c’est évidement dans les textes islamiques que se trouvent les graines de la haine et de l’intolérance coraniques. On y apprend qu’il faut combattre les infidèles jusqu’à la domination sans partage de l’islam (Coran, 2:193), qu’il ne faut pas prendre juifs et chrétiens pour amis (Coran, 5:51), que les hommes sont supérieurs aux femmes et ont le droit de les frapper (Coran, 4:34), et que les épouses sont des objets sexuels à disposition du mâle (Coran 2:223).

violence jeune musulman

Selon une étude conduite par les autorités allemandes, plus les jeunes musulmans deviennent pieux, plus ils sont susceptibles d’être violents. Selon l’étude, ce phénomène n’est pas lié à l’islam en soi, mais à la façon dont il est enseigné.

La propension à commettre des délits violents chez les jeunes immigrés musulmans d’Allemagne augmente avec leur degré de piété, selon une étude conjointe du ministère de l’Intérieur allemand et l’Institut de recherche sur la criminologie de Basse-Saxe (le KFN).

À titre de comparaison, c’est l’inverse qui est vrai pour les immigrés chrétiens, a montré l’étude. La propension chez les jeunes catholiques et protestants à commettre des délits violents tels que des vols à main armée, des coups et blessures, diminue avec leur ferveur religieuse.

L’étude explique cette opposition par l’image très différente de la masculinité. La religiosité musulmane promeut l’acceptation d’un comportement macho, explique Christian Pfeiffer, directeur du KFN et auteur de cette étude.

Selon ce dernier, les jeunes immigrés musulmans sont souvent exposés dans leur religion et dans leurs foyers à une vision des choses plus conservatrice, et revendiquent leur droit à un certain nombre de privilèges masculins.

[…]. Le ministre allemand de l’intérieur, Thomas de Maiziere, a demandé à ce que les résultats de l’étude soient mis à l’ordre du jour de la prochaine conférence sur l’islam.

Le KFN a conduit des entretiens avec 45 000 jeunes de 14 à 16 ans dans 61 villes d’Allemagne entre 2007 et 2008. 10 000 d’entre eux avaient des origines immigrées.

Il en est ressorti que les immigrés qui se sont le mieux intégrés et le mieux adaptés viennent de familles qui ne sont pas religieuses.

Il en est ressorti que les immigrés qui se sont le mieux intégrés et le mieux adaptés viennent de familles qui ne sont pas religieuses. Plus de 41% de ces derniers aspirent à décrocher un diplôme de l’enseignement supérieur, 63% d’entre eux ont des amis allemands, et 66% se considèrent comme Allemands.

Les chiffres relatifs aux jeunes musulmans sont remarquablement différents : 16% seulement d’entre eux  visent un diplôme de l’enseignement supérieur, 28% ont des amis allemands, et 22% se considèrent Allemands.

Auteur : Gregg Benzow (dpa/AP/AFP)
Source : Deutsche Welle via Islam in Europe

Traduction d’extraits Bivouac-ID

Expulser 500 000 clandestins? C’est possible.

Et en plus, ce sont « eux » qu’ils le disent… (Pas les clandestins, mais les bobos qui les soutiennent…).

Voir vidéo.

FDF

Lire: http://www.dailymotion.com/video/xdkwd0_augustin-legrand-demande-l-expulsio_news

Femme française ou l’éthique-ment correct de chez Yahoo…

7 juin 2010

Le truc en plus des femmes françaises

Femme française, Femme de nationalité française.

Chez Yahoo, ils font bien de nous le préciser  parce que juste avec la photo sélectionnée, on a franchement du mal à s’en apercevoir.

Source: http://fr.yahoo.com/

Maintenant on a droit à  la sélection ethnique préférentielle ; merci à la Halde, le mrap et sos racisme pour ce beau brin de fille.

Policière abattue: le ènième serment de Sarkö…

Il faut arrêter là les larmoiements présidentiels et les décorations « à titre posthume ». Cette jeune policière s’ajoute à la liste déjà trop longue des fonctionnaires de l’autorité massacrés par la racaille. Il faut agir, il faut donner à tous les policiers municipaux les moyens d’exercer la légitime défense! Et pas un « taser »; inutile, il faut approcher l’agresseur… Il faut « du lourd », comme eux, la lutte à armes égales, en fait. Mot d’ordre: éradiquer pour toujours cette merde sans foi ni loi!

Les délinquants veulent faire la guerre? Il faut qu’ils puissent trouver la riposte dans le camp adverse. Au nom de la défense de notre République. Et si il y a des bavures, tant mieux…

FDF

En souvenir d’ Aurélie:

Lire: http://sdpm.over-blog.org/article-obseques-de-la-policiere-municipale-abattue-sarkozy-promet-de-punir-les-laches-assassins-51137788.html

Autoritaires, totalitaires… La Gauche et l’islam : une histoire d’amour…

Lundi 7  juin 2010



Dans quelque avenir, quand ce que Andrew C. McCarthy appelle « la culture de la liberté » sera de nouveau en sécurité (nous l’espérons), l’opposition au jihad sera lui-même divisé en deux camps dans les histoires rédigées sur notre époque : ceux qui ont soutenu en vain les efforts pour arrêter le « terrorisme » et d’autres éruptions présumées spontanées de violence dans des pays comme l’Irak et l’Afghanistan ; et ceux, bien moins nombreux (au moins dans la décennie suivant le 11 septembre 2001), qui ont identifié le terrorisme comme une facette non isolée de l’attaque contre la civilisation occidentale émanant de l’Islam expansionniste


Si la culture de la liberté l’emporte, ce sera parce que ce deuxième groupe a augmenté son influence. Et si ce groupe croît en influence, ce sera dû à des livres tels que l’excellent nouvel ouvrage révolutionnaire de McCarthy : « Le Grand Jihad : comment l’Islam et la Gauche sabotent l’Amérique ».

L’Islam et la Gauche ? Puisque cette notion va faire dresser quelques sourcils, j’ai demandé à Andrew lui-même de l’expliciter ainsi que d’autres questions relatives.

Q : Pourquoi l’Islam et la Gauche, comme vous le démontrez dans “Le Grand Jihad”, qui sont plutôt d’étranges concubins ?

Réponse : « a côté de leurs désaccords sur des questions comme les droits des femmes, les droits des homosexuel(le)s et l’avortement, l’islam et la Gauche sont en harmonie sur les questions d’importance : ils sont autoritaristes, totalitaires dans le sens de vouloir contrôler tous les aspects de la vie humaine, anticapitalistes de façon virulente, et considèrent l’existence de l’individu comme uniquement au service du collectif. Par conséquent, ils ont le même obstacle en commun : notre culture de la liberté – à savoir, le libéralisme occidental, le républicanisme constitutionnel des USA, et leur fondement, la liberté individuelle. Historiquement, l’Islam et la Gauche s’allient quand il y a un ennemi commun. Mais je souligne que ce dont je parle ici, c’est une alliance, pas une fusion. Je ne prétend pas, comme quelqu’un me l’a suggéré de façon ridicule le jour de la publication du livre, que Barack Obama veut imposer la sharia ».

Cela noté de façon appropriée, le livre met en lumière les principes étroitement entremêlés de l’Islam et de la Gauche, la ‘ummah’ (communauté islamique et ACORN (1), « creusent toutes deux de l’intérieur » selon l’expression d’Alinsky, pour miner ce que l’on pourrait considérer comme « l’unité » – comme dans ‘E pluribus unum’ (2). En reliant ces points, après avoir documenté la carrière du président Obama comme organisateur de communauté, son adhésion à ACORN, à ses associations radicales, Andrew écrit dans le « Grand Jihad » :

« Le dénominateur commun (à travers la carrière d’Obama) a pour objectif de briser l’unité de ses fondations, ce que lui, Obama, appelait les ‘racines’. Pour l’Amérique, il prévoit une bombe atomique. Ou plus précisément, une bombe d’atomes : des communautés innombrables dans les villes et les cités à travers le pays, se sont organisées selon le mode de marxisme du type Saul Alynsky, en enclaves socialistes. Cela va comme un gant à l’apartheid islamique volontaire de Youssouf Qaradawi, pour la stratégie d’enclave des Frères Musulmans. Chaque atome recouvre la liberté et l’entreprise individuelles qui ont défini la personnalité américaine, la remplaçant par les Etats providence qui prisent le dysfonctionnement et récompensent les démagogues ».

Mais nous ignorons l’agression par « cécité volontaire », pour emprunter au titre du premier livre d’Andrew McCarthy sur son rôle comme procureur fédéral dans la condamnation du « sheikh aveugle » et de ses complices pour le premier attentat à la bombe au ‘World Trade Center‘ en 1993. A la place, observe-t-il dans le livre, nos décideurs politiques s’obsèdent sur « le terrorisme, une tactique » tout en ignorant l’objectif du terrorisme : l’islamisation à travers la mise en œuvre de la sharia (loi islamique). Je lui ai demandé de s’expliquer.

Il répondit : « depuis le début de mon implication dans le contre-terrorisme au début des années 1990 j’ai été frappé par la description des terroristes par le gouvernement, comme des bêtes qui tuent sans autre raison que de tuer – comme si le fait qu’ils soient brutaux signifie qu’ils ne soient pas sains d’esprit. Le gouvernement utilise cela comme partie de sa narration selon laquelle les terroristes ne pourraient pas même représenter exactement une interprétation bien fondée de l’Islam, et donc doivent ‘pervertir’ ou ‘détourner’ l’Islam, ou doivent être des traîtres contre le ‘véritable islam’.

« Il y a une logique au terrorisme. C’est le jihad, dont l’objectif est de réaliser, d’étendre, et défendre ou de justifier la sharia, le code légal musulman. La sharia est considérée dans l’idéologie musulmane être une pré-condition nécessaire à l’islamisation de la société. Quand vous réalisez cela, vous réalisez rapidement que la même campagne justifiée par la sharia peut être menée par des moyens non violents, et que les méthodes violentes et non violentes sont inextricablement liées ».

Lisez : « Le Grand Jihad » (3), et ainsi rendez-vous compte. Et vite !


Notes du traducteur : 1) ACORN, acronyme de ‘Association of Community Organizations for Reform Now’, est la plus grande organisation communautaire aux USA pour les familles à faibles et moyens revenus.
2) ‘E pluribus unum’ : devise des Etats-Unis = « de plusieurs, un », signifiant l’unité à partir de la diversité.
3) « The Grand Jihad », par Andrew MacCarthy, non encore traduit et publié en français.

Par Diana West – Jewish World Review | Adaptation française de Sentinelle 5770

Suisse : 6 mois après la votation contre les minarets…

Comme en France, les hautes autorités helvétiques n’ont pas l’air d’écouter (d’entendre…) la voix du peuple « souverain »…

FDF

Comme le laissait supposer le contenu des urnes fédérales du 29 novembre 2009, la votation sur les minarets allait faire couler beaucoup d’encre. Six mois après l’approbation par 57,5% de l’électorat de l’interdiction de construire des minarets, le sujet enflamme toujours les esprits.

suisse minarets.jpg

«C’est la première fois dans l’histoire de la démocratie helvétique qu’un objet alimente le débat citoyen avant et après le vote», observe le député au Conseil national Andreas Gross, en introduction de son livre intitulé «Débat sur les minarets, entre provocation et confusion». Son auteur s’interroge sur les conséquences que l’initiative entrainera pour les droits humains et la démocratie.

Méfiance sournoise

Pour le sociologue Sandro Cattacin, la votation n’a pas eu d’impact sur les rapports quotidiens entre citoyens suisses et étrangers. «Néanmoins, nous avons constaté une nette recrudescence de la méfiance au sein de la communauté arabe de Genève à l’égard des institutions suisses», affirme-t-il.

Une évolution préoccupante, pour le professeur de l’Université de Genève, qui perçoit, au travers de cette suspicion un danger pour la collectivité publique et la cohabitation pacifique entre communautés. «Un système basé sur la méfiance, comme c’est le cas aujourd’hui en Suisse, ouvre la porte aux conflits.»

Selon Mallory Scheuwly Purdie, de l’Observatoire des religions en Suisse, il est difficile de déterminer avec précision ce qui a changé dans les rapports et la cohabitation ces six derniers mois: «Nous constatons toutefois que les craintes à l’égard des musulmans perdurent et que l’image de cette communauté dans la société suisse reste négative. Aujourd’hui, on est Suisse ou musulman, mais en aucun cas musulman suisse».

Intégration sabordée

Sandro Cattacin souligne aussi, que «le drame du vote», est d’avoir eu pour effet de jeter aux orties des années de politique d’intégration. «Nous l’avions déjà remarqué après les initiatives xénophobes des années 1970. Blessés et atteints dans leur confiance, de nombreux jeunes avaient refusé d’être naturalisés par une société qui les rejetait.»

Pour combler le fossé, particulièrement profond à l’extérieur des villes, où l’opposition aux minarets a été la plus massive, des politiques d’intégration traditionnelles ne suffiront pas, estime encore Sandro Cattacin. «Il faudra donner des signaux clairs et symboliques, comme par exemple en adoptant des lois contre la discrimination», ajoute le spécialiste.

«Nous pouvons bien continuer à introduire des interdictions, ajoute encore Mallory Schneuwly Purdie, mais nous ne résoudrons pas le problème de l’intégration, qui concerne surtout les jeunes de la seconde génération. Il ne faut pas oublier qu’en 2000, année du dernier recensement fédéral, environ un tiers des musulmans en Suisse avait moins de 15 ans», rappelle-t-elle.

Fervente supportrice de l’initiative, l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice) répète au contraire que l’interdiction des minarets ne viole pas la liberté de religion mais renforce les efforts d’intégration. «Les autres partis et le gouvernement ont enfin ouvert les yeux sur la problématique de l’islam en Suisse», affirme Silvia Bär, vice-secrétaire générale de l’UDC.

Fossés et incertitudes politiques

La votation a aussi entrainé des répercussions au niveau politique. Tel est le constat que fait le politologue Oscar Mazzoleni, de l’Observatoire de la vie politique à Bellinzone. «La question des minarets a creusé des clivages à l’intérieur des partis. S’agissant d’un thème allant au-delà des oppositions qui divisent habituellement la gauche et la droite, des sensibilités diverses sont apparues.»

Une analyse que partage Hans Hirter, de l’Institut des sciences politiques de l’Université de Berne, selon lequel les contrastes se sont particulièrement révélés dans les partis du centre. «Nous avons constaté que l’élite du Parti libéral-radical et du Parti démocrate-chrétien s’était opposée à l’initiative, alors que les électeurs l’ont en grande partie acceptée», précise-t-il.

«Contrairement aux semaines qui ont précédé la votation, les partis sont davantage conscients aujourd’hui que la présence de musulmans en Suisse et l’islam en général sont des thèmes de politique étrangère, qui peuvent entrainer des conséquences pour l’image de la Suisse à l’étranger», estime encore Oscar Mazzoleni.

Scruter nos voisins européens

Au regard de ce qui précède, l’incertitude qui entoure le débat sur la burqa ne surprend guère. «C’est une chose que de parler d’immigration, des étrangers, de la naturalisation et du droit d’asile en général. C’en est une autre de cibler un groupe religieux précis au-travers d’une campagne. Il s’agit là clairement d’une nouveauté par rapport à ce que nous observions il y a quelques décennies», relève Oscar Mazzoleni.

La question de la burka a été récemment débattue par le Parlement du canton d’Argovie, qui a décidé de rédiger une initiative cantonale demandant son interdiction dans l’espace public.

Des projets similaires doivent encore être examinés par les cantons de Soleure et de Berne. Comme en Argovie, les édiles doivent décider s’ils veulent soumettre ces initiatives au Parlement.

A la mi-mai, le Conseil fédéral avait recommandé de rejeter la motion du député UDC Oskar Freysinger. Le Valaisan demande que l’interdiction de se masquer le visage soit ancrée dans la loi fédérale pour le maintien de la sécurité intérieure. Selon lui, toute personne qui se présente à une autorité fédérale, cantonale ou communale, devrait obligatoirement le faire à visage découvert.

Oscar Mazzoleni, lui, estime que l’évolution du débat autour de la burqa en Suisse dépendra largement de ce qui se passe en Europe. «Nous sommes dans l’expectative. D’un côté, nous avons cette prise de position du canton d’Argovie, de l’autre, nous attendons de voir ce qui va se passer à l’étranger, en particulier en France et en Italie, afin de ne pas nous retrouver, une fois encore, isolés.»

Luigi Jorio, swissinfo.ch
(Traduction de l’italien: Nicole della Pietra)

Belgique: consignes de vote…

Reçu par mail…

FDF


COMMUNIQUE

Elections belges: nos consignes de vote

Dans 8 jours auront lieu les élections fédérales en Belgique

Voter utile : c’est possible !

Le collectif les@resistants.info respecte les choix politiques de chacun.

Cependant, il est possible d’apporter son suffrage à un candidat partageant les priorités de notre collectif en matière de lutte contre l’islamisation. Des candidats qui ont permis que la Belgique soit le premier pays à interdire la Burqua. Dans la prochaine assemblée ils se battront contre le port du foulard à l’école

A Bruxelles notre choix va à : Corinne De Permentier ; Alain Destexhe et Viviane Teitelbaum

Province de Hainaut notre choix va à: Denis Ducarme

Province de Namur notre choix va à: Claude Eerdekens

Province de Liège notre choix va à : Daniel Bacquelaine

Dans les autres arrondissements : allez à la piscine le jour des élections!